Que serait la france actuelle sous la monarchie?

stank Membre 1 450 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

en réponse à quelques messages plus haut:

L'europe des 25 comprend déja 10 monarchies constitutionnelles. Pour ma part, je ne vois pas trop de difference entre la vie et le niveau de vie d'un britanique, d'un belge ou d'un français.

Ca ne changerait pas grand-chose. Les riches ne seraient peut-être pas issu du même milieu qu'aujourd'hui ( La bourgeoisie post-révolution), et les noms à particule seraient plus courant dans la classe politique.

Ce n'est pas tant le type de gouvernement qui compte que la façon de diriger. Les politiques français sont maintenant tous issus d'une même classe, ne se cooptent qu'entre eux, fréquentent les même écoles et sont formatés par la pensée unique de l'Ena.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
en réponse à quelques messages plus haut:

Qui datent de 5 mois... c'est un troll monarchiste qui a remonté le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stank Membre 1 450 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

ha ben décidement! :smile2:

bon je vais bien regarder les dates des posts maintenant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hari Seldon Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

La grandeur de la France ????

Putain, mais vous parlez de quoi, là ? Au temps du "roi soleil", la "cour" mise à part, c'était franchement pas glorieux ! !Je sais pas si vous vous rendez bien compte des temps sombres de ces années-là.

Qu'un unique type puisse avoir droit de vie ou de mort sur vous ? (et, qui plus est, de "droits divin")

Qu'une catégorie de personne puisse avoir quasiment tous les droits sur vous, simplement parce qu'ils sont nés "de sang noble" ?

De se dire "sujet" plutôt que "citoyen" ? C'est à dire de subir en permanence, sans jamais pouvoir être acteur de sa vie ?

ça vous dresse pas un peu les poils sur le dos ? Vous vous sentiriez pas un peu révoltés par ça ?

Mais merde, vous critiquez sarko, qui utilise les quelques passe-droits dont il dispose, et vous avez envie d'un roi A VIE que vous n'avez PAS choisi et qui a TOUS les pouvoirs ????

Sérieux, je comprend vraiment pas.

Juste un autre exemple : les premières démocraties (athènes, etc.) Ces gens-là avaient un niveau de vie qu'on n'a retrouvé que 2000 ans plus tard ! Ils avaient le chauffage central et l'eau courante.

MErde : 1000 ans après, on en était à s'envoyer des gros cailloux sur des chateaux-forts. On crevait de faim. C'était le moyen age.

La démocratie. La république. Je dis pas que c'est la panacée. Je dis qu'on n'a pas trouvé mieux.

C'est un garde fous colossal.

******************************

A oui, effectivement.

Bonne analyse, LooSHA.

Ce qui me vexe, c'est qu'il a réussi son coup. Je suis parti au quart de tour. ça m'apprendra.

Modifié par Hari Seldon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Les aqueducs, les conduites de chauffage, c'est davantage Rome qu'Athènes. Et l'apogée de ces raffinements techniques se situe à la période impériale, marquée par une concentration des pouvoirs.

Le problème du Haut Moyen ége n'est pas la notion de roi, pas si différente de celle du dominat (à partir de Dioclétien) mais la disparition de la conception d'Etat au profit d'une pure patrimonialisation du pouvoir et de tout ce qui s'ensuit : partages successoraux aberrants entrainant des conflits sans fin, fidélité à la personne du roi et non à sa fonction ce qui fait que le serment ne vaut pas forcément pour le successeur, droit différent pour les différents peuples d'un même royaume...

Encore une fois, il n'est pas raisonnable de définir un régime par rapport uniquement à l'époque. Et pour le régime monarchique, c'est d'autant moins pertinent qu'il a traversé des époques très dissemblables. C'est d'ailleurs le régime qui a le mieux démontré, durant l'Histoire, son adaptabilité et son polymorphisme. Bien plus souple que les régimes républicains de la France qui ont eu besoin de dizaines de révisions constitutionnelles pour ne pas s'effondrer. Seuls les USA peuvent prétendre à une certaine continuité mais qui ne totalise qu'un peu plus de 220 ans. On pourra mieux juger dans 7 ou 8 siècles de la stabilité comparée des monarchies et républiques.

Modifié par Simplicius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
den18 Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Les sans logis, les laissez pour compte, la misere, la prostitution qui eclate,les bras d'honneur que notre president nous fait,la justice (juste) aux possédant, les magouilles jugées selon le bon plaisir de certains,égalité a l'instruction souvent baffouée,les droit des citoyens trahis,je vois pas ce que la chere Répulique nous a amené, a part un nouveau nom pour mieux masquer les injustices.Moi ca me fait rigoler les gens qui fétent et dansent au 14 juillet.Qu'elle mascarade.C'est encore les memes qui rigolent sous cape.Et vive la republique.!!!.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chevalier Bayard Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Enfin, je peux répondre à ce forum. :smile2: Je suis amusé de voir que la monarchie puisse encore être un sujet d'actualité auprès des jeunes, même 150 ans après le dernier roi en France.

Pourquoi suis-je monarchiste?

Le chef de l'Etat en France est aujourd'hui élu par une quarantaine de millions d'électeur, les deux tiers de la population, et par seulement un pourcentage majoritaire de ceux-ci, un peu plus de 50% pour le président actuel, soit environ la représentation de 20 millions de français (Grosso modo ;) ). Qu'en est-il des 40 millions d'autres?

Ca, c'est mon premier argument : un roi est le représentant de tous les français qu'ils soient de droite, de gauche ou même abstentionnistes ou sans étiquettes.

Ce que ne résoud pas la monarchie (quelque soit la forme qu'elle prenne), c'est de rendre plus d'égalité, plus de droits, plus de richesses, plus de libertés au peuple (nous). Mais cela, la république ne l'a jamais donné non plus.

Par contre et cela est mon deuxième argument : la monarchie apporte plus de fraternité que n'en apportera jamais la république. La royauté par son rayonnement distibue beaucoup plus de bienfaits aux plus démunis que n'en fera jamais le ministère du travail. La première conséquence de la chute de la monarchie en 1789 a été de mettre à la rue tous ceux qui travaillaient pour la famille royale et leur entourage et cela se comptait en milliers de personnes, qui sont venus grossir les rangs des affamés et des sans logis de Paris.

La France n'a plus d'industrie digne de ce nom, la seule industrie encore debout est celle du luxe, bijoux, porcelaine, tapis, parfum, habillement... C'est drôle car cela reste notre seul héritage de la monarchie. Sous la monarchie, l'économie était florissante. Et ceci est un troisième argument : La monarchie est source d'une économie nationale sûre et pérenne.

Je suis contre la monarchie absolutiste qui ne peut garantir la stabilité de l'Etat. Je suis pour une monarchie constitutionnelle et parlementaire. Nous aurions enfin un premier ministre qui agirait pour ce pourquoi il a été élu (par le peuple) comme le fait notre président actuel.

Ce qui m'amène à un argument de poids pour moi : Le roi (ou la reine, je suis aussi pour l'abolition de la loi salique) permettrait de remettre les politiques au travail et d'abandonner toute ambition de pouvoir autre que celui de servir le peuple et la nation. Les Giscard, Miterrand et Chirac ne nous ont montré que des visages d'hommes avides du pouvoir représentatif suprême. Si ce pouvoir est subordonné à une image unique et héréditaire, ces anciens présidents auraient dû se mettre au travail et auraient été ainsi confrontés au jugement public. Nous aurions peut-être évité certaines dérives des dépenses publiques que chaque nouveau septennat puis quinquennat n'ont fait qu'amplifier.

Donc oui à la monarchie qui n'est pas un fossé financier comme certains aiment à le prétendre. La monarchie coûte moins cher qu'une présidence. Comparer le budget de la reine d'Angleterre à celui de la présidence française et un bon exemple de la dérive budgétaire. L'argent transmis à la reine se répercute sur l'économie de son pays. Car ce budget sert aussi à l'entretien du patrimoine. En France c'est un budget à part et donc en plus sur nos impôts.

Quel roi?

Comment accepté qu'un descendant de régicide puisse accéder au trône de France... Moi je ne l'accepte pas, donc pas d'Orléans sur le trône. Même la justice républicaine ne reconnait pas le droit aux Orléans de porter le nom de Bourbon comme ils ont pu le réclamer en 2000.

Un descendant de Napoléon? L'empire fut une aussi grande calamité pour les français que la révolution, même si nous en avons gradés certains bienfaits. Mais au-delà de ça, les Napoléonniens n'ont aucune légitimité.

Il reste donc la branche aînée des Bourbons, descendants directs de Louis XIV, représentés par le prétendant légitimiste du trône de France : Louis XX.

Ses atouts? Ben déjà il n'a pas l'air aussi dégénéré physiquement que le prétendant Orléanais. Il est français de par sa double nationalité. Et il est légitime car selon la loi en vigueur sous la monarchie au 18ème siècle et qui par conséquent n'a jamais été remise en question : nul prétendant au trône ne peut refuser son accession au trône. Ce qui rend caduques les traités signés sous Philippe V d'Espagne. Ceci pourrait être facilement et juridiquement reconnu aujourd'hui.

Désolé d'avoir été aussi long, mais je me suis bien coltiner uen quinzaine de page de lecture avant de pouvoir écrire... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sayfdinn77 Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

SALUT

LA FRANCE DE SARKOZY EN 2009 EST UNE VERITABLE MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE ALORS N'AIE AUCUN REGRET POUR L'EPOQUE DES ROIS DE FRANCE VU QU'ILS PREVAUT ENCORE DE NOS JOURS !!!!

PETIT RAPPEL LOUIS 14 ETAIT UN VRAI CRASSEUX MAIS CHACUN SES GOUTS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chevalier Bayard Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Qui parle de regrets? Toi apparamment, mais on ne sait pas de quoi.

Le président Sarkozy n'a pas été élu par moi, et apparamment pas par toi non plus. Je n'ai pas de nostalgie sur l'abolition des privilèges, je regrette seulement que cela n'est pas été abolit réellement. Je n'ai pas de nostalgie du régime féodal qui était injuste. Mais je crois qu'une nation a besoin d'avoir une représentation pour s'identifier, se rassurer. Une image stable et perpétuelle, véritable représentation du peuple dans son ensemble, dans son unité. Aucun président ne pourra arriver à cette représentation. Un roi le pourrait.

Quoiqu'il en soit Louis XIV fut le premier à instaurer des appartements de bain au château de Versailles. Il n'aimait pas la baignoire, mais il adorait se baigner en rivière ou chez un baigneur...pour un crasseux...j'ai vu pire et encore, de notre siècle. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
infinis Membre 43 messages
Forumeur balbutiant‚ 23ans
Posté(e)

La monarchie n'a jamais fonctionné ;) . Elle a toujour engrengé des revoltes, seul une vrai republique peut fonctionner :smile2: .La monarchie en France ne servirait a rien. (On n'est deja assez dans la ***** comme ça)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Encore une fois, il n'est pas raisonnable de définir un régime par rapport uniquement à l'époque. Et pour le régime monarchique, c'est d'autant moins pertinent qu'il a traversé des époques très dissemblables. C'est d'ailleurs le régime qui a le mieux démontré, durant l'Histoire, son adaptabilité et son polymorphisme. Bien plus souple que les régimes républicains de la France qui ont eu besoin de dizaines de révisions constitutionnelles pour ne pas s'effondrer. Seuls les USA peuvent prétendre à une certaine continuité mais qui ne totalise qu'un peu plus de 220 ans. On pourra mieux juger dans 7 ou 8 siècles de la stabilité comparée des monarchies et républiques.

Le régime monarchique a lui aussi été révisé, et pas que des dizaines de fois...

La monarchie élective n'a pas grand chose à voir avec la Monarchie de Henri IV ni celle de Louis XIV.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blazon Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le roi des francs actuel serait probablement un certain dénommé Romain Guichard (qui est un illustre inconnu) selon ma prof d'histoire féru de l'histoire des rois de France.

Si sa peu aider quelqu'un... :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

La France serait peut-être encore un pays du tiers monde. :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chevalier Bayard Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
La France serait peut-être encore un pays du tiers monde. :coeur:

Euh...J'ai beau chercher dans mes livres d'histoires et même sur le net, pas de traces de la France comme pays du tiers monde... :blush:

Il faut remettre les choses à leur place :

Faire des résumés n'est pas simple et presque indécent au regard des évènements importants qui ont jalonnés notre histoire. Monarchie, Empire ou République ont tous apporté leur lot de bienfaits et méfaits.

Je le répète il faut remettre les choses à leur place... La république était un mal nécessaire après la monarchie. Elle a permis de donner l'instruction à tous et d'offir la chance à tous de s'élever socialement, car finalement, égoïstement, nous cherchons tous a avoir un cadre de vie supérieur à celui que l'on a. Et cela restera le moteur de tous tant que nous ne changerons pas notre vision de la vie.

Alors pour en revenir au sujet de ce topic, la France ne serait pas si différente si la révolution avait été faite d'une manière plus "douce" et moins déchirante d'avec son passé. Ce fut le cas en Angleterre et le résultat n'est guère différent du nôtre. La seule différence majeure, à l'heure ou l'on parle d'identité nationale, est que la monarchie d'Outre Manche est le symbole de cette identité nationale. Et ce symbole en France n'existe pas.

Beaucoup pourraient dire que nous avons notre drapeau, notre hymne national, notre parlement (Mais eux aussi, cherchons donc ce que nous avons qui pourrait être ce symbole d'unité que les autres n'ont pas? Le fromage?) mais il y a un manque réel. La preuve en est du succès de ces émissions de télé-réalité qui mettent en avant des personalités qui séduisent que l'on va jusqu'à encenser. Quelle différence avec les tournois des chevaliers du Moyen-Age, les jeux du cirque romains, la coupe du monde de football de 1998? Aucune. Nous cherchons tous à nous identifier à quelqu'un, quelqu'un capable de comprendre nos difficultés, nos attentes ou tout simplement de nous faire temporairement oublier nos propres problèmes. Les partis politiques sont exactement ça. Chacun d'entre eux porte les attentes de ceux qui les soutiennent, mais l'incompréhension et l'intransigeance des uns envers les autres empêche que ces attentes se rejoignent pour être efficacement applicables.

Un roi, sous une monarchie constitutionnelle, en France aurait il ce pouvoir (de répondre aux attentes)? Certainement pas...Ses pouvoirs seraient limités à la représentation nationale. Mais il serait capable de donner la force morale, l'élan nécessaire pour forger l'unité nationale que nous avons perdu et qui avec le temps qui passe se fracture de plus en plus. Toujours des riches plus riches et des pauvres plus pauvres... Ce "slogan" applicable à la révolution française ne pourrait-il pas s'appliquer également aujourd'hui? Il ne faut pas se leurrer, il y aura toujours des gens plus riche que soi mais on peut certainement faire qu'il n'y en ait pas des plus pauvres que les autres.

Et dans ce domaine, monarchie, république ce n'est vraiment pas le problème. Un président, un roi? Ce n'est pas la personne qui changera durablement cela, car l'homme n'est pas éternel. Le personnage passera le temps de son histoire et on en retiendra généralement que ses bienfaits occultant les mauvaises décisions.

Une monarchie constitutionnelle à ma faveur car elle n'enlève pas le pouvoir au peuple à condition que l'on réforme également cette représentation nationale. La république d'aujourd'hui a fait de nos représentants locaux, départementaux et nationaux des professionnels de la politique. Et là je dis non! Pour une vraie représentation nationale, le député, le maire ne doivent pas être des emplois mais des fonctions. Tout le monde devrait pouvoir être député, ou maire ou même président (1er ministre dans une monarchie constitutionnelle). C'est déjà le cas? biensûr que non. On veut nous le faire croire avec des textes, mais allez donc vous présenter à l'élection de votre mairie et vous comprendrez que ce n'est pas aussi simple sans un appui politique et financier.

Pourquoi nos députés sont-ils majoritairement avocats ou médecins, ou simplement issus de l'ENA? Combien d'ouvriers dans cette assemblée? Combien d'artisans? Combien de comptables, de secrétaires? Combien d'agriculteurs? S'il y en a, personne ne les connait... Alors pourquoi ne pas commencer par révolutionner cela?

Pourquoi revenir sur ce qui a existé et ne pas commencer à imaginer ce qui pourrait être? Pourquoi ne pas se servir de ce qui a existé pour faire ce qui pourrait être?

Une assemblée du peuple, oui! un mandat unique de 5 ans et pas plus. Toutes les catégories professionnelles et associatives seraient représentées. Mesdames, messieurs, vous avez 5 ans pour améliorer la vie de nos concitoyens et après vous retournez à votre activité.^^

C'est pour moi la garantie qui assurera la vision d'une nation qui va vers l'avant. L'ambition politique professionnelle est pour moi la première des choses à abolir.

Mais nous avons besoin d'avoir quelqu'un pour nous représenter tous, pour nous identifier en tant que peuple d'une nation et quelle personne plus représentative qu'un roi? Le président passe 10 ans tout au plus aujourd'hui à le faire, avec sa vague de guerres politiques à chaque élection qui nous assomment de mensonges, de vérités et de contre-vérités dans lesquels on se perd et dans lesquels la majorité du peuple ne se reconnait pas.

Le roi, lui est apolitique comme sont assemblée (telle que je la définis plus haut) mais il a une voix, celle de la moralité qui permet de recadrer ce qui ne va pas, de donner l'impulsion nécessaire pour rectifier ce qui ne va pas, d'insufler ou de transmettre le message nécessaire pour que cela bouge.

Ne nous contentons pas de critiquer, ouvrons nous plutôt à trouver une forme nouvelle de gérance plus efficace, plus juste et surtout évolutive. Car rien n'est pire que l'immobilisme et de se reposer sur ce qui est en laissant le temps agir. C'est ce qu'on fait nos ancêtres, c'est ce que font nos dirigeants d'aujourd'hui et à chaque fois l'histoire à démontrer que notre évolution est due à ceux qui ont rompus avec ce qui semblait immuable. Soyez des Bernard Werber (L'arbre des Possibles) et imaginez plutôt que de refaire. :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité piwie21
Invité piwie21 Invités 0 message
Posté(e)

ba j'espère que les rois et reines n'auraient pas continué a se mélanger entre eux parce que y'aurait des sacrés probléme de consanguinité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Euh...J'ai beau chercher dans mes livres d'histoires et même sur le net, pas de traces de la France comme pays du tiers monde... :blush:

C'est parce que tu prends "tiers monde" dans un sens relatifs aux autres pays. Mais, dans ma phrase, cela ne signifie rien, puisque je parle de l'évolution de la France.

Tiers monde doit donc être ici compris dans un sens indépendant du temps, de l'époque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

Non attendez... La monarchie a fait ses preuves en France pendant des siècles. On a vu ce que ça donnait.

Les rois se succèdent de père en fils. Ou à défaut de fils, un cousin, le plus proche parent (de quoi déjà provoquer de la baston).

Or, savoir gouverner n'est pas une question de sang... Le père peut avoir les épaules, le fils pas forcément.

Puis respect envers nos ancêtres... Un de vos ancêtres sûrement s'est fait découpé en morceaux pour faire cesser ce régime.

Imaginez si il y a eu besoin d'une révolution dans un bain de sang, si les gens en ont été jusque là, essayer de penser à ce qu'ils ont pu endurer... A une période, les gens crèvaient tellement de faim alors qu'ils travaillaient (et pas aux 35heures à l'époque, de 6h jusqu'à minuit non stop facile), ils étaient obligé d'aller déterrer des cadavres pour les manger...

Alors c'est pour aujourd'hui revenir 300ans en arrière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chevalier Bayard Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
C'est parce que tu prends "tiers monde" dans un sens relatifs aux autres pays. Mais, dans ma phrase, cela ne signifie rien, puisque je parle de l'évolution de la France.

Tiers monde doit donc être ici compris dans un sens indépendant du temps, de l'époque.

Cela n'a toujours aucun sens, car dans le sens d'une évolution on serait pâssé de 1ère puissance économique mondiale à rien du tout, ça serait alors le chaos et ça, c'est la révolution qui l'a apporté, pas la royauté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chevalier Bayard Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Non attendez... La monarchie a fait ses preuves en France pendant des siècles. On a vu ce que ça donnait.

Voilà l'exemple type de la réponse qui se base sur rien faute d'arguments. Ca a donné quoi? un rayonnement culturelle comparable à la Chine...franchement y'a de quoi être fier plutôt. La révolution n'a rien à voir avec la monarchie. Son but n'était pas de d'abattre la monarchie, elle a été fomenté par le duc d'Orléans pour pouvoir prendre la place de Lousi XVI, en tant que roi pas président. On s'est servis des mauvaises récoltes successives (la france agricole de l'époque n'est pas celle d'aujourd'hui, les terres étaient boisées ou marécageuses, les terres agricoles étaient beaucoup moins étendues qu'aujourd'hui) et du ressentiment envers une reine d'origine autrichienne (Empire autrichien qui à l'époque était le principal ennemi de la France) pour soulever le peuple. Le peuple n'a jamais cru à la chute de la royauté, c'est venu beaucoup plus tard. Si les sondages avaient existé à l'époque nous aurions eu des scores proches de 99% pour le maintien de la monarchie. C'est l'intérêt personnel qui a prévalu à l'établissement de la république, ceux qui voualient la mort du roi voulait le pouvoir et rien d'autre.

La monarchie a permit de définir les frontières du pays dont tu devrais te revendiquer citoyen. C'est sous la seule volonté des rois et empereurs successifs que la France est ce qu'elle est géographiquement.

Les rois se succèdent de père en fils. Ou à défaut de fils, un cousin, le plus proche parent (de quoi déjà provoquer de la baston).

Or, savoir gouverner n'est pas une question de sang... Le père peut avoir les épaules, le fils pas forcément.

Ben oui, mais dis donc, on est plus au Moyen-Age.

Dasn une monarchie constitutionnelle, le problème ne se pose même plus. Le prétendant au trône est préparé à assumer ce rôle (symbolique, je le rappelle).

Puis respect envers nos ancêtres... Un de vos ancêtres sûrement s'est fait découpé en morceaux pour faire cesser ce régime.

Pas claire ton histoire... Tu respectes les ancêtres de qui? de ceux qui se sont fait guillotinés pour avoir soutenu leur conviction ou simplement avoir travaillé pour la royauté, n'étant même pas nobles? Le bourreau de Paris lui-même après avoir guillotiné des milliers de parisiens est passé sur l'échafaud...ou de ceux qui ont guillotinés les autres?

Imaginez si il y a eu besoin d'une révolution dans un bain de sang, si les gens en ont été jusque là, essayer de penser à ce qu'ils ont pu endurer... A une période, les gens crèvaient tellement de faim alors qu'ils travaillaient (et pas aux 35heures à l'époque, de 6h jusqu'à minuit non stop facile), ils étaient obligé d'aller déterrer des cadavres pour les manger...

Alors c'est pour aujourd'hui revenir 300ans en arrière.

Il n'y avait pas besoin d'une révolution sanglante, elle aurait pu se faire en douceur sans toute la violence qui a entouré cet évènement historique. La révolution était en marche de toutes façons. La logique des choses auraient du nous mener vers une monarchie constitutionnelle, c'est d'ailleurs ce qu'il s'est passé dans les autres monarchies d'Europe suite à ce qui s'est passé en France. Et la révolution n'a pas régler le problème de la famine ni les conditions de travail de l'époque. Si tu lis Zola, tu te rendras compte que peu de choses avaient changé (Et pour ta gouverne, les 35h, c'est un leurre qui ne fonctionne que dans les administrations et les grands groupes industriels pour le personnel en CDI. Quand tu es payé 39h pour en faire 35, c'est cool, mais quand tu changes de travail (intérimaires, et CDD) et que tu touches 35h pour 35h...ah, ben de suite ça devient moins cool. C'est cela la réalité des 35h = moins de pouvoir d'achat)

Personne ne veut revenir en arrière mais je ne veut surtout pas te forcer à lire mon post en entier certainement trop long. Mais je suis râvi de voir que tu te satisfasses de ta situation actuelle... tu as raison, aujourd'hui tout le monde mange à sa faim et dort bien au chaud, a un travail et jouira plus tard d'une excellente retraite. Et avec l'augmentation des incinérations on nous préserve de la tentation de déterrer les cadavres... au cas où... :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant