Aller au contenu

Coût du travail élevé ne rime pas avec chômage

Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Coût du travail élevé ne rime pas avec chômage

Coût du travail élevé ne rime pas avec chômage élevé et ne signifie pas nécessairement mauvaises performances économiques, révèle une étude de l'Insee mercredi, à l'heure où gauche et droite s'affrontent violemment sur la "TVA sociale".

Le ministère du Travail publiera vendredi les chiffres du chômage du mois de janvier. Fin 2011, le nombre de personnes sans emploi sur le territoire français, toutes régions et catégories confondues, dépassait les 4,5 millions, un plus haut depuis 1999. Outre-Rhin, le taux de chômage était le mois dernier à son plus bas niveau depuis la réunification du pays en 1990. Le coût du travail en Allemagne était surtout l'un des plus élevés d'Europe dans certains secteurs industriels il y a quatre ans, une donnée économique qui ne l'a pas empêchée d'afficher les meilleures performances à l'export de la zone euro et un taux de chômage parmi les plus bas du Vieux continent.

A deux mois du premier tour de l'élection présidentielle, le gouvernement, qui cite régulièrement Berlin en exemple, a fait de la diminution du coût du travail l'une de ses priorités économiques en décidant d'abaisser les cotisations patronales en échange d'un relèvement du taux de la TVA, une mesure vivement critiquée par les syndicats et l'opposition qui craignent une dégradation du pouvoir d'achat. Dans une étude intitulée "Emploi et salaires", notamment consacrée à l'évolution du prix de la main d'oeuvre en Europe, l'Insee constate que le coût du travail dans certains secteurs manufacturiers outre-Rhin était le plus haut du Vieux continent.

"C'est le cas en particulier dans l'industrie automobile, où (en 2008, ndlr) il est supérieur de 29% à celui observé en France: 43,14 euros (de l'heure) contre 33,38 euros." Dans l'ensemble de l'industrie, le coût du travail était sensiblement comparable dans les deux pays, autour de 33 euros de l'heure en moyenne, même s'il était plus élevé en Allemagne (33,37 euros) qu'en France (33,16 euros).

L'amélioration de la "compétitivité" pourrait avoir des effets moins positifs qu'escompté

La tendance s'inverse toutefois dans les services où la France enregistrait il y a quatre ans un coût horaire du travail de 32,08 euros contre 26,81 euros en Allemagne. Surtout, les coûts salariaux unitaires dans leur ensemble ont connu une progression beaucoup plus marquée en France qu'en Allemagne entre 2002 et 2012 (+1,9% par an contre +0,1%) et de moindres gains de productivité (+0,8% contre +1,2%), selon les calculs du Crédit agricole, un motif d'inquiétude pour Paris.

La ministre du Budget Valérie Pécresse a répété mardi que la baisse du coût du travail au nom de la "compétitivité-prix" française permettrait de créer entre 75.000 et 120.000 emplois, à condition que les entreprises jouent le jeu et privilégient la relance de l'investissement productif à l'augmentation de leurs marges. La Suède, le Danemark et la Belgique sont les trois pays de l'Union européenne où, en 2008, le coût du travail était le plus élevé, dans l'industrie comme dans les services. Le Portugal, la Grèce et l'Espagne sont ceux où il était le plus bas. Dès lors, l'amélioration de la "compétitivité" pourrait avoir des effets beaucoup moins positifs qu'escompté si elle ne devait porter que sur les coûts sans concerner plus largement la productivité, la qualité, l'innovation et la formation.

Tout l'article.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 102ans
Posté(e)

Le coût du travail n'est pas le principal obstacle. Le coût de l'administration est énorme en France à cause des règles idiotes imposées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirisme Membre 1 346 messages
Forumeur alchimiste‚ 26ans
Posté(e)

Il est clair que le coût du travail est un coût comme un autre, s'il est contrebalancé par une compétence, il n'est pas le problème. La compétitivité ne passe pas que par réduire les coûts, un cadre fiscal et légal stable et clair (soit tout l'inverse de ce qu'on a actuellement) crée les conditions de la création d'entreprises.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 9 738 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)

Tous les pays développés sans exception ont un cout du travail élevé

C'est un des facteurs du dynamisme économique.

Le problème dans notre pays c'est notre retard en recherche et développement.

Ce retard nous met de plus en plus au niveau des pays émergents et nous oblige a baisser nos couts pour rester compétitifs vis a vis d'eux.

Nous ne jouons plus dans la cours des grands et si rien ne change ça sera de pire en pire.:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)
Le problème dans notre pays c'est notre retard en recherche et développement.

Ce retard nous met de plus en plus au niveau des pays émergents et nous oblige a baisser nos couts pour rester compétitifs vis a vis d'eux.

Pourquoi sommes nous en retard en R&D ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
Le problème dans notre pays c'est notre retard en recherche et développement.

Ce retard nous met de plus en plus au niveau des pays émergents et nous oblige a baisser nos couts pour rester compétitifs vis a vis d'eux.

Pourquoi sommes nous en retard en R&D ?

En bon "gauchiste" que je suis, je dirais que c'est parce que les dirigeants/actionnaires aspirent TROP de bénefices pour leur dividence et ne réinvestissement pas assez dans la R&D justement.

c'est bien connu que les "riches" veulent etre toujours plus riches!

donc c'est la faute a leur gourmandise/avarice/cupidité.

mais j'avoue que c'est un raisonnemment tres caricatural.

je pense tout de meme qu'il faudrait repartir les profits des entreprises en TROIS tiers:

Capital - travail - investissement

:bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 9 738 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
Le problème dans notre pays c'est notre retard en recherche et développement.

Ce retard nous met de plus en plus au niveau des pays émergents et nous oblige a baisser nos couts pour rester compétitifs vis a vis d'eux.

Pourquoi sommes nous en retard en R&D ?

En bon "gauchiste" que je suis, je dirais que c'est parce que les dirigeants/actionnaires aspirent TROP de bénefices pour leur dividence et ne réinvestissement pas assez dans la R&D justement.

c'est bien connu que les "riches" veulent etre toujours plus riches!

donc c'est la faute a leur gourmandise/avarice/cupidité.

mais j'avoue que c'est un raisonnemment tres caricatural.

je pense tout de meme qu'il faudrait repartir les profits des entreprises en TROIS tiers:

Capital - travail - investissement

:bo:

Effectivement, je n'ai pas d'autre réponse. :gurp:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirisme Membre 1 346 messages
Forumeur alchimiste‚ 26ans
Posté(e)

Le monde universitaire Français est pathétique.

Les université sont un foutoir administratif incompréhensible, petit exemple: hier j'ai appris que nous avions une délégué des éléves de L1 qui a été nommée par l'administration (apparemment le directeur de license). Comment on peut envisager de nommer un représentant? C'est absurde.

Voilà l'organisation du système universitaire français:

http://www.canal-u.tv/var/canalu/storage/images/producteurs/universite_victor_segalen_bordeaux_2_dcam/programmes_temporaires/splendeur_et_misere_de_la_recherche_universitaire/invite__31/1378530-1-fre-FR/invite_diapo_full.jpg

C'est juste incompréhensible (et incomplet, il n'y a pas les iufm représentés par exemple), une telle confusion strucutrelle entraine des conflits fonctionnels (qui fait quoi?) et donc un système inefficace. Pourquoi faire si complexe?

Cette image est tirée de cette vidéo:

http://www.canal-u.tv/var/canalu/storage/images/producteurs/universite_victor_segalen_bordeaux_2_dcam/programmes_temporaires/splendeur_et_misere_de_la_recherche_universitaire/invite__31/1378530-1-fre-FR/invite_diapo_full.jpg

Elle est très instructive sur le système universitaire (et les études supérieurs en général). Il faut savoir quelques chose, en France on a un amour des Grandes écoles qui forme des cadres efficaces mais qui ne sont pas du tout dans la démarche de recherche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Mouais... ça ne m'étonne pas...

faisons un point info histoire de mieux comprendre...

Premier Point :

Avec 34 des 500 plus importants groupes mondiaux en 2010, la France est au 4e rang du Fortune Global 500, derrière les États-Unis, le Japon et la Chine, mais devant l'Allemagne et le Royaume-Uni. Paris est la troisième ville mondiale accueillant le plus de sièges sociaux de ces 500 plus importants groupes après Tokyo et Pékin, plus qu'à New York; Londres, Séoul ou Osaka.

Toutefois la plupart des grandes entreprises actuelles étaient déjà de grandes entreprises trente ans auparavant et le renouvellement tarde à se faire. Les États-Unis et de nombreux pays émergents au contraire ont vu l'éclosion de très grandes entreprises depuis trente ans.

Le gouvernement s'est ému de la baisse de son secteur industriel et a organisé début 2010 des « États généraux de l'industrie ». Le rapport public du ministère chargé de l'industrie constate d'une part que l'industrie française perd des parts de marché à l'exportation et d'autre part que si le solde des échanges de produits manufacturés se dégrade en France, il ne cesse de s'améliorer en Allemagne. Pour expliquer cette situation, le rapport pointe le faible dynamisme de l'investissement et de l'innovation en France et la faiblesse du tissu de grosses PME. Concernant le premier point, la situation est contrastée. Dans les branches intenses en recherche et développement la France fait mieux que l'Allemagne. Mais la France est surtout présente dans les secteurs peu utilisateurs de R&D aussi, globalement, elle fait moins bien que sa voisine.

la France manque d'entreprises nouvelles qui arrivent réellement à percer et à devenir des leaders mondiaux à l’instar de Microsoft ou Google aux États-Unis : 10 % des 100 premières entreprises française ont moins de trente ans contre 40 % aux États-Unis. Par ailleurs 47 % des sociétés françaises du secteur des technologies de l'information et de la communication créées entre 1998 et 2001 ont été vendues à des sociétés étrangères. D'une manière générale, le pays peine à assurer le développement des PME et a un fort déficit d'entreprises de 250 à 5 000 salariés qui assurent la force de l'économie allemande. Pour Marc Chevalier[137] cette situation tient à un multitude de causes parmi lesquelles nous pouvons citer : une culture technique insuffisante et des problèmes de financement.

Pour un entrepreneur comme François de la Chevalerie, il y aurait un « politiquement correct de droite » qui prônerait la création d'entreprises mais qui se garderait bien de le faire. Selon lui le discours en faveur de la création d'entreprise s'apparenterait à « de la propagande destinée surtout aux recalés, aux jeunes, aux chômeurs, aux immigrés, à tous ceux qui n'ont pas d'autres choix que de créer leur entreprise, c'est-à-dire leur propre emploi ».

Deuxième point :

«D'ici 2012, la Chine devrait être le pays déposant le plus grand nombre de brevets dans le monde», conclut une étude publiée par l'entreprise IP Solutions de Thomson Reuters. Cette projection se fonde sur une analyse du volume total (nationaux et étrangers) des brevets déposés en Chine, en Europe, au Japon, en Corée et aux Etats-Unis. Ainsi, entre 2003 et 2009, ce volume a crû au rythme annuel de 26,1% en Chine contre 5,5% pour son concurrent direct les Etats-Unis. En conséquence la Chine devancera en 2013 les Etats-Unis et le Japon pour le nombre de brevets déposés.

Ce dynamisme est d'abord le résultat d'une politique volontariste de la part des autorités, en particulier du Premier ministre chinois Wen Jiabao, qui dès sa prise de fonctions en 2003, a défendu le principe d'une politique industrielle fondée sur l'innovation. Il va mettre en place un groupe de travail, qui réunira jusqu'à 2.000 membres (scientifiques, chefs d'entreprises, bureaucrates du parti communiste) pour élaborer un «Plan moyen et long terme» d'innovation. Cette politique consiste à augmenter considérablement les crédits alloués à la recherche et au développement (R&D) et à réduire les impôts sur les investissements à cet effet. Surtout, elle s'appuie sur les technologies étrangères, soit par une recherche commune soit par l'amélioration de ces techonologies.

Révolution industrielle

Cette floraison d'innovation a été également favorisée par la concurrence des grandes entreprises chinoises se développant à l'international, qui ont cherché à protéger leur propriété industrielle en recourant aux dépôts de brevets à l'étranger. Ainsi, en à peine un an, de 2007 à 2008, le nombre de brevets chinois a crû de 33,5% en Europe, de 15,5% au Japon et de 14,1% aux Etats-Unis.

Enfin, la révolution industrielle en accéléré que connaît le pays débouche sur une prépondérance en faveur de la haute technologie au détriment d'autres secteurs. Le nombre de brevets déposés entre 1998 et 2008 en informatique a bondi de 4.861% et de «seulement» 552% dans les domaines des produits naturels et des polymères.

Troisième point :

C'est un peu ce que dit Femzi, les politiques des actionnaires du maximum de profits à court terme au détriment dinvestissements à moyen et long terme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 601 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Coût du travail élevé ne rime pas avec chômage

Non, c’est même l’inverse, et pour la raison suivante :

Plus le chômage est élevé, plus le rapport de forces est favorable aux employeurs, et plus le partage de la valeur ajoutée évolue au détriment de la rémunération du travail.

Les politiques de maintien du chômage a un haut niveau ont depuis 30 ans prouvé leur efficacité en ce domaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Coût du travail élever , ont devraient déja suprimer tout les sur payer qui glandouilles dans les bureaux, et ils y en a croyez moi ,bientôt un bon à rien pour un ouvrier dur dur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)
:plus: Et faut encore aller plus loin en fait, demain tu te pointes à ton usine et tu licencies le patron. Faut pas se laisser faire boudiou !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Moi je m'en fou je suis en retraite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Bah c'est de l'humour, c'est juste pour que tu rendes compte que ceux qui se glandouillent dans leur bureau ne sont pas mieux que les ouvriers qui se glandouillent dans leur atelier ou que les patrons qui se glandouillent en regardant les autres se défoncer pour espérer une prime à la fin de l'année, bah oui y'en a de toutes les couleurs et mettre tout le monde dans le même sac c'est un peu facile non ?

Bonne retraite à toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

David ,je crois que tu devrais faire un tour sur les chantiers, et tu verrais que les glandouilleurs ne sont pas là, sort un peu de ton bureau , je dit les chantiers mais aussi tout les travailleurs manuel, crois moi quand tu bosse dehors tu reste pas les mains dans les poches, ce que tu me dit là, c'est typiquement le genre de personne qui ne voit que leurs nombril, ce que l'on appel l' égoîsme, et je crois que tu fait parti de cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Je n'ai pas été que dans un bureau t'sais, j'ai aussi été ouvrier, j'ai eu cet honneur pendant 7 ans en contrats dans plusieurs entreprises, ça ne m'a pas empêché de continuer mon chemin, ça m'a surtout appris que ceux qui se plaignent des autres, des cadres,des dirigeants ont beaucoup de gueule mais surtout des petits bras...

Je ne regrette pas mon chemin, je sais ce que c'est d'être du bon et du mauvais côté de la barrière, faut juste penser autrement, ne pas compter les heures et avec une idée, quelques personnes que vous arrivez à convaincre et beaucoup, beaucoup, beaucoup d'obstination on arrive à pas grand chose, mais ce pas grand chose, même s'il n'y a pas lieu d'en être fier, tellement on y a laissé de plumes au passage, ben, on n'en a pas honte hein... Pis des glandeurs y'en a autant d'un côté que de l'autre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Tant mieux pour toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Je me demande si tu as vraiment travailler dehors ,en pleine hiver ou alors peut être mais pas longtemps,si tu veux je t'invite, vue que je suis en auto-entreprise,cela me fera plaisir de te montrais ce que j' essais de t'expliquer, prend pas cela mal, je n'ais rien contre toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Je te fais un CV hein... j't'envoie ça...:D

Non M'sieur, j'ai juste été fabriquant en cosmétique à L'ôréal et aide conducteur sur les rotatives d'une imprimerie (la plus grosse d'europe tant qu'à faire...)

Modifié par David Web

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

J'ai compris, tu ais un rigolo toi, m.....,je me suis encore fait avoir,félicitation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation