Aller au contenu

Le soufisme. Connaissez-vous ; qu'en pensez-vous?


Criterium

Messages recommandés

Membre, Nyctalope, 37ans Posté(e)
Criterium Membre 2 842 messages
37ans‚ Nyctalope,
Posté(e)

Bonjour à tous. :blush:

Le titre du sujet est explicite : le soufisme.

Afin que personne ne soit totalement dans le brouillard, un rappel sommaire et arbitraire :

Le soufisme (arabe : تصوف [taṣawūf]) est un mouvement spirituel, mystique, et ascétique de l'islam, et une doctrine ésotérique apparue au viiie siècle, ayant pris ses racines initiales dans l'orthodoxie sunnite essentiellement, mais qui s'est rapidement transformé, pour certains de ses courants tout au moins, pour ensuite influencer les dissidences chiites (ismaïlisme, Druzes)

Ma question s'adresse en premier lieu aux musulmans ¿ mais tout le monde peut répondre, évidemment ¿ car je me demandais quelle était vraiment la place du soufisme et la façon dont le soufisme était perçu d'en-dedans et d'en-dehors de l'islam. Ma première impression était que c'était généralement mal perçu, à cause du côté mystique et surtout l'aspect ésotérique des ¿sectes' soufis ; d'ailleurs les conspirationnistes à l'origine des vidéos HODM sont effroyablement anti-soufisme et pro-sunnites, mais j'avoue ne pas tout à fait saisir pourquoi.

J'ai envie de comprendre.

Qui connaît, qui a une opinion?

Un petit mot d'avertissement pour tenter d'éviter (de limiter?) les débordements récurrents sur les topics de cette section : le cadre de ce topic ne dépasse pas celui du sofisme. En particulier, ce sujet n'a pas lieu à être une critique de l'islam ou de n'importe quelle autre religion, ni à mettre dans le même paquet chiites, sunnites, soufis, wahhabites, etc. : le but, c'est juste de parler un peu du soufisme, d'abord et en premier lieu pour le comprendre et pour comprendre sa place avec le reste de l'islam.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 46
  • Créé
  • Dernière réponse
Invité KARBOMINE
Invités, Posté(e)
Invité KARBOMINE
Invité KARBOMINE Invités 0 message
Posté(e)

je me permets de répondre, étant issue d'une famille un peu soufi-friendly... on m'a toujours présenté les soufis comme une sorte d'élite islamique, nécessitant un apprentissage par un maître. les maîtres ne courent pas les rues ; il y en a un à lyon, il doit un en avoir un ou deux autres en france aussi et basta. disons que ce sont les hommes de l'esprit et non de la lettre... ce qui leur donne une image de déviants auprès des plus bornés...

si tu cherches des textes, tu peux toujours aller faire un tour ici. sinon je ne saurais que te recommander Le livre des haltes, d'Abd el-Kader, ou bien René Guénon.

attention : à ma connaissance, il n'y a pas d'association de type soufi = chiite... donc je ne crois pas qu'on puisse opposer soufis et sunnites.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
MYRIEM Membre 51 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

Le soufisme est une « branche » spirituelle de l’islam

le soufisme dépasse la pratique de l’islam dans sa forme la plus basique, il est une manière d’exceller la pratique, pas pour être plus pratiquant par peur du châtiment ou par espoir du paradis, mais par amour pur de Dieu. La quête de cet amour consiste à purifier l’âme de tous ses aspects matériels et humains pour ne penser qu’à Dieu et ne vouloir que l’amour de Dieu.

mais ce mouvement mystique est redoutable puisque:

1- Les soufis suivent plusieurs chemins alors que l'islam n'en a qu'un seul, et

la preuve en est ce hadith rapporté par Ibn Mas'oud qu'Allah l'agrée) qui a dit:

«L'Envoyé de Dieu (Qu'Allah lui accorde Sa grâce et Sa paix) nous traça sur le sol

une ligne avec sa main et dit: «C'est le chemin d'Allah qui est droit». Puis il traça

d'autres lignes à droite et gauche et poursuivit: «Au bout de chacun de ces chemins

se trouve un démon qui en appelle le hommes à le suivre). Il récita ensuite:

«Et Voilà Mon Chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc et ne suivez pas

les sentiers qui vous écartent de Sa voie.» Voilà ce qu'Il vous enjoint. Ainsi

atteindrez-vous la piété. » Quran 6, 153, Hadith rapporté par Ahmad et Nassa'i

2-- Les soufis prétendent connaître l'invisible et le mystère, et le Coran les

dément:

«Dis: « Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connait

l'inconnaissable à part Allah... » Qur'an 27, 65.

3- Les soufis prétendent qu'on peut voir Allah dans le bas monde. Le Qur'an

réfute catégoriquement leur présomption quand il cite Moussa qui demanda à Son

Seigneur de Le voir et ce qu'en fut la réponse:

«...Il dit : « O mon Seigneur montre-Toi à moi que je Te voie ! » Il dit : « Tu

ne Me verras pas... » Qur'an 7, 143.

4- Les soufis se rendent souvent aux cimetières pour demander la

bénédiction de leurs habitants en faisant de circuits tout autour des tombes ou

pour présenter des offrandes. L'Envoyé d'Allah (Qu'Allah lui accorde Sa grâce et

Sa paix) n'a-t-il pas dit:

«On ne sangle les montures que pour se diriger vers ces trois mosquées: La Maison

sacrée, ma mosquée que voici et Al-Aqsa (à Jérusalem). »

(Rapporté par Boukhari et Mouslim

5-- Les soufis prétendent qu'Allah a créé Mouhammed de Sa lumière, et de

cette lumière Il a créé toutes les choses. Le Qur'an les traite de menteurs car Allah a

ordonné à Son Prophète (Qu'Allah lui accorde Sa grâce et Sa paix) de répondre aux

hommes:

«Dis: Je suis en fait un être humain comme vous. Il m'a été révélé que votre

Dieu est un Dieu unique ! » Qur'an 18, 110.

Et en parlant de la création d'Adam (sur lui le salut), Allah a dit:

«Quand Ton seigneur dit aux anges : « Je vais créer d'argile un être humain.»

Qur'an 38, 71.

donc le soufisme est un peu loin de l'Islame.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois après...
Invité a0i0r
Invités, Posté(e)
Invité a0i0r
Invité a0i0r Invités 0 message
Posté(e)

:blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 56ans Posté(e)
aline line Membre 1 989 messages
Baby Forumeur‚ 56ans‚
Posté(e)

on peut dire aussi le souffrisme

qui est un dérivatif de l'ascetisme des brahmanes des rabbins et des curés

c'est l'art de tenir sur un lit de clous

etc....

de se faire souffrir et de se vanter de sa résistance

de courir sur des braises

de marcher sur des bouts de verres.

D'ailleurs tout le monde sait bien

que le laser traverse la matière

que si tu écrases un chat en voiture

si tu l'ecrases avec les roues motrices arriere

tu risque l'accident, de te perdre dans le décor

tout ça c'est scientifique

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Goldie Membre 501 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

bonjour criterium,

je peux te répondre pour mes parents qui sont musulmans.

ils ont beaucoup de sympathie pour les souffis, cela vient sans doute de nos origines turques et de leur manière d'appréhender la religion.

mais ça reste assez rare, la plupart du temps les musulmans sont du même avis que myriem je pense.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Sodak Membre 1 434 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
donc le soufisme est un peu loin de l'Islame.

J'aime bien le soufisme et les gens qui y sont font preuve de beaucoup de tolérence comparé à d'autre forme d'islam. Dommage que pour un maitre il y est trop de disciples il devrait y en avoir plus pour éviter les interprétations trop intolérantes du coran, et puis dans le coran il est dit que les prophètes venus avant Mahomet sont musulmans donc l'islam existait avant le coran.

3- Les soufis prétendent qu'on peut voir Allah dans le bas monde. Le Qur'an

réfute catégoriquement leur présomption quand il cite Moussa qui demanda à Son

Seigneur de Le voir et ce qu'en fut la réponse:

«...Il dit : « O mon Seigneur montre-Toi à moi que je Te voie ! » Il dit : « Tu

ne Me verras pas... » Qur'an 7, 143.

Dieu est tout puissant il peut tout c'est dans le coran, s'il a envi qu'on le voit c'est possible même s'il dit que cela ne l'est pas pour d'autres raisons.

«L'Envoyé de Dieu (Qu'Allah lui accorde Sa grâce et Sa paix) nous traça sur le sol

une ligne avec sa main et dit: «C'est le chemin d'Allah qui est droit». Puis il traça

d'autres lignes à droite et gauche et poursuivit: «Au bout de chacun de ces chemins

se trouve un démon qui en appelle le hommes à le suivre). Il récita ensuite:

«Et Voilà Mon Chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc et ne suivez pas

les sentiers qui vous écartent de Sa voie.» Voilà ce qu'Il vous enjoint. Ainsi

atteindrez-vous la piété. »

Tous les chemins mènent à Rome ou à la Mecque si tu préfères.

5-- Les soufis prétendent qu'Allah a créé Mouhammed de Sa lumière, et de

cette lumière Il a créé toutes les choses. Le Qur'an les traite de menteurs car Allah a

ordonné à Son Prophète (Qu'Allah lui accorde Sa grâce et Sa paix) de répondre aux

hommes:

«Dis: Je suis en fait un être humain comme vous. Il m'a été révélé que votre

Dieu est un Dieu unique ! »

Mohamed veut dire qui est loué tout peut être louable.

«Dis: Je suis en fait un être humain comme vous. Il m'a été révélé que votre

Dieu est un Dieu unique ! » Qur'an 18, 110.

Sourate 17

94. Et rien n'empêcha les gens de croire, quand le guide leur est parvenu, si ce n'est qu'ils disaient : "Allah envoie-t-Il un être humain-Messager? "

95. Dis : "S'il y avait sur terre des Anges marchant tranquillement, Nous aurions certes fait descendre sur eux du ciel un Ange-Messager".

96. Dis : "Allah suffit comme témoin entre vous et moi". Il est, sur Ses serviteurs, Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant.

Même le prophète ne sait pas puisque Dieu seul sait.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 58ans Posté(e)
Nadsami2 Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 58ans‚
Posté(e)

Bonjour !

Je suis un nouveau membre. Je voudrais donner mon avis sur ce sujet parce que je m'y intéresse depuis déjà plusieurs années. Le soufisme est une dérive de certains musulmans qui ont très mal compris l'Islam. En effet, ce dernier a deux piliers : le Coran et la tradition du Prophète (sunna). Le Coran est la parole d'Allah, il ne souffre aucune contestation. La sunna, ce sont les paroles et les actes du Prophète de son vivant rapportés fidèlement par ses compagnons (d'ailleurs, en Islam, il y a une science du hadith qui étudie minutieusement les rapporteurs des discours du Prophète pour retenir ou rejeter les versions rapportées selon des critères très stricts).

Les soufis ne se contentent pas de ses deux piliers et prétendent que l'on peut connaître Allah par un autre moyen : l'inspiration mystique. D'où ont-ils appris cela ? Je n'en sais trop rien !

Le Prophète dit que tout musulman qui inventera quelque chose dans la religion musulmane dont il (le Prophète) n'a pas parlée ou déclarée ou faite, cette chose est considérée comme un blasphème et sa place est en enfer. Le Prophète a fidèlement rempli sa mission, qui consistait à montrer aux êtres humains la pratique de l'Islam, et toute chose qui leur serait utile, il l'a montrée de son vivant; par conséquent, aucun musulman ne peut apporter quelque chose de nouveau en Islam. Or, les soufis ont inventé des pratiques tout à fait nouvelles, et ajouté des croyances tout à fait inconnues à l'Islam originel. Ce qu'il y a de plus dangereux dans le soufisme est la croyance qui consiste à dire qu'il y a des saints qui ont des pouvoirs surhumains, et plus dangereux encore, qu'on peut les implorer (quand ils sont morts) pour qu'ils intercèdent en notre faveur auprès d'Allah !!! Ceci est l'opposé même du principe de base de l'Islam : n'importe quel être humain peut s'adresser à Allah directement sans aucun intermédiaire. Allah est omniscient, Il connaît tout, Il voit tout, Il entend tout...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Tu n'auras d'autre batracien devant ma face, 106ans Posté(e)
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
106ans‚ Tu n'auras d'autre batracien devant ma face,
Posté(e)

Les souffistes se permettent une interprétation différente des textes fondateurs de l'Islam.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Ysaline
Invités, Posté(e)
Invité Ysaline
Invité Ysaline Invités 0 message
Posté(e)
Le soufisme est une dérive de certains musulmans qui ont très mal compris l'Islam. En effet, ce dernier a deux piliers : le Coran et la tradition du Prophète (sunna).

L'Islam se résume donc aux Sunnites ?

Les souffistes se permettent une interprétation différente des textes fondateurs de l'Islam.

On dit SOUFIS.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 58ans Posté(e)
Nadsami2 Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 58ans‚
Posté(e)

Les Sunnites sont les musulmans qui pratiquent l'Islam tel qu'il a été pratiqué par le Prophète et ses compagnons sans ajouter ou retrancher quoi que ce soit : les autres musulmans ont soit ajouté (Soufis : interprétation libre du Coran et des préceptes du dogme; Chiites : diabolisation des premiers Califes du Prophète, Abou Bakr, Omar et Othmane, et "surhumanisation" d'Ali ...), soit retranché (plusieurs musulmans contemporains ne reconnaissent pas beaucoup de préceptes de l'Islam, en déclarant qu'ils ont été inventés comme la prière, le hidjab de la femme, la musique, la mixité, l'usure, ...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Rhadamanthe
Invités, Posté(e)
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Je réponds à la question du premier post, à savoir comment les soufis sont perçus dans l'islam majoritaire, et pourquoi. En fait les docteurs de la foi s'en méfient et s'en inquiètent car ils y voient une déviation de l'islam. Du moins celui de Mouhammad puisque les soufis privilégient l'expérience personnelle de Dieu par rapport à l'islam majoritaire, pour lequel la société (Oumma) prime sur l'individu. A une époque ils étaient appelés raheb, soit le même nom qu'on donnait aux moines chrétiens d'orient. Ou fakir, ou derwiche en raison de l'état de dépouillement dans lequel ils s'astreignent. D'ailleurs un grand polémiste fondamentaliste syrien du XIVe, Ibn Taymiyya* leur aurait reproché de suivre un idéal "spécifiquement chrétien" à cause de ce renoncement matériel.

Un autre problème que pose les soufis aux docteurs de la foi de l'islam majoritaire, c'est la réunion de mystique sous l'autorité d'un Cheik. L'initation par un Maître qui développe une liturgie propre. Ils se méfient des étapes qu'il faut franchir pour soulever chaque voile et atteindre l'union totale avec Dieu qui procure l'extase (je ne sais quel hadith dit qu'il y aurait 90000 voiles entre le croyant et la réalité supérieure). Cela aboutit à une formation de confréries autour du Cheik, le Maitre, qui ont chacune leur méthodes d'initiations propre, et ce qu'on appelle des "points de repères" mis en place par le Maitre, et qui peuvent être la prière, la méditation, la danse, la musique ou le voyage. Il y a aussi la Dhikr qui est une prière collective autour du maître et qui consiste à répéter sans relâche les 99 noms de Dieu ou des formules incantatoires. Ces confréries gênent dans le sens où elles peuvent jouer un rôle politique, elles exercent une influence dans les villes ou les campagnes. Et il y en a de très anciennes.

C'est pour cela que ce mouvement est souvent considéré comme une secte (c'est l'avis d'une de mes amies, musulmane). Et selon le pouvoir en place, il a été combattu, rejeté, condamné, ou récupéré ou toléré s'il s'insérait socialement. En général. En dehors de l'islam il sont beaucoup mieux perçus.

*: c'est le même Ibn Taymyyia dont se réclament un bon nombre de salafistes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Sodak Membre 1 434 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je trouve que leur approche mystique est plus appropriée que de prendre tout à la lettre parcequ'à notre époque la science peut chambouler beaucoup de convictions comme par exemple les différents cieux on a observé le ciel, envoyé des sondes spatiales très loin et rien de ce qui était décrit n'y est, aucun paradis dans les cieux donc on peut dire que même le prophète a vécu une approche mystique de la réalité ou de la réalité de dieu. Le peu de soufis ou de disciples que j'ai connu étaient des gens très bien qui ne rejettaient rien de l'islam mais faisait en sorte que leur islam soit adapté à la vie en société même si eux suivaient une discipline avant tout musulmane et inculquer par leur maitre qui sert à faire en sorte que l'esprit ne divague pas trop ou que la mystique ne devienne pas perverse. Et puis on ne devient pas soufi aussi facilement que l'on rentre dans une secte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 58ans Posté(e)
Nadsami2 Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 58ans‚
Posté(e)

Je crois que vous surestimez le pouvoir de la science et que vous sous-estimez le pouvoir d'Allah. Qui dit que les instruments qu'utilise l'Homme sont capables d'appréhender l'immensité de l'univers ? Qui dit que le ciel qu'a pu observer l'Homme jusqu'à nos jours avec tous ses instruments n'est que le premier ciel ou une partie seulement de celui-ci !

Qui dit qu'Allah ne veut pas que nous voyions le Paradis ici-bas, pour distinguer ceux qui croient de ceux qui ne croient pas ! Si nous pouvions voir le Paradis ici-bas, nous croirons tous !

Le Prophète n'a pas vécu une approche mystique de la réalité. Le Prophète a vécu réellement et a vu réellement les cieux, le paradis, l'enfer, les autres prophètes pendant son Ascension avec l'Archange Djibril (Gabriel). Ce sont ceux qui ne se satisfont pas par sa tradition et son enseignement qui prétendent que l'on peut accéder à la "vérité" par le mysticisme. Le Prophète a été envoyé par Allah pour prêcher la modération en toute chose, y compris dans l'adoration d'Allah; or les Soufis ont inventé des rituels inconnus excessifs qui les déconnectent de la vie réelle, à force de vouloir accéder à un mysticisme avancé...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Sodak Membre 1 434 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je crois que tu n'as pas compris ce que je voulais dire c'est que l'approche au pied de la lettre ne peut être vérifiable donc les idées que l'on s'en fait ne peuvent que mystifier que l'on soit soufi ou pas.

Qui dit qu'Allah ne veut pas que nous voyions le Paradis ici-bas, pour distinguer ceux qui croient de ceux qui ne croient pas ! Si nous pouvions voir le Paradis ici-bas, nous croiront tous !

Exactement qui dit ? Il n'est pas question de croyance puisque les soufis croient en dieu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, le corps sur Terre, l'esprit ailleurs , 52ans Posté(e)
pascalin Membre 15 340 messages
52ans‚ le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ,
Posté(e)
Le Prophète a vécu réellement et a vu réellement les cieux, le paradis, l'enfer, les autres prophètes pendant son Ascension avec l'Archange Djibril (Gabriel).

Je m'écarte du sujet la mais

a t-il vu le visage de Dieu et plus amplement , a t-il vu Dieu ?

Pour revenir au sujet , je pense qu'il y a plusieurs façon de croire en Dieu .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Sodak Membre 1 434 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Nan dieu est resté mysterieux à sa vue en étant voilé de lumière :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Ysaline
Invités, Posté(e)
Invité Ysaline
Invité Ysaline Invités 0 message
Posté(e)

On commence curieux. On se pose des questions, on se sent mal de ne pas ressentir l'évidence, d'être croqué par le doute, on se demande pourquoi le monde décrit par les textes semble si étranger au monde que l'on a sous les yeux... Les prophéties imposent du respect par leur signature, mais laissent songeur quant à ce qu'ils décrivent, alors on se met au travail, on se met à la question, pour accoucher des réponses.

Et voilà, la porte du laboratoire est franchie. Il y avait pourtant des panneaux d'interdiction, des interdits, mais en la franchissant, on n'a trouvé personne, ou du moins on n'a trouvé que des visages souriants... Les seuls monstres qui vivent derrière la porte, ce sont les monstres du dedans, ceux qu'apporte la Nuit, ceux qu'apporte l'imagination. On peut les tuer, on peut leur prêter serment, on peut les dompter - mais alors il faudra les nourrir et les aimer. Trois voies. Je ne sais guère si le soufi dompte ou tue, mais je crois qu'il finit bien par tuer, puis manger ces bêtes. Le maître est là pour freiner les ardeurs des imprudents qui pourraient y laisser leur raison, et sombrer dans la cruauté, ou la folie. Il permet d'accélérer le processus pour les fainéants auto-satisfaits. Il impose des épreuves supplémentaires.

Le soufisme est, je pense, une hérésie à la croyance du commun des croyants, dans la mesure où il devrait reposer, d'après les déductions que j'ai pu en faire, sur l'idée que les religions et les livres sont des créations humaines. Humaines mais portées par une inspiration, un souffle "divin"... Ce que le commun des croyants refuse de prendre en compte, encore enlisé dans le sacré et la pensée magique. En d'autre termes, quand on est hors du liaboratoire, on pense que la nature du saint est sacrée, qu'elle est radicalement autre. Quand on est dans le laboratoire, on se rend compte que tout est parfaitement homogène, que rien n'est sacré mais que tout est saint... C'est l'enseignement du Christ, "Aime ton prochain"... Et c'est tout. Le rejet du soufisme est simplement lié au fait que l'on ne peut pas faire la loi sans être hors la loi... Et tout le monde a tellement peur d'être hors la loi que pour se rassurer et éloigner de soi l'idée de la damnation éternelle, par confort intellectuel et par respect pour la loi, on dit "C'est un impie !". Mais qui est juge, si ce n'est Dieu ?

Quoi qu'il en soit, Criterium, tu trouveras dans le soufisme les mêmes joyaux que dans le bouddhisme ou les symboliques maçonnes et kabbalistiques. Le tout est un rapport aux Ombres, rien de plus. Reste encore à ne pas rentrer que pour faire le touriste et ne pas laisser sa curiosité à la porte. Toutefois, si tu cherches quelque chose en particulier, je crois que ce n'est pas la peine d'y entrer... On abandonne tellement de soi sur ces chemins qu'on en finit par ne plus désirer autre chose que Dieu. ^^ La meilleure question à se poser devient alors ; que cherches-tu ?

------------------------------------------------------------------

Il me dit encore : "Sais-tu qui tu es ?" Je répondis : "Oui. Je suis réellement Dieu (al-haqq). Mais, métaphoriquement et sous le rapport de la Voie, je suis créature (al-khalq). je suis l'être contingent quant à ma forme, mais je ne peux pas ne pas être l'étre nécessaire. C'est le nom divin al-haqq qui m'appartient par droit d'origine (asl) ; le nom de créature n'est qu'un nom d'emprunt et une forme distinctive.(fasl)"

Abd-el-Kader, Le livre des Haltes, 30.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 58ans Posté(e)
Nadsami2 Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 58ans‚
Posté(e)

N'est mystifié que celui qui ne croit pas ! En religion, ça ne se passe pas comme pour la science de l'Homme. Un athée ne peut pas comprendre pourquoi on ne peut voir Allah ici-bas, parce qu'étant non croyant, il a tendance à appliquer l'argumentation scientifique pour essayer de comprendre un domaine (religion) où elle est inopérante. Un musulman croit que l'on ne peut voir Allah, parce que dans le Coran, quand le Prophète Moussa (Moise) lui demande de le voir, Allah lui dit : Je vais me découvrir à la montagne et si elle tient en place, tu me verras ! Quand Allah se découvrit à la montagne, Moise fut foudroyé et la montagne écrasée !! L'Homme ne peut pas voir Allah ici-bas ! Pour un athée, le problème ne se pose pas : il ne croit pas que le Coran soit la parole d'Allah et il ne croit même pas à l'existence d'Allah...

Comme Allah dit dans le Coran : "Nulle contrainte en religion, que celui qui veut croire croit, et que celui qui veut renier renie".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Sodak Membre 1 434 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Si dieu est omnipotent il peut faire en sorte que la montagne ne s'écrase pas. S'il dit que l'on ne peut voir dieu c'est parceque moise comme beaucoup de prophète lutte contre les idolatres qui veulent se faire des représentations de divinités et les prophète veulent connaitre et répandre la réalité du vrai dieu. Si dieu est infiniment grand tu ne peux le voir en entier dans sa création parcequ'elle ne peut être suffisemment grande pour le contenir. Mais si tu touches quelqu'un tu ne le toucheras jamais en entier mais qu'une partie de son corps alors peut on dire que tu le touches réellement c'est la même chose avec dieu si tu ne peux voir qu'une partie de dieu est ce que l'on peut dire que l'on ne peut le voir.

N'est mystifié que celui qui ne croit pas !

Si dieu est mystérieux alors il ne peut que te mystifier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×