Anarchie, une utopie ?

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
De la sagesse???

Je suis pour les actions Anarchistes,pour les actes anti-fascistes,pour les attaques qu'on effectue aux jehova...Bref vous saurez qu'il y a les Anarchistes Proudhon(calme etc...).....Et les Ravachol(moi par exemple...)

Allez bonne nuit.

j'evite de poster ici je vais encore manger des avertisements des flics-admins.... :snif:

Casser les institutions n'est pas une fin en soi ! C'est ce qui va arriver APRES cette destruction qui nécessite de la sagesse. Ravachol, il aurait fait quoi après avoir tout cassé la Ripoublique ?? Casser du vide ou se tempérer ainsi que nécessite la vie en anarchie ?

Et l'action anti-fasciste ?? Je crois qu'on taxe un peu vite de fascisme tout ce qu'on veut prendre comme cible de sa haine. Rien de plus facile de taxer de fasciste ou d'endoctriné ceux avec qui on n'est en désaccord. C'est l'arme de l'erreur, de la certitude arrangeante.

De plus, il faut toujours faire le distingo entre la justification d'une institution (la sécu pourrait presque être un organisme anarchiste si elle n'était pas si structurée et étatisée) et ensuite les dérives politiques. L'Etat, ce n'est pas tout pourri, la preuve : ça résiste au capitalisme malgré les largesses qui lui ont été accordées !

Je suis pour l'action quand elle est constructive. Némésis, désolé mais ton état d'esprit (et ton arrogance rafraichissante ! :snif: ) me semble trop emporté et "rebelle sans cause" pour être viable en anarchie. T'es pas plutôt nihiliste qui s'ignore ?? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Proudhon calme? :snif:

T'es sûr que tu l'as lu?

Proudhon n'est pas un calme, c'était un vrai baton de dynamite!

Par contre il était plus réfléchis et ne faisait pas tout et n'importe quoi, pour pouvoir défendre sa cause.

Mince Yop m'a devancé pour le reste. :snif:

+1 pour le nihiliste! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nemesis Knives Membre 6 227 messages
Captain Némochou‚ 28ans
Posté(e)

Oui c'est un calme.

Ravachol un veritable Anarchiste lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Donc pour être un vrai anarchiste il faut foutre le bordel? :snif:

T'es sûr que t'as compris le concept de base? :snif:

L'anarchie c'est pas tout le monde fait ce qu'il lui plait, faut tout casser hein.

Loin de là!

C'est vrai qu'il y a eu une méthode, tout comme pour le communisme d'ailleurs, préconisant la révolution.

Mais révolution ne signifie pas, faut tout casser. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nemesis Knives Membre 6 227 messages
Captain Némochou‚ 28ans
Posté(e)

En meme temps j'ai jamais dit tout casser...

Je dis juste que prefere m'appuyer sur des references tels que ravachol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Personnellement je lui préfère Proudhon qui est déjà bien assez virulents de par ses mots.

Il défend sa cause et ce n'est pas pour rien que c'est la figure la plus connue du mouvement Anarchiste.

Parce qu'il faut de la sagesse. Même et surtout dans ses actions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean Bambois Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 53ans
Posté(e)
Ta 14ans

Et c'est le poupon de 19 ans qui raille les autres sur leur âge et prétend qu'ils parlent de ce qu'ils ne connaissent pas.

L'anarchisme, comme le communisme, est périmé et inutilisable. C'est toi qui ignores ce dont tu parles. Vis donc avec ton temps !

Modifié par Jean Bambois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Et c'est le poupon de 19 ans qui raille les autres sur leur âge et prétend qu'ils parlent de ce qu'ils ne connaissent pas.

L'anarchisme, comme le communisme, est périmé et inutilisable. C'est toi qui ignores ce dont tu parles. Vis donc avec ton temps !

Ils veulent le retour de l'époque du collectivisme et de l'anarchie ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

C'est tout de même plus sympathique que le capitalisme égocentrique.

A noter que l'amalgame ou le référentiel du communisme n'a strictement rien à voir avec l'anarchie. De plus, les idéologies ne sont pas périmées, la responsabilité humaine par contre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean Bambois Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 53ans
Posté(e)
C'est tout de même plus sympathique que le capitalisme égocentrique.

A noter que l'amalgame ou le référentiel du communisme n'a strictement rien à voir avec l'anarchie. De plus, les idéologies ne sont pas périmées, la responsabilité humaine par contre...

Plus "sympathique" ? Qu'est-ce que ça a à voir ? Une idée sympathique mais non-viable est bonne pour la poubelle.

L'anarchie est bien une idéologie périmée. Si je cite le communisme en exemple, ce n'est pas pour faire de comparaison entre les idées, mais bien pour faire une comparaison entre leurs admirateurs. Le communisme a été longuement testé, et seuls les plus aveugles y ont vu une quelconque forme de succès. Pourtant, à l'heure actuelle, il y a encore des imbéciles qui y croient, malgré les échecs avérés et répétés. "Hé, ça n'a pas marché les dix premières fois, essayons une onzième fois !" Il est temps pour tout le monde de rentrer dans le 21ème siècle, et c'est un "vieux" de 44 ans qui vous le dit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
L'anarchisme, comme le communisme, est périmé et inutilisable. C'est toi qui ignores ce dont tu parles. Vis donc avec ton temps !
Ils veulent le retour de l'époque du collectivisme et de l'anarchie ! :snif:

Quel retour ?? :snif: Je crois que personne ne veut de retour mais un RENOUVEAU !

Le monde a changé, les idéologies évoluent (quand même !).

Je ne vois pas en quoi les idées anarchistes ou communistes seraient plus datées et obsolètes que l'idéologie actuelle qui est en train de se flanquer par terre toute seule grâce à l'impunité folle qu'elle a autorisé ! Et qu'on a laissé faire

Bien sûr, je n'adhère à aucune de ces idéologies dans leur intégralité. Il faut être pragmatique et prendre ce qu'il y a de pertinent. Vouloir collectiviser certaines choses, vouloir responsabiliser la personne en la dégageant plus de l'état, etc... tout ça, c'est bon.

La concurrence et l'investissement aussi sont de bonnes choses.

En outre, il va falloir accepter que le monde va devoir se soummettre à une idéologie mixte pour pouvoir continuer à être viable. Les systèmes, l'individu, les deux vont devoir prendre leurs responsabilités, les acquérir ou les donner.

La crise économique était annoncée depuis longtemps : la spéculation sans limite devait OBLIGATOIREMENT se manger la queue au bout d'un moment.

Irresponsabilité, comptes à rendre à personne... c'est bizarre, certains pense que ce sont les valeurs anarchiques alors que ce sont celles des déboires du capitalisme.

L'anarchie, pour moi, c'est juste l'inverse.

La mesure étant qu'on ne pourra quand même pas se passer de l'Etat.

"Hé, ça n'a pas marché les dix premières fois, essayons une onzième fois !" Il est temps pour tout le monde de rentrer dans le 21ème siècle, et c'est un "vieux" de 44 ans qui vous le dit.

Justement, ce n'est pas parce que d'autres ont fait 10 fois mal une chose qu'il faut abandonner l'idéal. De plus, on apprend de leurs erreurs, le monde évolue, on a de quoi comparer, affiner, concéder, etc...

Je suis effaré de ce sectarisme idéologique ambiant. Je ne suis ni de droite, ni de gauche, ni du milieu, ni des extrêmes et pourtant, je ne me considère pas comme apolitique. Il faut garder toutes les options en main.

A mon avis l'anarchie en contient.

On ne connait pas tout de la réalité concrète des idéaux politiques : personne n'a jamais vraiment été foutu de les appliquer correctement, dans la pratique, sur le peuple ! Même les dictateurs ! Et même les chinois ! Aucun peuple n'a jamais joué le jeu !

Il faut donc être plus tentaculaire pour fédérer tout le monde !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)
En tout cas, sur ce topic, je vois que deux personnes n'ont rien compris à l'anarchie.

@ Némésis : si tu as lu, tu n'as pourtant pas l'état d'esprit qui va avec. Désolé ! :coeur: je dis ça avec gentillesse car je sais que l'anarchie est l'art de la sagesse et non de la rebellion !

L'anarchie, c'est pas tout casser la ripoublique et déclarer la liberté à grand cris !

C'est une responsabilisation et une auto-modération que tu ne sembles même pas avoir pour un pauvre topic forumique.

Et puis qui te dis que tu n'as que des gens incompétents en anarchie face à toi ??

@ Andho : l'anarchie n'est ni rétrograde, ni bordélique, ni dépassé. On ne lui a jamais laissé vraiment la chance d'atteindre sa plénitude. Peut être est-elle limitée, justement, mais peut être n'en a t'on pas encore tiré tout le jus.

De plus, l'anarchie n'a jamais été appliquée à grande échelle. Le monde le plus rétrograde a toujours tourné sous patriarcat ou dominance.

Ce n'est pas en répétant les mêmes chose à tout bout de champ, comme je te le vois faire souvent, que ça changera les choses !

@Nina : 14 ans ??? Si c'est vrai, ç'en est presque flippant ! :snif: Je plussoie tout ce que tu as dit, et mieux dit que moi ! :snif:

Héhé merci, je te plussoies aussi très cher :han:

L'anarchisme est un mouvement d'idées et d'action qui, en rejetant toute contrainte extérieure à l'homme, se propose de reconstruire la vie en commun sur la base de la volonté individuelle autonome.Bien que l'anarchisme militant ne se manifeste que vers la fin du XIXe siècle avec Kropotkine, élisée Reclus et Malatesta, les lignes essentielles de la doctrine anarchiste se précisent dès la première moitié du siècle. La Révolution française institue un divorce radical entre l'état, qui repose sur les principes éternels de la liberté, de l'égalité et de la fraternité, et la société qui est dominée par l'esclavage économique, l'inégalité sociale et la lutte des classes. Cette contradiction semble d'autant plus insupportable que la Révolution française proclame en même temps que l'individu est une fin en soi et que toutes les institutions politiques et sociales doivent servir à son plein et entier épanouissement. La liberté politique paraît illusoire, voire néfaste, à ceux qui, en vertu même de ces principes, subissent une servitude sociale et économique. La première réaction « anti-étatiste » est sans doute la « conspiration des égaux » dirigée par Gracchus Babeuf et visant à substituer à l'égalité politique l'« égalité réelle ».(...)

:coeur:

Très développé ce que tu dis là.

De la sagesse???

Je suis pour les actions Anarchistes,pour les actes anti-fascistes,pour les attaques qu'on effectue aux jehova...Bref vous saurez qu'il y a les Anarchistes Proudhon(calme etc...).....Et les Gars Qui N'ont Rien Compris(moi par exemple...)

Allez bonne nuit.

j'evite de poster ici je vais encore manger des avertisements des flics-admins.... :coeur:

Ben tu te choperais pas d'avertos si tu restais poli :coeur:

Plus "sympathique" ? Qu'est-ce que ça a à voir ? Une idée sympathique mais non-viable est bonne pour la poubelle.

L'anarchie est bien une idéologie périmée. Si je cite le communisme en exemple, ce n'est pas pour faire de comparaison entre les idées, mais bien pour faire une comparaison entre leurs admirateurs. Le communisme a été longuement testé, et seuls les plus aveugles y ont vu une quelconque forme de succès. Pourtant, à l'heure actuelle, il y a encore des imbéciles qui y croient, malgré les échecs avérés et répétés. "Hé, ça n'a pas marché les dix premières fois, essayons une onzième fois !" Il est temps pour tout le monde de rentrer dans le 21ème siècle, et c'est un "vieux" de 44 ans qui vous le dit.

Le communisme n'a jamais été véritablement testé. Non seulement il a évolué depuis l'époque de Staline, mais en plus le régime en URSS n'avait de communiste que le nom. Jamais il n'est question dans le communisme de devoir s'imposer pas la force, d'empêcher les créations des autres partis, de brimer la liberté d'expression et tout le reste. La collectivisation des industries et des terres ne doit pas se faire dans l'injustice en brimant les anciens propriétaires, mais au bénéfice de tous. D'ailleurs même en URSS, qui n'est pas un modèle pour le communisme, il y avait de très bonnes choses dont on ne parle jamais (gratuité des transports en commun, du médecin, cout de la vie assez bas dans l'absolu, pas de crise économique pour la majorité alors que certains s'en foutent plein les poches, pas de sans-abris ...) certes cela n'excuse pas le reste mais c'est à prendre en compte, non ? On apprends beaucoup de ses erreurs passées, et comme a dit Tocqueville, "Le passé n'éclairant pas l'avenir, l'esprit marche dans les ténèbres" :)

Quel retour ?? :snif: Je crois que personne ne veut de retour mais un RENOUVEAU !

Le monde a changé, les idéologies évoluent (quand même !).

Je ne vois pas en quoi les idées anarchistes ou communistes seraient plus datées et obsolètes que l'idéologie actuelle qui est en train de se flanquer par terre toute seule grâce à l'impunité folle qu'elle a autorisé ! Et qu'on a laissé faire

Bien sûr, je n'adhère à aucune de ces idéologies dans leur intégralité. Il faut être pragmatique et prendre ce qu'il y a de pertinent. Vouloir collectiviser certaines choses, vouloir responsabiliser la personne en la dégageant plus de l'état, etc... tout ça, c'est bon.

La concurrence et l'investissement aussi sont de bonnes choses.

En outre, il va falloir accepter que le monde va devoir se soummettre à une idéologie mixte pour pouvoir continuer à être viable. Les systèmes, l'individu, les deux vont devoir prendre leurs responsabilités, les acquérir ou les donner.

La crise économique était annoncée depuis longtemps : la spéculation sans limite devait OBLIGATOIREMENT se manger la queue au bout d'un moment.

Irresponsabilité, comptes à rendre à personne... c'est bizarre, certains pense que ce sont les valeurs anarchiques alors que ce sont celles des déboires du capitalisme.

L'anarchie, pour moi, c'est juste l'inverse.

La mesure étant qu'on ne pourra quand même pas se passer de l'Etat.

Justement, ce n'est pas parce que d'autres ont fait 10 fois mal une chose qu'il faut abandonner l'idéal. De plus, on apprend de leurs erreurs, le monde évolue, on a de quoi comparer, affiner, concéder, etc...

Je suis effaré de ce sectarisme idéologique ambiant. Je ne suis ni de droite, ni de gauche, ni du milieu, ni des extrêmes et pourtant, je ne me considère pas comme apolitique. Il faut garder toutes les options en main.

A mon avis l'anarchie en contient.

On ne connait pas tout de la réalité concrète des idéaux politiques : personne n'a jamais vraiment été foutu de les appliquer correctement, dans la pratique, sur le peuple ! Même les dictateurs ! Et même les chinois ! Aucun peuple n'a jamais joué le jeu !

Il faut donc être plus tentaculaire pour fédérer tout le monde !

:snif::snif::snif::snif:

Vive Yop le Grand, premier du nom :)

Je pense en grande partie comme toi, c'est sur l'opinion politique que nous divergeons (sans nous opposer d'ailleurs). En effet je pencherais plus vers l'extrême gauche, qui contient dans ses différents parties (communisme, ect) des solutions et des idées à exploiter en grand nombre, qui plus est sont possibles et applicables avec des efforts. Evidemment à droite aussi il y a des bonnes idées, mais pas en ce qui concerne l'économie et l'égalité entre les citoyens ^^ (pour moi)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
@ Andho : l'anarchie n'est ni rétrograde, ni bordélique, ni dépassé. On ne lui a jamais laissé vraiment la chance d'atteindre sa plénitude. Peut être est-elle limitée, justement, mais peut être n'en a t'on pas encore tiré tout le jus.

Ce sera un grand bordel si ça s'applique à large échelle ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Je rapellerai juste qu'à droite comme à gauche, l'amoindrissement de l'Etat, voir sa dissolution sont de mise.

Chez les communistes, c'est clairment dit que le but ultime est de faire disparaitre l'Etat, d'ailleurs la fin visée par le communisme et par l'anarchie sont assez proches, ce sont prinicipalement les moyens qui diffèrent.

Mais à droite, chez les libéralistes et ultra-libéralistes, il est demandé un Etat sinon moins fort, presque inexistant.

Chez ces parties, l'Etat ne s'occupe plus que d'assumer la fonction de police, laissant le reste aux maillons fort de l'économie.

Si le mot d'ordre de la gauche est égalité, celui de la droite est liberté.

Une liberté d'importance économique principalement, mais liberté tout de même, et pour celà il faut diminuer l'importance de l'Etat voir le faire disparaitre.

Alors il faut arrêter de dire que l'anarchie amènerait le bordel parce qu'elle veut faire disparaître l'Etat!

Parce que l'anarchie prone une disparition de l'Etat au profit de la responsabilité de chacun, alors que l'ultra-libéralisme prone la disparition de l'Etat, du moins à long terme, au profit tout cour.

Et là le bordel me semble bien plus important.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L'anarchie c'est pas de règle ni loi en société (chacun a le droit de faire ce qu'il entend, pas de respect des autres), le communisme c'est pas capital (le parti gère tout !) :snif:

Tous les 2 n'ont pas marché du tout ... le capitalisme non plus ! Exemple la banque privée aux EU en faillite de plus de mille milliards ! Qui peut la sauver, quel régime comme modèle ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean Bambois Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 53ans
Posté(e)
Justement, ce n'est pas parce que d'autres ont fait 10 fois mal une chose qu'il faut abandonner l'idéal. De plus, on apprend de leurs erreurs, le monde évolue, on a de quoi comparer, affiner, concéder, etc...

Après combien d'échecs faut-il abandonner une idée qui n'a jamais fonctionné ? 100 ? 1000 ? Ne jamais abandonner ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean Bambois Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 53ans
Posté(e)
Le communisme n'a jamais été véritablement testé. Non seulement il a évolué depuis l'époque de Staline, mais en plus le régime en URSS n'avait de communiste que le nom. Jamais il n'est question dans le communisme de devoir s'imposer pas la force, d'empêcher les créations des autres partis, de brimer la liberté d'expression et tout le reste. La collectivisation des industries et des terres ne doit pas se faire dans l'injustice en brimant les anciens propriétaires, mais au bénéfice de tous.

Justement, la collectivisation ne peut se faire "au bénéfice de tous". Penser que tout le monde sera d'accord de collectiviser ses biens, et que tout le monde participera également à la société, est un doux rêve. Et que faire pour rallier ces récalcitrants à la cause communiste ? ... Ce qui s'est passé dans tous les systèmes communistes : mettre en place une dictature. C'est inévitable. La notion même de communisme est non-viable de l'intérieur. Le communisme ne s'est JAMAIS imposé sans employer la force, et ne le fera jamais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Andho tu ne sais visiblement pas de quoi tu parles.

L'anarchie vise l'absence de lois, dans le sens où il n'y a personne pour punir, mais en fait ce qu'elle demande c'est que sans lois, l'homme de lui même soit respectueux et vertueux en fait.

Mais c'est parce qu'il y a des gens qui sans lois ne feraient plus que n'importe quoi que ça ne marche pas.

Le communisme ne vise pas à ce que le partie gère tout, c'est n'importe quoi!

Tu dois confondre avec le stalinisme qui n'a de communisme que le nom, pour ainsi dire.

Le communsime s'est toujours installé par la force, mais c'est pour réussir, selon Marx, le communisme doit passer par une phase de dictature prolétaire. Il faut parfois forcer les choses pour qu'elles aboutissent, c'est en gros l'idée.

Mais dans les faits, il n'y a jamais eu de pays communistes. Il y a eu des dictatures qui se sont dites communistes.

Mais le communisme c'est la disparition de l'Etat et le pouvoir au peuple, et ces dictatures sont exactement l'inverse: La suprématie de l'Etat et le pouvoir d'un seul homme.

Alors on ne peut pas parler de communisme.

Il y a eu des tentatives de mise en réalisations de communisme dans certain petit groupe. Celà fonctionnait très bien, le problème étant qu'un petit groupe n'interesse pas parce qu'il n'est pas assez représentatif.

Mais le communisme ne sont pas voués à l'échec,juste limité à une faible importance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)
L'anarchie c'est pas de règle ni loi en société (chacun a le droit de faire ce qu'il entend, pas de respect des autres), le communisme c'est pas capital (le parti gère tout !) :snif:

Tous les 2 n'ont pas marché du tout ... le capitalisme non plus ! Exemple la banque privée aux EU en faillite de plus de mille milliards ! Qui peut la sauver, quel régime comme modèle ? :snif:

Tu n'as pas bien compris le principe anhdo :snif:

Justement, la collectivisation ne peut se faire "au bénéfice de tous". Penser que tout le monde sera d'accord de collectiviser ses biens, et que tout le monde participera également à la société, est un doux rêve. Et que faire pour rallier ces récalcitrants à la cause communiste ? ... Ce qui s'est passé dans tous les systèmes communistes : mettre en place une dictature. C'est inévitable. La notion même de communisme est non-viable de l'intérieur. Le communisme ne s'est JAMAIS imposé sans employer la force, et ne le fera jamais.

Ce n'est pas parce qu'une poignée n'est pas d'accord (les grands patrons et leurs parachutes dorés ne seront jamais pour perdre de leur fortune, soyons honnêtes) que le changement ne doit pas se faire. Car qu'est-ce qui est le pire ? Que des gens couchent dans la rue, que la vie se dégrade pour la majorité au bénéfice d'une poignée de PDG ? Ou que ces mêmes PDG soient forcé de céder de leur fortune pour que plus personne ne soit pauvre ?

De plus, si le choix du communisme est fait par démocratie, par suffrage universel, alors on est assuré de sa bonne réussite, si ceux qui le mène sont de confiance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Tu n'as pas bien compris le principe anhdo :snif:

Tiens donc ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant