l'assistanat = solution à la précarité?

Rousseauiste Membre 211 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

les malheureux qui n'ont pas grand chose sont jaloux des heureux qui n'ont rien ! :smile2: ;)

(réflexion Aristocratique) tâchons que celà perdure , pour notre plus grand bonheur ! ;);)

Modifié par Rousseauiste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
Certaines personnes font rien de leurs journées, on leur donne de l'argent pour vivre, et il faut remercier personne?!

Tu souhaites l'instauration d'un bordereau officiel de remerciement ?

Tu connais l'Alaska, cet état où tout citoyen reçoit un revenu du même nom ? Tu connais l'existence de l'allocation universelle (ou l'impôt négatif de Friedman, coucou la prime à l'emploi) ?

Merde, les habitants de l'Alaska sont des ingrats.

Tu penses quoi des parents milliardaires qui touchent les allocations familiales sinon (quitte à faire dans le troll...) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Oula, je connais pas tous tes trucs là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

je veux dire concrêtement que doit on garantir à quelqu'un qui se retrouve sans rien?

Qu'il a toutes les capacités pour s'en sortir, mais il ne le sait pas encore... ou presque. Concrètement, combien savent fabriquer du pain ? Déjà moi c'est foutu. Mais plus je pose la question, plus je me rend compte que le concept de solitude est à écarter... (on dira bien ce qu'on veut, ce n'est pas pour autant que je me sens moins con ;) ). Et pourtant ça se fabrique avec que dalle ! :smile2: Enfin, tellement peu.

Bref, il semble que l'autonomie face à la réalité de notre nature propre soit plus à même de nous garantir un avenir préférable à celui d'une dépendance consommatrice. L'aide du prochain commence par l'aide de soi. Et puis il y aussi ce fabuleux proverbe : "Donne un poisson à un homme et tu le nourris pour un jour ; apprends-lui à pêcher et tu le nourris pour toujours."

Bon, juste pour être chiant, tu le mets dans quel courant de pensée Femzi ? ;)

Modifié par SN3 The last.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ce n'est pas parce que tu décrétes que la solidarité nationale est de l'assistanat que ça va devenir une réalité. Remarque, dans le langage courant, c'est déjà à moitié courant. Merci les néolib' qui ont réussi à imposer le terme. pas péjoratif et méprisant pour un sou.

Recevoir des aides, c'est "normal", c'est un droit, et dans certains cas il existe des devoir afférents. Et c'est normal aussi.

Ce serais "normal" si les prestations sociales indexees sur ta contribution (ou tout moins celle de tes parents/enfants). Mais ce n'est pas le cas, donc ne n'est pas "normal".

Tout le monde paye l'impôt. Et tout un chacun, via la TVA, bien plus que les « societes ». Il y a tellement de crédits d'impôt sur les sociétés différents créés chaque année en France que les entreprises vont bientôt recevoir plus d'argent de l'état qu'elles ne lui en donnent.

Les entreprises en proportions payent plus d'impot que les francais.

Encore une fois, l'impôt n'est pas l'argent des autres, mais celui de tous. Chacun a le droit d'avoir son mot à dire sur son affectation. Si le peuple décide collectivement d'une affectation humaniste de l'impôt, c'est bien de la solidarité.

Les aides sociales (chomages, secu, etc..) sont financee essentiellement grace a la dette. Par consequent, ton raisonement ne tient pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ou les chômeurs malgré eux, ou encore les chômeurs et fier de l'être. Et c'est cette dernière catégorie dont parlait kyrilluk je crois.

Non. A partir du moment ou quelqu'un touche de l'argent, argent qu'il n'a ni gagne, ni epargne, il est dans l'assistanat. C'est tout. Et en general les hommes et les femmes ayant un minimum d'estime d'eux meme le savent et meme si ils avaient toutes les raisons de profiter du systeme (du genre gagner moins quand on travail qu'au chomage), ne le font pas.

Si en revanche, le chomage correspondait a l'argent qu'ils avaient epargnee avant de tomber au chomage, personne ne serais en droit de leur dire quoi que se soit.

La solidarite vient du coeur: il s'agit d'aider quelqu'un dans le besoin. Donc je reitere ce que j'ai ecris: ce n'est absolument faire un acte de generositer d'aider quelqu'un avec l'argent des autres. C'est du bon sens, du sens communs mais qui semble echapper a pas mal de monde. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Ce serais "normal" si les prestations sociales indexees sur ta contribution (ou tout moins celle de tes parents/enfants). Mais ce n'est pas le cas, donc ne n'est pas "normal".

Moi je cotise pour d'autres je n'ai jamais été au chômage et celà ne me pose pas de problémes que d'autre moins chanceux profitte de mes cotisations.

Les entreprises en proportions payent plus d'impot que les francais.

J'en doute fort.

Les aides sociales (chomages, secu, etc..) sont financee essentiellement grace a la dette. Par consequent, ton raisonement ne tient pas.

Non ces aides sont mal réparties c'est tout car si toutes les cotisations allaient ou bon endroit on aurait plus de trou de la sécu par ex(tva sur l'alcool,cigarettes,pv...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

je suis satisfait que ce sujet vous interresse et de pouvoir lire vos avis.

en ce qui me concerne j'en viens de plus en plus à ce raisonnement (infondé?) qu'il vaudrait mieux ne plus meler l'Etat redistribution des richesses dans le domaine de l'aide social.

je pense en effet qu'il serait preférable de moins ponctionner les gens en taxes et autres prélèvements et laisser tout un chacun faire sa propre couverture social en fonction des revenus brutes qu'il toucherait.

pour les plus necessiteux je pense que l'action associative suffirait alors.

mes préjugés qui m'amènent a penser ca (et oui je ne suis ni sociologue, ni économistes) sont qu'il y a problablement trop de parasites au système actuel et que de toutes facons l'etat n'est pas en mesure de subvenir aux besoins de la majorite des gens qui se retrouve en "galère".

(chomage de longue durée, assurance santé, allocation familiale)

voici ce que je pense intimement AMHA.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Tout le monde paye l'impôt. Et tout un chacun, via la TVA, bien plus que les « societes ». Il y a tellement de crédits d'impôt sur les sociétés différents créés chaque année en France que les entreprises vont bientôt recevoir plus d'argent de l'état qu'elles ne lui en donnent.

Les entreprises en proportions payent plus d'impot que les francais.

La TVA est payée par les consommateurs. Elle pèse à elle seule la moitié des recettes fiscales.

L'impôt sur les bénéfices des sociétés ne représente lui que 15% des recettes fiscales.

Si l'on s'intéresse aux cotisations sociales, les cotisations patronales sont non seulement inférieures aux cotisations salariales, mais en plus, les entreprises sont de plus en plus exonérées de cotisations patronales (l'état paye les cotisations patronales à la place des entreprises).

Encore une fois, l'impôt n'est pas l'argent des autres, mais celui de tous. Chacun a le droit d'avoir son mot à dire sur son affectation. Si le peuple décide collectivement d'une affectation humaniste de l'impôt, c'est bien de la solidarité.

Les aides sociales (chomages, secu, etc..) sont financee essentiellement grace a la dette. Par consequent, ton raisonement ne tient pas.

Les comptes de la sécurité sociale sont relativement équilibrés. C'est l'état qui a un déficit représentant un quart de son budget.

Tu ne peux donc pas mettre sur le dos des « aides sociales » le déficit de l'état.

Le déficit de l'état est dû à la conjugaison de dépenses excessives qui n'ont rien d'aides sociales, et de la diminution des impôts sur les hauts revenus.

je suis satisfait que ce sujet vous interresse et de pouvoir lire vos avis.

en ce qui me concerne j'en viens de plus en plus à ce raisonnement (infondé?) qu'il vaudrait mieux ne plus meler l'Etat redistribution des richesses dans le domaine de l'aide social.

« ne plus mêler l'Etat » ?

Les prestations sociales sont assurés par des organismes non étatiques et financés par des cotisations des salariés, des entreprises (théoriquement), et non par l'impôt.

je pense en effet qu'il serait preférable de moins ponctionner les gens en taxes et autres prélèvements et laisser tout un chacun faire sa propre couverture social en fonction des revenus brutes qu'il toucherait.

pour les plus necessiteux je pense que l'action associative suffirait alors.

Si l'on supprimait la sécu, « l'action associative suffirait alors ».

...

Comment dit-on, déjà ... Mieux vaut entendre ça que d'être sourd ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou74
Invité zazou74 Invités 0 message
Posté(e)

Pour ne pas citer la moitié des post de ce sujet, je vais (encore) ouvrir ma bouche....

Prenons un exemple (le mien) :

1. Salariée d'une entreprise publique, je suis "licenciée" pour cause de suppression de poste (et aussi de grossesse, mais pas officiellement), le 31/05/2006.

2. Fin du congé maternité le 28/10/2006, reprise du travail en intérim le 29/10/2006.

3. Fin de contrat le 05/01/2007, donc chômage...

4. Missions intérims sur toute l'année 2007, avec périodes de chômage.

5. Séparation (divorce en cours) le 01/01/2008.

6. Tentative de retour à l'emploi, mais avec 2 enfants en bas âge, pas moyen de bosser d'équipe, à moins de perdre de l'argent en frais de garde...

7. Fin d'indemnités de chômage le 27/11/2008.

8. Arrivée de la "crise" début 2009.

Aujourd'hui, je ne peux prétendre au RMI (la pension alimentaire et les allocs dépassent le plafond), pas d'autres aides que les restos du coeur cet hiver, mais demain, je leur donnerai quoi à mes enfants?????

En même temps, le RMI avoisinne les 850 euro par mois pour une personne avec 2 enfants à charge, desquels il faut déduire les allocations familiales, les APL, la pension alimentaire et éventuellement les indemnités d'arrêt maladie. Trop de la chance, c'est Noël tous les jours pour les RMistes........

C'est pas faute de chercher à travailler, mais encore faut il que les patrons et les instances nationales jouent le jeu...

La semaine dernière, on m'a proposé un CDI de 6H/semaine à 25 km de chez moi... :smile2:

J'ai cotisé pour le chômage, la sécu, la caf,etc pendant plus de 8 ans, mais j'ai pas réussi à mettre un rond de côté.

D'un autre côté, lorsque j'achète ne serait ce qu'une baguette, le boulanger me répercute la TVA, donc, oui je considère que je paye des impôts, et oui je pense que les 120 euro mensuels d'allocations familiales me sont dûs.

Donc selon certains, je suis une assistée, pour d'autres, je bénéficie de la solidarité...

Moi j'essaye de pas trop mal le vivre, mais certains n'ont pas cette chance et le fait de les qualifier d' ASSISTES n'est pas un service à leur rendre.

Modifié par zazou74

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
je suis satisfait que ce sujet vous interresse et de pouvoir lire vos avis.

en ce qui me concerne j'en viens de plus en plus à ce raisonnement (infondé?) qu'il vaudrait mieux ne plus meler l'Etat redistribution des richesses dans le domaine de l'aide social.

je pense en effet qu'il serait preférable de moins ponctionner les gens en taxes et autres prélèvements et laisser tout un chacun faire sa propre couverture social en fonction des revenus brutes qu'il toucherait.

pour les plus necessiteux je pense que l'action associative suffirait alors.

mes préjugés qui m'amènent a penser ca (et oui je ne suis ni sociologue, ni économistes) sont qu'il y a problablement trop de parasites au système actuel et que de toutes facons l'etat n'est pas en mesure de subvenir aux besoins de la majorite des gens qui se retrouve en "galère".

(chomage de longue durée, assurance santé, allocation familiale)

voici ce que je pense intimement AMHA.

Et ainssi laisser ceux qui ont les moyens d'étre bien couvert et les autres de ce complaire dans la misére.

Trés mauavise idée Femzi.

Par contre il faut sensibiliser un maximum les bénéficiaires de ces aides et leur demander quelque chose en échange ce qui me semble la moindre des choses notament des heures de TIG proportionnelles aux aides reçues.

Celà permettra aux bénéficiares de ne pas ce sentir "parasites" et de garder un lien avec le monde du travail.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
je suis satisfait que ce sujet vous interresse et de pouvoir lire vos avis.

en ce qui me concerne j'en viens de plus en plus à ce raisonnement (infondé?) qu'il vaudrait mieux ne plus meler l'Etat redistribution des richesses dans le domaine de l'aide social.

je pense en effet qu'il serait preférable de moins ponctionner les gens en taxes et autres prélèvements et laisser tout un chacun faire sa propre couverture social en fonction des revenus brutes qu'il toucherait.

pour les plus necessiteux je pense que l'action associative suffirait alors.

mes préjugés qui m'amènent a penser ca (et oui je ne suis ni sociologue, ni économistes) sont qu'il y a problablement trop de parasites au système actuel et que de toutes facons l'etat n'est pas en mesure de subvenir aux besoins de la majorite des gens qui se retrouve en "galère".

(chomage de longue durée, assurance santé, allocation familiale)

voici ce que je pense intimement AMHA.

Je comprend ton sentiment. Le probleme c'est que notre societe s'est organisee en fonction de ces aides: les francais font peu x de momes parce qu'ils savent qu'ils auront une retraite suffisante, les gens ne mettent pas d'argent de cote pour leur soins medicaux ou pour l'education de leur enfants. C'est ce que l'on appelle l'Etat "providentiel", c'est a dire que l'on se cache deriere l'Etat pour ne pas avoir a etre solidaire.

Le faite que le systeme est mal fait et que certaines personnes l'exploitent ne signifie pas a mon avis qu'il faille prendre une mesure aussi drastique.

Est-ce qu'il ne serais pas preferable par exemple de rendre les prestations sociales limitee dans le temps et lies a une obligation de remboursement par exemple?

Mais c'est certain qu'un allegement d'impot (et cela inclus la TVA) et une simplification dans les formulaires a remplir afin de monter son entreprises ou engager quelqu'un representerais un benefice indeniable pour notre societe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou74
Invité zazou74 Invités 0 message
Posté(e)
Je comprend ton sentiment. Le probleme c'est que notre societe s'est organisee en fonction de ces aides: les francais font peu x de momes

Faux les chiffres parlent d'eux mêmes..... La France est le premier pays d'Europe pour le taux de natalité....

Source :

http://www.leparisien.fr/societe/taux-record-de-natalite-pour-la-france-13-01-2009-371896.php

parce qu'ils savent qu'ils auront une retraite suffisante,

Faux :

En 2006, le montant du minimum vieillesse s'élevait à 610 euros par mois pour une personne seule et 1 095 euros par mois pour un couple et environ 600 000 personnes en bénéficiaient en 2006 (source INSEE).

les gens ne mettent pas d'argent de cote pour leur soins medicaux ou pour l'education de leur enfants.

En France l'instruction est obligatoire jusqu'à 16 ans, manquerait plus qu'on nous demande de payer les enseignants avec nos propres deniers.... ( http://www.education.gouv.fr/cid194/les-te...fondateurs.html ) et pour ce qui est des soins, la Sécurité Sociale est née d'une volonté populaire, financée pour partie par les bénéficiaires... ( http://www.securite-sociale.fr/comprendre/.../gdes_dates.htm )

C'est ce que l'on appelle l'Etat "providentiel", c'est a dire que l'on se cache deriere l'Etat pour ne pas avoir a etre solidaire.

Le faite que le systeme est mal fait et que certaines personnes l'exploitent ne signifie pas a mon avis qu'il faille prendre une mesure aussi drastique.

Est-ce qu'il ne serais pas preferable par exemple de rendre les prestations sociales limitee dans le temps et lies a une obligation de remboursement par exemple?

Les prestations sociales sont déjà limitées, notamment pour les enfants, et pour ce qui est du remboursement, je ne comprend pas bien, car c'est l'argent des Français qui finance les "Allocs"...

Mais c'est certain qu'un allegement d'impot (et cela inclus la TVA) et une simplification dans les formulaires a remplir afin de monter son entreprises ou engager quelqu'un representerais un benefice indeniable pour notre societe.

Allègement d'impôts OUI, mais pas que pour les gros poissons.................

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Au résultat, l'impôt est nécessairement injuste et on en paie toujours trop. C'est qu'il ne s'agit plus de solidarité, encore moins de redistribution, il s'agit des assistés, tous ces nuisibles. Et chacun d'oublier que s'il ne fait pas partie des plus riches, il bénéficie en réalité de plus qu'il ne verse, via les services de police qui assurent la sécurité, via les services de justices qui sont censés nous protéger, via l'armée et surtout l'école de la République, via l'assurance maladie et l'assurance chômage. Et chacun d'oublier que sa situation financière dépend en réalité bien moins des impôts que l'on paie que des augmentations de salaires dont on ne bénéficie pas, mais aussi de cette école de la République, de ces hôpitaux, des services publiques (police, justice, etc...) qui fonctionnent si mal parce qu'on leur a retiré les moyens de fonctionner efficacement. Et chacun d'oublier qu'il est en réalité un de ces assistés auxquels on en veut tant .

Où d'un exemple d'abus on fait une généralité, puis un prétexte pour restreindre le champ de la solidarité et de l'action publique, en prenant à tous tout en laissant croire à chacun qu'il sera épargné, puisque seuls les nuisibles sont visés, tous les assistés qui vous bouffent la laine sur le dos et dont vous n'êtes évidemment pas puisque vous, vous ne rechignez pas à travailler pour vous en sortir - parce qu'en plus les assisté sont des cons qui ne veulent pas s'en sortir...

Là où cela devient savoureux aujourd'hui, c'est lorsqu'en réponse à la crise financière, le gouvernement n'a rien d'autre à proposer que de dépenser l'argent public par dizaine de milliards afin de venir sauver la mise aux banques qui ont en réalité moins travailler plus pour s'enrichir que spéculer toujours plus, ces banques qui à force d'abuser de la spéculation en font une grave overdose. Non, il ne s'agit que d'un système tout entier où des milliards d'euros changent chaque jour de mains avec l'espoir de se multiplier sans efforts, d'un système économique et financier en fin de vie qui vit du surendettement de tous au profit de seulement quelques-uns.

assistanat-grand.jpg

© La République des Fourmis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

@zazou74

Faux les chiffres parlent d'eux mêmes..... La France est le premier pays d'Europe pour le taux de natalité....

Source :

http://www.leparisien.fr/societe/taux-reco...2009-371896.php

La France est le champion europeen de l'immigration.

40 % des momes qui naissent en Iles-de-france le sont de mere etant nee a l'etranger. Par consequent mon argument tient. C'est la meme chose ici en Angleterre. Il y a un contraste saisissant entre la natalite des anglaises et celles des femmes qui viennent d'immigrees. Les raisons sont notament parce que dans certains pays, une forte natalitee est requise etant donne le systeme de soin et de prise en charge des personnes agees quasiment inexistant. Par contraste, en France ou en Angleterre, les femmes vont a l'ecole et a la fac plus souvent ce qui retarde d'autant leur premier enfant. Ensuite, les femmes europeenes conditionnent le nombres de leurs enfants en fonction de leur travail, ce qui n'est evidement pas le cas des immigrees sans qualifications.

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
Ce serais "normal" si les prestations sociales indexees sur ta contribution (ou tout moins celle de tes parents/enfants). Mais ce n'est pas le cas, donc ne n'est pas "normal".

Je ne comprends pas cette phrase, tu pourrais reformuler ?

Les entreprises en proportions payent plus d'impot que les francais.

1/6è des ressources fiscales pour l'IS, 4/6è pour l'IR + TVA.

Tu veux dire quoi en proportion, en % de leurs revenus ?

Les aides sociales (chomages, secu, etc..) sont financee essentiellement grace a la dette. Par consequent, ton raisonement ne tient pas.

Encore perdu, l'assurance chômage est comme son nom l'indique un système d'assurance financé par employeurs et salariés. La sécurité sociale est financé par les cotisations patronales et salariales.

Par consequent, ton raisonement ne tient pas.

en ce qui me concerne j'en viens de plus en plus à ce raisonnement (infondé?) qu'il vaudrait mieux ne plus meler l'Etat redistribution des richesses dans le domaine de l'aide social.

La non plus, je ne comprends pas cette phrase.

je pense en effet qu'il serait preférable de moins ponctionner les gens en taxes et autres prélèvements et laisser tout un chacun faire sa propre couverture social en fonction des revenus brutes qu'il toucherait.

Donc chacun se démerde, nous ne serions plus dans la solidarité et le "à chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins" mais dans le "débrouille-toi !". C'est le rêve des libéraux.

pour les plus necessiteux je pense que l'action associative suffirait alors.

Comme c'est mignon.

mes préjugés qui m'amènent a penser ca (et oui je ne suis ni sociologue, ni économistes) sont qu'il y a problablement trop de parasites au système actuel et que de toutes facons l'etat n'est pas en mesure de subvenir aux besoins de la majorite des gens qui se retrouve en "galère".

J'ai mis en gras le mot clé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alienore Membre 233 messages
Forumeur activiste‚ 50ans
Posté(e)
Déjà, rien que le titre est biaisé. Le terme "assistanat" est douteux.

Tu aurais mis quoi comme titre ?

En fait je m'en fout

Un jour t'es une femme de 40 ans, un coup t'es un homme de 32

Une autre fois t'es une gamine de 14 ans

Et maintenant t'es une femme de 19 ans qui se plaint de ne pouvoir "bander" a la lecture de certains sujet

Aucune credibilité

Je ne t'ai vu intervenir dans les sujets que pour apostropher les gens de tes pics acerbes et venimeux

Bref :smile2:

Sur ce

Je trouve normal qu'une personne aillant cotisée puisse le jour ou elles se retrouvent sans rien, etre aidees, les cotisations reviendraient donc à un genre d'assurance.

Modifié par Alienore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
Tu aurais mis quoi comme titre ?

"Les prestations sociales, solution à la précarité ?" par exemple. Je prenais même "aides".

Un jour t'es une femme de 40 ans, un coup t'es un homme de 32

Une autre fois t'es une gamine de 14 ans

Et maintenant t'es une femme de 19 ans qui se plaint de ne pouvoir "bander" a la lecture de certains sujet

Aucune credibilité

Tu me donnes ton vrai nom, ton vrai prénom, ton adresse et ton n° de téléphone ? Par MP stp.

Je ne t'ai vu intervenir dans les sujets que pour apostropher les gens de tes pics acerbes et venimeux

Bref :smile2:

Je suis plus chieur que toi, avoue que tu es jalouse ;)

Pourtant j'ai été plutôt calme dans ce sujet je trouve, j'ai essayé de rectifier les propos trollesques. Resituer un peu la réalité par rapport aux fantasmes et aux mensonges.

Par contre ça manque un peu de chiffres sur le parasitisme social (OMG !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou74
Invité zazou74 Invités 0 message
Posté(e)
@zazou74

La France est le champion europeen de l'immigration.

40 % des momes qui naissent en Iles-de-france le sont de mere etant nee a l'etranger.

Mon odorat me tromperait il, où ces propos sont parfumés de racisme???

Pour info, il éxiste en France un truc sympa, à savoir : LE DROIT DU SOL, voici la définition Wiki :

En droit, le droit du sol (ou jus soli dans sa version latine) est la règle de droit accordant la nationalité à une personne physique née sur un territoire national, indépendamment de la nationalité de ses parents.

Par consequent mon argument tient.

Ben non, plus du coup.....

C'est la meme chose ici en Angleterre. Il y a un contraste saisissant entre la natalite des anglaises et celles des femmes qui viennent d'immigrees. Les raisons sont notament parce que dans certains pays, une forte natalitee est requise etant donne le systeme de soin et de prise en charge des personnes agees quasiment inexistant.

Et l'aspect humain, t'en fais quoi????

Sache qu'en France il n'y a pas si longtemps, les femmes rondes étaient plus faciles à marier que les maigres, car plus susceptibles de pouvoir mener à bien leurs grossesses et les travaux agricoles. En plus, il me semble (mais je ne saurais l'affirmer) que la politique d'après guerre avait une certaine volonté d'inciter les femmes à avoir plus d'enfants, afin de relancer l'économie...

Par contraste, en France ou en Angleterre, les femmes vont a l'ecole et a la fac plus souvent ce qui retarde d'autant leur premier enfant.

Faux encore une fois :

L'«exception française», c'est aussi un taux d'activité des femmes très élevé, associé à la maternité. Plus de 80% des femmes de 25 à 49 ans sont actives, contre moins de 60% en 1975. (Source le Parisien)

Ensuite, les femmes europeenes conditionnent le nombres de leurs enfants en fonction de leur travail, ce qui n'est evidement pas le cas des immigrees sans qualifications.

Car chez toi, sans qualifications = ne travaillant pas?????

J'en croise souvent des "Maria, Conchita, Zoubida, Malika,....." qui bossent malgré qu'elles aient 5 ou 6 gosses....

Et là, je dis RESPECTS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

avec zazou, tout ce que tu dis ma belle a déjà été démontré par ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant