La dictée de Lili

Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Bonjour ou bonsoir à tous. ;) Je viens humblement présenter un projet qui mûrit dans mon cerveau depuis un certain temps. :snif:

Je remarque beaucoup de fautes d'orthographe en parcourant les messages du forum ; parfois ce sont des coquilles dues à la précipitation (cela m'arrive aussi), parfois ce sont de réels oublis des règles de la langue française, qui est complexe et exigeante.

Je ne vais pas dérouler mon CV, mais j'ai travaillé dans l'édition un temps et suivi une formation de correcteur. Je vous propose de participer à ce projet, soit par souci de perfectionnement, soit par jeu.

1) je poste un texte "truqué": j'y mets volontairement des fautes d'orthographe, de grammaire, de syntaxe, de ponctuation, etc.

2) les forumeurs qui le désirent le corrigent.

3) au bout de quelques jours ou en fonction de l'affluence des réponses, je viens mettre le texte corrigé.

4) je justifie chaque correction par un rappel de la règle (sachant que j'appliquerai des règles de l'édition, comme les règles typographiques de l'Imprimerie nationale, par exemple, ce qui veut dire que vous pouvez trouver d'autres versions pour l'utilisation des capitales, la ponctuation, l'italique, etc. qui sont aussi passées dans l'usage et tolérées voire revendiquées par des auteurs ou correcteurs).

Partants?

J'espère :o

Voici, pour ceux que cela tenteraient tout de suite, un premier texte très facile à corriger. Les textes seront courts pour des raisons de droit d'auteur.

Je vais surfer sur la vague actuelle de la mythologie, présente dans cette rubrique littérature. :blush:

Bien que les grecs aient une admiration indéniable pour les récits gueriers et épics, ils n'estimaient pas ce dieu [Arès/Mars] et ne lui accordait rien de la noblesse des héros. Arès est pourtant le fils unique de Zeus et de son épouse légitime Héra. Mais il a d'avantage hérité le caractère acariatre de sa mère que l'autoritée de son père. Si il aime la guerre ce n'est pas pour l'art de bien le mener, c'est pour sa violence. On le représente souvent accompagné de deux divinitées (...): sa soeur Eris (la discorde) et ses deux fils Deimos (la crainte) et Phobos (la Terreur). Phobos est la personification du nom commun phobos qui signifie tout d'abord ce qui fait fuir en effarouchant. le terme français phobie ainsi que le sufixe -phobe en sont evidemment issu: l'agoraphobie par exemple, incite ceux qui en souffent à fuir les lieux publics, tandis qu'une matière hydrophobe empèche l'eau de la pénétrer et semble la repousser en la laissant gliçer. En revenche il n'est plus question de fuite mais d'averssion voir de haine dans le terme xénophobe qui s'aplique à celui qui est ostile aux étrangers.

(pardon à Mme Isabelle Korda, auteur de Dans les bras de Morphée: Histoire des expressions nées de la mythologie, coll. "Points, le goût des mots", Seuil, 2007) pour ce "meurtre". :snif:

________________________________________________________________________________

"dictée" n°2:ici, en bas de page

corrigé: là, page 8 message 75

"dictée" n°3: page 9, post 86

corrigé: page 10, post 9"

"dictée" n° 4: post 102

corrigé: page 12, post 112

"dictée" n°5: page 13, post 121

corrigé: page 14, post 131

"dictée" n°6: page 16, post 154

corrigé: page 17, post 161

"dictée" n°7: page 17, post 166

corrigé: page 18, post 170

"dictée" n°8: page 17, post 178

corrigé: page 20, post 196

"dictée" n°9: page 21, post 200

corrigé: page 22, post 212

dictée n°10: page 22, post 216

corrigé: page 23, post 224

dictée n°11: page 24, post 232

corrigé: page 25, post 241

dictée n°12: page 25, post 243

corigé: page 26, post 251

dictée n°13: page 26, post 259

corrigé: page 27, post 268

dictée n°14: page 28

corrigé: page 30, post 292

dictée n°15: page 31

corrigé: page 32, post 313

dictée n°16: page 33, post 326

corrigé: page 34, post 336

dictée n°17: page 35, post 344

corrigé: page 36, post 357

dictée n°18: page 37, post 365

Modifié par Lili_greycat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 34ans
Posté(e)

Très bonne initiative! On à tous besoin d'une petite remise à niveau, ça fait pas de mal :snif:

Je vais essayer de corriger les fautes, si je les trouve déjà ;)

Bien que les grecs aient une admiration indéniable pour les récits gueriers (guerriers, je mettrais deux R) et épics (épiques), ils n'estimaient pas ce dieu (D à Dieu ) [Arès/Mars] et ne lui accordait (Accordaient, je suis pas sûre) rien de la noblesse des héros. Arès est pourtant le fils unique de Zeus et de son épouse légitime Héra. Mais il a d'avantage (davantage, pas sûre non plus en fait) hérité le caractère acariatre de sa mère que l'autoritée (autorité) de son père. Si il aime la guerre ce n'est pas pour l'art de bien le (la) mener, c'est pour sa violence. On le représente souvent accompagné de deux divinitées (...): sa soeur Eris (la discorde) et ses deux fils Deimos (la crainte) et Phobos (la Terreur). Phobos est la personification du nom commun phobos qui signifie tout d'abord ce qui fait fuir en effarouchant. le (Le) terme français phobie ainsi que le sufixe -phobe en sont evidemment issu: l'agoraphobie (,) par exemple, incite ceux qui en souffent à fuir les lieux publics, tandis qu'une matière hydrophobe empèche l'eau de la pénétrer et semble la repousser en la laissant gliçer (glisser). En revenche (,)il n'est plus question de fuite mais d'averssion (aversion) voir de haine dans le terme xénophobe qui s'aplique (applique) à celui qui est ostile (hostile) aux étrangers.

J'ai du laisser des fautes :snif: j'hésite sur certains mots en fait

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)

Bien que les Grecs aient une admiration indéniable pour les récits guerriers et épiques, ils n'estimaient pas ce dieu [Arès/Mars] et ne lui accordaient rien de la noblesse des héros. Arès est pourtant le fils unique de Zeus et de son épouse légitime Héra. Mais il a davantage hérité le caractère acariâtre de sa mère que l'autorité de son père. S'il aime la guerre ce n'est pas pour l'art de bien la mener, c'est pour sa violence. On le représente souvent accompagné de deux divinités (...): sa soeur Eris (la discorde) et ses deux fils Deimos (la crainte) et Phobos (la Terreur). Phobos est la personnification du nom commun phobos, qui signifie tout d'abord ce qui fait fuir en effarouchant. Le terme français phobie, ainsi que le suffixe -phobe en sont évidemment issus: l'agoraphobie par exemple, incite ceux qui en souffrent à fuir les lieux publics, tandis qu'une matière hydrophobe empêche l'eau de la pénétrer et semble la repousser en la laissant glisser. En revanche, il n'est plus question de fuite mais d'aversion voire de haine dans le terme xénophobe qui s'applique à celui qui est hostile aux étrangers.

Ma note! Ma note!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 34ans
Posté(e)

j'avais même pas vu "revanche" :snif: j'aurais pas du faire ça à cette heure ci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

C'est trop tôt pour donner les notes: il pourrait y avoir des copieurs :snif: .

Mais merci de votre participation. Plus il y aura de forumeurs intéressés, plus je multiplierai les textes truqués et les corrections.

A vos claviers!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 809 messages
Mangeur de fromage‚ 36ans
Posté(e)

Je verrai ça demain matin quand je serai réveillé :snif:

Bonne idée :snif:

Et déjà des réponses, c'est prometteur ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cbar Membre+ 5 799 messages
avec Cbar, point de cafard‚
Posté(e)

ça compte comme faute que Ares n'était pas fils unique puisqu'on parle de sa s¿ur ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Clemya
Invité Clemya Invités 0 message
Posté(e)

Bien que les Grec aient une admiration indéniable pour les récits guerriers et épiques, ils n'estimaient pas ce dieu [Arès/Mars] et ne lui accordaient rien de la noblesse des héros. Arès est pourtant le fils unique de Zeus et de son épouse légitime Héra. Mais il a d'avantage hérité le caractère acariatre de sa mère que l'autorité de son père. S' il aime la guerre ce n'est pas pour l'art de bien la mener, c'est pour sa violence. On le représente souvent accompagné de deux divinités (...): sa soeur Eris (la discorde) et ses deux fils Deimos (la crainte) et Phobos (la Terreur). Phobos est la personnification du nom commun phobos qui signifie tout d'abord ce qui fait fuir en effarouchant. Le terme français phobie ainsi que le suffixe -phobe en sont évidemment issus: l'agoraphobie par exemple, incite ceux qui en souffent à fuir les lieux publics, tandis qu'une matière hydrophobe empèche l'eau de la pénétrer et semble la repousser en la laissant glisser. En revanche il n'est plus question de fuite mais d'aversion voir de haine dans le terme xénophobe qui s'aplique à celui qui est hostile aux étrangers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Violette VIP 8 748 messages
Breizh addict ‚ 37ans
Posté(e)

Super idée Lili :snif:

Bien que les Grecs aient une admiration indéniable pour les récits guerriers et épiques, ils n'estimaient pas ce dieu [Arès/Mars] et ne lui accordaient rien de la noblesse des héros. Arès est pourtant le fils unique de Zeus et de son épouse légitime Héra. Mais il a d'avantage hérité le caractère acariatre de sa mère que l'autorité de son père. S'il aime la guerre ce n'est pas pour l'art de bien la mener, c'est pour sa violence. On le représente souvent accompagné de deux divinités (...): sa soeur Eris (la discorde) et ses deux fils Deimos (la crainte) et Phobos (la Terreur). Phobos est la personnification du nom commun phobos qui signifie tout d'abord ce qui fait fuir en effarouchant. le terme français phobie ainsi que le suffixe -phobe en sont evidemment issus : l'agoraphobie par exemple, incite ceux qui en souffent à fuir les lieux publics, tandis qu'une matière hydrophobe empèche l'eau de la pénétrer et semble la repousser en la laissant glisser. En revanche il n'est plus question de fuite mais d'aversion voire de haine dans le terme xénophobe qui s'applique à celui qui est hostile aux étrangers.

voilà pour moi, sans tricher évidemment....

mais a cette heure ci, si j'ai fais des fautes je suis pardonnable ;)

ça compte comme faute que Ares n'était pas fils unique puisqu'on parle de sa s¿ur ? :snif:

j'ai pensé pareil :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

je suis obligée d'éditer ce post, à cause d'une usurpation d'identité :snif:

je précise que si donjuan participe, j'ai planqué le corrigé :snif:

Modifié par Lili_greycat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Violette VIP 8 748 messages
Breizh addict ‚ 37ans
Posté(e)
:snif: à demain :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)

Baune nuid :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

Bien que les grecs aient une admiration indéniable pour les récits gueriers (guerriers) et épics (épiques), ils n'estimaient pas ce dieu [Arès/Mars] et ne lui accordait (accordaient) rien de la noblesse des héros. Arès est pourtant le fils unique de Zeus et de son épouse légitime Héra. Mais il a d'avantage (davantage) hérité le caractère acariatre (acariâtre) de sa mère que l'autoritée (l'autorité)de son père. Si il (S'il) aime la guerre ce n'est pas pour l'art de bien le (la) mener, c'est pour sa violence. On le représente souvent accompagné de deux divinitées (divinités)(...): sa soeur Eris (la discorde) et ses deux fils Deimos (la crainte) et Phobos (la Terreur) (terreur). Phobos est la personification (personnification) du nom commun phobos qui signifie tout d'abord ce qui fait fuir en effarouchant. le (Le) terme français phobie ainsi que le sufixe (suffixe) -phobe en sont evidemment (évidemment) issu (issus): l'agoraphobie par exemple, incite ceux qui en souffent (souffrent) à fuir les lieux publics, tandis qu'une matière hydrophobe empèche (empêche) l'eau de la pénétrer et semble la repousser en la laissant gliçer (glisser). En revenche (revanche) il n'est plus question de fuite mais d'averssion (aversion) voir (voire) de haine dans le terme xénophobe qui s'aplique (s'applique) à celui qui est ostile (hostile) aux étrangers.

Voilà, j'espère ne pas avoir oublié de fautes.

Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leon trotsky Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bien que les grecs aient une admiration indéniable pour les récits guerriers et épiques, ils n'estimaient pas ce dieu [Arès/Mars] et ne lui accordaient rien de la noblesse des héros. Arès est pourtant le fils unique de Zeus et de son épouse légitime Héra. Mais il a d'avantage hérité le caractère acariâtre de sa mère que l'autorité de son père. Si il aime la guerre ce n'est pas pour l'art de bien la mener, c'est pour sa violence. On le représente souvent accompagné de deux divinités (...): sa soeur Eris (la discorde) et ses deux fils Deimos (la crainte) et Phobos (la Terreur). Phobos est la personnification du nom commun phobos qui signifie tout d'abord ce qui fait fuir en effarouchant. le terme français phobie ainsi que le suffixe -phobe en sont évidemment issu: l'agoraphobie par exemple, incite ceux qui en souffrent à fuir les lieux publics, tandis qu'une matière hydrophobe empêche l'eau de la pénétrer et semble la repousser en la laissant glisser. En revanche il n'est plus question de fuite mais d'aversion voir de haine dans le terme xénophobe qui s'applique à celui qui est hostile aux étrangers.

voila, je pense que le texte est juste!! En meme temps, ce n'était pas très compliqué à corriger. Merci pour cette fabuleuse idée! ça permet de réviser, et d'avoir une ecriture de la langue française correcte. J'y attache beaucoup d'importance. Mais je me suis rendu compte qu'avec les claviers on a tendance à ne pas mettre les accents. C'est une très facheuse habitude, qu'il nous faut à tout prix corriger. NON AU LANGAGE SMS!!!!!

Modifié par leon trotsky

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour,

je vois qu'il y a beaucoup de réponses depuis hier.

A vos plumes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jolane Membre 911 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Bien que les Grecs aient une admiration indéniable pour les récits guerriers et épiques, ils n'estimaient pas ce dieu [Arès/Mars] et ne lui accordaient rien de la noblesse des héros. Arès est pourtant le fils unique de Zeus et de son épouse légitime Héra. Mais il a davantage hérité du caractère acariâtre de sa mère que de l'autorité de son père. S'il aime la guerre ce n'est pas pour l'art de bien la mener, c'est pour sa violence. On le représente souvent accompagné de deux divinités (...): sa soeur Eris (la discorde) et ses deux fils Deimos (la crainte) et Phobos (la Terreur). Phobos est la personification du nom commun phobos qui signifie tout d'abord ce qui fait fuir en effarouchant. Le terme français "phobie" ainsi que le sufixe -phobe en sont évidemment issus. L'agoraphobie par exemple, incite ceux qui en souffrent à fuir les lieux publics, tandis qu'une matière hydrophobe empêche l'eau de la pénétrer et semble la repousser en la laissant glisser. En revanche il n'est plus question de fuite mais d'aversion voire de haine dans le terme xénophobe qui s'applique à celui qui est hostile aux étrangers.

J'ai essayé sans regarder les réponses précédentes, il reste peut-être des erreurs...

Modifié par Jolane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kinwena Membre+ 4 724 messages
Patate fossilisée‚ 29ans
Posté(e)

Pas trop le temps de faire ça maintenant, mais super idée Lili, je reviendrai fouiner ici souvent ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 948 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 28ans
Posté(e)

Dès qu'il y a un autre texte, je me donne au jeu :snif: Mais là je sais que je ne pourrai pas m'empêcher de regarder les autres ;) (Que j'ai déjà regardé d'ailleurs :snif: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 47ans
Posté(e)

Bien que les grecs aient une admiration indéniable pour les récits guerriers et (épics)épiques, ils n'estimaient pas ce Ddieu [Arès/Mars] et ne lui accordaient rien de la noblesse des héros. Arès est pourtant le fils unique de Zeus et de son épouse légitime Héra. Mais il a d'avantage davantage hérité le caractère acariâtre de sa mère que l'autorité(e) de son père. (Si il) S'il aime la guerre ce n'est pas pour l'art de bien (le) la mener, c'est pour sa violence. On le représente souvent accompagné de deux divinité(e)s (...): sa soeur Eris (la discorde) et ses deux fils Deimos (la crainte) et Phobos (la Terreur). Phobos est la personnification du nom commun phobos qui signifie tout d'abord ce qui fait fuir en effarouchant. L(l)e terme français phobie ainsi que le suffixe -phobe en sont é(e)videmment issus : l'agoraphobie par exemple, incite ceux qui en souffrent à fuir les lieux publics, tandis qu'une matière hydrophobe emp(è)êche l'eau de la pénétrer et semble la repousser en la laissant (gliçer) glisser. En (revenche) revanche il n'est plus question de fuite mais d'avers(s)ion voire de haine dans le terme xénophobe qui s'applique à celui qui est hostile aux étrangers.

J'ai pas regardé les autres ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
ça compte comme faute que Ares n'était pas fils unique puisqu'on parle de sa s¿ur ? :o

L'idée n'était de travailler que la forme, mais pas le fond, mais je trouve que si tu as remarqué cela c'est que tu as l'oeil aiguisé. :snif:

Je pense que:

1) l'éditeur, le secrétaire d'édition et/ou le correcteur ont été un peu trop vite.

2) la généalogie mythologique est assez complexe et il existe plusieurs versions. Ainsi, dans un topic de Chirona sur la mythologie grecque, j'ai raconté l'histoire d'Eros et Psyché telle que je l'avais apprise, mais dans le livre que je cite ici, la fin est différente. La distinction entre frères et soeurs et à moitié frère et à moitié soeur (consanguin si c'est côté paternel et utérin du côté maternel) n'a pas une très grande importance pour les amateurs ou spécialistes.

Donc, un bon point pour cbar (et ceux qui l'ont remarqué), à savoir une belle image...

pinup21.jpg

... la maîtresse en maillot de bain! :blush:

Par contre, je constate que cbar n'a pas participé à la dictée. Hum! :snif:

donc, en punition, il va expliquer à toute la classe si l'on écrit demie-soeur ou demi-soeur, et pourquoi. ;)

Modifié par Lili_greycat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant