L'orientation sexuelle, un choix?

ilensaitilenapprend Membre 154 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Hum tout a fait d'accord avec vous, je ne saurais aussi bien decrire l'orientation sexuelle! Disont simplement que c'est chose normale aujourd,hui, a l'exception biens ur de la pedophilie et et la zoophilie et etc..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)
et les couples ehetero qui ne veulent pas d'enfants?

la sexualité c'est pour le plaisir de nos jours, et pour l'amour!!!

la "creation", c'est facultatif

Le but de la vie c'est de perpétuer la vie, le cerveau créé donc un désir et des sentiments vers le sexe complémentaire afin de perpétuer la vie.

Ce désir et ces sentiments sont proportionnels à l'évaluation inconsciente que fait le cerveau de la personne cible, si elle fera un bon père ou une bonne mère, si elle a beaucoup d'argent, etc, les critères doivent répondre à la question: "est ce que cette personne pourra assurer un bon avenir à mes gènes ?".

n'as tu jamais eu de relations sans lendemain, juste pour le plaisir, ou n'as tu des rapports sexuels que pour la procreation?

ensuite, si tu resume l'amour à un echange d'hormones, c'est bien triste.

ensuite, mon inconscient devait etre fatigué le jour ou je suis sortie avec mon amour (11 ans de vie commune; 3 enfants), parce qu'il était fauché comme les blé à l'époque.

et enfin, le but de la vie à l'heure actuelle devrait plutot etre de limiter la vie, parce que 6 milliards d'humains sur terre...

[Cependant, la programmation du cerveau dépend d'une part de la génétique, mais aussi de ce qu'à vécu la personne dans sa vie, notament dans l'enfance. Il arrive donc que certaines personnes soient mal programmées et aient une attirance vers le même sexe. L'orientation sexuelle n'est donc pas un choix.

les homos seraient d'apres toi des mal programmés!!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ilensaitilenapprend Membre 154 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)
et enfin, le but de la vie à l'heure actuelle devrait plutot etre de limiter la vie, parce que 6 milliards d'humains sur terre...

Oh attention ici la, c'est un autre sujet de débat parce que je pourrai réfuter sur cela... Le but de la vie est pas plutot de populer le monde entier pour forcer les gens a devenir professionnel afin de migrer le plus tot possible ailleurs dans l'univers. S'assoier sur nos laurier n'est pas la solution et un debat a deja ete lancé la dessus. Pour revenir au sujet, je crois pas que cet argument tienne route pour la procréation, mais si tu crois le contraire, tu peux toujours me dire pour quel raison ton argument tiens? ;)

Modifié par ilensaitilenapprend

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
ensuite, si tu resume l'amour à un echange d'hormones, c'est bien triste.

Non ce n'est pas ce que j'ai dit, c'est le résultat de l'analyse, consciente et inconsciente, d'une personne du sexe complémentaire, quand le cerveau penses que ça sera un bon pere ou une bonne mere.

mon inconscient devait etre fatigué le jour ou je suis sortie avec mon amour (11 ans de vie commune; 3 enfants), parce qu'il était fauché comme les blé à l'époque.

J'ai pas dit que l'argent est le seul critère qui permet de déterminer si quelqu'un sera un bon pere ou une bonne mere, mais il est clair que ça contribue a assurer un bon avenir aux enfants, donc ce critère est pris en compte.

le but de la vie à l'heure actuelle devrait plutot etre de limiter la vie, parce que 6 milliards d'humains sur terre

Non, le but est bien de perpétuer la vie, mais c'est plus difficile de vivre à 6 dans 10 metres carrés que à 2 dans la même surface. Donc limiter la population est un moyen de favoriser la survie de l'espèce et donc de perpétuer la vie... seulement il y a aussi le but de perpétuer SA PROPRE vie, c'est à dire son propre génome, c'est difficile de se résigner à limiter ça.

les homos seraient d'apres toi des mal programmés!

Exactement, sinon on peut considérer comme bien programmé les zoophiles aussi !

C'est le même principe, ils ont une attirance sexuelle et amoureuse différente de celle qui permet la reproduction.

à savoir pourquoi l'homosexualité existe ? Je m'étais une fois dit dans un de mes délires bizarres (-_-) que c'était une tentative de la nature de modérer la croissance démographique humaine.

Enfin quand même, certains primates aussi se livrant à des actes homosexuels, ça ne tient pas trop la route, en plus.

J'en viens donc à penser, puisque les primates sont parmi les espèces les plus intelligentes du globe, que la possibilité d'une variation de la sexualité apparait avec le développement de l'intelligence.

Pour ne citer qu'un exemple, les chiens sont prêt à avoir des relation sexuelles avec d'autres espèces animales, y compris des mâles, seulement quand il y a un autre chien mâle, l'instinct est plutôt de protéger son territoire.

Et puis si ça apparaît avec les primates(ce qui m'étonnerait) c'est peut être parcequ'ils ont une meilleure facilité de mouvement grâce à leurs mains et leur conception des articulations et qu'ils peuvent immaginer des positions plus complexes qui permettent cette homosexualités.

A un certain degré de leur évolution, certaines espèces acquièrent la faculté de concevoir l'acte reproducteur dans un autre but que pour la reproduction, avec pour seule motivation le plaisir.

Je dirait plutôt l'inverse, tous les animaux sont t'ils conscients que l'acte sexuel commandé par une envie et récompensé par du plaisir, a pour but la reproduction ?

A partir de là, tout (ou presque) devient possible. La sexualité se libère, et la nature ne la bride plus avec l'exclusive attraction pour le sexe opposé.

De là, naissent la bisexualité, l'homosexualité, qui sont tout aussi valables que l'hétérosexualité, pour ce qui est du rapport au plaisir, et un regard intelligent ne peut le nier, je pense.

A ce moment la tout est valable...

Cependant... je pense que certaiens dérives apparaissent à leur tour, avec ce débridage de la sexualité... telles que pédophilie, zoophilie, etc... Je pense que ces dernières tendances sont à part (heureusement), car elles ne s'accompagnent pas d'une attirance physique et sexuelle (du moins, je pense), mais juste d'une pulsion sadique ou quelque chose de comparable.

La pédophilie, la zoophilie, etc... ne sont pas pour moi des sexualités à part entières comme l'hétérosexualité, la bisexualité ou l'homosexualité, mais sont en fait des dérives de celles-ci occasionnées par certains fantasmes sadiques, et ne comprennent pas une attirance sexuelle (contre laquelle on ne peut rien) comme les sexualités précedemment citées.

Je ne suis pas d'accord, ces tendances ne sont pas à part, dans certains cas c'est juste une attirance physique et sexuelle. Pourquoi refuser de concevoir que des êtres humains peuvent être réelement attiré par des animaux par exemple...

La pulsion sadique, la volonté de faire souffrir les autres, ça se fait aussi parmis les hétéro et les homos, c'est une chose différente de l'attirance.

Cependant, à part l'homosexualité, les autres sexualités sont interdites et quasiment jamais réciproques, donc, ceux qui veulent satisfaire ce pour quoi ils sont programmés, sont obligés de forcer la cible de leur attirance. Ils peuvent aussi essayer de se faire soigner, c'est à dire reprogrammer pour aimer le sexe complémentaire dans l'espèce humaine.

Selon moi, la cible de l'attirance sexuelle n'est qu'une histoire de programmation du cerveau. La preuve, c'est que les enfants victimes de pédophilie ont statistiquement plus de chances de devenir pédophiles eux-aussi.

Une grande part de la programation non-génétique a lieu pendant l'enfance, c'est pourquoi prendre soin correctement des enfants durant cette période est très importante pour obtenir une meilleure société, avec entre autre, le moins possible de dérives sexuelles. C'est pourquoi il ne faut pas laisser grandir des enfants au contact d'homosexuels.

Je ne suis pas homophobe, car je penses que les homosexuels/bisexuels sont victimes d'une erreur de programmation, ce n'est pas de leur faute, c'est comme quelqu'un qui naît avec une malformation du pied, ou qui a un accident étant enfant.

Ce qui est dommage c'est que ce n'est pas reconnu comme une maladie, donc ils ne peuvent pas essayer de se faire soigner en étant remboursés par la sécu.

En tout cas, toutes les attirances autres que l'hétérosexualité sont toutes aussi contre nature les unes que les autres.

Certaines sont cependant plus violentes car il n'y a quasiment jamais de réciprocité, ou qu'on ne peut pas l'autoriser car la cible de l'attirance est trop influencable/vulnérable.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Houla... Je comprend ton raisonnement, mais je ne suis absolument pas d'accord.

Première chose, les homosexuels ne sont pas mal programmés. Tu te places du point de vue primirtif, animal. A l'adolescence, la sexualité se concrétise et fixe les règles qui vont définir la sexualité de l'individu. La processus est aussi complexe et hasardeux pour devenir hétéro qu'homo.

L'un ne vaut pas mieux que l'autre. Sauf, si, comme pour toi, la sexualité suprême est celle qui permet la reproduction...

Ensuite, l'homosexualité, une maladie ? Déjà : première chose, on ne peut pas en "guérir". Quand on l'est, on l'est. On peut par contre découvrir l'hétérosexualité même en étant gay, et se découvrir bisexuel.

Et non, ce n'est pas comme avoir une malformation du pied, c'est comme aimer les carottes plutot que le céleri.

Pour ce qui est des primates, crois-moi, ils ont des actes homosexuels. Seulement, je pense qu'il s'agit plus d'une masturbation assistée qu'un véritable acte homosexuel. Cela dit, on n'en est pas moins au coeur du problème : ils font cet acte pour en tirer du plaisir, et pas pour procréer.

Ensuite, les animaux sont "victimes" de leur sexualité dnas le sens où (à quelques exceptions près comme les primates) ils ne la pratiquent que pour la procréation (la preuve en est qu'ils ont des périodes de rut et de chaleur).

Même s'ils ne savent pas à quoi cela sert, ils le font. Et quand bien même ils en tirent du plaisir, ils ne récidiveront pas avant la prochaine saison des amours.

Ensuite, la différenciation entre bisexualité, homosexualité, hétérosexualité et pédophilie, zoophilie, résident dans le fait que pour moi, ces deux dernières ne sont pas des sexualités en soi. On est, par exemple, hétérosexeul, et on peut avoir de surcroit des pulsion pédophiles.

Mais on n'est pas QUE pédophile.

C'est en ça que je les qualifie de dérives sous-classées par rapport à bisexualité ou homosexualité.

Mais je reviens sur ce qui m'a choqué dans tes propos : l'homosexualité n'est pas une maladie ou une erreur de programmation. Notre statut d'animal doué de conscience nous permet de chosiir à un moment donné de notre formation, la sexualité qui prédominera chez nous. On peut être aussi bien hétéro que homo, il n'y a pas de ratage dans l'un comme dans l'autre. Nous avons une liberté sexuelle, nous, qui consommons l'acte comme un plaisir avant tout et non comme un acte reproductif. Je pense au contraire que cette liberté sexuelle fait partie de l'évolution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Moi non plus je ne suis pas d'accord avec toi ;)

Notre statut d'animal doué de conscience nous permet de chosiir à un moment donné de notre formation, la sexualité qui prédominera chez nous.

Tous les animaux sont doués de conscience...

Les humains ne choisissent pas leur orientation sexuelle, c'est programmé comme j'ai déjà expliqué. D'aillieurs mêmes les homosexuels et les zoophiles le disent, ce ne sont pas eux qui ont choisit d'être attirés par le même sexe et par les animaux.

On peut être aussi bien hétéro que homo, il n'y a pas de ratage dans l'un comme dans l'autre

Si, dans le cas homo, c'est une erreure de programmation, d'autant plus qu'ils veulent se reproduire mais refusent tout acte naturel.

Le désir et les sentiments sont fabriqués par le cerveau dans l'unique but de perpétuer la vie, si les homo sont homo sans aucun sentiment ni désir, juste pour frimer, alors je voit pas l'intérêt qu'ils le soient, ils seraient bien mieux avec un partenaire du sexe complémentaire pour qui ils ont des sentiments et du désir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)

et enfin, le but de la vie à l'heure actuelle devrait plutot etre de limiter la vie, parce que 6 milliards d'humains sur terre...

Oh attention ici la, c'est un autre sujet de débat parce que je pourrai réfuter sur cela... Le but de la vie est pas plutot de populer le monde entier pour forcer les gens a devenir professionnel afin de migrer le plus tot possible ailleurs dans l'univers. S'assoier sur nos laurier n'est pas la solution et un debat a deja ete lancé la dessus. Pour revenir au sujet, je crois pas que cet argument tienne route pour la procréation, mais si tu crois le contraire, tu peux toujours me dire pour quel raison ton argument tiens? ;)

c'est vrai que pour moi qui ai 3 enfants, c'est un peu facile de dire que nous sommes trop nombreux ;)

mais je pense cependant que l'humanité risque de disparaitre bien avant que nous allions dans l'espace.

mais c'est un autre débat.

quand tu dis que le but de la vie est de peupler le monde, n'y aurait il pas un oeu de la bible derriere tout ça? je suis athée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)
les homos seraient d'apres toi des mal programmés!

Exactement, sinon on peut considérer comme bien programmé les zoophiles aussi !

C'est le même principe, ils ont une attirance sexuelle et amoureuse différente de celle qui permet la reproduction.

ça me choque énormément que tu compare homos et zoophiles :D

la reproduction n'a rien à voir avec l'amour

Et puis si ça apparaît avec les primates(ce qui m'étonnerait) c'est peut être parcequ'ils ont une meilleure facilité de mouvement grâce à leurs mains et leur conception des articulations et qu'ils peuvent immaginer des positions plus complexes qui permettent cette homosexualités.

si si, les grands singes ont une vie sexuelle tres tres riche ;) en particulier les bonobos, chez qui tout probleme est resolue par le sexe

A partir de là, tout (ou presque) devient possible. La sexualité se libère, et la nature ne la bride plus avec l'exclusive attraction pour le sexe opposé.

De là, naissent la bisexualité, l'homosexualité, qui sont tout aussi valables que l'hétérosexualité, pour ce qui est du rapport au plaisir, et un regard intelligent ne peut le nier, je pense.

A ce moment la tout est valable...

non, pas tout, juste l'heterosexualité, l'homosexualité, et la bisexualité

Cependant... je pense que certaiens dérives apparaissent à leur tour, avec ce débridage de la sexualité... telles que pédophilie, zoophilie, etc... Je pense que ces dernières tendances sont à part (heureusement), car elles ne s'accompagnent pas d'une attirance physique et sexuelle (du moins, je pense), mais juste d'une pulsion sadique ou quelque chose de comparable.

la zoophilie et la pedophilie ne date malheureusement pas d'hier.

combien de rois avaient leurs "mignons", et les crimes pedophiles au sein meme des familles etaient sans doute plus repandus encore qu'aujourd'hui ou les gens sont quand meme plus informés

La pédophilie, la zoophilie, etc. .. ne sont pas pour moi des sexualités à part entières comme l'hétérosexualité, la bisexualité ou l'homosexualité, mais sont en fait des dérives de celles-ci occasionnées par certains fantasmes sadiques, et ne comprennent pas une attirance sexuelle (contre laquelle on ne peut rien) comme les sexualités précedemment citées.

d'accord avec toi :D

Une grande part de la programation non-génétique a lieu pendant l'enfance, c'est pourquoi prendre soin correctement des enfants durant cette période est très importante pour obtenir une meilleure société, avec entre autre, le moins possible de dérives sexuelles. C'est pourquoi il ne faut pas laisser grandir des enfants au contact d'homosexuels.

pourtant, étant donné que l'adoption est toujours interdite aux homos, et que les parents homos sont encore rares, on peut en coclure que la majorité des homos sont issus de parents héteros

ensuite, l'homosexualité n'est pas une derive

Je ne suis pas homophobe,

:D j'adoer ton sens de l'humour :D

je penses que les homosexuels/bisexuels sont victimes d'une erreur de programmation, ce n'est pas de leur faute, c'est comme quelqu'un qui naît avec une malformation du pied, ou qui a un accident étant enfant.

Ce qui est dommage c'est que ce n'est pas reconnu comme une maladie, donc ils ne peuvent pas essayer de se faire soigner en étant remboursés par la sécu.

nous ne sommes pas des robots!!! dons pas d'erreur de programation!! ;)

l'homosexualité etait cosiderée comme une maladie par l'oms jusque dans les années 80!! elle est toujours interdite dans beaucoup de pays ou les homos risquent la mort ou la prison!! tu voudrais ça en france

En tout cas, toutes les attirances autres que l'hétérosexualité sont toutes aussi contre nature les unes que les autres.

ça c'est de la tolérence!!! :D ;) :D

houlà...je ne sais pas ce que j'ai bidouillé avec ce message, mais mes propos et ceux de jonhdoe apparessent dans un meme bazar!!! comment on fait pour modifier?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Il y a ici quelques discours qui m'inquiètent, mais bon..chacun ses opinions.

Je ne suis pas d'accord avec ceux qui prétendent que l'homme agit par pulsion, je pense qu'il ne les maîtrise pas dans certains cas, ou se laisse tout simplement aller.

Quand j'entends certains prétendre que l'homme répond à des instincts et les suit comme l'animal, je pense que dans quelques temps on verra des tannières et des terriers dans les banlieues et qu'il faudra se méfier des cannibales !! ;) !

CA VA PAS NON !!!

Ce qui fait la différence entre l'homme et l'animal c'est justement que l'homme a la maîtrise (ou devrait l'avoir) de son comportement. Il se distingue totalement de tous les êtres vivants car il possède une âme et une conscience qui lui permettent de faire preuve de discernement et de réflexion dans son attitude.

Il n'y a pas d'homosexualité chez les animaux car il n'y a pas de loi naturelle qui définisse cette nature chez eux. Tous les animaux obeïssent à un principe naturelle qui assure leur reproduction et qui n'est rien d'autre que mécanique chez eux. Le reste relève du comportement animal. ;)

Il ne faut donc pas comparer l'homosexualité chez l'homme et chez l'animal.

Pour moi, chez l'homme elle est et sera toujours contre nature, ceci n'a rien de péjoratif, c'est simplement un fait qui ne doit pas nous amener à montrer du doigt ni pousser à la discrimination.

Au contraire, le rejet n'est pas dans notre nature, nous devons comprendre et accepter ceux qui ont un comportement différent du notre dans ce domaine, dans la mesure où il ne relève pas de la perversion ou tout autre dérive de la conscience.

Chez les animaux, tous ceux qui diffèrent des autres sont condamnés et tués par leurs congénères, ils effectuent leur propre sélection dans leur environnement naturel.

Chez l'homme, cette intolérence n'existe pas, ou plutôt ne devrait pas exister.

Pour conclure mon propos, il faut pas comparer le comportement des hommes à celui des animaux, ni même les rapprocher, cela n'a rien à voir.

Je serai même tenté de me demander si l'homme ne paye pas actuellement un lourd tribu lorsqu'il fait preuve de dérive sexuelle dans son comportement , mais là je crois que j'ouvre un autre débat qui pourrait aussi animé que passionné ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
madoka Membre 5 163 messages
Mexican pig‚ 42ans
Posté(e)

Je ne sais pas comment on fait mais en tout cas, ne t'inquiètes pas on reconnait très bien quand c'est toi qui parle !! Lateth :D et franchement je préfère quand c'est toi qui parle...

J'ai lu ça aussi et pfffff ;) même pas envie de répondre tellement y en a marre de répéter : "Non j'suis pas malade !! "

Il voudrait que ce soit reconnu par la sécu ?!! :D non mais je rêve là !!! C'est quoi alors pour lui l'homosexualité une affection longue durée comme le cancer !!! Et quel genre de traitement il préconise notre modèle de tolérance !!! ;) pffff !!!

Et puis crotte de zut, l'autre qui dit qu'il est pas homophobe parce que c'est pas leur faute !!! Non mais, elle est où la faute dans le fait d'être homo !! :D

Bon j'arrête là, je m'énerve et après ça m'énerve d'être énervée !! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)

merci madoka

t'inquietes, c'est lui le malade ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Akumu Membre 1 398 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)
Il voudrait que ce soit reconnu par la sécu ?!!

...n'empêche ça serait wigolo ! Imaginez un peu la scène :

- Bonjour je viens pour un renseignement. Donc vala je voudrais savoir si vous prenez en compte le remboursement du tatouage arc-en-ciel que vous m'avez demandé de faire sur le front ?

- B'jour zavez votre carte de sécurité sociale ?

- Euh... nan, j'ai ma carte de sexualité sociale ça suffira ?

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
madoka Membre 5 163 messages
Mexican pig‚ 42ans
Posté(e)
;);) Akumu !! Une carte de sexualité sociale, ça me plairait bien à moi... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Bon, réponse au post de johndoe :

Si, les humains peuvent influer sur leur orientation sexuelle. Ils ne la choisissent pas à proprement parlé, mais au départ, nous avons tous la même faculté à potentiellement devenir hétéro, homo ou bi.

Notre parcours, notre éducation, tout ce que l'on peut vivre va fixer les règles de notre sexualité environ à l'adolescence.

J'ouvre une parenthèse : avant l'adolescence, les enfants ne sont ni hétéros, ni homos, ni bis. Ils ne font que "tomber amoureux" de leurs camarades de classe, n'ont aucun désir sexuel, et peuvent donc aussi bien "aimer" une fille qu'un garçon, peu importe leur propre sexe.

Leur éducation, la société véhiculant la normalité de l'hétérosexualité, il y a donc plus qui deviennent hétérosexuels que d'homos ou de bis.

Ensuite, tu dis que le cerveau crée les sentiments, etc, dans l'unique but de favoriser le renouvellement de la vie. Soit. C'est vrai jusqu'à un certain point.

Sans ce mécanisme, en effet, très peu de chances de voir els espèces animales prospérer.

Mais, comme je l'ai déjà dit, avec le développement de l'intelligence, apparait la faculté de "modifier" sa sexualité.

Oui, car avec l'intelligence, l'espèce est capable de comprendre la nécessité de la sexualité, peut se rendre compte de son but. Cette prise de conscience rend le plaisir, l'attraction entre les êtres moins utile dans le cadre reproductif, car les hommes peuvent choisir de procréer de leur propre chef, et ce même s'ils n'en tireraient pas de plaisir (car ils sont intelligents et conçoient la neccesité de l'acte).

Alors... ce désir, se transforme. Il EVOLUE pour étendre la deuxième de ses raisons d'être : le plaisir.

Si la sexulalité s'est diversifiée avec le développement de l'intelligence, c'est parce qu'elle devenait avant tout utile comme instrument de plaisir, et moins comlme un instrument de survie de l'espèce, comme à la base.

C'est pourquoi je suis convaincu qu'il n'y a rien de contre nature là-dedans, le plaisir est naturel, et c'est justement la nature qui a fait evoluer notre sexualité dans ce but.

Cela fait partie de l'évolution de l'espèce.

Modifié par Kylir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caez Administrateur 14 028 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)

De ce que j'ai lu de toi ilensaitilenapprend j'ai l'impression que tu veux faire un monde parfait, un petit peu comme dans Demolition Man, tout ce qui est considéré comme un tar et dangereux est interdit:

Pas de violence

Pas de grossierté

Pas d'homosexualité

Pas de sexe (Maladie sexuellement transmissible)

Pas de baiser

Pas de cigarette

Pas de tabac

Pas de bouffe trop riche

Pas de bouffe cancérigène

Interdiction de faire ceci ou cela

Au final, tu arrives dans une société ou tu ne peux plus vivre car tu respecte les regles evitant a l'espace humaine de mourrir.

Et oui, il y a des maladies comem le Sida, les cancers qui contribuent a la mort de millions de personne

Il y a les homosexuels qui ne peuvent avoir naturellement d'enfant, mais qui peuvent avoir recourt a l'insémination Artificielle (Seul moyen, d'ailleurs dans Demolition Man pour se reproduire)

Est ce vraiment une société comem celle la que tu veux, ou tu ne pourrai rien faire sous pretexte que ca ne respecte pas les regles ou les idées des autres ?

Qu'ils soient interdit de tuer, je le consoit car tu prive de liberté une personne en lui otant la vie, de plus tout une famille peut être détruite, mais crois tu qu'en obligeant les gens d'être hétéro il n'y aura plus d'homo?

Il risque d'y en avoir autant, voir plus, ou tu risques de voir le nombre de suicides grimpés en fleches car une partie de la population n'aura plus de raison de vivre. De plus les francais l'ont montré depuis bien longtemps, l'interdiction sera loin de stopper l'homosexualité, il est frequent qu'en France beaucoup de monde aime bravé l'interdit ;)

Il y a de nombreux exemples, la dessus ;)))

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
mais au départ, nous avons tous la même faculté à potentiellement devenir hétéro, homo ou bi.

Non, la génétique compte elle aussi.

Notre parcours, notre éducation, tout ce que l'on peut vivre va fixer les règles de notre sexualité environ à l'adolescence.

Oui, c'est ce que j'apelle la part de programmation qui n'est pas génétique.

avant l'adolescence, les enfants ne sont ni hétéros, ni homos, ni bis. Ils ne font que "tomber amoureux" de leurs camarades de classe, n'ont aucun désir sexuel, et peuvent donc aussi bien "aimer" une fille qu'un garçon, peu importe leur propre sexe.

Leur éducation, la société véhiculant la normalité de l'hétérosexualité, il y a donc plus qui deviennent hétérosexuels que d'homos ou de bis.

Non, je ne suis pas d'accord, mais le fait qu'il y ait de l'homosexualité conduit à influencer la programmation des jeunes, et en pas en bien, certains deviennent homosexuels à cause de ça.

Mais, comme je l'ai déjà dit, avec le développement de l'intelligence, apparait la faculté de "modifier" sa sexualité.

Oui, car avec l'intelligence, l'espèce est capable de comprendre la nécessité de la sexualité, peut se rendre compte de son but.

Le dévellopement de l'intelligence n'a rien à voir avec ça. Par contre le dévellopement de la stupidité oui, avoir de l'intérêt pour des choses inutiles comme l'art, les scarifications, etc...

Les animaux eux ne sont pas idots au points de faire souffrir les autres par simple plaisir, c'est le propre de l'homme.

Pour ceux qui sont méchants, il s'agit aussi d'une erreur de programmation, mais leur capacité de réflexion devraient les empécher de l'être à moins qu'ils aiment bien souffrir, dans ce cas, ils ne verront pas ce qui est mal à faire souffrir les autres.

Pour les homo, c'est plus difficile de les soigner, car ils se conforte dans l'idée que leur comportement est normal et pas contre nature, c'est pourtant le cas, au même titre que la zoophilie.

D'ailleurs, on peut tenir le même raisonnement que toi pour justifier la normalité de la zoophilie et de toutes les dérives sexuelles, puisque tu dis:

Mais, comme je l'ai déjà dit, avec le développement de l'intelligence, apparait la faculté de "modifier" sa sexualité.

Oui, car avec l'intelligence, l'espèce est capable de comprendre la nécessité de la sexualité, peut se rendre compte de son but. Cette prise de conscience rend le plaisir, l'attraction entre les êtres moins utile dans le cadre reproductif, car les hommes peuvent choisir de procréer de leur propre chef, et ce même s'ils n'en tireraient pas de plaisir (car ils sont intelligents et conçoient la neccesité de l'acte).

Alors... ce désir, se transforme. Il EVOLUE pour étendre la deuxième de ses raisons d'être : le plaisir.

Si la sexulalité s'est diversifiée avec le développement de l'intelligence, c'est parce qu'elle devenait avant tout utile comme instrument de plaisir, et moins comlme un instrument de survie de l'espèce, comme à la base.

C'est pourquoi je suis convaincu qu'il n'y a rien de contre nature là-dedans, le plaisir est naturel, et c'est justement la nature qui a fait evoluer notre sexualité dans ce but.

tellement y en a marre de répéter : "Non j'suis pas malade !! "

C'est ce que disent les zoophiles aussi, ils ont juste "une orientation sexuelle différente".

C'est quoi alors pour lui l'homosexualité une affection longue durée comme le cancer !!! Et quel genre de traitement il préconise notre modèle de tolérance !!!

C'est une erreur de programmation, comme traitement il faut voir ça avec un psychologue, mais c'est comme pour tout il n'y a pas obligation de soin si ça ne nuit pas aux autres.

l'autre qui dit qu'il est pas homophobe parce que c'est pas leur faute !!! Non mais, elle est où la faute dans le fait d'être homo !!

C'est pas leur faute, ça veux pas dire que c'est une faute d'être homo, ça veux dire que les homo n'ont pas fait exprès de l'être, c'est juste leur cerveau qui est mal programmé. Ce sont des choses qui arrivent, personne n'est parfait, et il y a des maladie plus graves, du moins à condition qu'il y ait suffisament d'hétéros pour assurer la survie de l'espèce.

Ce qui fait la différence entre l'homme et l'animal c'est justement que l'homme a la maîtrise (ou devrait l'avoir) de son comportement.

L'animal aussi, il sont capables de réfléchir et de choisir un comportement à prendre tout aussi bien que l'homme, leur cerveau est juste moins dévellopé.

Il se distingue totalement de tous les êtres vivants car il possède une âme et une conscience qui lui permettent de faire preuve de discernement et de réflexion dans son attitude.

Les animaux aussi sont conscients, certains perroquets arrivent à maîtriser un peu le langage anglais pour parler réèlement, et non pas répéter, ils peuvent réfléchir et résoudre des problèmes, comme tous les annimaux.

Quand à cette histoire d'âme, c'est une croyance purement religieuse. Les êtres vivants ne sont rien de plus que des machines biologiques.

Et faut'il rappeler qu'il n'y a pas si longtemps, les femmes et les noirs n'avaient pas d'âme, aujourd'hui il ne reste plus que les annimaux et les végétaux, mais la religion leur en accordera peut être une dans quelques années.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

johndoe tu fais des comparaisons ahurissantes. comment peux tu mettre sur le même plan la zoophilie et l'homosexualité? et tu parles de mauvaise programmation, on est pas des machines normales ou anormales tu sais!! ah bah tiens je viens de voir que tu qualifies l'homme de machine biologique je comprend mieux.. si l'homme n'est qu'une machine pourquoi se donner la peine de vivre je me le demande.. et personne n'a dit que les femmes ou les noirs n'avaient pas d'âme, à part peut etre de grands extremistes, on a parlé de "race inférieure" mais l'existence d'une âme n'a jamais été niée!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Hum.... que dire.

Pour ce qui est de la sexualité des enfants, de la part qu'a la génétique dans l'attribution de l'orientation sexuelle, je ne vais pas y revenir, puisque tu ne ne donnes aucun arguement et ne fait que dire "j'suis pas d'accord".

Ensuite... Là, y en a à dire. ;)

Déjà, t'as pas mal tendance à t'écarter du sujet.

Le développement de la stupidité ? Il favoriserait l'intérêt pour des choses inutiles ? exemples : art, scarifications...

(très mal choisis.... 'vois pas le rapport avec la sexualité).

Hum... Ouais, enfin, ce que tu appelles développement de la stupidité, moi je l'appelle développement de l'intelligence, mais il doit à peu près s'agir de la même chose ;) .

Ceux qui sont "méchants", ne sont pas victimes d'une erreur de programmation, eux non plus. Quand même, dans "ton" monde, y en a un paquet de gens ratés, victimes de malformations congénitales, etc... les seuls sains de corps et d'esprit seraient les gentils hétérosexuels, beaux, bien formés.. bref, pas grand monde, quoi.

Ouais, le sadisme relève bien plus de l'humanité que de l'animalité. Seulement, on ne nait pas sadiques, tout comme on ne nait pas hétéro, gay, homo, gentil, cultivé, sympathique, etc...

Toutes ces attributions sont culturelles. La génétique n'a presque rien à voir la-dedans.

Ensuite, que l'on s'entende sur le terme normal une bonne fois pour toutes : lui aussi est culturel, il dépend de chacun.

Alors parlons plutot de naturel, okay ?

Comme je l'ai déjà expliqué, homosexualité, hétérosexualité sont naturelles, car découlant d'une évolution elle aussi naturelle.

Après, zoohilie et pédophilie également. Elles n'en sont pas moins des dérives sous-classées (du domaine du fantasme), mais néanmoins naturelles.

Là où il y a une différence, comme tu l'as fait remarqué, c'est que zoophilie et surtout pédophilie sont inacceptables dans le cadre de notre société (car nécessite viols et tromperies, cela n'échappera à personne, je pense).

Ensuite, je répète encore une fois : zoophilie et pédophilie ne sont pas de sexualités en elle-même. On ne peut pas n'être que ça ! On est obligatoirement hétéro, bi ou homo à la fois.

Zoophilie et pédophilie relèvent du domaine du fantasme, au même titre que le sado-masochisme, vouloir faire l'amour sur un billard, etc....

Et j'insiste encore une fois, arrête avec ce trip des mauvaises proframmations et questionne-toi sur le nombre des pseudos-mal-programmés dont tu parles ! Y en a un paquet ! Trop ! Beaucoup trop pour que ta théorie tienne la route !

Modifié par Kylir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Citation: "ça me choque énormément que tu compare homos et zoophiles. la reproduction n'a rien à voir avec l'amour. "

L'amour est un sentiment créé par le cerveau en vue d'une reproduction.

Quand aux homos et aux zoophiles, il y a une différence mais c'est le même principe: une orientation sexuelle erronée, pour les homos ça reste dans la même espèce, et pour les zoophiles, c'est envers des autres espèces animales, c'est la seule différence.

non, pas tout, juste l'heterosexualité, l'homosexualité, et la bisexualité

Et pourquoi pas la zoophilie ou autre chose ?

La pédophilie, la zoophilie, etc. .. ne sont pas pour moi des sexualités à part entières comme l'hétérosexualité, la bisexualité ou l'homosexualité, mais sont en fait des dérives de celles-ci occasionnées par certains fantasmes sadiques, et ne comprennent pas une attirance sexuelle (contre laquelle on ne peut rien) comme les sexualités précedemment citées.

d'accord avec toi

Avec autant d'arguments que vous, on peut dire que l'homosexualité et la bisexualité sont des dérives occasionnées par certains fantasmes sadiques, et ne comprennent pas une attirance sexuelle (contre laquelle on ne peut rien) comme l'hétérosexualité.

pourtant, étant donné que l'adoption est toujours interdite aux homos, et que les parents homos sont encore rares, on peut en coclure que la majorité des homos sont issus de parents héteros

ensuite, l'homosexualité n'est pas une derive

Il y a des parents hétéros en apparance seulement.

Et si il y a de plus en plus d'homos c'est parceque certains manipulateurs essayent de faire passer l'homosexualité pour quelque chose de naturel, avec rien de contre nature, et tout aussi normal que l'hétérosexualité.

Je ne suis pas homophobe,

j'adoer ton sens de l'humour

Je suis sérieux, je n'ai rien contre les homosexuel à partir du moment où ils ne dérangent personne.

Si ils refusent de se faire soigner, c'est leur droit. Si j'avais quelque chose contre les homos, alors j'aurais quelque chose contre les gens qui naissent avec une malformation du pied, c'est ridicule, pourquoi j'aurait quelque chose contre eux ?

Le problème serait par contre si ils se maittaient à dire qu'avoir cette malformation et donc boiter, c'est normal et que c'est tout aussi bien que de ne pas l'avoir. Là aussi c'est ridicule, prétendre que boiter est bien et qu'il ne faut surtout pas soigner, c'est vraiment faire la propagande d'une contre vérité.

A quelqu'un qui a une malformation du pied, je ne vais pas lui dire qu'il n'en a pas rien que parcequ'il veut se persuader qu'il n'en a pas.

Un malformationophobe, c'est par exemple quelqu'un qui frappe une personne parcequ'elle a une malformation du pied. Alors faut arrêter d'accuser de phobie à tout va.

nous ne sommes pas des robots!!! dons pas d'erreur de programation!!

Si, nous sommes des machines biologiques.

l'homosexualité etait cosiderée comme une maladie par l'oms jusque dans les années 80!! elle est toujours interdite dans beaucoup de pays ou les homos risquent la mort ou la prison!! tu voudrais ça en france

Non, je veux juste que ceux qui veulent s'en faire soigner aient le droit, et que la propagande homophile cesse.

En tout cas, toutes les attirances autres que l'hétérosexualité sont toutes aussi contre nature les unes que les autres.

ça c'est de la tolérence!!!

Non, ça n'a rien à voir avec la tolérance et l'intolérance, c'est simplement la réalité, c'est contre nature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Tiens; cela me rappelle un peu mon topic débat sur l'intelligence ;)

L 'homosexualité existe chez les animaux (non humain) et même la zoophilie entre espèces différentes.

Un dauphin mâle va s'amuser avec son pénis et essayer de le mettre dans ce qu'il trouvera selon son humeur : une tortue marine par exemple ...

Ches les chimpanzés bono bono, les mâles s'enfilent entre eux aussi (le dominé présente ses fesses), mâles et femelles copulent sans arrêt pour se dire bonjour (comme se serrer la main) ...

L 'homosexualité et la zoophilie ne sont donc pas le propre de l'humain.

L 'homsexulité existe dans les tribus primitives : exemple en Nouvelle Guinée.

Avant leur occidentalisation : chaque jeune homme doit boire le sperme d'un homme adulte : donc le sucer et s'il refuse : on le tue ..

puis quand il se marie : il redevient hétéro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant