Israël menace d'éliminer le chef du Hezbollah

Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

L'UOIF n'est pas issue des frères musulmans ? ;););) :D

Allez arrête ton intox, tu es définitivement grillé ! On les connait par coeur les zélateurs de l'islamisme !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Le pire c'est qu'il comprend pas que si Tariq Ramadan s'accroche à la confrérie, l'inverse est faux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

;););)

Ton discours de petit militant n'abuse vraiment que les gogos !

Allez explique nous, c'est quoi les bonnes moeurs ? Lapider les femmes infidèles comme le soutient le frère de M. Tariq Ramadan ? :D Explique nous donc ce qu'est l'Islam version frères musulmans !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Je t'ai déja répondu dans l'autre topic, le pire c'est que tu es plus borné que je ne le pensais. A jouer à ton jeu, on croirait presque tu es islamophobe.

Oui bon vu que tu es de mauvaise foi, que tu as fait semblant de lire l'article que je t'ai refilé, chose que tu n'as pas faite sinon tu aurais pas posé la question, je te mets l'article devant tes yeux ;)

Comment se porte l'Islam ?

Il est entre les mains de régimes et de conseils religieux paresseux. Ces gens exploitent la gloire et les réalisations du passé, c'est-à-dire des faits qui remontent à mille ans et plus. C'est devenu presque un

monopole, un fonds de commerce. Cette attitude paresseuse est dangereuse, comme on peut le voir, le résultat aujourd'hui via les manifestations de haine contre l'islam et l'attitude même de ceux qui s'en réclament. Les malentendus qui en sont le produit ont des conséquences qui s'inscrivent désormais à l'échelle planétaire. C'est terrible.

Une voie de sortie ?

Elle ne peut se faire que par un retour aux sources de l'islam, du Coran. Tout doit repartir de là. Le Coran, dans son essence et contrairement à ce que prétendent beaucoup de ses promoteurs officiels, est un outil qui appelle à l'effort, à l'ijtihad et à la réflexion. Il ne peut reposer sur la seule transmission aveugle de père en fils. C'est cette dernière approche qui est majoritairement privilégiée aujourd'hui, et c'est de là que vient justement le danger.

Retourner aux sources de l'islam signifie, aux yeux de l'opinion publique, s'abandonner au salafisme, reprendre la charia à la lettre, etc. N'est-ce pas dangereux ?

Cela n'a rien à voir. Le salafisme signifie une lecture conservatrice, passéiste de l'islam. Le retour aux sources de l'islam signifie autre chose : comprendre le contexte social et même économico-historique, qui a enfanté le Coran. Aucune comparaison n'est possible entre les deux. Quant à la charia, rien ne dit que c'est un texte sacré. La charia est une base de travail, il faut en garder les lois compatibles avec notre époque, et changer, voire éliminer les lois qui ne sont pas, ou ne sont plus, justes. Le retour aux sources n'est pas un retour au salafisme, mais à la raison, à la sagesse de l'esprit. Parce que l'essence même de l'islam, et je dirai même de toute religion, n'est pas un texte sacré, mais le cerveau humain. C'est l'homme qui prime. Et l'homme c'est l'esprit, c'est la réflexion, c'est le renouvellement. En privilégiant l'approche inverse, figée, on perpétue les khorafat, les mythes. Cela ne mène nulle part.

L'islam progressiste, c'est possible ?

C'est même nécessaire. Et je vous rappelle que c'est l'esprit même qui a fondé l'islam et lui a assuré sa diffusion originelle. Notre situation actuelle est une rétrogradation, un énorme saut en arrière. Regardez par exemple le cas particulier de la femme. Sa situation actuelle, à quelques exceptions près, est terriblement injuste. Elle était infiniment plus avantageuse, plus juste, aux premières heures de l'islam, et cela ne posait de problème à personne.

Qu'est-ce qui pose aujourd'hui problème : les musulmans ou, comme on l'avance parfois, les Arabes ?

La question est plus complexe qu'elle n'y paraît. Il faut retourner à l'histoire et à la géographie pour bien discerner. Tout est parti de l'Orient, c'est là que les religions ont pris naissance, les conflits et les grandes batailles, guerrières ou intellectuelles aussi. C'est de là que les prophètes sont partis pour conquérir le monde¿ Cette région, qui correspond au c¿ur du monde arabe, a été au carrefour de tellement de choses que ses habitants ont depuis toujours une sensibilité exacerbée.

Et l'Europe, ou le monde occidental, par rapport à tout cela ?

L'incompréhension est mutuelle. L'Occident a prospéré grâce aux sciences et aux arts, grâce à la philosophie, la poésie, l'industrie, etc. L'Orient a d'abord été la terre des prophètes. Ces deux mondes sont théoriquement faits pour se compléter, depuis toujours. N'oubliez pas qu'à l'avènement de l'islam, le prophète a dit : ¿L'islam est venu pour combler les fissures¿. Toutes les religions ont vu le jour pour organiser et rationaliser la vie des hommes et répondre à la question de l'au-delà ou de l'éternité, ce qu'on appelle al-khouloud. Elles ont bâti une maison pour l'homme et, à sa naissance, l'islam est venu pour mettre la dernière touche, combler les dernières failles, une question de finition si vous voulez. Cela ne remet pas en cause le travail accompli auparavant et c'est cela que l'on a, nous, parfois tendance à oublier. Il n'y a pas d'exclusivisme, ni de notion de peuple élu. Dans l'esprit du prophète, tous ses prédécesseurs étaient des frères investis de la même mission et lui aussi d'ailleurs. Pour revenir à la dualité Orient-Occident, il faut juste rappeler qu'il n'y a pas de vie sans religion. Mais il n'y a pas, non plus, de vie qui ne repose que sur la religion (la hayata douna addin wahdahou). Cela jette la base d'une complémentarité entre la religion et la vie, entre l'Orient et l'Occident. Et on en est loin, comme l'actualité nous le rappelle depuis des siècles.

La dernière polémique sur les caricatures du prophète est l'illustration de cette incompréhension ?

Pas seulement. La polémique illustre aussi l'ignorance et l'aveuglement qui frappent d'un côté comme de l'autre. Le contexte et l'arrière-plan politiques ont joué un rôle important dans cette affaire, et on l'oublie trop souvent. D'un côté, il y a l'actualité du terrorisme et le besoin impérieux (pour les victimes et les cibles) de désigner les coupables et de mettre hâtivement des étiquettes. Pour notre part, on oublie que le journal qui a diffusé les caricatures en question est connu pour être proche de la droite danoise qui affectionne tant les étiquettes justement. Il est dramatique de croire que c'est une nouvelle guerre de l'Orient contre l'Occident (terrorisme), ou vice-versa (caricatures du prophète).

Au passage, la polémique repose la question de la représentation du prophète. Au moment où tout est représenté, même Dieu, le prophète pourra-t-il raisonnablement continuer de faire l'exception ?

La vraie question est de régir les équilibres personnels, et collectifs, entre libertés et restrictions. Ce n'est pas si simple. En ce qui nous concerne, nous sommes pour la liberté d'abord. Mais comment faire en sorte que cette liberté ne conduise pas au dérapage, à la provocation mal intentionnée, à l'insulte pure et simple ? Les lois organiques peuvent résoudre en partie le problème. Sinon, dans l'absolu, chacun doit rester libre de déclarer sa foi, ou de la renier.

Renier sa foi, en terre d'islam, est un acte illégal. Que devient la liberté ?

La liberté se gagne aussi. C'est une question d'ijtihad personnel. Je vous rappelle que dans les années 1930-40, des chercheurs ont critiqué et remis en cause un certain nombre de dogmes. Quelqu'un comme Ismaïl Adham est allé jusqu'à publier un ouvrage de qualité : Pourquoi je suis athée (limada ana moulhid).

Votre discours cadre mal avec l'image des frères musulmans, en Egypte comme au Maroc¿

Je ne représente pas la confrérie. Et puis laissez-moi vous dire que, du temps des Frères musulmans et de leur développement, c'est-à-dire dans la première moitié du 20ème siècle, l'Egypte vivait une véritable explosion culturelle, artistique, etc.

L'Egypte des arts ne maîtrisait pas son destin puisqu'elle était sous occupation ¿occidentale¿. La libéralisation n'était-elle pas le fait de l'occupant britannique ?

Elle était surtout le fait de la rue. Et la rue subissait l'influence grandissante des Frères musulmans. C'est le nassérisme, qui allait plus tard s'emparer de l'Egypte, qui a tout cassé, par une vague de répression et une campagne de diabolisation des Frères musulmans. C'est de là qu'est parti le malentendu qui assimile l'expression frère musulman à un terme péjoratif, forcément rétrograde.

Revendiquez-vous l'héritage de Hassan Al-Banna ?

L'¿uvre d'Al-Banna a été en adéquation avec son époque. Le problème, c'est qu'elle a été diabolisée par la suite. Et c'est le double résultat de la répression politique qui s'est abattu sur les Frères musulmans, mais aussi du fait que Hassan Al-Banna n'a pas laissé beaucoup d'écrits. On ne refait pas le monde, mais l'enseignement originel d'Al-Banna, l'approfondissement de la connaissance de l'islam, sa philosophie de vie, sa véritable raison d'être, ses limites aussi, tout cela continue d'être défendu, même minoritairement, y compris chez les Frères musulmans.

L'influence des Frères musulmans n'a-t-elle pas enfanté, partout dans le monde arabo-musulman, l'idée de gouverner par l'islam ?

C'est une aberration. Hassan Al-Banna (ndlr frère aîné de Gamal Al-Banna) était un homme de contre-pouvoir, pas de pouvoir. Son action avait une portée sociale, pédagogique ; il était presque soufi. L'exercice du pouvoir ne l'a jamais intéressé. Mais il a été assassiné trop tôt, et beaucoup de malentendus ont diabolisé, depuis, le concept fondateur de sa philosophie. C'est le fanatisme politique et la répression, qui ont radicalisé, en face, la réaction des Frères musulmans et de ceux qui s'en réclament. C'est une conséquence aujourd'hui palpable, au-delà de l'Egypte, en Arabie Saoudite et d'autres pays musulmans.

Et la séparation des pouvoirs religieux et politique, dans le monde musulman ?

C'est une nécessité absolue. Elle est compliquée à obtenir étant donné la collusion avérée entre les régimes et les élites religieuses conservatrices. Le pouvoir corrompt, c'est une vérité universelle, même quand il est exercé par une autorité religieuse. C'est comme un feu qui brûle tous ceux qui s'en emparent. Le pouvoir, la notion d'Etat et de gouvernance ont toujours été liés à une forme d'impérialisme. Quand on examine l'histoire du monde arabo-musulman, on se rend compte que les foqaha ou savants religieux ont toujours composé avec l'Etat, et c'est l'Etat qui a progressivement pris le dessus en instrumentalisant à son tour la religion et les religieux. C'est cela qui explique, comme je l'ai déjà dit, la régression, au fil des siècles, des libertés en terre d'islam.

Les idées d'un islam différent que vous prônez ne sont pas très répandues. Pourquoi ?

Parce que les officiels politiques et religieux verrouillent l'espace dévolu à l'expression. Aujourd'hui, quand je me déplace, je suis rarement sollicité par les télévisions arabes. Forcément cela réduit l'impact de nos idées. Mais nous continuons d'exister à travers nos moyens et nos réseaux propres. Nous avons par exemple notre propre maison d'édition et nous organisons des cycles de conférence. Nous luttons ainsi depuis plus de 40 ans, Al-Azhar (ndlr référence religieuse en Egypte) commence à lâcher du lest, mais c'est toujours le conservatisme figé qui l'emporte.

Sa position. La liberté d'abord

Gamal Al-Banna est le cadet de Hassan Al-Banna, fondateur en 1928 de la confrérie des frères musulmans et assassiné en 1949. Il a occupé de nombreuses fonctions au sein de la confrérie avant de prendre ses distances, consacrant des dizaines d'ouvrages tant à l'érudition islamique qu'aux mouvements syndicalistes. Il est connu pour être l'un des rares savants à avoir critiqué le marxisme (¿Ils n'ont pas tenu compte de la réalité et des motivations profondes de leur société¿, écrit Mouna Akouri dans un ouvrage consacré à l'enseignement de Gamal Al-Banna) tout en admettant ses ¿aspects positifs¿. Il est l'un des rares à prôner, aussi, une certaine liberté individuelle en terre d'islam. En 1994, par exemple, et à l'issue d'un procès qui avait approuvé l'assassinat d'un écrivain égyptien accusé d'athéisme, il avait eu le commentaire suivant : ¿Ce jugement est un châtiment pour nous plus que pour la personne contre laquelle il a été prononcé (¿). Cela montre qu'il n'y a pas de foi profonde, véritable, sacrée dans la liberté¿. Gamal Al-Banna dirige une association islamique en Egypte. Il a 86 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Eh bien moi je te renvoie à mon topic sur les incohérences des textes religieux où je cite clairement un verset du Coran qui stipule clairement que nul verset ne sera retranché. Tous doivent donc être appliqués, même ceux appelant au meurtre. Donc revenir au Coran, c'est être obscurantiste. Il n'y a nul contexte qui tienne puisque ce livre est le livre de Dieu. Tu disposes à ta guise des commandements divins ? T'es un drôle de musulman ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Cite moi le verset en entier et dans son contexte mon chou ;) parce que hors de son context,

Aux armes, citoyens,

Formez vos bataillons,

Marchons, marchons !

Qu'un sang impur

Abreuve nos sillons !

La Marseillaise est quand même un hymne au meurtre. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pmolik Membre 68 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Mais c'est incontestable que c'est un hymne au meirtre et c'est en cela qu'on est mal placé pour donner des leçons même si en france, c'est ce qu'on sait faire de mieux ! ;)

Cela dit, ce n'est pas la peine d'avoir un hymne aussi violent et déterminer si c'est pour baisser son froc et collaborer avec les nazis ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
J'espère tout de même que vous vous rendez compte qu'Israël est la nation qui opprime en colonisant et occupant des territoires depuis près de soixante ans.

Petite leçon d'Histoire

Ces territoires n'ont pas été occupés mais conquis à la suite de Guerre que les ARABES ONT PROVOQUEES.

Des territoires conquis par la guerre, 90% des pays sont faits de cela.

Alors fichons la paix à Israel et occupons nous de nos affaires

Bien sûr, les méchants arabes contre Israël.

Tu n'as pas l'impression de faire des généralisations malsaines sur les arabes ?

C'est limite raciste, et peut-être même complètement raciste.

Derrière ton soutient à Israël se cache en fait une profonde xénophobie.

Je me pose d'ailleurs la question de la légalité du propos, faudrait demander à un expert.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pmolik Membre 68 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Tu n'as pas l'impression de faire des généralisations malsaines sur les arabes ?

C'est limite raciste, et peut-être même complètement raciste

Olà ! Ta petite cervelle de grenouille s'emballe et te joue des tours.

Je crois pouvoir affirmer sans me tromper que les voisins d'Israël sont des pays Arabes. Et si cela c'est du racisme, alors de dire que tu es français pourrait en être aussi.

Alors on ne tombe plus dans l'anti racisme mais dansla bêtise humaine dont se nourrissent tous les extremistes de gauche et qui finit par ne plus avoir aucun sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Tu n'as pas l'impression de faire des généralisations malsaines sur les arabes ?

C'est limite raciste, et peut-être même complètement raciste

Olà ! Ta petite cervelle de grenouille s'emballe et te joue des tours.

Je crois pouvoir affirmer sans me tromper que les voisins d'Israël sont des pays Arabes. Et si cela c'est du racisme, alors de dire que tu es français pourrait en être aussi.

Alors on ne tombe plus dans l'anti racisme mais dansla bêtise humaine dont se nourrissent tous les extremistes de gauche et qui finit par ne plus avoir aucun sens.

Quelqu'un d'autre aurait dit la même chose en attribuant aux juifs le comportement de l'Etat juif, tu aurais hurlé à l'antisémitisme.

Bref, tu es complètement hypocrite. Ose me dire que tu n'aurais pas traité d'antisémite quelqu'un qui aurait confondu juifs et l'Etats juif en disant, par exemple "Les juifs ont tués de nombreux enfants libannais."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 149 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Faudrait déjà qu'il admette la première assertion: "L'état juif a tué de nombreux enfants libanais", ce qui n'est pas évident ...

En fait, tu sais, les enfants libanais morts, c'est pas vraiment la faute d'Israel. Déjà y'en a pas autant qu'on le dit, ensuite il faut bien lutter contre le terrorisme, et si ces enfants meurent, Israel, même si elle envoie les bombes, n'est pas du tout responsable : tout celà est la faute du Hezbollah, et du Liban qui aurait dû faire le ménage avant.

Donc, oui des enfants libanais sont morts sous les bombes d'Israel, mais comme c'est Israel et qu'il s'agit de défense préventive, parce qu'Israel a le droit d'exister, on ne peut pas réellement parler d'enfants tués.

J'ai bien cerné le raisonnement ??

L'autre abus sémantique que je n'arrête pas d'entendre dans divers journaux, c'est le terme de conflit entre "Israel et le Liban", comme si le Liban était actif dans ce conflit.

Qu'on parle de conflit entre Israel et le Hezbollah (enfin, un conflit contre un groupe terroriste c'est un peu bizarre à entendre), oui, mais parler de conflit "Israel/Liban" c'est quelque part diminuer la responsabilité d'Israel dans l'action.

Encore une fois, Israel a le pouvoir et est le seul instigateur des troubles au Liban. Il en est pleinement responsable, même si l'action peut paraître justifiée aux yeux de certains.

Israel est le responsable de la mort de civils innocents, de la destruction d'équipements civils, du pillonage de routes empêchant certains civils de participer à l'exode, de la mise en ruine d'un pays qui a mis tant de temps à se reconstruire.

Quelqu'en soit la raison, Israel est pleinement responsable de cette mise à sac scandaleuse, inhumaine, et contraire à tout éthique.

Ne vous en déplaise.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)
Mais c'est incontestable que c'est un hymne au meirtre et c'est en cela qu'on est mal placé pour donner des leçons même si en france, c'est ce qu'on sait faire de mieux ! ;)

Cela dit, ce n'est pas la peine d'avoir un hymne aussi violent et déterminer si c'est pour baisser son froc et collaborer avec les nazis ;)

"Sang impur" pris à part a en effet une connotation raciste, mais dans son contexte on apprend que cette expression renvoie vers ceux qui se sont battus pour défendre la liberté, ceux qui ne sont pas de sang noble, de "sang bleu"

"Qu'un sang impur ... Abreuve nos sillons!" Il faut comprendre donc que si des soldats tombent, la terre en donnera de nouveaux pour combattre et défendre la patrie encore et encore.

Les leçons que tu devrais en tirer sont:

1. Prendre une phrase hors de son contexte ménent parfois à des quiproquos dévastateurs.

2. Renseignez vous sur quelque chose avant de se faire une idée.

(Oui je sais ... ça fait limite discours moralisateur d'émissions pour enfant ;) )

P.S: Ce serait bien d'éviter les insultes, ça vous tue un débat ça, message à Pmolik en fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Mais c'est incontestable que c'est un hymne au meirtre et c'est en cela qu'on est mal placé pour donner des leçons même si en france, c'est ce qu'on sait faire de mieux ! ;)

Cela dit, ce n'est pas la peine d'avoir un hymne aussi violent et déterminer si c'est pour baisser son froc et collaborer avec les nazis ;)

"Sang impur" pris à part a en effet une connotation raciste, mais dans son contexte on apprend que cette expression renvoie vers ceux qui se sont battus pour défendre la liberté, ceux qui ne sont pas de sang noble, de "sang bleu"

"Qu'un sang impur ... Abreuve nos sillons!" Il faut comprendre donc que si des soldats tombent, la terre en donnera de nouveaux pour combattre et défendre la patrie encore et encore.

Les leçons que tu devrais en tirer sont:

1. Prendre une phrase hors de son contexte ménent parfois à des quiproquos dévastateurs.

2. Renseignez vous sur quelque chose avant de se faire une idée.

(Oui je sais ... ça fait limite discours moralisateur d'émissions pour enfant ;) )

P.S: Ce serait bien d'éviter les insultes, ça vous tue un débat ça, message à Pmolik en fait.

Parfaitement, et la tournure "qu'un..." signifie que c'est ce qu'on désire : on veut que nos soldats meurrent pour abreuver les sillons. La terre n'en sera que plus fertile :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Ca reste quand même une tournure propre aux hymnes patriotiques.

Et puis fertilité ... les cadavres sont un très bon engrais = x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Angryyoungman Membre 623 messages
Forumeur forcené‚ 27ans
Posté(e)

Tuez le chef et non les civils !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stefqatar Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Bravo Israel!!!!!!

Afin d'eliminer le chef du Hezbollah ils vont tuer des milliers d'innocents et creer un nombre au moins aussi grand de sympatisants et activistes du Hezbollah et de tout autre groupes extremistes.......

Caleur permettra de continuer a faire la guerre et a annexer d'autres terres. Apres la Palestine, la Liban, ensuite la Syrie et apres??????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Le pire dans tout ça c'est qu'Israël est obligée de sortir en vainqueur de ce conflit. Et ce, quel que soient les moyens.

Elle n'acceptera aucun cessez le feu parce que ça rimerait à une victoire du Hezbollah, et ça l'empêchera de légitimer plus tard ces attaques en réecrivant l'histoire au nom du vainqueur comme elle l'a fait précedemment avec les arabes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
muten Membre 3 166 messages
Forumeur interimaire‚
Posté(e)
Tuez le chef et non les civils !!

Je pense que les Israeliens , paraphrasant un legat du pape au siege de Bezier , se disent tuons les tous on feras le tri plus tard .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jul1 Membre 465 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

OK ce sont 2 pays qui se font la guerre pour des pseudos ideos politiques à 2 francs !

Il ne faut pas oublier que pendant que ces fanatiques ,ces assassins font peter des bombes des 2 cotés des civils , des enfants meurent et est ce que l'on en parle ???????

Qui ou quelles nations sont les protagonistes de ce conflit ?

A qui sert ce qui ce passe actuellement ?

Quels vendeurs d'armes se frottent les mains ?

Nous ( Union Européene ) versons des sommes à des pays alors qu'en France des enfants hospitalisés n'ont même pas la télé pour Noél et ne parlons pas des chambres "mere-enfant" qui ne sont pas assez nombreuses ! ;)

Souvenez vous quand Bob Marley etait de ce monde , il y avait un conflit politique en Jamaique entre 2 dirigeant de 2 bords politiques differents .

Bob Marley lors d'un congrés à reunit les 2 hommes et à montré au peuple de son ile qu'il sagissait d'une guerre entre 2 hommes et non la guerre d'un peuple .

Prenons le temps de Reflechir et posons nous les bonnes questions quelques instants !

Ne vous inquietez pas ceux qui sont a la base du conflit ne se mettent pas en avant et au pire des cas ils ont deja des bouc emissaires tout désignés !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant