Aller au contenu

Peut-on enseigner les mathématiques à tous ?


Messages recommandés

Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)
forum


Peut-on enseigner les mathématiques à tous ?



04/02/14



    L'innumérisme s'installe dans la jeunesse française. Après 1 500 heures de cours de maths, un quart des adolescents peinent à résoudre les problèmes les plus simples auxquels la vie les confrontera...

Lire la suite de l'article

forum Source: Le Monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Jedino Membre 47 609 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 25ans
Posté(e)

Bah je t'avouerai que j'ai franchement du mal à projeter l'utilité d'une matrice ou d'une intégrale dans la vie de tous les jours.

Mais plus que de donner du sens, je crois qu'il existe un certain rejet de cette science-là. Faut dire que moi-même, ça me gave pas mal, même si j'ai toujours aimé le calcul mental, au point de développer des "moyens" pour calculer plus vite et de m'éclater en plein devoir à faire des opérations.

Maintenant, pour les problèmes, ça dépend. C'est vrai que c'est une "logique", même élémentaire, qui peut ne pas être compréhensible. Reste que le problème est de savoir si ce sont les gens qui manquent de sérieux, ou si c'est la vie qui est trop "mathématiques" pour ces gens-là. Enfin, je suis partagé, quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Capitan
Invité Capitan Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour,

Si les élèves français ont tant de mal à aimer les maths, je pense qu'il s'agit d'une part de la faute de notre système scolaire. Nous avons, et c'est bien connu, l'habitude de primer les efforts et de ne pas relativiser sur les erreurs que font les élèves. Nous sommes bien loin du "tu es un échec !" mais dans d'autres pays l'accent est mis sur la progression et les erreurs sont considérées comme étant un passage obligé et qu'il ne s'agit pas d'une fatalité.

Si l'on lit l'article, certains instits adoptent désormais la méthode cuisenaire, qui peut être un support d'apprentissage très amusant pour les petits. Il est d'autant plus surprenant que ces barres peuvent encore être utilisées avec beaucoup de profit au collège pour enseigner l'arithmétique modulaire et le dénombrement (notions désormais vues avec plus ou moins de profondeur en TS).

Les maths ont ce côté froid, exact et sans doute répétitif (c'est comme ça que je percevais les maths jusqu'en première) que les élèves n'aiment pas. On exige d'eux beaucoup de rigueur dans une période de leur vie où ils ont encore tout à apprendre. Pourtant les maths sont ludiques, et je pense que si l'on ne peut pas enseigner les maths à tous, les petits peuvent toujours apprendre (par mimétisme) que les maths sont un jeu et beaucoup de fun.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 30ans
Posté(e)

Cette méthode a l'air plutôt intéressante. Les maths étant un système trop "froid", trop "théorique" pour beaucoup, les rendre pratique, c'est utile, et surtout, ça permettrait d'aider les personnes à évoluer dans leur vision des mathématiques, mais surtout, dans leur connaissance. Si un enfant ne comprend pas ce qu'il fait, mais apprend par coeur, ça le saoule. Les tables de multiplications je trouvais ça gonflant au possible personnellement, et pourtant je suis un matheux dans l'âme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation