Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Espagnols aidez moi.


Messages recommandés

xptmdr Membre 61 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Bonsoir, Bonjour,

Je vous explique,

J'ai un travail en espagnol à faire qui consiste à rédiger, en espagnol, un résumé de tout ce dont nous avons dit en cours sur "Guernica" de P.Picasso.

J'ai tout d'abord écrit mon texte en français, et il ne me reste plus qu'à le traduire en espagnol. Je propose que si vous êtes bilingue espagnol ou même si êtes en capacités de me traduire mon texte, vous pourrez me rendre cette énorme service et en échange vous apprendrez pleins d'anecdotes sur Guernica. Alors comme cela, vous aurez appris quelque chose et en plus vous aurez aidé quelqu'un. Merci d'avance à ceux qui peuvent me sauver !

Voici mon texte :

Le tableau parait désordonné,pourtant il est très bien organisé. Il est principalement fait de noir, deblanc et de gris. Le noir représente la guerre, tandis que le blanc représentela paix. C’est un contraste de couleur identique à celui de Franco et desRépublicains. Il n’est pas un tableau monochrome mais est camaïeu, c'est-à-direqu’il y a la présence d’une variation d’une couleur dans toutes ses nuances. Le gris est la tonalitedu tableau, il accentue le deuil. Ce tableau est le symbole de la révolte. Picassomanie les éclairages pour souligner les zones d’ombre et de lumièresemblables à celles d’une arène decorrida où se joue une lutte à mort entre le taureau, le cheval et l’homme. L’œuvre exprime un drame universel : lesenfants morts, la guerre, la violence… Elle est donc une œuvre engagée ;le taureau représente à lui seul la brutalité. Picasso affirma « La peinturen’est pas un élément de déco mais un instrument de guerre offensive et défensivecontre l’ennemi »

Lascène se passe dans un intérieur, car nous pouvons voir une lumière entourée depique qui me fait penser au Soleil ou même à un grand œil divin où la pupilleserait remplacée par une ampoule. De plus un des personnages tient une lampe àhuile. La femme portant la lumière aurait les traits deMarie-Thérèse Walter, la maîtresse que Picasso a plus ou moins quittée pourDora, la femme qui à pris de cliché de Picasso en pleins travail sur Guernica.A droite il y a une femme qui brûle dans les flemmes, elle crie, ellesouffre ; nous pouvons le voir a sa bouche ouverte et ses expressionscorporelles. Au dessus d’elle se trouve une maison engloutit par les flemmes,elle aussi. Le cheval du milieu à un pelage particulier qui me fait penser àdes journaux. Picasso fait alors un clin d’œil à la presse, car à travers sontableau, il accomplit le même devoir que la presse, il dénonce, il informe lapopulation à travers ce cheval, qui, lui-même représente le peuple ; il dénoncela guerre, la violence… Mais ce n’est pas le seul secret du cheval, ce dernier souffrebeaucoup car il a une lance qui lui sort de la bouche et qui lui contorsionnele cou, nous pensons que Picasso à choisit de faire cette représentation carétant petit il aurait vu un cheval se faire éventré. Le cheval agonise comme leChrist. Contrairement au taureau qui lui représente la violence brutale. Cedernier se trouve au milieu de tout le monde, de cette scène affreuse, mais n’apas l’air atteint, il ne nous transmet aucune émotion avec son visage, il a unregard d’homme. Il est comme mis à part mais est physiquement présent. C’est lemythique et monstrueux Minotaure qui intervient pour introduire une présenceambiguë et menaçante. Juste en dessous de ce taureau, nous pouvons voir unefemme qui hurle, qui est triste car son enfant est mort dans ses bras. Aucentre nous pouvons apercevoir un guerrier qui est allongé par terre, il estcertainement mort. Il tient dans sa maindroite, qui est séparée de son corps, une épée qui est brisée. Son autre main est ouverte audeux sens du terme, elle est étendue et saigne. A droite un pied énorme répondà la main grande ouverte du guerrier, à gauche. Je pense que l’épée représente l’espérance,car une épée cassée ne tue plus. Elle nous envoie le même message que cettetout petite fleure que nous peinons à trouver, elle représente elle aussil’espérance, ca taille en dit long sur le taux d’espérance que Picasso avait àl’époque. Enfin, tout au fond vers lagauche nous pouvons apercevoir une colombe en train de rendre l’âme, ellereprésente certainement la colombe de la paix, qui, malheureusement quitte cemonde cruel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Noisettes Membre+ 9885 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

Quand on étudie une langue vivante, un truc à ne surtout pas faire, c'est de faire un thème (partir du français pour aller vers l'espagnol)

De plus, c'est à toi de faire ton devoir d'espagnol, et pas aux autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MacGyver VIP 3948 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

cool je peux juste lire le texte en français pour apprendre qqch alors :D

nan mais sans rire c'est à toi de le faire.

Et Noisettes à raison, ton prof t'as demandé de rédiger de l'espagnol, pas de traduire un texte que t'as rédigé en français.

Parce que déjà, ça prend plus de temps et aussi du coup tu as rédigé un texte plus complexe que si t'avais fait un truc en espagnol comme tu peux avec la grammaire et les mots que tu connais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Metempsychosis Membre 247 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)

Un peu de courage, fais le en espagnol, et par la suite, on peut t'aider pour corriger/reformuler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Uranie
Invité Uranie Invités 0 message
Posté(e)

Quand on étudie une langue vivante, un truc à ne surtout pas faire, c'est de faire un thème (partir du français pour aller vers l'espagnol)

De plus, c'est à toi de faire ton devoir d'espagnol, et pas aux autres.

+1, apprendre à penser dans la langue, c'est ça qui te fera progresser!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xptmdr Membre 61 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

cool je peux juste lire le texte en français pour apprendre qqch alors :D

nan mais sans rire c'est à toi de le faire.

Et Noisettes à raison, ton prof t'as demandé de rédiger de l'espagnol, pas de traduire un texte que t'as rédigé en français.

Parce que déjà, ça prend plus de temps et aussi du coup tu as rédigé un texte plus complexe que si t'avais fait un truc en espagnol comme tu peux avec la grammaire et les mots que tu connais.

Au moins j'aurais appris quelque chose a quelqu'un :) C'est toujours ca de gagner ! ^^ Oui je sais bien que vous avez raison, je le sais parfaitement mais j'ai le brevet blanc mardi et mercredi et je vous avoue que je n'ai pas tout à fait le temps de traduire ce texte...

small-logo.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9885 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

Et ne pas utiliser le traducteur Google qui n'est pas terrible...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Uranie
Invité Uranie Invités 0 message
Posté(e)

Inutile de le traduire si c'est pour le traduire mal.

Si tu fais ton texte avec un dictionnaire, un livre de conjugaison et un de grammaire, il est impossible que tu te trompes, c'est tout..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xptmdr Membre 61 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

El cadro se ve desordenado, sinembargo, está muy bien organizado. Es principalmente hacer de color negro,blanco y gris. El negro representa la guerra, mientras que el blanco representala paz. Este es un contraste de color idéntica a la de Franco y los republicanos.No es monocromo, pero tiene un « camaieu », esta decir, existe la presencia de una variación en el color en todoslos tonos. El gris es el tono del cadro, acentúa el luto. Este cuadro es elsímbolo de la revuelta. Picasso relieve las areas de sombra y luz similar a unaplaza de toros, donde interpreta a una lucha a muerte entre el toro, el caballoy el hombre. .La obra expresa un drama universal: los niños muertos, la guerra,la violencia... Se trata de un trabajar comprometió, el toro representa por sísolo la brutalidad. Picasso dijo "La pintura no es un elemento dedecoración, pero un instrumento de guerra ofensiva y defensiva contra elenemigo"

La escena tiene lugardentro de, porque podemos ver una luz, ella me recuerda al Sol o incluso ungran ojo divino, donde la pupila se sustituye por una bombilla. Tambiénuno de los personajes mantiene una lámpara de aceite. La mujer que lleva la luztiene las características de Maria-Theresa Walter, la amante de Picasso, quePicasso deja para Dora, la mujer que ha tomado instantáneas del Guernica dePicasso en la obra completa. A la derecha hay una mujer ardiendo en las llamas,ella llora, ella sufre, se puede verlo tiene la boca abierta y su lenguajecorporal. Por encima de ella,hay una casa engulle por las llamas, ella también. El caballo en medio ha unepelaje que me hace pensar en los periódicos. Picasso hace un guiño a lasperiodistas, porque a través de su cadro, él realizó el mismo deber que losperiodistas, denuncia, se informa al público a través de este caballo, que a suvez representa al pueblo, denunció Guerra, violencia... Peroesto no es el único secreto del caballo, que sufre mucho porque tiene una lanzaen su boca y se contorsiona el cuello, creemos que Picasso optó por hacer estarepresentación porque cuando estaba niño ha visto un caballo que se destripado.El caballo agoniza como Cristo. Contrariamente al toro que representala violencia brutal. Este último se encuentra en medio de todos, de estaterrible escena, pero no ha alcanzado, no transmite ninguna emoción en su cara,él tiene una mirada de Hombre. Es comopone aparte, pero está físicamente presente. Es el mítico Minotauro ymonstruoso que intervenga una presencia ambigua y potencialmente mortal. Justodebajo del toro, podemos ver a una mujer gritando, lo cual es triste porque suhijo murió en sus brazos. En el centropodemos ver un guerrero que está tumbado en el suelo, sin duda es muerta. Tieneen su mano derecha, que está separada de su cuerpo, una espada que está roto. Suotra mano está abierta en dos sentido del término, es extensa y hemorragia. Ala derecha, hay un gran pie, se responde a la mano de la guerrera, a la izquierda. Creo que la espadaes la esperanza, porque una espada rota no mata. Se envía el mismo mensaje que esta pequeñaflor que todos costan trabajo para encontrar la, sino que también representa laesperanza, revela el tipo de esperanza que Picasso tenia al época. Por último,en el fondo a la izquierda podemos ver una paloma en el proceso de entregar laalma, que sin duda representa la paloma de la paz, que desgraciado deja estemundo cruel.

Et la vous trouvez des fautes ? :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Uranie
Invité Uranie Invités 0 message
Posté(e)

Oui, la concordance des temps.

Encore une fois, c'est du traducteur j'imagine.. Parce que du présent et du passé simple dans la même phrase, ainsi que de l'imparfait et du passé composé..

Parce que passé simple espagnol = passé composé français

et passé composé espagnol exprime une action de courte durée qui a eu lieu très récemment, cad pas avant la veille..

Mais je ne crois pas que je vais te dire OU sont les fautes!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9885 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

J'ai jamais fait d'espagnol pour ma part.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xptmdr Membre 61 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Ah ouiii, oups ! J'avais pas fait attention a ca ! :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×