"Quand j'aurai des enfants je serai..."

ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Oui je suis devenue une autre personne mais ce n'est pas l'arrivée de mes filles qui a été le déclencheur; c'est venu une dizaine d'années plus tard.

par contre, l'adaptation incessante pour l'éducation des enfants entraine malgré tout une prise de conscience, une modification des préceptes que l'on croyait bons et applicables avant que ces horriblement adorables bouts de chous montrent leur nez et leurs fossettes :snif:

;) c'est clair ce que je viens de dire ou personne ne comprend ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
Ah oui Seth Rotten j'avais oublié de remercier ta participation des plus constructives.

De rien.

J'aimerais poser une question à ceux qui ont fait ou qui veulent faire des enfants : pourquoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44 632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
J'ai tendance à penser comme toi Lore dans le "avant", en fait ça peut faire peur d'être trop autoritaire car justement on veut garder le controle.

Ce que je trouve interressant c'est de comparer vraiment la "avant" comme ma propre vision ou celle de blablateur ('il y en a d'autre surtout n'hésitez pas!! :snif: ) et la "après" avec Miss Abby, ASKI, Lore, marylia, Nephalion et Dolph. On a vraiment l'impression de deux mode de pensée, deux mondes à part si je puis dire. C'est aussi très bénéfique de voir la manière dont vous rapportez ces expériences.

Etimez vous que vous êtes devenu "quelqu'un d'autre"?

Je pense avoir murit. Quand j'ai eu ma fille j'avais 21 ans.J'était encore une gamine dans ma tête, mais avec l'arrivée de ma fille, j'étais responsable de cet petit être que j'aimais plus que tout au monde (quand j'ai dit à mon ex que je l'aimais plus que lui, il a fait une tête ;) ) J'ai complètement changé d'un coup :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

@ Dolph, Lore et Marylia: En fait, on peut dire que c'est un épanouissement de la personne plutot qu'un changement... et vraiment dans le positif... :snif:

@ Aski: En fait comme tu l'as dit c'est l'adaptation aux caractères, le devoir d'éducation et surement ce qu'on appelle "l'instinct maternel" qui provoque ces changement... non?

@ Seth: Ce n'est pas le sujet ici, merci de créer un autre topic où d'aller dans l'option recherche pour avoir des réponses à cette question.

Modifié par Myeline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 872 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)
Ah oui Seth Rotten j'avais oublié de remercier ta participation des plus constructives.

De rien.

J'aimerais poser une question à ceux qui ont fait ou qui veulent faire des enfants : pourquoi ?

C'est surement très égoïste puisque ça vient de l'envie ou du besoin de deux personnes et l'acteur principal on lui demande pas son avis (enfin on peut pas surtout :snif: )...

Cas de conscience vite oublié quand tu l'as pres de toi :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 874 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)
J'ai tendance à penser comme toi Lore dans le "avant", en fait ça peut faire peur d'être trop autoritaire car justement on veut garder le controle.

Ce que je trouve interressant c'est de comparer vraiment la "avant" comme ma propre vision ou celle de blablateur ('il y en a d'autre surtout n'hésitez pas!! :snif: ) et la "après" avec Miss Abby, ASKI, Lore, marylia, Nephalion et Dolph. On a vraiment l'impression de deux mode de pensée, deux mondes à part si je puis dire. C'est aussi très bénéfique de voir la manière dont vous rapportez ces expériences.

Etimez vous que vous êtes devenu "quelqu'un d'autre"?

Quelqu'un d'autre peut-être pas.

En tout cas différent.

Beaucoup plus sensible. (un simple fait divers dans le journal concernant un gosse et un irrépressible besoin de prendre mon petit bonhomme contre moi me prend immédiatament)

Beaucoup plus parano aussi.

L'instinct de protection est là. C'est viscéral. Impossible de protéger contre tout, d'où l'angoisse parfois de ne pas faire tout ce qu'il faudrait comme il faudrait.

Mais être parent c'est d'abord faire ce que l'on peu, du mieux possible.

De toute manière, mon Zozo il est extraordinaire, et ceux qui en doutent, c'est qu'ils ne l'ont jamais vu. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Découvreur Membre 1 050 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
Ah oui Seth Rotten j'avais oublié de remercier ta participation des plus constructives.

De rien.

J'aimerais poser une question à ceux qui ont fait ou qui veulent faire des enfants : pourquoi ?

Moi ce serait pour monter selon le nombre, une équipe de basket, volley, football, rugby ou une troupe de cirque. Pis pour jouer à la poupée.

Plus sérieusement, je n'ai pas de certitudes, mais je pense que je finirai par en avoir. Pourquoi? Je ne sais pas, peut-être est-ce de l'amour à donner, ou mon expérience avec les marmots (des moments supers), ou l'attrait d'une certaine façon de vivre, ou encore l'instinct reproducteur (qui sait? mais pour le dernier je ne pense pas, pendant longtemps j'étais sur que je n'en voudrai jamais...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
Etimez vous que vous êtes devenu "quelqu'un d'autre"?

Oui, un milliard de fois oui...

Avant d'avoir mes enfants, il n'y avait pas autant de poussettes dans la rue...En devenant mère les crèches et haltes garderies ont subitement poussées comme des champignons. Autour de moi les parents se pressaient par milliers, les célibataires avaient tous mystérieusement disparus, les écoles sont devenues tellement nombreuses que j'ai eu du mal à en trouver une... :o;):o:coeur:

Puis je me suis retrouvée à animer des ateliers scolaires le samedi et ma présence dans l'association de l'école fut très concrète. Par ricochet, je me suis mélée à d'autres associations jusqu'au jour où j'ai déménagé... ;)

Ma grande avait alors 8 ans et là, nouveau basculement: plus de poussettes, plus de célibataires, plus d'asso, et je me suis remuée pour naviguer sans ma casquette de mère: oh mes enfants, ils se sont super bien débrouillés sans moi ! :snif:

Fière de cette découverte, j'ai continué à prendre mes distances et voilà, je ne regrette pas mon aveuglement de mère qui ma foi m'a offert des moments extraordinaires...

Maintenant, je suis comme un guide, une interlocutrice, un facilitateur pour mes enfants...Mais ce sont eux qui décident dans le fond de ce qu'ils font: moi, je m'occupe de la forme. :snif:

Je ne me suis jamais dit: avec mes enfants je serai comme ci ou comme ça, et lorsqu'ils sont arrivés, j'ai juste vécu le truc à fond...

Ah si sur un point: je pensais qu'à l'école il suffisait de les suivre et que tout irait bien partout...et bien je me trompais, l'enfant, c'est lui qui décide ses matières de prédilection... Mes enfants fonctionnent bien à l'école, mais pas du tout- du tout- comme je me l'étais imaginé

Je pensais qu'elles serait littéraires, qu'elles prendraient du plaisir dans la lecture ou l'écriture, et elles n'aiment que les chiffres...

Rien compris sur ce coup là, mais c'est ainsi...comme quoi, on peut bien imaginer ce que l'on veut, on est bien rattrapé par la réalité de l'autre...

Pour conclure, on s'adapte, on passe son temps à réviser sa copie...et puis c'est heureux ainsi je crois bien... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
@ Aski: En fait comme tu l'as dit c'est l'adaptation aux caractères, le devoir d'éducation et surement ce qu'on appelle "l'instinct maternel" qui provoque ces changement... non?

vaste sujet l'instinct maternel ..... je ne sais pas s'il existe ou si c'est l'amour qui jaillit face à ce petit être sans défenses mais si malin, l'amour qui nous rend parano comme dit si justement Nephalion, l'amour qui permet de faire face à cette immense tâche qu'est l'éducation et le bien-être de ces enfants qui grandissent, changent si vite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scanda Membre 634 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)
Ah oui Seth Rotten j'avais oublié de remercier ta participation des plus constructives.

De rien.

J'aimerais poser une question à ceux qui ont fait ou qui veulent faire des enfants : pourquoi ?

bof perso je n'en ai pas envie non plus pour l'instant mais je pense que j'en aurai...je pense que cela arrivera quand j'aurai trouver une fille qui me fait vraiment kiffé et avec laquelle je me sentirai bien...pis bon avoir des enfants juste pour ne pas finir comme un vieux crouton passé 50 berges et qu'il y ait un peu de vie à la maison...

ce sera surtout conditionné par l'envie de ma femme d'en avoir et de sa facon de me convaincre ou de me persuader...je pense que j'aurai jamais vraiment l'ENVIE PERSONNELLE d'en avoir sûrement par peur d'ailleurs, les choses se feront d'elles même, le temps travaille pour nous... :snif:

PS :oui, ce que je dis est complètement con par moment je l'admets... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Violette VIP 8 748 messages
Breizh addict ‚ 38ans
Posté(e)

Déja on a beau dire avant d'avoir des enfants "je ferai ci, je ferai ca" c'est sans compter sur le caractère de ceux ci !

Quand on a un enfant mais on ne le connait, on le decouvre petit à petit, lui et sa personnalité, à partir de là on s'adapte.

Effectivement on pense que c'est facile de dire non et de se faire respecter, d'inqulquer les bonnes manières... mais pas du tout^^

Alors personnellement, on a instauré des regles, qu'on applique le mieux qu'on peut mais parfois on lache un peu pour pas devenir des bourreaux... c'est du donnant/donnant.

je n'aurais pas pensé pouvoir etre aussi dure parfois ;) mais je suis aussi trop laxiste dans d'autres periodes... arf, pas simple :snif:

une petite "anecdote" à laquelle je n'avais pas pensé...

il y a quelques mois, ma fille me dit en faisant semblant d'avoir un pistolet dans sa main (elle a 3 ans) "Maman attention je vais te tuer"... j'suis restée bête^^' je lui ai expliqué ce qu'etait mourir (en gros^^) mais que dire exactement ?

Etimez vous que vous êtes devenu "quelqu'un d'autre"?

oui certainement, on change, on a des responsabilités d'un coup, on n'y est pas préparé, et c'est vraiment quand le bébé est là que tout prend son sens, enfin c'est mon avis :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'inspecteur harry Membre+ 13 376 messages
doux,dur et surtout dingue‚ 47ans
Posté(e)
J'ai tendance à penser comme toi Lore dans le "avant", en fait ça peut faire peur d'être trop autoritaire car justement on veut garder le controle.

Ce que je trouve interressant c'est de comparer vraiment la "avant" comme ma propre vision ou celle de blablateur ('il y en a d'autre surtout n'hésitez pas!! :snif: ) et la "après" avec Miss Abby, ASKI, Lore, marylia, Nephalion et Dolph. On a vraiment l'impression de deux mode de pensée, deux mondes à part si je puis dire. C'est aussi très bénéfique de voir la manière dont vous rapportez ces expériences.

Etimez vous que vous êtes devenu "quelqu'un d'autre"?

C'est surtout le mode de vie qui change.Les enfants deviennent prioritaire à tous,ce qui est normale,mais le changement vient aussi de l'entourage,qui pour certain reste tres proche,mais pour certain devienent de plus en plus éloigné voir perdue de vue.C'est aussi la que l'on reconnait les vrais amis.

Modifié par l'inspecteur harry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kaerlyon
Invité kaerlyon Invités 0 message
Posté(e)

le topic à l'origine demandait aux participants d'expliquer ce qu'ils ressentaient en devenant parents.... et les non parents en espérant le devenir. Puis Lore à expliquer ce qu'elle a ressenti lorsque sa fille a eu du mal à arriver. Alors je ne sais pas si c'est un HS, mais....

A l'adolescence, les enfants ? je m'en moquais. Ma mère disait que j'étais trop jeune. Mais, lui le savait....

Arrivée à l'âge adulte ? pas spécialement attirée. Ma mère, toujours de bon conseils ;) me disait, c'est parce que tu n'as pas trouvé la bonne personne. Mais il était toujours là, à savoir....

A 28 ans j'ai enfin trouvé la personne avec qui je voulais vraiment construire quelque chose. Mais fait-on des enfants tout de suite ? non. De toute façon....

De toute façon, depuis l'âge de 20 ans, une grossesse était considérée comme difficile suivant les médecins, juste en considérant les diverses douleurs et autres depuis l'adolescence.

Et enfin le diagnostique. Une grossesse ? oui bien sur. Mais avant 35 ans et sous traitements. Mais ce n'était pas le plus important. Que cessent ces douleurs handicapantes. Ca oui....!!!!

Et puis 35 ans sont passés, toujours pas de grossesse. Plusieurs opérations à la place et certainement une prochainement... c'est comme si mon corps avait toujours su qu'il ne pourrait jamais en concevoir....

Maintenant j'ai le choix suivant mon humeur. Je veux choquer ? pffff ces sales gosses, chuis bien contente de ne pas en avoir. :snif:

Je veux attendrir ? oui, je suis atteinte d'une maladie stérilisante, c'est la vie, c'est comme ça :snif:

Quoiqu'il en soit, le plus dur, ce n'est pas de voir des enfants, mais des femmes enceintes.....

voilà mon vécu..... chacun le sien..... sans jugements

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hamlet Membre 1 335 messages
shinigami‚ 36ans
Posté(e)

Devenir pére, bien sûr j'y pense, j'en reve

Mais à dire vrai, je suis conscient d'aller tout droit dans l'inconnu....

J'ai du mal à savoir comment je pourrais être, quelles seront mes réactions face à telle ou telle situation....

Je me dis bien souvent que j'aimerais éduquer mes enfants de telle ou telle façon, mais cela dépend de tellement de facteur.

Je me doute que cette education sera mise à l'epreuve bien des fois....

Il est clair que ma famille passera avant tout chose, que ce soit mon couple ou mes enfants.

Une chose est certaine je pense que je serais trés papa poule, trés protecteur.

Ensuite pour moi, le plus important sera de m'adapter à lui/elle, en essayant de toujours être le plus juste possible. Etre parfois le bon copain tout en sachant recadrer quand il le faut.

Le fait de devoir être autoritaire ne me fait pas peur (tant que c'est justifié bien entendu). Si il le faut je me dis qu'une féssée n'a jamais fait de mal à personne. Mais il est clair que si je pouvais eviter ça, j'aimerais autant...

Ensuite devenir parent...c'est clair que socialement, on bascule ! lol

On découvre un autre monde avec son organisation et ses prioirités...

Aujourd'hui je ne suis sûr que d'une chose, c'est que j'en ai trés envie :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

@ Nephalion : je suis ravie de ton témoignage en tant que père. C'est vrai que les femmes se sentent peut être plus concernées par la question mais j'ai bien précisé que les hommes ont aussi leur mot à dire. Tu évoques aussi les craintes que j'ai (c'est nomal à mon niveau) comme la crainte de ne pas être à la hauteur ou de vouloir trop bien faire. Je suis consciente que ce sont des question "pour rien", je verrai bien mais après tout le forum est là pour en parler, échanger... j'en profite.

@ Découvreur et Scanda: Il est tout à fait normal de ne pas envisager cela tant que l'on n'a pas trouvé la bonne personne. J'aurais voulu savoir l'idée que vous pouvez avoir de votre role de père si vous y avez déjà pensé un jour. Y avez vous déjà pensé? Préférez-vous ne pas l'imaginer et pourquoi?

@ Xenops: Tu abordes quelque chose que j'ai déjà lu dans le post de lore et je pense que c'est cela que nous avons peut être du mal à imaginer:

Maintenant, je suis comme un guide, une interlocutrice, un facilitateur pour mes enfants...Mais ce sont eux qui décident dans le fond de ce qu'ils font: moi, je m'occupe de la forme.

C'est peut être pour ça qu'on se fait souvent des films et qu'on voit les choses bien différentes de la réalité... et c'est peut être dans ce sens que l'on évolue.

@ Violette: C'est fou ce que l'on peut apprendre sur nous-même à travers les enfants. Ce que tu dis semble logique en fait et c'est vrai que je me dis "mais myéline bien sur!" je me pose surement trop de questions :snif: .

@ L'inspecteur Harry: J'avoue que je ne n'avais pas encore envisagé la question de l'entourage. C'est une chose à laquelle je ne pense pas à vrai dire. Je ne veux pas trop m'éloigner du sujet même si quelque squestion me brulent "le clavier".. nous verront ça pour la suite.

@ Kaerlyon: Merci pour ton témoignage. Nous n'oublions pas qu'hélas de nombreux couples en rêvent mais n'en auront as la possibilité; La m"decine a heureusement fait beaucoup de progrèspour réaliser leur rêve tant désiré. Il est du coup tout à fait normal qu'ils voient le role de mère d'un autre oeil.

@ Hamlet: Tu as l'air d'avoir une vision assez réaliste de la chose. J'espère pour toi que tu seras comblé le plus tôt possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Découvreur Membre 1 050 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Myeline, j'ai plusieurs fois réfléchi à cela, et je suis plutôt détendu. Je me dis que ça viendra surement en temps voulu, pour l'instant je n'en veux pas car je veux d'abord me construire ma vie, ensuite on verra mais comme je le disais, j'aurai surement envie d'en avoir.

En fait je me suis posé des questions, notamment sur l'éducation, on va dire que j'ai des principes mais comme vous le dites, on dirait que la réalité est différente. Bref je me dis: ça a l'air super mais on verra plus tard :snif: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Un enfant, c'est une jungle changeante !

J'ai souvent papoté avec les amis, se demandant quel parents nous serions. Je ne préfère pas tracer de méthode d'éducation. La méthode, c'est le plantage assuré.

Dans ma tête, je garde les grandes lignes.

Je sais ce que je veux donner à un futur enfant, je sais ce que je ne veux pas qu'il/elle soit. Or de ça, je laisse la place à une relative flexibilité. Je préfererais être dans une improvisation encadrée.

Il faudra aussi prendre en compte le caractère de l'autre parent.

Vu que je n'ai pas encore trouvé "l'autre parent", je ne calcule pas ! Et j'ai les enfants des autres pour m'entraîner ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nolwen Membre 133 messages
Forumeur inspiré‚ 43ans
Posté(e)

Avant d'avoir des enfants, j'étais très claire dans ma façon d'envisager leur éducation. D'ailleurs, on en parlait souvent avec mon chéri de ce qu'on ferait, ce qu'on ne ferait pas, comment on les imaginait...

J'étais très sûre de moi. J'avais de l'experience avec les enfants donc pour moi, c'était inné chez moi. Quelle prétencieuse j'ai été! puis je suis vite, mais alors très vite descendue de mon petit nuage. :snif:

D'abord pendant toute la periode nourrisson : j'ai découvert qu'un bébé ne faisait pas que dormir et manger; il pleure aussi. Et parfois il pleure beaucoup. Alors là, j'ai paniqué :snif: .

Ensuite, ben c'est pas tout à fait les enfants sages, polis, toujours de bonne humeur, qui sont toujours d'accord avec ce que je dis, qui dès que j'hausse la voix obéissent. En fait, c'est quand j'ai compris que mes enfants n'étaient pas parfaits et que je pourrissaient leur vie et la mienne aussi aussi à exiger d'eux qu'ils le soient que tout c'est mieux passé.

L'éducation ne fonctionne qu'en feed back : on tente quelque chose et on a un retour positif ou négatif. Fonction de cette réponse , on adapte. C'est pour ça que je ne crois pas à l'instinct maternel. On ne nait pas mère, c'est par nos enfants qu'on le devient.

En me relisant : 1° j'espère que je n'ai pas fait peur aux futurs parents

2° je ne suis pas sûre d'avoir été très claire.

Mes filles m'ont rendues beaucoup plus sûre de moi. Il a fallu que je m'affirme dans certaines situations pour elles. Je serais capable de me surpasser pour elles et ça m'a vraiment donné confiance en moi.

Bref, ce sont mes deux belettes. je les adore. Tout ceci est vraiment une très belle aventure ;) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
D'abord pendant toute la periode nourrisson : j'ai découvert qu'un bébé ne faisait pas que dormir et manger; il pleure aussi. Et parfois il pleure beaucoup. Alors là, j'ai paniqué .

Ensuite, ben c'est pas tout à fait les enfants sages, polis, toujours de bonne humeur, qui sont toujours d'accord avec ce que je dis, qui dès que j'hausse la voix obéissent. En fait, c'est quand j'ai compris que mes enfants n'étaient pas parfaits et que je pourrissaient leur vie et la mienne aussi aussi à exiger d'eux qu'ils le soient que tout c'est mieux passé.

L'éducation ne fonctionne qu'en feed back : on tente quelque chose et on a un retour positif ou négatif. Fonction de cette réponse , on adapte. C'est pour ça que je ne crois pas à l'instinct maternel. On ne nait pas mère, c'est par nos enfants qu'on le devient.

Alors là bravo, c'est tellement bien dit que je t'en remercie... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lillyjo
Invité lillyjo Invités 0 message
Posté(e)

:snif: myeline, voici comment je peux partager avec toi ma propre expérience ;)

Tout d'abord, la chose primordiale et la plus importante à mes yeux, c'est que l'on ne fait pas des enfants pour soi.............mais pour eux-même, pour les accompagner dans leur jeunesse et ensuite les laisser voler de leur propres ailes :o ..........c'est la chose la plus importante.

La deuxième est, dès l'arrivée d'un nourrison dans le foyer, il faut se fier à son instinct, et se faire confiance...........il n'y a pas d'école pour devenir parents, mais il faut tout d'abord se faire confiance et croire en soi !!!!!!

Ensuite, il faut prendre le temps............laisser ce tout petit bout de chou, "faire sa vie" et vivre à son rythme.........on a souvent tendance, notamment avec le premier enfant, à être pressée de le voir gazouiller, puis dire "maman, papa", puis faire sa 1ère dent, puis faire ses premiers pas.............résultat à être trop préssé, on ne profite de rien..............et moi, j'ai eu conscience de cela avec mon second, que j'ai laissé "vivre" sa vie à son rythme, car pour le 2ème, on sait déjà ce que c'est et on est bcp moin pressé et exigeant.........

En ce qui concerne l'éducation, c'est un combat de longue haleine.........un travail quotidien. une chose importante : n'exigez pas de votre enfant ce que vous ne faites pas vous-même ;) ..........l'enfant n'a pour modèle que ses parents, et instinctivement, il reproiduira l'exemple qu'il a sous les yeux :o

En conclusion, c'est une magnifique expérience de la vie, très riche en émotion, très riche de sentiment...........le nombre importe peu, seul compte la relation intime qui s'inscrit entre les parents et l'enfant..................c'est, et c'est une maman heureuse qui vous le dit, QUE DU BONHEUR :snif:

A bientôt.................et n'hésitez pas un seul instant :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant