La liberté de la presse régresse en France


transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

C'est un pays dans lequel la police peut débarquer chez le journaliste d'un quotidien, l'humilier devant ses enfants, l'insulter, le menotter, le déshabiller complètement... A cause de quelques mots écrits dans ce journal qu'il a dirigé pendant quelques mois.

http://www.rue89.com/2008/11/29/un-journal...e-par-la-police

http://www.rue89.com/2008/11/24/journalist...-en-plus-risque

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/m...canard_enc.html

http://www.bakchich.info/article2232.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

loris- Membre 73 messages
Forumeur en herbe‚ 23ans
Posté(e)

C'est tout simplement honteux !

Une démocratie sans la liberté de la presse n'est plus une démocratie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Certains, comme St Thomas, pensent au contraire que la protection de la liberté d'expression passe par une censure maximale. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Certains, comme St Thomas, pensent au contraire que la protection de la liberté d'expression passe par une censure maximale. :smile2:

Et bien il se trompe.

Il est inquietant dans notre démocratie d en arriver a vouloir controler la presse et ses sources c est ce qui s aparente a une dictature.

Mitérand avait bien muselé le secret de sa fille.Fort heureusement internet ne peu étre totalement maitrisé par le pouvoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
C'est un pays dans lequel la police peut débarquer chez le journaliste d'un quotidien, l'humilier devant ses enfants, l'insulter, le menotter, le déshabiller complètement... A cause de quelques mots écrits dans ce journal qu'il a dirigé pendant quelques mois.

Tsss, Tsss,

Et omettre de dire que ce monsieur et au dessus des lois !!!!!!!!

refus de se "présenter" à plusieurs convocation d'un juge, car Môsieur est "ex-PDG", Môsieur est "journaliste"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Tsss, Tsss,

Et omettre de dire que ce monsieur et au dessus des lois !!!!!!!!

refus de se "présenter" à plusieurs convocation d'un juge, car Môsieur est "ex-PDG", Môsieur est "journaliste"

Tu na pas du bien lire le 1ere lien visiblement. :smile2:

De plus ce n e légitime pas luneintervention de cow boy.

Je parle d un ensemble de faits vois les autres liens et trouve moi aussi des excuse pour bafouer la liberté de la presse. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)

Essayons de trouver un sens à ton intervention. :smile2:

Tsss, Tsss,

Et omettre de dire que ce monsieur et au dessus des lois !!!!!!!!

Visiblement tu n'as pas bien lu également le dernier lien que transporteur nous a gentiment offert. Je te conseille de regarder attentivement la vidéo qui suit. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
arton1528.jpg

Stupeur après l'interpellation d'un dirigeant de Libération


Dimanche 30 novembre - 15:10

L'interpellation musclée de l'ex-directeur de la publication du quotidien, contre qui avait été délivré un mandat d'amener dans une banale affaire de diffamation, suscite l'indignation.

Vittorio de Filippis a été interpellé à son domicile et mis en examen vendredi.




L'ex-directeur de la publication du journal Libération, Vittorio de Filippis, a été interpellé à son domicile et mis en examen vendredi pour «diffamation». Cette interpellation est intervenue après une plainte déposée par le fondateur du fournisseur d'accès internet Free, Xavier Niel. Sa plainte faisait suite à la parution, en 2006, du commentaire acerbe d'un internaute sur un article du journaliste Renaud Lecadre faisant état de ses démêlés judiciaires (pour proxénétisme) sur le site Internet du quotidien. Libération avait été déjà relaxé pour deux autres plaintes concernant l'article lui-même.

Vittorio de Filippis, directeur de la publication du quotidien de mai à décembre 2006, aujourd'hui directeur du développement du journal, a été entendu au commissariat du Raincy, en Seine-Saint-Denis, la commune où il réside, avant d'être mis en examen au tribunal de grande instance de Paris pour «diffamation publique envers un particulier» par la juge Muriel Josié.


J.B. et C.M. (lefigaro.fr) Avec AFP
Suite de l'article...
Source: lefigaro.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

héhéhé désolé Yavin mais je l ai déjà posté celle là. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
héhéhé désolé Yavin mais je l ai déjà posté celle là. :smile2:

Toutes mes excuses. ;)

On veillera à fusionner. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 816 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

oui et souvenez-vous des caricatures en Hollande puis en France, des convocations lors des listings de Clearstream sans compter les pressions via le groupe Bouygues envers ses journalistes.

Ajoutez les procès de Dati, Sarkozy, bon j'arrête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
goods Membre 9 981 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)

LE métier de journaliste est l'un des plus honorables métiers qui met l'accent sur les libertés fondamentales de chaque individu à savoir la liberté d'expression!

Il est clair que le journaliste au cours de ses investigations doit suivre un certain code de déontologie à savoir ne pas dépasser ses limites en diffamant par exemple par des propos virulents en vers telle ou telle personnalité politique ,artistique ...

Il est de ce fait responsable de ces faits ,de ses dires ,de ses actes donc de se sentir menacé,condamné n'est pas si innocent que cela .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
LE métier de journaliste est l'un des plus honorables métiers qui met l'accent sur les libertés fondamentales de chaque individu à savoir la liberté d'expression!

Il est clair que le journaliste au cours de ses investigations doit suivre un certain code de déontologie à savoir ne pas dépasser ses limites en diffamant par exemple par des propos virulents en vers telle ou telle personnalité politique ,artistique ...

Il est de ce fait responsable de ces faits ,de ses dires ,de ses actes donc de se sentir menacé,condamné n'est pas si innocent que cela .

La "diffamation" au sens juridique dans le code français est à distinguer de la "calomnie", je crois que tu mélange les deux : on peut te poursuivre pour "diffamation" pour avoir rapporté un fait véridique. Même si tu es dans ton bon droit. Il n'y a pas de "liberté d'expression" véritable en France, même si on aime bien nous faire la politique du pire ailleurs...

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Comment ça? comme ça par exemple?

Les faits se sont deroulés à Morbiers-le-Lons* (ville modifiée) dans le quartier de la Sapinière* (quartier modifié).

Une jeune fille* (sexe modifié) de 19 ans* (age modifié) prénommée Catherine* (prénom modifié) roulait à faible allure* (vitesse modifiée) sur la N16* (route modifiée) quand, au détour de l'avenue Jean Jaurès* (rue modifiée), l'aspirant* PetitJean* (nom et grade modifiés) l'a saluée* (acte modifié). Dégainant* (méthode modifiée) un Walter PKK* (modèle modifié), Catherine a remercié* (acte modifié) la troupe de majorettes* (corps d'arme modifié) avant d'être raccompagnée à Fleury-Mérogis.

En réaction, la superette* (endroit modifié) et 2 voitures* (nombre modifié) ont été relookées* (acte modifié) à l'aide de bidons de colza* (substance modifiée). Des scènes de joie* (émotion modifiée) ont émaillé la soirée.

Bilan : 3 majorettes ont été récompensées* (sens modifié). Les obsèques auront lieu lundi.

????

:smile2:

Vous l'avez voulu, vous l'avez eu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant