Les limites de la philosophie

alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Quelles sont pour vous les limites de la philosophie?

Pour moi, la philosophie est sans limites! On peut philosopher sur tous les sujets possibles et imaginables sans pour autant atteindre une vérité unique car on peut toujours revenir sur un sujet quelque soit le dévellopement atteint!

Le sujet: Essayez de trouver une limite à la philosophie... Ce débat peut-être trés long! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité zazou74
Invité zazou74 Invités 0 message
Posté(e)

*se ressert un verre*

Et je vais méditer sur la philosophie.....

Pas sûre de poster plus tard, c'est le deuxième effet Ricard.... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Skfb Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Sous le clavier la page :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Ca y est, j'ai trouvé la limite: "le manque d'interlocuteurs"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GOZLEINE Membre 417 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

il y a pas de limite mais elle a était créée juste pour nous compliquer la vie .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Un philosophe est quelqu'un qui s'interroge, une fois qu'il a la réponse, il n'est plus philosophe. La limite est là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Meuh non, l'interrogation est sans intérêt philosophique. Exemple : c'est quoi votre religion ? Ben moi, c'est catho. fin de l'interrogation - on est bien avancés. C'est bien chez Delarue, et puis c'est vu à la télé. Non, le philosophe, il manipule - et crée, s'il est inspiré - des concepts. Voila déjà une chose sans fin. Mais surtout il questionne, notamment ce qui n'a pas de réponse. Le philosophe façone et polit autant les questions que les réponses, ce qui est déjà pas mal. Réduire ses limites au fait qu'il ne questionne plus une fois trouvé les réponses à ses question dénote un excès de culture télévisuelle, mais je ne m'avancerais pas plus, les interprétations étant sans fin.

Les limites de la philosophie. Disons que dans le cadre de la modernité, le philosophe n'est plus un érudit. Les sciences et les connaissances sont si techniques qu'on ne se fait plus qu'une vague idée de l'état de l'art d'une science à moins d'être un spécialiste. Et si l'on est spécialiste, peut être n'a t'on pas pris le temps d'avoir des connaissances philosophiques suffisantes pour avoir les capacités d'une production intéressante. Quels sont les philosophes aujourd'hui ? sont-ce des littéraires - pris au sens le plus large - qui s'instruisant de diverses vulgarisations arrivent, en englobant suffisement de connaissances, à dire quelque chose? Ou des scientifiques qui, sortant de leur domaine propre essayent de dire ce qu'ils croient ? Il y a des deux je pense, mais surtout, je crois qu'il y a là une limite sérieuse à la philosophie moderne: la difficulté pour une ou plusieurs personnes d'apréhender une part notable des connaissances humaines.

L'évocation de "plusieurs personnes" introduit une deuxième limite, sans doute purement technique, mais qui me semble significative. Contrairement aux sciences et techniques - et bien d'autres choses - la philosophie ne me semble pas être un travail d'équipe. Bien sur, le philosophe part de ses prédécesseurs, des travaux de ses pairs, des livres, des concepts existants, etc. Mais, à part les jeunes gens en milieu universitaires, je ne voit pas de projet philosophique mené en équipe, imaginez : l'équipe du docteur machin est en train de révolutionner la philosophie, oui, ils sont une cinquantaine de chercheurs à éplucher les pensées de Descartes, Kant, Nietzche et Deleuze, l'humanité est en attente de la solution à tous nos problèmes. Eh non, ce que l'on a maintenant, c'est le philosophe engagé, qui par définition doit passer à la télé et qui en chemin perd donc sa capacité première. Il fait de la philosophie appliquée en quelque sorte. Appliquée à la politique, appliquée à sa carrière, à ses amis, à son réseau et finalement à ses tirages. Un peu comme les sciences appliquées, font elles progresser la science fondamentale - mis à part l'instrumentation bien sur - non, probablement pas. Le philosophe télévisuel n'est plus un philosophe. A l'opposé, l'homme seul, le créateur de concept, semble bien seul et démuni malgrès quelques contre exemples tels que des ouvrages collectifs ou encore les travaux de Deleuze et Guitarri.

Les arguments présentés jusqu'a maintenant ne relevant peut être que d'une certaine modernité, la question concerne peut être plutôt les limites fondamentales de la philosophie, auquel cas ergoter sur les contingences contemporaines manque sans doute d'intérêt.

Alors on pourrait dire ça dépend. Eh bien oui, si l'on définit la philosophie comme devant répondre aux questions que se pose l'homme, et bien la philosophie est bien limitée par l'océan d'indécidabilité des questions de l'univers. La philosophie - pas plus que la science - ne répondra à l'existence de dieu. Non, elle pourra développer à n'en pas finir toutes les thèses possibles et imaginables répondant oui ou non. Le philosophe en herbe risque d'être déçu s'il cherche la réponse dans la philosophie. On en conclue aisément que si l'on attend de la philosophie des réponses, oui, la philosophie est notablement limitée. Une autre façon de voir est d'attribuer à la philosophie le rôle de poser des questions. Des questions qu'on ne se pose pas, ou plus, ou qui - d'un certain point de vue, celui du philosophe - semblent souvent mal posées. Dans ce cas - façonner des questions - on peut s'accorder à dire que la philosophie n'est guère limitée.

Pour terminer sur une note plus rigolote, quand on pense à ceux qui croient que BHL est un philosophe, on concoit qu'ils puissent trouver la philosophie limitée. C'est encore la faute de la télévision !

Modifié par Chi-miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Philosopher résulte peut-être à se questionner sans vraiment chercher une réponse, mais s'approcher d'une vérité correspondant à sa propre conception de la vie... Le développement de l'être est pour une grande partie du au questionnement, mais peut-on amalgammer le questionnement et la philosophie?

Ou est-ce que la philosophie a toujours comme base le questionnement?

"Le philosophe télévisuel n'est plus un philosophe"

Qu'appelles-tu un "philosophe télévisuel"?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Par philosophe télévisuel, je continue ma crise anti BHL. Le philosophe qui passe son temps à la télé, qui gère, manage, influe, tisse des réseaux, monte de coups médiatiques, etc. BHL est autant un philosophe que Nicolas Hulot est un chercheur en biologie.

La philosophie n'est pas le questionnement, c'est bien plus, c'est avant tout créer des concepts. Et comme dit Deleuze, ça sert à nous protéger de la connerie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Ce n'est par pour autant que cela fonctionne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)
Par philosophe télévisuel, je continue ma crise anti BHL. Le philosophe qui passe son temps à la télé, qui gère, manage, influe, tisse des réseaux, monte de coups médiatiques, etc. BHL est autant un philosophe que Nicolas Hulot est un chercheur en biologie.

Je suis assez d'accrord avec ça... même totalement. Si il y avait un front de lute anti BHL je serais militant intégriste à coup sur ;)

Ce n'est par pour autant que cela fonctionne.

Je suis d'accord là aussi. prenons l'exemple de BHL. Qui doit être certains, dans tout son gouffre d'auto satisfaction, de se battre pour une élévations des consciences humaines... alors qu'en réalité il dit autant de conneries qu'un mec qui refait le monde au PMU du centre ;)

J'exagère? Oui un peu :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Le refaire au PMU ou ici ça change quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)

Le choix au niveau des alcools :smile2:

Et la possibilité de se faire un Rapido ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Moi j'aime bien le Rapido! :smile2:

Et BHL c'est pas vraiment un gar qui m'a marqué un jour...

Que dire du philosophe Cauet (j'ai rien contre lui c'est de l'humour!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)
Je suis assez d'accord avec ça... même totalement. Si il y avait un front de lutte anti BHL je serais militant intégriste à coup sur :smile2:

Ben si justement, nous avons le parti antifioniste (contre ceux qui veulent nous le mettre dans le fion), yaka (faucon?) voter Dieudonné, et puis Soral aussi. Tiens, en voila une question, Soral est il un philosophe ?

Sinon, BHL, evidement que c'est mieux qu'au bistro du coin, c'est construit, élaboré, intelligent, etc. C'est surtout l'image d'une grosse machine, d'une forme sous estimées du pouvoir. Si la 4ième pouvoir c'est (c'était?) la presse, nous avons là un autre pouvoir, plus complexe, fait d'une nébuleuse de réseau, d'influences et d'opérations. L'édition s'est bien américanisée, comme les films blockbusters américains, l'auteur en vogue, on nous le fait bouffer à coup de marketing. Si Houellebecq me fait vraiment rire, ça me fatigue qu'on me l'impose. BHL est emblématique de la déliquescencce de nos sociétés, et si les nations occidentales sont plus ou moins en train de quitter la démocratie de façon subtile et sournoise, on peut dire que BHL est un acteur flamboyant. Comment dire, BHL est au bistro du coin ce que Tsaal est au Hamas, bien sur, le choix de cette comparaison est orienté mais on ne peut contester qu'il y ait quelques liens.

A part ça, BHL, j'aimais bien parceque ça se lisait facilement. Je veux dire que je comprenais les mots et même les phrases, alors que Glucksman j'avais plus de mal. Les limites de la philosophie ? pour s'intituler les nouveaux philosophe - même indirectement - faut pas manquer d'air, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

"antifioniste" MDR, il s'est donc trompé d'une lettre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MissKittin Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)
Un philosophe est quelqu'un qui s'interroge, une fois qu'il a la réponse, il n'est plus philosophe. La limite est là.

C'est vrai...

Comme disait Socrate "Le vrai sage c'est celui qui sait de ne savoir pas"...

Les phiolosphes ne trouverons jamais de veritè absolute à leurs questions...ils peuvent hasarder des hypotèses, mais ils sont conscients des leurs limites. Qui est sur d'avoir une réponse ne fait pas de philosophie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)
"antifioniste" MDR, il s'est donc trompé d'une lettre...

Pas du tout, c'est un défaut de prononfiation causé par l'absence de dents de devant suite à une ratonnade du Betar.

Modifié par Chi-miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

"MissKittin" sur un de mes posts ca me fait plaisir...

"Qui est sur d'avoir une réponse ne fait pas de philosophie."

Ca confirme ce que je pensais, on ne philosophe pas forcément pour trouver une réponse!

...Et la philosophie n'apparait pas non plus forcément d'un questionnement!

Mais aprés tout, j'ai peut-être tord... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant