Proposer la castration pour les criminels sexuels ?

ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Lily > faut tout bien lire avant de poster hein, ce n'est pas qu'un affaire de désir et de libido (pour ça y a des molécules qui existent depuis longtemps), les criminels sexuels sont des pervers (terme psychiatrique), des déviants et même castrés , ils sont aptes à continuer leurs méfaits....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

ouaimoi Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚ 26ans
Posté(e)

Peut-être que certains pervers pédophiles pourraient recommencer, mais certainement moins que si on les enferme pour ensuite les libérer encore plus fous. Les statistiques indiquées dans mon premiers messages sont parlantes. Et puis il n'y a pas que les pédophiles. Au pire on pourrait ne l'appliquer qu'aux violeurs "normaux"

Au fait, je rappelle que je ne parlais pas d'imposer la castration mais de la proposer. S'il refuse, retour à la case prison pour trois tours.

Le problème principal serait le désir de vengeance des victimes non assouvi : " comment ? il s'en tire simplement en acceptant de se faire castrer ? "...

D'un autre côté la castration c'est assez violent ... Ca pourrait peut-être suffire aux victimes / familles de victimes ...

Et puis après tout le but de la justice n'est pas de satisfaire les familles victimes mais de neutraliser les criminels.

Par contre, est-ce cette pratique suffirait à dissuader les violeurs ? On a moins peur de se faire castrer que de passer 15 ans en prison je suppose.

Qu'en pensez vous ?

Modifié par ouaimoi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Ma réponse finale à ta question "proposer la castration pour les criminels sexuels ?" je dirais oui pour la proposer. Uniquement si elle est utile, efficace et acceptée par le détenu. Mais bon, j'ai plus l'impression qu'ici dans ce débat les personnes ne cherchent pas une solution au problème de la pédophilie mais plus de la vengeance... et c'est regrettable parce que la vengeance ne protège pas les enfants.

A bon entendeur...

Modifié par L'ignorante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bertrand43210 Membre 1 150 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)
Dis-moi, tu es en forme, mais aujourd'hui je n'ai de place pour personne dans ma signature, désolé.

Ah le pédophile obligatoirement violeur d'enfant.

Ah le prisonnier qui doit payer son châtiment, un peu comme la famille en Chine qui doit payer la balle (LU ou pas).

Oui si une persone est coupable d'un crime aussi odieu que le viol alors je ne voit pas pourquoi les gens normaux devrait payer pour les actes des autres.

Ah ben vi et les voleurs on leur coupe les mains, les diffamateurs la langue, les criminels la tête bien entendu....

On pourrait même ressortir les châtiments d'avant : empalement, crucifiement, écartèlement, bûcher...en place publique....avec fête foraine et stands de saucisses-frites.... :smile2:

J'aime pas les saucisses-frites

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Je suis d'accord il faut punir par ou on a péché,on vois que l'emprisonement a ses limite donc oui a la castration chimique pour ces salaups.
Ah ben vi et les voleurs on leur coupe les mains, les diffamateurs la langue, les criminels la tête bien entendu....

On pourrait même ressortir les châtiments d'avant : empalement, crucifiement, écartèlement, bûcher...en place publique....avec fête foraine et stands de saucisses-frites.... :smile2:

Celà ferais trés probablement baisser la criminalité.

T'as pas intérêt à te gourrer. T'imagines l'affaire d'Outreau avec ce genre de non-réflexion ? Cela aurait été un massacre, de quoi te dégoûter vraiment de la justice. Et pour punir les juges maladroits responsables de morts inutiles ? Bein la peine de mort pardi ! ;)

La vengeance est égoïste. Elle n'est que la volonté de faire taire une douleur ou une frustration... ce n'est pas de la justice. Et d'ailleurs, quand on est dans l'optique de vengeance, on n'est pas dans la réflexion. Sinon on ne se vengerait pas sur des innocents, il n'y aurait pas de vengeances sur de mauvaises cibles, etc...

La castration ce n'est quand même pas la mort. ;)

Pour un innocent jugé à tort, si ! Toute affaire est susceptible d'être un plantage. ;)

Cependant, la castration (chimique bien sûr) pourrait être envisagé comme outil de réinsertion, avec concertation des médecins, des psys et du criminel. Mais j'y crois moyennement.

je tiens a préciser qu'un viol est possible même pour quelqu'un n'ayant pas d'érection.

Ne se reposer que sur la castration est une erreur .

Tout à fait Nathaniel, un pervers sexuel étant avant tout un malade, tu peux le castrer au ras du pubis à la scie chirurgicale qu'il pourra de nouveau violer, cette fois-ci il prendra une bouteille ou un rouleau à pâtisserie, mais bon Lily étant pour la loi du talion, laissons la agir.....

Certains violeurs en pleine possession de leurs facultés sexuelles et érectiles trouvent du plaisir dans la torture avec des objets. Il y a aussi le viol de pur vengeance (on y revient) ou pour faire pression sur quelqu'un.

Cependant, pour les pervers sexuels (violeurs ou pas) la castration chimique doit être un piste à explorer mais pas comme peine criminelle.

Cependant le débat reste toujours:

Comment soigner les sociopathes?

Peut-on vraiment le faire?

Comment les détecter et prévenir les crimes, surtout ?

Comment naît un sociopathe qui passe à l'acte ?

Soigner les sociopathes ? Rien n'est encore sûr à ce sujet. Par contre, le principe de précaution n'existe pas puisqu'on les réintègre à la société sans garantie de quoi que ce soit. Et les suivis sont ridicules voire inexistants.

Devrons-nous encore perdre des vies, voir des gens brisés par des viols ou sommes nous prêts à investir dans des systèmes humains de soins et de contention (alliant justice et santé) des pervers sexuels (avec différents palliers allant du simple malade léger au multi-récidiviste irrécupérable) ? Un système de... quarantaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Et le viol en temps de guerre, c'est la cour martiale ou médaille d'honneur pour avoir souillé l'ennemi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

C'est l'avis le plus constructif que j'ai lu depuis le début.

"Devrons-nous encore perdre des vies, voir des gens brisés par des viols ou sommes nous prêts à investir dans des systèmes humains de soins et de contention (alliant justice et santé) des pervers sexuels (avec différents palliers allant du simple malade léger au multi-récidiviste irrécupérable) ?"

Je suis tout à fait d'accord. Il s'agit de chercher un moyen de prévenir/enrayer/neutraliser la pédophilie. C'est une pathologie il ne faut pas l'oublier. La vengeance est égoïste oui (pas dans le sens où on ne pense qu'à soi, à ne pas prendre au premier degré. Je dis ça dans le sens où elle ne sert que nous). Les personnes qui la préconisent voient en elle un moyen de mettre fin à leur souffrance immédiate. Mais ce n'est pas la solution réelle. Au pire tu le tabasses, tu le tues, mais après ? Ben tu prends sa place dans sa cellule et tu gâches ta vie. De surcroit, la pédophilie continue d'exister et des enfants continuent d'être agressés. Le chiffre ne baisse pas. Là n'est pas la solution. J'ai aussi envie de dire qu'on est sur un site de forums, dans la section "Débat". Ce serait intéressant de débattre constructivement.

Edit : Manhattan Story, je pense que tu sors du contexte là.

Modifié par L'ignorante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Non je ne pense pas, un viol est un viol qu'il soit commis par un pervers sexuel, un mec bourré ou un soldat plein de testostérone.

Toi tu es en train de restreindre le débat à la pédophilie alors que ce n'est pas le but du topic non plus.

Le vrai thème est quelle est la solution pour qu'un délinquant sexuel ne récidive plus? La castration serait-elle l'idéal?

Personne n'a la panacée, chacun propose des solutions,

Non, le débat est bien là, si tu ne le trouves pas construit c'est peut être que tu t'attendais à un forum élitiste où seuls les bons "débateurs" auraient le droit de participer, perdu, c'est un forum généraliste , le reflet de notre société, en pixels...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

et à l'attaque... lol :smile2: Je ne suis pas là pour ça Manhattan. Je voulais simplement dire que le sujet tournait un peu en rond et que souvent les réactions étaient plus agressives qu'autre chose...

Si j'ai restreint le sujet à la pédophilie c'est que depuis le début beaucoup ne parlent que de ce sujet là, donc je pense que je ne suis pas la seule à l'avoir fait.

Maintenant si on parle du viol en général, on n'est pas dans le même contexte. Je dois revoir ma copie.

Ensuite euh, les viols en temps de guerre, pour moi, et je ne dis pas que c'est juste, j'ai peut être tort, ne sont pas à mettre dans la même catégorie qu'un viol commis dans la vie de tous les jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Je suis tout à fait d'accord. Il s'agit de chercher un moyen de prévenir/enrayer/neutraliser la pédophilie.

Prévenir, punir le crime, soigner et/ou isoler les criminels sexuels (il n'y a pas que les pédophiles), protéger la population... ça fait un gros chantier.

Changer les mentalités aussi, pour qu'à l'instar de ce qu'on fait pour l'alcoolisme, les perversions sexuelles (et surtout les désirs pulsionnels dangereux) puissent ne plus être honteux et punis d'office.

Et qu'il y ait des lieux d'écoute et de prévention, ainsi que des campagnes de sensibilisation.

Certaines rares personnes ont réussi à consulter des psy à propos de pulsions, d'autres cas -plus nombreux- sont évalués par des psy après des passages à l'acte mineurs.

On doit être sensible à la détresse d'un pervers sexuel et à sa dangerosité potentielle lorsqu'il se mure dans le silence, le secret et l'assouvissement clandestin de ses pulsions.

Parce qu'une fois qu'il/elle passe à l'acte, c'est quasi-impossible pour lui/elle de susciter l'empathie.

C'est une pathologie il ne faut pas l'oublier. La vengeance est égoïste oui (pas dans le sens où on ne pense qu'à soi, à ne pas prendre au premier degré.

Il est normal de ressentir un désir de vengeance. Mais il n'est pas juste d'y céder.

Edit : Manhattan Story, je pense que tu sors du contexte là.

On parle de criminels sexuels, donc c'est bon.

Dans le cadre de la guerre, un violeur encourt aujourd'hui les mêmes sanctions que quiconque, même un militaire. Reste à ce que la plainte pour viol ou la suspicion de viol voie le jour... quand c'est la guerre, tout est plus difficile.

Le vrai thème est quelle est la solution pour qu'un délinquant sexuel ne récidive plus? La castration serait-elle l'idéal?

La castration chimique prise en compte toute seule, ça ne veut rien dire. Peu importe si on l'aborde sous l'angle médical ou pénal. Elle doit faire partie d'un système. Un système cyclique oserais-je dire : détection/prévention/soin => punition/soin/isolement=> réinsertion/suivi/soin ou isolement définitif.

Le tout en continuant les études et recherches, les cases "détection" "prévention" et "soin" étant encore bancales. Finalement on ne sait que punir (même pas isoler). C'est peu.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Où vois-tu de l'attaque, simplement une réponse à ce que tu avances, tu dois être sur la défensive....

Un viol en temps de guerre n'est pas un viol de la vie quotidienne??? :smile2: So shocking, en effet revois vite ta copie.....

Un viol reste un viol qu'il soit commis à Sarajevo ou à Madrid....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Ok je me suis focalisée sur la pédophilie.

Je suis complètement d'accord pour ce que tu dis ensuite sur le fait que les mentalités devraient changer, qu'il est difficile de susciter l'empathie pour un criminel. Mais pour la citation sur la vengeance égoïste, j'ai toujours dit que ressentir la vengeance était légitime. (remonte dans les pages à mon premier message). Je serais la première traumatisée et la première à ressentir du dégout et de la haine. Je dis juste que ce n'est pas la solution.

Pour ce qui est du viol en temps de guerre, oui il est puni comme n'importe quel viol, je pense juste que le violeur ne recherche pas la même chose qu'un violeur "de tous les jours". Après je ne suis pas dans la tête d'un violeur, je ne dis pas que c'est vrai. Et là je vous vois me tomber dessus lol en me disant qu'il cherche à assouvir son désir pervers comme tout pervers etc. Il y a aussi le désir de dominer la femme je pense, d'avoir le pouvoir. Mais, et permettez moi d'en émettre la question sans que vous me tombiez dessus, peut être qu'en temps de guerre, les circonstances étant extraordinaires (à prendre par là qu'il ne s'agit pas de circonstances ordinaires) peut être que cette sorte de viol est différent. Pas moins grave, moins horrible, mais différent. Je ne dis pas qu'il est moins horrible non et qu'il ne doit pas être puni.

Modifié par L'ignorante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

En temps de paix, seules des pathologies névrotiques, un désir de vengeance excessif ou des pétages de plomb passionnels peuvent faire tomber les barrières qui nous interdise de violer.

En temps de guerre, le climat ambiant (tuer l'ennemi !!!) fait tomber d'autres barrières psychologiques.

Mais ça n'excuse rien.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

On est d'accord, ça n'excuse rien. Je disais simplement qu'il s'agissait peut être d'une autre sorte de viol. Mais ça n'en reste pas moins que c'est un viol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
On est d'accord, ça n'excuse rien. Je disais simplement qu'il s'agissait peut être d'une autre sorte de viol. Mais ça n'en reste pas moins que c'est un viol.
Un viol en temps de guerre n'est pas un viol de la vie quotidienne??? :smile2: So shocking, en effet revois vite ta copie.....

Un viol reste un viol qu'il soit commis à Sarajevo ou à Madrid....

En fait, ça dépend de quel côté on se place. Pour la victime de viol, le crime est tout aussi cruel et indélébile. Du côté du violeur, disons que le contexte de la guerre, la déshumanisation de l'ennemi peut rendre plus facile le passage à l'acte, briser des tabous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Et quand c'est une femme qui pratique le viole on lui coupe quoi ?

Et s'il s'avère 20 ans après, après révision, qu'en fait c'était pas lui, on les lui remet comment ?

Et comment on justifie le respect de l'intégrité du corps de l'Homme (= Humain) avec cette pratique ?

Quelle est la différence avec la coupe des mains d'un voleur à une autre époque ?

Vous ne croyez pas que les châtiments corporels définitifs sont d'une autre époque ?

Modifié par Emilwen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

loooooooooool :smile2:

Alors là...... je me suis toujours demandée pourquoi le viol commis par les femmes était considéré comme différent dans les mentalités. Pour moi, la justice doit juger de manière égale homme et femme dans ce cas. Et pis pour couper qqchose bah..............

Modifié par L'ignorante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Emilwen > les trompes?

Tu soulèves là un sacré problème, voyons comment ça va rebondir sur cette réflexion très pertinente.

Modifié par ManhattanStory

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Et quand c'est une femme qui pratique le viole on lui coupe quoi?

Si c'est une castration chimique, c'est applicable aux deux sexes avec des traitements différents. Si on veut faire ça "a la mano", comme les gaùchos et bien ce serait les ovaires ! ;) Et puis, à l'instar des gaùchos, on pourrait faire cuire l'organe tout frais et le manger, en guise de rituel sympa. :smile2:

Mais on en revient là : la castration chimique n'a pas fait ses preuves de "guérison miracle" ou de "punition anti-récidive absolue".

Dès lors, le débat devient plus large.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

excusez-moi, j'ai édité mon message pendant que vous répondiez.

Je le remets ici :

Et quand c'est une femme qui pratique le viole on lui coupe quoi ?

Et s'il s'avère 20 ans après, après révision, qu'en fait c'était pas lui, on les lui remet comment ?

Et comment on justifie le respect de l'intégrité du corps de l'Homme (= Humain) avec cette pratique ?

Quelle est la différence avec la coupe des mains d'un voleur à une autre époque ?

Vous ne croyez pas que les châtiments corporels définitifs sont d'une autre époque ?

Je ne connais pas la castration chimique. Cela fonctionne comment?

Modifié par Emilwen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant