Est-ce encore très difficile d'être un homme ?

Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

Il s'agit du lien maternel : après l'homme peut prendre une place qu'il refuse de prendre et les études de l'INED l'ont prouvé!

Ensuite tu mets sur le même pied d'égalité la guerre où des femmes meurent et le ménage????? tu deviens à court d'arguments!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
ce topic n'a aucun intérêt sinon de faire plaisir à SN qui n'accepte pas que l'on parle des difficultés des femmes dans nos sociétés...

Tu te méprends, encore et encore... n'est-ce que le début ? En tout cas c'est quand même fou, je me demande même si tu sais lire ! Je me cite : "Il y a des femmes pour qui c'est pire, d'autres non, je ne m'enferme pas dans une généralité." S'il n'y a pas là une acceptation des difficultés féminines, je me demande bien ce qu'il peut y avoir. Par contre il y a bien quelque chose que je n'accepte pas : à l'instar des difficultés féminines, il y a celles masculine. Celles-ci sont tabous, en tout cas chez toi, c'est indéniable.

Puisqu'il te faut une preuve, à défaut du bon sens, en voici une :

Là, tu vois ?

La misère n'a pas de favoritisme ! Crétin !

Edit : Et d'ailleurs, puisque tu considère que les conditions sont plus dure pour les femmes, comment expliques-tu la majorité d'homme (80%, ce sont les chiffres) S.D.F. ? Comment ?

Modifié par SN3 The last.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Ensuite tu mets sur le même pied d'égalité la guerre où des femmes meurent et le ménage????? tu deviens à court d'arguments!

Putain ça commence vraiment à saturer chez toi... :o°

Tu sais si je dis "la raquette est au tennisman ce que la guitare est au guitariste", je ne dis pas "raquette = guitare". Ca s'appelle une analogie.

En l'occurrence, on te dit que la place traditionelle de l'homme était la guerre, tu sors lamentablement "oui mais ya aussi des résistantes qui sont mortes".

Donc quand les féministes disent en se plaignant: "les femmes sont typiquement au foyer", je dis aussi "oui mais non, il y a aussi des hommes qui font le ménage !". Analogie, capicce ?

Non nous ne somems pas dans le même bâteau, tu fais une conclusion rapide : il y a des femmes qui meurent sous les coups de leur conjoint bon sang, reconnais que rien que cela c'est suffisant à dire que leur condition est pire que la notre...aies cette honneteté intellectuelle!

Tu as tout à fait raison. D'ailleurs, je préciserai (et il faudrait plus d'informations là-dessus), que les hommes qui finissent pas battre leur femme (ou à faire des crimes passionnels), étaient souvent le contraire des machos ! Ils étaient un peu dans ton genre, presqu'à pleurer devant la femme qui vit un enfer chaque jour, en train de s'affliger en permanence d'être des hommes et de battre leur coulpe. Et un jour, paf ! Tout pète !

tout homme a une part de féminité en lui

Oui, personne n'a dit le contraire. Lieu commun, platitude.

Ceci dit, laisse moi le plaisir de te faire remarquer que la femme a aussi une part d'homme en elle, et une très palpable ! ;) :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arkana Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
chère Arkana(les mondes engloutis chouette!) :

  • il y a que tu le veuille sou non une supériorité masculine sur la femme et ce depuis aumoins les écrits vetero-testamentaires (et je te passe la grande démocratie grecque)
  • si il y a eu des améliorations , il n'en reste pas moins de grands progrès à accomplir
  • quant à mourir transpersée par des baïonnettes, bon nombres de femmes sont mortes au combat, en résistant ou en étant engagée...

Alors oui on peut avoir un débat dépassionné mais avec des gens passionnant pas avec des individus qui ne connaissent que des a priori et des préjugés : ils n'apportent rien au débat et d'ailleurs, ce topic n'a aucun intérêt sinon de faire plaisir à SN qui n'accepte pas que l'on parle des difficultés des femmes dans nos sociétés...

Chère Fidelio (Beethoven j'adore) :

Il n'y a jamais eu de supériorité masculine sur la femme, si tu relis bien tes manuels d'Histoire, et même le dernier Testament tu verras que la femme a toujours eu un rôle prépondérant....si l'Eglise catholique a eu, il est vrai, la vélléité de cloisonner la femme à une place subalterne, Jésus Christ lui-même n'a jamais été dans ce sens....plus tard en france au Moyen-Age, contrairement à ce que l'on pourrait penser, la femme avait la première place au sein du foyer, c'était elle la chef de famille....enfin dans l'histoire de France avec un grand H, les femmes ont très souvent gouverné par homme interposé, la plupart des historiens sont d'accord là-dessus. Et je ne te parle que de ce que je connais, mais je suis sûre que partout dans le monde et à toutes les époques, la femme a été au centre de l'Histoire (souviens-toi Hatchepsout, Cléopatre, la reine de Saba, et j'en passe).

Quand aux femmes qui ont donné leur vie à la patrie, je suis d'accord avec toi, mais celles qui ont donné la vie aux futurs combattants méritent elles-aussi la gloire et les honneurs.

Enfin je trouve que ce topic a de l'intérêt, car aujourd'hui je trouve que les féministes se trompent de combat, il ne s'agit pas de lutter contre les hommes, mais plutôt de combattre ceux qui veulent asservir l'être humain au capitalisme décomplexé, qui consiste à faire de nous tous des esclaves de la consommation....là est le vrai combat aujourd'hui, pas des querelles d'amoureux pour savoir qui de l'homme ou la femme est le plus méritant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
mais plutôt de combattre ceux qui veulent asservir l'être humain au capitalisme décomplexé, qui consiste à faire de nous tous des esclaves de la consommation....là est le vrai combat aujourd'hui, pas des querelles d'amoureux pour savoir qui de l'homme ou la femme est le plus méritant.

Le féminisme est l'un de ces instrument qui amène sur un plateau d'argent un coup de booster au capitalisme sauvage !

(Zemmour montre très bien ceci dans son livre)

De la même façon que le combat pour l'ouverture des frontière, bien que situé à gauche, a été une bénédiction pour le capitalisme. Les excité(e)s militants souvent très anti-capitalistes, ne se rendent pas compte qu'ils ont été les idiots utiles du méchant capitalisme qu'ils honnissent pourtant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Dans le cas des purs idiots utiles du féminisme le résultat donne l'homme-objet !

Homme objet

Quand on voit ce qu'un homme est près à faire pour un coup de bite j'hallucine encore de le voir prétendre à sa supériorité !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Je crois que c'est difficile pour un homme de perdre ses enfants (crois moi Elais, je sais de quoi je parle) mais je comprends aussi les besoin d'une maman, il y a un équilibre à trouver : mais après tout si le constat est que la mère s'en occupe plus qu'un père, pourquoi la loi serait en faveur des pères équitablement...c'est dur à écrire, crois moi mais je pense que cela est bien ainsi aussi...peut-être suis-je en décalage... :smile2:

Je n'en doute pas une seconde. Je n'ai d'ailleurs pas tenus de propos dans ce sens.

J'ai juste dis que la justice était le miroir de notre culture et de nos moeurs.

Il n'y a pas de supériorité ou d'infériorité, la femme a besoin de l'homme tout comme l'homme a besoin de la femme. Cessons de nous chicaner pour des broutilles, et considérons que nous avons chacun nos qualités et nos défauts, mais que c'est ce qui fait que nous nous complétons. Ce qui est aujourd'hui considéré comme cliché ne faisait pas rire autrefois, et lorsque l'on plaçait la femme dans la cuisine, loin d'être une offense, c'était tout le contraire, car quoi de plus vital dans la vie que de se nourrir? Le royaume de la femme était aux fourneaux, et alors? chères mesdames, auriez-vous préféré mourir transperçées d'une baïonnette au combat?

Tu sais, ce n'etait pas parce que les femmes etaient aux fourneaux qu'elles étaient exemptées d'etre tuées a coups de baillonette.

Le viol a toute sa place dans les tactiques guerrieres. Et c'est les femmes, la cible favorite de cette arme.

Qu'importe le lieu où nous sommes, notre fonction sera toujours de donner la vie et de la nourrir, et personnellement je n'y vois rien de dégradant, bien au contraire.

Donner la vie et la nourrir n'est pas l'apannage des femmes. Il faut un homme pour donner la vie, et un homme peut aussi contribuer a la nourrir.

SN3, la vie est dure pour tout le monde, c'est un fait.

Mais au regard du monde, tu ne peux honnêtement affirmer que la condition de la femme n'est pas plus difficile à celle de l homme.

La femme a les meme problemes que les hommes en fait, sauf que l'homme n'a pas ceux des femmes.

Maintenant, c'est cette renonciation de l'évidence qui permet de perpetuer cet état de fait.

Combien de mains aux fesses as-tu recu dans ta vie?

Combien de fois t'as t on maltraité juste pour avoir porter une jupe?

Comien de fois t'as ton traité de salope?

Combien de fois as tu été moins bien payé pour un travail égal a celui de ton voisin homme?

Combien de fois ta femme t'as-t-elle battu?

Combien de fois t as-t-on jetté du vitriol au visage pour avoir regarder ailleurs?

combien de fois t'as t on masquer le visage?

Combien de fois t'as t on fait t'accoupler avec un chien pour voir ce que cela ferait ( expérience nazie sur les femmes juives)

Combien de fois as tu été la tournante dans la cave?

Combien de fois t'as t on traité de salope pour avoir voulu disposer de ton corps et ne pas mener une grossesse a son terme?

...

Bref, la vie d'une femme c'est ca aussi, etre sur ses gardes quant a son intégrité physique. C'est le lot de tous, c'est vrai aussi, mais la femme reste la cible privilègiée.

Arkana, les personnages de l'histoire que tu cites sont ce que l'on apelle les exceptions qui confirment la regle.

PS: SN3 Que souhaitais tu dire en disant que 80 % des SDF sont des hommes? que 80 % des femmes sont ADF?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

chère Arkana :

je crois que l'Ancien testament ne fait pas de la femme une héroine, mais plutôt une souffrance : sarah par exemple pour ne citer qu'elle;

Ensuite je suis d'accord avec Elais pour dire que les femmes sont la partie faible de la population avec les enfants.

Quant autres niés de service, ils sont d'une telle mauvaise fois que je vais m'arrêter d'essayer de discuter avec eux parce que je deviendrai vraiment vulgaire : on ne peut débattre sérieusement avec ces odieux personnages qui ne sont dans ce fofo que pour le pourrir! Comme beaucoup d'autres intervenants d'ailleurs qui ne contribuent pas forcément à la qualité des débats et qui profèrent des idées de rejet, de haine et d'intolérance...dommage pour Lily qui avait fait un topic très intéressant...navré ma belle de la débilité de SN et Biscotte beurrée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
SN3, la vie est dure pour tout le monde, c'est un fait.

Mais au regard du monde, tu ne peux honnêtement affirmer que la condition de la femme n'est pas plus difficile à celle de l homme.

Je maintiens le cas par cas. Beaucoup de femmes s'en sortent très bien, beaucoup d'hommes souffrent le martyre.

PS: SN3 Que souhaitais tu dire en disant que 80 % des SDF sont des hommes? que 80 % des femmes sont ADF?

Non, je me demandais comment il pouvait y avoir un taux majoritaire d'hommes chez les SDF.

...je deviendrai vraiment vulgaire...

Comme on dit de part chez nous : "Les menaces n'allongent pas la lame du couteau.". Enfin, si l'envie te prend de sortir ta lame personnellement je n'y vois aucun inconvénient, ce n'est pas une chose qui me choque. Quant au discours qui suit il est vrai qu'il ne profère aucune idée de rejet, de haine ou d'intolérance... :smile2: En soi je suis assez épaté par ton talent d'auto-description.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stephane200 Membre 358 messages
Forumeur survitaminé‚ 42ans
Posté(e)
La femme a les meme problemes que les hommes en fait, sauf que l'homme n'a pas ceux des femmes.
et les femmes n"ont pas les problèmes spécifiques aux hommes.
Combien de mains aux fesses as-tu recu dans ta vie?
Les hommes aussi le subissent, sans compter des caresses et frottements en tout genre, caresses des cuisses aussi.
Combien de fois t'as t on maltraité juste pour avoir porter une jupe?
Essaye de mettre un homme en jupe dans la société actuelle, tu verra que c'est encore plus mal admis qu'une femme en jupe. Tu vois un homme en jupe à un entretient d'embauche ? dans la rue ? dans une université ? Encore pire si il se maquille.

Combien de fois tu n'a même pas pensé mettre de pantalons car c'est un "vêtement de garçon" ?

combien de fois on t'a reprocher de rien connaitre à la mécanique auto en te disant "t'es une femme, tu devrait t"y connaitre comme toutes les autres femmes !"

Dans la société actuelle, les femmes ont le droit de faire comme les hommes, mais les hommes n'ont pas le droit de faire comme les femmes (ils ont le droit légal mais pas le droit social), et gare à ceux qui s'aventureraient à prendre ce droit.

Combien de fois t'as ton traité de salope?
Il y a d'autres insultes que les femmes adressent aux hommes, souvent de façon moins explicite, dissimulées dans un discours, et ça fait autant de mal si ce n'est plus.
Combien de fois as tu été moins bien payé pour un travail égal a celui de ton voisin homme?
Le coût de la vie est plus élevé pour les hommes: assurance auto plus chère, surprime jeune conducteur à payer (soit disant "récompenser la prudence féminine"). Alors le salaire plus élevé est mérité, et comme les hommes on en moyenne 5 points de QI de plus que les femmes, le salaire plus élevé est pour récompenser l'intelligence masculine en plus de compenser le surcoût d'assurance.
Combien de fois ta femme t'as-t-elle battu?
La violence exercée par les femmes est moins physique mais beaucoup plus psychologique, ça fait beaucoup de mal aussi et c'est même parfois la cause d'une réaction violente de l'homme.
Combien de fois t as-t-on jetté du vitriol au visage pour avoir regarder ailleurs?

combien de fois t'as t on masquer le visage?

Combien de fois t'a ton passé la bite au cirage ? à la peinture ? et à toute sorte de saloperie ? Ya un équivalent à ce genre de saloperies pour les bizutages de filles ?
Combien de fois t'as t on fait t'accoupler avec un chien pour voir ce que cela ferait ( expérience nazie sur les femmes juives)
Les hommes juifs ont eux aussi subit des tortures sexuelles. Faut'il se demander si il est plus agréable de se faire violer par un chien ou électrocuter les couilles ? Quand les tortures n'étaient pas pires...
Combien de fois as tu été la tournante dans la cave?
Combien de fois tu t'est pris des coups de pieds dans les couilles que ce soit ou non dans une cave ? Et puis les hommes aussi sont victimes d'agressions ultra violentes.

Est ce que l'état français a instauré une agression sexuelle(examen gynéco sans consentement) obligatoire pour toutes les femmes lors de la visite médicale scolaire ? obligatoire, mais en plus par surprise, sans prévenir ni demander l'autorisation. Avec conséquences éventuelles sur la santé psychologique qui sont relatives aux agressions sexuelles.

Combien de fois t'as t on traité de salope pour avoir voulu disposer de ton corps et ne pas mener une grossesse a son terme?
Combien de fois as tu été forcée d'avorter l'enfant que tu voulais garder juste parceque le père ne voulait pas le garder ?

Combien de fois t'as t'on retiré de force l'enfant que tu viens d'accoucher pour préserver l'anonymat du père ?

Modifié par stephane200

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arkana Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Chères Elaïs et Fidelio:

Ce que vous dites est juste aussi, partout dans le monde des femmes sont encore maltraitées, tout comme des enfants ainsi que des hommes aussi, et il faut combattre la maltraitance sous toutes ses formes, je suis d'accord. Et je trouve qu'en comparaison du martyre que vivent certaines femmes dans les pays les moins développés et les plus soumis au fanatisme religieux, le fait d'être un peu moins payée qu'un homme pour une femme française n'est pas la mer à boire. Il faut prendre en compte que la femme a quand même des contreparties, je prends 2 exemples: d'abord la garde des enfants lors d'un divorce, qui est quasi systématiquement donnée à la mère, ensuite le droit à l'avortement, qui est certes une avancée formidable pour la femme qui peut disposer de son corps, mais qui ne donne aucun droit au père de vouloir éventuellement garder l'enfant à naître. Dans ces 2 exemples, la femme est gagnante. Je pense que comme le dit l'adage, le mieux est l'ennemi du bien, les femmes occidentales ont acquis des droits fondamentaux qui feraient pâlir d'envie toutes les femmes opprimées du monde, ne gâchons pas cela par des caprices qui ne feraient que nous faire passer pour des ingrates et des capricieuses, mais utilisons plutôt ces avantages à bon escient, sans perdre au passage toutes nos qualités féminines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

La résignation n'a rien d'une qualité féminine et encore moins d'une qualité ;)

En tout bon sens, je suis d'accord pour dire que le sort des femmes en France est bien entendu moins pire qu'ailleurs, mais il y a mieux ailleurs aussi. La misere humaine touche tous les sexes et tous les ages. Mais ce n'est pas parce qu'il y a pire que l'on doit s'interdire de parler de ce qui existe et qui n'est pas non plus une panacée.

les contreparties dont tu parles, Arkana, n'en sont pas:

  • le droit de garde donné plus facilement à la mere est la résultatnte d'un état d'esprit sociétal, qui postule qu'une femme a le role d'éléver les enfants, et d'etre plus apte qu'un pere a le faire. Ce qui bien entendu est faux et ce qui bien entendu n'est absolument pas la contrepartie de quelques autres spoliations.
  • Le droit à l'avortement ne spolie pas le géniteur, une femme peut tout a fait ne pas désirer l'enfant et accepter de le mettre au monde pour que son pere en ai la garde exclusive. C'est la femme elle meme qui refuse au père se droit, pas le droit a l avortement en lui même. Donc ici encore, pas de contrepartie.

Dans ces deux exemples, la femme n'est pas gagnante, dans le premier on la postule plus apte d'office. Je ne m'estime pas gagnante d'un fait que l'on attribue a mon sexe a la place de mon mérite éventuel." Elle a eu la garde de ses enfants, ha ben oui forcément, c'est une femme! :smile2: " qu'elle gain peut-on tirer de tels préjugés?

Dans l'autre exemple, le femme n'est pas gagnante puisque son droit a l'avprtement est traduit par d'autres comme l'evidence qu'elle décide d'avorter seule. Je ne m'estime pas gagnante non plus d'un tel postulat!

De toutes facons, je me demande bien qu'elle contrepartie il peut exister a un droit spolier?

Ce que les femmes ont acquis c'est déja bien, et c'est parce qu'elles ont commencé a s'imposer comme etre vivant a part entiere que les autres femmes du monde peuvent espérer un jour y parvenir également, mais il n'y a aucune raison de tirer cette situation vers le bas en estimant que la presque égalité est déja bien et que de toutes façns, il y a pire ailleurs. Cherchons a être encore meilleur que le moins pire!

En fait, l'exigeance de liberté et d'égalité ne peut avoir de demi mesure et se satisfaire du médiocre sans n'être alors que parodie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Parodie ? Hum...

et les femmes n"ont pas les problèmes spécifiques aux hommes.

:smile2: Shut, il ne faut pas dire ça voyons, c'est bien connu que la souffrance est l'apanage de la femme. D'ailleurs il est bien plus communément admis qu'une gifle donnée à une femme est un scandale alors qu'une gifle donnée à un homme est méritée. Reflet d'une société où la souffrance masculine n'est pas prise au sérieux contrairement à la souffrance féminine. Constat d'une satisfaction médiocre et dont nous avons la chance de côtoyer un fidèle archétype en guise de démonstration.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
5eb Membre 218 messages
Forumeur activiste‚ 25ans
Posté(e)
depuis quand l'homme se sent inférieur a la femme? :o°

:smile2: Depuis que les femmes ont inventés les menottes et le fouet ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
guitariste25 Membre+ 4 935 messages
- .inusable. -‚ 31ans
Posté(e)

Toi ta eu de mauvaises expériences :smile2: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

La mauvaise expérience fait rire. Effectivement, je n'ai pas inventé l'eau chaude ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)
Parodie ? Hum...

:o° Shut, il ne faut pas dire ça voyons, c'est bien connu que la souffrance est l'apanage de la femme. D'ailleurs il est bien plus communément admis qu'une gifle donnée à une femme est un scandale alors qu'une gifle donnée à un homme est méritée. Reflet d'une société où la souffrance masculine n'est pas prise au sérieux contrairement à la souffrance féminine. Constat d'une satisfaction médiocre et dont nous avons la chance de côtoyer un fidèle archétype en guise de démonstration.

:smile2: alors là en terme d'argument débile (au sens étymologique du terme), on ne fait pas mieux : peut-être que c'est parce que l'homme gifle une femme pour se faire obéir alors que l'inverse est dû à de la rustrerie...remarque m'etonne pas que tu ne distingues pas les deux... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Rupestre généralisation comme d'accoutumée.

Comme tu le fais remarquer : "peut-être". De là je distingue aussi le "peut-être que non". Qui ne distingue pas les deux ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Parodie ? Hum...

;) Shut, il ne faut pas dire ça voyons, c'est bien connu que la souffrance est l'apanage de la femme. D'ailleurs il est bien plus communément admis qu'une gifle donnée à une femme est un scandale alors qu'une gifle donnée à un homme est méritée. Reflet d'une société où la souffrance masculine n'est pas prise au sérieux contrairement à la souffrance féminine. Constat d'une satisfaction médiocre et dont nous avons la chance de côtoyer un fidèle archétype en guise de démonstration.

Je ne crois pas avoir dis que la souffrance était l'apanage de la femme et le penser n'est pas réaliste.

Mais nier le statut inférieur communément attribué à la femme est egalement irréaliste, voir de mauvaise foi.

POur ton exemple de la gifle, puisque tu s toi meme parler du cas par cas sur ce topic ou sur celui de Lily, je n'ai jamais giflé un homme qui ne m'avait auparavant giflé, je trouve l'aggression physique dégradante envers la personne contre qui elle est destinné.

Ce geste est tout aussi condamnable dans les deux sens. Je ne comprends pas pourquoi tu penses que constater la realité de la place de la femme dans la société est forcément occulter les problématiques des hommes?

Mais sur la violence, les chiffres parlent d'eux même: 85% des victimes de violences conjugales sont des femmes. 15% d'hommes en sont donc egalement victimes, ce qui est tout aussi deplorables, mais voila, pour cette souffrance, la femme en a bien l'apanage.

Fidelio et SN3 le sujet est bien vous avez tous les 2 vos arguments, arretez de vous pouillez parce que de l'exterieur, ca se voit que vos avis ne sont pas si opposés que cela en plus. Je suis convaincue que vous ne pensez pas tout a fait les propos extremes que vous tenez l'un et l'autre pour etayer vos avis. bon je me trompe peut etre :o° allez, les mecs, faites pas vos catcheuses :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Mais nier le statut inférieur communément attribué à la femme est egalement irréaliste, voir de mauvaise foi.

Je ne nie pas la misère subit par les femmes, mais je ne peux lui attribuer un statut inférieur, c'est déjà la considérer comme inégale. Ce n'est pas ma philosophie. Et je pense que la femme se voulant inférieure le sera, tout comme la femme se voulant égale le sera.

Mais sur la violence, les chiffres parlent d'eux même: 85% des victimes de violences conjugales sont des femmes. 15% d'hommes en sont donc egalement victimes, ce qui est tout aussi deplorables, mais voila, pour cette souffrance, la femme en a bien l'apanage.

Chez les SDF c'est l'homme. C'est par contre une tare d'en parler. Pourquoi ? J'en sais rien, peut-être parce que ça va à l'encontre du féminisme, peut-être pas.

Par contre le féminisme, malgré son but honorable, renforce l'idée d'infériorité de la femme de part son excès. C'est là que je rejoints Arkana : "Le mieux est l'ennemi du bien."

Modifié par SN3 The last.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant