Une croix chrétienne dans les salles d'examen

Invité Goldie
Invité Goldie Invités 0 message
Posté(e)

en réalité non pas vraiment.

le temps de l'examen, l'école devient publique et donc laïque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Stricto sensu, je ne vois rien dans la loi qui le spécifie:

Code de l'éducation

Version consolidée au 1 juillet 2009

Chapitre unique. Article L141-1 En savoir plus sur cet article... Comme il est dit au treizième alinéa du Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 confirmé par celui de la Constitution du 4 octobre 1958, " la Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation et à la culture ; l'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'Etat ".

Article L141-2 En savoir plus sur cet article... Suivant les principes définis dans la Constitution, l'Etat assure aux enfants et adolescents dans les établissements publics d'enseignement la possibilité de recevoir un enseignement conforme à leurs aptitudes dans un égal respect de toutes les croyances.

L'Etat prend toutes dispositions utiles pour assurer aux élèves de l'enseignement public la liberté des cultes et de l'instruction religieuse.

Article L141-3 En savoir plus sur cet article... Les écoles élémentaires publiques vaquent un jour par semaine en outre du dimanche, afin de permettre aux parents de faire donner, s'ils le désirent, à leurs enfants l'instruction religieuse, en dehors des édifices scolaires.

L'enseignement religieux est facultatif dans les écoles privées.

Article L141-4 En savoir plus sur cet article... L'enseignement religieux ne peut être donné aux enfants inscrits dans les écoles publiques qu'en dehors des heures de classe.

Article L141-5 En savoir plus sur cet article... Dans les établissements du premier degré publics, l'enseignement est exclusivement confié à un personnel laïque.

Article L141-5-1 En savoir plus sur cet article... Créé par Loi n°2004-228 du 15 mars 2004 - art. 1 JORF 17 mars 2004 en vigueur le 1er septembre 2004 Dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.

Le règlement intérieur rappelle que la mise en oeuvre d'une procédure disciplinaire est précédée d'un dialogue avec l'élève.

NOTA: Loi 2004-228 du 15 mars 2004 art. 3 : Les dispositions de la présente loi entrent en vigueur à compter de la rentrée de l'année scolaire qui suit sa publication.

Article L141-6 En savoir plus sur cet article... Le service public de l'enseignement supérieur est laïque et indépendant de toute emprise politique, économique, religieuse ou idéologique ; il tend à l'objectivité du savoir ; il respecte la diversité des opinions. Il doit garantir à l'enseignement et à la recherche leurs possibilités de libre développement scientifique, créateur et critique.

L'établissement prête ses locaux, mais où est-il dit qu'il devient public?

(légalement bien sûr, sinon dans les faits je suis d'accord, ça devient un espace public)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
A mon sens, l'établissement devrait faire preuve de souplesse sur cette exhibition de croix puisque l'Etat lui accorde tout de même des privilèges.
Sauf que dans une école privée, on ne peut considérer qu'une croix est une exhibition :smile2: De plus, l'état n'accorde pas plus de privilège dans une école privée que dans tout autre établissement. Elle accorde des subventions, ce qui est une juste répartition d'une partie des impôts payés par l'ensemble des Français.

Les mosquées perçoivent également des subventions, je ne me revendique pas le droit, pour autant, d'imposer qu'ils retirent les signes religieux exposés dans leurs murs, sous prétexte que mes parents, non croyants, participent aux impôts, desquels sont prélevés les subventions versées pour l'entretien de ces mêmes mosquées.

L'établissement prête ses locaux, mais où est-il dit qu'il devient public?
entièrement d'accord ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

toute façon décroche les croix et t'auras toujours la marque sur le mur/papier peint

et reparti pour un tour...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Sauf que dans une école privée, on ne peut considérer qu'une croix est une exhibition :smile2: De plus, l'état n'accorde pas plus de privilège dans une école privée que dans tout autre établissement. Elle accorde des subventions, ce qui est une juste répartition d'une partie des impôts payés par l'ensemble des Français.

L'Etat l'autorise à fonctionner, lui paye ses profs, etc. Il pourrait ne pas le faire, donc j'appelle ça un privilège, en effet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

Non car l'état paye tous les profs de France. Pour ce qui est du fonctionnement interne, réflexion des locaux, restaurant scolaire...ce sont les cotisations des parents qui les financent, gérés par les associations bénévoles OGEC.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Je ne suis pas croyant mais franchement, je vois pas en quoi une croix peut gêner un candidat lors d'une épreuve. Et même en considérant que le candidat est croyant mais par exemple musulman ;););)

Bein à partir du moment où la directrice et l'examinatrice se prennent le chou pour ça jusqu'à décaler l'épreuve... les candidats se voient dérangés.

Pas dans leur croyance mais dans leur examen.

Les faits sont que nous sommes dans un établissement privé catholique.

Oui mais qui se conforme aux règles de l'examen public, non ?

C'est finalement beaucoup de bruit pour rien mais une victoire du catholicisme sur la neutralité pour laquelle on se bat à l'école et qui a justifié à grand cri l'interdiction du port du voile.

Si l'examen c'était passé dans une école coranique (comme l'a suggéré Goldie) affichant ses signes, nul doute que l'on aurait eu des débats beaucoup plus houleux.

Avec des "mais qui sont-ils pour imposer leur religion de merde !" "C'est pas notre culture !" " Et la neutralité à l'école ?! c'est pas parce que c'est une école coranique que..." ;)

Sinon, on aurait pu rajouter l'étoile de David et le croissant islamique pour faire bonne mesure. Mais les Jehovah auraient pu s'estimer lésés. :sleep:

Quand la laïcité et la neutralité s'invitent dans un établissement, il n'était pas inconcevable de retirer la croix pour un temps.

La laisser n'aurait surement pas déranger les bacheliers, pas plus que n'importe quel signe religieux, mais le problème n'est pas là. C'est la neutralité publique et laïque qui n'est pas.. égale et laïque.

Mais bon, ce ne sont que des querelles idiotes et déplacées. On devrait condamner cette examinatrice et cette directrice d'avoir fait tant de tapage et de désordre et d'être trop bêtes pour faire passer un examen dans les règles et dans les temps.

toute façon décroche les croix et t'auras toujours la marque sur le mur/papier peint

et reparti pour un tour...

:smile2:

Et encore, ils n'ont pas eu la bonne idée de la retourner. :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toutouille Membre 496 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Oui mais qui se conforme aux règles de l'examen public, non ?
J'ai eu beau chercher, je n'ai rien trouvé affirmant, dans la règlementation des examens, que ceux ci ne pouvaient se dérouler dans une pièce ou il y avait une croix. Si tu as un lien, je pense que ça mettrait tout le monde d'accord.
en réalité non pas vraiment.

le temps de l'examen, l'école devient publique et donc laïque.

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shourka Membre 62 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)

Jusqu'a present les ecoles privées acceptaient la demande, mais legalement, meme si il y a refus, ils peuvent rien y faire.

Lycée privé, donc laicité et tout ca n'on rien a en dire, fallait y reflechir avant. Je me demande si ils se permettraient ca dans des ecoles musulmanes ? car tout porte a croire qu'il y en a de plus en plus en prevision. Donc en gros faudrait que toutes les etudiantes portant le voile doivent le retirer le jour de l'examen car des eleves d'ecole public viennent et qu'il ne faut pas etre "influencé" ou "gené" par les signes religieux ? Vous pensez vraiment que ca marcherait ?

Bien sur que non ca arrivera pas, ils prendraient jamais le risque de froisser la communauté musulmane donc je doute que ca ne se repande plus loin que dans les lycées cathos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toutouille Membre 496 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

c'est pas faux :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
En campagne, on trouve pas mal de calvaires aux bord des routes. Je ne vais pas demander à ce qu'on les retire, sur mon passage, sous prétexte que j'utilise une route publique et que je ne suis pas catholique.

Passer un examen public est autre chose qu'emprunter une route de campagne.

Je ne pense pas qu'en faisant des plats pour si peu, ça donnera aux étudiants présents ce jour la, l'exemple d'une grande ouverture d'esprit des adultes référents.

L'école catholique veut imposer un symbole religieux dans un lieu affecté à un examen public. L'examinatrice s'y refuse, et c'est elle qui manque d'ouverture d'esprit ?

Il serait injuste d'interdire à une musulmane le voile puis de lui demander ensuite de passer ses examens sous une croix chrétienne.

+1

ce qui est surtout incroyable c'est le foin qu'à fait la directrice pour ne pas l'enlever..

si ce n'était vraiment rien, on l'enlève, on la remet après l'épreuve, fin de l'histoire wink1.gif

+1

Rappelons que ces crucifix étaient le symbole de la domination du christianisme sur les écoles, et qu'il a été très difficile d'obtenir une école laïque dans laquelle on n'endoctrine pas les enfants (les catholiques y étaient farouchement opposées).

Pour finir, il me semble assez malsain de mettre le symbole d'une idéologie aussi meurtrière lors d'un concours. Au vu de l'Histoire très chargée en cadavre de ce symbole, celui-ci ne me semble pas du tout approprié.

+1

aujourd'hui, la religion chrétienne enseigne la tolérence et non la violence...

Au Honduras, l'église catholique soutient actuellement le gouvernement de fait issu du coup d'état militaire du 28 juin.

L'église a également soutenu l'éphémère gouvernement Carmona issu du coup d'état de mars 2002 au venezuela.

De plus, l'état n'accorde pas plus de privilège dans une école privée que dans tout autre établissement. Elle accorde des subventions, ce qui est une juste répartition d'une partie des impôts payés par l'ensemble des Français.

Qu'une personne privée (en l'occurence l'école privée catholique) reçoive une subvention ad hoc est la définition du privilège.

Que les impôts payés par tous les français, croyants ou non, financent des institutions religieuses est une réalité. C'est néanmoins une réalité contraire au principe de laïcité.

Non car l'état paye tous les profs de France.

C'est inexact.

Il ne suffit qu'une école privée ait des profs pour recevoir des subventions publiques.

L'état paye les salaires de ses fonctionnaires, ce qui est normal.

Par ailleurs, il subventionne des écoles privées ayant passé un contrat (entre autres en payant les salaires des profs), ce qui est en soi discutable.

Enfin, l'ensegnement privé catholique se taille la part du lion dans cette dépense publique, ce qui ne l'est pas moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité febus
Invité febus Invités 0 message
Posté(e)

:smile2: La france a ses valeurs Chrétiennes, et elle doit les garder : que l'on soit croyant ou athée cele n'a aucune importance; la religion fait partie intégrante de notre patrimoine. Je ne suis nullement choqué de voir une croix danx une école,mais le suis de voir le voile dans la rue ,de voir ces espèces de Belphégors ambulants qui ressemblent à des zombies. la plus élémentaire desz politesse exige de montrer son visage et de regarder son interlocuteur .

On ignore qui se cache dessous ,si j'étais truand recherché , je me promènerai en (burka) je serai sur de ne pas etre arrété ; et pour le trafic de drogue c'est encore plus facile ,on peut trimballer des valises entières .

Que la France prenne donc son courage à deux mains,arrete de se culpabiliser parce qu'il y a des croix dans les écoles et qu'elle supprime une fois pour toute les burkas et autres déguisements .

Nous savons tous d'ou cela vient ;alors disons tout net messieurs les politiques ,la france c'est 2000 ans d'histoire ,et il n'est pas question de la changer .

Si elle ne vous convient pas quittez là .

Nous ne vous regretterons pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
la france c'est 2000 ans d'histoire ,et il n'est pas question de la changer .

2000 ans d'obscurantisme, il serait temps d'en sortir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Passer un examen public est autre chose qu'emprunter une route de campagne.

Route de campagne publique, non ?

L'école catholique veut imposer un symbole religieux dans un lieu affecté à un examen public. L'examinatrice s'y refuse, et c'est elle qui manque d'ouverture d'esprit ?

Non, c'est l'examinatrice qui veut imposer qu'on enlève un signe catholique, dans une école catholique. Nuance ;)

Qu'une personne privée (en l'occurence l'école privée catholique) reçoive une subvention ad hoc est la définition du privilège.

Dans ce cas, nous pouvons considérer que toutes les associations, quelles qu'elles soient reçoivent des privilèges ? Si tu veux. Moi je m'étais habituée au classique "subvention" ;)

Que les impôts payés par tous les français, croyants ou non, financent des institutions religieuses est une réalité. C'est néanmoins une réalité contraire au principe de laïcité.

Non, c'est le principe de la neutralité.

Il ne suffit qu'une école privée ait des profs pour recevoir des subventions publiques.

Ah bon ? Et il faut quoi alors ? Car déjà, une école sans profs, je n'en vois pas trop l'intérêt :smile2:

Enfin, l'ensegnement privé catholique se taille la part du lion dans cette dépense publique, ce qui ne l'est pas moins.

Et si on considère que le taux d'inscription augmente tous les ans, en raison du manque de confiance croissant, des parents, envers les écoles publiques, la taille de la part risque d'augmenter encore plus.

2000 ans d'obscurantisme, il serait temps d'en sortir.

C'est une autre débat mais sur lequel nous serions sûrement d'accord ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Route de campagne publique, non ?

Passer un examen public est autre chose qu'emprunter une route de campagne, fût-elle publique.

Non, c'est l'examinatrice qui veut imposer qu'on enlève un signe catholique, dans une école catholique. Nuance wink1.gif

L'examinatrice fait son métier de fonctionnaire et exerce son droit de citoyen en exigeant l'application du principe constititionnel de laïcité.

Dans ce cas, nous pouvons considérer que toutes les associations, quelles qu'elles soient reçoivent des privilèges ?

Précisément non. Toutes les associations ne reçoivent pas de subventions.

Ah bon ? Et il faut quoi alors ?

Que l'état lui accorde expressément ce privilège. Toutes les écoles privées ne sont pas subventionnées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Goldie
Invité Goldie Invités 0 message
Posté(e)
Stricto sensu, je ne vois rien dans la loi qui le spécifie:

L'établissement prête ses locaux, mais où est-il dit qu'il devient public?

(légalement bien sûr, sinon dans les faits je suis d'accord, ça devient un espace public)

le temps de l'examen, l'établissement privé sous contrat avec l'état met ses locaux à disposition de l'état pour un examen national.

il me semble donc logique que cette salle se conforme aux exigences de l'éducation nationale (voir les articles que tu as cité).

autrement, si je rentre dans ta logique (je prête mais c'est à moi) qu'est-ce qui les empêcherait de faire passer cet examen dans un confessionnal ou accompagné d'un curé ?

ça aussi ce n'est écrit nul part.

en acceptant de prêter leurs locaux ils se soumettent de fait à la réglementation de l'éducation nationale.

-------------

l'examinatrice qui a souhaité le retrait de cette croix, ne l'a pas fait par fantaisie ou anti-cléricalisme, mais parce que cela influence effectivement les réponses des candidats à l'oral.

comment parler de l'anticléricalisme de voltaire, de la philosophie des lumières, de la séparation de l'église et de l'état lorsqu'on a devant soi un professeur assis vous écoutant sous une croix ?

ne risque-t-on pas d'assimiler celui-ci à l'établissement ?

sans compter les jeunes-filles à qui l'on a demandé de retirer leur voile sous prétexte de laïcité qui se retrouvent à passer un oral dans une salle d'examen décorée d'une croix.

Route de campagne publique, non ?

si cette route te déplaît, on peut avoir une aversion pour les croix, hein,..tu empruntes une autre route.

moi, par exemple, je n'aime pas les routes de montagne sinueuses, ben je ne les empruntes pas.

comment fais-tu dans le cadre d'un examen ?

Modifié par Goldie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
le temps de l'examen, l'établissement privé sous contrat avec l'état met ses locaux à disposition de l'état pour un examen national.

il me semble donc logique que cette salle se conforme aux exigences de l'éducation nationale

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Passer un examen public est autre chose qu'emprunter une route de campagne, fût-elle publique.

Le fond du problème est le même puisque tu ne remets pas en cause la nature de l'examen, mais bel et bien que des personnes laïques le passe, dans un établissement catholique. Considérant que tu demandes à ce qu'on enlève des symboles représentant une religion, de la vue de personnes laïques, je demande donc pourquoi ne pas retirer les croix des routes publiques et fréquentées aussi, par des laïques.

L'examinatrice fait son métier de fonctionnaire et exerce son droit de citoyen en exigeant l'application du principe constititionnel de laïcité.

Montre moi le texte constitutionnel indiquant qu'il faille retirer les signes religieux, dans une école privée qui met à disposition ses locaux à des personnes laïques. L'examinatrice ne fait pas son métier, dans le cas qui nous intéresse. Elle s'est contentée de perturber le bon déroulement d'épreuves, au nom de ses convictions personnelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité filipe59
Invité filipe59 Invités 0 message
Posté(e)
Montre moi le texte constitutionnel indiquant qu'il faille retirer les signes religieux, dans une école privée qui met à disposition ses locaux à des personnes laïques. L'examinatrice ne fait pas son métier, dans le cas qui nous intéresse. Elle s'est contentée de perturber le bon déroulement d'épreuves, au nom de ses convictions personnelles.

:smile2: +1, +2... moi aussi je distribue des notes !!!

Modifié par filipe59

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toutouille Membre 496 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
e temps de l'examen, l'établissement privé sous contrat avec l'état met ses locaux à disposition de l'état pour un examen national.

il me semble donc logique que cette salle se conforme aux exigences de l'éducation nationale

Non, ce n'est pas logique. Quant une personne vous prête une salle, vous la respectez et vous la rendez dans l'état ou on vous l'a prêtée.

en acceptant de prêter leurs locaux ils se soumettent de fait à la réglementation de l'éducation nationale.

Tu écris ça comme si c'était un honneur redevable pour les écoles privées, d'avoir prêté leurs locaux. Il me semble que c'est plutôt l'académie qui devrait se sentir redevable :smile2:

l'examinatrice qui a souhaité le retrait de cette croix, ne l'a pas fait par fantaisie ou anti-cléricalisme, mais parce que cela influence effectivement les réponses des candidats à l'oral.

Tu te fondes sur quoi pour écrire de telles affirmations ? Tu penses vraiment qu'il n'y a que des catholiques qui fréquentent le privé ? Tu penses vraiment que les jeunes sont perturbés, à la vue d'une croix ???

si cette route te déplaît, on peut avoir une aversion pour les croix, hein,..tu empruntes une autre route.

Je pense que la même recommandation peut s'appliquer aux jeunes venus passer l'examen ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant