la rue aurait-elle décidé que le chômage était préférable au travail ?

Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Ca y est, j'ai cherché et j'ai trouvé LE sujet (hommage à naturellevasion).

Alors tous les bloqueurs de fac, voici près de 2 mois que la loi a été abrogée.

Et maintenant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

muten Membre 3 166 messages
Forumeur interimaire‚
Posté(e)
;) au tour du CNE !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Sur les 400 000 CNE 40 000 emplois seraient des emplois qui n'auraient jamais été créés en dehors. C'est pas mal quand même !

Ca aurait peut être été pareil pour le CPE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Si Le CPE était passer si le gouvernement continuer les réformes, la flexibilisation du travail elle aurait permis a terme le déblocage du chomage

Les patrons l'ont toujours dit, c'est plutôt par manque d'argent qu'il n'embauchent pas, ils se plaignent surtout des charges. La France est le pays le plus taxé d'europe, en Angleterre, les charges sont deux fois moins élevées, ça fait une sacrée différence.

Le CPE/CNE sert surtout à autoriser les licenciement abusifs, heureusement que les prud'hommes ne se sont pas laissés piéger.

La proposition de Bayrou de mettre 2 emplois sans charges pour toutes les entreprises me paraît être une bien meilleure idée.

la rue aurait-elle décidé que le chômage était préférable au travail ?

La rue voterait certainement pour la proposition de Bayrou, elle ne préfère donc pas le chômage

Seulement, dans une démocratie, l'opinion du peuple, le gouvernement s'en fout. Les copains nommés au conseil constitutionnel, ça c'est la vraie démocratie.

Un référundum aurait couté immensément moins chèr que les grèves et les émeutes anti-CPE.

Mais la classe politique pense que tout est préférable à la démocratie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anonyme.a Membre 138 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

;) Mazarino. Je suis pour une fois OK avec toi sur le fait que le CPE aurait pu créer des emplois.

;) Johndoe.

Les patrons n'embauchent pas que par mank d'argent mais également par mank de flexibilité... Si un patron d'une petite entreprise se trompe dans une embauche ca peut lui couter très cher voir entraîner la chute de son entreprise... car licencier qq ki fait très mal son travail n'est pas si évident ke ca...

tu parles du fait ke le CPE aurait autorisé des licenciements abusifs mais en attendant si la personne fait bien son travail, ce n'est absolument pas dans l'intérêt du patron de la licencier et de reformer quelqu'un d'autre à sa place... Maintenant, des abus il en existera quelque soit le système mis en place! Et d'ailleurs de nombreux abus existent déjà dans le système actuel!

Quant à ton opinion sur le fait que "la classe politique pense que tout est préférable à la démocratie. ", c'est quoi tes arguments? sur quoi cette opinion est-elle fondée?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Si un patron d'une petite entreprise se trompe dans une embauche ca peut lui couter très cher voir entraîner la chute de son entreprise

Il y a une période d'essai de 6 mois.

ce n'est absolument pas dans l'intérêt du patron de la licencier et de reformer quelqu'un d'autre à sa place

Ca depend, la formation est inutile ou l'affaire de quelques jours dans la plupart des entreprises.

Si le patron doit acheter un fauteuil spécial adapté aux problèmes de dos de l'employé, sur recommandation de la medecine du travail, ça a provoqué un licenciement pour le CNE par exemple. Même chose pour ceux qui prennent un congé parental, tombent enceintes, tombent malades, demandent une augmentation, le paiement des heures sup, etc... Ou encore par vengence, ou pour placer un copain à la place.

Quant à ton opinion sur le fait que "la classe politique pense que tout est préférable à la démocratie. ", c'est quoi tes arguments? sur quoi cette opinion est-elle fondée?

C'est une évidence, elle préfère des émeutes anti-CPE, des jours de grèves, tout ça coute énormément plus chèr qu'un référundum pour ou contre le CPE, sans parler du coût social, des étudiants ont loupé leur année à cause de ça.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anonyme.a Membre 138 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

pour répondre à tes arguments:

- la période d'essai est rarement de 6 mois et de tte facon qq peut TB faire son job s'il sait qu'après il sera en CDI et donc protégé... puis, cette même personne peut bacler tt après avoir eu son cdi... et oui ces situations là existent vraiment!

- "la formation est inutile ds la plupart des entreprises"... à bon? ben je ne dois pas connaitre les même entreprises que toi...

- quant aux étudiants.... malheureusement certains ont raté leurs années car des étudiants défendant la démocratie et la liberté d'expression de chacun les ont empêché d'aller en cours......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
la période d'essai est rarement de 6 mois

D'un point de vue légal si, donc si les employeurs ne souhaitent pas profiter des 6 mois en entier, alors ça ne sert à rien de l'étendre à 2 ans.

quant aux étudiants.... malheureusement certains ont raté leurs années car des étudiants défendant la démocratie et la liberté d'expression de chacun les ont empêché d'aller en cours......

C'est parceque le gouvernement refuse la démocratie, il préfère que des étudiants loupent leur année plutôt que de faire un référundum. Même chose pour le coût des jour de grèves, des dégradations, des victimes des casseurs. Pour le gouvernement, tout est préférable à laisser le peuple souverain. Il aurait pu régler le problème en claquant des doigts, mais il a refusé.

"la formation est inutile ds la plupart des entreprises"... à bon? ben je ne dois pas connaitre les même entreprises que toi...

J'ai dis "inutile ou l'affaire de quelques jours"

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GringO 1 Membre 1 180 messages
Sarkophage‚ 34ans
Posté(e)

:D wooooooooooooooo :D .

J'ai rarement autant entendu de conneries de toute ma vie ;)

Alors avant tout naturellevasion, la palme te revient : dire que les chomeurs se complaisent dans leur état et q'ils préfèrent vivre sur le dos de la société plutot que d'être actifs, c'est.... ;) .

ta réflexion est celle d'une personne qui bien évidemment ne connait pas le chomage, certainement bien assise le cul au fond de son fauteuil de bureau, indélogeable, petit cadre ou aspirant dans une société privée de moyenne importance. j'ai tort ? peu importe.

sais tu ce qu'est le chomage ? connais tu l'état psychologique de le plupart des chomeurs ? est tu déjà resté chez toi, impuissant pendant plusieurs mois ? sais tu combien de temps les assedics mettent pour te payer tes premières indemnités ? sais tu ce que c'est que de ne toucher que 75 % du SMIC ? A moins que la réponse à toute ces questions ne soit OUI, tais toi, car la misère ça se respecte.

Autre énormité : je ne sais plus qui a dit qu'il n'était pas normal que la rue décide à la place de nos élus. en principe oui, mais hey poulette, tu l'as vu la situation de tes élus aujourd'hui ?

Combien de claques en l'espace d'1 an et demi ? élections, constitutions, émeutes de novembre et aujourd'hui (enfin hier du coup) le CPE. tu m'excusera mais quand il y a un tel fossé entre une nation et ses dirigeants, il faut faire quelque chose.

Quelqu'un d'autre a dit : "sans un minimum de flexibilté je n'aurais pas d'emploi" ;)

t'as raison mec laissons les patrons nous baiser, on aura peut être une chance de ramasser quelque miettes. sans déconner, arretons de nous contenter du "moins pire".

Voilà, j'pense que j'y reviendrais parceque des énormités sur ce topic j'en ai vu plus que ça :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 140 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

GringO 1 : ;)

Je partage aussi bien évidemment les arguments de johndoe.

Et Mazarino, je nai pas analysé les chiffres, mais voilà la réflexion que j'ai eu en lisant ton post :

"Sur les 400 000 CNE 40 000 emploi seraient des emplois qui n'auraient jamais été créés en dehors"

Donc celà veut dire que 360 000 CNE se substituent à un contrat traditionnel ??

Quelle aurait été la part des CDI dans ces 360 000 postes ?

De quoi croyiez vous que nous parlions quand nous avancions que le CNE et le CPE, plus que de créer des emplois, servaient surtout à précariser des emplois existants ?

Et celà nous fait 400 000 emplois avec encore entre 1 et 2 ans de "durée de consolidation" ... donc quels seront ces 400 000 emplois encore présents à la fin de cette période (seconde critique émise : le turn over, ou simplement l'augmentation du licenciement par simle convenance).

Ce deuxième chiffre viendra également nous éclairer, et voir si nous avions également raison sur ce point ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Pendant que tu te préoccupes des rentes de situation, actuellement, 40 000 personnes en moins connaissent les affres du chômage. Si pour toi, l'équivalent d'une ville moyenne ne représente pas grand chose, il n'en va pas de même pour moi !

En revanche, si l'on institutionalise la fin du CDI comme mode normal de contrat, je suis aussi pour que les entreprises cessent de mendier de l'argent auprès des collectivités publiques notamment dans le cadre des aides publiques.

Oui donc à une refonte du droit social (qui produit 3 millions de chômeurs structurels, mais également oui à une refonte de l'interventionisme public ! Car les entreprises ne peuvent pas avoir en même temps le beurre et l'argent du beurre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GringO 1 Membre 1 180 messages
Sarkophage‚ 34ans
Posté(e)

Le fait que tu parles de turnover m'interpelle : en effet si aujourd'hui le patronnat a besoin de flexibilté c'est que la qualité des emplois offerts aujourd'hui est médiocre et précaire par nature.

Tu vois j'habites à Lyon et à Lyon y'a du boulot. Mais quels boulots ? Centrales téléphoniques recrutant à bac+2, postes en caisse niveau bac...

Et c'est effectivement le genre d'emploi qui génère un turn over important...

Le medef a besoin de flexibilté pour soi disant répondre aux besoins des nouvelles chaines modernes ( car nous parlons bien de travail à la chaine).

Mais les français ne sont pas fous et refusent de s'installer dans la médiocrité de la répétion, ou de se promener d'emplois précaires en emploi précaires.

Autre chose qui me vient à l'esprit :

Si certaines personnes refusent des emplois alors qu'elles sont au chomage c'est qu'il y a une loi implicite sur le marché du travail : si aujourd'hui tu es ingénieur, tu te retrouves au chomage et pour manger tu travaille à la caisse, demain tu es grillé dans ton domaine

- qu'avez vous fait ces 2 dernières années ?

- j'étais caissier monsieur ?

- et en quoi cette experience peut elle être utile pour l'emploi de cadre supérieur que vous sollicitez ?

Tu vois l'délire... encore une fois ne nous contentons pas du "moins pire"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)
Le fait que tu parles de turnover m'interpelle : en effet si aujourd'hui le patronnat a besoin de flexibilté c'est que la qualité des emplois offerts aujourd'hui est médiocre et précaire par nature.

Tu vois j'habites à Lyon et à Lyon y'a du boulot. Mais quels boulots ? Centrales téléphoniques recrutant à bac+2, postes en caisse niveau bac...

Et c'est effectivement le genre d'emploi qui génère un turn over important...

Le medef a besoin de flexibilté pour soi disant répondre aux besoins des nouvelles chaines modernes ( car nous parlons bien de travail à la chaine).

Mais les français ne sont pas fous et refusent de s'installer dans la médiocrité de la répétion, ou de se promener d'emplois précaires en emploi précaires.

Autre chose qui me vient à l'esprit :

Si certaines personnes refusent des emplois alors qu'elles sont au chomage c'est qu'il y a une loi implicite sur le marché du travail : si aujourd'hui tu es ingénieur, tu te retrouves au chomage et pour manger tu travaille à la caisse, demain tu es grillé dans ton domaine

- qu'avez vous fait ces 2 dernières années ?

- j'étais caissier monsieur ?

- et en quoi cette experience peut elle être utile pour l'emploi de cadre supérieur que vous sollicitez ?

Tu vois l'délire... encore une fois ne nous contentons pas du "moins pire"

Donc à te suivre, tout le monde doit être cadre sup voire ministre et il est indigne d'être caissier. Et l'ingénieur délicat ne veut pas se commettre avec les plébéiens et salir ses blanches mains. C'est bien sûr à la Nation de l'entretenir (par les allocations chômage) dans sa haute estime de soi ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GringO 1 Membre 1 180 messages
Sarkophage‚ 34ans
Posté(e)

t'as rien compris l'abbé

avant tout rien n'est dégradant : sur 4 années de travail j'ai moi même été caissier pendant 2 ans et opérateur de centre d'appel pendant un an. aujourd'hui j'ai trouvé une place un peu plus sympa, mais si demain je reviens en arrière, j'ai de fortes chances de me griller. c'est pas moi qui fait les règles padre... et si tout travail est respectable je comprend que la majorité des jeunes aie d'autres ambitions que de travailler à la chaine...

et les allocs chomages c'est fait pour prendre le temps de retrouver un emploi par pour qu'on te menace d'être radié parce que t'as refusé de reculer professionellement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Si on veut être sûr de ne pas "reculer" professionnellement, on passe les concours de la fonction publique (ce qui est plus qu'honorable) ! Si tu t'engages dans l'aventure du privé, tu acceptes de connaître des hauts et des bas, ce n'est pas à la Nation de te financer durant des années pour préserver ton rang social ! C'est marrant, ceux du privé crachent sur les fonctionnaires en étant aussi timorrés que le pire des ronds de cuir courtelinesques ! Moi je n'ai pas envie d'aller bosser tous les matins (comme catégorie C ou A dans l'administration ou magistrat peu importe) pour que les prélévements sociaux sur mon salaire servent à conforter le moindre pékin d'ingénieur dans l'idée qu'il est impossible que le pays n'ait aucun besoin de ses lueurs déficientes en ingéniérie. Il sera peut être plus utile comme caissier, en tout cas c'est sa vie, c'est lui que ça regarde s'il veut rebondir ! Les allocations chômage servent à soutenir ceux qui ont perdu leur emploi pour ne pas qu'ils se clochardisent. Elles ne sont pas là pour servir de rente à des petits marquis qui ne veulent pas "déchoir" ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GringO 1 Membre 1 180 messages
Sarkophage‚ 34ans
Posté(e)

bon avant tout que certaines choses soient claires : je suis bien loin d'être ingénieur et je n'ai jamais craché sur la fonction publique.

Ceci dit t'es du genre à exagérer direct toi non ?

"si tu t'engages dans l'aventure du privé" tu m'fais rire tu crois vraiment que c'est le genre de choix qui s'offrent aux gens dans une carrière ? alors qu'est ce que j'fais c'matin... public ou privé ? ;)

"les petits marquis qui ne veulent pas déchoir" t'as plané padre et j'vais t'donner un exemple concret le mien (puisque j'le connais bien :D ) j't'ai raconté que j'avais fait que des boulots merdiques et qu'aujourd"hui j'avais trouvé une place un peu plus attrayante (ce qui n'empeche pas que je sois toujours smicard mais passons...) sache que j'en ai bien chié pour trouver un boulot correct (sans diplomes, juste un vague bac) et qu'il est hors de question pour moi de revenir en arrière. c'est ce qui s'appelle l'ambition et si t'en a pas un minimum t'es mort : personne ne se plait en bas de l'échelle. alors les systèmes anglais et autres qui te proposent des tafs n'ayant rien à voir avec ta qualification ni ton experience je les rejette complètement. ce ne sont que des moyens de t'appuyer sur la tête pour t'empecher de progresser et si possible dte faire reculer.

et crois moi l'abbé c'est loin d'être des paroles de marquis.

et les allocs ne sont pas là pour t'empecher de te clochardiser, c'est pourri c'que tu dis, heureusement qu'on en est pas là quand on se retrouve au chomage.

tu fais quoi dans la vie tu bosses ? parceque tu t'exprimes bien mais sans vouloir t'offenser t'as l'air complètement déphasé avec tout ça. si j'te l'dis c'est pas pour t'agresser mais c'est un ressenti sincère

et puis arrette de faire ca ;) l'abbé tu vas finir pas te trépaner ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

J'ai mes diplômes en droit et justement je préfére le service de l'Etat plutôt que le privé. Donc je reconnais que c'est dur mais c'est un choix ! Je passe les concours l'an prochain mais t'inquiètes, j'ai souvent été contractuel pour me faire un peu de fric (CDD de droit public dans l'administration, d'abord équivalent C puis B) donc je connais quand même un petit peu le monde professionnel ! ;)

C'est un choix car si tu veux être dans le public, tu passes les concours. C'est pas les mêmes salaires mais tu sers l'intérêt général plutôt que le tien. Tout le monde n'a pas l'âme d'un marchand ! Dans le privé, salaires en moyenne plus élevés mais insécurité, faut choisir ! ;)

Et les allocs chômage c'est pour quoi faire selon toi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GringO 1 Membre 1 180 messages
Sarkophage‚ 34ans
Posté(e)

pour te laisser le temps de te retourner mais c'est loin d'être la frontière avec la clochardisation

maintenant si t'as la chance d'avoir le temps de préparer des concours et de faire des études c'est cool pour toi, j'ai toujours eu beaucoup de respect pour les gens qui se lançait dans de grandes études d'érudits, bref c'est pas l'sujet, mais arrette de dire que c'est un choix

et quand t'as pas l'choix tu t'fais tout seul via le privé (rends toi compte que t'es en train de me faire faire l'apologie du privé... c'coup ci c'est moi qui ai trop du ;) )

et puis salaires plus élevés dans le privé.... ouais y'a p't'être des chiffres, en attendant moi c'que j'vois c'est des smicards.

quoiqu'il en soit l'écart de salaire ne vaut pas une bonne vieille sécurité de l'emploi. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anonyme.a Membre 138 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
C'est parceque le gouvernement refuse la démocratie, il préfère que des étudiants loupent leur année plutôt que de faire un référundum. Même chose pour le coût des jour de grèves, des dégradations, des victimes des casseurs. Pour le gouvernement, tout est préférable à laisser le peuple souverain. Il aurait pu régler le problème en claquant des doigts, mais il a refusé.

La démocratie ne signifie pas la souveraineté du peuple....

Par ailleurs, le problème de fonds dans le CPE c'était le chômage et si le problème du chomage pouvait être réglé en claquant des doigts, ca serait fait depuis longtemps.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 140 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Ceci dit t'es du genre à exagérer direct toi non ?

Gringo, je te présente Mazarino ;)

D'ailleurs, pour te répondre cher Mazarino, voit plus loin ue le bout de ton nez.

Je n'en ai pas rien à foutre de 40 000 chômeurs en moins, mais moi je ne suis pas resté à l'âge de la photo, je suis à celle de la vidéo : il faut rajouter la dimension temps à ton "raisonnement".

Tu t'extasies de 40 000 chômeurs en moins ?

Mais moi je m'inquiètes de 360 000 emplois, dont une grande partie en CDI, qui se retrouve tous avec le statut de CNE.

Ca veut dire qu'on a pris 360 000 emplois (qui aurait pu être des CDI) et qu'on applique des règle de quasi CDD pour tout ce monde.

Surtout, si la moitié de ces 400 000 emplois (et encore je suis optimistes), n'est pas renouvelée, celà nous fait, d'ici 1 an, 200 000 personnes qui retournent sur le marché de l'emploi (Avec, comme l'a soulevé Gringo, pas grand chose à ajouter au CV).

Bref, tu ajoutes 40 000 d'un côté sur cette année écoulée, mais combien disparaisse de l'autre côté sur l'année qui vient ? Si c'est plus de 40 000 (comme je le pense), ça ne sert à rien.

Et, encore une fois, le problème actuel du chômage des jeunes (pour revenir au CPE), ce n'est pas tant de trouver un emploi (ce que voulait faire le CPE) mais de le conserver (l'inverse de ce que prônait le CPE).

Toi qui te dresse contre la démagogie, tu te laisses si facilement berner en absorbant des chiffres immédiats, une belle réalité présenté par le gouvernement, sans voir plus loin que le bout de ton nez et sur le long terme ? Sans analyser ?

Inquiètes toi, la plupart des gens a justement sentie l'entourloupe, tes réflexes s'amenuisent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant