1996 sur Skyrock Maurice parle des banlieues...

Invité MrLau
Invité MrLau Invités 0 message
Posté(e)

Skyrock : Maurice / Les banlieus

Tient j'ai trouvé ce lien sur un autre forum ...

C'est étrange ... ça fait déjà presque 13 ans et pourtant ça n'a pas beaucoup évolué !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Bidule57 Membre 1 123 messages
NoBoys--->NoProblems‚ 107ans
Posté(e)

Il a pas tout à fais raison... c'est un peu poussé tout ce qu'il dit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

PARIS (Reuters) - La fondation Abbé Pierre dénonce l'incohérence et la faiblesse de la politique du logement de Nicolas Sarkozy et craint une nouvelle explosion de violence dans les banlieues s'il ne redresse pas la barre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mariole Membre 157 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)
Il a pas tout à fais raison... c'est un peu poussé tout ce qu'il dit...

tout à fait, il dit n'importe quoi!

par exemple: chez les paras à l'armée il y a plein de drogués, qui fument ou gobent, pendant les horaires de travail.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Maurice était bien connu pour son côté provoc, il en rajoute c'est vrai, il abuse de clichés souvent mais il y a beaucoup de vrai aussi.

Par contre il ne prend en repère que les arbres tordus qui cachent la forêt et a la facheuse tendance de mettre tout le monde dans le même panier....pas objectif pour un rond alors que dans le fond, il met le doigt sur de nombreuses vérités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Maurice était bien connu pour son côté provoc, il en rajoute c'est vrai, il abuse de clichés souvent mais il y a beaucoup de vrai aussi.

Par contre il ne prend en repère que les arbres tordus qui cachent la forêt et a la facheuse tendance de mettre tout le monde dans le même panier....pas objectif pour un rond alors que dans le fond, il met le doigt sur de nombreuses vérités.

C'est clair. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Skyrock : Maurice / Les banlieus

Tient j'ai trouvé ce lien sur un autre forum ...

C'est étrange ... ça fait déjà presque 13 ans et pourtant ça n'a pas beaucoup évolué !

Faudra juste me préciser ce qui n'a pas beaucoup changé?

La présentation de la "banlieue" sous forme de gros clichés?

Ya que des jeunes qui foutent le bordel?

Dans le 16ème, tout le monde il est beau, il est gentil? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
c"est réel ; ca se remarque et ca se voit ce qu"elle raconte donc vrai non? :smile2:

Il y a un coté je m'en foutiste "chacun dans ça merde" qui n'est pas s'en me déplaire. ;) Il dit choses vrais et censé mais éludes d'autres choses vrais et censés, il ne s'intéresse qu'a une facette des banlieue jugé a probleme.

Il officiait sur Sky?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)

Un seul mot : Monologue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ame errante Membre 11 839 messages
La main qui mord‚ 36ans
Posté(e)

Je relance pour cet animateur que j'adorais (et que j'aime toujours).

En mettant un lien un peu plus frais

Doug: Le monologue était le but de son émission, il était là pour exprimer ses idées... les gens appellent en lançant un sujet, lui pond son monologue... ceux qui n'aiment pas changent de fréquence, moi j'adhère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)

pour ceux qui disent que ces propos sont abusés, il faudra arriver à démontrer en quoi ils sont abusés. au contraire, je les trouvent très réalistes. (enfin, pour quelqu'un qui connait un peu ce genre de banlieux...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Layache-Family Membre 1 149 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Discours de surface.

"T'as faim ? ben mange".

Les gamins de banlieue obtiennent, en général, des résultats tout à fait corrects en primaire pour certains, voire pour une majorité.

Que se passe t-il ensuite, pour le gamin du 16è (puisqu'il prend ceci en comparaison) et pour le gamin de Montfermeil ou des "hauts de Rouen" ?

Ca commence à se corser, les programmes s'alourdissent un peu.

Le gamin du 16ème se fera payer un prof particulier pour ses éventuelles lacunes, avec le soutien du prof dans le privé dans une classe, quelques fois, moitié moins remplie que celle de l'école publique de banlieue.

Que fait le gamin de Montfermeil ? il reste avec ses lacunes et s'enfonce petit à petit, n'ayant ni aide parentale bien souvent, et encore moins l'apport d'un prof de maths ou de français brillant payé à 40 euros de l'heure pour le ramener à la surface.

Ni ça, ni leçons de piano pour "rester bien sagement à la maison".

Dormir à 3 par chambre, ça aide pas à rester à la maison, et quand on s'enfonce à l'école à 12 piges, avec ses petits bras, ben au au bout d'un moment, on abandonne faute d'être maintenu la tête hors-de l'eau.

Reste quoi à cet âge là pour un peu de reconnaissance ?

Y'avait pas 3 catégories de gens à l'école de votre village, l'intéllo brillant par ses notes, le moyen qui vivote dans cette jungle, et ceux qui pètent la gueule à tout le monde ?

Et ça se répercute sur le dehors, évidemment....

Modifié par Layache-Family

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Layache-Family Membre 1 149 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
pour ceux qui disent que ces propos sont abusés, il faudra arriver à démontrer en quoi ils sont abusés. au contraire, je les trouvent très réalistes. (enfin, pour quelqu'un qui connait un peu ce genre de banlieux...)

Je sais pas si tu y as fait particulièrement attention, mais il fait l'éloge du communautarisme en comparant le XIIIè et la banlieue (en gros, les chinois se sont pas mal démerdé contrairement à... ), si tu connais un peu le XIII, les olympiades etc..., c'est basé sur une construction de société assez fermée et très communautaire.

Ca me plait.

Ca te plait ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alandick Membre 2 873 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

à quelques références près , ça à 36 ans et pourtant , c'est tellement d'actualité .

Hexagone lyrics

Renaud

Ils s'embrassent au mois de Janvier,

Car une nouvelle année commence,

Mais depuis des éternités

L'a pas tell'ment changé la France.

Passent les jours et les semaines,

Y'a qu'le décor qui évolue,

La mentalité est la même :

Tous des tocards, tous des faux culs.

Ils sont pas lourds, en février,

é se souvenir de Charonne,

Des matraqueurs assermentés

Qui fignolèrent leur besogne,

La France est un pays de flics,

é tous les coins d'rue y'en a 100,

Pour faire règner l'ordre public

Ils assassinent impunément.

Quand on exécute au mois d'mars,

De l'autr' côté des Pyrénées,

Un arnachiste du Pays basque,

Pour lui apprendre à s'révolter,

Ils crient, ils pleurent et ils s'indignent

De cette immonde mise à mort,

Mais ils oublient qu'la guillotine

Chez nous aussi fonctionne encore.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,

C'est pas c'qu'on fait d'mieux en c'moment,

Et le roi des cons, sur son trône,

J'parierai pas qu'il est all'mand.

On leur a dit, au mois d'avril,

é la télé, dans les journaux,

De pas se découvrir d'un fil,

Que l'printemps c'était pour bientôt,

Les vieux principes du seizième siècle,

Et les vieilles traditions débiles,

Ils les appliquent tous à la lettre,

Y m'font pitié ces imbéciles.

Ils se souviennent, au mois de mai,

D'un sang qui coula rouge et noir,

D'une révolution manquée

Qui faillit renverser l'Histoire,

J'me souviens surtout d'ces moutons,

Effrayés par la Liberté,

S'en allant voter par millions

Pour l'ordre et la sécurité.

Ils commémorent au mois de juin

Un débarquement d'Normandie,

Ils pensent au brave soldat ricain

Qu'est v'nu se faire tuer loin d'chez lui,

Ils oublient qu'à l'abri des bombes,

Les Francais criaient "Vive Pétain",

Qu'ils étaient bien planqués à Londres,

Qu'y'avait pas beaucoup d'Jean Moulin.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,

C'est pas la gloire, en vérité,

Et le roi des cons, sur son trône,

Me dites pas qu'il est portugais.

Ils font la fête au mois d'juillet,

En souv'nir d'une révolution,

Qui n'a jamais éliminé

La misère et l'exploitation,

Ils s'abreuvent de bals populaires,

D'feux d'artifice et de flonflons,

Ils pensent oublier dans la bière

Qu'ils sont gourvernés comme des pions.

Au mois d'août c'est la liberté,

Après une longue année d'usine,

Ils crient : "Vive les congés payés",

Ils oublient un peu la machine,

En Espagne, en Grèce ou en France,

Ils vont polluer toutes les plages,

Et par leur unique présence,

Abimer tous les paysages.

Lorsqu'en septembre on assassine,

Un peuple et une liberté,

Au coeur de l'Amérique latine,

Ils sont pas nombreux à gueuler,

Un ambassadeur se ramène,

Bras ouverts il est accueilli,

Le fascisme c'est la gangrène

é Santiago comme à Paris.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,

C'est vraiment pas une sinécure,

Et le roi des cons, sur son trône,

Il est francais, ça j'en suis sûr.

Finies les vendanges en octobre,

Le raisin fermente en tonneaux,

Ils sont très fiers de leurs vignobles,

Leurs "Côtes-du-Rhône" et leurs "Bordeaux",

Ils exportent le sang de la terre

Un peu partout à l'étranger,

Leur pinard et leur camenbert

C'est leur seule gloire à ces tarrés.

En Novembre, au salon d'l'auto,

Ils vont admirer par milliers

L'dernier modèle de chez Peugeot,

Qu'ils pourront jamais se payer,

La bagnole, la télé, l'tiercé,

C'est l'opium du peuple de France,

Lui supprimer c'est le tuer,

C'est une drogue à accoutumance.

En décembre c'est l'apothéose,

La grande bouffe et les p'tits cadeaux,

Ils sont toujours aussi moroses,

Mais y'a d'la joie dans les ghettos,

La Terre peut s'arrêter d'tourner,

Ils rat'ront pas leur réveillon;

Moi j'voudrais tous les voir crever,

étouffés de dinde aux marrons.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,

On peut pas dire qu'ca soit bandant

Si l'roi des cons perdait son trône,

Y'aurait 50 millions de prétendants.

Ils s'embrassent au mois de Janvier,

Car une nouvelle année commence,

Mais depuis des éternités

L'a pas tell'ment changé la France.

Passent les jours et les semaines,

Y'a qu'le décor qui évolue,

La mentalité est la même :

Tous des tocards, tous des faux culs.

Ils sont pas lourds, en février,

é se souvenir de Charonne,

Des matraqueurs assermentés

Qui fignolèrent leur besogne,

La France est un pays de flics,

é tous les coins d'rue y'en a 100,

Pour faire règner l'ordre public

Ils assassinent impunément.

Quand on exécute au mois d'mars,

De l'autr' côté des Pyrénées,

Un arnachiste du Pays basque,

Pour lui apprendre à s'révolter,

Ils crient, ils pleurent et ils s'indignent

De cette immonde mise à mort,

Mais ils oublient qu'la guillotine

Chez nous aussi fonctionne encore.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,

C'est pas c'qu'on fait d'mieux en c'moment,

Et le roi des cons, sur son trône,

J'parierai pas qu'il est all'mand.

On leur a dit, au mois d'avril,

é la télé, dans les journaux,

De pas se découvrir d'un fil,

Que l'printemps c'était pour bientôt,

Les vieux principes du seizième siècle,

Et les vieilles traditions débiles,

Ils les appliquent tous à la lettre,

Y m'font pitié ces imbéciles.

Ils se souviennent, au mois de mai,

D'un sang qui coula rouge et noir,

D'une révolution manquée

Qui faillit renverser l'Histoire,

J'me souviens surtout d'ces moutons,

Effrayés par la Liberté,

S'en allant voter par millions

Pour l'ordre et la sécurité.

Ils commémorent au mois de juin

Un débarquement d'Normandie,

Ils pensent au brave soldat ricain

Qu'est v'nu se faire tuer loin d'chez lui,

Ils oublient qu'à l'abri des bombes,

Les Francais criaient "Vive Pétain",

Qu'ils étaient bien planqués à Londres,

Qu'y'avait pas beaucoup d'Jean Moulin.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,

C'est pas la gloire, en vérité,

Et le roi des cons, sur son trône,

Me dites pas qu'il est portugais.

Ils font la fête au mois d'juillet,

En souv'nir d'une révolution,

Qui n'a jamais éliminé

La misère et l'exploitation,

Ils s'abreuvent de bals populaires,

D'feux d'artifice et de flonflons,

Ils pensent oublier dans la bière

Qu'ils sont gourvernés comme des pions.

Au mois d'août c'est la liberté,

Après une longue année d'usine,

Ils crient : "Vive les congés payés",

Ils oublient un peu la machine,

En Espagne, en Grèce ou en France,

Ils vont polluer toutes les plages,

Et par leur unique présence,

Abimer tous les paysages.

Lorsqu'en septembre on assassine,

Un peuple et une liberté,

Au coeur de l'Amérique latine,

Ils sont pas nombreux à gueuler,

Un ambassadeur se ramène,

Bras ouverts il est accueilli,

Le fascisme c'est la gangrène

é Santiago comme à Paris.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,

C'est vraiment pas une sinécure,

Et le roi des cons, sur son trône,

Il est francais, ça j'en suis sûr.

Finies les vendanges en octobre,

Le raisin fermente en tonneaux,

Ils sont très fiers de leurs vignobles,

Leurs "Côtes-du-Rhône" et leurs "Bordeaux",

Ils exportent le sang de la terre

Un peu partout à l'étranger,

Leur pinard et leur camenbert

C'est leur seule gloire à ces tarrés.

En Novembre, au salon d'l'auto,

Ils vont admirer par milliers

L'dernier modèle de chez Peugeot,

Qu'ils pourront jamais se payer,

La bagnole, la télé, l'tiercé,

C'est l'opium du peuple de France,

Lui supprimer c'est le tuer,

C'est une drogue à accoutumance.

En décembre c'est l'apothéose,

La grande bouffe et les p'tits cadeaux,

Ils sont toujours aussi moroses,

Mais y'a d'la joie dans les ghettos,

La Terre peut s'arrêter d'tourner,

Ils rat'ront pas leur réveillon;

Moi j'voudrais tous les voir crever,

étouffés de dinde aux marrons.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,

On peut pas dire qu'ca soit bandant

Si l'roi des cons perdait son trône,

Y'aurait 50 millions de prétendants.

Modifié par alandick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ame errante Membre 11 839 messages
La main qui mord‚ 36ans
Posté(e)
Discours de surface.

"T'as faim ? ben mange".

Les gamins de banlieue obtiennent, en général, des résultats tout à fait corrects en primaire pour certains, voire pour une majorité.

Que se passe t-il ensuite, pour le gamin du 16è (puisqu'il prend ceci en comparaison) et pour le gamin de Montfermeil ou des "hauts de Rouen" ?

Ca commence à se corser, les programmes s'alourdissent un peu.

Le gamin du 16ème se fera payer un prof particulier pour ses éventuelles lacunes, avec le soutien du prof dans le privé dans une classe, quelques fois, moitié moins remplie que celle de l'école publique de banlieue.

Que fait le gamin de Montfermeil ? il reste avec ses lacunes et s'enfonce petit à petit, n'ayant ni aide parentale bien souvent, et encore moins l'apport d'un prof de maths ou de français brillant payé à 40 euros de l'heure pour le ramener à la surface.

Ni ça, ni leçons de piano pour "rester bien sagement à la maison".

Dormir à 3 par chambre, ça aide pas à rester à la maison, et quand on s'enfonce à l'école à 12 piges, avec ses petits bras, ben au au bout d'un moment, on abandonne faute d'être maintenu la tête hors-de l'eau.

Reste quoi à cet âge là pour un peu de reconnaissance ?

Y'avait pas 3 catégories de gens à l'école de votre village, l'intéllo brillant par ses notes, le moyen qui vivote dans cette jungle, et ceux qui pètent la gueule à tout le monde ?

Et ça se répercute sur le dehors, évidemment....

Avec ce genre de réponse, il faut croire que tous ceux ayant réussi leur scolarité, à l'échelle planétaire (donc pas uniquement 16è ou autre) ont eu la chance de bénéficier de cours particulier.

:cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Layache-Family Membre 1 149 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Tous te diront qu'ils ont du bosser 10 fois plus que d'autres pour y arriver, prendre autant de coup de lattes, autant d'humiliations, autant d'embûches sur leur route.

Je suis désolé, mais un tel blindage, à ce jeune âge, c'est pas donné à tout le monde.

Sur 100 gamins de "banlieue", combien vont tomber à mi-parcours, combien vont pouvoir avoir la force de rester debout ?

Je ne cautionnes rien attention, y'a toujours des jeunes qui profitent de cette situation, l'excuse permanente, mais je trouve juste ce discours de "t'as faim, ben mange" bien simpliste.

On peut tenir ce genre de discours pour tout, ça marche à chaque fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ame errante Membre 11 839 messages
La main qui mord‚ 36ans
Posté(e)

Je te retourne la question: sur 100 gamins de banlieue, combien en ont sincèrement quelque chose à battre de la scolarité?

C'est mieux de faire mumuse, fumer des joints et se dire que la rue (vol, business, deal etc) ça rapporte bien plus que de trimer au boulot... donc à quoi bon faire des études, à quoi bon même aller zoner au lycée...

Cela dit il est vrai que dans un tel contexte, il est plus difficile de jouir de cours convenables quand on a l'envie de s'accrocher... entre les railleries (car celui qui suit en cours est un bouffon), les profs qui en ont marre, les cours saccadés par les fauteurs de trouble, la crainte de se faire emmerder sur le chemin du retour et j'en passe, le cursus est forcément pénalisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)
Je sais pas si tu y as fait particulièrement attention, mais il fait l'éloge du communautarisme en comparant le XIIIè et la banlieue (en gros, les chinois se sont pas mal démerdé contrairement à... ), si tu connais un peu le XIII, les olympiades etc..., c'est basé sur une construction de société assez fermée et très communautaire.

Ca me plait.

Ca te plait ?

non, ce n'est pas ça qu'il dit. ce qu'il dit, c'est que chacun est RESPONSABLE de ses actes, c'est que le côté pourri de certaines banlieues ne vient pas de la société qui ghettoïserait les habitants, mais des habitants eux mêmes. c'est vrai, je l'ai vu mis en oeuvre. une cité réhabilité, entièrement, 6 mois plus tard, plus une boite aux lettres, des épaves partout, des trottoires dégueulasse (et oui, faire un méchoui sur le trottoir, c'est pas terrible), et le maire qui laisse tombé, découragé, accusé par les assocs bien pensantes de laisser pourrir la situation. cette expérience à été très formatrice, notamment quant à l'honnêteté de ces assocs qui s'arrogent le droit de partager le monde en catégories, se réservant bien sur celle des gentils, alors qu'elles ne sont que les courroies de transmission d'une certaine extrême gauche (trotskiste, principalement). politiquement, le trotskisme n'a aucun avenir en france, car son universalisme mondialiste va à l'encontre de nos traditions jacobines (voire nationalistes, ou tout le moins patriotiques). en fait, son influence réelle dépasse de loin sa réalité politique, car aux travers de toutes ces assocs, qui ne représentent elles mêmes rien en nombre d'adhérents, il impose sa vision sociale et économique de l'immigration. la force du trotskisme aujourd'hui, c'est l'entrisme politique, syndical, social et associatif. il y a, en france, une norme quasi officielle imposée qui ne correspond nullement à ce que l'ensemble du peuple attend, espère, et tout ça au nom d'un idéal politique dissimulé. le résultat visible, ce sont les banlieues, échec monumental et patent de notre politique migratoire et d'intégration, d'où cet acharnement des associations et de leurs sbires à attaquer toute personne mettant en cause le système (leur système, en fait) en s'appuyant sur la réalité.

alors oui, il est quasi impossible pour ces gens de s'intégrer, mais qui a fait en sorte d'en arriver à une telle situation ? qui sont les responsables ? ceux qui constatent la situation ou bien ceux qui étaient et sont aux commandes depuis plus de 50 ans et ceux qui ont aidé et défendu une telle politique ?

une chose est sure, les immigrés ne sont pas les responsables, le peuple français non plus, mais les responsables (quel mauvais nom pour ces irresponsables chroniques de la politique) sont ceux qui ont mis en oeuvre une telle politique aboutissant à ce résultat, politique migratoire mise en place dans le mensonge sur les chiffres et les résultats, dans la répression de ceux qui la dénonçaient, dans la mise en place, grâce à ces assocs bien pensantes, d'une chape de plomb qui détruit la liberté d'expression, qui permet de condamner quelqu'un qui ne fait que constater une réalité, au nom d'une morale quasi religieuse (oui, la morale, on en veut plus, sauf pour condamner les mal pensants, là, elle est la bien venue...).

les mesures, pour inverser le cours des choses, devront être, de par l'état avancé du problème, de plus en plus radicales, et j'entends déjà toujours ces mêmes assocs crier au scandale lorsqu'on essaiera de redresser la situation qu'elles mêmes auront grandement contribuer à dégrader.

ce post me fait souvenir d'une assoc qui se targuait d'avoir eu une super initiative contre les tags, (avec la collaboration dela mairie, bien sur...): recruter des bons tagueurs qui avaient eu tout le loisir de tagger un quartier d'une cité. et depuis, l'assoc de vantait qu'il n'y avait plus de tag sauvages sur ces murs. cela démontre bien l'état de délabrement civique qui règne dans l'esprit de ces gens, état qui se reflète dans leurs actions et dans les gens qu'ils sont censés aider...

Modifié par Thordonar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Réponse en musique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)

putain mais qu'est ce que tu parles du trotskisme toi ?

je vois rien de trotskiste dans les associations dont tu parles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant