La guerre des sexes

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Les règles de la galanterie imposent que l'on tienne la porte à toute femme...goujat! :smile2:

Tu vois : règles, code, protocole, rituel, automatismes...

Moi je ne suis pas goujat : je suis honnête. Quand j'ai pas envie de tenir la porte, je ne la tiens pas. ;)

Non, en aucun machiste. C'est une sorte de respect dédié à la femme, de tout temps muse des poètes, des écrivains et des peintres.

Oui, à "la femme" en tant que concept. Mais ce n'est pas forcément un respect envers l'individu.

En fait, la galanterie en tant que comportement conditionné par un code tacite me semble être une nuisance à la sincérité d'une attention. A sa vérité. On est en droit de douter, en tant que bénéficiaire, du véritable sens de ce geste : par réflexe ou par réelle attention, envers "la femme" ou envers moi ?

Je n'ai jamais dit qu'il fallait crier pour se faire obéir. Un regard peut suffire.

Bien-sûr qu'une femme doit, elle aussi imposer le respect. Mais, pour un homme, c'est la moindre des choses...sous peine d'être catalogué de "lopette"! :mur:

Traité de lopette par toi ! :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Tu vois : règles, code, protocole, rituel, automatismes...

Moi je ne suis pas goujat : je suis honnête. Quand j'ai pas envie de tenir la porte, je ne la tiens pas. :mur:

J'adore les hommes libres :smile2: ;)

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Tu vois : règles, code, protocole, rituel, automatismes...

Il en faut. Le roi soleil en a décidé ainsi. :smile2:

Moi je ne suis pas goujat : je suis honnête. Quand j'ai pas envie de tenir la porte, je ne la tiens pas. :mur:

No comment. :mur:

Oui, à "la femme" en tant que concept. Mais ce n'est pas forcément un respect envers l'individu.

En fait, la galanterie en tant que comportement conditionné par un code tacite me semble être une nuisance à la sincérité d'une attention. A sa vérité. On est en droit de douter, en tant que bénéficiaire, du véritable sens de ce geste : par réflexe ou par réelle attention, envers "la femme" ou envers moi ?

Tu réfléchis trop, Yop! :mur:

Personnellement, je me moque que l'on me tienne la porte par pure galanterie ou par attrait envers ma personne, tant que l'on me la tient (la porte)... ;);)

Traité de lopette par toi ! :o

J'vais m'gêner! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
J'vais m'gêner! :mur:

:smile2:

Mais tout de même, ce n'est ni très féminin, ni très élégant le mot " lopette" dans la bouche d'une femme ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
:smile2:

Mais tout de même, ce n'est ni très féminin, ni très élégant le mot " lopette" dans la bouche d'une femme ;)

Je ne l'aurais pas dit dans ces termes-là, c'est évident. Mais quel que soit le mot employé, la signification reste la même. :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

N'empêche je suis d'accord avec ceux qui disent que l'égalité des sexes est incompatible avec l'esprit de galanterie.

Ce concept es lié à celui de sexe faible pour lequel on doit avoir des égards particuliers, je pense.

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Chacun son avis sur la question.

De toute manière, ce débat, comme tous les autres, tourne en rond : chacun reste campé sur ses positions, ainsi va le monde! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Tu vois : règles, code, protocole, rituel, automatismes...

Moi je ne suis pas goujat : je suis honnête. Quand j'ai pas envie de tenir la porte, je ne la tiens pas. ;)

Oui, à "la femme" en tant que concept. Mais ce n'est pas forcément un respect envers l'individu.

En fait, la galanterie en tant que comportement conditionné par un code tacite me semble être une nuisance à la sincérité d'une attention. A sa vérité. On est en droit de douter, en tant que bénéficiaire, du véritable sens de ce geste : par réflexe ou par réelle attention, envers "la femme" ou envers moi ?

Encore un qui confond galanterie et courtoiserie. Ne pas tenir la porte à quelqu'un et donc lui jeter dans la figure, ce n'est pas ne pas être galant, c'est ne pas respecter les codes élémentaires du savoir vivre. Ceux sans lesquels la vie en groupe est très vite absolument insupportable. C'est du même tonneau que se ruer dans le métro en poussant ceux qui essaient d'en sortir.

De même, dire bonjour à quelqu'un ne signifie pas forcément qu'on se passionne de savoir si la journée de celui qu'on salue est agréable. C'est marquer une marque de politesse minime pour éviter de traiter l'autre comme s'il n'existait même pas.

Ne pas considérer l'intégralité de l'humanité comme un ensemble d'êtres particulièrement chers, pas de problème. Ne même pas penser l'autre comme une entité (un concept si tu veux) digne d'un minimum de courtoisie, c'est juste être incapable de vivre en Société.

La galanterie, c'est le stade au dessus de la courtoisie. C'est à sa galanterie qu'on différencie un homme un minimum raffiné d'un gros rustaud. Et la galanterie ne nécessite ni qu'on soit forcément désintéressé (je n'ai toujours pas compris où Elaïs est allée pêcher ce concept) ni qu'on soit totalement sincère (là c'est l'inverse).

Exemple : on est à un repas avec plusieurs dames. Une seule nous intéresse particulièrement. Il est évident que notre galanterie envers elle ne sera pas complétement neutre. Elle sera d'ailleurs plus appuyée qu'envers d'autres sûrement.

Le gros rustaud va se forcer à être plus ou moins galant (bon an mal an) avec celle qu'il veut séduire. Et il va ignorer superbement les autres dames. Il ne parlera qu'à une seule, ne servira les plats que toujours à la même etc... humiliant les autres qui le détesteront copieusement.

Un galant homme manifestera officiellement la même attention à toutes et décernera juste des marques imperceptibles (à moins qu'il ne fasse semblant d'être parfaitement indifférent :o ) suplémentaires à celle de son choix.

Militer pour la fin de la galanterie, c'est juste vouloir un monde de grossiers merles. :smile2:

Mon oncle est gay :mur: ( oui aussi :mur: )

Il est plein d'attention envers son conjoint.

Ton parralléle entre galanterie et egalité des droits est réelement bizarre je trouve .

Mais si la galanterie n'a lieu d'etre que si les droits des femmes sont inférieurs a celui des hommes, alors je me passerai tres assurément que l'on me tienne une porte ou que l'on m'aide a mettre un vêtement.

Je n'ai jamais vu la galanterie comme quelque chose d'interressé, mais ta vision m'en apporte une toute autre définition. Je ne regarderai plus du meme oeil un homme galant du coup, grace a toi j'y verrais un sexiste.

Mais la galanterie n'a toujours été qu'une parodie burlesque. :mur:

Tirer une chaise, mettre une veste, faire un baise main, laisser passer devant ... ;) des broutilles comparés a ce qui légitime soit disant cette galanterie et qui a fausement légitimé les inagalités.

Eh bien je ne sais pas comment tu conçois la galanterie ni, selon toi, comment elle est née en ce cas. Je suis tout de même surpris de constater que beaucoup ne distinguent aucunement galanterie et courtoiserie. C'est fou tout de même !

GALANTERIE n. f. XVIe siècle, au sens de « mauvais tour ». Dérivé de galant.

img_fmono_73.gif1. Vieilli. Qualité d'un galant homme ; agrément, politesse dans l'esprit et les manières. Cet homme a l'art de mettre de la galanterie dans tout ce qu'il dit. img_fmono_73.gif2. égard, prévenance, empressement qu'on témoigne aux femmes. La galanterie française. Elle a paru sensible à sa galanterie. img_fsymb_184.gif Par méton. Propos flatteurs qu'on tient à une femme, procédés qu'on emploie pour lui plaire. Dire, écrire des galanteries. La « Guirlande de Julie », recueil de madrigaux du XVIIesiècle, est une galanterie célèbre. img_fmono_73.gif3. Intrigue amoureuse (vieilli). Avoir commerce de galanterie. img_fmono_73.gif4. Par euphémisme. Activité des femmes galantes ; amours vénales. Le monde de la galanterie. Elle vit de galanterie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Mais la galanterie n'a toujours été qu'une parodie burlesque. :mur:

Tirer une chaise, mettre une veste, faire un baise main, laisser passer devant ... :smile2: des broutilles comparés a ce qui légitime soit disant cette galanterie et qui a fausement légitimé les inagalités.

Si tu la qualifies de burlesque, tu ne peux ensuite déclarer que tu l'apprécies quand elle se manifeste envers toi. A moins que tu n'aimes qu'on soit ridicule pour toi mais là on tombe dans des sentiments un peu troubles. ;)

La galanterie n'a jamais été parodie. C'est une conception des rapports entre sexes. Tu peux ne pas soutenir la vision de hiérarchie qu'elle inclue. Mais ça n'a rien de burlesque. Et si ça l'était autant, les femmes ne seraient pas mortifiées quand elles tombent justement sur un parfait malotru qui est tout sauf galant. ;)

N'empêche je suis d'accord avec ceux qui disent que l'égalité des sexes est incompatible avec l'esprit de galanterie.

Ce concept es lié à celui de sexe faible pour lequel on doit avoir des égards particuliers, je pense.

:mur:

:mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamidu67 Membre 4 733 messages
pas membre +‚ 107ans
Posté(e)

Vingt dieux Simplicius faire l'éloge de la courtoisie!!! At-il été gravement malade?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Simplicius ou l'homme, le vrai, dans toute sa splendeur! :smile2: ;):mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Encore un qui confond galanterie et courtoiserie. Ne pas tenir la porte à quelqu'un et donc lui jeter dans la figure, ce n'est pas ne pas être galant, c'est ne pas respecter les codes élémentaires du savoir vivre. Ceux sans lesquels la vie en groupe est très vite absolument insupportable. C'est du même tonneau que se ruer dans le métro en poussant ceux qui essaient d'en sortir.

Non, je ne confonds pas. :D Et je ne claque pas la porte au nez des gens ! :smile2:

Je fais juste preuve de la même courtoisie envers les deux sexes. Ou j'en manque peut-être aussi de temps en temps.

Par contre quand une personne a mon attention, ma prévenance est intense et sincère. Ce n'est pas non plus de la galanterie mais un stade plus élevé de courtoisie, le préjugé sur la femme en moins donc.

Je ne vais pas courir ouvrir la porte à toutes les femmes que je croise pour me sentir homme (je lui suis, tout simplemeeeeeent :mur: ). Ni pour forcer la courtoisie sous prétexte que les femmes en auraient plus besoin.

Ce qui ne m'empêche pas d'être gentil avec les gens. Je traite les sexes également. Je traite les personnes différemment, à plusieurs niveau d'attention et de sympathie.

En fait, la galanterie est une courtoisie spéciale, justifiée uniquement par cette image "faible" de la femme qui aurait soit disant besoin de se voir adapté un traitement social remarquable.

Qu'on soit galant ne me dérange pas, puisque c'est être courtois, mais la motivation de la galanterie et surtout son fondement, me paraissent être machistes. étre machiste, ce n'est pas seulement taper une femme, c'est en avoir cette image préconçue et très certaine.

Qu'une femme puisse aussi tenir la porte à un homme sans qu'il y ait ce léger malaise qui laisse à penser qu'un "code est inversé" me semble passer par l'abolition du machisme.

Ce n'est pas parce que la galanterie disparaissait qu'il n'y aurait plus de courtoisie envers les femmes, ni d'attention charmantes, ni encore de bienséance et de classe dans nos sociétés.

Pour moi, la galanterie reste l'écho de ce machisme larvé, qui se protège derrière le bouclier du "bien se comporter". :mur:

De même, dire bonjour à quelqu'un ne signifie pas forcément qu'on se passionne de savoir si la journée de celui qu'on salue est agréable. C'est marquer une marque de politesse minime pour éviter de traiter l'autre comme s'il n'existait même pas.

Oui, je suis d'accord avec la courtoisie. C'est nécessaire. :o

Ne pas considérer l'intégralité de l'humanité comme un ensemble d'êtres particulièrement chers, pas de problème. Ne même pas penser l'autre comme une entité (un concept si tu veux) digne d'un minimum de courtoisie, c'est juste être incapable de vivre en Société.

C'est là justement !

Sur ce point, la galanterie m'apparait comme une perversion de la courtoise. Penser la femme comme une entité trop bien définie n'est pas flatteur du tout, peu importe les actes.

La galanterie est un préjugé. Je la considère comme une sorte de comédie figée et passéiste. Ou un protocole sans trop de sens dans certains milieux.

Mais l'acte ne me dérange pas en lui-même : c'est son fondement.

La galanterie, c'est le stade au dessus de la courtoisie. C'est à sa galanterie qu'on différencie un homme un minimum raffiné d'un gros rustaud. Et la galanterie ne nécessite ni qu'on soit forcément désintéressé (je n'ai toujours pas compris où Elaïs est allée pêcher ce concept) ni qu'on soit totalement sincère (là c'est l'inverse).

Ah non ! On peut être galant tout en étant rustre. C'est la finesse d'esprit et la propension à juger la femme qu'on a en face qui vont faire que la galanterie va devenir plus fine, plus adaptés à la personnalité de la dame et en fin de compte plus intime. Et plus gratifiante.

Et là, on est obligé de sortir de l'image de la femme pour entrer dans l'appréhension d'une femme, d'une personne. On sort aussi de la galanterie, je dirais.

Et être galant avec toute femme peut être un beau vernis pour cacher sa vulgarité. La bonne société compte tant de gens déplaisants ! Mais qui savent se cacher derrière ces palabres et fariboles.

Exemple : on est à un repas avec plusieurs dames. Une seule nous intéresse particulièrement. Il est évident que notre galanterie envers elle ne sera pas complétement neutre. Elle sera d'ailleurs plus appuyée qu'envers d'autres sûrement.

Le gros rustaud va se forcer à être plus ou moins galant (bon an mal an) avec celle qu'il veut séduire. Et il va ignorer superbement les autres dames. Il ne parlera qu'à une seule, ne servira les plats que toujours à la même etc... humiliant les autres qui le détesteront copieusement.

Un galant homme manifestera officiellement la même attention à toutes et décernera juste des marques imperceptibles (à moins qu'il ne fasse semblant d'être parfaitement indifférent :mur: ) supplémentaires à celle de son choix.

Oui, mais là on entre dans un tout autre jeu : la comédie sociale !!

Voir quelqu'un de maladroit oublier toutes les autres femmes au bénéfice d'une seule me semblera toujours moins vulgaire qu'un homme qui fait semblant d'être attentif à toutes et qui au final n'est attentif qu'à ses manières et à la façon dont il va composer.

Ton exemple de la table plein de femme s'applique aussi à celle d'un auditoire plein d'homme. On n'est plus dans la galanterie là !

Militer pour la fin de la galanterie, c'est juste vouloir un monde de grossiers merles. ;)

Ou pour la fin du machisme larvé. L'abolition du "machisme positif".

Et pour une courtoisie équitable ! :mur:

Ce qui ne changera pas les gens en modèle de politesse et de prévenance ou en gros malappris détestables. éa changera cette image machisante de la femme qui est profondément ancrée et nourrie par ces salamalecks.

Simplicius, nous sommes grave pas d'accord ! Mais je comprends ton point de vue qui me paraît aussi nostalgique qu'idéaliste. :D

PS : pfoouh ! désolé pour la tartine ! ;) j'ai pas regardé à la dépense !

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

je plussoie totalement à ce que tu dis Simplicius et par la même occasion également à son Altesse

@Yop ---> je t'imagine bien en train de tenir la porte et faire des courbettes à la gente masculine, puis au passage d'une femme de faire le contraire parce que tu en n'as pas envie ou parce que tu ne l'aime pas.

la galanterie n'a rien à voir à du machisme mais à un savoir vivre, de politesse, de séduction

Modifié par WEAPON

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamidu67 Membre 4 733 messages
pas membre +‚ 107ans
Posté(e)

C'est vrai quoi! on ne va pas refaire la guerre en dentelle ou la guerre de Troie, pour une histoire de porte claquée au nez, (chance la Cléopatre elle aurait pu y laisser un chouia de son appendice) sans tomber dans l'obséquieux merci Messieur quand votre politesse vient plus d'un reflexe altruiste que d'une éducation, faut bien le dire les régles dans notre societé a la "Spidi-Gonzales" ont fait leur temps, reste à reinventer d'autres coutumes: le sourire! le sourire comme arme fatale il ferait même passer le croc-en-jambes. Sur ce je vous salue bien bas, heuh jusqu'a la limite de ce que peut supporter ma sciatique!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Le sourire , le souverain sourire je désespere de le voir regner un jour sur le visage de mes compatriotes ...

Modifié par Acharon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
GALANTERIE n. f. XVIe siècle, au sens de « mauvais tour ». Dérivé de galant.

img_fmono_73.gif1. Vieilli. Qualité d'un galant homme ; agrément, politesse dans l'esprit et les manières. Cet homme a l'art de mettre de la galanterie dans tout ce qu'il dit. img_fmono_73.gif2. égard, prévenance, empressement qu'on témoigne aux femmes. La galanterie française. Elle a paru sensible à sa galanterie. img_fsymb_184.gif Par méton. Propos flatteurs qu'on tient à une femme, procédés qu'on emploie pour lui plaire. Dire, écrire des galanteries. La « Guirlande de Julie », recueil de madrigaux du XVIIesiècle, est une galanterie célèbre. img_fmono_73.gif3. Intrigue amoureuse (vieilli). Avoir commerce de galanterie. img_fmono_73.gif4. Par euphémisme. Activité des femmes galantes ; amours vénales. Le monde de la galanterie. Elle vit de galanterie.

Tu prétends que la galanterie est désintéressée, mais tes définitions prouvent d'elles-mêmes que c'est impossible, sinon pourquoi la galanterie concernerait aussi les amours vénales... ;)

C'est une règle, un code ou ce que tu veux, qui masque des intentions. Les femmes qui insistent pour payer l'addition, ce n'est pas toujours du féminisme forcené mais aussi pour faire comprendre qu'elle ne vont pas coucher pour que monsieur rentabilise l'investissement. :smile2:

Je suis d'accord avec Yop. Et c'est pour ça sans doute que la galanterie disparaît: parce qu'on veut l'égalité des sexes. Visiblement égalité ne veut pas dire bonne entente et réconciliation! :mur:

Cela dit, le sourire souhaité par mamid67 pourrait-être un moyen?

P.S.: @ simplicius: pourquoi écris-tu "courtoiserie"?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)

Encore que je nuancerais les propos de Simplicius : quand je vois une pétasse lookée fashion "j'ai dix-neuf ans et je me la joue tombeuse" vulgaire au possible j'ai plus envie de lui envoyer la porte dans le pif que de lui tenir (sauf pour lui refermer sur le pied). Idem pour une vieille peau méprisante BCBG qui me regarde de travers à cause de mon cuir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

le sujet aurait il viré sur "est il necessaire de se montrer galant" ?

si c'est le cas alors personnellement ma reponse est "en general non!"

mon raisonnement est le suivant:

je suis affectueux envers >> uniquement ceux que j'apprecie

exemple: faire la bise, faire confiance, faire des concessions (lui laisser un dessert alors que j'en avais vraiment envie)

je suis poli et courtois envers >> ceux que je ne connais pas + ceux que je connais

exemple: dire bonjour, retenir une porte qui va se fermer, signaler un objet perdu

je suis indifferent envers >> ceux que je n'apprecie pas

exemple: ne pas adresser la parole, faire semblant de ne pas avoir vu.

je suis désagréable envers >> personne! (du moins jamais volontairement)

exemple: agresser quelqu'un parce qu'il m'a heurter, etre insistant.

Cela s'applique pour moi sans distinction de sexe. je ne comprend d'ailleurs pas pourquoi il faudrait un traitement de faveur envers les femmes...?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Je suis d'accord avec Yop. Et c'est pour ça sans doute que la galanterie disparaît: parce qu'on veut l'égalité des sexes. Visiblement égalité ne veut pas dire bonne entente et réconciliation! :smile2:

Cela dit, le sourire souhaité par mamid67 pourrait-être un moyen?

P.S.: @ simplicius: pourquoi écris-tu "courtoiserie"?

La galanterie, malgré une perte de vitesse pendant les années fastes du féminisme 2007 par Caroline Cardona pour L'Internaute Magazine indique que 55 % des femmes considèrent la galanterie comme une marque de respect envers elles, 41 % comme une marque de séduction et seulement 4 % comme un archaïsme. Autre illustration de ce retour de la galanterie : l'ouverture de cours de galanterie dans des instituts d'enseignement du savoir-vivre ou du protocole à destination des entreprises ou des particuliers comme La Belle école[1] ou L'école française de la courtoisie[2].

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
je suis indifferent envers >> ceux que je n'apprecie pas

exemple: ne pas adresser la parole, faire semblant de ne pas avoir vu.

je doute que tu ne dis pas bonjour envers ton patron même si tu le déteste, il y a des règles élémentaires auquelles tu ne peux échapper ou éviter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant