Qu'est-ce que la Science? A t-elle le monopole de la verite?

Qu'est-ce que la Science?   80 membres ont voté

  1. 1. Qui a le droit de pretendre detenir la verite?

    • les scientifiques
      38
    • les religieux
      5
    • les journalistes
      0
    • les hommes politiques
      0
    • les philosophes
      11
    • autres
      26
  2. 2. Est-ce qu'il existe UNE definition de ce qu'est la science?

    • Oui il y existe une definition precise admise dans toute la comunaute scientifique
      42
    • Non il n'y a pas de consensus historique
      19
    • Je ne sais pas
      19
  3. 3. Qui est le mieux placee pour definir ce qu'est la science (et ce qui n'est pas de la science)

    • Un scientifique
      51
    • Un philosophe
      23
    • Un religieux
      5
    • Un politique
      1

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)

je te sens en forme sur ce coup la ,Grenouille :yahoo:

T'as la botte secrète ,hein ,que toi seul connait ,pas vrai ,coquin va :rtfm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Elhyareno Membre 4 313 messages
Le gremlins à lunette‚ 28ans
Posté(e)

C'est correct en base 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Tu confonds syntaxe (les lettres écrites) et sémantique (le sens).

La formule 2+2=4 est vraie. Le sens est vrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elhyareno Membre 4 313 messages
Le gremlins à lunette‚ 28ans
Posté(e)

Et donc? En quoi ça va à l'encontre de ce que je dis? Le sens existe apparemment mais on ne peut l'appréhender qu'à travers nos sens et les structures artificielles comme la syntaxe, ainsi la réalité brute nous est inaccessible telle qu'elle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Folie Membre 3 905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Tu confonds syntaxe (les lettres écrites) et sémantique (le sens).

La formule 2+2=4 est vraie. Le sens est vrai.

Si j'ai un 2 et que je lui additionne ou ajoute un 2 alors ça donne 22... la formulation est correcte et le sens est vrai.

Modifié par La Folie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)

Oui mais ce n'est pas la définition de l'addition

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Et donc? En quoi ça va à l'encontre de ce que je dis? Le sens existe apparemment mais on ne peut l'appréhender qu'à travers nos sens et les structures artificielles comme la syntaxe, ainsi la réalité brute nous est inaccessible telle qu'elle.

N'importe quoi... Le sens préexiste à la syntaxe. Quand j'écris une phrase, je commence par en penser le sens avant de l'écrire.

De toute manière, deux et deux font quatre dans toutes les bases, y compris en base 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elhyareno Membre 4 313 messages
Le gremlins à lunette‚ 28ans
Posté(e)

Ce n'est pas la définition de l'addition en mathématique, on peut inventer une autre définition pour décrire autre chose dans un autre but.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Folie Membre 3 905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Oui mais ce n'est pas la définition de l'addition

La vérité serait-elle contextuelle dans ce cas... je vois bel et bien une addition de 2 chiffres qui sont le 2... et je vois bel et bien un résultat contenant 2 chiffres... l'addition et ses règles sont respectés... 2 fois un 2 donne deux 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elhyareno Membre 4 313 messages
Le gremlins à lunette‚ 28ans
Posté(e)
N'importe quoi... Le sens préexiste à la syntaxe. Quand j'écris une phrase, je commence par en penser le sens avant de l'écrire.

De toute manière, deux et deux font quatre dans toutes les bases, y compris en base 2.

Ta pensé n'a-t-elle pas sens de syntaxe? Dans le sens où elle décrit et interprète déjà quelque chose?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
La vérité serait-elle contextuelle dans ce cas... je vois bel et bien une addition de 2 chiffres qui sont le 2... et je vois bel et bien un résultat contenant 2 chiffres... l'addition et ses règles sont respectés... 2 fois un 2 donne deux 2.

Non, c'est juste que tu déformes le sens des mots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
La vérité serait-elle contextuelle dans ce cas... je vois bel et bien une addition de 2 chiffres qui sont le 2... et je vois bel et bien un résultat contenant 2 chiffres... l'addition et ses règles sont respectés... 2 fois un 2 donne deux 2.

Il semblerait que oui ;la vérité serait vrai^^ lorsqu'elle fonctionne dans un état de véracité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Folie Membre 3 905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Non, c'est juste que tu déformes le sens des mots.

Pas du tout... chaque mot a un sens exact. De plus on peut constater qu'il y a addition puisque 2 et 2 font 22.

Ce qui n'existe pas peut-il être vrai cher Grenouille... dire que les dragons crachent du feu serait-il vrai...

Il semblerait que oui ;la vérité serait vrai^^ lorsqu'elle fonctionne dans un état de véracité.

Et elle serait fausse lorsqu'elle fonctionne dans un état de fausseté... :yahoo: Ce qui serait tout aussi vrai dans ce contexte.

Modifié par La Folie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Est ce que "2+2=4" est vrai ?

Comme toute verite, cela est vrai que relativement a certains axiomes et a certaines conventions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Folie Membre 3 905 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Si la logique est une science alors la science a le monopole de la vérité...

Si la science est une logique alors la logique a le monopole de la vérité...

Je pencherais du côté de la logique... ce serait plus logique... selon moi. :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Head-shot. Membre 146 messages
Forumeur inspiré‚ 20ans
Posté(e)

pour moi la science a et mérite le monopole de la vérité . elle nous montre par A+B que ceci ou cela est possible ou non pour la plupart des choses.

Les philosophes sont des gens selon moi , tres intelligent qui comprennent énormement de choses sur la vie mais leur caractere particulier ne leur permet pas de faire comprendre a tout le monde se qu'ils pensent.

les politiques sont avant tous des personnes persuasif adeptent du mensonge et n'ont donc pas le monopole de la vérité.

et enfin les religieux sont la juste pour aider une partie de la population avec leur parole rassurante

selon moi la vérité et donc entre les mains des scientifiques puis des philosophes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Comme toute verite, cela est vrai que relativement a certains axiomes et a certaines conventions.

Donc un ingénieur n'est pas obligé de dire que 2+2=4, il peut faire un avion et dire qu'il est sûr qu'il va bien fonctionner même si dans ses calculs il y a "2+2=5" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Tout a fait. Comme je l'ai ecrit, cela depend des axiomes de base auxquel il se refere (2+2 en base de 10 donne un resultat different en base de 6 par exemple) et quel convention il utilise (le signe + en informatique n'a pas la meme signification qu'en math: example "2"+"2"="22" en VB).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

le souci c'est qu'il n'y a qu'une vérité et que la science est trés loin d'être statique , la science progresse et vérité d'auj ne sera peut-être pas vérité toujours , c'est aussi cela qui est passionnant pour un scientifique non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Pas du tout... chaque mot a un sens exact. De plus on peut constater qu'il y a addition puisque 2 et 2 font 22.

Si dans ta convention, 22 signifie bien le résultat de l'addition de deux 2, équivalent du 4 en système décimal et, par conséquent, n'est pas le vingt-deux...

Dans ce cas, il ne s'agit pas d'une révolution mathématique mais juste d'un changement de langage : 2 + 2 + 2 = 222, etc... Une logique analogique cumulative et... limitée. (Comment tu m'écrirais "2 - 4" ou "2 moins 22" ?)

La convention autour des nombres a mis du temps à se mettre en place, a subi l'apport des peuples du monde entier pour arriver au système que l'on connaît aujourd'hui -le décimal- susceptible de nous permettre d'écrire tous les nombres.

Je vois mal comment tu pourrais arriver à noter des opérations comprenant un millier de 2, de 4 et de 7 avec ce système archaïque et qui est rigolo dans un livre de Bernard Werber en tant que fausse énigme mathématique.

1

11

21

1211

...

...

...

Complétez les lignes suivantes :o

========

Tout a fait. Comme je l'ai ecrit, cela depend des axiomes de base auxquel il se refere (2+2 en base de 10 donne un resultat different en base de 6 par exemple) et quel convention il utilise (le signe + en informatique n'a pas la meme signification qu'en math: example "2"+"2"="22" en VB).

Quel intérêt à changer de convention au sein de la même phrase ? Dans une convention donnée, le raisonnement mathématique est également exprimable que dans une autre (sauf limite -justement- du langage conventionnel). C'est là la force du raisonnement mathématique : il est au-delà du langage employé, doit pouvoir se démontrer et s'y vérifier. :cray:

Pour mettre en défaut 2+2= 4, il faudrait la dézinguer dans le même langage, avec une démonstration la mettant en défaut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant