Le choix devant 13 millions d'euros

Mon choix de vie   50 membres ont voté

  1. 1. mon choix de vie

    • Je prends
      34
    • Je prends pas
      16

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Nephalion Modérateur 27 880 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)
Une valise de 13 millions d'euros peut être à vous pour une fellation ou un cunnilingus.

Que faites-vous?

Expliquez votre raisonnement qui vous amène à la décision que vous prennez.

Etant paranoïaque sur les bords, je me demande pourquoi quelqu'un serait prêt à payer une telle somme pour ça.

De fait, cela me paraissant louche, cela sous entendra que la somme proposée est en rapport avec le risque encouru.

Et n'ayant pas besoin de cette somme au point de prendre un tel risque, je me contenterais donc de décliner poliment l'offre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Pareil, j'y croirais pas et je m'en irais après lui avoir jeté un regard qui le/la traite de maboule. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TheDoors Membre+ 13 350 messages
I am the Lizard King. I can do anything.‚
Posté(e)

A voté :smile2:

J'ai vraiment pas de morale ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Je prends mais je me pointe avec savon, préservatifs en tout genre, etc.... que je doive officier ou me laisser faire.

Une fois que j'ai la valise, je la ramène chez moi pour contempler quelques heures une telle somme car je n'imagine pas ce que cela peut représenter.

De toutes les façons, je n'ai vraiment pas besoin de la totalité de la somme, la moitié serait plus que suffisante pour vivre sans tracas le reste de mes jours et gâter mes filles.

Donc j'emploierais l'autre moitié pour les gens dans le besoin mais en choisissant les associations.....

Je suis vénale ? et alors: un cunni ou une fellation c'est vite passé, ça peut éventuellement ne pas être désagréable et si ça peut améliorer ma vie, celle de mes filles et celles d'autres gens pourquoi pas ?

vous remarquerez que j'ai mis "ma vie" en premier, je ne suis pas hypocrite.

raison de l'édition: pffff.....fautes d'orthographe !

Modifié par ASKI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Putain, on est quand même un tiers à dire non, j'aurais pas cru.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Un tiers d'hypocrites ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Même pas, parfois je peux être un mulet jusqu'à l'irrationnel. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Si j'étais moral, mais Dieu dans son infinie bonté m'a dispensé de ce pêché, j'éprouverais davantage de culpabilité à faire commerce d'oeuvres issues du travail de mon esprit que de mes appétits charnels. Dans une logique d'intégrité ascétique, n'est-il pas plus choquant de vendre son livre ou sa peinture que ses "exploits linguistiques" ? Car, dans le premier cas, il s'agit d'une parcelle de son intelligence alors que dans le second il n'est question, après tout, que d'agilité bucale comme lorsqu'on déguste un cornet de glace. Pour un ascète, faire commerce de sa plume devrait constituer une compromission inacceptable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

La haute qualité de mes fellations n'a pas de prix ;) , c'est un cadeau et un honneur réservé uniquement à mon namoureux :sleep:.

Et pis le navet qui propose 13 millions d'euros pour ça est le roi/la reine des nases, sachant que pour rien la petite affaire peut être faite avec certains bouillonneurs d'hormones.

Ah la la Elaïs, la midinette par excellence qui a trop regardé Proposition Indécente (tu sais Redford il a maintenant le bout tout fripé, ridé comme un escargot bouilli, hein :smile2: ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)
Si j'étais moral, mais Dieu dans son infinie bonté m'a dispensé de ce pêché, j'éprouverais davantage de culpabilité à faire commerce d'oeuvres issues du travail de mon esprit que de mes appétits charnels. Dans une logique d'intégrité ascétique, n'est-il pas plus choquant de vendre son livre ou sa peinture que ses "exploits linguistiques" ? Car, dans le premier cas, il s'agit d'une parcelle de son intelligence alors que dans le second il n'est question, après tout, que d'agilité bucale comme lorsqu'on déguste un cornet de glace. Pour un ascète, faire commerce de sa plume devrait constituer une compromission inacceptable.

"Vendre" un livre c'est surtout partager un savoir, une intelligence, une expérience....

Et cela ne demande pas de mettre son égo ou ses valeurs de côté...

Au contraire, je trouve que sa ne peut que l'accroître... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

13 millions ? Je me demande où ma femme trouverai une somme pareille et pourquoi elle me les donnerait pour un truc qu'elle à gratuitement.

Donc je prend pas, ça sent le traquenard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Si vendre un livre est partager un savoir ou une poésie, vendre une fellation ou un cuni est partager un talent.

Pourquoi l'activité commerciale ennoblirait le premier et salirait le second ?

Soit on condamne la notion même de mercantilisme et en ce cas on prône la distribution gratuite de ses oeuvres et "talents" à ceux qu'on estime dignes de les recevoir, soit on ne fait pas de distingo dans sa volonté de profit. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)
Si vendre un livre est partager un savoir ou une poésie, vendre une fellation ou un cuni est partager un talent.

Pourquoi l'activité commerciale ennoblirait le premier et salirait le second ?

Soit on condamne la notion même de mercantilisme et en ce cas on prône la distribution gratuite de ses oeuvres et "talents" à ceux qu'on estime dignes de les recevoir, soit on ne fait pas de distingo dans sa volonté de profit. :sleep:

Pourquoi on condamne pas le fait d'acheter des livres de plusieurs auteurs?

Alors que l'on condamne la polygamie et n'autorise que le mariage avec une autre personne....? :o°

On ne peut comparé la poule et l'éléphant... ( ;) oui, j'avoue...elle est bizarre ma phrase... :smile2: )

Edit: Et après tout, si tu veut bien prêter ta femme contre quelques billets, sa me dérange pas ! :sleep:

Modifié par Nytho_0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

La polygamie n'est pas condamnée de tout temps et en tout lieu et je suis moi même partisan de sa légalisation. Et si tu veux souligner les incohérences de la Société et des "moraux" (tartuffes ?), je suis de tout coeur avec toi ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)
La polygamie n'est pas condamnée de tout temps et en tout lieu et je suis moi même partisan de sa légalisation. Et si tu veux souligner les incohérences de la Société et des "moraux" (tartuffes ?), je suis de tout coeur avec toi ! :|

:smile2: ;):sleep::sleep:

Le sexe et sa morale...Comme quoi sa peut aller à l'encontre de bien des valeurs...

Même si la polygamie était autorisé, ni moi ni ma copine irions voir ailleurs...Question de personnalité... :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Si un vénérable magistrat comme le juge Ti a 3 femmes, qui sommes-nous pour villipender sa philosophie ? :smile2:

TEMPLE.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)
Si un vénérable magistrat comme le juge Ti a 3 femmes, qui sommes-nous pour villipender sa philosophie ? :o°

TEMPLE.jpg

Je suis sur que tout ceux qui aimerait être à sa place mais qui ont une femme qui ne veut pas, trouverons quelque chose a dire...Soit de l'envie, soit de la jalousie...En tout cas nombreux seront les gens qui ne resteront pas insensible a son cas!

:smile2: ;):sleep::sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Mouhai, et bien si ta morale te pose des problèmes, fais ce qu'on te demande, prends la valise et va la donner à Emmaüs pour qu'ils construisent des logements.

Oui, je ferais un truc comme ça, sans aucun problème de morale ! ;) Sauf de faire ce qu'on me demande.

Je crois que je prendrais tellement le chou à la personne qui me proposerait ça qu'elle irait filer d'elle-même les 13 millions, en s'excusant d'avoir osé demander un truc comme ça. :sleep:

Cela dit, j'en rencontre pas tous les jours des gens capables de payer 13 millions pour une pipe...

Si vendre un livre est partager un savoir ou une poésie, vendre une fellation ou un cuni est partager un talent.

Pourquoi l'activité commerciale ennoblirait le premier et salirait le second ?

Soit on condamne la notion même de mercantilisme et en ce cas on prône la distribution gratuite de ses oeuvres et "talents" à ceux qu'on estime dignes de les recevoir, soit on ne fait pas de distingo dans sa volonté de profit. :sleep:

Je ne pense pas que ce soit un problème de mercantilisme. Ni même un problème de morale générale.

Si tu peux faire ça pour 13 millions, ça veut dire que tu le peux pour moins. Et si tu ne conçois pas d'exercer ça comme n"importe quel autre pratique ou métier - et que tu cèdes occasionnellement, il y aura un conflit interne qui va se créer.

Seulement, on peut y être contraint par bien des moyens qui biaisent la réflexion sur le moment (appât du gain, facilité, etc...).

Tout individu devrait avoir le droit (ou les moyens) de refuser ce qui s'apparente à mes yeux à un acte de soumission par l'argent, et non à un commerce plus normal comme pourrait l'être une prostitution volontaire.

Sinon, on peut te proposer de manger de la merde, dans le même ordre d'idée. :smile2:

Ce n'est donc pas d'un commerce dont on parle mais de l'abandon de sa morale personnelle à partir d'une certaine somme, et de contraintes implicites. (Bon, si on en a pas sur ça, c'est reglé ! :o° ).

Cela dit, je pense comprendre ceux qui le feraient. Et l'espère pour eux qu'ils le vivraient bien ensuite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Encore faut-il faire entrer le sexe dans une "morale personnelle".

J'aurais aimé avoir une réponse entre vendre une fellation et vendre son oeuvre littéraire. Dommage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)
Encore faut-il faire entrer le sexe dans une "morale personnelle".

J'aurais aimé avoir une réponse entre vendre une fellation et vendre son oeuvre littéraire. Dommage !

Là où ton argumentation pourrait être valable,ce serait en tant qu'achat d'un produit (même si je trouve plus condamnable d'acheter un livre que du bon temps à une prostituer...).

Mais le problème qui se pose, comme la très bien expliqué yop!, est tout autre que ce à quoi ton argumentation répond...

Mais je veut bien te donner mon point de vue sur le fait de vendre une fellation et vendre une œuvre...

Vendre une œuvre, c'est dans un sens de partage...L'écrivain donne la chance à ses lecteurs d'apprendre, de voir avec des yeux différents des leurs...Il n'y a pas de soumission ou de mise à mal d'aucune valeurs...

L'écrivain (merci yop! :smile2: ) veut enseigner participer au bonheur d'autrui et le lecteur veut se construire, apprendre...

Vendre un fellation, c'est offrir son corps, le donner...En ce sens c'est perdre tout contrôle de soi, au détriment de l'acheteur...On perd ainsi tout ce qui fait notre humanité et ce qui fait que l'on est vivant, face à la soumission de l'acheteur et ainsi de l'argent...C'est en ce sens que d'autre valeurs sont misent en jeu...

De plus je ne pense pas que les péripapéticienne face se métier par plaisir...Si elles pourraient vivre autrement, elles le feraient pour la pluspart d'entre elles...

Maintenant, il existe bien des gens qui seraient capable de vendre leur âme au diable...Alors, oui, cela reste en grande partie par rapport à la personnalité de chacun...

Modifié par Nytho_0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant