Proposition de société future.

Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)

Ce qu'il faudrait faire, pour stabiliser les choses, ce serait d'introduire un membre du peuple dans le gouvernement dont j'ai parlé. Son seul rôle sera de répéter ce que dit la majorité du peuple et rien de plus. Il peut imposer son doit de véto aussi.

Si le sommet ne peut aider la base, alors c'est la base qui vient au sommet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Pour stabiliser, l'honnêteté serait bienvenue aussi..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)
Pour stabiliser, l'honnêteté serait bienvenue aussi..

Utopique... :smile2: Mais en multipliant le nombre de gouvernants on peut arriver à quelque chose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

C'est le principe du fédéralisme. La majorité locale s'implique dans la vie locale et envoie ses recommandations ou besoin pour des sujets plus globaux. Cela fonctionne assez bien d'ailleurs avec internet ou les discussions sont favorisées, l'instruction et les connaissances bien plus fouillées aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)
C'est le principe du fédéralisme.

Pas totalement. Le fédéralisme divise le pays en petits états. Mon idée à moi est de diviser le pouvoir en petits pouvoirs pour tout le pays...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Ha ouai, c'est vrai que l'état je ne suis pas pour, je lui préfère un type neuronal, plus libre d'association, de dissociation, mais toujours lié à l'ensemble. L'état serait plus la pieuvre monosépale tentaculaire, avec le risque de voir crever l'ensemble sui la tête est malade, ce qui se passe à mon avis pour notre société capitaliste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
un.etre Membre 593 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
De « conseils gigognes » (nested councils) décentralisés, d’« acteurs sociaux enchevêtrés qui ont chacun leur mot à dire en fonction des conséquences que leur choix entraînera pour eux-mêmes ; qui ont tous accès à une information de qualité, sont formés, ont confiance en leurs compétences et sont motivés pour développer, communiquer et exprimer leurs préférences ».

Oui est l'homo oeconomicus est un individu rationnel.... et l'information est parfaite sur les marchés financiers....

donc ok.........

les hypothèses de ton texte sont aussi lourdes que dans le systeme actuel, c'est bien ce que je pensais....aucun systeme n'est parfait!

edit:

sinon contrairement à ce qu'on peut croire. Mutualiser, peut (j'ai pas dit que s'etait, mais que ça pouvait) s'averer tres improductif en terme de controle des derives.

Un certain nombre d' ouvrages psycho sociologique traitent du sujet....

Pour expliquer en 2mots. Vu qu'on divise les decisions, le pouvoir. Personne ne porte le poids des responsabilités des consequences.... En gros si jamais il y a une couille, c'est pas réellement moi qui ai decidé.... donc c'est pas vraiment de ma faute... donc pas de stress....

(mais j'ai vulgarisé l'idée et vous etes suffisamment intelligent pour passer outre la vulgarisation et comprendre le message je pense)

Modifié par un.etre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Je crois qu'ils se marrent des conneries comme cet article ^^

Et qu'ils hallucinent et souffrent de la connerie de l'ordre actuel ? :smile2:

Le propre de l'utopie est de ne jamais se concrétiser donc à quoi bon se faire du mal sur une société illusoire où tout le monde serait heureux puisque ça n'arrivera jamais, un peu un rêve de midinettes qui ne réchauffe que certains esprits mais ne change pas les tristes réalités de notre société agonisante.....

Pour moi, faire décroître l'industrie humaine jusqu'à trouver l'équilibre entre production, consommation et finance, ça n'est pas une utopie. C'est un changement social auquel on va être amenés, ni plus ni moins.

Bien sûr, réorganiser le monde du travail, de la finance et abolir les esclavages modernes et croisés du capitalisme sans frontière et de la société de consommation ne se fera pas en un coup de cuillère à pot : c'est tout simplement le plus grand chantier que l'humanité ait jamais eu à affronter.

Alors oui, le monde actuel est comme il est mais il est aussi témoin de changements locaux, de prises de conscience et d'action.

Le monde d'il y a 100 ans ressemblait-il à aujourd'hui ? Non !

Il a changé sous les impulsions disparate de ceux qui ont entrepris. Dans 100 ans, espérons qu'il sera l'écho des impulsions altermondialiste d'aujourd'hui. Mais il ne faut pas se leurrer : nous ne le verrons jamais ce monde !

A défaut de traiter les résistants à ce système de rêveurs, je préfère les voir comme des gens généreux. Et désabusés, mais donc courageux. Et privilégiant l'humain.

Rahan l'est trop malin pour un crocro blond, c'est lui qui a inventé l'oeuf dur (si je l'ai lu dans un épisode où il mettait un oeuf de nandou dans les cendres d'un feu, au matin l'était dur le coco et il s'en coupait des grandes tranches miam slurps ...).

Rahan, c'est pas le mec qui court après le soleil ? :o° Sale utopiste va !

Ce n'est pas en proposant des intérieurs merdiques et en partageant sa voiture que l'on change le monde.

C'est beau de sans arrêt nous rappeler ton grand coeur et ta compassion... mais de toute évidence, tu parles beaucoup et tu brasse de l'air, mais rien ne change.

Bienvenue dans le monde réel ;)

C'est pas PASDEPARANOIA qui va changer les choses tout seul avec sa bite et son couteau. De plus, tu caricatures ce qui est écrit dans le post de départ (que j'ai trouvé perfectible mais pas si insensé).

Et vu comment les pro-capitalistes s'opposent aux changements du système (avec le discours du "c'est comme ça !" "T'as vu, tu parles mais rien ne bouge !" "C'est pas appliquable, c'est pas raisonnable !"). Et pire, la masse sans avis s'oppose au changement par son inertie.

C'est un cercle vicieux énorme qu'il faut briser ! Et c'est AUSSI le monde réel. :sleep:

Oui est l'homo oeconomicus est un individu rationnel.... et l'information est parfaite sur les marchés financiers....

donc ok.........

les hypothèses de ton texte sont aussi lourdes que dans le systeme actuel, c'est bien ce que je pensais....aucun systeme n'est parfait !

J'aurais bien aimé savoir si les hypothèses sur le système capitaliste auraient menées à constater (envisager) la société d'aujourd'hui. :sleep:

Un système est forcément imparfait. Là où l'humain pourra se vautrer et le faire foirer, il le fera, c'est sûr ! :|

Sinon contrairement à ce qu'on peut croire. Mutualiser, peut (j'ai pas dit que s'etait, mais que ça pouvait) s'averer tres improductif en terme de controle des derives.

Un certain nombre d' ouvrages psycho sociologique traitent du sujet....

Pour expliquer en 2mots. Vu qu'on divise les decisions, le pouvoir. Personne ne porte le poids des responsabilités des consequences.... En gros si jamais il y a une couille, c'est pas réellement moi qui ai decidé.... donc c'est pas vraiment de ma faute... donc pas de stress....

C'est déjà le cas sur les conséquences de la crise financières, non ? Pas vraiment de responsables, c'est le système qui a foiré. Même les tenants du tout-capitalisme se rangent derrière cette défense.

Je n'ai vu encore personne aller déclarer : "C'est moi qui ai joué avec des millions et avec vos vies ! J'en prends la responsabilité !"

Ensuite, en ce qui concerne la mutualisation, il est évident qu'il faudra trouver un équilibre et qu'on ne pourra pas se priver de dirigeants, de référents finals.

De plus, concrètement, certaines personnes sont faites pour coordonner et diriger, et d'autres ne veulent pas du tout. L'équilibre des forces se ferait quand même, au détriment de tout système.

Reste que réorganiser les hiérarchies, ça peut être très bénéfique : regardez Google.

Dans sa façon de faire et de traiter ses employés, c'est presque un modèle ! Et on retrouve aussi cette même humanité dans des petites entreprises familiales !

Le plus dur reste de tout réformer dans un plan d'ensemble. Cadre juridique financier international, régulation de la production par rapport aux ressources, cadre juridique sur l'impact social des méga-trust industriels, humanisation du monde du travail et changement des systèmes hiérarchiques,...

Aucun de ces changements appliqués seul dans le système actuel ne peut mener bien loin... et ça reste l'argument favori des détracteurs : "Regardez, ça ne marche(ra) pas !"

Qui ne tente rien n'aura rien, de toute façon. Pourquoi ne pas tenter ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
un.etre Membre 593 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Donc en gros: je cite Deux hypothèses fortes commun entre capitalisme et a ce texte.

La mutualisation est commune au deux...

tu crois que j'ai évoqué ça par hasard Yop! ?

il y a un sous entendu à mon message bien evidemment....

edit:

en ce qui concerne la reforme mondial. Comme je l'ai dit sur je ne sais plus quel topic. Tout est lié. Si vous ne voulez plus de cette injustice en éco va falloir changer la structure politique etc...

Changer la société dans son ensemble comme tu le dis si bien! Yop!

ps: ou cas ou le sous entendu est passé totalement a coté. Je dis juste que la situation actuelle comporte les memes defauts de depart que le modele proposé par ce texte.

La solution miracle ne sera pas celle la... et cela meme si les createurs du modele de ce texte sont "connu"

Modifié par un.etre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

[femzi en mode troll on]

ralala plus je lis de pages sur vos interventions plus j'ai vraiment l'impression de devenir intelligent ou du moins cultivé...

serieux, je rigole pas.

donc merci a vous les gens!

[femzi en mode troll off]

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Merci à toi de prendre le temps de lire.

Je sais qu'il est parfois rébarbatif de lire de longs textes sur un écran¿

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
un.etre Membre 593 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Une réflexion pour approfondir mon premier post à ce topic:

dans le texte que t'as cité il est dit que le modèle proposé ne suppose pas d'égalité des salaires (distribution selon le mérite pure et pas d'héritage etc...)

Donc ma question est la suivante:

dans ce monde il n'y a pas de consultant, d'avocat, de juriste...?

Parce que si il y a des litiges et recours à la justice, les gens avec plus d'argent seront "mieux" représentés.

Les entreprises qui se porte mieux pourront se voir offrir des conseils pour fonctionner de maniere plus optimale, en chassant les incohérences et les dysfonctionnement. (puisque les prestation conseil coute cher, pareil les plus fortunés pourront y avoir recours et pas les autres)

je pense que tu te doutes pourquoi je fais cette remarque: a terme on va re-tendre vers notre monde actuel avec des grosses entreprises puissances, des personnes plus puissantes que d'autres...la puissance c'est du pouvoir et par conséquent l'égalité proné par ton modele il passe où?

Modifié par un.etre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Dans l'utopie, la recherche de profit n'est pas un but en soi.

Le système judiciaire règle des contentieux mineurs, pas des montages financiers complexes afin d'enculer ton prochain par les vices de la loi.

Le but est un développement durable et profitable à tous. Cela implique un certain équilibre dans les échanges, et un consensus aussi. Ainsi que des règlements à l'amiable des conflits. Pourquoi le pouvoir, la puissance, puisque la rotation des responsabilités fait aussi partie du système ? La volonté aussi de ne pas profiter de l'autre sans contrepartie. On ne laisse personne à la traine, chacun devant pouvoir évoluer à sa guise.

Tout ce qu'on peut souhaiter à quelqu'un de supérieur, c'est que son talent soit reconnut et qu'il jouisse d'une grande popularité car utile à l'ensemble. Un meilleur traitement financier, ou quelques avantage, mais pas de quoi parler de pouvoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
un.etre Membre 593 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Oui donc j'avais bien compris alors....

il faut des hommes altruistes, qui ne se soucient pas du bénéfice, bien informé, qui ne cherchent pas à éviter les conséquences de ses actes en faisant appelle a des avocats competants...

En fait c'est pas un modele de société, c'est l'utopie d'un homme parfait....

J'espere que les 60 (économistes, journalistes etc...) ont passé des bonnes vacances au moins....

Modifié par un.etre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

C'est aussi une réalité. Une utopie concrète.

Quand des gens se retrouvent ensemble avec un but commun, un partage honnête des taches et des richesses, il n'y a pas de tensions.

C'est typiquement le cas d'une famille normale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
un.etre Membre 593 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

ça tombe bien que tu parles de famille... Parce qu'il y a des familles qui tournent mal, qui se déchirent, qui se font des coups bas... Comme quoi meme dans le milieu de la famille il y a des "enfoirés"

Donc l'homme parfait n'existe pas. Donc tous les modeles se basant sur un homme parfait sera forcement bancal.

Deux solutions: on pond un modele éco avec pour base des hommes imparfaits ou on fait tendre l'homme vers l'homme parfait

Maintenant je pense que tu comprends pourquoi j'avais certain point de vu sur la répression (quoique je sais plus si t'etais sur ce topic la?!) enfin bref, en gros je pense qu'il doit y avoir des lois strictes et contraignantes!

Modifié par un.etre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Oui, les lois, c'est pas le problème. C'est plutôt où se situe la frustration. Où peut-on agir économiquement afin de trouver un épanouissement personnel et collectif.

Il est clair que le modèle capitaliste a détruit des vies, avec le pire, des suicides au travail. La pression, le stress y sont insupportables. Est-ce un but ? Est-ce que posséder des biens marchands est il plus important que d'avoir une conscience claire de sa place dans le processus global, d'avoir le temps de faire ce que l'on veut ?

Doit-on enfin être dédié à vie à la même tâche, parce que le système ne permet pas de passer d'un travail à un autre, ou si peut, au prix de sacrifices moraux, financiers, temporels difficiles à concilier.

Personne ne veut d'homme parfait, c'est hors de question. Mais un homme réfléchie, conscient de l'importance de ses actes, oui. Il restera toujours des passions, des débordements et heureusement, c'est aussi ça qui fait avancer le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Doit-on enfin être dédié à vie à la même tâche, parce que le système ne permet pas de passer d'un travail à un autre, ou si peut, au prix de sacrifices moraux, financiers, temporels difficiles à concilier.

C'est quand meme pas de notre faute si tu es trop faineant pour ouvrir un livre!

Perso, j'ai changer de carriere plusieurs fois: j'ai travailler a MacDO, j'ai travailler dans des hotels comme "homme" de chambre, j'ai fait la plonge dans des restaurants, j'ai fait des photocopie pendant pres d'un ans dans une societe d'avocat, j'ai fait aide-comptable, puis comptable, et maintenant je travaille en tant que Migration Analyst dans une boite informatique.

Ce n'est pas parce que tu es manifestement un perdant qu'il faut remettre le systeme en cause. Le systeme fonctionne plutot bien pour ceux qui n'ont pas peur du travail (je ne parle meme pas de faire de longues heures vu qu'au cours de ces 10 derniers annees j'ai pas du passer plus de 3 ans a travailler a temps complet..) et qui sont pres a ouvrir un bouquin histoire de s'instruire un peu et augmenter leur chance de trouver un meilleur boulot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Ce n'est pas parce que tu es manifestement un perdant qu'il faut remettre le systeme en cause.

Il faut bien des "perdants" pour que certains puissent changer de boulots ;)

Imagine, tous les boulots que tu as eu, tous les losers qui auraient pu te ravir les places :smile2:

Ensuite, mais c'est toujours la même histoire :

- non, on peut ne pas avoir peur du boulot et être tout de même lésés. Une large majorité de la population bosse à plein temps, certains pendant des années dans la même boîte, et dans des boulots qui ne sont mêmes pas forcément enrichissants, et pour des salaires de merde. Et ces boulots sont indispensables.

Bref, le système ne donne pas au plus "méritant", il donne à celui qui est le mieux placé selon certains critères, qui au final n'ont rien d'humanistes ou justes (enfin, sauf aux yeux de ceux qui en tire profit)

- être un loser, c'est quoi ? Etre fainéant ? Sérieusement ?

N'est-ce pas plutôt ne pas avoir la même formation, les mêmes appuis qu'autrui ? En gros, un boulot chiant mais pas qualifié, c'est pour les losers, et un boulot qui nécessite deux trois diplôme, bien payés, c'est pour les "winners". Bref, c'est surtout le salaire ou le prestige du poste qui détermine l'individu, si je comprends bien.

Et pourtant, un boulot est-il plus ou moins méritant qu'un autre ? Ou plus ou moins utile ?

En quoi s'astiquer le cerveau sur des concepts de communication interne de merde serait plus valable, plus digne, plus utile que de participer à la constuction de voitures ?

C'est mieux payé, sans doute plus cool, mais certainement pas plus méritoire, en tout cas à mes yeux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Il faut bien des "perdants" pour que certains puissent changer de boulots ;)

Imagine, tous les boulots que tu as eu, tous les losers qui auraient pu te ravir les places :smile2:

Etre gagnant ou perdant ne depends pas du travail que tu fais mais depend de ton etat d'esprit. Tu peux travailler a ramasser les poubelles toute ta vie et etre un gagnant. Inversement tu peux etre riche, te croire "le maitre du monde" et etre un perdant.

947493.jpg

Le propre des loosers c'est de se plaindre que la vie ne leur a jamais donne de chance, que les responsables de leur propre malheurs sont toujours les autres ("c'est de la faute de mon pere", "c'est de la faute a Sarko", "c'est de la faute au capitalisme", etc..). Ils feignent d'oublier qu'une bonne partie de leur bonheur, c'est a eux que cela revient de le creer. En France, l'ecole est gratuite pour tous le monde. Certains en profitent et finissent par avoir des boulots qui leur permettent de subvenir a leur besoin. D'autres preferent profiter de leur jeunesses pour faire autant d'anneries que possible et arriver la trentaine se demande pourquoi "la vie ne m'a jamais donne aucune chance"...

Pour etre honnete avec toi, le meilleur boulot en terme de stress, c'etait quand je travaillait au local poubelle de mon quartier. Je faisait mon taff tres tot le matin, et des que j'avais finis (certain jours c'etais meme avant 14.00), hop je rentrait a la maison faire une sieste avant de partir a la piscine ou etudier a la mediatheque de mon quartier.

Maintenant, c'est pas le genre de boulot que je voulait faire toute ma vie. De la meme maniere que je ne compte pas faire le boulot que je fais maintenant toute ma vie.

Je pense que c'est idiot d'attendre de la vie d'avoir une vie parfaite avec un boulot, un conjoint , des enfants, une maison, etc.. parfait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant