Aller au contenu

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
existence Membre 5 823 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Le secret bancaire qui caractérise les paradis fiscaux n'est pas utile qu'aux riches individus ou grandes entreprises, désireux d'échapper à la contribution que représente l'impôt. Leur opacité permet en effet aussi de protéger, à la faveur de quelques montages financiers, les opérations les plus criminelles, dont le trafic de minerais et d'armes, barbouzeries en tout genre, financement souterrain de mouvements armés... autant de "petites astuces" dont raffolent les piliers de la Françafrique, en particulier le services secrets et les entreprises. Sans oublier le boulevard que ces places offshore ouvrent à la corruption dans les hautes sphères, en France comme partout ailleurs. Tout un aspect de leur nocivité que les autorités "oublient" malencontreusement lorsqu'elles prétendent lutter contre les paradis fiscaux en confiant une hypothétique fonction de régulation à des administrations fiscales par ailleurs dépourvues de moyens. Des havres de criminalités que les accords de coopération fiscal promis par l'OCDE et ses pays membres protègent donc pleinement, en préservant de fait le secret bancaire.

Le 25 et 26 octobre, le Forum mondial sur la transparence et l'échange de renseignements fiscaux, hébergé par l'OCDE, a fait un point d'étape, à l'approche du G20 de Cannes.

Comment expliquer qu'après trois ans de lutte proclamée contre les paradis fiscaux, il ne soit toujours pas possible de connaître le montant des recettes fiscales recouvrées ou le nombre de fois où les paradis fiscaux ont bien voulu transmettre des informations aux États qui les leur demandaient ? Les standards de coopération fiscale qui ont été retenus, sous l'égide de l'OCDE, ne sont certainement pas les plus efficaces.

Les nouveaux traités, au modèle "d'échange à la demande", obligent les États lésés à prouver le soupçon de fraude fiscale, pour obtenir de l'information, à la différence du modèle d'échange de renseignements fiscaux automatique expérimenté au sen de l'Union européenne sur les produits de l'épargne. Une série de contraintes longues et coûteuses, voire impossibles à respecter, quand il faut retrouver l'identité du fraudeur qui cache ses fonds sur un compte anonyme ou dans un trust. Sans compter que le paradis fiscal pourra toujours juger la demande insuffisamment étayée.

La mise en œuvre de nouveaux traités et la pertinence de ces standards sont surveillés par un long processus technique et diplomatique d'évaluation mutuelle entre États. Il se distingue par son manque de lisibilité pour les non-spécialistes : ni notation ou classement des États, ni chiffres concrets sur les demandes de renseignements fiscaux accordées par les paradis fiscaux.

Billets d'Afrique et d'ailleurs, N°207, p. 10

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité brindorge
Invités, Posté(e)
Invité brindorge
Invité brindorge Invités 0 message
Posté(e)

aucun traité ,aucun accord n,y changera quoi que ce soit le capital est le pouvoir ,le pouvoir la loi ,tout le reste c,est du vent :rtfm:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
economic dream Membre 3 028 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Tant qu'on n'attaque pas les paradis fiscaux, le crime organisé continuera de proliférer et les recettes fiscales des Etats diminueront encore plus que maintenant.

L'Etat français perd entre 15 et 20 milliards à cause des paradis fiscaux. Il s'agit essentiellement de personnes fortunées comme le dit l'

article, ces memes qui paient déjà des impots faibles par rapport aux classes moyennes.

Rien, et certainement pas la théorie libérale, peut justifier que ces gens qui ont réussi graces à des aides de la société( impots plus bas pour les entreprises par exemple), paient pas ou peu d'impots. Il est temps de se réveiller: non mais vous vous rendez compte tous nous sommes solidaires pour payer des impots sauf ces arrogants!

Il est évident qu'il faudra priviliéger l'action nationale pour lutter contre.

Par exemple, créer une liste noire avec les fraudeurs et supprimer toute aide publique à ces personnes et leurs entreprises jusqu'à qu'elles paient des impots en France. Et interdiction si le fraudeur ne fait rien, d'entrer au pays.

Pour les entreprises qui fraudent, suppresion des aides publiques et créer un logo " cette entreprise profite des paradis fiscaux" mis sur les produits et qui entraineront un boycott de la part du consommateur.

L'entreprise sera obligée de payer des impots et tout bénéfice réalisé en France, doit etre taxé en France.

S'ils ne sont pas solidaires, il n'y a aucune raison qu'ils pourraient en profiter, ces parasites!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
existence Membre 5 823 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

brindorge, serais-tu pessimiste ? Résignation acquise ?

Ah je comprends mieux ton idée de logo economic dream. Je suis d'accord avec toi qu'il faut prendre des mesures au niveau national.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 47ans Posté(e)
belzebut Membre 1 585 messages
Baby Forumeur‚ 47ans‚
Posté(e)

vous croyez encore a ces bobards?

ces capitalistes se payent nos tetes,et profitent de la richesse que l'ont créent.

c'est a nous de reprendre les rennes du pouvoir et de les faire marcher selon

notre reglement.

nos représentant sont a la botte de ces gens là,et nous,nous regardons les choses se faire

sans rien dire,ptit a ptit nos droits seront retirés,nos acquis aussi,notre régime sociale,

ce n'est pas révolutionnaire ce que je dis,mais c'est juste réaliser ce qui est en train de se passer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
existence Membre 5 823 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

@economic dream:

Je mettrais juste un bémol sur le terme parasite. Ce n'est pas parce que ces gens n'ont pas de morale qu'on doit pour autant être inhumain nous-mêmes. C'est gens restent des êtres humains, même s'ils profitent du travail des masses.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
economic dream Membre 3 028 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

je sais bien que c'est un terme violent mais parfois ça me met en rogne de voir ça.

Surtout que c'est un sujet dont personne ne parle, encore moins les médias et les politiciens.

Hollande en a-t-il déjà parlé?

Pourtant, ce serait un bon sujet de campagne pouvant lui apporter des voix.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×