Que pensez-vous de l'inceste consentant et assumé ?

Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
-L'inceste bouleverse l'ordre des choses, sur un plan social.

-De plus, il enfreint le tabou culturel général.

-Ensuite, on peut toujours douter de ce consentement, notamment à cause des ascendant qu'il peut il y avoir entre membres d'une même famille. Un père qui séduit sa fille, par exemple.

-... et l'ordre naturel est dérangé.

Plus que bousculé l'odre social, il est contre-nature. C'est pas moi qui le dit, c'est la nature, j'y suis pour rien.

Il n'y a en fait que la morale qui peut accepter l'union consanguine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

au risque d'etre entêté où peut etre parce que je n'ai pas bien compris tes propos, je comprends toujours pas pourquoi il serait plus BIOLOGIQUEMENT normal d'etre homo que d'etre incestueux.

-L'inceste bouleverse l'ordre des choses, sur un plan social.

-De plus, il enfreint le tabou culturel général.

-Ensuite, on peut toujours douter de ce consentement, notamment à cause des ascendant qu'il peut il y avoir entre membres d'une même famille. Un père qui séduit sa fille, par exemple.

-... et l'ordre naturel est dérangé.

pour moi tous ces arguments peuvent tres bien s'appliquer aux homosexuels dans une certaine mesure.

Par contre la pédophilie c'est autre chose: s'il s'agit d'abus et de violence sur mineur ce n'est plus de la liberté individuel.

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Par contre la pédophilie c'est autre chose: s'il s'agit d'abus et de violence sur mineur ce n'est plus de la liberté individuel.

désolée Femzi, tu prones que toutes sexualité est pratiquée dans le but du plaisir et qu'elles méritentent TOUTES ( je te cite) le respect sur un meme pied d'égalité.

La pédophilie peut ne pas etre violente, sinon il s'agit d'un viol pédophile, mais de nombreux pédophiles manipulent et abusent de leurs jeunes victimes sans violence et meme avec le consentement de la victime.

Ta théorie, meme si je suis convaincue que tu n'en avais pas vu la faille et que tu ne cautionnes pas la pédophilie, est tout de meme du pain béni pour légitimé celle ci .

---------------

Sur la problematique du rapport incestueux face au rapport homosexuel, surtout que tu dis toi meme que la sexualité n'a pas pour seul but la reproduction mais aussi le plaisir, l'homosexualité n'est que plaisir, la reproduction est impossible par voies naturelles, l'inceste est plaisir mais est aussi naturellement ouvert a la reproduction, or que vois t on dans la reproduction consanguine: c'est qu'elle véhicule des tares.

La consanguinité augmente les risques de maladies génétiques.

On voit donc bien, que la nature assimile mal cette sexualité en quelque sorte, elle la rejete.

Donc si la nature rejete d'elle meme la consanguinité, le seul moyen possible pour l humanité de l'accepter est bien la morale.

En bref ;) , brandir la morale comme frein a l'inceste est incorrect. la nature le freine elle meme. Et pour accepter ce que la nature refreine, le seul moyen restant est : la morale.

Quant a L'homosexualité, elle ne transmet aucune tares, de fait, puisqu'elle n'est que sexualité-plaisir.

Tin c'est dur a expliquer :smile2:

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)
Plus que bousculé l'odre social, il est contre-nature

bah la sodomie aussi est contre-nature et pourtant elle est tolérée aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
bah la sodomie aussi est contre-nature et pourtant elle est tolérée aujourd'hui.

en quoi la sodomie est elle contre nature ?

a moins de considérer bien sur que la sexualité n'est que reproductive, ce qui bien entendu est une erreur: le clitoris en est la preuve naturelle .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
bah la sodomie aussi est contre-nature et pourtant elle est tolérée aujourd'hui.

Nan.

Vous confondez la morale et la nature.

Structurellement, l'homosexualité ne provoque pas de changement. L'inceste, au contraire peut avoir de graves conséquences, c'est pour ça que la nature (l'évolution) a mis en place des protections (le frein psychique mis en lumière par les sciences actuelles) en amont. Et surtout, on voit bien que le fruit de l'inceste est voué à la mort : un frein en aval aussi.

La morale humaine est soumise à ça.

L'homosexualité n'implique pas tout ça. C'est pourquoi elle peut être moralement mieux acceptée, même si elle bouscule un peu le traditionnel couple homme-femme, elle ne va pas à l'encontre de la loi naturelle.

L'Homme est un animal, que voulez-vous. On ne peut pas prétendre s'extraire de la nature. On peut philosopher sur l'acceptation de l'inceste, exceptionnellement le laisser faire, mais il restera non viable.

EDIT : ce à quoi j'ajouterais : la morale humaine peut-elle supplanter ce que dictent les lois de la nature ?

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
EDIT : ce à quoi j'ajouterais : la morale humaine peut-elle supplanter ce que dicte les lois de la nature ?

A chaque fois qu'elle l'a fait cela a été un desastre, et la nature le paye de sa vie aujourd' hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Dans le domaine canin ou félin les rares fois où les éleveurs pratiquent l'inceste c'est pour essayer de fixer un caractère marquant ou un gène défini.....comme une couleur, une absence de poils ou un poil plus long... un caractère plus doux ou plus affirmé...

L'inceste consentant et assumé...je n'y crois pas... le tabou est ancré dans quasi toutes les civilisations et même les tribus au fin fond de l'amazonie cherchent des mariages dans d'autres groupes sociaux que le leur.....

Quand kégéruniku parlent des pharaons...ils se mariaient entre frêres et s¿urs certes mais les m¿urs étaient très libres..... et les enfants pas tous du même père..... idem pour les romains....

Juste pour rapeller une triste histoire d'inceste....http://www.leuromag.com/L-affaire-Joseph-Fritzl-l-Autriche-sous-le-choc_a326.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)

Kégé, je crois que j'ai trouvé ce qui me dérange le plus dans la relation frère-soeur (quand le frère et la soeur se connaissent). Quand on est élevé avec quelqu'un, on tisse des liens d'affections, des liens d'amour, mais pas d'amour au sens "sexuel", plus la version de l'amour filial ou de l'amitié transposé entre frère et soeur. Ce qui me dérange c'est que l'on change, on dévie la nature de ce lien. Un père qui couche avec sa fille non seulement il utilise son ascendant sur elle mais il brise aussi l'amour filial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Autant pour moi, les informations que j'avaient n'étaient pas d'actualité. Elles étaient basés sur les oeuvres de Strauss et Freud qui étaient les références en la matière d'inceste et qui qualifiaient la non pratique de l'inceste comme le propre de l'homme.

Le bonobo et quelques autres espèces de chimpanzés ne pratiquent pas l'inceste. Bien qu'avant la puberté ils entretiennent des jeux sexuels entre frères et soeurs ou mères et petits.

Claude Levi Strauss et Freud disaient tous deux que l'interdit de l'inceste était le propre de l'homme mais depuis peu une recherche menée par des éthologues à démontrer que certains chimpanzés, dont les bonobos, ne pratiquaient pas l'inceste.

Ce sont néanmoins les seuls animaux à ne pas le pratiquer du tout.

On divise ensuite les autres animaux en trois.

Ceux qui ne vivent pas dans des groupes structurés et qui pratiquent l'inceste car le fait de retrouver un parent et de s'accoupler avec est trop rare pour que cela soit prit en compte par l'évolution.

Ce groupe est composé de la majorité des animaux, néanmoins les cas d'incestes, bien que tout à fait normaux pour eux, ne soient que très rares.

Ensuite, dans les animaux vivant en groupe tels que les oiseaux sociaux, les insectes sociaux et la majorité des mammifères, il y a ceux qui pratiquent l'inceste, qui sont les plus rares sauf chez les insectes, et ceux qui ne le pratiquent pas.

Bien sûr, il n'y a aucune prohibition, mais pour les petits du mâle dominant d'un groupe, la puberté se fera bien plus tard, montrant bien que l'évolution tendrait à éviter l'inceste.

En fait, selon des études récentes, il y aurait plus d'inceste chez l'Homme que chez l'animal.

Bien que ces cultures soient minoritaires, il y a eu de tous temps des cultures pronant l'inceste comme l'Egypte ou le mariage entre membres d'une même caste était vu comme garant de la prospérité de la lignée.

Sinon la définition de l'inceste varie selon les cultures.

Pour certaines n'est considéré comme incestueux que les rapports entre frères et soeurs ou parents et enfants.

Pour d'autres le fait de coucher avec la fille du frère de la mère est incestueux mais pas coucher avec le fils de la soeur du père. :smile2:

Pourtant, d'un point de vue biologique, les deux sont incestueux.

Chez l'Homme l'inceste est donc limité par l'évolution et par la culture, mais dans les deux cas il ne l'est que partiellement puisque lorsque la culture permet l'inceste, il semblerait que la gêne de celui ci et le tabou disparaissent.

Malgré l'exemple de l'Homme qui est donc particulier, l'inceste serait contre nature.

Tous comme la reproduction entre animaux de différentes espèces.

Deux actes à priori contre nature qui cependant continuent tout deux d'exister.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

votre argumentation yop! et elais c'est de dire:

l'inceste peut provoquer des anomalies en terme de reproduction alors que ce n'est pas le cas de l'homosexualité. donc il est naturel d'etre dégouté par l'un et pas par l'autre (corrigez moi si je me trompe)

mais le propre de l'homme n'est il pas de depasser/ outrepasser ses restrictions biologiques?

je veux dire un frere et sa soeur qui ont un rapport sexuelle protégé dans l'unique but de se donner du plaisir n'ont rien de "contre nature" puisque leur préservatif enlève le facteur risque.

Pour moi l'explication des neurones psychiques censés nous avertir qu'on agit contre-nature est le même schéma qui me conduit à etre homophobe pour reprendre vos termes.

ca vient de la tête, du coeur, et de l'esprit: ca me dégoute quoi.

Mais la raison est plus forte que toute ca, et au nom de la liberté individuelle je tolère.

Concernation la dérivee sur la pédophilie, au risque de choquer a nouveau, si elle est "consentant et assumée" je la trouverai tout aussi dégoutante que les autres pratiques, mais oui ca serait une liberté individuelle.

la meilleur facon de me résumé c'est de dire qu'il existe une infinité de pratiques sexuelles et il n'appartient qu'à SON point de vue personnel de la juger déviante ou immorale.

NB: ne faisons pas l'amalgame sur le fait d'abuser de la confiance de quelqu'un qui n'est pas l'apanage de la pédophilie ou de l'inceste. c'est un paramètre indépendant qui peut s'ajouter sur n'importe quelle orientation sexuelle et qui la rend alors criminelle et répréhensible.

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Personnellement, ni l'inceste, ni l'homosexualité, ni la zoophilie, ni la phitophilie, ni la scatophilie, l'urophilie ou que sais je encore ne me dérangent ou ne me choquent.

Et même si certaines sont contre natures, elles ne me dérangent pas plus.

le sado masochisme est contre nature, n'empêche qu'il fait ses adeptes et ça ne choque pas.

L'inceste est peut être contre nature, mais je ne vois toujours pas en quoi c'est un acte ignoble ou dégueulasse. Et je ne vois pas en quoi non plus il peut gêner ceux qui ne sont pas concernés.

Sinon, juste comme ça, si une mère couche avec son fils qui est stérile, ce n'est plus grâve alors, puisque ce n'est que la recherche du plaisir, vu que le fait d'enfanter est impossible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)
Nan.

Vous confondez la morale et la nature.

Structurellement, l'homosexualité ne provoque pas de changement. L'inceste, au contraire peut avoir de graves conséquences, c'est pour ça que la nature (l'évolution) a mis en place des protections (le frein psychique mis en lumière par les sciences actuelles) en amont. Et surtout, on voit bien que le fruit de l'inceste est voué à la mort : un frein en aval aussi.

La morale humaine est soumise à ça.

L'homosexualité n'implique pas tout ça. C'est pourquoi elle peut être moralement mieux acceptée, même si elle bouscule un peu le traditionnel couple homme-femme, elle ne va pas à l'encontre de la loi naturelle.

L'Homme est un animal, que voulez-vous. On ne peut pas prétendre s'extraire de la nature. On peut philosopher sur l'acceptation de l'inceste, exceptionnellement le laisser faire, mais il restera non viable.

EDIT : ce à quoi j'ajouterais : la morale humaine peut-elle supplanter ce que dictent les lois de la nature ?

Oui, mais qu'en est-il des rapports incestueux ET homosexuel ? :o Puisque n'ayant aucune incidence d'un point de vue évolutif... ce frein psychique dont vous parlez (je n'avais pas connaissance d'une telle étude ;) ) ne devrait exister dans ce cas :smile2: alors que moralement, il est jugé tout aussi "répugnant" ;)

Je dis ça, parce que pour moi, il était clairement question de morale et de culture. J'aurai d'ailleurs trouvé plus "vertueux" que ce rejet soit de notre propre fait, plutôt que soumis au diktat de nos foutus gênes :D

Si quelqu'un a d'ailleurs un lien interessant sur ces études, je suis preneur ;) parce que là, j'ai l'air con...seulement l'air hein... ;)

Sinon, mon avis sur le sujet, bah j'en ai pas vraiment, lol, me suis un peu jamais posé la question en même temps, mais je comprend pas trop le "délire" ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 635 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)

:smile2: mouais , bla bla bla et etc , mais au fait Abel et Cain avaient des enfants d'apres la bible , alors question : comme Eve etait la seule femme avec qui les ont ils fait , ou alors ils avaient des soeurs ???? ;););)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
liam_in Membre 292 messages
Forumeur activiste‚ 25ans
Posté(e)
Non c'est pas facile à comprendre que tu commences par parler d'un dogme qui t'explique ce que tu dois faire avec tes fesses pour finir en affirmant que tu n'es pas un bâtard ! Pour moi c'est assez confus et primaire, mais bon... :smile2:

Non c'est facile a comprendre...si vous etes croyant ! si vous ne l'etes pas faut que vous sachiez les risques que ça peut engendrer: la consanguinité augmente le risque d'apparition de certaines maladies génétiques...rien que ça peut faire changé d'avis a plus d'un.

et pour la phrase ou j'ai mentioné le mot batard elle n'était pas destinée a ce topic. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Creolita Membre 102 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Pour ces deux personnes dont tu parles, je ne crois pas qu'ils considéraient que leur relation était incestueuse... Sinon, ils ne pourraient pas l'assumer pleinement (du moins c'est ce que je crois)

Je ne pense pas non plus que l'un et l'autre puissent construire une relation amoureuse (durable) avec quelqu'un d'autre, du moins c'est mon avis.

Soit dit en passant, le reportage dont tu parles semble très glauque, là on touche le fond :smile2:

Modifié par Creolita

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !‚
Posté(e)

globalement je vous trouve assez fermés. C'est pas parce que votre frère ou votre soeur ne vous fait pas bander voire vous dégoûte complètement que c'est le cas de tout le monde et que c'est condamnable.

L'exemple était peut être mal choisi dans le sujet mais il existe des frères/soeurs ayant une vie de couple tout à fait normale. C'est très rare et nous savons tous que la nature condamne ce comportement d'elle même par les risques liés à l'hérédité, cependant rien ne vous permet de juger de leur amour ou de leurs attirance sexuelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Bien que ces cultures soient minoritaires, il y a eu de tous temps des cultures pronant l'inceste comme l'Egypte ou le mariage entre membres d'une même caste était vu comme garant de la prospérité de la lignée.

Oui, ça n'empêche pas l'humain de dériver. Se réclamer de lignée divine, et de transmettre cela par le sang, on voit très bien que ça influe sur la façon de faire.

Sinon la définition de l'inceste varie selon les cultures.

Pour certaines n'est considéré comme incestueux que les rapports entre frères et soeurs ou parents et enfants.

Pour d'autres le fait de coucher avec la fille du frère de la mère est incestueux mais pas coucher avec le fils de la soeur du père. ;)

Pourtant, d'un point de vue biologique, les deux sont incestueux.

Oui, la culture humaine et ses moeurs vont souvent à l'encontre de la nature : quel autre animal détruit sciemment son milieu de vie ?

On a plein de comportements qui, dans un contexte naturel, seraient plus sévèrement inhibés.

Cela ne veut pas dire que ça n'arrive jamais, même dans la nature !

votre argumentation yop! et elais c'est de dire:

l'inceste peut provoquer des anomalies en terme de reproduction alors que ce n'est pas le cas de l'homosexualité. donc il est naturel d'etre dégouté par l'un et pas par l'autre (corrigez moi si je me trompe)

En gros, oui.

C'est un peu plus compliqué que ça puisque c'est juste une prédisposition à refuser l'inceste. L'éducation, la culture et le contexte peuvent influencer et contredire cette prédisposition. En résultera parfois un malaise.

Tout comme le fait de se suicider va à l'encontre de nos instincts de survie (l'homme naît pour vivre). Pourtant, certains le font.

mais le propre de l'homme n'est il pas de depasser/ outrepasser ses restrictions biologiques?

je veux dire un frere et sa soeur qui ont un rapport sexuelle protégé dans l'unique but de se donner du plaisir n'ont rien de "contre nature" puisque leur préservatif enlève le facteur risque.

Oui, c'est là où la dérive commence. L'évolution n'a pas le contrôle qu'elle avait auparavant : l'Homme s'est extrait de pas mal de ses lois.

Donc, le problème d'un inceste protégé et consenti entre adultes psychologiquement lucides, conscients de leur acte et choisissant sans influence outrancière reste purement moral.

Et la morale humaine comporte une part d'hérédité évolutive. Notre évolution n'a pas été que physique et physiologique mais aussi psychique.

Pour moi l'explication des neurones psychiques censés nous avertir qu'on agit contre-nature est le même schéma qui me conduit à etre homophobe pour reprendre vos termes.

éa ne nous averti pas. éa nous prédispose au tabou de l'inceste. Ce qui n'est pas une barrière infranchissable, comme on le constate. Je ne crois pas que l'homosexualité ait bénéficié du même traitement au cours de l'évolution.

Elle a été plus martyrisée par la morale pure et le patriarcat. :D

Personnellement, ni l'inceste, ni l'homosexualité, ni la zoophilie, ni la phitophilie, ni la scatophilie, l'urophilie ou que sais je encore ne me dérangent ou ne me choquent.

Et même si certaines sont contre natures, elles ne me dérangent pas plus.

le sado masochisme est contre nature, n'empêche qu'il fait ses adeptes et ça ne choque pas.

Dans le principe, oui. Mais c'est trop facile.

Si je te demande de coucher avec ta soeur, je pense que tu aurais beaucoup plus de conflits moraux intérieurs à démêler. Idem si je te demandais de sodomiser ce magnifique et sensuel berger allemand ou de boire ce superbe cru 2009 de ta propre urine. :D

Analyser l'inceste, ça ne peut pas se faire de loin, on ne peut pas se couper de notre hérédité psychique (ce qu'on appelle aussi l'instinct). Essaye, tu verras ! :han:

L'inceste est peut être contre nature, mais je ne vois toujours pas en quoi c'est un acte ignoble ou dégueulasse. Et je ne vois pas en quoi non plus il peut gêner ceux qui ne sont pas concernés.

Sinon, juste comme ça, si une mère couche avec son fils qui est stérile, ce n'est plus grâve alors, puisque ce n'est que la recherche du plaisir, vu que le fait d'enfanter est impossible.

Tu raisonnes un peu bizarrement. :han:

La logique de l'évolution se déroule sur des siècles et des siècles, selon un schéma d'adaptation sur des dangers vérifiables génétiquement. C'est en ça qu'elle a tenté écarter l'inceste, provoquant des êtres tarés, menaçant la survie de l'espèce.

Tout ce que l'individu fera dans sa vie ne répond qu'à ses propres décisions, malgré l'hérédité de l'évolution humaine qu'on porte tous. Si tu veux te couper un bras, par exemple -ce qui met aussi en danger ta survie et celle de l'espèce- tu pourras. éa n'aura aucun incidence sur ta lignée, et l'évolution s'en battra les couilles : pour elle, l'inceste sera toujours un danger potentiel. Elle ne l'admettra jamais, ne le favorisera jamais (à l'inverse de certains autres de nos comportements qui sont chimiquement favorisés :D ).

Un inceste sans conséquence est donc possible. Le dilemme est totalement moral, on s'affranchit de la répulsion instinctive généré par notre hérédité.

Et on sait bien que la morale, c'est très variable selon les gens.

;) mouais , bla bla bla et etc , mais au fait Abel et Cain avaient des enfants d'apres la bible , alors question : comme Eve etait la seule femme avec qui les ont ils fait , ou alors ils avaient des soeurs ???? :han::han::han:

Les écrivaillons religieux ne connaissaient pas trop la génétique. :han: Et puis c'est une fiction ! Tu sais bien que dans une fiction, tu peux prendre trois balles et continuer à courir, sauver le monde sans t'arrêter pour manger ou chier, alors baiser ta mère et faire des enfants sains, pourquoi pas ? :bad:

Oui, mais qu'en est-il des rapports incestueux ET homosexuel ? :o° Puisque n'ayant aucune incidence d'un point de vue évolutif... ce frein psychique dont vous parlez (je n'avais pas connaissance d'une telle étude ;) ) ne devrait exister dans ce cas :smile2: alors que moralement, il est jugé tout aussi "répugnant" :o

Et bien il y a tout un tas de comportements que l'évolution a laissé faire. L'inceste homosexuel est d'abord un rapport homosexuel, donc (à moins d'une grande ampleur) pas d'incidence. L'homosexualité n'a pas eu de répercussions génétiques, à ce que j'en sais.

Ensuite oui, c'est un acte personnel. L'évolution n'a rien à voir avec les choix de l'individus, si ce n'est qu'elle essaye de favoriser ou d'écarter certains comportements.

La morale humaine y étant donc instinctivement soumise, mais pouvant s'en affranchir. Donc oui, là, l'inceste homo est un problème d'ordre moral. Tout comme l'inceste, et tout autre comportements humains.

La nature, elle, a déjà fait son choix qui lui est utilitaire. La nature se passe de morale.

Je dis ça, parce que pour moi, il était clairement question de morale et de culture. J'aurai d'ailleurs trouvé plus "vertueux" que ce rejet soit de notre propre fait, plutôt que soumis au diktat de nos foutus gênes :o

La morale peut aller dans le sens de l'évolution, et même aller au-delà ! Les notions de manipulation psychologique, d'ascendance sur une autre personne de sa famille, d'erreur dans l'interprétation de cet amour sont purement moraux. La manipulation est mal, l'erreur est mal... ou pas, selon ce qu'on choisit.

Juger de ce qui est bien ou mal appartient bien à la morale humaine. La nature, elle, n'a pas de jugement : elle favorise tout ce qui favorisera la pérennité de la vie, avec quelques erreurs parfois.

Si quelqu'un a d'ailleurs un lien interessant sur ces études, je suis preneur :p parce que là, j'ai l'air con...seulement l'air hein... ;)

Sinon, mon avis sur le sujet, bah j'en ai pas vraiment, lol, me suis un peu jamais posé la question en même temps, mais je comprend pas trop le "délire" ;)

J'avais lu un très bon article dans "cerveau et psycho". Et de tout façon, toutes les neuro-sciences vont dans ce sens : la nature a chimiquement favorisé certains comportements.

Le cerveau est chimique. Ce qui a eu une incidence sur notre évolution psychique et la formation de notre morale. Mais pas dans sa totalité.

Ps : 'tain, méga tartine encore. Désolé ! :o°

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
votre argumentation yop! et elais c'est de dire:

l'inceste peut provoquer des anomalies en terme de reproduction alors que ce n'est pas le cas de l'homosexualité. donc il est naturel d'etre dégouté par l'un et pas par l'autre (corrigez moi si je me trompe)

Oui, c'est a peu pres cela.

mais le propre de l'homme n'est il pas de depasser/ outrepasser ses restrictions biologiques?

Bonne question :smile2:

Je ne sais pas si c'est le propre de l'homme, en tous cas, il a toujours tendu vers cela, au risque d'en detruire la nature et indépendament des ignominies naturelles que cela pouvait engendrer.

Les nazis ( pas la peine de crier au point godwin) ont expérimenté les chimeres.

cela consiste a repousser les restrictions biologiques en voulant melanger des races biologiquement immélangeables:

un chien et une femme

un homme et une truie

ect... ( mon imagination vous m'excuserez est assez limitée dans ce domaine)

ce truc la, c'est un peu a mes yeux tous les dangers d'une morale voulant a tout prix repousser les limites de la nature.

je veux dire un frere et sa soeur qui ont un rapport sexuelle protégé dans l'unique but de se donner du plaisir n'ont rien de "contre nature" puisque leur préservatif enlève le facteur risque.

Au dela du fait qu'un préservatif, cela craque. Il y a l'acte en lui même. L'acte conscient d'aller contre la nature.

;) mouais , bla bla bla et etc , mais au fait Abel et Cain avaient des enfants d'apres la bible , alors question : comme Eve etait la seule femme avec qui les ont ils fait , ou alors ils avaient des soeurs ???? ;););)

C'est aussi pour cela que j'exècre le dogme catholique.

globalement je vous trouve assez fermés. C'est pas parce que votre frère ou votre soeur ne vous fait pas bander voire vous dégoûte complètement que c'est le cas de tout le monde et que c'est condamnable.

L'exemple était peut être mal choisi dans le sujet mais il existe des frères/soeurs ayant une vie de couple tout à fait normale. C'est très rare et nous savons tous que la nature condamne ce comportement d'elle même par les risques liés à l'hérédité, cependant rien ne vous permet de juger de leur amour ou de leurs attirance sexuelles.

Ton ouverture d'esprit et ton proprension à nous laisser juger sans nous juger de personnes globalement fermées est tout à ton honneur.

@ kégéruniku: merci d'avoir vérifié pour les bonobos.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
asafum Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Alors, pour remettre tout le monde sur le sujet de départ, c'était juste un reportage sur différents ménages en france, dont celui-ci qui était celui d'un frère et d'une soeur, inséparables, vivant une relation "fusionnelle", faisant toujours tout ensemble, et le fait qu'ils soient fusionnels au point de PARFOIS même se "dépanner" sexuellement, n'était qu'un détails parmi d'autres dans le reportage, une anecdote donnée par la fille quand elle était interrogée.

Ils n'ont jamais prétendu avoir ce genre de relation régulièrement ni même souvent, ca leur est juste arrivé quelques fois. et c'était juste des frere et soeur qui s'adoraient, pas de sentiments amoureux qui soit, donc je pense que parler d'"aimer son frere ou sa soeur" n'est pas la question. ils vivaient simplement ensemble et restaient solidaires dans tous leurs problemes quel qu'ils soient, c'était ca l'idée du reportage en fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant