[le Défi de Femzi]

Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
en effet je sui juge et parti à la fois en effet!

c'est ca qui est bon! :smile2:

mais je ne force personne a jouer, ce sont mes règles, je suis ouvert à toutes contestations que je jugerais fondé.

la confiance est la base de tout je pense.

en effet si deux personnes apportent le meme argument il ne sera pas compté deux fois.

le but de mon jeu est de privilégié la quantité des arguments pour trancher le vainqueur.

et là on peut dire que le "public" part avec l'avantage du nombre, mais bon c'est pour ca que ca s'appelle LE DEFI DE FEMZI.

D'accord, si tu veux.

Mais pourquoi changes tu les règles en cours de route, celles que tu as toi-même fixées?

"

_chaque argument vaut 1point et chaque contre argument"

1 argument vaut 1 point.

J'ai apporté 5 arguments donc 5 points.

Mais tu après que parce que tu n'es pas d'accord avec l'argument, tu ne le comptes pas?

Dans ce cas, tu dois me contredire et non pas ne retirer un point.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

erreur rectifié don juan. ton point est accordé.

encore pardon je pensais que ton argument etait infondé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
erreur rectifié don juan. ton point est accordé.

encore pardon je pensais que ton argument etait infondé.

Oui, mais encore fois le problème n'est pas là.

Si le problème est infondé, tu dois le contester. ;)

Encore que, à mon avis, les pauvres d'esprit peuvent très bien réussir dans la vie. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

lorsque je dis qu'un argument est "infondé" il faut le comprendre dans le sens:

"cet argument n'a rien de recevable car c'est un non sens"

en gros j'ai cru (à tort) que tu faisais un hors-sujet.

d'ailleurs maintenant que tu le dis je pense (toujours en toute bonne foi) que tes 5 arguments peuvent etre contredits par le raisonnement suivant:

tu dis: ne pas savoir ce qu'on a, ce qu'on fait, ce qu'on est est un malheur dans un sens.

mais dans l'autre sens ca peut etre un bonheur >>> (d'où la position que MOI je tenais) on peut etre AUSSI heureux de ne pas savoir

Qu'en penses tu?

Ignorance et connaissance sont toutes deux sources de bonheur.

ce qui vas nous departager ce sera de citer les differents cas de figures (exemples) qui prouvent l'un ou l'autre des thèses.

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

NB: en me relisant je me dis donc qu'il faudrait que je revois la facon de compter les points.

je pense plutot à quelque choses du genre:

chaqueArugment qui prouve que "NE PAS/RIEN SAVOIR >>> CONTRIBUE (ou non) AU BONHEUR" donne 1 point directement à son auteur.

si il y a autant d'exemples qui prouvent que la thèse et son anthitèse, alors ce sera match nul.

donc il nous rechercher surtout des arguments consensuels unilatéraux indiscutables qui ne peuvent etre contredits.

ce qui pour l'instant n'a pas été le cas. sommes nous d'accord pour que je puisse remettre les compteurs à zéros?

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lastel
Invité lastel Invités 0 message
Posté(e)

J'ai rien compris :smile2: Mais je dois pas être la seule en fait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

C'est pourtant simple.

Je m'explique: le but du jeu est un contre balancement de thèse et d'antithèse.

Si ceux ci s'équilibrent, il y a match nul.

Par contre, s'il l'un des contradicteurs trouve un argument en plus, il remporte un point en plus.

Bien entendu, si les points sont divergents, ça fait autant de point glané par chaque "argumenteur" (néologisme?) jusqu'à due concurrence.

Sous réserve de l'accord de femzi qui validera les arguments et ainsi accordera des points à chacun et à lui-même.

C'est pas compliqué. :smile2:

On peut aussi peut être penser à un vote?

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

1 essais:

Pensez vous que quelqu'un qui a une maladie grave est plus heureux de ne pas le savoir ou vaut'il mieux qu'il en soi conscient afin de ce soigner ?.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
"3..C'est par les autres que nous prenons conscience de nos sentiments."

je contre argumente en disant une fois de plus que le bonheur peut aussi etre defini sans le regard des autres:

acheter sa voiture peut faire mon bonheur precis a un instant T sans passer par les autres.+1/-1

total -1 -1 -1 = -3 contre moi

(argument en gras)

-Le bonheur matériel ? Il est prouvé que certaines personnes ayant beaucoup sont malheureuses, pauvres d'esprit ou pas, SANS SAVOIR POURQUOI !

L'ignorance est une frustration, une entrave au bonheur et au confort de l'âme (surtout que nous vivons entourés de gens, donc, le décalage de l'ignorant se fait ressentir). On "sait" dès qu'on naît. On désire, on a des besoins dès la naissance. L'esprit, par essence, imagine, rêve. L'inconscient nous domine. On a des envies et désirs à combler ou à admettre et abandonner. Savoir aide à le faire.

-Ton plaisir personnel, solitaire, ça n'a rien à voir avec le fait d'être pauvre d'esprit ou pas. Cependant, l'épanouissement (voire même l'existence, l'identité, la définition) d'un individu au cours d'une vie se fait par interactions humaines, regards extérieurs autant qu'intérieur.

Seul, exclus on dépérit moralement. Et dans la pire des solitudes, on perd conscience de soi. La non-existence abolit autant bonheur que malheur, c'est le néant de la conscience.

Le bonheur passe par l'affirmation de son existence et de son identité, donc par la connaissance (sans lien avec l'érudition culturelle ou l'intellectualisation) de soi, de ses désirs et d'autrui !

-L'épanouissement personnel au cours d'une vie passe essentiellement par la relation à autrui, laquelle nécessite la connaissance de soi et de l'humain.

(Pour ton exemple, si tu te fais arnaquer en achetant ta voiture, ton bonheur sera bien gâché. A l'inverse, tu seras heureux en bonus si tu as sympathisé avec le commerçant et qu'il t'a fait une ristourne.)

la confiance est la base de tout je pense.

Hors-sujet ! :smile2:

(c'est un peu dur à suivre tout ça, mais c'est rigolo !)

EDIT : oui, j'ai mis simple en pensant "pauvre". C'est à cause de son proverbe ! ;) Normalement c'est "heureux les simples d'esprit"...

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)

Je ferais une distinction entre "simple d'esprit" et "pauvre d'esprit", pour moi simple d'esprit s'adresse plutôt a une personne qui n'a pas toute ses facultés mentales et qui ne vit pas forcément dans le même univers émotionnel que nous, et n'ayant pas les mêmes repères, les mêmes aspirations ou les mêmes besoins, on peut imaginer que dans le monde qui est le sien, il puisse avoir un rapport au bonheur complètement différent et donc se contenter de très peu et avoir des moments "heureux" beaucoup plus fréquents. C 'est quand même difficile de comparer mais tout à fait plausible.

Mais dans l'énoncé initial, on parle de pauvre d'esprit, c'est à dire à mon sens, une personne qui vit dans "notre monde" tout en ayant moins d'aptitude à comprendre ou à évaluer avec précision ce qui se passe autour de lui, mais qui a quand même certaines bases. Ainsi celui là, ne manquera pas de se rendre compte que bon nombre de ses voisins ont plus d'amis, plus d'argent, un meilleur boulot que lui et il finira tôt ou tard par les envier et se demander pourquoi il ne profite pas lui aussi de ce que semblent si bien apprécier les autres et de ce fait ne sera pas heureux de ne pas y accéder :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
La compétition s'arrête Mercredi à 23h59! à vous la réplique :smile2:

Quelle compétition ? Pour savoir qui est le plus demeuré ?

T'as gagné.

lesavoirestunearme_410.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité L'ancienne
Invité L'ancienne Invités 0 message
Posté(e)
Objection:

être pris ne veut pas dire qu'on est pas intéressé. ^^ Sinon personne ne tromperait personne. :smile2:

Au contraire, ta réponse laisse supposer le contraire. :|

Donjuan c'est pas grave!! :sleep:

Femzi j'espère que tu va perdre à ton défi voila :o°

Ps : Rêve pas, je ne t'aime pas!! ;) je voulais juste des points parceque j'ai rien compris à ton défi :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
Transporteur

Pensez vous que quelqu'un qui a une maladie grave est plus heureux de ne pas le savoir ou vaut'il mieux qu'il en soi conscient afin de ce soigner ?.

bon là il faudrait preciser certaines choses pour repondre objectivement à la question:

est ce que cette maladie est incurable?

yop!

L'ignorance est une frustration, une entrave au bonheur et au confort de l'âme .

je repond: PAS toujours, ta phrase n'est pas indiscutable. l'ignorance c'est AUSSI une facilité et une tranquilité d'esprit.

une absence de stress qui pourrait etre causé par la recherche de connaissance.

en fait nos idées ne même pas vraiment opposées:

on peut tres bien etre EN MEME TEMPS frustré et tranquille d'etre dans l'ignorance.

donc a limite c'est match nul.

d'accord?

Le bonheur passe par l'affirmation de son existence et de son identité, donc par la connaissance (sans lien avec l'érudition culturelle ou l'intellectualisation) de soi, de ses désirs et d'autrui !

tu dis que pour etre heureux il faut savoir ce qu'est le bonheur et les simples d'esprits ne savent meme pas çà >> donc ils ne sont pas heureux c'est ca?

L'épanouissement personnel au cours d'une vie passe essentiellement par la relation à autrui, laquelle nécessite la connaissance de soi et de l'humain.

jaccepte totalement l'idée que la relation avec l'autrui soit source de bonheur mais je contredis en nuance que la relation avec autrui peut etre aussi source de conflits et donc de malheur.

bref c'est un risque, un pari à prendre. donc le propos n'est pas indiscutable.

metal guru

Mais dans l'énoncé initial, on parle de pauvre d'esprit, c'est à dire à mon sens, une personne qui vit dans "notre monde" tout en ayant moins d'aptitude à comprendre ou à évaluer avec précision ce qui se passe autour de lui, mais qui a quand même certaines bases.

Ainsi celui là, ne manquera pas de se rendre compte que bon nombre de ses voisins ont plus d'amis, plus d'argent, un meilleur boulot que lui et il finira tôt ou tard par les envier et se demander pourquoi il ne profite pas lui aussi de ce que semblent si bien apprécier les autres et de ce fait ne sera pas heureux de ne pas y accéder

merci pour cette précision lexicale nuancée.

dans notre débat nous parlerons donc bien des "pauvres" d'esprits: ceux qui, sans défiance mentale pathologique, sont limités dans leurs connaissances et vivent de peu de choses.

ton argument est donc de dire qu'ils seront confrontés à la jalousie et à la convoitisie des connaissances des autres.

tout comme à yop je reponds que ca depend des "pauvres d'esprits" c'est vrai pour certains mais pas pour tous.

nous ne sommes pas égaux devant la jalousie. certains ne la ressentent pas au vu des richesses des autres.

je precise et je reconnais que moi non plus aucun de mes arguments n'a fait l'unanimité et tous étaient discutables DONC pour l'instant match nul.

mais je suis sur qu'on va trouver! faut pas se décourager :smile2:

comprenez bien que le but que je veux donner au jeu c'est de montrer que tout est relatif et que l'on peut toujours trouver une contradiction à tout argument. (car je ne dis pas que vos arguments sont mauvais! bien au contraire :sleep: )

Si vous pensez que non justement il y a des arguments indubittables, c'est exactement ce que j'attends. (et ce que je cherche moi meme activement ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Heureux les pauvres d'esprit ?

humm, je dirais plutot heureux les dirigeants des pauvres d'esprit.

Si la meconnaissance du monde n'amene pas de malheur, elle n'amene pas de bonheur non plus, l'un ne va pas sans l'autre. Celui qui ne sait pas, ne sait même pas s'il est heureux ou pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
ca depend des "pauvres d'esprits" c'est vrai pour certains mais pas pour tous.

nous ne sommes pas égaux devant la jalousie. certains ne la ressentent pas au vu des richesses des autres.

Ben si tu trouves que ça dépend c'est que ton affirmation ne tient pas la route, puisque tu admets que c'est vrai pour certains, tu ne peux pas affirmer "Heureux les pauvres d'esprit" mais plutôt "Heureux certains pauvres d'esprit" , si c'est uniquement un pourcentage des pauvres d'esprit qui est heureux, tu peux tout aussi bien dire "Heureux les boulangers" ou les croyants ou les célibataires puisque tu as des chances de trouver des gens heureux dans toutes les catégories de population, donc ta phrase est fausse car elle sous entend que tous les pauvres d'esprit sont heureux alors que plus haut tu dit que ce n'est pas vrai pour tous. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
Si la meconnaissance du monde n'amene pas de malheur, elle n'amene pas de bonheur non plus, l'un ne va pas sans l'autre. Celui qui ne sait pas, ne sait même pas s'il est heureux ou pas.

excellent résumé de la discussion actuelle. mais j'espere quand même que tu as tord parce que sinon ca veut dire que mon jeu est foutu d'avance!

o_O

il n'y aurait pas PLUS de bonheur NI de malheur à etre dans l'ignorance?

rooh allé je suis sur de pouvoir vous prouver le contraire!

il me reste encore 75h pour trouver des arguments qui le prouveraient.

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Heureux les pauvres d'esprit ?

humm, je dirais plutot heureux les dirigeants des pauvres d'esprit.

Si la meconnaissance du monde n'amene pas de malheur, elle n'amene pas de bonheur non plus, l'un ne va pas sans l'autre. Celui qui ne sait pas, ne sait même pas s'il est heureux ou pas.

Dans ce cas, tous les dirigeants sont heureux, au risque de finir mal.

Mais dans cas, sont-ils eux aussi pauvres d'esprit?

Finalement des pauvres d'esprits, heureux gouverneraient à des pauvres d'esprit.

1 essais:

Pensez vous que quelqu'un qui a une maladie grave est plus heureux de ne pas le savoir ou vaut'il mieux qu'il en soi conscient afin de ce soigner ?.

Je pense qu'il vaut mieux être averti le plus tôt possible afin de se soigner.

Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Je pense en effet qu'il vaut mieux étre conscient de sa maladie afin de mieu guerrir.Une personne n'en ayant pas conscience ne peu donc se soigner convenablement dans ce cas précis l'igonrance est dangereuse.

Ne doit'on pas étre conscient de maniere générale de ce qui nous entoure afin d'avoir une capacité de reflexion qui nous permette de nous insérer dans la société.

Vivre dans l'autisme reviens a étre un poid pour les autres et pour la société (en dehors de la déficience génétique qui elle,est subie).

Certe nul ne peu prétendre a étre omnicient mais un juste mileu me semble plus sain.

"Heureux les simples d'esprit les royaumme des cieux leur est ouvert" est le proverbe entier doit'on prendre en compte la dimmenssion mystique de ce proverbe ?.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

[HS]

"Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux!"

Tiré du sermon de la montagne relaté dans l'évangile selon Matthieu, cet enseignement de Jesus a été travesti par les siècles.

Beaucoup n'y voit que la consécration de l'idiotisme.

L'interprétation contemporaine n'a que peu à voir avec l'enseignement de Jesus.

Il suffit de lire le sermon pour le comprendre.

"Pauvre en esprit" ne signifiait pas être idiot. :smile2:

faut déjà replacer dans le contexte de l'époque.

les pharisiens (docteur je sais-tout-de-la-foi) VS Djizeus (le berger sorti de nulle part).

en gros les pharisiens avaient Ressous en horreur et inversement.

Ils étaient imbus de leur connaissance et de leur stricte observance des lois.

Au contraire de Djayzeus, qui lui était "le simple au coeur pur".

en fait il faut comprendre "heureux les simples, les purs d'esprit", ceux qui ne se prennent pas la tête avec les dogmes, qui font le bien simplement, qui sont sincères dans leurs actions.

[/HS]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

merci goldored pour ce cours de théologie instructif!

(bon j'ai beau activé mes neurones je ne trouve pas ZE argument qui prouverais indiscutablement que les simples d'esprits sont plus heureux que le reste du monde, mais j'y crois!) ^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant