La différenciation sexuelle

Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)

.

Selon vous faut-il donner la même éducation aux filles et aux garçons ?

Faut-il les élever de la même façon ? (et si oui, pensez-vous que ce soit possible ?)

Que vous soyez parents ou non, qu'en pensez-vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
.

Selon vous faut-il donner la même éducation aux filles et aux garçons ?

Faut-il les élever de la même façon ? (et si oui, pensez-vous que ce soit possible ?)

Que vous soyez parents ou non, qu'en pensez-vous ?

Je ne pense pas qu'il soit possible de les elevers de la meme maniere. Deja d'une part parce que leurs besoins sont differents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

le faite que les filles et les garçons soit différents est dut a l'éducation distincte qu'ont leurs donnent donc si ont les élèves exactement de la même manière ils n' aura de différence que dans la physionomie, enfin je pense

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toto51 Membre 1 147 messages
Pourfendeur d'idées reçues‚ 27ans
Posté(e)

Oui je pense aussi , les différences aujourdhui entre filles et garçon sont très largement dues à leur éducation , par exemple le fait que l'on fasse jouer à la poupée une fille ou un garçon aux petits soldats,c'est une convention tout simplement. Cela correspond au fait: un garçon= futur soldat et une fille= futur mère. Maintenant on place une fille à l'inverse avec des petits solaats qui dit qu'elles n'y jouera pas, ce n'est pas écrit dans nos gènes se que nous devenons, beaucoup de garçons ou de filles jouent aussi par exemple a des jeux qui ne sont pas soi disant pour leur sexe. De même les parents inculquent souvent des valeurs telles ou telles aux filles et telles ou telles aux garçon or ce n'est pas une vérité d'apprendre la cuisine à une fille ou que celle ci fasse tout comme ça mère, cela n'est du qu'aux clichés, qu'aux conventions, on est normalement égaux filles ou garçons donc voilà je pense que l'éducation doit etre la même, y a pas de raison. Aujourd'hui elle est nettement différente!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
darkshreck Membre 1 094 messages
dark shines‚ 33ans
Posté(e)

l'éducation !! l'éducation !!

avant oui leur éducation était très différente...maintenant de moins en moins...question de générations.....

je peux pas etre objectif.....si je dis ce que je pense, c'est qu'il faudrait les éduquer de la meme maniere !!

mais je ne le ferai pas.....si j'ai un garçon je vais l'encourager a bien profiter de la vie (au sens large :snif: ) et par contre ma petite fille a son papa, pas le droit d'embrasser un garçon avant le mariage...et avant ? le couvent !!!

:snif:

donc entre ce que je pense et ce que je ferai.....MDR !!

trop dur la solution pour répondre.....honnetement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

l'éducation sa peu être très subtil le simple fait de dire a son fils "t'est pas un homme?! :snif: " et après de dire a sa fille " vas y pleure ma fille, sa fait du bien :snif: " marque une différence qu'y nous a été inculquer des l'enfance a nous aussi

l'éducation sa commence des sa naissance ou ont habillera son fils en bleu et sa fille en rose, ou on achètera une poupée a une fille et des voitures a un garçons

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Oui je pense aussi , les différences aujourdhui entre filles et garçon sont très largement dues à leur éducation , par exemple le fait que l'on fasse jouer à la poupée une fille ou un garçon aux petits soldats,c'est une convention tout simplement. Cela correspond au fait: un garçon= futur soldat et une fille= futur mère. Maintenant on place une fille à l'inverse avec des petits solaats qui dit qu'elles n'y jouera pas, ce n'est pas écrit dans nos gènes se que nous devenons, beaucoup de garçons ou de filles jouent aussi par exemple a des jeux qui ne sont pas soi disant pour leur sexe.

Si les petits garcons sont attirer vers les jeux de voitures ou de "petits soldats" c'est parce qu'ils sont naturellement portee vers les jeux impliquant de l'agressivite. Et le taux d'agressivite est liee au taux de testosterone. Donc, si on peut dire que dans une certaine mesure, les choix de jeux que font les enfants est determinee par leur patrimoine genetique.

Un autre preuve de cela c'est l'universalite de cette difference. A toutes les epoques et dans toutes les cultures existants a l'heure actuelle, les garcons jouent a des jeux violent, sont tres competitifs tandis que les filles preferent jouer a la poupee ou a des jeux implicant la cooperation plutot que la competition. Si il s'agissait d'un trait uniquement culturel, cela serait limite a une ou deux cultures. Se trait distinctif entre filles et garcon ne se retrouverait pas par exemple aussi bien dans notre europe occidentale, qu'en chine, en afrique ou en australie.

D'ailleurs meme parmi les mamiferes, on retrouve les males ayant des jeux agressif tandis que les femelles preferent des activitees plus calme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
darkshreck Membre 1 094 messages
dark shines‚ 33ans
Posté(e)

vi vi....enfin les filles d'aujourdh'ui sont plus violentes qu'avant.....trop de macdo.... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Mouais bof, il y a des femelles calmes et d'autres agressives, pareil chez les mâles. Après faire une différence d'éducation entre les deux... Entre deux femelles ce sera déjà différent, entre deux mâles aussi. Alors entre les deux sexes...

Tant qu'on leur donne de l'amour et qu'on les mène à l'indépendance le reste n'est que gestion en fonction de la personnalité. Chaque être est différent donc a des besoins différents. Les valeurs doivent être les mêmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44 632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je ne trouve pas qu'il faut faire de différences entre les filles et les garçons pour l'éducation.Mes filles jouent aussi aux voitures. Mais l'école a un grand role dedans. Ma fille quand elle voit un garçon aux cheveux longs, elle en rigole et pourtant dans son éducation, j'ai jamais dit : les garçons ont les cheveux courts et les filles ont les cheveux longs.

C'est pas parcequ'une fille joue aux soldats en étant petite qu'elle sera un garçon manqué.

Par exemple quand j'étais jeune, j'avais un copain qui jouais qu'avec nous, les filles(poupée, maitresse etc...)son père en le voyant comme ça l'avait interdit de jouer avec nous car il avait peur qu'il devienne homo :snif:

Maintenant il n'a rien du tout d'éffiminé, il est marié avec des enfants

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 842 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)

Après tout les MALES (dont le discours ne m'étonne pas :o) , je dirais comme Marylia, pas de différences :o

On en a d'ailleurs pas fait entre mon frère et moi :snif: enfin les parents :snif: pour les générations d'avant c'est une autre histoire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
l'éducation sa peu être très subtil le simple fait de dire a son fils "t'est pas un homme?! :snif: " et après de dire a sa fille " vas y pleure ma fille, sa fait du bien :snif: " marque une différence qu'y nous a été inculquer des l'enfance a nous aussi

l'éducation sa commence des sa naissance ou ont habillera son fils en bleu et sa fille en rose, ou on achètera une poupée a une fille et des voitures a un garçons

Oui je pense aussi , les différences aujourdhui entre filles et garçon sont très largement dues à leur éducation , par exemple le fait que l'on fasse jouer à la poupée une fille ou un garçon aux petits soldats,c'est une convention tout simplement. Cela correspond au fait: un garçon= futur soldat et une fille= futur mère.

Je suis bien d'accord avec vous.

Pourtant aujourd'hui la société s'organise, des lois sont meme votées, pour que la discrimination sexuelle à l'embauche n'existe plus. Pour que disparaisse cette idée préconçue, bien encrée dans les esprits, que l'autorité, l'agressivité, la compétitivité, sont des qualités masculines. On attend en revanche des femmes une certaine capacité d'écoute, de dialogue et de finesse d'esprit.

Mais les études le montrent, aujourd'hui encore les filles continuent à être sous-représentées dans les filières scientifiques par exemple ! (écoles d'ingénieur, etc)

"Elles restent victimes de l'imaginaire social des métiers et se projettent dans des professions supposées convenir aux qualités des femmes, comme l'attention aux autres." (Catherine Marry, sociologue)

Ces fameuses "qualités" qu'on attend des femmes sont développées dès la naissance par les parents. Bien sur, il existe des exceptions, mais j'ai l'impression d'un certain décalage, une incohérence, entre les volontés exprimées à l'âge adulte, lorsque les femmes abordent la vie active, et d'autre part l'éducation apportée aux enfants.

Les mères les plus épanouies, les femmes modernes, continuent à inscrire leurs petites filles aux cours de danse classique et leurs garçons au club de foot !

Avant meme que l'enfant soit capable de CHOISIR, les parents projettent sur leurs enfants des stéréotypes classiques qui distinguent les qualités dites masculines et féminines. Pour ses un an, un petit garçon recevra en cadeau un camion de pompiers, la petite fille une poupée. A un an l'enfant n'a pourtant rien choisi...

Pourtant, si les esprits doivent changer, c'est bien plus par l'éducation que par la loi que ces changements s'opéreront. Or aujourd'hui personne ne semble vraiment prêt à ignorer cette distinction filles/garçons dans l'éducation offerte à ses enfants. (et personnellement, à condition de ne pas entrer dans l'excès, je trouve que ça n'est pas plus mal)

Les parents veulent une "vraie" petite fille et un "vrai" petit garçon.

Alors que veux-t-on exactement ? Est-ce aussi clair qu'on le croit ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Les parents veulent une "vraie" petite fille et un "vrai" petit garçon.

Alors que veux-t-on exactement ? Est-ce aussi clair qu'on le croit

Et ce que veulent les enfant on s'en branle ? Parce que c'est quand même ce qui compte non ? Ce ne sont pas des objets de loisir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Pour que disparaisse cette idée préconçue, bien encrée dans les esprits, que l'autorité, l'agressivité, la compétitivité, sont des qualités masculines.

Est-ce réellement une idée préconçue?

Il me semble, mais j'y vais à tatons, que physiologiquement les hommes et les femmes sont différents ( je ne parle pas que du sexe :o ).

des chercheurs ont entrepris de décompter les gènes spécifiques à chacun des deux sexes et sont arrivés à la conclusion, que les filles et les garçons avaient environ 300 gènes différents, soit près de 1% de leur patrimoine héréditaire. La différence est ridicule mais presque aussi grande que celle qui sépare le genre humain des singes. Il y aurait donc autant d'écart, génétiquement parlant, entre la femme et l'homme qu'entre les primates...Ce n'est pas rien tout de même. :snif:

Les femmes fonctionneraient plus avec leur cerveau gauche, les hommes avec le droit, le cerveau droit étant par exemple, le " coté" des maths...ce ci expliquerait-il cela? La compétitivité ne se loge t-elle pas dans le cerveau droit également?

Je crois que l'on ne peut pas négliger cet aspect de cette différence naturelle, différence assez riche me semble-t-il qui, in fine, parvient à une harmonie complémentaire.

Au dela du cliché des poupées pour les filles et des robes roses en opposition aux play mobil bleus des garçons, ne peut-on pas envisager tout simplement que c'est par mimétisme que l 'on s'inscrit à un cours de danse: Ma mere ne m'a pas inscrit à un cours de danse, je le lui ai demandé :snif: Mimémtisme nécéssaire au commencement de la découverte de soi et de la création de son idéntité propre? En allant a ce cours , je verrai si j'aime ou pas la danse.

Il me semble que des valeurs de savoir-vivre sont à inculquer de manières identiques mais la manière de les inqulquer va dependre non pas du sexe de l'enfant mais de sa personalité.

Ensuite, les parents sont-ils " conditionnés" a elever une fille en fiffille et un garçons en mec..Peut être... Mais est- ce un conditionnement totalement contre-nature? La biologie semble dire que non.

Maintenant, ces différences n'ont pas d'échelle de valeur entre elles, les unes ne sont pas mieux que les autres, c'est ce que vers tend les lois anti dicriminations. Elles ne sont pas là pour dire que nous sommes identiques, mais que nous sommes d'égale valeur.

Les femmes seront l'égal des hommes, le jour ou elles accepteront d'être chauves...je crois que c'est de F.Dard, en attendant, les hommes sont les premières victimes de la calvicie ... ;)

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !‚
Posté(e)

on ne peut pas préparer à notre société une petite fille et un petit garçon de la même façon tout simplement parce que les risques et les enjeux ne sont pas tout à fait les mêmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Pourtant aujourd'hui la société s'organise, des lois sont meme votées, pour que la discrimination sexuelle à l'embauche n'existe plus. Pour que disparaisse cette idée préconçue, bien encrée dans les esprits, que l'autorité, l'agressivité, la compétitivité, sont des qualités masculines. On attend en revanche des femmes une certaine capacité d'écoute, de dialogue et de finesse d'esprit.

En faite, on a tout interet a garder un esprit ouvert a ce sujet. Parce qu'apres tout, les recherches effectuees dans ces domaines ne sont pas conclusives a 100 pourcents sur les origines des differences de personalites entre filles et garcons. Si tout le monde est d'accord pour dire que ces differences ont, dans une certaine mesure, des origines culturelle, il y a aussi un consensus dans le monde scientifique qui voudrait que les differences de comportements ont aussi une composante innee.

Sachant que les bebes filles et garcons, agees d'une semaine, se differencient deja dans la maniere dont ils regardent les visages humains ou les objects, ont peu serieusement mettre en doute l'idee selon laquel, les differences de comportements sont uniquement due a la culture. D'autre part, des tests passee sur des enfants ont montrer que tres tot les filles apprenent a "lire" les emotions d'autrui tandis que les garcons affichent un certain retard dans ce domaine.

Donc si beaucoup de parents achettent des poupees a leur filles, c'est parce qu'ils repondent a la demande de celles-ci, pas parce qu'ils ont dans l'idee de forcer leur progeniture a adopter un certain role. Maintenant, on parle de generalite, de moyenne, et cela ne contredis pas le faite que certains garcons aiment jouer a la poupee et certaine filles preferent les jeux plus violent de garcon.

Mais les études le montrent, aujourd'hui encore les filles continuent à être sous-représentées dans les filières scientifiques par exemple ! (écoles d'ingénieur, etc)

"Elles restent victimes de l'imaginaire social des métiers et se projettent dans des professions supposées convenir aux qualités des femmes, comme l'attention aux autres." (Catherine Marry, sociologue)

Je ne pense pas qu'elle sont "victime" de quoi que se soit. Pas plus que par exemple, les hommes qui pour beaucoup refusent de travailler comme Sage-Femme. C'est un choix.

Les mères les plus épanouies, les femmes modernes, continuent à inscrire leurs petites filles aux cours de danse classique et leurs garçons au club de foot !

Imagine l'inverse: inscrire une fille dans un club de rugby. Un des criteres qui font que l'on aime pratiquer un certain sport ou une certaine activite, c'est d'y avoir de bon resultats. Une fille parmi d'autres garcon entrain de se faire plaquer, entrain de se faire trainer dans la boue sur une dixaine de metres.. ce n'est peut etre pas top! ;)

Donc, sauf cas exceptionnel (du genre la fille est tres grande et tres forte pour son age), elle risque de se retrouver en position de faiblesse par rapport aux autres garcons. Ce qui ne rend pas cette activite tres atractive..D'ou la decision de ses parents de la reinscrire dans un club de danse...

Maintenant, ces différences n'ont pas d'échelle de valeur entre elles, les unes ne sont pas mieux que les autres, c'est ce que vers tend les lois anti dicriminations. Elles ne sont pas là pour dire que nous sommes identiques, mais que nous sommes d'égale valeur.

:snif: Excellent.

La veritable libertee, serait pour les femmes, non pas de vouloir devenir comme les hommes (ou avoir les memes metiers), mais d'imposer a la societe leur valeurs, leurs ethiques et leur difference. Et j'imagine que le jour ou une Sage-femme sera payee comme un PDJ, la question de savoir si il y a autant de filles en science qu'il y en a en litterature sera secondaire. Apres tout, on ne se pose pas la question de savoir si l'egalite garcon-fille est preservee pour les metiers de tourneur-fraiseurs... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
Et ce que veulent les enfant on s'en branle ? Parce que c'est quand même ce qui compte non ? Ce ne sont pas des objets de loisir.

bien-sûr SN3 ! mais la question se pose AVANT que l'enfant puisse faire le moindre choix. Durant cette toute petite enfance, qui reste une période déterminante, et qui est l'objet des choix et comportements des seuls parents.

Est-ce réellement une idée préconçue?

Préconçue en ce sens qu'elle est entendue et admise par tous depuis toujours, sans que cette idée n'ait fait l'objet d'une quelconque réflexion préalable. Peu de gens connaissent les différences physiologiques (et notamment celles des deux hémisphères cérébraux) entre les hommes et les femmes.

En tout cas, ce que je veux dire, c'est que personne n'éduque son enfant avec cette idée en tête...

Les femmes fonctionneraient plus avec leur cerveau gauche, les hommes avec le droit, le cerveau droit étant par exemple, le " coté" des maths...ce ci expliquerait-il cela? La compétitivité ne se loge t-elle pas dans le cerveau droit également?

Les études neurologiques, et plus précisemment les recherches sur le fonctionnement du cerveau, sont assez récentes et permettent d'apporter une explication physiologique à un comportement aposteriori. Je crois qu'il faut rester très prudents quand on aborde cette question.

La fameuse "plasticité" du cerveau n'est plus à démontrer. Celle qui fait qu'en fonction de l'utilité qu'un individu aura de son cerveau, il en développera certaines parties plus que d'autres.

L'exemple des chauffeurs de taxis londoniens illustre cette plasticité: On a découvert qu'ils avaient "anormalement" développé une partie de leur hypocampe (le "centre" qui traite les capacités d'orientation).

Les femmes et les hommes ont-ils des aptitudes différentes parce que leur cerveau est différent ? ou bien leur cerveau est-il différent parce que hommes et femmes se comportent différemment ?... à moins qu'il y ait interaction entre comportement et physiologie... :snif:

En fait la science n'est pas encore très claire sur ce sujet. Elle n'a jamais pu prouver que les capacités biologiques cérébrales étaient différentes chez les filles et les garçons. En revanche, toutes les recherches montrent qu'il faut se référer aux stéréotypes socioculturels et aux comportements qui en découlent.

Quant aux études scientifiques et mathématiques, la dernière enquête PISA montre que dans les 30 pays de l'OCDE, les filles sont plus nombreuses à être diplômées de l'enseignement secondaire et supérieur et sont moins en échec scolaire que les garçons. Les filles sont brillantes en maths ! :o C'est par "choix" et non par incapacité qu'elles ne s'orientent pas vers les filières scientifiques.

Audela du cliché des poupées pour les filles et des robes roses en opposition aux play mobil bleus des garçons, ne peut-on pas envisager tout simplement que c'est par mimétisme que l 'on s'inscrit à un cours de danse: Ma mere ne m'a pas inscrit à un cours de danse, je le lui ai demandé Mimémtisme nécéssaire au commencement de la découverte de soi et de la création de son idéntité propre? En allant a ce cours , je verrai si j'aime ou pas la danse.

Oui, bien-sur que le mimetisme est un moteur à nos comportements. La volonté de s'intégrer à un groupe aussi. C'est pourquoi je me posais la question de ce qu'il convenait de faire avant que l'enfant puisse faire son propre choix.

Ensuite, les parents sont-ils " conditionnés" a elever une fille en fiffille et un garçons en mec..Peut être... Mais est- ce un conditionnement totalement contre-nature? La biologie semble dire que non.

La biologie ne dicte pas ce type de comportement. Elle va dicter l'instinct de vie, de survie, de défense, de nutrition, etc... mais pas d'éducation.

Maintenant, ces différences n'ont pas d'échelle de valeur entre elles, les unes ne sont pas mieux que les autres, c'est ce que vers tend les lois anti dicriminations. Elles ne sont pas là pour dire que nous sommes identiques, mais que nous sommes d'égale valeur.

Yesss ! :o . Et je ne milite pas du tout pour une société qui feraient des hommes et des femmes des êtres hybrides identiques. Loin de là ;)

Mais je me demande s'il y a cohérence entre ce que la société constate et tente d'inverser par des lois, et cette évidence que les filles et les garçons sont encore éduqués différemment.

(Bien que Marylia et Dolph disent ne faire aucune différence ! ;) )

Si tout le monde est d'accord pour dire que ces differences ont, dans une certaine mesure, des origines culturelle, il y a aussi un consensus dans le monde scientifique qui voudrait que les differences de comportements ont aussi une composante innee.

Mais on ne sait pas quelle part d'inné ou d'acquis est déterminante...

Sachant que les bebes filles et garcons, agees d'une semaine, se differencient deja dans la maniere dont ils regardent les visages humains ou les objects, ont peu serieusement mettre en doute l'idee selon laquel, les differences de comportements sont uniquement due a la culture. D'autre part, des tests passee sur des enfants ont montrer que tres tot les filles apprenent a "lire" les emotions d'autrui tandis que les garcons affichent un certain retard dans ce domaine.

Donc si beaucoup de parents achettent des poupees a leur filles, c'est parce qu'ils repondent a la demande de celles-ci, pas parce qu'ils ont dans l'idee de forcer leur progeniture a adopter un certain role. Maintenant, on parle de generalite, de moyenne, et cela ne contredis pas le faite que certains garcons aiment jouer a la poupee et certaine filles preferent les jeux plus violent de garcon.

Hummm là je doute... :coeur: . Durant les premières années, ce sont bel et bien les parents, les oncles, les tantes, etc qui choisissent les cadeaux des enfants. Je ne remets pas en question les études dont tu parles, mais je veux dire que telle mère ne va pas offrir une poupée à sa fille parce qu'elle a remarqué que son temps d'observation des visages était plus long que chez son fils. :snif:

Je ne pense pas qu'elle sont "victime" de quoi que se soit. Pas plus que par exemple, les hommes qui pour beaucoup refusent de travailler comme Sage-Femme. C'est un choix.

Si on considère que leur éducation les a menés à ce "choix"... alors on peut peut-être parler de "victimes" non ?

Imagine l'inverse: inscrire une fille dans un club de rugby. Un des criteres qui font que l'on aime pratiquer un certain sport ou une certaine activite, c'est d'y avoir de bon resultats. Une fille parmi d'autres garcon entrain de se faire plaquer, entrain de se faire trainer dans la boue sur une dixaine de metres.. ce n'est peut etre pas top! :snif:

Donc, sauf cas exceptionnel (du genre la fille est tres grande et tres forte pour son age), elle risque de se retrouver en position de faiblesse par rapport aux autres garcons. Ce qui ne rend pas cette activite tres atractive..D'ou la decision de ses parents de la reinscrire dans un club de danse...

:snif: oui ! j'ai volontairement choisi de citer l'exemple d'un sport de "mec" ;) ... et encore ! j'ai parlé de foot, pas de rugby ! :o
La veritable libertee, serait pour les femmes, non pas de vouloir devenir comme les hommes (ou avoir les memes metiers), mais d'imposer a la societe leur valeurs, leurs ethiques et leur difference. Et j'imagine que le jour ou une Sage-femme sera payee comme un PDJ, la question de savoir si il y a autant de filles en science qu'il y en a en litterature sera secondaire. Apres tout, on ne se pose pas la question de savoir si l'egalite garcon-fille est preservee pour les metiers de tourneur-fraiseurs...

Je me demande si c'est vraiment clair pour tous.

En tout cas j'en conclue que toi tu es favorable à ce que l'éducation soit différente pour les filles ou les garçons, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
darkshreck Membre 1 094 messages
dark shines‚ 33ans
Posté(e)

élaîs , kyrilluk et théia, vous lire est un réel plaisir de part la précision de vos dires.....

sur ce topic tout le monde a raison....(pas de jaloux).....

ah je suis si d'accord avec vous......

mais mon fils ira dans un couvent jusqu'a 38 ans et ma fille sera boxeuse !!

heu l'inverse... :snif: ...

non mais ils feront ce qu'ils veulent......si il aime la danse classique, il en fera et j'irai le voir......si elle veut être mécano, elle le sera....tant qu'ils trouvent un but...

:snif:

Modifié par darkshreck

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)
Mouais bof, il y a des femelles calmes et d'autres agressives, pareil chez les mâles. Après faire une différence d'éducation entre les deux... Entre deux femelles ce sera déjà différent, entre deux mâles aussi. Alors entre les deux sexes...

Tant qu'on leur donne de l'amour et qu'on les mène à l'indépendance le reste n'est que gestion en fonction de la personnalité. Chaque être est différent donc a des besoins différents. Les valeurs doivent être les mêmes.

...un peu faineant sur ce coup la le schaller,mais tout a fait d'accord :snif:

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
élaîs , kyrilluk et théia, vous lire est un réel plaisir de part la précision de vos dires.....

sur ce topic tout le monde a raison....(pas de jaloux)....

:snif: c'est gentil !

Le problème c'est que je pose une question à laquelle je n'ai pas de réponse :o . Donc je ne peux pas avoir raison :o ! je cherche... :snif:

non mais ils feront ce qu'ils veulent......si il aime la danse classique, il en fera et j'irai le voir......si elle veut être mécano, elle le sera....tant qu'ils trouvent un but...
;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant