Une nouvelle etude montre l'importance des peres

kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Pour la prochaine faite des peres, avant de choisir votre cadeau, reflechir a ce que vous avez reussi a accomplire dans votre vie pourrait vous aider a choisir entre une cravate en polystirene ou un nouveau set de clubs de golf :smile2:

Une nouvelle etude, citee dans le New Scientist, revelle que plus un pere s'investit dans l'education de ses enfants et plus ceux-ci sont susceptible de devenir plus intelligent et reussir leur vie d'adulte.

Le temps que le pere passe avec son enfant semble le facteur determinant pour ce qui est de "booster" son QI. A 11 ans, il n'est pas question de seulement un demi points mais de quelques points de QI.

La suite de l'article, en anglais (desole mais je n'ai pas trouver l'article encore traduit dans les medias francophone):

Source: New Scientist

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité mamandrinette
Invité mamandrinette Invités 0 message
Posté(e)

Ok c'est bien :smile2: , mais ceux qui grandissent sans père, ou du moins sans présence masculine, çà en fait des cancres? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ok c'est bien :smile2: , mais ceux qui grandissent sans père, ou du moins sans présence masculine, çà en fait des cancres? ;)

Non. Ca veut simplement dire que pour eux les choses sont plus difficiles. Mais bon, c'est pas franchement un scoop. Sauf peut etre pour ceux ou celles qui continuent de croire que les peres n'ont plus leur utilite dans une famille "post-moderne".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Ok c'est bien :smile2: , mais ceux qui grandissent sans père, ou du moins sans présence masculine, çà en fait des cancres? :mur:

Oui, regarde Bob Marley ;) En même temps il disait : "Dieu est le père de ceux qui n'en ont pas. ".

Modifié par SN3 The last.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

J'ai toujours vécu sans père et pour moi les choses n'ont jamais été difficiles. :smile2:

Au contraire, j'ai un QI largement au dessus de la moyenne selon les tests.

(comme quoi c'est de la daube le QI. ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Oui, regarde Bob Marley :mur: En même temps il disait : "Dieu est le père de ceux qui n'en ont pas. ".

A vrai dire la bible dit la meme chose. Dieu est le pere des orphelins.

J'ai toujours vécu sans père et pour moi les choses n'ont jamais été difficiles. ;)

Au contraire, j'ai un QI largement au dessus de la moyenne selon les tests.

(comme quoi c'est de la daube le QI. :mur: )

C'est une question de moyenne. Et sinon tu travailles dans quoi? (je n'attend pas de reponse rassure toi :smile2: ). L'etude parle non seulement du QI mais aussi de la reussite sociale.

En Angleterre, meme si cette etude n'en parle pas, il est neamoins troublant de constater que l'echec scolaire est tres prononcee parmi les garcons jamaicains. Et il se trouve qu'un enfant jamaicain sur deux vis sans son pere (par comparaison, la proportion est de 16% pour les enfants d'origine indiene, 22% pour les enfants d'origine anglaise).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Je suis des études de psychologie et je suis écrivain et comédien à côté.

Bon après c'est vrai que c'est une question de moyenne, mais je trouve ça assez pernicieux comme étude en fait.

Si on adapte ça aux parents homosexuels ça donne quoi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Qu' a pensé le comité de lecture scientifique de cet article ?

oupss! flûte! c'est vrai! y'en a pas :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean Bambois Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 53ans
Posté(e)
Une nouvelle etude, citee dans le New Scientist, revelle que plus un pere s'investit dans l'education de ses enfants et plus ceux-ci sont susceptible de devenir plus intelligent et reussir leur vie d'adulte.

Ce genre d'études a largement de quoi agacer.

Ce qui est le plus intéressant, c'est qu'une somme vraisemblablement non-négligeable (en numéraire et en ressources humaines) a été investie pour tenter de démontrer quelque chose que tout le monde sait déjà.

Pourtant, le monde scientifique est loin d'avoir été défriché de ses défis à relever, de remèdes à inventer, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité mamandrinette
Invité mamandrinette Invités 0 message
Posté(e)
Non. Ca veut simplement dire que pour eux les choses sont plus difficiles. Mais bon, c'est pas franchement un scoop. Sauf peut etre pour ceux ou celles qui continuent de croire que les peres n'ont plus leur utilite dans une famille "post-moderne".

Ah bon :mur: , ben moi aussi j'ai fait des études (pas qu'un stage en Bisous Magiques :smile2: ), j'ai un QI Normal...

Et pas l'ombre d'un père présent ...

Même constat en plus nuancé du côté maternel, en fait c'est que illusions...J'suis perdue :mur:;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Je suis des études de psychologie et je suis écrivain et comédien à côté.

Bon après c'est vrai que c'est une question de moyenne, mais je trouve ça assez pernicieux comme étude en fait.

En quoi c'est pernicieux? :smile2:

Si demain tu as des momes et que l'etat decide que finalement le role du pere est negligeable (comme c'est aujourdhui le cas en Angleterre) tu risques de te retrouver sans droit si ta femme decide de divorcer et de partir avec les momes.

Donc si ce genre d'etudes sont importante. Et tant pis si ca ne fais pas plaisir a certains qui aimeraient etre confortee dans leur prejuges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Les études, on leur fait dire ce que l'on veut.

Il me semble assez évident que plus on s'occupe d'un enfant, plus il peut développer son potentiel. Un enfant qui a deux parents ou plus a déjà plus de temps qui lui est consacré ( normalement parce que ça n'est pas nécessairement le cas ).

Après, le QI ne signifie pas grand chose quant à la réussite future de l'enfant, ni ses résultats scolaires. Ca ne sert à rien d'avoir des matières premières si on a pas les outils ou machines pour les transformer.

Et en prime, on constate "quelques points de QI" en plus ... donc peanuts en terme de résultat au final.

Je ne vois pas l'interêt , à part s'il s'agit d'appuyer un message moral et social.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Je ne dis pas que le père est négligeable, mais là ça laisse à penser qu'il est nécessaire.

Il n'est pas plus nécessaire que la mère.

Je pense pas que dans les orphenlinats on ai que des sous doués par exemple. Pourtant ils n'ont ni l'un ni l'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
A vrai dire la bible dit la meme chose. Dieu est le pere des orphelins.

Ce qui démontre bien que déjà à l'époque ils avaient compris l'importance d'un père. Il n'a pas fallu attendre new scientist.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Il me semble assez évident que plus on s'occupe d'un enfant, plus il peut développer son potentiel. Un enfant qui a deux parents ou plus a déjà plus de temps qui lui est consacré ( normalement parce que ça n'est pas nécessairement le cas ).

Ce n'est effectivement pas toujours le cas.

Après, le QI ne signifie pas grand chose quant à la réussite future de l'enfant, ni ses résultats scolaires. Ca ne sert à rien d'avoir des matières premières si on a pas les outils ou machines pour les transformer.

C'est faux. Le QI, et cela est reconnus par tous les scientifiques travaillant en neuroscience ou meme en psychologie educative, que le QI est au contraire un bon predicteurs pour ce qui est des resultats scolaire et de la reussite professionel. Il y a aussi une forte correlation entre le QI et la sante.

Maintenant, je me permet de le rappeller pour la seconde fois, on parle de moyenne.

Et en prime, on constate "quelques points de QI" en plus ... donc peanuts en terme de résultat au final.

Je ne vois pas l'interêt , à part s'il s'agit d'appuyer un message moral et social.

C'est la encore une mauvaise conception du QI. Meme un demi point de QI est considerer comme significant lorsqu'il s'agit du devenir d'un enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Donc si ce genre d'etudes sont importante.

Ce genre d'études prend de l'importance et de la valeur quand elles sont validées par un comité de lecture scientifique, ce qui n'est pas le cas ici.

Et tant pis si ca ne fais pas plaisir a certains qui aimeraient etre confortee dans leur prejuges.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres: tu te sens mieux dans tes préjugés comme ça :mur:

tiens , un exemple pratiquant contredisant ton etude " scientifique" non validée par la communauté scientifique ;)

Elais, 32 ans, cadre sup': élevée sans père! et piiire par deux femmes :mur:

ps: vu qu'un pere aide a favoriser le developpement, je crois qu'il est temps de favoriser les couple homo Hommes: ben oui du coup, 2 pères valent mieux qu'un! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Je ne dis pas que le père est négligeable, mais là ça laisse à penser qu'il est nécessaire.

Il n'est pas plus nécessaire que la mère.

L'etude n'affirme pas que le pere est plus necessaire que la mere. Il faut lire cela dans le contexte du monde anglo-saxon ou le pere est bien souvent vu comme non essentiel. D'autres etudes ont montrer une forte correlation entre le niveau d'instruction de la mere et le bien etre affectif et intellectuel de ses enfants.

Je pense pas que dans les orphenlinats on ai que des sous doués par exemple. Pourtant ils n'ont ni l'un ni l'autre.

Si tu as des liens sur le niveau d'intelligence des enfants dans les orphelinats, je suis preneur. J'ai participe a la creation d'une association humanitaire qui s'occupait d'enfants abandonne en Roumanie et ce que j'y ai vu m'a convaincu qu'un enfant sans l'amour et la stimulation intellectuelle de ses deux parents a peu de chance de se developper harmonieusement du point de vue affectif et intellectuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ce genre d'études prend de l'importance et de la valeur quand elles sont validées par un comité de lecture scientifique, ce qui n'est pas le cas ici.

;) De quoi tu parles??

Cette etude a ete validee deux fois: tout d'abord dans un journal scientifique (Journal reference: Evolution and Human Behavior(DOI: 10.1016/j.evolhumbehav.2008.06.002))

et dans le New Scientist.

ps: vu qu'un pere aide a favoriser le developpement, je crois qu'il est temps de favoriser les couple homo Hommes: ben oui du coup, 2 pères valent mieux qu'un! :smile2:

Si tu avais lu l'article, tu aurais vu que l'influence des peres est preponderante pour les garcons (en ce qui concerne les deux aspects mentionnes par l'etude) et peu pour les filles.

Je ne pense pas qu'il faille voir dans cette etude une critique de l'education faite par la mere. Il s'agit d'un aspect qui n'a pas ete aborde dans cette etude (etant donne que de toute facon, de nombreuses etudes ont montrer l'influence de la mere dans l'education des enfants).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
:mur: De quoi tu parles??

Cette etude a ete validee deux fois: tout d'abord dans un journal scientifique (Journal reference: Evolution and Human Behavior(DOI: 10.1016/j.evolhumbehav.2008.06.002))

et dans le New Scientist.

Si tu avais lu l'article, tu aurais vu que l'influence des peres est preponderante pour les garcons (en ce qui concerne les deux aspects mentionnes par l'etude) et peu pour les filles.

Je ne pense pas qu'il faille voir dans cette etude une critique de l'education faite par la mere. Il s'agit d'un aspect qui n'a pas ete aborde dans cette etude (etant donne que de toute facon, de nombreuses etudes ont montrer l'influence de la mere dans l'education des enfants).

Dieu merci le genre humain est sauvé..... :smile2: éa ne vaut que pour la testostérone.....pour la bêtise ça marche aussi ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)
C'est faux. Le QI, et cela est reconnus par tous les scientifiques travaillant en neuroscience ou meme en psychologie educative, que le QI est au contraire un bon predicteurs pour ce qui est des resultats scolaire et de la reussite professionel. Il y a aussi une forte correlation entre le QI et la sante.

Maintenant, je me permet de le rappeller pour la seconde fois, on parle de moyenne.

C'est la encore une mauvaise conception du QI. Meme un demi point de QI est considerer comme significant lorsqu'il s'agit du devenir d'un enfant.

La mauvaise conception, c'est de mélanger QI et intelligence. Le QI est une forme d'intelligence, qui peut tres bien ne pas être "cultivée".

Un enfant doté d'un QI nettement au dessus de la moyenne peut être totalement ejecté du système scolaire, simplement parce que le système est fait pour la norme. Il en va de même pour la vie professionnelle.

Si j'avais un gosse , je n'irais certainement pas l'emmerder avec des tests de QI , sauf si cela se revele necessaire ( si l'enfant a des difficultés d'adaptation par exemple ).

Il y a une multitude d'armes pour affronter la vie, je pense que se focaliser sur ce truc, c'est passer à côté de l'essentiel.

Et puis à mon avis, y'a quand même mieux comme argument pour permettre à un enfant de voir son père apres un divorce ou une séparation que "c'est pour lui faire gagner trois points de QI"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant