Les chômeurs devront accepter l'"offre raisonnable d'emploi"

poupinou Membre 1 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

ma petite histoire:

il y a 5 ans, un lundi matin ,j'arrive au boulot le patron n'etait(comme d'abitude) pas la.

je sort les clef j'ouvre la porte de l'attelier ,et la :snif: vide ,plus rien,il a tout vendu et est partis avec la caisse

inspection du travail et liquidateur mandataire,pour avoir mon salaire et tout ce qui m'etait du

evidament j'avais pas eté licencier, officielement je n'etait pas sans emplois,et donc je n'avais droit a aucune aide d'assedic de RMI bref...que dalle,en plus je n'avais pas le droit de chercher du boulot ailleur puisque j'avais un emplois

j'avais un cdi et droit a tout mais avec les reglement +la lenteur des organisme ,j'ai rien eu au bout de 3 mois

j'ais enfin été licencier,mais toujour pas d'indemnité,vite j'ai fait de l'interim....erreur

parceque mes droit on demarer avec ce nouveau boulot avec des contrat cdd

et durant c'est 5 ans l'anpe m'a proposé 4 job en cdd pour une durée totale de 3 mois et demi

dans un metier qui n'est pas du tout le mien

hier j'avais de nouveau quelque droit pour les 5 ans d'interim que j'ai fait

aujourd'hui j'ai un contrat de 6 mois,

c'est dommage avec un cdd de 5 mois et demis on peut s'inscrire a l'anpe, mais 6 mois ou plus on a pas le droit

voila je suis un bon citoyen je travaille ,je cotise ,et j'me demerde

le jour ou j'aurais besoin de rien ,peut etre que je pourrait m'inscrire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

freak by nature Membre 9 821 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

En Belgique, il me semble que c'est un système similaire, à savoir que l'ONEM (Office National pour l'EMploi) surveille les chômeurs, si le FOREM (ceux qui aident les chômeurs dans leur démarche de recherche d'emploi et qui propose des des formations gratuites (rémunérées de 1¿/h en fait...), quand le forem vous fait un offre d'emploi, si vous n'y répondez pas, ils en informent l'ONEM, et des sanctions peuvent découler du refus de plusieurs offres de façon non justifées... Et j'insiste bien sur le non-jusitifé, on a eut plus d'une dizaine d'offre durant une formation que j'ai fait, j'ai postulé que pour une seule et ait refusé toutes les autres pour des raisons tels que : "pas mon profil", "trop loin", "pas de voiture", ... Et bien c'est largement suffisant semble-t'il pour ne pas être sanctionné, reste à savoir si le système français tournera comme ça aussi.

Maintenant, il faut voir le bon coté des choses, pour ne pas avoir à accepter un taf de merde et ne pas être sanctionner par l'ONEM, j'ai fait une formation qui m'a été proposée par le Forem, quelque chose tout à fait adapter à mon profil, et grâce à laquelle j'ai un taf depuis plus de 4 mois. Bref ce genre de mesure pousse à se bouger le cul, reste à prendre les bonnes décisions pour justement ne pas se planter dans la précipitation et faire un travail ou une formation qu'on déteste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Moi il m'ont donné RDV pour le 29 ! Alors que j'ai appelé le 8 ! Comme si j'avais l'intention de passer trois semaines à attendre mon RDV Assédic, n'importe quoi ! Et en attendant, ils ne paient pas et compte un chomeur de moins ! Ca m'énerve ! Et ca me met dans la m* en plus !

Ca donne envie de retourner en France...

:snif:

Quand tu en auras marre du RMI et de faire des anim a Auchant, passe donc du cote "obscure" de l'Europe...tu sais l'europe anglo-saxone ultra-liberale :snif:

Je plaisante. J'espere que tu vas pouvoir trouver un bon job. Faudrait qu'il soit marteau le prochain recruteur qui refusera quelqu'un ayant prouver autant d'adaptabilite et de courage.

C'est dans le business international que tu veux travailler?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Quand on cherche du travail on sait tres bien que l'ANPE, moins on a à faire avec elle mieux c'est... En tout cas, à chaque fois que j'ai trouvé, c'était sans son aide.

J'ai eu plusieures periodes de chômage et j'ai du avoir deux propositions...à chaque fois complétement à côté de la plaque ( genre : contrat de qualif en logistique alors que je venais d'être diplômée en communication... ) et quand on veut t'aider, c'est plus t'enfoncer qu'autre chose : des réunions où on te prend pour une débile mentale en te disant "ah mais des CDD's c'est mieux que rien vous savez" ( ben oui, j'ai jamais dit le contraire "papa" ) ou on t'envoie dans des groupes de travail ( pas dans ta ville ) où tu es coachée pour retrouver rapidement du travail ( sous entendu : on essaie de te vendre n'importe quoi pourvu que tu puisses virer des stats ).

On te dit comment rédiger ton CV avec une méthode de l'an 40 ne collant pas forcément à ton profil ( ça ne leur vient pas à l'idée que tu puisses avoir un type de CV différent selon ta formation, ton parcours et ce que tu veux faire ) et si tu te rebiffes on te ressort le couplet du "ah mais il faut savoir hein...si vous voulez trouver du travail ou pas" ( ben oui parce que quand t'es chômeur, t'es plus maître de ta vie, le monde entier sait mieux que toi et te conseilles à longueur de temps alors qu'il n'est pas forcément concerné )

Bref...chômeur ou RMiste c'est trop une situation de rêve et ceux qui pensent qu'il y a du profit derrière tout ça, je pense qu'ils devraient laisser leur boulot à ceux qui le voudraient bien pour pouvoir se vautrer sans complexe dans la vie de rêve du super profiteur qui bosse pas et touche des allocs faramineuses :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacris32 Membre 267 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Pendant une ou deux générations on a dit aux gosses travailler bien a l'école pour ne pas etre maçon aujourd'hui on leur dit meme si t'es pas maçon tu vas maçonner quand meme sinon plus de chomage !! et les "vieux" applausissent a tour de bras en traitant tout le monde de fénéant .....On marche sur la tete !!! Surtout sous prétexte de quelques fénéants (qui existe et on toujours existés) ,l'entreprise va avoir une main d'oeuvre bon marché et soumisse !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Celà va surtout creer des emplois précaires couplé au RSA les entreprises vont ce régaler a proposer des contrats a la con.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
En Belgique, il me semble que c'est un système similaire, à savoir que l'ONEM (Office National pour l'EMploi) surveille les chômeurs, si le FOREM (ceux qui aident les chômeurs dans leur démarche de recherche d'emploi et qui propose des des formations gratuites (rémunérées de 1¿/h en fait...), quand le forem vous fait un offre d'emploi, si vous n'y répondez pas, ils en informent l'ONEM, et des sanctions peuvent découler du refus de plusieurs offres de façon non justifées... Et j'insiste bien sur le non-jusitifé, on a eut plus d'une dizaine d'offre durant une formation que j'ai fait, j'ai postulé que pour une seule et ait refusé toutes les autres pour des raisons tels que : "pas mon profil", "trop loin", "pas de voiture", ... Et bien c'est largement suffisant semble-t'il pour ne pas être sanctionné, reste à savoir si le système français tournera comme ça aussi.

Ca fonctionnait déjà comme ça en France aussi, avantla loi dont on parle. L'ANPE t'envoie des offres, des stages, etc ... et chaque refus non justifié peut te valoir une radiation.

En fati, à part stigmatiser davantage des gens qui ne trouve pas de boulot, cette mesure n'apporte rien, ni de nouveau, ni de concret. Ah si, avant tu devais justifier si une offre ne correspondait pas à ton profil, là on décide de manière plus arbitraire, à ta place. Et puis, dans l'histoire, l'employeur il prend forcément le candidat, au fait ??

Sinon, moi mon expérience avec l'ANPE était aussi désastreuse (bon, après j'étais dans un club de jeune diplômé, avec une conseillère qui faisait ça en plus de ses heures, et qui s'investissait beaucoup ... mais le prob, c'est que même elle était déconnectée du vrai monde du travail, et les outils mis à notre disposition très mauvais) : le jour de mon inscription, on était en 2001, la dame à l'accueil me demandais quels types de langages je maîtrisais (et oui, je recherchais comme informaticien), et ça fait toujours sourire de voir sur son interface des trucs vachement d'actualité (cobol, pascal, fortran) et face à la mention "Langage de nouvelles génération" : C++, et rien d'autres. Bref, pas très à jour.

De plus, elle était curieuse cette brave conseillère, car en inscrivant mon BAC S, elle me demandait des précisions, pour son fils, les différences entre les BAC S, L et ES ... elle n'y connaissait rien.

Ca part mal déjà pour une professionnelle de l'emploi, je trouve ...

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
poupinou Membre 1 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

honnetement je pense pas que cette nouvelle mesure changeras quelque chose pour le demandeur d'emplois

par contre pour les statistique la oui ça va changer,les demandeurs se feront virer plus vite,donc moins de chomeur

mais toujours autant de sans emplois,mais sa compte pas ,l'important est de faire baiser le nombre des chomeur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carat Membre 2 374 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Quand on trouve un emploi soi-méme , c'est l'anpe qui est félicitée !!

Mon frere cherchait un emploi de boucher ,

il a donc fait des recherches sur internet et a reperé 2 ou 3 annonces en cdd.

Il aurait préféré se rendre directement chez les employeurs mais ce n'est pas possible

car les annonces comportent des numéros d'offre. (pas de nom ni adresse de l'employeur)

Ainsi , mon frere se rend à l'anpe pour montrer les offres ,

son référent anpe lui donne alors les adresses et mon frere s'y présente.

Il décroche un cdd de 3 mois et retourne voir son référent qui met dans le dossier :

"j'ai trouvé à ce jour un cdd de 3 mois pour monsieur ......." etc etc....

1) si l'anpe veut avoir les honneurs d'avoir trouvé ce boulot , elle aurait pu au moins transmettre

directement à mon frere , ces offres !!

2) si mon frere n'avait pas fait de recherches , l'anpe n'aurait pas pu mettre dans le dossier :

"nous avons trouvé un cdd pour monsieur........."

conclusion : non seulement l'anpe ne propose rien , mais en plus ,

quand c'est nous qui trouvons un contrat , elle clame haut et fort que c'est elle qui a trouvé !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)
honnetement je pense pas que cette nouvelle mesure changeras quelque chose pour le demandeur d'emplois

par contre pour les statistique la oui ça va changer,les demandeurs se feront virer plus vite,donc moins de chomeur

mais toujours autant de sans emplois,mais sa compte pas ,l'important est de faire baiser le nombre des chomeur

:snif: le seul objectif c'est de faire baisser le chiffre, c'est toujours comme ça qu'il s'y prennent. Après que les chômeurs aient réellement trouver un emploi où qu'ils soient radiés, ça, rien à carrer...

C'est pas au chômeurs d'être réprimandés, c'est à l'ANPE.

Je soutien et je soutiendrais toujours le fait qu'ils doivent être payés au mérite et aux résultats (sans compter les radiationevicemment), ça leur ferait vraiment bouger leurs grosses fesses là au moins, et efficacement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Ca donne envie de retourner en France...

:snif:

Quand tu en auras marre du RMI et de faire des anim a Auchant, passe donc du cote "obscure" de l'Europe...tu sais l'europe anglo-saxone ultra-liberale :snif:

Je plaisante. J'espere que tu vas pouvoir trouver un bon job. Faudrait qu'il soit marteau le prochain recruteur qui refusera quelqu'un ayant prouver autant d'adaptabilite et de courage.

C'est dans le business international que tu veux travailler?

En fait, je veux les voir pour qu'ils financent ma formation :snif:

Wi, je veux faire du business international, mais en france, dans diplome et sans expérience d'au moins 5 ans sur le meme type de poste, on trouve rien... donc, je retourne à l'école :snif:

Et euh... merci :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Selon la loi, tout demandeur d'emploi est "tenu d'accepter les offres raisonnables d'emploi" telles que définies dans le texte.

Refuser, sans motif légitime, à deux reprises une offre raisonnable d'emploi expose à une radiation de deux mois, au lieu de quinze jours actuellement, selon le décret. A partir d'octobre, "au plus tard dans les quinze jours suivant l'inscription à l'ANPE", un demandeur d'emploi devra élaborer avec son conseiller un projet personnalisé d'accès à l'emploi.

Au bout de trois mois de chômage, il devra se satisfaire d'"un emploi compatible avec ses qualifications et compétences professionnelles", dès lors qu'il est "rémunéré au moins 95 % du salaire antérieurement perçu".

Après six mois de chômage, il devra accepter une offre d'emploi, même si le salaire proposé atteint 85 % de la rémunération précédente et devra accepter d'aller travailler plus loin. Après un an d'inscription à l'ANPE, une offre d'emploi sera "raisonnable" si elle est "compatible avec les qualifications et les compétences du demandeur d'emploi et rémunéré au moins à hauteur du revenu de remplacement" versé par les Assedic ou, pour les chômeurs en fin de droit, l'Etat.

Environ 40 000 sanctions par an

Selon l'entourage de Laurent Wauquiez, "l'objectif n'est pas d'augmenter le nombre de sanctions, mais d'avoir un système plus efficace qui incite davantage la petite minorité de gens qui ne cherchent pas forcément activement un emploi à rentrer dans le jeu".

Environ 41 000 sanctions, quel que soit le motif (refus d'emploi, absence aux entretiens, fausses déclarations, etc.) ont été prononcées en 2007, et 42 000 en 2006, par les Directions départementales du travail, selon la même source.

Un chômeur s'exposera aussi à une radiation s'il refuse d'élaborer ou d'actualiser au moins tous les trois mois son projet personnalisé d'accès à l'emploi. Source Nouvel Obs.

Ces mesures ont été, il faut le préciser, prises sous la pression ou avec l'accord des parlementaires de la majorité présidentielle. Mais, au fait, puisque ceux-ci semblent agir en experts du monde du travail, est-il possible de connaître la profession d'origine de nos députés ?

Eh bien oui, et c'est disponible sur le site INEGALITE

Employés et ouvriers représentent la moitié de la population active, mais à peine 6 % des députés.

Alors que les employés et les ouvriers représentent plus de la moitié de la population active, seul 1% des députés proviennent de leurs rangs. Et encore, certains élus ont quitté leur profession d'origine depuis de longues années. A l'inverse, les cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 59 % de l'ensemble. Avec les professions libérales, ils forment les trois quarts des députés.

Pour se faire élire, il faut d'abord pouvoir mobiliser des moyens importants, notamment financiers. Il est préférable d'appartenir aux réseaux du pouvoir, mais aussi de savoir et d'oser s'exprimer en public, notamment. Toutes ces "compétences" vont souvent de pair avec un bon niveau de diplôme et un niveau de vie suffisant. Il faut aussi pouvoir être candidat, c'est-à-dire y consacrer de longues heures au-delà de son temps de travail. Enfin, il faut assumer le risque d'un "retour sur terre" difficile en cas de non-réélection. Dans ce domaine, les catégories les plus avantagées sont les fonctionnaires - qui peuvent se mettre en disponibilité - et les indépendants qui peuvent faire gérer leurs affaires par un tiers (par exemple, les médecins ou les avocats).

Mais par contre, en termes de chômage, les premiers à se protéger ont été ces mêmes députés comme nous le révélions dans un article de Slovar :

Avant de quitter la présidence de l'Assemblée nationale, Jean-Louis Debré, nouveau président du Conseil constitutionnel, a fait un joli cadeau à ses amis députés de tous les partis : une loi, votée en catimini par tous les groupes, permettant à tous les députés non-réélus en juin prochain, de continuer à percevoir leur indemnité parlementaire pendant encore soixante mois au lieu de six actuellement.

Bien entendu, cette généreuse "indemnité chômage" est totalement inconditionnelle, et l'heureux bénéficiaire de cette jolie rémunération sur cinq ans n'est tenu à aucun engagement quelconque, comme par exemple justifier de la recherche d'un nouvel emploi, d'une visite mensuelle auprès d'un conseiller ANPE, ou d'une activité justifiant cette "aide sociale", bref, tout ce qui est demandé à des chômeurs ordinaires.

(...) Les indemnités attribuées aux députés ont été définies par l'ordonnance n° 58-1210 du 13 décembre 1958. L'indemnité de base est calculée "par référence au traitement des fonctionnaires occupant des emplois de l'état classés dans la catégorie présentement dite hors échelle. Elle est égale à la moyenne du traitement le plus bas et du traitement le plus élevé de cette catégorie", ce qui correspond au traitement d'un conseiller d'état ayant moins d'une année d'ancienneté dans son grade.

S'y ajoute l'indemnité de résidence, comme pour les fonctionnaires, au taux de 3 %. Selon l'article 2 de l'ordonnance précitée : "L'indemnité parlementaire est complétée par une indemnité dite de fonction. Le montant de cette indemnité est égal au quart du montant de l'indemnité parlementaire (indemnité parlementaire proprement dite majorée de l'indemnité de résidence).

Depuis le 1er février 2007, les indemnités mensuelles brutes sont les suivantes : ¿ Indemnité de base : 5 400,32 ¿ ¿ Indemnité de résidence (3 %) : 162,01 ¿ ¿ Indemnité de fonction (25 % du total) : 1 390,58 ¿ Soit un brut mensuel de 6 952,91 ¿.

Retenues obligatoires. Doivent être déduites du brut mensuel diverses retenues : ¿ Cotisation à la caisse des pensions pendant les quinze premières années de mandat : 1 153,08 ¿ ¿ Contribution exceptionnelle de solidarité : 55,62 ¿ ¿ Contribution sociale généralisée et contribution au remboursement de la dette sociale : 539,55 ¿ ¿ Cotisation au fonds de garantie de ressources : 27,00 ¿ Soit un net mensuel de 5 177,66 ¿.

Source : Altermedia-Info

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant