Aller au contenu

comprendre le monde économique


Messages recommandés

tricephale Membre 1 650 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

A combien de pourcentage peut-on estimer la capacité des gens de comprendre les problèmes économiques complexes de nos jours ?

l'économie dominant beaucoup de sujets, est-ce sur ça qu'il faut se déterminer lors d'un vote ?

les batailles de chiffres et de pourcentages permettent-elles de voir clair dans les politiques proposées par les candidats?

si les débats deviennent trop techniques, se détermine-t-on plus sur des symboles, des slogans ou des idées simplifiées?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)
Environ huit Français sur dix (78%) se disent mal informés sur le fonctionnement des marchés financiers, selon un sondage de l'institut CSA réalisé pour le réseau de communication publique et territoriale Cap'Com

Pour l'ensemble de l'économie ? bah je sais pas, mais beaucoup ne s'y intéressent pas sauf quand arrive les élections et ne cherchent pas plus à savoir.

On nous sort des chiffres et encore des chiffres qui ne "veulent" qu'une chose appuyer un parti ou un autre. Ces chiffres comme ces 75 % de taxe sur les hauts revenus par exemple sont toujours à analyser dans les faits : ça représente 150 millions de recettes et c'est tout...

Un autre exemple: la Taxe Tobin (taxe sur les transactions financières) de notre ami Sarko, c'est simplement une taxe sur les Actions, qu'il avait supprimé fin 2007 (même le Royaume Uni qui en a une ne l'a jamais supprimée) et qui rapportera 230 millions d'euros par an...

Voilà c'est ridicule, mais ça fait voter...

l'économie dominant beaucoup de sujets, est-ce sur ça qu'il faut se déterminer lors d'un vote ?

Non, il y a aussi des choix de sociétés, des priorités données soit à la lutte contre l'immigration pour certains, soit à l'enseignement pour d'autres, etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3 028 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)

Je ne saurais le dire.

En tout cas, je pense que beaucoup de gens feraient bien de s'informer sur les questions économiques ( euro, protectionnisme, austérité, nationaliser les banques ,...) pour voter surtout en cette période de crise où la politique du candidat pourrait changer les choses au niveau économique pour les 15 années à venir.

Je ne dis pas que le nouveau président changera tout mais il y a une grande différence au niveau économique entre Sarkozy( austérité + suivre l'Allemagne pour l'euro), Hollande ( austérité un peu moins dure, rester dans l'euro), Bayrou ( un peu la même chose que les précités), Mélenchon ( sortie du modéle néolibéral) et NDA ( sortie de l'euro + renationalisations de quelques secteurs).

Sans parler des législatives.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AngeEtDemon Membre 227 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

L'économie domine le reste... On pourrait le penser, mais après réflexion, beaucoup de choses sont liés. Les politiques "financières" peuvent, si elles sont bien menés, aider à mettre en place un choix de société. Et la réciproque est vrai aussi.

Ex: pour l'éducation, avec une bonne politique économique, on peut réussir à trouver les moyens financiers pour augmenter la valeur de l'éducation dans notre société. Et le retour est que l'éducation peut aider le pays à prospérer... Grâce au savoir faire, à l'innovation, à la recherche.

Connaître l'économie, comment elle fonctionne, les tenants et les aboutissants, peut aider à faire des choix plus judicieux. Notamment pour un programme électoral plutôt qu'un autre (et donc un candidat plutôt qu'un autre, en tenant compte de ce qu'il a fait avant...)

Si les débats deviennent technique, et fiables, les connaissances en économie pourraient aider à comprendre et à choisir. Autrement, autant choisir un candidat en fonction de ses prestations chez Gala.

"On nous sort des chiffres et encore des chiffres qui ne "veulent" qu'une chose appuyer un parti ou un autre. Ces chiffres comme ces 75 % de taxe sur les hauts revenus par exemple sont toujours à analyser dans les faits : ça représente 150 millions de recettes et c'est tout..."

Le problème avec les chiffres, c'est que si on ne sait pas sur quelles bases ils ont été conçus, ils n'ont aucun intérêt, puisqu'ils ne veulent rien dire.

Je vous dis qu'il n'y a que 2% de chômeurs parmi les actifs... Ouahhh comment le chômage il a diminué! Sauf que... on oublie de dire que les règles de comptage ont changées, que l'on considère comme chômeur que le troublions qui n'a pas travaillé pendant plus d'un an, de sexe masculin (j'invente là, hein), et qu'on a choisi 10 pôle-emplois dans le régions le moins touchées par le chômage et qu'on a extrapolé un chiffre pour toute la France à partir de savants calculs que nous ignorons tous.

J'invente et je caricature une situation... Juste histoire de faire comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité