Les méduses seront au rendez-vous


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
meduse_article.jpg

Les méduses seront au rendez-vous


Mercredi 11 Juin - 11:23

En Méditerranée, mieux vaut ne pas se baigner si des méduses sont en vue. Des filets antiméduses ont d'ailleurs été installés l'an passé à Cannes. Par contre sur les plages de l'Atlantique, même si elles se ramassent à la pelle, ces bestioles gélatineuses ne piquent pas.




Elles sont gélatineuses, informes et elles piquent méchamment. Ces saloperies de méduses ont une fâcheuse tendance à pourrir nos vacances balnéaires: quand elles débarquent sur une plage, plus question de se baigner. Alors, 2008 serait-elle une année à méduses? «Oui, sans doute», note Jacqueline Goy, biologiste à l'Institut océanographique de Paris. «Ce sera même la 8e année de suite à méduses», ajoute Gabriel Gorsky, chercheur à l'Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer, près de Nice.

«Il y a actuellement de petites méduses de 2-3 cm dans le plancton. On les retrouvera, adultes, en juillet-août», explique Jacqueline Goy, qui fait partie des plus grands spécialistes mondiaux de l'animal armé de millions de flèches empoisonnées.

Envahisseuses sans cerveau
En fait, les scientifiques se demandent surtout quand sera la prochaine année... sans méduses! «Depuis deux cents ans, c'était réglé comme du papier à musique, raconte Jacqueline Goy. Tous les douze ans, on les voyait réapparaître. Elles restaient quatre, cinq ou six ans, puis disparaissaient. Là, ça dure.» Les spécialistes se demandent donc si ce cycle n'est pas rompu, à cause de la surpêche ou du réchauffement. Peut-être est-on condamné à ne vivre plus que des années à méduses...

En attendant, revenons à 2008. Cet été, autant éviter de patauger dans une soupe gélatineuse. Impossible! «La mer est un milieu dynamique, changeant, résume Gabriel Gorsky. Les amas de méduses se déplacent avec les courants et les vents. On pourrait savoir un ou deux jours à l'avance qu'elles vont arriver. Mais on ne peut pas dresser une carte des destinations à éviter. D'autant que vous pouvez être envahi sur une plage. Et ne pas en trouver une seule sur celle d'à côté.»

Ces envahisseuses sans squelette ni cerveau nous attendent partout. En mer du Nord. En Méditerranée, de l'Espagne à la Crète en passant par l'Algérie et l'Italie. Et dans l'Atlantique. On est cerné. Mais seule l'espèce que l'on rencontre sur les plages méditerranéennes inflige de sévères piqûres.




Renaud Michiels
Suite de l'article...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

puce d'eau Membre 2 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

INCROYABLE!!!! sous pretexte que le citoyen lambda puisse tremper son cul tranquillement cet été dans l'eau (qui n'est pas son milieu naturel) sans se faire piquer...alors il faut detruire et exterminer les méduses qui elles sont dans leurs milieu naturel.....allons y continuons à tout bousiller...quand c'est pas les surfer qui veulent exterminer les requins pour pouvoir faire les phoques tranquillement sur leurs putains de planches......

Les méduses font aussi partie de la chaîne alimentaire...quand est-ce que les gens vont comprendre ça !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lazy Membre 13 445 messages
ne sait pas sur quel pied danser‚
Posté(e)

y'en a déjà ... mais bon ça s'en va et ça revient ...

mais dire que celles de l'atlantique ne piquent pas :snif: je peux vous certifier du contraire :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 39ans
Posté(e)
:snif: j'en ai vu ce week-end du côté d'Argeles sur Mer , du coup pas de baignade :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metissa Membre 1 116 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

oh no pas les méduses :snif: je me suis fait piqué

une foi déjà c'est suffisant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Clemya
Invité Clemya Invités 0 message
Posté(e)

:oelles sont pas petites les meduses :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
exhibit_icon16.gif

Invasion de méduses sur la Côte d'Azur


Dimanche 15 Juin - 15:33

Les méduses ont magnifiquement réussi leur reproduction cette année et les vacanciers risquent fort de les retrouver en grand nombre sur les plages de la Côte d'Azur cet été.



En début de semaine, la plage de la Darse, à un jet de filet du Laboratoire d'océanographie de Villefranche-sur-Mer, a été fermée à la baignade. "On était dans un nuage de méduses", raconte Gabriel Gorsky, directeur de recherche en biologie marine au laboratoire. Les méduses ont magnifiquement réussi leur reproduction cette année et les vacanciers risquent fort de les retrouver en grand nombre sur les plages de la Côte d'Azur cet été, pour la huitième année consécutive, observe l'expert. "Personnellement, je suis assez pessimiste", confie-t-il.


Dans un bocal cylindrique, au sous-sol du laboratoire, dix mille bébés méduses tournent mollement dans quelques litres d'eau de mer. Le professeur Gorsky plonge son doigt : "En principe, elles piquent, mais là, comme elles n'ont plus mangé depuis trois jours, elles sont affaiblies." Dans quelques semaines, les bébés seront devenus adultes. Leurs huit tentacules mauves, couverts de cellules urticantes, peuvent atteindre deux mètres de longueur. Ce sont des pelagia noctiluca , espèce la plus commune sur la côte. Leur piqûre entraîne des brûlures, des crises d'asthme et des crises d'allergie qui peuvent aller, mais très rarement, jusqu'à la syncope.


12327_une-meduse.jpg



La méduse est l'une des rarissimes espèces animales qui profitent du développement des activités humaines. La surpêche élimine ses compétiteurs dans la course à la nourriture (le zooplancton). Le réchauffement climatique favorise sa reproduction. Et ses rares prédateurs, comme la tortue, disparaissent progressivement. "Toute l'énergie qui part de la photosynthèse pourrait aboutir à un cul de sac qui sont les grands gélatineux", explique Gabriel Gorsky.



AFP
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant