Attentats du 11 septembre, vérité ou effroyable imposture?

Conscient55 Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Attentats du 11 septembre, vérité ou effroyable imposture ?

Si vous voulez avoir une idée d’ensemble rapidement sur ce qu’avancent les groupement de spécialistes scientifiques et de reporters américains sur les attentas du 11 septembre, allez sur le site google : « loose change », enquête menée par des reporters américains, diffusée entièrement sur la chaîne « Planète », il y a quelques mois.

Vous ne le regretterez pas et vous pouvez vous faire une opinion personnelle, comme les dizaines de millions d’américains qui l’ont visité et les autres millions de personne dans le monde qui l’ont également visionné.

Si je résume ce que j’ai lu (et que vous pouvez trouver sur « loose change » et les autres sites indiquées ci-dessous (CTRL + click) :

1. Les structures d’acier des tours étaient conçues pour résister à une température de 1 800 ° C. Or la combustion du kérosène, donnée officiellement comme la cause de l’effondrement des ces tours, se fait au plus à 1 000 ° C.

2. Le Boeing qui aurait soi-disant frappé le Pentagone, n’aurait jamais pu pénétrer par le « trou » laissé part son passage.

3. L’écrasement du Boeing sur le Pentagone aurait laissé des millions de pièces plus ou moins importantes sur la pelouse du Pentagone, or sur les images de CNN, qui ont suivi les évènements, il n’y a pas la moindre pièce sur la pelouse du Pentagone ou l’avion se serait soi-disant écrasé en laissant un trou trop petit dans les murs du bâtiment.

4. Un groupe international a trouvé un explosif ultra-puissant (la thermite) dans les poussières des Twin Towers, explosif qui est utilisé dans les démolitions contrôlées. Il a été trouvé sous une forme sophistiquée (la micro-thermite).

5. Si un avion avait fait s’effondrer une tour, quelle est l’origine de cet explosif ? Le groupe de chimistes en question demande l’ouverture d’une enquête criminelle sur la présence de cet explosif et sur les attentas du 11 septembre en général.

6. Cette explosif se consume à 2500 ° C, ce qui est largement suffisamment, placé aux bons endroits, pour cisailler l’acier comme un fil à couper le beurre (rappel : la résistance de l’acier des tours est de 1800 °C)

7. La fournaise produite par la combustion du kérosène aurait détruit les structures des deux tours (version officielle), cela n’a pas empêché les services américains de trouver quelques passeports en papier non brûlés.

8. Pendant les deux heures correspondant au créneau horaire des attentas, TOUS les avions de chasse américains avaient été envoyés en exercices dans les quatre coins du pays, laissant bizarrement les USA sans défense aérienne pendant deux heures, ce qui ne s’était jamais produit dans leur Histoire.

9. Par conséquent, lorsque les contrôleurs de l’aviation civile aérienne ont demandé l’aide de la chasse américaine pour faire atterrir ou abattre deux avions qui se baladaient dans le ciel de NY, sans suivre aucun plan de vol, ils se sont vu répondre qu’aucun avion de chasse n’était disponible, car ils étaient tous en manoeuvres à des centaines de km de NY.

10. Quelques semaines avant les attentats, le frère de Bush a été nommé Directeur de la sécurité des deux tours, et il a fermé les tours pendant deux semaines pour une soi-disante rénovation des ascenseurs et du circuit électrique, ce qui ne s’était jamais produit depuis la construction des deux tours. Les reporters évoquent le fait que les explosifs retrouvés aient été placés pendant ces semaines de « travaux ».

11. L’ingénieur en chef de la société productrice de l’acier des deux tours, qui a protesté lorsqu’il a entendu que la combustion du kérosène aurait fait fondre les structures en acier, en disant que c’était impossible car cet acier spécial pouvait supporter 1800 °C (alors que le Kérosène brûle à 1 000 °C), a été licencié dans l’heure qui a suivi son intervention.

12. Sur les images de CNN, lors de la « destruction » des tours, les spécialistes (et non spécialistes d’ailleurs), peuvent nettement voir au ralenti, des explosions successives, qui accompagnent la « descente » des tours vers le sol, sur les images de CNN, toujours.

13. Les soi-disant terroristes qui ont détourné les « avions » sont tous saoudiens, pourquoi avoir attaqué l’Irak, si la cause du déclenchement de la guerre est l’attentat du 9/11 et non pas les « armes de destruction massive » qu’aurait possédé l’Irak (affirmation basée sur une thèse universitaire faite par un jeune étudiant, sans aucune preuve, un fait qui a été reconnu par Tony Blair).

12. Des buildings au brésil et ailleurs, touché par la foudre ont brûlé pendant trois jours et leur structure d’acier n’a jamais été détruite par ces incendies.

Par comparaison, les Twin Towers se sonr effondrées en quelques secondes.

Alors, me direz-vous, si c’est si évident, pourquoi la justice américaine n’ouvre pas une enquête ?

Parce que le risque que le peuple américain découvre que son propre gouvernement et agence de sécurité ont sacrifié 2000 des leurs, serait tellement grand en termes de guerre civile, qu’aucune enquête ne sera ouverte sur le sujet. Ce qui tendrait à démontrer par ailleurs, que les preuves avancées ne sont pas si éloignées de la vérité.

Sinon, pourquoi refuser une telle enquête, s’il n’y avait rien à cacher ?

Que sont devenus Rumsfeld ? Horowich ? Candela Rice ? et tous leurs sous-fifres ?

Les responsables de cette effroyable imposture, ce sont eux, avec Bush comme chef-pantin consentant.

Si des voix s’élèvent pour construire une mosquée au voisinage de ground zero, ce n’est pas par générosité de cœur, je pense que c’est parce que beaucoup d’américains influents, cherchent à dédouaner l’Amérique des massacres commis gratuitement en Irak, et en Afghanistan, sans cependant souhaiter révéler la vérité et risquer la dislocation du pays.

Alors, vous me direz ok, mais pourquoi ?

Comme d’habitude : les USA pompent depuis 1991 (1ère guerre du golfe), c'est-à-dire depuis 20 ans, des milliards de dollars de pétrole Irakien.

Et accessoirement, ils ont fait payer aux monarchies pétrolières leur intervention en Irak (le grand Satan Irakien qui les menaçait), à coups de milliards de dollars.

Et encore plus accessoirement, ils ont pu faire des essais grandeur nature avec touts leurs systèmes d’armes récents :

- Les USA ont acheminé dans la région du Golfe la bombe classique la plus récente et la plus puissante, la MOAB. Officiellement, le Pentagone n’a pas expliqué pourquoi la bombe a été transportée dans la région vers la fin de la guerre en Irak.

Celle qui a reçu le surnom de «mère de toutes les bombes» s’appelle officiellement «Massive Ordnance Air Blast». Elle a attiré l’attention de l’opinion mondiale peu avant la guerre en Irak lorsqu’elle a été testée en Floride par l’US Air Force. On a pu voir la bombe tomber et provoquer après l’impact une gigantesque boule de feu. Une colonne de fumée s’est alors élevée à plusieurs centaines de mètres dans le ciel.

La MOAB a été conçue pour anéantir des troupes importantes ainsi que leur équipement ou pour pénétrer dans des bunkers souterrains particulièrement sécurisés. L’objectif était également de détecter des cibles enfouies. Le Pentagone a déclaré à CNN que la MOAB avait été conçue essentiellement pour des «opérations psychologiques».mais maitenant que le gros des troupe Irakiennes s’est rendu, on se demande à quoi elle peut servir.

Source: Spiegel online du 10/4/2003

(Horizons et débats, numéro 19, avril 2003)

- sans parler des obus à l’uranium appauvri :

Un rapport écrit par un ingénieur pétrochimique irlandais fait état d’une augmentation du taux de décès pour 1 000 enfants irakiens de moins de 5 ans, qui passe de 2,4 en 1989 à 16,6 en 1993 et de cas de leucémies qui ont plus que quadruplé dans les régions où des projectiles contenant de l’uranium appauvri ont été utilisés.

Même si la famine et le manque de médicaments liés à l’embargo imposé par le conseil de sécurité de l’ONU sont des facteurs d’augmentation de la mortalité infantile, cela n’expliquerait pas les leucémies.

Les malforlmations de nouveaux-nés, comme au vietnam, sont de supérieirs de plus de 20 % à la moyenne mondiale (ce qui est énorme) : nourrissons à plusieurs têtes, soudés par n’importe quelles parties du corps, des membres en surnombre, des cerveaux hypertrophiés, …ces nourrissons ne sont pas viables et les enterrements succèdent aux enterrements, en particulier dans la ville de Falloughia, que Bush considérait comme le fief des résistants (ou le lieu de test in vivo de ses armes effroyables ?).

Ci-dessus pour les courageux, quelques extraits de site qui traite de ces évènements.

Pour moi le site de référence reste « Loose change » sur Google.

1. Des experts face au 11-Septembre : entre doutes et accusations

Un site Internet, Patriots Question 9/11, recense les contestations de plus de 90 personnalités, officiers supérieurs de l’armée des Etats-Unis, agents du renseignement, hommes politiques américains et du monde entier, et même, membres de la Commission d’enquête sur le 11 septembre. Sans oublier celles de près de 120 professeurs d’université, philosophes, historiens, politologues, juristes, économistes, mathématiciens, physiciens, chimistes, ingénieurs, etc. Autant de personnalités qui peuvent se prévaloir d’un statut, d’une autorité, et dont les mots pèsent du lourd poids de leur expertise reconnue. Etat des lieux - non exhaustif - de ces contestations « autorisées ». DISPONIBLE en DOSSIER PDF avec liens et illustrations

Mensonges et omissions face à la Commission

Thomas Kean et Lee Hamilton sont, respectivement, les président et vice-président de la commission qui a enquêté sur les attentats du 11 septembre 2001. Cette commission a rendu un rapport le 22 juillet 2004, qui fixe ce qu’il convient d’appeler l’histoire officielle du 11-Septembre. En août 2006, les deux hommes sortent un livre, Without Precedent : The Inside Story of the 9/11 Commission, qui raconte les coulisses de l’enquête. On y apprend, avec stupéfaction, que tous les témoignages apportés par les agents de la FAA [Federal Aviation Administration] et du NORAD [North American Aerospace Command], au sujet de la non-intervention des chasseurs durant l’attaque, se sont avérés faux : « All of the after-action reports, accident investigations and public testimony by FAA and NORAD officials advanced an account of 9/11 that was untrue » (Washington Post du 4 août 2006).

Il semble même que l’on puisse parler de tromperie délibérée de la part du Pentagone, selon le Washington Post du 2 août 2006 : « The Pentagon’s initial story of how it reacted to the 2001 terrorist attacks may have been part of a deliberate effort to mislead the commission and the public [...]. "We, to this day, don’t know why NORAD told us what they told us", said Thomas H. Kean [...]. "It was just so far from the truth." » Tromperie qui avait déjà été dénoncée durant une audience du Congrès, le 31 juillet 2004, par le sénateur Mark Dayton.

1. 2. Des scientifiques identifient des explosifs dans les poussières du World Trade Center

Une étude scientifique fait voler en éclats la version officielle de la destruction du World Trade Center. Des traces de "super-thermite", un explosif, ont été découvertes dans les poussières des tours pulvérisées lors des attentats du 11-Septembre.

Des résidus de thermite active ont été retrouvés par des scientifiques dans la poussière engendrée par la destruction du World Trade Center le 11 septembre 2001.

L’étude, menée par les chercheurs et scientifiques Niels H. Harrit, Jeffrey Farrer, Steven E. Jones, Kevin R. Ryan, Frank M. Legge, Daniel Farnsworth, Gregg Roberts, James R. Gourley et Bradley R. Larsen, a été publiée le 3 avril 2009 sous le titre Active Thermitic Material Discovered in Dust from the 9/11 World Trade Center Catastrophe dans la revue The Open Chemical Physics Journal. Le rapport est consultable intégralement au format PDF.

Voici son résumé, tel qu’on peut le lire sur le site Mondialisation.ca :

"Nous avons découvert des fragments particuliers rouge et gris dans tous les échantillons de poussière provenant de la destruction du World Trade Center (WTC) que nous avons étudiés. Quatre de ces échantillons, récoltés sur différents sites, font l’objet de cette étude et dans chacun d’entre eux, ces fragments rouge et gris comportent des similitudes. Un résident de Manhattan a recueilli un échantillon environ 10 minutes après l’effondrement de la seconde tour, deux autres ont été récoltés le lendemain et un quatrième approximativement une semaine plus tard. Les propriétés de ces fragments ont été analysées à l’aide de la microscopie optique, de la microscopie électronique à balayage (MEB), de la spectroscopie de rayons X à dispersion d’énergie (EDS) ainsi que de la calorimétrie différentielle à balayage (DSC). Le matériau rouge contient des grains d’environ 100 nm d’épaisseur, en grande partie composés d’oxyde de fer. Il comprend également de l’aluminium, contenu dans des structures s’apparentant à de toute petites plaques. La séparation des composantes au moyen de méthylacétone a démontré la présence d’aluminium élémentaire. L’oxyde de fer et l’aluminium sont étroitement mélangés dans le matériau rouge. Lorsqu’ils sont enflammés dans un dispositif DSC, les fragments exposés produisent des réactions exothermiques, nombreuses mais faibles, à une température avoisinant 430 °C, ce qui est bien en deçà de la température d’ignition normale de la thermite conventionnelle. Après la combustion, les résidus de ces curieux fragments rouges et gris présentaient clairement de multiples sphères riches en fer. La portion rouge des fragments s’est avérée être un matériau aluminothermique non réagi et hautement énergétique."

La conclusion de l’étude des 9 scientifiques est la suivante :

"Sur la base de ces observations, nous concluons que la couche rouge des fragments rouges et gris découverts dans la poussière du WTC est un matériau aluminothermique actif non réagi constitué de nanotechnologie et qu’il s’agit d’une substance explosive ou pyrotechnique hautement énergétique."

Il y a quelques jours, l’un des scientifiques, Niels Harrit, a été invité à parler de sa recherche et de ses trouvailles sur TV2 News, une chaîne de télévision danoise (cette vidéo, mise en ligne sur YouTube le 10 avril, a déjà été vue plus de 130.000 fois !).

Dans leur étude, les scientifiques affirment avoir identifié de la "super-thermite". Mais qu’est-ce que la thermite ? Selon la version anglaise de la Wikipédia, "la thermite est un composé pyrotechnique de poudre de métal et d’oxyde métallique provoquant une réaction aluminothermique." Quant au dictionnaire The American Heritage, il donne la définition suivante : "Nom de marque d’une mixture sidérurgique et incendiaire composée d’une fine poudre d’aluminium et d’oxyde métallique, habituellement du fer, produisant une chaleur intense lors de la combustion."

Voici, en vidéo, ce à quoi ressemble une "réaction thermite" :

Et ce qui pourrait avoir été une "réaction thermite" dans le World Trade Center le 11 septembre 2001 (souvenons-nous que la "super-thermite" identifiée dans l’étude est plus puissante et s’allume à plus basse température que la thermite conventionnelle, que l’on vient de voir dans la vidéo précédente) :

<br style="mso-special-character:line-break"> <br style="mso-special-character:line-break">

La portée de la découverte de thermite dans les poussières du World Trade Center pourrait s’avérer considérable. En effet, les experts du gouvernement américain ont toujours soutenu qu’il n’existait aucune preuve de la présence de matériel explosif/pyrotechnique dans les débris des trois tours détruites le 11 septembre 2001, le WTC 1, 2 et 7.

Des doutes existent depuis plusieurs années quant aux causes réelles de la chute de ces bâtiments, la thèse de la démolition contrôlée le disputant à celle de l’effondrement pour cause des seuls crashs d’avions, au point que 641 architectes et ingénieurs ont, à ce jour, demandé au Congrès américain la réouverture d’une enquête indépendante sur ce sujet - et celui des attentats du 11-Septembre en général.

La présence de substances explosives dans les tours pourraient rendre compte de certains témoignages de survivants, qui mentionnent des explosions dans les gratte-ciel avant leur effondrement, voire même avant les crashs d’avions (c’est le cas du témoignage de William Rodriguez, portier durant 20 ans au WTC).

Voici justement l’enregistrement de l’une de ces explosions, comparée à celle d’une charge coupante :

Barry Jennings, du Bureau pour le Logement de la ville de New York, avait, lui, fait état d’explosions dans le WTC 7, près d’une heure avant l’effondrement des Twin Towers.

3. Le site Patriots Question 9/11 (en français : Patriotes remettant en question le 11 Septembre) recense à ce jour les contestations de près de 750 personnalités, officiers supérieurs de l’armée des Etats-Unis et agents du renseignement, hommes politiques américains et du monde entier, et même, membres de la Commission d’enquête sur le 11 septembre. Sans oublier celles professeurs d’université, philosophes, historiens, politologues, juristes, économistes, mathématiciens, physiciens, chimistes, ingénieurs, etc. Autant de personnalités qui peuvent se prévaloir d’un statut, d’une autorité, et dont les mots pèsent du lourd poids de leur expertise reconnue. Etat des lieux - non exhaustif - de ces contestations « autorisées ».

Vous trouverez ici en français, un recensement de ces personnalités et experts qui mettent en doute la version gouvernementale du 11 Septembre :

Découvrez également notre Article de synthèse disponible en dossier PDF

A ce jour, le site américain "Patriots Question 9/11" recense (en anglais, site original) près de 1500 personnes :

La traduction est en cours ! La première version est achevée. Nous lancons un appel aux traducteurs pour continuer ce travail d'une haute importance: AIDEZ-NOUS A CONTINUER LA TRADUCTION

Retrouvez ces traductions et d'autres documents sur le 11 Septembre sur le site www.vigli.org

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
samira123 Membre 20 509 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour, je vais prendre le temps de lire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Timtim
Invité Timtim Invités 0 message
Posté(e)

Les gens ont besoin de se faire des fantasmes sur les grands évènements de ce genre, il n'y a rien de plus idiot. Comme après chaque catastrophe, les spéculations les plus absurdes vont bon train, alimentant les rumeurs débiles qui garnissent les pages des journaux à scandale.

Faut arrêter de regarder Enquête Exclusive, cette émission fait son beurre avec des sujets toujours plus cons les uns que les autres (genre ils font passer Paris pour le Bronx...). Et le 11 septembre n'a pas échappé à la règle.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 10 934 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Les gens ont besoin de se faire des fantasmes sur les grands évènements de ce genre, il n'y a rien de plus idiot. Comme après chaque catastrophe, les spéculations les plus absurdes vont bon train, alimentant les rumeurs débiles qui garnissent les pages des journaux à scandale.

Effectivement, tout évènement génère son quota de rumeurs, de doutes. Et d'autant plus que l'évènement est d'importance.

Cependant ce n'est pas parce que des doutes reçoivent une grande audience qu'ils sont forcément et raisonnablement infondés : on ne peut pas objectivement rejeter par principe une thèse ou un questionnement simplement parce qu'ils remettent en doute une thèse déclarée comme "officielle"..

Dans le cas du 11 septembre, on a eu :

- une thèse officielle vacillante et carrément bâclée devant l'énormité de l'événement

- des questions sensées et restées sans réponses, des zones d'ombres ou des évènements liés qu'on ne veut pas explorer (comme le gigantesque délit d'initié que des observateurs ont pointé du doigt)

- et en parallèle une enquête toute prête et en carton pour pointer des coupables idéaux (la liste déjà toute prête, et le passeport retrouvé quasi intact dans les décombres), la politique d'amalgame et de récupération, et l'opération de propagande mensongère menée par les US (sur les armes de destruction massives) afin de rentrer en guerre en Irak. Sans parler des conflits d'intérêts existants entre membres clé du gouvernement et entreprises d'armement.

Bref, il n'y a peut-être pas de complots de la part de l'administration américaine ou de membres de celle-ci, mais les arguments et les questions sont suffisamment sérieuses pour qu'on ne les renvoie pas d'un simple revers de manche au seul prétexte du "fantasme".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Conscient55 Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les gens ont besoin de se faire des fantasmes sur les grands évènements de ce genre, il n'y a rien de plus idiot. Comme après chaque catastrophe, les spéculations les plus absurdes vont bon train, alimentant les rumeurs débiles qui garnissent les pages des journaux à scandale.

Faut arrêter de regarder Enquête Exclusive, cette émission fait son beurre avec des sujets toujours plus cons les uns que les autres (genre ils font passer Paris pour le Bronx...). Et le 11 septembre n'a pas échappé à la règle.

Je ne crois pas que justifier le fait d'accepter la version officielle aveuglément, sous le seul prétexte que les gens ont besoin de fantasmer soit un argument significatif.

Je ne sais même pas ce que c'est que cette "enquête exclusive" dont tu parles et la médiocrité de cette "chaîne"? "émission?" me semble complètement HS, si elle e été citée ici, c'est par erreur car je n'ai pas pris le temps de trier.

II y a deux ou trois choses incontournables dans cet événement.

l'existence et les conclusions d'une enquête de reporters américains (qui au début ne souhaitaient que découvrir comment les agences de sécurité parmi les plus prestigieuses de leur pays se "seraient" fait avoir, mais ils ont découvert bien d'autres choses).

Cette enquête est sur google ("loose change") depuis des années, a été diffusée par des dizaines de télés étrangères, et en France la chaîne Planète l'a diffusée en entier, il y a quelques mois.

Il faut voir cette enquête et se faire sa propre opinion. Ils ont fait un travail de fond, preuves à l'appui.

La découverte, par un groupement de spécialistes scientifiques international, qui demande l'ouverture d'une enquête criminelle sur ce point et sur tout l'évènement du 9/11/20001 en général, d'un explosif ultra-puissant et utilisé pour les démolitions programmées. Il a été trouvé, en plus, sous la forme de "micro-thermite", que seule une nation avancée techniquement peut fabriquer (nanotechnologies). Déclaration de chimistes internationalement connus. (cf leur interview dans des télés étrangères (danoise en particulier)

Enfin un élément que tout le monde peut voir, beaucoup de télés l'ont également constaté, lors du passage au ralenti des images originales de CNN, on voit bien des explosions qui se succèdent de haut en bas et qui précédent l'effondrement vertical des tours. Sans évoquer la bizarrerie de l'effondrement quasi-parfaitement vertical des deux tours, en quelques secondes.

D'autre part, l'absence totale de la moindre pièce d'un avion qui se serait écrasé contre un mur du Pentagone, est complètement irréaliste (là encore, on le constate sur les images de CNN), car la pelouse du Pentagone aurait dû être jonchée de millions de pièces du dit avion, dont les fameuses boîtes noires, que les agences de sécurité américaines n'ont même jamais évoquées.

On peut préférer mourir aveugle et sourd, mais on peut aussi se poser des questions et regarder les preuves et témoignages sur ce site, écouter les interviews de scientifiques connus et reconnus, et se faire une idée, dans un sens ou dans l'autre.

Je pense que beaucoup de questions se posent d'une manière assez effarante.

Modifié par Conscient55

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ernesto12 Membre 1 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

On ne saura jamais vraiment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
darkangel25 Membre 423 messages
Forumeur survitaminé‚ 25ans
Posté(e)

S'il y a bien eu un complot c'est malheureux à dire qu'un gouvernement est près à sacrifier ses propres citoyens...

Je pense qu'ils nous ont pas tout dit sur les attentats et qu'ils cherchent à cacher des trucs

Bizarre que l'acier qui résiste à la chaleur du kérosène n'est même pas tenu 4h et aussi qu'elles se soient effondré droit comme une démolition contrôlée :mef2::bad:

Une tour qui s'effondre sans l'aide d'explosif se serait effondré sur le côté... :sleep:L'excuse des avions qui s'écrasent sur les tours ne sont pas la seule raison de leur effondrement...

Modifié par darkangel25

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cinetix Membre 137 messages
Forumeur inspiré‚ 26ans
Posté(e)

Spéculations absurdes. Le 11/09 est un véritable traumatisme, y compris pour le gouvernement américain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

S'il y a bien eu un complot c'est malheureux à dire qu'un gouvernement est près à sacrifier ses propres citoyens...

Si tout était planifié, comment se fait-il que la gestion de l'après-attentat ait été aussi désastreuse ? Y compris en ce qui concerne ka reconstruction du WTC. Ça tient pas la route...

Une tour qui s'effondre sans l'aide d'explosif se serait effondré sur le côté... :sleep:

Dans le reportage hier, ils ont eu raison de mentionner un élément qui a toute son importance : c'est le premier cas d'un effondrement d'immeuble par feu. S'avancer autant sur nos hypothèses respectives n'aurait que peu de fondement scientifiques...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3 028 messages
Forumeur alchimiste‚ 24ans
Posté(e)

Les gens ont besoin de se faire des fantasmes sur les grands évènements de ce genre, il n'y a rien de plus idiot. Comme après chaque catastrophe, les spéculations les plus absurdes vont bon train, alimentant les rumeurs débiles qui garnissent les pages des journaux à scandale.

Faut arrêter de regarder Enquête Exclusive, cette émission fait son beurre avec des sujets toujours plus cons les uns que les autres (genre ils font passer Paris pour le Bronx...). Et le 11 septembre n'a pas échappé à la règle.

Je trouve très bien d'etre critique.

Surtout pour un évènement qui a permis de lancer la "guerre du terrorisme", la guerre en Irak, des lois liberticides, des couts immenses pour l'économie, un changement politique drastict, et surtout qui lancé le clash des civilisations.

Les musulmans ont une mauvaise réputation à cause de ces évènements(chez les américains), il vaut donc la peine de s'interroger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 10 934 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

S'il y a bien eu un complot c'est malheureux à dire qu'un gouvernement est près à sacrifier ses propres citoyens...

Si tout était planifié, comment se fait-il que la gestion de l'après-attentat ait été aussi désastreuse ? Y compris en ce qui concerne ka reconstruction du WTC. Ça tient pas la route...

Désastreuse pour qui ?

Ceux qui se sont remplis les fouilles en bourse, ceux qui étaient incriminés dans des affaires judiciaires dont les principaux éléments ont brûlé dans le WTC7, ceux qui ont pu vendre davantage d'armement au gouvernement américain, ceux qui ont touché l'assurance des tours (souscrite quelques semaines avant les attentats), ceux qui ont été réélu comme président, etc ....

Bref, le 11 septembre a été un traumatisme pour les USA, et un désastre pour les populations, mais cet évènement a clairement été une aubaine pour beaucoup.

Dans le reportage hier, ils ont eu raison de mentionner un élément qui a toute son importance : c'est le premier cas d'un effondrement d'immeuble par feu. S'avancer autant sur nos hypothèses respectives n'aurait que peu de fondement scientifiques...

Ce sont mêmes les 3 premiers cas historiques de 3 tours s'effondrant à cause d'un incendie ...

Au même endroit ...

C'est dire que la construction de ces tours laissait à désirer ... à mon avis, à l'époque de la construction, ils n'ont pas dû accorder une grande importance à la possibilité d'un incendie ou de l'impact d'un avion, comme ils l'auraient fait sur des tours d'importance ou évoluées technologiquement whistling1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Conscient55 Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Spéculations absurdes. Le 11/09 est un véritable traumatisme, y compris pour le gouvernement américain.

Je regrette, mais cette intervention n'est pas un argument, mais une simple opinion personnelle basée sur rien.

On ne remet pas en cause le traumatisme, évidemment qu'il y en a un, puisqu'il y a eu des milliers de victimes, on essaie de savoir si la version assénée par le gouvernement américain est vraie ou si c'est une imposture.

Même en laissant tomber les enquêtes mentionnées ci-dessus, comment peut-on imaginer qu'un vieillard, caché dans des grottes à des milliers de km de N.Y.ait pu berner :

- la CIA (40 milliards de dollars de budget de fonctionnement)

- le FBI

- la NSA,

- l'aviation militaire américaine,

- le contrôle aérien qui laisse se balader des avions au-dessus de N.Y. hors des routes de vol,

- les systèmes de radar qui détectent tout ce qui vole au-dessus du territoire américain,

- les satellites qui surveillent nuit et jour le sol et l'espace aérien américain

- etc.

Crédibilité nulle.

Alors quand on y ajoute les autres éléments, le fantasme comme dirait un forumeur, se transforme vite en cauchemar.

Une autre "anomalie" : dans ces deux tours, environ 50 000 personnes travaillent régulièrement, or le jour des attentats, 2 000 personnes au plus y travaillent . Et ce n'est pas une question d'horaire.

Explication ?

Modifié par Conscient55

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Conscient55 Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Sur l'attaque de Pearl Harbour en décembre 1941, voilà ce que dit Wikipédia :

"Une thèse très controversée affirme que Roosevelt était au courant de l'attaque sur Pearl-Harbor et qu'il laissa faire pour provoquer l'indignation de la population et faire entrer son pays dans la guerre. Cette théorie fut d'abord avancée par les officiers déchus par les commissions d'enquête : Husband Kimmel se dit victime d'un complot visant à cacher la responsabilité du gouvernement et de l'état-major. Il diffusa cette idée dans ses Mémoires parues en 1955. Cette thèse fut ensuite reprise par les adversaires de Roosevelt et de sa politique extérieure67. Plus tard, plusieurs historiens américains, tels que Charles Beard et Charles Tansill68 ont essayé de prouver l'implication du président. Les faits cités à l'appui de cette théorie sont notamment l'absence supposée providentielle des trois porte-avions en manœuvre le jour de l'attaque et qui ne furent donc pas touchés, le fait que les nombreux messages d'avertissement aient été ignorés et enfin les négligences locales. Certains soupçonnent le gouvernement américain d'avoir tout fait pour ne recevoir la déclaration de guerre japonaise qu'après le bombardement. Les partisans de cette thèse sont convaincus que Roosevelt a poussé les Japonais à la guerre tout au long des années 1930 afin de convaincre le peuple américain partisan de la neutralité.

Par conséquent, rien ne permet d’affirmer que Roosevelt était au courant de l'attaque sur Pearl Harbor69,70, même s'il fait peu de doute qu'il a accumulé les actes contraires à la neutralité durant les années 1930. Cependant, les sanctions économiques visaient avant tout les Allemands71 et le président américain donnait la priorité au théâtre d’opérations européen comme le montre par exemple la conférence Arcadia, et la guerre contre le Japon ne fut jamais sa priorité."

Quelques ressemblances????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 292 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Une autre "anomalie" : dans ces deux tours, environ 50 000 personnes travaillent régulièrement, or le jour des attentats, 2 000 personnes au plus y travaillent . Et ce n'est pas une question d'horaire.

Explication ?

sur 2995 morts sans compter tous les évacués en 1 h :mef:

je fait parti des sceptiques mais il ne faut pas raconter n'importe quoi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cinetix Membre 137 messages
Forumeur inspiré‚ 26ans
Posté(e)

Spéculations absurdes. Le 11/09 est un véritable traumatisme, y compris pour le gouvernement américain.

Je regrette, mais cette intervention n'est pas un argument, mais une simple opinion personnelle basée sur rien.

On ne remet pas en cause le traumatisme, évidemment qu'il y en a un, puisqu'il y a eu des milliers de victimes, on essaie de savoir si la version assénée par le gouvernement américain est vraie ou si c'est une imposture.

Je ne prend en effet pas la peine de donner des contre-arguments. Ces théories ne sont que des fantasmes, sans aucune véritable crédibilité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ernesto12 Membre 1 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Spéculations absurdes. Le 11/09 est un véritable traumatisme, y compris pour le gouvernement américain.

A quoi verrais-tu que le gouvernement américain a été "traumatisé" ?

Bien au contraire, il a été dynamisé. Il a fait voter le "patriot act" (on se demande quand ils ont trouvé le temps de le rédiger après les attentats, peut-être l'avaient-il écrit avant ?). Ils sont partis en guerre en Afghanistan puis en Irak.

Bref, le gouvernement immobile et passif de Bush est devenu un gouvernement d'action, ce qui a permis la réélection de cet illuminé.

Prétendre que le gouvernement américain a été "tramatisé" c'est être aveugle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11 523 messages
Con de Sysiphe‚ 41ans
Posté(e)

Au delà des atteintes aux libertés individuelles, le 11/09 a vu le dossier du bouclier anti missile passer comme une lettre à la poste alors qu'il était jusque là écarté.

Des enveloppes énormes sont tombés sur les industries d'armement, des projets qui n'avaient aucun rapport avec le terrorisme international ont été développés grace aux attentats.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Conscient55 Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Une autre "anomalie" : dans ces deux tours, environ 50 000 personnes travaillent régulièrement, or le jour des attentats, 2 000 personnes au plus y travaillent . Et ce n'est pas une question d'horaire.

Explication ?

sur 2995 morts sans compter tous les évacués en 1 h :mef:

je fait parti des sceptiques mais il ne faut pas raconter n'importe quoi

Ce n'est pas moi qui raconte n'importe quoi.

Comme je l'ai dit et répété, il faut au moins se donner la peine de visualiser les sites comme "loose change" sur ggogle, réalisés par des reporters américains, prendre en compte la bizarre '"micro-themithe", utilisée sous une forme plus rudimentaire dans les démolitions programmées ( chute des bâtiments à la verticale), la nature technologique de cet explosif ultra-puissant, réservé aux pays qui maîtrise les nanotechnologies.

Les chimistes internationaux ont découvert cette explosif (températue de cisaillement de 2 500 °, l'acier est coupé comme du beurre par un fil de fer chaufé à blanc) , fabriqué en nanotechnologie, après avoir eu l'idée de passer au microscope électronique à balayage les poussières des deux tours. Pouquoi cet explosif était-t-il déjà dans les tours? L'impact d'un avion ne peut en aucun cas les créer, c'est une évidence qui crève les yeux.

Pourquoi l'équipe Bish refuse une enquête internationale, si elle n'a rien à cacher.

Qu'est devenu l'avion qui aurait percuté le Pentagone? Un trou beaucoup trop petit censé représenter la passage du Boeing. Où sont les millions de pièces qui auraient du joncher la pelouse où il s'est écrasé contre le béton? (analyse des images CNN).

Des questions sans réponse, des versions officielles vasouillardes, un troisième building, qui s’écroule verticalement, comme les deux tours, en quelques secondes, 48 heures après les impacts des soi-disant avions sur les tours?

Que des questions sans réponses. ON est en droit de se poser des questions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Conscient55 Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Une autre "anomalie" : dans ces deux tours, environ 50 000 personnes travaillent régulièrement, or le jour des attentats, 2 000 personnes au plus y travaillent . Et ce n'est pas une question d'horaire.

Explication ?

sur 2995 morts sans compter tous les évacués en 1 h :mef:

je fait parti des sceptiques mais il ne faut pas raconter n'importe quoi

Ce n'est pas moi qui raconte n'importe quoi.

Comme je l'ai dit et répété, il faut au moins se donner la peine de visualiser les sites comme "loose change" sur google, réalisés par des reporters américains, prendre en compte la bizarre '"micro-themithe", utilisée dans les démolitions programmées ( chute des bâtiments à la verticale), mais elle est là, présente dans les tours sous une forme technologique réservé aux pays qui maîtrisent les nanotechnologies.

Les chimistes internationaux ont découvert cette explosif (température de cisaillement de 2 500 °, l'acier est coupé comme du beurre par un fil de fer chauffé à blanc) , fabriqué en nanotechnologie

Après avoir eu l'idée de passer au microscope électronique à balayage les poussières des deux tours, les chimistes internationaux, ils ont découvert des fragments microscopiques de cet explosif ultra-puissant . Pourquoi cet explosif était-t-il déjà dans les tours? L'impact d'un avion ne peut en aucun cas le créer, c'est une évidence qui crève les yeux.

Pourquoi l'équipe Bush refuse une enquête internationale, si elle n'a rien à cacher.

Qu'est devenu l'avion qui aurait percuté le Pentagone? Un trou beaucoup trop petit, censé représenter la passage du Boeing, mais qui correspond plus à un missile tiré sur le mur de ce Pentagone, dont on sait que plusieurs semaines auparavant, il avait été renforcé par un carré de béton de 4 mètres déépaisseur. Pourquoi?

Où sont les millions de pièces qui auraient du joncher la pelouse où il s'est écrasé contre le béton? (analyse des images CNN).

Des questions sans réponse, des versions officielles vasouillardes, un troisième building, qui s’écroule verticalement, comme les deux tours, en quelques secondes, 48 heures après les impacts des soi-disant avions sur les tours?

Que des questions sans réponses. ON est en droit de se poser des questions.

Pour le moins curieux?

.

Une autre "anomalie" : dans ces deux tours, environ 50 000 personnes travaillent régulièrement, or le jour des attentats, 2 000 personnes au plus y travaillent . Et ce n'est pas une question d'horaire.

Explication ?

sur 2995 morts sans compter tous les évacués en 1 h :mef:

je fait parti des sceptiques mais il ne faut pas raconter n'importe quoi

Ce n'est pas moi qui raconte n'importe quoi.

Comme je l'ai dit et répété, il faut au moins se donner la peine de visualiser les sites comme "loose change" sur google, réalisés par des reporters américains, prendre en compte la bizarre '"micro-themithe", utilisée dans les démolitions programmées ( chute des bâtiments à la verticale), mais elle est là, présente dans les tours sous une forme technologique réservé aux pays qui maîtrisent les nanotechnologies.

Les chimistes internationaux ont découvert cette explosif (température de cisaillement de 2 500 °, l'acier est coupé comme du beurre par un fil de fer chauffé à blanc) , fabriqué en nanotechnologie.

Après avoir eu l'idée de passer au microscope électronique à balayage les poussières des deux tours, les chimistes internationaux ont découvert des milliers de fragments microscopiques de cet explosif ultra-puissant . Pourquoi cet explosif était-t-il déjà dans les tours? L'impact d'un avion ne peut en aucun cas le créer, c'est une évidence qui crève les yeux.

Pourquoi l'équipe Bush refuse une enquête internationale, si elle n'a rien à cacher.

Qu'est devenu l'avion qui aurait percuté le Pentagone? Un trou beaucoup trop petit, censé représenter la passage du Boeing, mais qui correspond plus à un missile tiré sur le mur de ce Pentagone, dont on sait que plusieurs semaines auparavant, il avait été renforcé par un carré de béton de 4 mètres d'épaisseur. Pourquoi?

Où sont les millions de pièces qui auraient du joncher la pelouse où il s'est écrasé contre le béton? (analyse des images CNN).

Des questions sans réponse, des versions officielles vasouillardes, un troisième building, qui s’écroule verticalement, comme les deux tours, en quelques secondes, 48 heures après les impacts des soi-disant avions sur les tours?

Bizarre non ?

Que des questions sans réponses. ON est en droit de se poser des questions.

Pour le moins curieux?

Modifié par Conscient55

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Hayach
Invité Hayach Invités 0 message
Posté(e)

Je croirais naïvement en la version du 09/11 jusqu'à ce que me soit prouvé le contraire.

Pour l'instant, ce n'est ni Moore, ni autres spécialistes du complot, ni vidéos avec musique "effets spéciaux" qui m'ont dissuadé du contraire.

Ptét vrai, Ptét faux... mais si c'est faux, sortez un dossier complet et sans faille...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant