Aller au contenu

Monti prépare une libéralisation graduelle de l'économie italienne


Invité David Web

Messages recommandés

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Monti prépare une libéralisation graduelle de l'économie italienne

Sans surprise, après son plan d'austérité, le président italien du Conseil, Mario Monti, a annoncé dimanche qu'il préparait une libéralisation graduelle dans plusieurs secteurs d'activité pour accroître la concurrence et relancer l'économie italienne.

"Nous voulons faire plus de place à la concurrence et au mérite dans différents secteurs d'activité", a-t-il dit lors d'une interview accordée à la RAI.

"Cela implique de réduire la protection et les différents moyens par lesquels les secteurs industriels tentent de créer des avantages pour ceux qui sont à l'intérieur de la forteresse, au détriment de ceux qui sont à l'extérieur", a-t-il ajouté.

Son ministre de l'Industrie, Corrado Passera, a précisé que tous les secteurs seraient concernés, citant le gaz, l'énergie, le commerce, les transports et les professions libérales.

"Chaque étape ira dans le sens de la création des conditions d'une croissance plus durable", a-t-il expliqué dans une interview publiée dimanche par le Corriere della Sera.

L'autorité italienne de la concurrence et du marché a proposé cette semaine une série de réformes, suggérant notamment de séparer l'activité bancaire du reste de l'activité de la Poste italienne, de favoriser le développement d'opérateurs indépendants dans le secteur de l'énergie et de privatiser certains services publics.

La Tribune.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 77ans Posté(e)
bibifricotin Membre 12 737 messages
Mentor‚ 77ans‚
Posté(e)

On resort les vieilles recettes qui n'ont jamais marché nul part

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 35ans Posté(e)
Erik54 Membre 320 messages
Baby Forumeur‚ 35ans‚
Posté(e)

Mouai, je suis sceptique à voir ce que ça peut donner. Autant certains secteurs méritent d'être libéralisé autant d'autre non.

C'est plutôt l'austérité qui plombe la croissance actuellement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
saint thomas Membre 17 547 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

L'autorité italienne de la concurrence et du marché a proposé cette semaine une série de réformes, suggérant notamment de séparer l'activité bancaire du reste de l'activité de la Poste italienne, de favoriser le développement d'opérateurs indépendants dans le secteur de l'énergie et de privatiser certains services publics.

La Tribune.

Les italiens n'ont pas fini de s'appauvrir avec ce genre de réformes

Séparation poste / secteur bancaire OK

Mais pour le reste , on sait ce que veut dire la privatisation des secteurs publics (hausse des tarifs et rachat par des firmes étrangéres)

Monti vend les bijoux de famille exactement comme en Gréce , il exprime autrement la même idée c'est tout

Tant qu'on restera dans la zone euro y'aura pas de solution car le big probléme vient de là et pas d'ailleurs

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
economic dream Membre 3 028 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Ca fait 30 ans que le néolibéralisme est appliqué partout en Europe et on en a vu les conséquences.

La crise de la dette n'est pas la crise de l'Etat-Providence mais la crise de l'ultralibéralisme et d'un manque de régulation des marchés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 77ans Posté(e)
bibifricotin Membre 12 737 messages
Mentor‚ 77ans‚
Posté(e)

C'est ce que je pense aussi, mais ils veulent encore un dernier essai pour s'en convaincre.

Sans doute l'exemple de la Grèce n'est pas suffisant.

En tout cas j’espère qu’après un nouvel échec ils n'insisteront plus

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
saint thomas Membre 17 547 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le nouvel échec s'appelle la France :snif:

On en prend bien le chemin

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
Donny Membre 621 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)

Si la prochaine république à tomber est la France, alors il y a beaucoup de questions à se poser. Les cités grecques, la République Romaine, la République Française et la Révolution... on dirait une expédition punitive contre les civilisations à l'origine de la souveraineté populaire. On peut d'ailleurs commencer à se demander pourquoi l'Italie, après la Grèce. L'Italie est en meilleur état, et mieux gérée que l'Espagne, le Portugal ou l'Irlande. On peut donc se demander, pourquoi les taux ont augmentés aussi rapidement en Italie plutôt qu'ailleurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)

La crise de la dette n'est pas la crise de l'Etat-Providence mais la crise de l'ultralibéralisme et d'un manque de régulation des marchés.

Elle est aussi plus fondamentalement la crise des vieux pays capitalistes, malades de leur désir absurde et irréalisable de taux de profit éternellement maintenus et de croissance économique sans fin.

Le capitalisme européen est malade, les opportunités de croissance et de profit se raréfient ; le capitalisme européen est sous perfusion des États qui s’endettent pour le maintenir à flot.

La crise de la dette publique masque celle du capitalisme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
Donny Membre 621 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)

Il n'y a rien de capitaliste à laisser aux banques le droit de prêter de l'argent qu'elles ne possèdent pas, empêchant les états de se financer monétairement sans que ce financement ne soit démultiplié par le système bancaire qui provoque des hyper-inflations. On demande donc aux états de passer derrière le guichet des banques pour se financer, en laissant les banques prêter de l'argent qu'elle n'ont pas. On appelle ça du capitalisme ? On se fout de qui, là ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
saint thomas Membre 17 547 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Si la prochaine république à tomber est la France, alors il y a beaucoup de questions à se poser. Les cités grecques, la République Romaine, la République Française et la Révolution... on dirait une expédition punitive contre les civilisations à l'origine de la souveraineté populaire. On peut d'ailleurs commencer à se demander pourquoi l'Italie, après la Grèce. L'Italie est en meilleur état, et mieux gérée que l'Espagne, le Portugal ou l'Irlande. On peut donc se demander, pourquoi les taux ont augmentés aussi rapidement en Italie plutôt qu'ailleurs.

Nous avons seulement oublié les luttes pour cette souveraineté, prenant pour acquis ce qui ne l'était pas

J'ai l'impression que le petit monde financier ,des grandes entreprises et du pouvoir ne sont pas des inconnus les uns pour les autres , ça évite les présentations

J'ai aussi la nette impression que , via l'institution européenne , ce joyeux petit monde affiche clairement son mépris pour les peuples , ils ont un outil (l'UE) qu'ils utilisent pour leur compte

Ca leur donne une indépendance vis à vis des peuples

Petit HS :

J'écoutais l'émission sur Barbie et Hitler hier et une chose m'a tout de suite frappé dans la rhétorique d'Hitler : il racontait aux gens que s'il faiisait la guerre c'était pour préserver la paix en Europe

Ca m'a rappelé qu'on nous racontait exactement la même chose pour nous faire voter pour l'UE

Tout à coup j'ai mieux compris comment les allemands se sont fait entuber avec les discours d'Hitler parce que , des années aprés , y'en a encore qui croit que l'UE préserve la paix , comme les allemands à l'époque sous Hitler je suppose

C'est la reflexion que je me suis faite car j'étais stupéfait d'une telle similitude dans le discours

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
Donny Membre 621 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)

« De cette guerre surgira inévitablement une nouvelle Europe. On parle souvent d'Europe, c'est un mot auquel, en France, on n'est pas encore très habitué. On aime son pays parce qu'on aime son village. Pour moi, Français, je voudrais que demain nous puissions aimer une Europe dans laquelle la France aura une place qui sera digne d'elle. [...] nous voilà placés devant cette alternative : ou bien nous intégrer, notre honneur et nos intérêts vitaux étant respectés, dans une Europe nouvelle et pacifiée, ou bien nous résigner à voir disparaître notre civilisation. [...] Quand je vous dis que cette politique est la seule qui puisse assurer le salut de la France, et garantir son développement dans la paix future, vous devez me croire et me suivre »

Laval explique sa politique ("Je souhaite la victoire de l'Allemagne...", 22 juin 1942)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)

Il n'y a rien de capitaliste à laisser aux banques le droit de prêter de l'argent qu'elles ne possèdent pas

Pas spécialement. Mais ce n’est pas spécialement anticapitaliste non plus.

("Je souhaite la victoire de l'Allemagne..."

"... parce que sans elle, demain, le bolchévisme s’installerait partout."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)
Petit HS :

J'écoutais l'émission sur Barbie et Hitler hier et une chose m'a tout de suite frappé dans la rhétorique d'Hitler : il racontait aux gens que s'il faiisait la guerre c'était pour préserver la paix en Europe

Ca m'a rappelé qu'on nous racontait exactement la même chose pour nous faire voter pour l'UE

Tout à coup j'ai mieux compris comment les allemands se sont fait entuber avec les discours d'Hitler parce que , des années aprés , y'en a encore qui croit que l'UE préserve la paix , comme les allemands à l'époque sous Hitler je suppose

C'est la reflexion que je me suis faite car j'étais stupéfait d'une telle similitude dans le discours

Evite les petits HS de ce genre stup, on ne peut comparer l'UE au Nazisme d'Hitler, c'est un amalgame complètement déplacé. Que tu sois anti-UE, c'est ta vision, que tu veuilles la défendre, je n'y vois pas d'inconvénient, mais de là à faire des analogies et des similitudes sur la vocation de l'UE et système Nazi c'est carrément abérrant et révoltant.

L'UE est d'abord un marché commun : un marché !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
Donny Membre 621 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)

Ce que je voulais dire, c'est que le vrai capitalisme ce n'est pas ça. Quand 86 % de l'argent en circulation n'est que du vent qui ne repose que sur un système branlant de dettes perpétuelles, on ne peut pas appeler ça du capitalisme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)

L'UE est d'abord un marché commun : un marché !

Le « marché », et la libre circulation des capitaux, ce n’est pas la dictature nazie, mais c’est tout de même la dictature de l’argent, des investisseurs, des spéculateurs, des capitalistes, et des actionnaires.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
economic dream Membre 3 028 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)
Petit HS :

J'écoutais l'émission sur Barbie et Hitler hier et une chose m'a tout de suite frappé dans la rhétorique d'Hitler : il racontait aux gens que s'il faiisait la guerre c'était pour préserver la paix en Europe

Ca m'a rappelé qu'on nous racontait exactement la même chose pour nous faire voter pour l'UE

Tout à coup j'ai mieux compris comment les allemands se sont fait entuber avec les discours d'Hitler parce que , des années aprés , y'en a encore qui croit que l'UE préserve la paix , comme les allemands à l'époque sous Hitler je suppose

C'est la reflexion que je me suis faite car j'étais stupéfait d'une telle similitude dans le discours

Evite les petits HS de ce genre stup, on ne peut comparer l'UE au Nazisme d'Hitler, c'est un amalgame complètement déplacé. Que tu sois anti-UE, c'est ta vision, que tu veuilles la défendre, je n'y vois pas d'inconvénient, mais de là à faire des analogies et des similitudes sur la vocation de l'UE et système Nazi c'est carrément abérrant et révoltant.

On peut comparer les discours: il n'y a rien de mal à ça.

L'UE est d'abord un marché commun : un marché !

Un marché commun dictatorial, ça oui.

Un marché armé d'un bras politique pour imposer des privatisations, l'endettement public envers le secteur privé et biensur l'austérité.

Le tout en piétanant la démocratie et la souveraineté nationale

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 35ans Posté(e)
getalife Membre 1 417 messages
Baby Forumeur‚ 35ans‚
Posté(e)

L'UE est d'abord un marché commun : un marché !

Le « marché », et la libre circulation des capitaux, ce n’est pas la dictature nazie, mais c’est tout de même la dictature de l’argent, des investisseurs, des spéculateurs, des capitalistes, et des actionnaires.

Il n'y a rien de plus libre qu'un marché ... par définition. La dictature de l'argent, des spéculateurs, etc, tout ça c'est de la rhétorique communiste.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
economic dream Membre 3 028 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Quand on n'a pas d'arguments, on utilise le "reductio at communismum".

Franchement, tu dirais qu'on vit dans une démocratie parfaite où l'argent n'a pas d'influence?

Les Indignés sont juste des complotistes, c'est ça?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
saint thomas Membre 17 547 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Evite les petits HS de ce genre stup, on ne peut comparer l'UE au Nazisme d'Hitler, c'est un amalgame complètement déplacé. Que tu sois anti-UE, c'est ta vision, que tu veuilles la défendre, je n'y vois pas d'inconvénient, mais de là à faire des analogies et des similitudes sur la vocation de l'UE et système Nazi c'est carrément abérrant et révoltant.

L'UE est d'abord un marché commun : un marché !

Disons que l'on nous a tellement servi l'argument en long , en large , en carré de la préservation de la paix en Europe que lorsque j'ai entendu le même dans la bouche d'Hitler , ça m'a fait vraiment drôle je t'assure

C'est l'argument qu'on peut vraiment mettre à toutes les sauces , suffit de bien le marteler pour en convaincre les gens

C'est tout ce que je voulais dire

La grande Allemagne , la grande Europe , c'est un peu pareil ces temps ci non à voir qui tient les renes ? :D (je blague)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×