Une vieille meurt aux urgences, la famille porte plainte !

SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
et à ce propos ont pourrait se questionner sur le respect des mort et leur image médiatique...

Parce que maintenant toute la France sait que...

...tu as ta part de responsabilité, c'est toi qui a lancé le sujet.

Modifié par SN3 The last.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ce n'est pas parce que pas de paranoïa affirme que les médecins sont vénaux, intéressés, sans compassion et meurtriers qu'ils le sont....

Il y a toujours des priorités aux urgences mais si tous les cas ne sont pas traités à temps ce n'est pas par choix délibéré mais par manque de moyens humains et matériel...

En France il y a encore des médecins qui soignent tout le monde, qui ne laissent pas "crever les vioques" (pour reprendre l'expression de ce monsieur), qui lorsqu'ils ne peuvent soigner soulagent leur patient.....

Il n'y a pas de choix selon l'âge du patient contrairement à ce que veux faire croire pas de paranoïa, mais une urgence médicale, un homme accidenté de 79 ans passera avant l'angine d'un enfant.... c'est une question de pronostics vitaux et non un choix selon l'âge du patient. :smile2:

Et c'est très bien comme ça... et non je ne crois pas qu'en France on se "refourgue les vioques de la maison de retraite à l'hosto en priant qu'ils meurent dans les ambulances...." et monsieur pas de paranoÏa pourra parler de ce sujet au frêre du pape ou à la soeur de mon voisin que je ne prendrais pas plus en compte son avis et ses idées nauséabondes :

Elle aurait été algérienne avec le CMU à hurler qu'on la prenne en charge, peut être la compassion aurait été différente chez certains de mes détracteurs.

Alors ça c'est l'argument le plus idiot que j'ai jamais lu...... insinuer que les autres sont racistes pour justifier ses idées puantes...... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Ce n'est pas parce que pas de paranoïa affirme que les médecins sont vénaux, intéressés, sans compassion et meurtriers qu'ils le sont....

Ce n'est parce que tu affirmes que "...", que ça l'est..., également. Il ne faut pas oublier que les infirmier(e)s ne se privent pas de faire grève. Hors, y a t-il moins de réservations aux urgences ces jours là ?! Peut-on prédire le moment où la maladie frappe ? Car dans tous les cas, la seule cause de la mort, pour le coup, c'est la maladie dont était atteinte cette vieille dame. é l'âge de 80 ans, c'est loin d'être rare.

Qu'elle repose en paix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacris32 Membre 267 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Ce n'est pas parce que pas de paranoïa affirme que les médecins sont vénaux, intéressés, sans compassion et meurtriers qu'ils le sont....

Il y a toujours des priorités aux urgences mais si tous les cas ne sont pas traités à temps ce n'est pas par choix délibéré mais par manque de moyens humains et matériel...

En France il y a encore des médecins qui soignent tout le monde, qui ne laissent pas "crever les vioques" (pour reprendre l'expression de ce monsieur), qui lorsqu'ils ne peuvent soigner soulagent leur patient.....

Il n'y a pas de choix selon l'âge du patient contrairement à ce que veux faire croire pas de paranoïa, mais une urgence médicale, un homme accidenté de 79 ans passera avant l'angine d'un enfant.... c'est une question de pronostics vitaux et non un choix selon l'âge du patient. :smile2:

Et c'est très bien comme ça... et non je ne crois pas qu'en France on se "refourgue les vioques de la maison de retraite à l'hosto en priant qu'ils meurent dans les ambulances...." et monsieur pas de paranoÏa pourra parler de ce sujet au frêre du pape ou à la soeur de mon voisin que je ne prendrais pas plus en compte son avis et ses idées nauséabondes :

Alors ça c'est l'argument le plus idiot que j'ai jamais lu...... insinuer que les autres sont racistes pour justifier ses idées puantes...... ;)

Je préfère lire cela , de toutes façons pour une équipe de soignant et a tout niveau ,un deces est un échec ,et ils nous soignent tres bien sans regarder et malgrés les difilcutés ,beaucoup d'entre eux mériteraient la légion d'honneur au lieu de la donner a n'importe qui !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ce n'est parce que tu affirmes que "...", que ça l'est..., également. Il ne faut pas oublier que les infirmier(e)s ne se privent pas de faire grève. Hors, y a t-il moins de réservations aux urgences ces jours là ?! Peut-on prédire le moment où la maladie frappe ? Car dans tous les cas, la seule cause de la mort, pour le coup, c'est la maladie dont était atteinte cette vieille dame. é l'âge de 80 ans, c'est loin d'être rare.

Qu'elle repose en paix.

Effectivement et quand ils font grève ils ont un joli sparadrap sur leur blouse marqué "en grève" car ils sont dans l'obligation d'assurer les soins....et qu'ils le font..... eux.... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Bronca, tu dois pas lire. Je salue le travail des médecins hospitalier. C'est le patron, l'Etat, qui sert la visse. T'es gentils tu ne fais pas dire ce que je n'est jamais dis.

Si tu trouves que tout va comme sur des roulettes avec la santé publique, tu dois être le seul dans ce pays.

Malgrès ce que tu sembles penser, il ya a bien une hiérarchisation de la prise en charge aux urgences.

L'hôpital de Metz, aux urgences, c'est 40 000 visites pour 22 lits en 1 an. Je vous laisse en tirer les conclusions...

Et je rappelle que le gouvernement, malgrè les discours propagandiste sur le travail, ne paye pas les heure sup de ces gens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 792 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

Quand on entrait dans un camp jadis, on était trié : les vieux, cheveux blancs, trop faibles d'un côté direction la mort et les autres pour le travail.

Le professeur Debré disait que son père jouait au tennis à 80 ans, dimanche mon père, 85 ans, m'a promenée en voiture, état impeccable.

Nous serons vieux un jour, en Afrique, on obéit d'abord aux plus anciens.

Une personne très âgée dans un couloir pendant plusieur heures, ce n'est que l'état déplorable que dénonce le représentant national des urgences. Les générations de retraités actuels consomment et aident une, deux générations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Pour la dignité d'accord, mais je crois que c'est justement le manque de moyen et le flou de la mission hospitalière en général qui amène à ce genre d'extrême.

Et à 80 ans, aurait elle eu le même accueil qu'en enfant ? Je ne crois pas. Le laisser mourir est malheureusement fréquent. Personne n'en parle et c'est dommage.

J'apprends qu'elle à été prise ne charge en plus, par un toubib, et qu'il à décidé de la replacer en maison de retraite après lecture des examens...

C'est exactement ce que je dénonce. Une personne agée déboule aux urgence, et on la refourgue à la maison de retraite pour garder la place disponible au mieux, au pire y'en a plus.

"Dès réception de l'ensemble des résultats, le médecin a réajusté le traitement approprié (pour cette patiente, ndlr), puis a organisé le retour en maison de retraite qui a pris le relais du traitement"

Véronique Anatole-Touzet

directrice générale de l'hôpital de Metz.

Voilà. La maison de retraite prend le relais, salut mamie, à la prochaine. Et la maison de retraite prie pour qu'elle parte dignement dans l'ambulance, ça fera moins de travail à l'équipe de nuit.

Triste réalité, où la fin de vie n'est absolument pas prise en charge. Les assos peuvent se retourner contre l'hôpital, lui dira justement donner mois des sous et je m'occupe de tout. Sauf qu'aujourd'hui, c'est ça sans les sous mais les procès.

Mais en fait, on est d'accord :smile2:

A ce moment la, on peut peut être regarder d'un autre oeil le procès éventuel.

Attaquer l'hopital de Metz, c'est attaqué l'Etat. Une suite de mise en cause de la responsabilité de l'Etat dans le traitement des ses malades ( de tous âges) lui rappelerait peut etre ses défaillances innaceptables.

Ne pas tenter une action en responsabilité, n'est-ce pas finalement cautionner le traitement qu'à subit ( fin en l'occurence pas subit) cette femme?

Par contre, je ne sais plus qui a dit que la multiplication des affaires médiatisées, risquait d'accélérer la machine. Je suis assez d'accord, ce qui m'inquiète , c'set que ce ne sera peut être pas dans le bon sens vu que le service public n'est aps forcément la priorité du gouvernement actuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Tu vois pasdeparanoïa.... tu dis que je dois pas lire... malheureusement j'ai bien lu tout ce que tu as écrit.... juste pour le fun j'ai fait une compil de tes écrits......

On nage en plein délire ! Maintenant il faut sauver les gens de la vieillesse.

Quand les maisons de retraites n'assument plus les fins de vie, elles appellent les pompiers. Généralement ils savent que c'est pas la peine d'insister, et mettent 30 min à arrive, histoire de laisser le temps achever mémé. Si elle n'est pas morte, ils la fourguent aux urgences.

Et après ? Ben les urgences sont pas le mouroir, alors ils la refile à la maison des vioques. C'est la patate chaude qu'on se refile pour éviter les emmerdes.

Notre société refuse de voir la mort en face. Je suis pas médecin, mais j'en connais qui règle le problème vite fait avec la famille. « Dites au revoir à mémé les enfants, elle reste là. »

Donc le personnel des maisons de retraite, les pompiers..... tout le monde s'arrange (selon toi) pour ne pas soigner et retarder les secours...... ;)

Ha mais je suis d'accord, moi j'en ai parlé à ma mère, et je l'enverrai jamais dans une maison de retraite.

Après en fin de vie, excuse moi mais 82 ans, c'est une fin de vie, différence de sémantique avec vioque, mais on parle de la même chose.

C'est pratique de venir s'offusquer au tribunal en surfant sur l'actualité, alors qu'il est peut être plus humain d'accompagner ses vieux dans la mort, dignement, à la maison.

Ce que je dis est une réalité non dite. Les médecins ne l'auraient jamais soigné car ils estiment qu'elle est condamnée. Ils ne le font pas par plaisir d'observer une dessiccation en temps réel.

Moi je ne comprend même pas comment une octogénaire peut être placée aux urgences...

Donc passé 80 ans que l'on soit valide ou pas il ne faut pas tomber malade sinon on peut crever.... et les médecins ne seraient plus soignants mais accélérateurs si ce n'est simple spectateur de la mort.... genre oh non on s'en occupe pas elle a 80 ans..... ;)

pas tout à fait, j'ai eu cette discussion avec un très bon ami dont le petit frère est toubib et on a eu cette conversation. Sur la fin de vie.

D'après ce qu'il me raconte sur les eus et coutumes, si ta grand mère fut soigné, c'est qu'elle avait ses chances. Sinon, ils ne font pas grand chose.

Moi je considère que ça rentre dans le débat public, avec l'euthanasie, un débat qui devrait aboutir sur une discussion patient, famille et corps médicale car comme tu le fais remarquer chaque cas est unique.

Là encore c'est l'homme qui a vu l'homme qui a tué l'ours... le petit frêre de ton copain est tout sauf un médecin..... que les médecins ne pratiquent pas l'acharnement thérapeutique sur une personne condamnée mais l'accompagne dans la mort je le conçois tout à fait mais dire qu'ils ne font rien et qu'ils laissent crever des gens dans des couloirs sciemment parce que la personne est âgée c'est extrapoler, diffamer une profession et tout l'ensemble du corps médical.

C'est tout le problème. Faire un choix, décider qui vivra et qui mourra en fonction des capacité de l'hôpital.

Bien sur aujourd'hui on a pas de place donc on va laisser les "crever" les vieux, les prématurés qui auront des handicaps lourds, et les cancéreux... pour rajouter et faire bon poids bonne mesure on va rajouter quelques handicapés mentaux sans oubliés les personnes dans le coma (les légumes comme tu dis ....je peux te compter dans le lot? c'est pour ma moyenne...)

Pas d'accord. Les soins ont un coût, lourd, pour l'ensemble de la société. Moi j'ai pas envi de payer pour que pépé bouffe du sucre 10 ans par un tuyau.

Mais pour une mère avec un accouchement difficile oui.

Heureusement pour nous tous... c'est pas toi qui décide...... :smile2:

C'est pas une logique capitaliste que de s'interroger sur le coût du maintien en vie d'un légume. T'es prêts à dormir sous un carton pour maintenir les vieux en vie à n'importe quel prix ?

T'es prêts à dire à une mère et à son enfant, non, désolé on n'a pas de lit car mémé végète depuis 6 ans dans son caca ?

La logique capitaliste, c'est de faire croire aux séniors qu'ils ont encore une chance de tirer sur la corde. Alors vu qu'ils ont un pouvoir d'achat pas trop pourrit, les big pharma vont les inciter à survivre. Pendant se temps là, le paludisme tue des millions d'enfants en Afrique, car une journée d'hospitalisation pourrait sauver des dizaines de gosses pauvres.

Tu sais si on suit ton raisonnement on devrait achever les gens dès la retraite.... on fait des économies à tous les niveaux..... que ce soit pour le trou de la sécu et pour le bien des "travailleurs"..... Monsieur le Président inutile de travailler plus pour gagner plus, pasdeparanoïa a trouvé une solution miracle!!

Le maintient à l'hôpital c'est 15 000 ¿ pour dix jours. Bien sur tout le monde devrait bénéficier des services de santé, mais il faut admettre aussi qu'en France, l'espérance de vie en bonne santé ne dépasse pas 65 ans...

Le problème qui se pose, c'est que la santé publique doit être rentable. On dira merci à ceux qui votent pour la droite et qui aujourd'hui ne sont pas les derniers à critiquer le manque d'accueil. Au train où vont les choses, les médecins hospitaliers devront clairement faire un choix. Je ne parle même pas des places disponibles, mais des soins.

Si vous ne pouvez pas payer, on vous dira salut. Va mourir chez toi.

Aujourd'hui, le corps médical fait face à la double demande du public dans son délire d'immortalité potentielle pour tous, légitime aux vus des avancées scientifiques, mais irréaliste car le patron lui demande d'être rentable. Alors voilà 'hypocrisie du système. On les laisse mourir dans un coin, dans une ambulance, on arrive trop tard. Je suis cynique mais réaliste. Téléphonez aux pompiers pour une personne de 80 ans tombée dans la piscine, vous comprendrez ce que je veux dire.

Désolé si mes mots choquent, je moi on parle sans détour de la mort et de la vie avec les mots de tous les jours. Chacun connais les volontés de chacun en cas de malheur et c'est tant mieux. Mais nous avons aussi la lucidité du système. Et nous savons tous ce qu'implique un maintien à domicile, une maison de retraite, ou toutes autres solution. Ca évite de se retrouver aux urgences parqué dans un coin.

Et perso, j'irai pas porter plainte contre l'hôpital. Ma soeur c'est faite accouché par un ami, on ne le savais pas et lui ne la connaissait pas. Il était interne et sans expérience, et il à faillit étrangler le bébé avec le cordon en le sortant.

C'est un risque que l'on prend quand on confie sa vie aux autres.

Je ne vois pas comment on peut dire il faut que la santé soit rentable... qu'elle est le prix d'une vie? Sur quoi justifies tu ton barème et ton échelle de valeur? Une femme en age de procréer serait plus à même de recevoir des soins tant qu'elle n'a pas atteint la ménopause.... c'est puant comme raisonnement.

Pour la dignité d'accord, mais je crois que c'est justement le manque de moyen et le flou de la mission hospitalière en général qui amène à ce genre d'extrême.

Et à 80 ans, aurait elle eu le même accueil qu'en enfant ? Je ne crois pas. Le laisser mourir est malheureusement fréquent. Personne n'en parle et c'est dommage.

J'apprends qu'elle à été prise ne charge en plus, par un toubib, et qu'il à décidé de la replacer en maison de retraite après lecture des examens...

C'est exactement ce que je dénonce. Une personne agée déboule aux urgence, et on la refourgue à la maison de retraite pour garder la place disponible au mieux, au pire y'en a plus.

"Dès réception de l'ensemble des résultats, le médecin a réajusté le traitement approprié (pour cette patiente, ndlr), puis a organisé le retour en maison de retraite qui a pris le relais du traitement"

Véronique Anatole-Touzet

directrice générale de l'hôpital de Metz.

Voilà. La maison de retraite prend le relais, salut mamie, à la prochaine. Et la maison de retraite prie pour qu'elle parte dignement dans l'ambulance, ça fera moins de travail à l'équipe de nuit.

Triste réalité, où la fin de vie n'est absolument pas prise en charge. Les assos peuvent se retourner contre l'hôpital, lui dira justement donner mois des sous et je m'occupe de tout. Sauf qu'aujourd'hui, c'est ça sans les sous mais les procès.

Finalement les ambulanciers devraient promener les "vioques" comme tu dis jusqu'à ce que mort s'en suive pour arranger tout le monde.....

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

J'ai le sentiment qu'il dénonce une triste réalité et que ce n'est pas forcément ce qu'il pense ni qu'il est tout à fait d'accord avec ce qu'il se passe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Merci Elaïs d'aller en profondeur et de ne pas t'arrêter sur le style des mots. Effectivement je dénonce la prise en charge de la vieillesse dans notre société, entre la mise en maison de retraire qui arrange toute la famille, ne visitant l'ancêtre qu'une fois l'an, à l'Etat qui ne donne pas les moyens d'assumer aux institutions, à la justice qui refuse de statuer sur l'euthanasie, le corps médical obligé de louvoyer entre manque obligation budgétaire, respect des personnes et réalité médicale, et enfin, nous, la société, pour qui on le voit ici, parler de la mort est tabou.

Bronca, mon pote est obstétricien à Necker. Tu me crois ou non, je m'en fou.

Tu confonds ce que je dénonce et ce que je pense, pourtant c'est clairement séparé. Dis fais le malin, l'homme de c¿ur et c'est tout à ton honneur. Mais les faits sont malheureusement à l'épreuve de ton raisonnement. Le coût d'un maintient en vie d'une personne âgé est prédominant dans la décision de soins. Dans la société vieillissante, nous devons avoir cette réflexion, car je rappelle que c'est 1500 ¿ par jour d'hospitalisation. Mais oui aussi, à 80 ans, on peut espérer vivre encore longtemps. Vivre, je ne crois pas que cela soit être alité sous perfusion, mais prêt de ses proches et heureux.

Hors aujourd'hui, pas de fric, pas de place en hôpital, et les urgences ne sont pas le mouroir. Je suis tout à fait d'accord que ce service doit en priorité s'occuper des cas « urgent », et dans notre histoire, on voit bien qu'il s'agit d'une déresponsabilisation de la maison de retraite qui devrait assurer les soins de ses patients, surtout une déshydratation. Les urgences se retrouvent à gérer les maux de notre société. C'est le théâtre de nos malaises, de nos interrogations et nos souffrances. Leur lancer des pierres est ridicule, et aussi dangereux. Car à force de se faire attaquer, ils vont finir par se défendre, et là, certains vont comprendre l'ampleur du malaise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le problème est que tu fais de cas exceptionnels des généralités et que tu confonds tout...

L'idée de dénoncer le manque de moyens est louable mais la façon que tu as de le faire et les mots que tu emploies ne sont pas les bons....

D'autre part juste comme ça ton pote obstétricien... entre nous des "vioques" de 80 balais il doit pas en croiser souvent dans son boulot..... :smile2:

Les maisons de retraites ne sont pas des hôpitaux il n'y a pas d'infirmière ou de médecin rattachés... tu peux faire appel au médecin de la malade ou à des infirmières mais se sont des intervenants extérieurs n'ayant rien à voir avec la maison de retraite.

Tu parles de personnes agées délaissées par leur famille mais ce n'est pas non plus une généralité.... oui ça existe comme les mères infanticides, les serial killers ou les pédophiles pourtant toutes les mères ne tueront pas leur enfant, tout les hommes ne sont pas pédophiles etc.......

Pour moi tu ne poses pas les bonnes questions... pourquoi les urgences se retrouvent de plus en plus encombrées par des cas comme des angines, des mal de dent ou autres ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
Le problème est que tu fais de cas exceptionnels des généralités et que tu confonds tout... L'idée de dénoncer le manque de moyens est louable mais la façon que tu as de le faire et les mots que tu emploies ne sont pas les bons.... D'autre part juste comme ça ton pote obstétricien... entre nous des "vioques" de 80 balais il doit pas en croiser souvent dans son boulot..... :smile2:

Et alors ? Ca ne l'empêche pas de discuter avec ses collègues. Un hôpital n'est pas un vase clos où les services ne communiquent pas entre eux, et heureusement. Je voulais juste dire par cet exemple que l'hôpital n'est pas Lourdes, et qu'il faut accepter la mort sans vouloir s'en prendre au personnel soignant.

Les maisons de retraites ne sont pas des hôpitaux il n'y a pas d'infirmière ou de médecin rattachés... tu peux faire appel au médecin de la malade ou à des infirmières mais se sont des intervenants extérieurs n'ayant rien à voir avec la maison de retraite.

Non, il ya pas mal de maisons de retraites médicalisées, même des RPA avec une infirmière résidente.

Tu parles de personnes agées délaissées par leur famille mais ce n'est pas non plus une généralité.... oui ça existe comme les mères infanticides, les serial killers ou les pédophiles pourtant toutes les mères ne tueront pas leur enfant, tout les hommes ne sont pas pédophiles etc.......

N'importe quoi. Les maisons de retraites sont légion. C'est un phénomène social qui touche de nombreuse famille, pas comme l'infanticide. C'est un vrai bisness, côté en bourse. Si les familles y ont recours, c'est bien pour plusieurs raisons qu'il faut discerner afin de ne pas dire des bêtises. Placer ses parents en maison de retraite n'est pas malheureux en soit. C'est l'abandon qui l'est. Et de très nombreuses personnes dont moi-même ont du mal avec ces endroits. Perso, je trouve que ça pue la mort. Ca me déprime, alors je préfère allez voir les vieux à l'extérieur. Et encore plus chez eux avec une famille aimante. Un maintient à domicile médicalisé.

Pour moi tu ne poses pas les bonnes questions... pourquoi les urgences se retrouvent de plus en plus encombrées par des cas comme des angines, des mal de dent ou autres ?

Ce sont des problèmes que j'ai soulevé. Et on me traite de gérontophobe ! Moi je ne vois pas l'intérêt de soigner une dame de 80 balais pour déshydratation aux urgences. Sa maison de retraite devrait s'occuper de ça. C'est tout de même pas compliqué de mettre une perfusion. Sauf que les responsables de ces endroits, lorsque le pronostique vital est engagé, se déchargent sur l'hôpital.

Modifié par PASDEPARANOIA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
la mise en maison de retraire qui arrange toute la famille,
Et de très nombreuses personnes dont moi-même ont du mal avec ces endroits. Perso, je trouve que ça pue la mort. Ca me déprime, alors je préfère allez voir les vieux à l'extérieur. Et encore plus chez eux avec une famille aimante. Un maintient à domicile médicalisé.

Mais tout le monde ne peut pas prendre en charge une personne âgée. Impossible dans un petit appartement, impossible si tu travailles toute la journée, etc.

Avoir plusieurs générations à la maison c'était bon quand certains membres de la famille ne travaillaient pas à l'extérieur et qu'on avait de grandes baraques.

Après, je suis d'accord, il y a des gens qui abandonnent leurs aïeuls, mais la majorité est dans quel sens: ceux qui abandonnent ou ceux qui ont recours aux maisons de retraite par nécessité? On a pas de statistiques pour décider... et accuser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 874 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)
Ce sont des problèmes que j'ai soulevé. Et on me traite de gérontophobe ! Moi je ne vois pas l'intérêt de soigner une dame de 80 balais pour déshydratation aux urgences. Sa maison de retraite devrait s'occuper de ça. C'est tout de même pas compliqué de mettre une perfusion. Sauf que les responsables de ces endroits, lorsque le pronostique vital est engagé, se déchargent sur l'hôpital.

Dixit le directeur d'une maison de retraite à une infirmière qui avait sauvé une petite vieille en arrêt cardiaque un week-end dans son établissement: "Fallait pas vous battre comme ça, la liste d'attente est pleine."

Qu'une personne âgée ne dispose pas des soins médicaux élémentaires alors qu'elle dépense facilement plus de 1500¿ par mois pour une chambre de 15m2, ça ce n'est pas normal.

Bizarrement, aucun directeur de maison de retraite ne roule en 4L...

Oui des soins médicaux au sein même de l'établissement d'accueil permettrait de ne pas envoyé une personne agée aux urgences pour une simple déshydratation.

Maintenant, quand on voit que l'état a du débourser des aides pour la climatisation de salles dans les maisons de retraite, pourquoi ces établissements iraient volontairement dépenser de l'argent pour employer des personnels médicaux en nombre suffisant ?

Qu'y gagneraient-ils ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

L’INSEE annonce plus de 4 millions de personnes âgées de plus de 80 ans pour 2020. Ca va poser un réel problème de société.

Modifié par PASDEPARANOIA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Sur la prise en charge au sein de la famille de la personne agée, ou du couple de personnes agées, je suis assez d'accord avec Lili.

Sans faire entrer en compte l'aspect financier, le rythme de vie de la famille "acceuillante", ses préoccupations, ses loisirs, ses hobbies sont vraiment aux antipodes de ceux des personnes ageés.

Et l'amour n'y peut rien.

*je vais vous raconter ma life :smile2: *

Ma grand mere est venue s'installer chez ma mère il y a 3 ans. La mise en place a été difficile et ce, malgré la volonté de ma grand-mere de venir et malgré la volonté de ma mère de la recevoir.

Au bout de 3 ans, le bilan reste mitigé: ma grand mere s'ennuit malgré tout.

La journée ma mere travaille. Le soir, ma mere (57 ans) a sa journée dans les bottes, a 20h30 elle n'aspire qu'a une chose, c'est être dans son lit. Le week end, ben elle a aussi des amis, et voit aussi sa propre vie se raccourcir.

Ma grand-mere a 82 ans, a 6 heures du mat', elle est debout et ce jusqu'a minuit une heure.

Inutile de vous dire que malgré tout, malgré la proximité familliale et tout le confort et l'affection reçue, ses journées sont longues.

Mes grand parents paternels sont en maison de retraite en region parisienne, ils ont un peu plus les moyens, meme si la source n'est pas inépuisable et qu'elle s'epuise de plus en plus vite.

Ils participent a des ateliers lecture du journal le matin. Ils prennent les repas en communauté, avec des personnes de leur age. L'apres midi différents ateliers sont proposés.

Et il y a toujours une aide soignante a portée de main...

Bref, ils ont une vie sociale qui leur apporte beaucoup. Et je pense sincerement que ma mère et ma grand mere sont dans l'erreur.

------------------

Pour ma part, je crois que l'idéal réside là. Notre moteur d'homme, c'est le lien social, mais le lien social adapté.

Alors oui, c'est couteux, mais ce prix est le prix d'un choix de société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

C¿est mon propos, y ¿a pas de solution miracle, mais des décisions à prendre en famille avec le soutient éclairé des professionnels gériatriques, qui sont mieux à même de nous expliquer les difficultés.

Beaucoup de gens s'orientent aujourd'hui vers le maintient à domicile, à ne pas confondre avec l'accueil en famille. Mais cela nécessite des aménagements intérieurs, une médicalisation légère de la chambre, et surtout un contact permanent avec les médecins.

Les RPA (résidence pour personnes âgées), ont aussi l'intérêt d'offrir une vie sociale à ceux qui sont seul chez eux, tout en étant autonome.

Ce qui est sur, c'est que la situation actuelle va droit dans le mur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Les RPA (résidence pour personnes âgées), ont aussi l'intérêt d'offrir une vie sociale à ceux qui sont seul chez eux, tout en étant autonome.

Tu vois, ça, c'est ce que j'aimerais pour moi.

Ce qui est sur, c'est que la situation actuelle va droit dans le mur.

heu voui!

apres, la solution proposé est de travailler plus longtemps pour cotiser plus ;) mais comme on veut plus de toi au taf a partir de 55 balais (t'es trop vieux qu'ils disent) comment on fait :smile2:

Fin moi j'en sais rien ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 792 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

Paranoia, vous ne devez pas traiter les personnes de 80 ans de vioques. Je me fâche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant