Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Le capitalisme, et le grain de sable.


Messages recommandés

carnifex Membre 5710 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Mickaël Prince, délégué CGT de Stef-TFE, ne s’est pas laissé acheter par son patron. Il a tout refusé : le chèque de 40000 €, la promotion comme cadre... et il a enregistré toute la conversation ! Depuis, son entreprise fait de son mieux pour le virer. En soutien à Mickaël, rendez-vous le 13 mars à 12h30 devant le tribunal d’Amiens.

« Allô ? Monsieur Prince ?

– Oui ?

– C’est Monsieur Morvan, le directeur de la région Normandie-Ile de France. On veut vous voir, pour parler de votre parcours professionnel dans le groupe.

– Pas de problème. On se rencontre à la plate-forme de Chaulnes quand vous voulez.

– Non, on préfèrerait un endroit plus discret. »

C’est donc au Novotel de Longueau, près d’Amiens, que Mickaël Prince, délégué CGT de Stef-TFE – « le leader du transport frigorifique en Europe » – se rend le 14 février 2006 pour rencontrer sa direction. Qui lui offre un chèque de 40 000 €, en échange de son mandat syndical. « Toi, t’as répondu, "40 000 €, c’est pas assez" ? on le taquine.

– Nan, j’ai dit non. Quand même, on n’est pas des objets. On peut pas vous acheter comme ça, du jour au lendemain. Et en rentrant à TFE Chaulnes, j’ai rempli une fiche de frais pour le déplacement, et dessus, j’ai mis "achat du délégué syndical". C’était un message, pour dire que je n’étais pas à vendre. » Pour que le message soit encore plus clair, il dépose plainte à la gendarmerie. Et ses supérieurs, à leur tour, déposent plainte. Pour « dénonciation calomnieuse ». Le détail, le hic, le petit souci qu’ils n’avaient pas prévu, c’est que Mickaël n’était pas venu seul, à l’hôtel. Qu’il avait sur lui un petit magnéto. Qu’il n’avait pas oublié de changer les piles. Que l’officier de police judiciaire a retranscrit toute la conversation. Et que le président du Tribunal correctionnel, finalement, a tout repris dans son jugement…

Son directeur, dans le texte :

« Je vous propose pour partir de l’entreprise 40 000 €. J’ai eu à traiter il y a trois ans, j’avais traité avec un délégué et puis ça s’est traité avec d’autres, c’est moitié un secret chez TFE, je pense que vous le savez… » Face au refus, le supérieur lance un plan B : « Si vous voulez rester dans le groupe, moi je vais réfléchir à la question mais à ce moment-là, il faudrait qu’on fasse l’affaire entre vous et moi, que vous abandonniez tous vos mandats. Vous en faites la démarche… Vous abandonnez tous vos mandats, et je vous donne un avenir dans l’entreprise, si c’est l’informatique, c’est l’informatique. » Nouvelle rebuffade, et voilà le plan C : « Je ne laisserai pas faire les choses. J’ai fait partir un délégué syndical sans un centime, parce qu’au bout de trois ans, il avait perdu tout son pouvoir. On peut, de la même façon qu’un syndicat ou un syndicaliste peut déstabiliser la direction, la direction peut aussi déstabiliser, vous comprenez ? » Oui, Mickaël Prince avait bien compris : la guerre était ouverte.

« Mais pourquoi ils sont prêts à raquer pour te faire partir ?

– Parce qu’aujourd’hui, à Chaulnes, on a plus de 50 % de syndiqués CGT. Ils ne peuvent plus nous coller des mises à pied à leur guise. On a obtenu le taux horaire le plus haut du groupe. Les conditions de travail, niveau sécurité pour le personnel, c’est parmi les meilleures. Les transporteurs travaillent sur quatre jours. On s’est aperçus qu’on nous avait grugés des RC, des "repos compensateurs", et on a regagné cinq jours par personne. En plus, les gars de Chaulnes se déplacent à Cergy-Pontoise pour aider les copains, on se déplace à Rennes, et ça, ça ne leur plaît pas. Ils craignent un effet boule de neige.

[…]

La nouvelle arme anti-patrons : le magnéto de Mickaël !

Par François Ruffin, Grégoire Souchay, 7/03/2012 , N°54 (03-04 2012)

http://www.fakirpresse.info/La-nouvelle-arme-anti-patrons-le.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
ManhattanStory Membre+ 14228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

:o Elocant, même si on connaissait déjà l'achat de certains syndiqués.

Dans le cas présent, le monsieur est intègre et fidèle à sa ligne de conduite, ce n'est pas monnaie courante non plus.

Merci les magnétos de poche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Et quel est le rapport avec le capitalisme ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5710 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Le rapport, c’est que le capitalisme est le nom du système dans lequel les dirigeants des entreprises ont pour métier d’exploiter les travailleurs pour le compte des actionnaires, et, à cette fin, de casser les syndicats que les travailleurs pourraient former pour défendre leurs intérêts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

En réalité cela n'a aucun rapport. Mais bon... :o°. Le capitalisme existe bien avant l'actionnariat.

En faites, ce que tu décris, ce n'est rien d'autre qu'une tentative de corruption.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5710 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Aurait-il été aussi probable que ce soit le salarié qui essaye de corrompre le patron ?

C’est le patron qui corrompt parce qu’il est dans une position sociale particulière. Dans la lutte des classes, il est le soldat du Capital, il a pour lui l’argent, et contre lui la masse des travailleurs. La corruption est une de ses armes.

Et ce merveilleux système, que cela te plaises ou non, a bien pour nom capitalisme.

Il y avait un capitalisme avant les actionnaires, nous dis-tu ? Admettons. Qu’est-ce que ça change ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Et alors ?

Quel est le rapport entre une tentative de corruption et le capitalisme ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×