les animaux + intelligents que nous

ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)
Ce que tu dis sur les chimpanzés, c'est vrai, et c'est un comportement transmissible de génération en génération. Un tel comportement porte un nom : la culture.

Merci de me confirmer quelque chose que je savais déjà et que j'ai pris en argument pour la soit disant supériorité de l'homme.... :smile2:

J'avais juste omis de dire que les animaux, eux aussi, ont de la culture.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

madoka Membre 5 163 messages
Mexican pig‚ 42ans
Posté(e)
Mais par contre le lion a le droit de vie et de mort sur la gazelle ? Et la gazelle a le droit de vie et de mort sur le brin d'herbe ? Moi je suis un humain, je suis un animal social, je place la vie de l'homme au dessus de celle des autres animaux car c'est ma raison d'animal social. Et j'ai autant le droit de tuer que le lion, car je mange de la viande.

D'un point de vue moral ( humain ), seule la cruauté est condamnable, mais tuer est un mot neutre il n'est pas connoté, il peut vouloir tuer pour le plaisir ou tuer pour manger. Ca dépend donc des motivations, alors faut voir dans quel cas tu interdis à l'homme de tuer. Si c'est par mépris ou cruauté, il existe déjà des lois qui l'interdisent, si c'est pour manger, alors là je serais pas d'accord avec toi et je te renverrais à l'exemple du lion. Ou encore par compassion mais là j'aimerais bien te voir condamner l'euthanasie. ;)

Ma phrase manquait certes de précision, milles excuses ! ;)

Je ne condamne ni l'euthanasie, ni l'homme qui tuerait une gazelle (ça doit être plus courant que le lion) pour se nourrir.

Je parlais d'avantage du droit que s'arroge l'humain à disposer des autres espèces à son gré pour son plaisir, sa distraction, sa curiosité, par simple cruauté ou par mépris. Bref... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ice scream Membre 3 321 messages
Etranger longiligne‚ 30ans
Posté(e)
Bouhhhh que c'est mauvais ça, en quoi prétends-tu que l'homme est supérieur?

Par rapport à une baleine, par sa taille?

Par rapport à un cobra, à ses quenottes plates?

Par rapport à un gorille, à ses petits bras de mouche?

Par rapport à son cerveau? Oui bien sûr quand on voit ce qu'il en fait on se dit qu'il aurait mieux fallu qu'il reste au stade de Lucy.....

oui par rapport a son cerveau tu ne peux pas nier que l' homme est supérieur autrement l' homme ne serait pas l' espèce dominante maintenant supérieur ne veut pas dire meilleur l' homme a fait plus de dégat a la terre que n' importe quelle autre espèce cela prouve bien qu' il avait des capacités supérieur mais sa ne veut dire nullement que sa supériorité est synonyme de bonté, en évoluant l' homme a ressenti des sentiment inconnu des autres espèces: l' amour mais aussi la haine,la cupidité etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamidu67 Membre 4 733 messages
pas membre +‚ 107ans
Posté(e)

Les animaux sont plus prés de leurs instincts que nous, ils gardent vive la mémoire collective de leur espèce, ( sous cet angle l'espèce humaine est très usée :smile2: ) Je ne sais pas s'ils sont plus intelligents que nous, mais ils developpent des sens, comme l'olfactif bien supérieur au notre.... Et vi là oû il nous faut des appareils sophistiqués, d'un p'tit coup de museau ils vont droit au but sous des décombres ou dans les caches des dealers... braves bébétes, et pis ils ont aussi l'innocence et sous cet angle chez nous c'est l'indigence. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)
Ma phrase manquait certes de précision, milles excuses ! ;)

Je ne condamne ni l'euthanasie, ni l'homme qui tuerait une gazelle (ça doit être plus courant que le lion) pour se nourrir.

Je parlais d'avantage du droit que s'arroge l'humain à disposer des autres espèces à son gré pour son plaisir, sa distraction, sa curiosité, par simple cruauté ou par mépris. Bref... ;)

En quoi pour l'animal qui se fait tuer, l'être par besoin ou par jeu change quoi que ce soit à son misérable destin ? :smile2:

Je veux dire qu'on a tendance à tout moraliser, la morale permet de tuer pour manger, mais pas pour son plaisir, cependant manger de la viande est un plaisir et non un besoin, puisque grace à nôtre merveilleux cerveau, on a créé pleins de saloperies chimique qui peuvent remplacer la viande ;)

Le droit dont se sert l'homme est est somme toute le plus naturel qui soit, il use et abuse de la loi du plus fort...comme le reste du vivant ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)

Et peut être qu'ils ont des forums d'animaux avec la fibre optique animale où ils se foutent de notre gueule :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
Moi je suis un humain, je suis un animal social, je place la vie de l'homme au dessus de celle des autres animaux car c'est ma raison d'animal social.

Ta raison d'animal social fait que tu as conscience d'avoir besoin des autres humains pour vivre (entendre par là exister et assurer la pérenité et la satabilité de la société dans laquelle tu évolues). En tant qu'animal social tu as besoin du groupe, cela n'induit pas que tu aies une quelconque raison de placer la vie de l'homme au dessus des autres especes, il n'y a aucune logique de cause à effet dans cette perception. ;)

Et j'ai autant le droit de tuer que le lion, car je mange de la viande.

En quoi une envie devient elle légitimement un droit? Le lion mange de la viande parce qu'il n'a hélas pas connaissance des fraises tagadas..toi oui, tu as connaissance d'autres possibilités de t'alimenter et tu en as plus l'opportunité..donc en quoi as tu le droit de tuer si tu as d'autres choix?

D'un point de vue moral ( humain ), seule la cruauté est condamnable, mais tuer est un mot neutre il n'est pas connoté, il peut vouloir tuer pour le plaisir ou tuer pour manger.

La cruauté revet bien des définitions mais généralement c'est le plaisir associé à la violence. Bien évidemment elle est condamnable. Mais tuer n'est pas un mot neutre, tuer c'est oter la vie et je crois que c'est un acte largement condamnable dans nos sociétés qu'il soit ou non pourvu de cruauté, non? :smile2:

Alors effectivement "tuer son semblable" est répréhensible avec ou sans cruauté alors que "tuer un animal" ne le devient que si l'acte a été cruel ou dénué (d'apparente ;) ) d'utilité. Question de positionnement de l'homme dans l'échelle subjective des especes mais question qui ne peut pas réellement s'expliquer logiquement je trouve ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

On imagine des extra-terrestres comme des êtres tout verts et tout intelligents, ayant développé des technologies que même notre imagination ne peut effleurer, alors qu'on n'en a jamais vu et qu'on n'en verra probablement jamais ; mais on a plus de mal à penser les animaux comme des êtres intelligents - et encore plus comme des êtres doués de sentiments - alors qu'on en voit quotidiennement.

Je pense qu'il est important qu'on sache que les animaux sont intelligents, eux aussi. Cela dit, franchement, je ne vois pas l'intérêt de montrer, en partant du fait qu'ils le sont, que les animaux sont plus intelligents. Traiterait-on les animaux différemment si on les découvrait plus intelligents que nous ? Peut-être, en pire. A-t-on besoin de démontrer par a+b la supériorité intellectuelle humaine pour maltraiter les (autres) animaux ? On a réussi à se passer de preuves jusqu'à présent.

En tout cas, l'homme s'est montré assez intelligent pour faire les choses les plus brillamment stupides.

Quelques éléments aussi dans ce topic: l'animal: instinct ou intelligence?

Merci de m'avoir faire lire un de mes posts de septembre 2007. ;)

Purée ce qu'il fait trop pitié, la honte ! J'ai envie de l'éditer. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ice scream Membre 3 321 messages
Etranger longiligne‚ 30ans
Posté(e)

"doués de sentiment" source?

émotions d' accord mais sentiment non

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
L'être humain est parfois capable de faire ou d'inventer des choses extraordinaires :smile2:

En tant qu'être humain je ne peux que dire oui ; en tant que conscience, je ne peux que dire non.

Extraordinaire pour l'être humain seulement. Qui peut prétendre savoir ce qui est ordinaire pour ce qui est au-dessus de nous, quoi que ce soit ? (même rien ...)

L'être humain se donne beaucoup trop d'importance. éa ne veut en aucun cas dire qu'il n'en a pas, mais trop... c'est trop.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)
Etant donné que la bombe atomique créer des dégats irréversibles sur l'écosystème et donc sur la propre planete ou l'on vit, je pense qu'il y a quelque chose de toute a fait stupide à la larguer.

D'ailleurs, la connerie ayant été faite deux fois sans en connaitre les conséquences complètes, on constate tout de meme que depuis plus personne n'a osé sans servir. Il semblerait que les hommes y refléchissent avant, depuis.

C'est parce que tu juges du problème d'un point de vue global. La planète, les victimes directes des bombes et les victimes de cancers et de malformations, l'écosystème de la région en ont pâti. Mais les dirigeants américains qui ont décidé du bombardement avec l'approbation de leur président n'ont rien perdu d'un point de vue purement pragmatique: Un mois plus tard, le Japon capitulait, toujours d'un point de vue pragmatique, les victimes -mêmes civiles- n'étaient pas pour les attrister, et le déséquilibre écologique dans la région ne les a pas affectés, n'a pas dégradé leur niveau de vie. Au contraire, la bombe a peut-être amélioré leur vie, l'équipage a été décoré et les States sortaient gagnants de la guerre.

Toujours dans le pragmatisme, qu'en ont-ils à faire si les dommages collatéraux d'une bombe A dure des décennies après leur mort? Des siècles après qu'ils sont devenus poussière et bouffés par des asticots? Des milliers de morts ont perdu, les habitants de la région, la planète, mais une poignée est gagnante. Comme nous parlons d'intelligence, et d'intelligence pure, nous ne pouvons pas dire que c'est stupide. L'intelligence n'est pas humaniste.

Et la bombe n'a pas été à nouveau larguée non pas grâce à une prise de conscience, mais en raison d'un nouveau rapport de force. Les States étaient la seule nation à posséder l'arme à l'époque, aujourd'hui les puissances la possédant ne sont plus en conflit, et quand bien même cela le serait, elles auraient peur -intelligemment- de la riposte. Si l'ex URSS n'avait pas possédé la bombe A, nous aurions eu d'autres bombardements atomiques durant la guerre froide, et sois malheureusement certaine que si une nation possédant des armes nucléaires en arrive à un point ou seul la bombe la sauverait, nous aurons de nouveaux champignons. Les conflits depuis la seconde guerre ne s'y ont pas prêté, c'est tout.

Maintenant mon propos n'était pas vraiment celui-là, je répondais juste à je sais plus qui, qui disait que les animaux étaient plus intelligents que nous parce qu'ils n'avaient pas construit de bombes. C'est un propos très imprécis et affreusement naïf, je maintiens.

On est pas situé en haut de l'arbre de l'évolution, ça c'est une espèce d'anthropocentrisme. Seulement, on doit parler en termes de spécialisation. Pour s'adapter à son environnement, la girafe a du développer un long cou, l'homme a du développer la capacité de raisonner et d'être en société. C'est une spécialisation, on est probablement plus cultivés que les phoques, mais on aurait l'air bien con sur la banquise à se faire courser par des ours. Parce qu'on s'est spécialisés dans notre cerveau, le phoque s'est spécialisé dans la nage et la protection contre le froid. En un sens, le cerveau est une spécialisation comme une autre. Donc d'un point de vue évolutif, ça reviendrait à faire une hiérarchie entre des bonnes spécialisations et des mauvaises, en plaçant l'intelligence tout au dessus. Ca tiendrait pas. =/

Perso je place clairement l'homme au dessus de mes priorités par rapport aux autres animaux, mais pas pour des raisons scientifiques ou phylogéniques.

La classification n'est pas anthropocentrique. L'article de wiki l'explique mieux que je ne le saurais faire, cette classification ne place pas l'homme au plus haut degré de l'évolution mais considère que plus nous remontons, et remonter ne signifie pas aller vers le mieux, moins il y a de parties dans le cerveau consacrées au activités motrices et sensorielles. Cette classification ne dit ni que c'est mieux ni que c'est pire. C'est juste un constat.

Mais cela n'est pas mon propre avis. Je suis parfaitement d'accord que l'homme est un animal, mais moi oui je suis anthropocentrique, mais pas au sens classique. Nous ne somme pas le centre de l'univers, nous ne sommes que de la matière qui s'agite quelque part, et je n'ai aucune spécificité à donner pour nous différencier des animaux qui tout comme nous, possèdent pour certains des sentiments, d'autres la raison etc. Sur cela nous sommes d'accord.

Cependant je considère l'animal humain comme le plus intelligent, le plus puissant, le plus doué de raison et le plus capable de sentiments complexes et variés. Celui dont la vie est plus précieuse également, je n'hésiterais pas une seconde entre une vie humaine et une vie animale. J'égorgerais moi-même le plus gracieux des dauphins pour sauver un type.

Le lion s'impose aux prédateurs de la savane car il est le plus massif, le plus puissant des félins. Le pigeon a su s'imposer grâce à sa capacité d'adaptation phénoménale, le plus infâme microbe trouve moyen de perdurer dans la nature. L'homme s'impose à toutes les autres créatures, aucune ne peut lui résister grâce à ses armes, aucune ne le surpasse en force grâce à ses machines, aucune ne possède une perception sensorielle supérieure aux techniques des laboratoires. L'homme est le maître des créatures c'est un fait.

Bouhhhh que c'est mauvais ça, en quoi prétends-tu que l'homme est supérieur?

Par rapport à une baleine, par sa taille?

Par rapport à un cobra, à ses quenottes plates?

Par rapport à un gorille, à ses petits bras de mouche?

Par rapport à son cerveau? Oui bien sûr quand on voit ce qu'il en fait on se dit qu'il aurait mieux fallu qu'il reste au stade de Lucy.....

Comme je l'ai dit, quand on veut faire des comparaisons, on doit prendre en compte les techniques humaines. Les créations de l'hommes sont plus grandes que les baleines, les poignards plus tranchants que n'importe quelle dentition animale, et ses buldozers plus puissants qu'un gorille. Oui l'homme est supérieur. L'homme est ce qu'il a créé grâce à sa supériorité.

Pourquoi au stade de Lucy? Là où l'espérance de vie ne dépassait pas les 35 ans, ou quelques millénaires plus tard où 95% de la population humaine vivait en esclavage? Ou il y a 200 ans où la mortalité infantile dépassait les 30%?

Certes la misère est encore grande sur Terre, mais il est indéniable que l'humanité vit de mieux en mieux, ma vision de l'histoire est linéaire.

Concernant l'écologie car je suis sûr que c'est l'argument à venir, l'homme, en animal évolutif et adaptable, commence à prendre conscience de ses erreurs et à y remédier. Dans un siècle, ce sera un problème résolu, la technologie aura trouvé des énergies totalement renouvelables et non polluantes, les matériaux utilisés seront à 99% recyclables, et la désalinisation des eaux des mers et des océans aura réglé le problème de l'eau et la désertification. Je suis un optimiste, justement parce que l'homme est un animal très supérieur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

absolutely

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
C'est parce que tu juges du problème d'un point de vue global. La planète, les victimes directes des bombes et les victimes de cancers et de malformations, l'écosystème de la région en ont pâti. (...)

Toujours dans le pragmatisme, qu'en ont-ils à faire si les dommages collatéraux d'une bombe A dure des décennies après leur mort? Des siècles après qu'ils sont devenus poussière et bouffés par des asticots? Des milliers de morts ont perdu, les habitants de la région, la planète, mais une poignée est gagnante. Comme nous parlons d'intelligence, et d'intelligence pure, nous ne pouvons pas dire que c'est stupide. L'intelligence n'est pas humaniste.

Et bien, pour ma part, ton explication confirme mon propos : De peu d'intelligence est pourvue, l'être qui ne voit pas plus loin que le bout de son cul.

Et la bombe n'a pas été à nouveau larguée non pas grâce à une prise de conscience, mais en raison d'un nouveau rapport de force. Les States étaient la seule nation à posséder l'arme à l'époque, aujourd'hui les (...)en arrive à un point ou seul la bombe la sauverait, nous aurons de nouveaux champignons. Les conflits depuis la seconde guerre ne s'y ont pas prêté, c'est tout.

Idem, si ce n'est que cela les raisons : alors l'homme décidément n'a rien de lumineux.

Il n'y a rien d'intelligent dans tout ce que tu viens de me raconter. ( je ne parle pas de tes propos mais des raisons que tu invoques)

Maintenant mon propos n'était pas vraiment celui-là, je répondais juste à je sais plus qui, qui disait que les animaux étaient plus intelligents que nous parce qu'ils n'avaient pas construit de bombes. C'est un propos très imprécis et affreusement naïf, je maintiens.

Oui et non : il y a une sorte d'évidence dans cette naïveté en effet, qu'y a-t-il d'intelligent a construire et utiliser des armes de destructions massives sur du long terme ? je t'avoue ne toujours pas voir le coté brillant de la chose.

A moins bien sur de considérer que la puissance soit un critère d'intelligence, ce qui donne la part belle à la loi du plus fort. Remarque, c'est un état d'esprit très ancré chez l'être humain que de voir dans le pouvoir et la force les signes de reussite. Et de voir dans cette réussite, de l'intelligence.

Cependant je considère l'animal humain comme le plus intelligent, le plus puissant, le plus doué de raison et le plus capable de sentiments complexes et variés. Celui dont la vie est plus précieuse également, je n'hésiterais pas une seconde entre une vie humaine et une vie animale. J'égorgerais moi-même le plus gracieux des dauphins pour sauver un type.

Je tuerai sans problème de conscience tout animal qui met les miens ou moi-même en danger.

Pour ce qui est de prendre une vie pour en sauver une autre, entre un dauphin et un homme, humm nan, si l'homme est si intelligent que cela, il s'en sortira tout seul ! Je ne poignarderai pas la grâce .

Les sentiments complexes ne sont pas l'apannage de l'homme.

Il y a un documentaire sur nat géo qui passe en ce moment qui le démontre bien ( si tu as le cable, profites en ).

L'animal éprouve la peine , la joie, l'amour, la jalousie, la mort, il connait les affres de la déprime, la déception de l'echec, il travaille, il ruse...

L'homme est le maître des créatures c'est un fait.

Tout a fait et vu qu'on est en période de bac, la philo pose souvent la question de savoir qui de l'esclave ou du maître est le plus libre.

En tout état de cause régner par la destruction de son propre royaume n'est toujours pas preuve d'intelligence à mes yeux.

Que l'homme en soit pourvu je ne le nie pas, en revanche, je pense qu'il est loin de posséder l'intelligence nécéssaire au maniement de sa propre intelligence.

Cette forme de raisonnement qui amene a une communion entre la pensée et la nature. Seules les autres espèces l'on trouvé puisqu'elle savent vivent dans la nature sans la piller ni la violenter de manière irréversible.

Nous sommes tout de meme les seuls a détruire ce qui nous fait vivre ! faut-y pas être nigaud pour faire ça?!

Comme je l'ai dit, quand on veut faire des comparaisons, on doit prendre en compte les techniques humaines. Les créations de l'hommes sont plus grandes que les baleines, les poignards plus tranchants que n'importe quelle dentition animale, et ses buldozers plus puissants qu'un gorille. Oui l'homme est supérieur. L'homme est ce qu'il a créé grâce à sa supériorité.

Les créations de l'homme sont dues aux mains que la nature lui a pourvu et a sa capacité a communiquer de manière complexe. Peut-on se targuer de ce que le hasard nous a donné ? Je ne sais pas, ce serait un peu comme une belle femme qui se targue de sa beauté dont elle n'est absolument pas responsable et l'invoque comme le fruit de son travail seul.

En revanche il pourrait et peut etre pourra un jour se targuer d'avoir su dominer sa propre nature: là, on est a mon sens dans l'intelligence.

Pourquoi au stade de Lucy? Là où l'espérance de vie ne dépassait pas les 35 ans, ou quelques millénaires plus tard où 95% de la population humaine vivait en esclavage? Ou il y a 200 ans où la mortalité infantile dépassait les 30%?

Certes la misère est encore grande sur Terre, mais il est indéniable que (...)recyclables, et la désalinisation des eaux des mers et des océans aura réglé le problème de l'eau et la désertification. Je suis un optimiste, justement parce que l'homme est un animal très supérieur.

Oui elle vit de mieux en mieux. Pour combien de temps encore ?

Je ne partage pas ton optimiste sans doute car ma foi en l'homme n'est pas aussi grande que la tienne.

Il me semble être, un être limité par justement son anthropomorphisme et sa soif de puissance et de domination, qui à ses yeux sont le signe de l'intelligence ultime, ce qui me semble tout à fait discutable.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Il vit de mieux en mieux?? Où ça en France ou au Malawi?? 88 ans alzeimer au max à Compiègne ou sida phase terminale à Haïti ? 20 ans à Bagdad ou 43 au Darfour?

Bullshits....L'homme et sa supériorité l'amène à se détruire et détruire son environnement, oui en effet sa supériorité en connerie est exclusive...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
Il vit de mieux en mieux?? Où ça en France ou au Malawi?? 88 ans alzeimer au max à Compiègne ou sida phase terminale à Haïti ? 20 ans à Bagdad ou 43 au Darfour?

Bullshits.... L'homme et sa supériorité l'amène à se détruire et détruire son environnement, oui en effet sa supériorité en connerie est exclusive...

:smile2: ..T'es mon super héros ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Avoues que t'es addict et corrige donc : héroïne !! ;) (oui, oui j'ai vérifié string et wonderbra,épilation du maillot fraiche :smile2: ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Que l'homme en soit pourvu je ne le nie pas, en revanche, je pense qu'il est loin de posséder l'intelligence nécessaire au maniement de sa propre intelligence.

Ceci est une question de conscience. Mais la conscience, est-elle intelligence ? En fait non. Je pense qu'il serait plus correct de l'écrire ainsi : "L'humain est loin de posséder la conscience nécessaire au maniement de sa propre intelligence."

Et là je suis entièrement d'accord. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)
Et bien, pour ma part, ton explication confirme mon propos : De peu d'intelligence est pourvue, l'être qui ne voit pas plus loin que le bout de son cul.

Encore une fois, tu juges en te basant sur le bien de l'humanité. Je n'ai pas tout quoté, la réponse est la même. Ceux qui ont largué la bombe voyaient très bien les conséquences, savaient que les effets étaient irréversibles, mais l'ont largué quand même non pas par stupidité mais par égoïsme. Les 30, 40 voire 50 ans qui leur restaient à vivre ne méritaient pas que l'on fasse trop attention à l'écologie, de leur point de vue et non pas du point de vue de l'humain, c'est égoïste mais logique. Après moi le déluge c'est pas con.

Pourquoi j'ai la sensation désagréable de représenter le salaud de l'histoire? J'ai précisé dans un post que cet acte était abominable, faut-il que je le répète? Tout ce que je disais c'est que c'est infâme, irresponsable, immoral, mais pas stupide.

L'intelligence c'est très grossièrement: la faculté d'analyses des données que l'on a devant soi, puis la faculté de trouver toutes les solutions possibles, puis la faculté de choisir la meilleure solution. La meilleure aux yeux de qui? Là on est plus dans l'intelligence, si le professeur Schweitzer a décidé de choisir le mieux pour l'Homme avec majuscule, cela ne veut pas dire qu'il est plus intelligent que Truman (même si je pense qu'il l'était, mon propos est que l'on ne peut pas se baser sur ce critère pour en juger).

Maintenant je précise que personnellement, je respecte énormément plus Schweitzer, même s'il eût été un imbécile, et que j'exècre Truman et toute sa clique, je ne les défends pas. Obiang, Mugabe, Hussein, Pol Pot etc. sont des salopes. Mais ils ne sont pas cons.

Je pense que l'on s'est compris, j'ai donné tous mes arguments. :smile2:

Il vit de mieux en mieux?? Où ça en France ou au Malawi?? 88 ans alzeimer au max à Compiègne ou sida phase terminale à Haïti ? 20 ans à Bagdad ou 43 au Darfour?

Bullshits....L'homme et sa supériorité l'amène à se détruire et détruire son environnement, oui en effet sa supériorité en connerie est exclusive...

Partout. Tu peux rajouter à ta liste le Timor oriental, la Palestine, la Tchétchénie, la Somalie, le Sri Lanka, le Cachemire, la Birmanie et sûrement plein d'autres lieux que j'oublie, tous lieux de conflits plus ou moins sanglants. Cela ne veut pas dire qu'avant c'était mieux, ni ne veut dire que maintenant c'est bien. Les conflits ont de tout temps existé mais le pourcentage de morts de mort violente, que ce soit une mort due à un conflit ou à la violence urbaine a nettement régréssé depuis les âges des ténèbres. Cela ne fait pas longtemps que le monde n'est plus un gigantesque champ de bataille généralisée et que l'on peut y trouver quelques havres de paix.

Concernant les maladies, même les pires statistiques actuelles valent mieux qu'au temps de nos ancêtres, les premières épidémies datent de l'époque où l'homme s'est sédantarisé et si ça risque de durer, je prèfère mon époque à celle de la peste, du choléra, de la tuberculose ou des lépreux exclus de la société.

J'aimerais que tu cites une société préférable à la contemporaine. Même les plus brillantes civilisations étaient abominables pour ceux qui n'étaient pas nantis de naissance, entre les esclaves qui passaient toute leur vie à construire une tombe, les femmes qu'on pouvait baiser dans les rues de Rome alors qu'elles sortaient acheter des oeufs ou une foule d'autres exemples, je préfère vivre maintenant, esclave de la société de consommation.

J'ai vécu une très grande partie de ma vie au Tiers-Monde, et je connais l'histoire de quelques pays orientaux. Même là-bas l'époque actuelle est plus clémente, même en Palestine on vit mieux qu'à l'époque des croisades, c'est dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Je ne sais pas pourquoi tu as l'impression d'être le méchant de l'histoire. Je ne pense pas faire passer cela dans mes propos. Et à la lecture des tiens, il me semble difficile d'imaginer que tu trouves formidable de faire peter une bombe atomique.

Si on s'appuie sur ta définition de l'intelligence, le choix de la meilleure solution est le choix de la survie de l'espèce dans l'absolu.

Or,faire peter une bombe pour répondre a un égoïsme national revient finalement a agir pour proteger sa « meute » essentiellement. Le raisonnement n'est aps tres large pour un animal censé etre dote d'une intelligence supérieure.

C'est même un acte naturel. Un acte primaire en fait, dont les conséquences immédiates et pragmatiques sont la survie de sa meute et l'augmentation de la puissance de celle-ci.

Mais l'obtention de cela passe par la destruction massive et irréversible non pas du cadre de vie de sa meute mais de celui de son espèce.

On est donc dans un raisonnement a courte vision et court terme. Je ne trouve toujours pas cela brillant malgré tes explications.

En fait, l'homme prouve dans ce genre de situation ses limites je trouve, puisqu'il réagit a priori comme un animal. Il est dans la survie de son groupe, il ne prend pas de hauteur.

Il ne domine pas son état de nature et en plus de ne pas le dominer il meurtrit son environnement.

Si de maniere pragmatique on peut trouver cela intelligent, un regard global montre qu'in fine, cela ne l'est pas tant que cela.

Ce n'est que mon ( candide ?)avis.

SN3, je réfléchis sur ton histoire de conscience parce que j'ai l'impression qu'il y a quelque chose qui ne colle pas même si en effet il y a une question de conscience.

Mais en fait, je me demande s'il ne s'agit pas de la conscience des limites de son intelligence. Je médite en esperant ne pas avoir atteind mes propres limites :smile2:

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Je pense qu'il y a une confusion ancrée dans les esprits entre conscience et intelligence. Mettre son intelligence au service du bien ou du mal ne lui retire aucunement son caractère propre. Choisir un camp est une question de conscience et non d'intelligence. Je m'explique :

Il ne domine pas son état de nature et en plus de ne pas le dominer il meurtrit son environnement.

Il n'est nullement question d'intelligence ici. L'humain est intelligent, c'est indéniable, cependant il n'est pas conscient, en tout cas souvent, de ses actes, reflets de la pulsion animale qui l'habite (entre autre :smile2: ).

Ceci n'est qu'un point de vue d'où se pose la question : Est-ce qu'un être doté de conscience est un être intelligent. Dès fois oui, dès fois non. Mais ça n'a rien de similaire. Il y a bien des cas où un idiot du village est plus consciencieux que le reste des habitants, ou encore des chefs totalement inconscients et très intelligents (Hitler par exemple ;) , très loin d'être con).

Bref, ce n'est pas l'intelligence qui nous différencie des autres espèces mais la conscience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant