Transline et le barreau de LGV Limoges Poitiers


Guillaume87 Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le projet de barreau ferroviaire Limoges Poitiers doit aussi servir à

développer de nouvelles liaisons transversales pour le Limousin.

L'association ALTRO (Alpes Logistique Transport Ouest), dont je suis membre, milite fortement

en faveur de cette liaison. Elle constitue un des premiers maillons qui pourrait voir le jour dans un délai raisonnable (2016/2020) pour amorcer le projet "Transline". Celui-ci consiste à créer un lien ferroviaire performant qui relierait le sillon Rhodanien à la façade atlantique tout en assurant le désenclavement du Limousin.

Cependant, ce projet de barreau Limoges-Poitiers ne doit pas se faire à n'importe quelle condition. Au delà de la liaison Brive-Paris, l'association ALTRO a demandé notamment à Réseau Ferré de France, dans le cadre des réunions de concertation actuellement organisée autour de

ce projet de LGV, de prendre en compte d'autres besoins de déplacements. Il s'agirait de mettre en place, en utilisant cette nouvelle ligne, des dessertes inter-régionales au départ du Limousin en direction de Nantes, La Rochelle et Bordeaux qui ont aujourd'hui disparu ou se sont détériorées.

La réalisation d'une section à voie unique constitue pour ALTRO un sujet de préoccupation, car cette proposition de Réseau Ferré de France ne prend pas encore suffisamment en compte les besoins de services voyageurs qui peuvent exister sur un axe Est-Ouest et écarte la possibilité de transporter du fret à l'avenir. Si le projet de réalisation d'une double voie n'est pas envisagée dés la conception initiale de ce projet entre Limoges et Poitiers, cela risque de gêner la mise en place de services qui peuvent aider à viabiliser et rentabiliser

cette nouvelle infrastructure. Il sera plus difficile et coûteux de faire évoluer le nombre des circulations sur cette liaison dans le futur.

Les questions aussi importantes que les besoins d'aménagement du territoire en Limousin pris dans leur globalité, tout comme les enjeux environnementaux, sont au coeur des questionnements d'une association comme ALTRO. Le fait de promouvoir la création d'une nouvelle liaison

ferroviaire performante Est-Ouest qui vise à restaurer un certain niveau de service dans le Massif Central doit aussi stimuler une nouvelle approche pour le redéploiement et la modernisation des lignes existantes au sein de ce vaste secteur géographique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

olricht Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Moi, je suis totalement contre ce projet. C'est cher, très cher, et illogique si l'on regarde la carte de France.

Et puis c'est une catastrophe de plus pour l'environnement, mais là, il est difficile de le faire comprendre...

Le TGV Paris-Limoges, cela signifie des prix multipliés au moins par deux pour les voyageurs. Moi, avec deux enfants, je n'aurai plus les moyens... Tout ça pour gagner 45 ou 50 minutes, ça fait vraiment cher.

De plus, un jour ou l'autre, on fera un TGV qui descendra logiquement par Orléans, Vierzon et Chateauroux. Ca fera deux TGV, deux dépenses... Je vous rappelle que c'est vos impôts et que c'est en milliards d'euros !

Le plus intelligent aurait été de refaire la voie entre Paris et Limoges, qui est parfaitement droite sur plus de 200 km (Etampes-Châteauroux), éventuellement de redresser les quelques virages entre Châteauroux et La Souterraine, et de mettre un TGV ou un train rapide là-dessus. On dépensait dix fois moins d'argent et on faisait Paris-Limoges en 2h ou 2h15.

Mais voilà, les Limousins se sentent frustrés et ils veulent un vrai TGV, comme un enfant veut un jouet.

Le problème, c'est qu'une tranchée dans la campagne pour faire un TGV Poitiers-Limoges, c'est une atteinte de plus à l'environnement. Bien sûr, les enquêtes préalables minimiseront l'impact environnemental et conclueront que ça peut se faire. Mais ça s'ajoutera aux autoroutes, aux zones industrielles, aux zones pavillonnaires qui imperméabilisent les sols (sécheresses et inondations), qui repoussent les paysans, suppriment des terres naturelles, détruisent de la faune, etc...

Il n'y a même pas d'équation à résoudre. On ne peut pas urbaniser, industrialiser, bâtir, goudronner au rythme qui est le nôtre depuis 40 ans.

Regardez votre région. Regardez ce qu'elle était il y a 40 ans avec sa nature et ses paysages. Regardez ce qu'elle est devenue et demandez-vous ce qu'il va se passer si nos enfants continuent sur ce rythme.

C'est très simple. Nous sommes en train de nous suicider. Tout ça pour mettre 10, 20, 40 minutes de moins en train ou en voiture...

Chacun aujourd'hui s'inquiète de la disparition des abeilles, par exemple. Mais c'est tout simplement le début du résultat de notre inconscience, de nos zones industrielles, de nos autoroutes, etc. Continuons l'étalement urbain et la nature réagira encore plus fort dans trente ans.

Polluer pour faire du fric, ça ne peut pas être éternel.

J'entends d'ici les commentaires des partisans du "progrès", du "développement", de "l'emploi", etc... Ils vont dire que j'exagère. Et bien tant pis pour nos enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Air de nos campagnes Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Notre association "Air de nos campagnes" qui est située près de Limoges non seulement se prononce contre ce projet, mais participe de toutes ses forces vives à la mobilisation générale de résistance qui s'amorce dans le Limousin contre ce projet aberrant.

Ce projet est aberrant à bien des points de vue :

1) contrairement au projet Paris Orléans LImoges Toulouse (POLT) qui est le fruit d'une réflexion et d'une concertation et d'un accord contractuel entre l'Etat, les régions Centre, Limousin, Midi Pyrénées, le projet barreau LGV Limoges-Poitiers a été imposé par l'Etat sous la forme d'un chantage : c'est cela ou rien. Déjà le principe d'élaboration est défaillant.

2) d'autre part, cela rejoint votre analyse, la liaison Limoges Paris n'est pas le maillon faible de l'infrastructure ferroviaire ( Limoges Paris 2h 50) , mais ce sont d'une part la liaison Limoges-Toulouse (3h 22) et surtout la liaison Limoges avec les villes comme Clermont-Ferrant, puis Lyon, l'Est, ou le Sud-Est. Ces maillons faibles sont d'autant un handicapt au développement de notre région limousine que notre identité véritable n'est pas orientée vers le Nord Ouest, mais vers le Sud Est : Centre, Auvergne, Midi-Pyrénées.

3) La mégalopole parisienne est saturée économiquement, sociologiquement, son réseau de transport saturé. Le développement économique du Limousin, comme de toute la France, est d'orienter les relations d'entreprises à entreprises de manière inter régional et entre régions, en un mot sans nécessité de perdre son temps et son argent à Paris. Son défit régional d'accès général au Haut-Débit internet, devrait être accompagné d'un programme d'amélioration de l'infractructure des transports dans le Limousin, vers nos partenaires régionaux naturels (Centre, Midi Pyrénées, Auvergne) en priorité et à l'extérieur de cette identité culturelle et territoriale naturelle vers d'autres régions, dont la Charente Poitou.

4) Le barreau LImoges-Poitiers est un gouffre financier (2 milliards€) soit l'équivalent d'une demi-année de revenu de tous les salariés du Limousin, un investissement des finances publiques, de notre argent, disproportionné au regard du peu d'intérêt général qu'il présente et des urgences d'aujourd'hui.

5) Le tracé par nécessité rectiligne et peu dénivelé d'une LGV oblige dans notre région au relief accidenté à des déménagements sans ménagement du territoire, creusant de gigantesques canyons dans nos monts, et d'immenses talus dans nos vallées, rasant des hameaux, frolant ou déchirant des villages et des villes, finalement défigurant définitivement notre patrimoine naturel, notre paysage qui demeure pour les générations à venir notre richesse à transmettre et non à saccager.

6) L'heure est grave. Il n'est pas à continuer nos erreurs de gaspillage énergétique, à saccager irrémédiablement notre éco-système au risque de l'extinction de l'espèce humaine, à continuer à vivre au dessus de nos moyens et cela au dépend d'une majorité d'êtres humains qui ne cessent de s'appauvrir, à ne plus pouvoir assurer financièrement les services vitaux de la nation : éducation, culture, social, justice, etc ...

Au regard des urgences de ce début de troisième millénaire, il y a bien d'autres projets qui nécessiteraient un investissement immédiat de toute la nation que celui de s'assurer que la ville de Limoges puisse être branchée dans le prestigieux réseau de la Grande Vitesse ... d'autant que la Grande Vitesse sera limitée en vitesse par des directives européennes.

Nous appelons donc tous les limousins qui aiment vraiment leur région, à la mobilisation générale festive ... STOP LGV !!

Modifié par Air de nos campagnes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou74
Invité zazou74 Invités 0 message
Posté(e)

Sans déconner, votre région, j'y connais rien..... :smile2:

Mais une LGV ne serait elle pas préférable à un trafic routier???? :|

Je sais pas, mais il me semble plus raisonnable de faire circuler des trains "électriques" plutôt que de bons vieux poids lourds (tournant au diesel)..... ;)

Ceci dit je vais citer ......

Air de nos campagnes :

5) Le tracé par nécessité rectiligne et peu dénivelé d'une LGV oblige dans notre région au relief accidenté à des déménagements sans ménagement du territoire, creusant de gigantesques canyons dans nos monts, et d'immenses talus dans nos vallées, rasant des hameaux, frolant ou déchirant des villages et des villes, finalement défigurant définitivement notre patrimoine naturel,vaut il mieux le défigurer que l'anéantir???? notre paysage qui demeure pour les générations à venir notre richesse à transmettre et non à saccager.Pourquoi la saccager, si on permet aux générations futures de respirer un air potable, plutôt que des gazs d'échappement ;)

Olricht :

Regardez votre région. Regardez ce qu'elle était il y a 40 ans avec sa nature et ses paysages. Regardez ce qu'elle est devenue et demandez-vous ce qu'il va se passer si nos enfants continuent sur ce rythme. Il y a 40 ans, chez moi, on avait pas le train, et à défaut d'avoir assez d'argent pour posséder une voiture...... on ne se déplaçait pas! ;) Aujourd'hui certains se battent pour la protection de l'environnement, en utilisant leur voiture chaque jour! ;)

Tout cela pour dire que certes, une LGV fait peur..... :|

Mais à long terme, ne sera t'elle pas profitable à tous??????? :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olricht Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Moi, je veux bien que le train soit mieux que l'autoroute. Le problème, c'est qu'on a déjà l'autoroute... et que ça pue, et que ça fait du bruit, et que ça draine des milliers de camions dont on se passait très bien il y a encore 15 ans.

En plus, on va avoir le TGV. Entre parenthèse, c'est un TGV au rabais, une voie unique, qu'on nous propose, qui va encore créer une cloison étanche entre les deux côtés de cette ligne nouvelle. Plus de communication pour les animaux, par exemple, et après ça, on s'inquiétera de la disparition annoncée des hérissons et des abeilles, par exemple. On va me dire que c'est peu de choses ou que ça n'a rien à voir. Mais tout ça est lié. Et j'imagine que vous avez eu la curiosité de regarder le film Home, d'Arthus-Bertrand, hier soir 5 juin sur France 2, ou le film d'Al Gore ?

Et ça ne vous fait pas peur ?

Vous considérez peut-être, vous qui êtes partisans de ces nouvelles infrastructures, qu'on peut polluer tranquillement son petit coin parce que ce n'est pas grand chose à l'échelle mondiale ? Mais le problème, c'est que 36.000 maires en France pensent comme ça...

Pour se donner du courage, on parle de "barreau" pour relier le Limousin à l'Europe entière. Atlantique Centre Europe ou des c.... de ce genre. Ca fait bien, mais ça cache une réalité terrible à l'échelle nationale ou mondiale.

Dans quelle spirale est-on ? On se fout de tout pourvu qu'on fasse du fric. C'est la mentalité du jour. "Après moi le déluge"...

Le problème, c'est que le déluge, au train où ça va, selon les climatologues les plus compétents, risque bien d'arriver avant que l'on ne disparaisse.

Vous verrez le retour de bâton, le jour où tout le monde prendra conscience des dégâts que l'on fait et prendra peur. Les écolos auront 60% ou 70% aux élections et comme il sera trop tard pour arrêter l'engrenage de la catastrophe climatique, il faudra tout interdire...

Il y a 40 ans, c'était peut-être une période reculée, mais au moins, on pouvait respirer et voir autre chose que des zones industrielles dans les campagnes. Et pourtant, on vivait, non ?

Allez, on l'aura le TGV puisque les élus veulent leur jouet. Mais pour commencer, on paiera le Paris-Limoges 100 euros (comme le Paris-Nantes), au lieu de 40 aujourd'hui. Mais qu'importe, on mettra vingt minutes de moins et ce sera le bonheur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Air de nos campagnes Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

"Sans déconner, votre région, j'y connais rien..... :smile2:

Mais une LGV ne serait elle pas préférable à un trafic routier???? ;) "

Evidemment que nous sommes pour le progrès, et en particulier le progrès ferroviaire. Mais pour nous, le progrès est un progrès raisonnée, mesurée, concertée, et non un projet imposé par le RFF sous forme de chantage : "c'est le Barreau ou rien".

Evidemment que nous sommes pour le transfert progressif des transports routiers vers le fret, et le transport public de qualité, accessible jusqu'au moindre village.

Nous proposons parce que fut l'objet avant 2004 d'un contrat entre l'Etat la SNCF et les régions :

* La mise en Grande Vitesse de la ligne traditionnelle Paris Orléans Limoges Toulouse.

* L'aménagement aussi bien de l'infrastructure que du matériel sur la ligne régionale Limoges Poitiers qui de 1h 30 pourrait ainsi gagner 15 minutes.

* La mise en Grande Vitesse de la ligne Bordeaux Lyon, par Brive la Gaillarde.

En 2020 une ligne Grande Vitesse est prévue Paris, Orléans, Vierzon, Clermont Ferrant, Lyon. Ainsi donc Limoges serait rattaché à la Grande Vitesse pour le fret comme pour les voyageurs , via Vierzon, via Brive la Gaillarde, et via Poitiers.

Le problème de la LGV Limoges-Poitiers est que sa construction entraine

1) l'abandon progressif de la ligne voyageur Toulouse, Limoges, Orléans, Paris ....

2) ne résoud pas le problème urgent fret.

3) concentre les investissement financiers sur uniquement l'axe Poitiers Paris, alors que le Limousin est bordé de 4 régions.

4) crée un couloir de nuisances de 250 km2 dans une des plus belles régions de France.

D'autre part, la priorité des plans d'aménagement du territoire doit être l'investissement vers une économie durable, le développement d'une agriculture de proximité apte à couvrir au maximum les besoins nutritionnel de la région, d'un artisanat, et d'un tissu de petites et moyennes entreprises, et commerces apte à couvrir au maximum les besoins en service des habitants du Limousin, et cela pour toute simple raison que le meilleur moyen d'éviter de gaspiller nos énergies fossiles, et d'émettre du CO2 est de réduire au maximum les distances de transport.

50 ans de priorité à la performance dans le transport sur longue distance a eu comme effet, d'aspirer les zones rurales jusqu'en des déserts ruraux, vers des mégalopes de plus en plus déshumanisées.

Ce n'est pas d'un TGV dont rêvent les parisiens pour venir dans le Limousin, c'est d'y trouver une qualité de vie humaine, de relation conviviale, et de proximité harmonieuse avec l'environnement apte à donner le goût de définitivement s'investir dans notre région plutôt que de continuer à vivre l'enfer parisien.

Voilà pourquoi, je refuse, et je me battrai de toutes mes forces contre ce nouveau projet d'un couloir de nuisances de 250 km2 qui va défigurer une des régions les plus belles de France, mon village, mon hameau, ma maison, pour seulement faire gagner un 1/4 d'heure de transport à quelques cadres dynamiques de la CCI, quelques administratifs de notre capitale régionale. Nous autres qui n'avons guère les moyens et les besoins de voyager à Paris, n'avons guère d'intérêt à voir dépenser nos 2 milliards d'euros d'argent publics pour si peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Air de nos campagnes Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

:smile2:

Tout cela pour dire que certes, une LGV fait peur..... ;)

Mais à long terme, ne sera t'elle pas profitable à tous??????? ;)

J'ai l'impression que tu prends les gens du Limousin pour des demeurés attardés qui ont peur de la Grande Vitesse.

Non ! La LGV ne fera qu'accroitre la fracture sociale entre d'une part une minorité de plus en plus minoritaire qui use de plus en plus d'énergie, de technologie, de luxe, et de prestige, envers une majorité de plus en plus importante qui en sera de fait exclut.

Que vaut le luxe pour quelques uns de rouler à 350 km/h en perturbant le sommeil de millions de riverains, si dans la même logique de plus en plus d'autres sont réduis dans ces zones de nuisances et ailleurs à marcher à pied ou rouler en bicyclette?

Est ce que la LGV suffit à rendre son usager plus heureux ?

L'avenir n'est pas que 80% des richesses de notre planète soient gaspillées par 20% de sa population, mais l'avenir sera une répartition équitable, solidaire, mesurée des richesses et cela orientée vers le développement durable. L'avenir n'est pas au luxe et au prestige insolent pour quelques uns ... l'avenir est un projet gigantesque ... celui qu'il n'y ait plus aucun pauvre sur notre planète.

Modifié par Air de nos campagnes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Raistlin Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Amusant de relire tout ça fin 2012. Aujourd'hui quasiment tous les projets de LGV sont purement et simplement abandonnés faute de financement de l'Etat.

Modifié par Raistlin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olricht Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour à tous

Ca faisait longtemps...

Alors, cette fois, il semble que l'on soit débarrassé de cette affaire de LGV Limoges-Poitiers ! Ouf !!!

Notre Premier ministre a enfin compris qu'on n'avait pas des milliards à dépenser encore pour bétonner une ligne TGV à travers la campagne alors qu'on n'a même plus de quoi payer les retraites ni nos dettes...

Le dossier est renvoyé aux calendes grecques. 2030. Bon débarras. Ca n'aura coûté que quelques millions d'euros d'études diverses.

Moi, j'irai toujours de Limoges à Paris en 2h50 en payant 60 euros, ce qui me suffit bien. C'est déjà cher payé pour le "confort" qu'on m'offre.

Je ne voyais pas bien l'intérêt de payer 120 euros pour faire un détour et gagner une demi-heure.

"La crise" finalement, ça nous rappelle qu'on n'est pas tout puissants. Si seulement ça pouvait aussi arrêter les agrandissement de zones industrielles vides autour de Limoges...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fournet Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

C'est un projet qui fait mal car il nous met devant nos réalités.

La ligne dite POLT Paris Orléans Limoges Toulouse est en vérité le PILL.

Orléans est trop près de Paris et déjà reliée par une ligne à 200 km/h à la capitale.

Toulouse se voit bien en charnière d'un axe Atlantique / Méditerrannée (Bordeaux Montpelier) axe cohérent et sûr de se faire.

Bref il reste Paris-Indre-Limousin-Lot. Et c'est là que ça fait mal : nous sommes peu nombreux, vieillissants, peu dynamiques économiquement. Les vérités sont parfois douloureuses. Donc nous ne sommes pas rentables et seule une volonté d'aménagement du territoire peut nous désenclaver.

Brive bénéficie de la croisée des autoroutes A20 et A89 qui n'obéissent à aucune logique comptable et pourtant ce bassin connaît un meilleur dévéloppement grâce à cela.

D'ailleurs le POLT ne debvrait pas aller jusqu'à Toulouse dans les deux ans qui viennent. Brive sera terminus de ligne.

Non il n'y aura jamais de TGV par Orléans et Vierzon car trop cher pour trop peu de monde et trop près de Paris.

Alors nous avons deux solutions : ne rien faire comme aujourd'hui et la situation ne va pas s'améliorer (Limoges en terminus de ligne par exemple) ou alors trouver un pis aller : le barreau. Ce dernier a l'avantage de nous relier à une toile existante et donc avec changement à Poitiers d'être connecté aux autres régions françaises (et à certaines villes européennes) sans changement à Paris.

Notons que nous voulons des dessertes par département alors que le TGV dessert des régions (Lorraine TGV par exemple).

Il est intéressant de relire les débats qui ont enflammé la Corrèze lors de la création du chemin de fer. Les arguments des anti TGV sont les mêmes que ceux d'alors. A vouloir toujours mieux que ce qui est proposé, le train arriva en Corrèze avec plusieurs décennies de retard sur ses voisins avec des conséquences lourdes pour le développement du département.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aldebert2 Membre 75 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Le projet de barreau ferroviaire Limoges Poitiers doit aussi servir à

développer de nouvelles liaisons transversales pour le Limousin.

L'association ALTRO (Alpes Logistique Transport Ouest), dont je suis membre, milite fortement

en faveur de cette liaison. Elle constitue un des premiers maillons qui pourrait voir le jour dans un délai raisonnable (2016/2020) pour amorcer le projet "Transline". Celui-ci consiste à créer un lien ferroviaire performant qui relierait le sillon Rhodanien à la façade atlantique tout en assurant le désenclavement du Limousin.

Cependant, ce projet de barreau Limoges-Poitiers ne doit pas se faire à n'importe quelle condition. Au delà de la liaison Brive-Paris, l'association ALTRO a demandé notamment à Réseau Ferré de France, dans le cadre des réunions de concertation actuellement organisée autour de

ce projet de LGV, de prendre en compte d'autres besoins de déplacements. Il s'agirait de mettre en place, en utilisant cette nouvelle ligne, des dessertes inter-régionales au départ du Limousin en direction de Nantes, La Rochelle et Bordeaux qui ont aujourd'hui disparu ou se sont détériorées.

La réalisation d'une section à voie unique constitue pour ALTRO un sujet de préoccupation, car cette proposition de Réseau Ferré de France ne prend pas encore suffisamment en compte les besoins de services voyageurs qui peuvent exister sur un axe Est-Ouest et écarte la possibilité de transporter du fret à l'avenir. Si le projet de réalisation d'une double voie n'est pas envisagée dés la conception initiale de ce projet entre Limoges et Poitiers, cela risque de gêner la mise en place de services qui peuvent aider à viabiliser et rentabiliser

cette nouvelle infrastructure. Il sera plus difficile et coûteux de faire évoluer le nombre des circulations sur cette liaison dans le futur.

Les questions aussi importantes que les besoins d'aménagement du territoire en Limousin pris dans leur globalité, tout comme les enjeux environnementaux, sont au coeur des questionnements d'une association comme ALTRO. Le fait de promouvoir la création d'une nouvelle liaison

ferroviaire performante Est-Ouest qui vise à restaurer un certain niveau de service dans le Massif Central doit aussi stimuler une nouvelle approche pour le redéploiement et la modernisation des lignes existantes au sein de ce vaste secteur géographique.

Projet inutile, coûteux, dont personne ne veut sauf les politicaillons qui dépensent sans compter l'argent des Français. Je rappelle que la voie actuelle a été améliorée et qu'elle est volontairement sous-exploitée. En effet, nombre de liaisons utiles (les plus utiles ?) ont été supprimées ou encore nombre d'arrêts. Quand on veut tuer son chien (pour en acheter un autre bien plus coûteux), on l'accuse de la rage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGDAL Membre 137 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Le limousin terre sacrée.

Pour l'autoroute déjà ,il ne fallait pas construire une voie rapide, qui ne servirait qu'aux parisiens.

Finalement ,l'autoroute passe dans Limoges et sert de périphérique ,une catastrophe pour tout le monde.

Pour Paris Limoges Toulouse si ce parcours fut viable ,il déclina dans les années 80

Combien de voyageurs prennent cette ligne à partir de Toulouse?

Il ne reste que Brive Paris .Refaire cette ligne pour gagner 20 minutes ,un gaspillage de plus

Le barreau Limoges Poitiers encore une idée de politique pour un gain ridicule.

On amusa longtemps les habitants de Limoges avec le "capitole" le train le plus rapide d'Europe. Depuis l'entretien de cette ligne laisse à désirer et le nombre de voyageurs diminue chaque année

Avec les nouvelles régions ,le Limousin va redevenir comme dans les années 60 ,un paysage de carte postale.

Il n'y a rien pour les jeunes diplômés ,ils partent tous ailleurs ,même à l'étranger.

C'est comme cela en Limousin ,on n'est pas pressé .

Le reveil est tardif ,le monde ne vous a pas attendu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant