Un tramway affrété pour des Roms évacués

eklipse Membre 13 342 messages
Dazzling blue²‚ 45ans
Posté(e)

La RATP a mis une rame de tramway à disposition de la police pour évacuer une centaine de personnes d'un camp à Saint-Denis ce mercredi matin. Une initiative prise localement pour faciliter l'évacuation mais qui suscite beaucoup d'émoi.

http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/un-tramway-affrete-pour-des-roms-evacues-1621006/

La police s’est appuyée sur la RATP mercredi 31 août pour évacuer un campement de Roms en région parisienne. La régie de transports a affrété dans la matinée un tramway pour transporter plusieurs dizaines de personnes évacuées d’un campement installé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Entre 150 et 200 Roms bulgares et roumains s’étaient installés sur un terrain depuis un an, avant qu’une décision de justice n’ordonne, le 28 juillet dernier, leur évacuation.

« SITUATION D’URGENCE »

Pour justifier la mise à disposition du tramway, la RATP a évoqué une « situation d’urgence ». La police a en effet commencé par utiliser des navettes régulières dès six heures du matin, mais l’opération a suscité « des retards subis par les voyageurs ».

« L’encadrement local s’est rendu sur place a constaté que l’évacuation des Roms semblait se dérouler avec difficulté et gêner les voyageurs », précise la RATP.

Les policiers et la compagnie ont donc décidé de prévoir un tramway spécial entre Saint-Denis et Noisy-le-Sec, le terminus de la ligne, « pour minimiser les troubles ». Autrement dit, l’opération relève, selon la régie, d’une décision prise « localement » même si elle ne la condamne pas.

RÉACTIONS

« Ce sont des images qui marquent », a réagi le conseiller général communiste Gilles Garnier. L’élu n’a pas hésité à faire allusion aux images de déportation durant la Seconde Guerre mondiale. « Des amalgames odieux », a rétorqué le ministère de l’intérieur.

Des syndicats, des associations et une partie de la classe politique ont dénoncé cette opération.

« Lorsqu’un service public de transports participe à une opération policière aussi abjecte, c’est tout le pacte républicain qui est bafoué », a réagi Cécile Duflot, secrétaire nationale d’Europe Écologie-Les Verts et conseillère régionale d’Île-de-France.

Dans l’affolement, plusieurs mineurs se sont trouvés séparés de leur famille, déplore par ailleurs Médecins du monde. Un « effet collatéral de l’expulsion », selon Jean-François Corty, directeur des missions France de l’ONG. La préfecture de Seine-Saint-Denis a tenu à préciser de son côté qu’« aucun incident n’a été signalé ».

SIMON CARRAUD

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/La-RATP-a-fourni-un-tramway-pour-evacuer-des-roms-_EP_-2011-09-01-705871

:mef:

rom_securite_sarkozy_inside.jpg :bad:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

Symboliquement, c'est une maladresse qui n'a pas de nom :mouai:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
slanny Membre 5 248 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et ?? Sa fait des année qu' Air France aide le gouvernement a expulsé des clandestins et on en fait pas tout un fromage. Ils auraient du faire quoi, les accompagnés a pieds peu être?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

Air France n'existait pas durant la seconde guerre mondiale :o°

Et ça ne change rien : je n'ai fait qu'une constation, symboliquement c'est toujours présent.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9 575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Ils étaient sur un terrain illégal, non ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tom777 Membre 2 055 messages
Empecheur de debattre en rond!‚ 28ans
Posté(e)

Je ne voit pas ce qu'il y a de choquant!

Au contraire!

Il sont bien au chaud dans un tramway!

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

Je vois qu'il y en a qui comprennent pas, ou qui font exprès de répondre à côté pour montrer qu'ils croivent dur comme fer à leur pragmatisme...

Le sujet, c'est la survivance du malaise lié au symbole de l'entreprise de transport nationale mis à disposition pour le transport et l'expulsion de personnes jugées (pour raison x ou y, peu importe) indésirable en France. Le sujet n'est pas vraiment les Rhoms ou la politique d'expulsion...

Modifié par Long Nao
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 13 342 messages
Dazzling blue²‚ 45ans
Posté(e)

"Dans l’affolement, plusieurs mineurs se sont trouvés séparés de leur famille, déplore par ailleurs Médecins du monde. Un « effet collatéral de l’expulsion », selon Jean-François Corty, directeur des missions France de l’ONG"

Ah oui super l'expulsion délicate et courtoise!

Qu'on trouve des terrains où il ait droit de s'installer, qu'on trouve des solutions humaines, qu'on tâche de les "intégrer", scolariser leurs enfants, au lieu de les chasser comme des malpropres!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gpas1rond Membre 80 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Encore des gesticulations inutiles et déplacées.

Aucun parallèle peut-être fait entre les rafles de 1942 et les expulsions des Roms d'hier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9 575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

On aurait du les évacuer en limousine c'aurait fait taire les comparaisons faciles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tom777 Membre 2 055 messages
Empecheur de debattre en rond!‚ 28ans
Posté(e)

...

Y auraient prefere qu'on les evacue par camion militaire?:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MrLau
Invité MrLau Invités 0 message
Posté(e)

C'est clair que c'est scandaleux .... ce clin d'oeil malsain à la période d'occupation .... bla bla bla bla .... discours à la con en période pré électorale !!!

A ce que je sache les roms n'ont pas été conduits à des lieux d'extermination ? Ou alors on nous ment ?

En France en 2011 on élimine physiquement des personnes ? Il y aurait des charniers ?

Faut arrêter les conneries ...

Comme il faut arrêter les remarques totalement angéliques du genre " faut leur donner une chance de s'intégrer et d'éduquer les enfants " ...

Car les premiers intéressés ne souhaitent pas être intégrés ... perso je sais cela non pas par la presse mais pour avoir à de nombreuses reprises discuté avec les dits roms ... qui se torchent complètement du concept d'appartenir à une société Francaise ...

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 13 342 messages
Dazzling blue²‚ 45ans
Posté(e)

C'est une évacuation d'un camp de Roms qui nourrit la polémique. Vers 6 h 30, ce mercredi 31 août, des CRS débarquent dans le campement de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), près de l'hôpital Delafontaine, où sont installés 150 Bulgares et Roumains. Munis de gaz lacrymogènes, selon les associations, les forces de l'ordre détruisent les baraques et font sortir les familles. Motif : le tribunal de grande instance de Bobigny a délivré, le 18 juillet, une ordonnance d'expulsion de ce terrain, qui appartient à l'Etat. De telles évacuations ont lieu plusieurs fois par semaine dans le département, depuis la circulaire du 5 août 2010 du ministère de l'intérieur sur l'évacuation des campements illicites.

Mais la situation devient plus exceptionnelle lorsque les CRS forcent une centaine de Roms à se rendre à la station Cosmonautes toute proche, sur la ligne 1 du tramway. Par groupes de cinq ou dix, la police les fait entrer dans les rames, avec des bagages, des vélos et des caddies, aux côtés d'autres usagers. Direction la gare RER de Noisy-le-Sec, toujours en Seine-Saint-Denis.

"SITUATION D'URGENCE"

Vers 8 h 30, des cadres de la ligne du tramway, alertés de la situation par des machinistes, se rendent sur place. "L'encadrement local a constaté que l'évacuation des Roms semblait se dérouler avec difficulté et gêner les voyageurs dans les rames", assure la RATP. Le personnel de la régie des transports parisiens et les forces de l'ordre décident alors, d'un commun accord, d'affréter une rame spécialement pour les familles, en dehors du service commercial, depuis le centre de dépôt de Pavillons-sous-Bois.

"La décision a été prise localement, dans une situation d'urgence, face à un quasi-blocage de la ligne à une heure de pointe. Or, notre rôle d'exploitant est d'acheminer les voyageurs jusqu'à leur destination en temps et en heure", explique encore la RATP, qui assure n'avoir répondu à aucune réquisition de la police.

VASTE ESCORTE POLICIÈRE

Le tramway finira par quitter la station Cosmonautes à 10 h 40. Pendant quarante minutes, jusqu'à 11 h 20, il circule sous haute surveillance policière : une dizaine de policiers et de CRS encadrent les Roms à l'intérieur des wagons, en plus de quatre employés de la RATP, tandis que neuf cars de CRS suivent le convoi sur l'ensemble du trajet. Enfin, à chaque arrêt, des policiers se tiennent sur les quais pour empêcher les Roms de sortir. Et ce, jusqu'à l'arrivée à Noisy-le-Sec, où les familles sont encore escortées jusque dans le RER E, en direction de Chelles ou de Tournan, selon un agent RATP.

Où ces familles sont-elles allées ? Ont-elles quitté le train en cours de route ? Sont-elles retournées à Saint-Denis ? C'est ce que cherche à savoir l'association Médecins du monde, qui se dit "inquiète" de l'état de santé de ces populations. "Des familles nous ont appelés pour avoir des nouvelles de leurs enfants mineurs dont ils avaient été séparés, avant l'entrée dans le tram, assure Livia Otal, coordinatrice du programme Roms au sein de l'ONG. Cette façon de perdre les gens dans la nature pour les décourager de revenir est choquante."

"DÉRAPAGE DE LA RATP"

Au sein de la RATP aussi, l'événement émeut. "C'est clairement un dérapage, lâche Philippe Touzet, délégué central SUD-RATP. On est un service commercial, et non un service de transport pour les opérations de police. Sans compter que cela a rappelé à nombre d'agents les convois de déportation de juifs, depuis la gare de Bobigny, pendant la seconde guerre mondiale."

Pour ce délégué syndical, cette "boulette interne" s'explique par le "manque de consignes claires" pour ce genre de situation : "Ce n'est pas aux agents de l'encadrement local de prendre de telles décisions. Nous avons interpelé la direction de la RATP et la préfecture afin que les transports franciliens ne soient plus utilisés pour ce genre d'opérations."

Car si l'escorte policière de Roms pendant des transports semble être une première, leur rapatriement jusqu'à des gares n'est en revanche pas nouveau. Mardi déjà, des familles évacuées d'un camp situé à Bobigny avaient été emmenées par groupes de 20 ou 30 jusqu'à la station de tramway la plus proche. "Mais elles n'avaient pas été escortées pendant le trajet. Elles faisaient alors demi-tour au bout de deux arrêts", explique Philippe Touzet. En 2008 aussi, des Roms évacués d'un parking de Massy-Palaiseau (Essonne) avaient été conduits dans les RER C, à destination de Corbeil, avec interdiction de descendre avant le terminus.

OPÉRATION DE POLICE ILLÉGALE

Cette fois, les forces de l'ordre ont franchi un nouveau seuil dans l'illégalité. "Il n'y a aucun texte qui autorise à transporter des personnes contre leur gré et à les empêcher de sortir où elles le souhaitent", assure Grégoire Cousin, juriste au sein du Centre européen de défense des droits des Roms.

"La police, réquisitionnée par la préfecture, avait seulement pour ordre d'expulser des Roms d'un terrain. Elle n'avait pas d'ordonnance d'expulsion du territoire, qui aurait conduit à leur acheminement vers un centre de rétention, poursuit le juriste. Les CRS devaient donc se contenter de laisser ces personnes dans la rue, et en aucun cas les emmener dans des transports en commun et encore moins les escorter au cours de ces transports vers une destination qu'elles n'ont pas choisie." Cette opération, qu'il qualifie "d'absurde", lui rappelle les brigades mobiles de Clemenceau qui avaient pour ordre, dans les années 1907-1914, d'amener les Tziganes à la limite du département.

"La préfecture voulait visiblement faire du chiffre : évacuer un terrain squatté et s'assurer que les Roms n'aillent pas s'installer dans une commune voisine en les éloignant géographiquement, décrypte Claudia Charles, juriste au Groupe d'information et de soutien des immigrés, le Gisti. Elle souhaite montrer qu'elle lutte contre une délinquance théorique des Roms, mais en réalité, elle ne fait que déplacer le problème."

Audrey Garric

http://www.lemonde.f...66507_3224.html

C'est clairement un dérapage, lâche Philippe Touzet, délégué central SUD-RATP. On est un service commercial, et non un service de transport pour les opérations de police.

C'est illégal, cette expulsion...alors avec votre mépris mettez le où je pense!

Il y a des lois, des droits pour tous en France, et là les flics ont outrepassé leurs droits!

...

Modifié par eklipse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
belzebut Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

apparement nous sommes gouvernés par des gens qui bafouent les lois en vigueur,et je ne parle pas seulement de cette expulsion,

dont je ne ferais pas de parallele avec de nos années les plus sombre de notre pays.

mais suffit de voir comment nos services secret ont bafoués les lois pour espionner un journaliste.

apparement nos droits sont aux bons vouloir de l'élysée,vous etes aveugles ou quoi??

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gpas1rond Membre 80 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

C'est illégal, cette expulsion...alors avec votre mépris mettez le où je pense!

Il y a des lois, des droits pour tous en France, et là les flics ont outrepassé leurs droits!

..

Pourquoi parlez vous de mépris ?

On vous dis juste que la situation de ces Roms expulsés en août 2011 n'a absolument rien de comparable avec les rafles de 1942. Et c'est exactement la comparaison que font les detracteurs de cette expulsion.

Les personnes "raflées" zen 1942 on été abominablement assassinées : je le rappelle quand même au cas ou cela vous échapperait...

Est-ce le cas des Roms ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Ils sont partis de la même gare que les déportés de la seconde guerre mondiale. Un très mauvais symbole.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gpas1rond Membre 80 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Et alors ?

Ils ont été interné dans des camps et gazés ?

Ou parqué au Vel d'Hiv ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

On te parle de symbole, pas de symétrie historique :|

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gpas1rond Membre 80 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

C'est pourtant de cela que les syndicalistes de Sud-Rail et les associations ont reproché aujourd'hui.

Ainsi que les représentants politiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moriarty Membre 3 624 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ils sont partis de la même gare que les déportés de la seconde guerre mondiale. Un très mauvais symbole.

Et alors..???

Les symboles n'ont, à ce jour, encore tué personne...

C'est clair que c'est scandaleux .... ce clin d'oeil malsain à la période d'occupation .... bla bla bla bla .... discours à la con en période pré électorale !!!

A ce que je sache les roms n'ont pas été conduits à des lieux d'extermination ? Ou alors on nous ment ?

En France en 2011 on élimine physiquement des personnes ? Il y aurait des charniers ?

Faut arrêter les conneries ...

Comme il faut arrêter les remarques totalement angéliques du genre " faut leur donner une chance de s'intégrer et d'éduquer les enfants " ...

Car les premiers intéressés ne souhaitent pas être intégrés ... perso je sais cela non pas par la presse mais pour avoir à de nombreuses reprises discuté avec les dits roms ... qui se torchent complètement du concept d'appartenir à une société Francaise ...

plus One point...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant