Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Scènes de panique lors de l'échouage d'un paquebot : huit morts


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Scènes de panique lors de l'échouage d'un paquebot : Trois morts

Un paquebot italien, le Costa Concordia, s'est échoué sur un banc de sable vendredi soir au large des côtes de la Toscane, avec 4200 passagers et membres d'équipage à bord. Des passagers sont tombés à la mer ou ont sauté à l'eau ; plusieurs sont morts, d'autres sont portés disparus.

775820lepaquebotitaliencostaconcordia10623595zwqcl1713.jpg

L'aventure vécue par les passagers du Costa Concordia avait tout du film catastrophe. Une croisière tranquille, sur un paquebot de rêve - un monstre des mers de 290 mètres de long, avec plus de 4200 passagers et membres d'équipage à bord. Une soirée de détente... et soudain, en plein dîner, la lumière s'éteint ; un grondement retentit ; le navire commence à s'incliner. Il faut évacuer, et la panique s'installe.

Le navire était parti de Savone pour une croisière en Méditerranée, avec des escales prévues à Civitavecchia, Palerme, Cagliari, Palma de Majorque, Barcelone et Marseille ; il venait tout juste de quitter le port de Civitavecchia, près de Rome, lorsqu'il a rencontré des difficultés. A l'origine du drame, un incident pour l'heure inexpliqué : le Costa Concordia s'est échoué vendredi soir, vers 20 heures, sur un banc de sable près de l'île de Giglio dans le sud de la Toscane. Une vaste opération de secours a dû être mise en place pour aider à évacuer les occupants, parmi lesquels un millier de passagers italiens, environ 500 Allemands et 150 Français, selon des données parcellaires fournies par l'armateur Costa Crociere.

"Des scènes dignes du Titanic"

La suite a été décrite par des témoins, dont les récits ont été recueillis par les médias italiens après leur évacuation. L'un d'eux, nommé Luciano Castro, raconte que les passagers étaient "en train de dîner quand la lumière a été coupée, un coup puis un grondement ont retenti et les couverts sont tombés par terre". Selon ce témoin, une femme enceinte s'est mise à crier et des enfants à pleurer. Quand la lumière est revenue, le commandant a annoncé une panne du générateur électrique et promis une réparation rapide. Mais des passagers se sont aperçus que le navire penchait sur un côté (il devait s'incliner ainsi de 20 degrés), avant que l'équipage n'invite tout le monde à endosser les gilets de sauvetage et à se regrouper sur le pont devant les chaloupes. Ensuite l'ordre a été donné de quitter le navire: sept brèves sonneries et une longue.

Une autre passagère, Mara Parmegiani, a décrit des "scènes dignes du Titanic", avec une bousculade parmi les évacués, des cris et des pleurs. Des passagers, pressés de monter dans les canots de sauvetage, sont tombés à la mer. L'une d'elles, un septuagénaire tombé dans les eaux froides de la mer tyrrhénienne, est décédée d'hydrocution. Certaines personnes, écrit l'agence italienne Ansa, ont plongé dans l'eau. Bilan (provisoire) de cette évacuation organisée dans la panique : au moins huit morts et plusieurs disparus.

Lire la suite.

Edit : Trois morts et non huit après correction de l'article.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Naufrage: le commandant a fui le navire

376246lecostaconcordiaunnavirede114500tonnessestcouchesur10623856rynpt1713.jpg

Le commandant du navire de croisière italien Costa Concordia a quitté le navire avant-hier soir bien avant l'évacuation des derniers passagers, a indiqué aujourd'hui le procureur en charge de l'enquête à la chaîne de télévision SkyTG24.

Interrogé pour savoir si Francesco Schettino, arrêté hier pour homicide multiple, naufrage et abandon de navire, avait "quitté le navire bien avant que tous les passagers soient évacués", le procureur Francesco Verusio, du parquet de Grossetto, a répondu: "Malheureusement, je dois confirmer cette circonstance".

Le procureur a également indiqué que "la route suivie par le navire n'était pas la bonne", ajoutant que le "commandant était sur le passerelle" de pilotage et "donc responsable des opérations". Le parquet enquête aussi sur "la responsabilité éventuelle d'autres personnes", à part lui et son second Ciro Ambrosio.

Lire la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nanouchka47 Membre 6379 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

C'est terrible qu'un- commandant de bord -quitte son bateau.. Son devoir a lui est de sauver ses passagers et de couler avec son bateau ou d'être le dernier a le quitter. Quel Courage! Il mérite une sanction exemplaire .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ved Membre 3967 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
C'est terrible qu'un- commandant de bord -quitte son bateau.. Son devoir a lui est de sauver ses passagers et de couler avec son bateau ou d'être le dernier a le quitter.

Ne pas confondre films et réalité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nanouchka47 Membre 6379 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

la realite est que si on est pas capable d'assumer ses responsabilites on demissione.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ved Membre 3967 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

Ca ferait quelque chose comme 90% de chômages là du coup, non?

Personne ne sait comment il réagirait en cas de panique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)
C'est terrible qu'un- commandant de bord -quitte son bateau.. Son devoir a lui est de sauver ses passagers et de couler avec son bateau ou d'être le dernier a le quitter.

Ne pas confondre films et réalité...

Un Airbus A320 de la compagnie américaine US Airways s'est abîmé hier soir dans les eaux glaciales de l'Hudson à New York, au large de Manhattan. Les 155 passagers et membres d'équipage ont pu être évacués de l'appareil avant qu'il ne coule. Un vrai miracle.

Tous sont sortis vivants de ce vol à destination de Charlotte (Caroline du Nord). Le maire de New York Michael Bloomberg a salué l'héroïsme et le professionalisme dont le pilote a fait preuve, en quittant en dernier l'appareil après s'être assuré que plus personne ne s'y trouvait.

Le 16.01.2009.

Les passagers d’un avion de ligne polonais ont eu la peur de vie. Leur appareil, un Boeing 767 en provenance des États-Unis, a dû se poser sur le ventre en raison d’un problème de train d’atterrissage. Le pilote a fait preuve d’un sang froid exceptionnel.

Avant d’atterrir, l’avion avait largué un maximum de carburant et la piste avait été arrosée de substances spéciales pour éviter que l’appareil ne s’enflamme.

Miraculeusement, aucun des 231 passagers et membres d‘équipage n’a été blessé. L’un d’entre eux rend hommage au pilote : “Ça ressemblait à un atterrissage normal”. D’autres semblaient sonnés : “Il y avait de la peur, beaucoup de peur. Les femmes avaient peur. Des gens pleuraient”.

Le 01.11.2011

Ce n'est pas toujours du cinéma....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Italie/croisière: nombre de disparus ramené à 17 après recoupements

ILE DU GIGLIO (Italie) - Après recoupements, le nombre de disparus dans le naufrage du Costa Concordia, un navire de croisière de luxe, vendredi soir devant une île de Toscane (ouest de l'Italie) a été ramené à 17, a indiqué dimanche à l'AFP le président de la région, Enrico Rossi.

Des contrôles et recoupements ont permis de réduire le nombre de personnes disparues; dans la dernière réunion, on m'a communiqué qu'il manquerait à l'appel 11 passagers et six membres d'équipage, a déclaré M. Rossi. Jusqu'à présent, les secours parlaient de 34 ou 36 personnes encore à localiser, à côté d'un bilan de trois morts et d'une quarantaine de blessés.

Selon le préfet de Grosseto, Giuseppe Linardi, les recoupements entre la liste des occupants du bateau (officiellement 4.229 personnes dont plus de 3.000 touristes) et celle des sauveteurs qui ont accueilli toute la journée de samedi la majorité des évacués sous une tente dans le port de Santo Stefano, sont complexes. Il y a beaucoup d'étrangers et il est possible que des noms aient été mal retranscrits, a-t-il dit.

Source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sandelise Invité 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Pour avoir passé un super séjour sur ce magnifique paquebot, je peux dire que cela m'a retourné !!! mais je pense aux mouvements de panique et de bousculades que cela a du engendrer .... car je rentre d'une autre croisière avec la compagnie MSC, et jepeux dire quej'ai connu des scènes de bousculade avec les italiens lors de montée dans des bus pour regagner lecentre ville des escales alors ça a du être terrible quand la vie est en jeu !!!! tout mon soutien à ces personnes qui ont transformé ces moments de rêve en un veritable cauchemar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 31048 messages
A ghost in the shell‚ 45ans
Posté(e)

Scène de panique ...

J'imagine mal comment en cas d'accident de ce genre les gens pourraient rester calme ...

Les croisières ne durent pas assez longtemps pour que les touristes soient vraiment "formé" à bien réagir dans ce genre de situation...

Pas sûr que les équipages cosmopolites dont tous les membres ne parlent pas forcément la même langue soient au top non plus pour ce genre de situation ...

La règlementation impose des moyens d'évacuation en terme de nombre de bateaux de secours ...

Mais si c'est la cohue pour s'y rendre, que l'organisation n'est pas au point ... alors inévitablement il a des "pertes"...

Maintenant, si on regarde le nombre de victimes en rapport du nombre de personnes présentes, la catastrophe a été évitée ...

J'ai une pensée pour les familles des victimes et pour tous ceux dont la vie sera profondée marquée par cet accident.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 35823 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 42ans
Posté(e)
forum


Le commandant du Concordia voulait faire plaisir à un serveur



16/01/2012




La cause du naufrage du Costa Concordia est connue, selon la presse italienne. Le commandant de bord aurait navigué trop près des côtes pour faire plaisir à un serveur originaire de la région.






Le commandant du Costa Concordia voulait faire un plaisir au responsable des serveurs originaire de l’île italienne du Giglio en passant près de ses côtes, selon le journal Corriere della Sera, qui revient sur la légèreté du commandant Francesco Schettino, et ses responsabilités dans le naufrage de vendredi soir.D’après le quotidien paru lundi, le commandant de bord s’est adressé peu avant l’accident, au chef des serveurs, Antonello Tievoli, en le faisant appeler sur le pont. "Antonello, viens voir, nous sommes tout près de ton Giglio", a-t-il dit, selon des témoins cité par le journal.

Selon le Corriere, Tievoli aurait dû quitter le bateau pour un congé la semaine précédente, mais il avait dû rester à bord faute de remplaçant. Le commandant Schettino aurait voulu ainsi lui faire une faveur, en faisant passer l’immense paquebot près des côtes rocheuses de l’île toscane.

Tievoli est monté sur le pont supérieur, s’est penché sur le bastinguage, a vu l’île s’approcher dangereusement: "attention, nous sommes extrêmement près de la côte", a-t-il dit au commandant. Mais l’impact est survenu immédiatement après, selon le Corriere.

Le chef des serveurs a livré son témoignage aux garde-côtes et devrait le répéter aux carabiniers, dans le cadre de l’enquête qui cherche à établir exactement les causes du sinistre, toujours selon ce journal.

Les sauveteurs ont découvert lundi matin un sixième corps dans l’épave du Costa Concordia. Il reste encore une quinzaine de disparus.

(...)




forum Source: 24heures.ch

Suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12886 messages
Forumeur alchimiste‚ 113ans
Posté(e)

Nephtalon, vous êtes le seul à regrouper les sujets en double, le problème est que vous ne mettez pas de lien pour lire les anciens messages, ceux du sujet fermé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 31048 messages
A ghost in the shell‚ 45ans
Posté(e)

Nephtalon, vous êtes le seul à regrouper les sujets en double, le problème est que vous ne mettez pas de lien pour lire les anciens messages, ceux du sujet fermé.

Je pense que c'est de moi dont tu parles. (Nephalion pas Nephtalon ... :p)

Loupé, j'ai rien regroupé.

Bien tenté mais c'était pas moi ... :p

Soit on combine deux topics identiques et dans ce cas le topic résultant contient la somme des participations des deux topics.

Soit on ferme un topic et on indique dans le dernier post le topic restant ouvert.

En effet, depuis le topic encore ouvert il n'y a pas de lien vers le topic fermé.

Mais celui qui veut vraiment voir l'autre topic peut, et c'est TOTALEMENT gratuit, utiliser une fonction révolutionnaire nommée "recherche" et située en haut à droite.

Grâce à cette merveilleuse fonction il est possible de trouver les autres topics liés à un sujet en particulier et bien plus encore à qui passe un peu de temps à s'en servir ... ;)

Dernier point, ma boite mp est grande ouverte à qui veut discuter des actions de modération, c'est mieux que de polluer des topics. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 35823 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 42ans
Posté(e)

Bon c'est pas drôle, mais j'ai lu sur 24heures.ch qu'au moment du naufrage ils passaient Celine Dion avec "My heart will go on" :D

Ca m'a fait pleurer de rire :rofl:

:pleasantry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Manrico Giampietroni, officier du Costa Concordia

Il se défend d'être un héros. Pourtant, Manrico Giampietroni, commissaire de bord sur le Costa Concordia, a sauvé plusieurs dizaines de passagers en cette nuit de cauchemar où au moins 6 personnes sont décédées. Lundi, la presse italienne raconte l'odyssée de cet homme de 57 ans, grisonnant et au sourire sympathique, qui a bien failli, lui aussi, perdre la vie au large de l'île de Giglio. Mais, dans l'intervalle, s'est comporté de façon exemplaire.

"Pour moi c'est un héros, Manrico est un altruiste, pas seulement au travail, il pense toujours aux autres", a déclaré à La Stampa son épouse Laura, 40 ans, en soulignant que Manrico "est quelqu'un aux nerfs solides qui reste toujours lucide". Selon divers témoins, après la collision du navire avec un rocher vers 21h45, il s'est dépensé sans compter pour faire embarquer les passagers à bord des chaloupes de sauvetage jusqu'à environ 3h du matin.

Lire la suite et vidéo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 47ans
Posté(e)

Leurs pubs étaient aussi nulles que leur commandant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

La facture du "Costa Concordia" : plus de trois "Titanic"

Le naufrage du paquebot, catastrophe maritime qui a fait au moins 11 morts, s'annonce aussi comme une catastrophe... pour les assureurs : c'est d'ores et déjà le plus gros sinistre maritime jamais survenu. Le Costa Concordia était assuré pour 395 millions d'euros.

La comparaison avec le Titanic revient régulièrement depuis le naufrage du Costa Concordia. Le gigantisme du navire, les circonstances de la catastrophe, les scènes terribles vécues à bord par les passagers, tout ceci évoque le souvenir du géant des mers coulé en avril 1912 après avoir heurté un iceberg - une catastrophe qui avait fait environ 1500 morts. Un autre élément vient alimenter cette comparaison : la facture présentée aux assureurs. Sauf que, cette fois, le Titanic se situe bien en-deçà.

Le Costa Concordia est assuré pour 395 millions d'euros. En comparaison, le paquebot britannique disparu en 1912 n'était assuré qu'à hauteur d'un million de livres de l'époque, selon un porte-parole du syndicat britannique d'assureurs Lloyd's. Ajusté de l'inflation, cela représente une petite centaine de millions de livres actuelles (soit environ 120 millions d'euros). Au final, en intégrant le montant à indemniser au titre de la responsabilité civile, qui reste encore inconnu, le naufrage du Costa Concordia s'annonce, pour les assureurs, comme l'un des plus gros, voire LE plus gros sinistre maritime jamais survenu. Le record jusqu'à présent étant détenu par le cas du pétrolier Exxon Valdez, qui avait heurté un récif sur les côtes d'Alaska en mars 1989 et perdu 50.000 tonnes de pétrole. L'affaire s'était alors conclue pour les assureurs par une transaction début 1997, pour un montant global couvrant tous les dommages de 780 millions de dollars.

Comment les assureurs vont couvrir les dommages

Pas moins de 28 assureurs sont réunis pour assurer la couverture des dommages subis par le Costa Concordia, communément appelée assurance corps maritime. Le montant assuré pour le navire correspond à environ 10% des primes versées chaque année par les armateurs sur ce marché, soit entre 5 et 6 milliards de dollars (hors pêche, fluvial et plaisance). Trois types d'assurance peuvent entrer en jeu pour un navire: l'assurance du navire lui-même (corps maritime), l'assurance en responsabilité civile et l'assurance marchandises transportées.

suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12886 messages
Forumeur alchimiste‚ 113ans
Posté(e)

Le Titanic devait avoir des coffres remplis de biens de grande valeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×