Est-ce bien une attitude digne d'un Président de la République ?

ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)

Ahlala il en aura fait couler de l'encre notre cher président! :snif:

Moi ca m'a fait beaucoup rire comme séquence, mais ca m'a pas tellement surpris, faut être un peu aveugle pour ne pas avoir compris que le sarko est trés impulsif :snif:

Mais ce qui m'a fait encore plus rire, c'est tout ses fidèles (le mot est faible pour le coup), les rafarins, yves & co, qui savent plus quoi raconter pour faire passer la pilule. Et quand on lit (sur le forum notamment) des truc du genre

Le président est un homme. Le mec le tutoie et l'insulte. S'il n'avait pas réagis, là j'aurais gueulé.

ca laisse pantoi :o

A mon avis dans ce genre de situation, l'ignorance, ou même l'ironie, la décontraction, le sourrir sont les seules réactions possible et valable, et surtout, surtout pour un président de la républqiue (qui se balade parmis ses concitoyens)... Un politique qui ne suporte pas l'insulte a mon avis s'est trompé de voie ;)

Maintenant qu'il ai pas réussi a garder son calme, admetons, persone n'est parfait. Mais j'arrive pas a comprendre pourquoi ni lui (cf interview du parisien AVANT modification) ni ses défenseurs n'ont eu la simple idée de dire qu'il n'aurait juste pas du répondre à la provocation & a l'insulte par la provocation et par l'insulte, plutôt que de faire passer ca pr une conversation banale et quelque peu houleuse entre deux hommes...

Modifié par ecniv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
ADOBI Membre 2 212 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
C'est incroyable comme l'etre humain est lunatique : Un jour c'est noir ,le lendemain c'est blanc. Faudrait essayer de se comprendre pour avoir une vie politique plus stable mais là, c'est le flou le plus total ? Un vrai fosse, est en train de se creuser entre le gouvernement, qui ne ne tient pas parole depuis son élection, et le citoyen qui panique vu que sa situation, se degrade de plus en plus? On a pas besoin de revolution ce qu'il faudrait c'est plus de respect ,d'actes concrets et enfin d'élever le niveau de vie de chaque citoyen.On a pas de pays de rechange.

En ce qui concerne l'attitude du president et de ses ministres, le jugement sera fait bien assez tot.

On ne recolte que ce que l'on seme?

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/...s_limites_.html

tu es trop gentille nanouchka.

Je dis que si sarkozy continue à avoir cette attitude de mépris et continue à jouer les cows boys comme il le fait, j'ai peur pour lui qu'un jour il lui arrive la même chose qui est arrivée à chirac, le jour où un fou lui a tiré dessus lors du défilé du 14 juillet.

Chirac s'est fait tiré dessus par maxime brunerie, cet extrémiste de droite et on ne peut pas dire que Chirac était un provocateur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 43ans
Posté(e)

Je rappelle que les médias diffusent une fausse transcription écrite de la vidéo et que les défenseurs de Sarkozy se basent sur cette fausse citation. En effet, Le Monde, Libération etc. ont diffusé une transcription résumant l'ensemble du dialogue à 2 prises de parole où le "Tu me salis" du passant précède la réaction du président. La vidéo dément cette transcription largement diffusée : "Tu me salis" vient APRéS le premier "Casse-toi !" de Sarkozy. C'est clairement Sarkozy qui agresse en premier. Le seul argument de ceux qui approuvent le président ( parlant d'une réaction vive d'un président insulté) tombe donc totalement à plat quand on dénonce cette manipulation médiatique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axou1010 Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour, dsl de m'imissé ds ce débat, j'aurai une question .

je ss en 1e es et j'ai un sujet de dissertatino assez compliké, alr j'aimerai avoir votre aide

Mon sujet c : Quel est la frontiere entre le terrorisme et la resistance a un regime politique?

alr si vs avez des site, des information , je serai ravi de les recevoir .

Je vous remercie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

De toute façon , ce que l'on repproche à Sarko c'est son impulsivité et sa maniére de traiter les sujets sous forme d'effets d'annonces à la va vite sans concertation , de brassages d'air (dernier ex : sur les prix dans la grande conso , rien ne sera concrétement mis en place ) ,de démentis (faut politiser les municipales puis faut pas , je veux supprimer les 35h puis non ) , sa façon de contourner nos instititions ( aprés la cour de cassation il parle de carrément modifier la constitution pour faire contre carrer le consel constitutionnel) , sa façon d'utiliser la presse people (je l'utilise et aprés je viens pleurer) .

Son altercation n'est que la goutte d'eau.

Le probléme c'est qu'à l'étranger ça passe pas inaperçu et que Sarko commence à déplaire trés fortement aux allemands (ils ont annuler 2 rendez vous ) , si lui ne se gêne pas , les autres peuvent en faire autant.

Bref il nuit à la France plutôt qu'il ne sert ses interêts et ça commence aussi à se remarquer dans nos relations internationales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jarrod39 Membre 1 443 messages
Forumfr m'as tuer ‚ 33ans
Posté(e)

Je me rappelle d'une phrase qu'il avait dit lors d'un débat télévisé à sa concurrente :

"Enfin Madame ne vous énervez pas, vous savez pour être président il faut savoir garder son sang froid !"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samyzprod Membre 1 497 messages
שְׁמוּאֶל‚ 34ans
Posté(e)

JE penssait a la méme chose hier!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jarrod39 Membre 1 443 messages
Forumfr m'as tuer ‚ 33ans
Posté(e)

Qu'est ce qui se passera le jour ou il parlera comme ça devant un autre chef d'état ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
remy89 Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚ 35ans
Posté(e)

Je me rappelle d'une phrase qu'il avait dit lors d'un débat télévisé à sa concurrente :

"Enfin Madame ne vous énervez pas, vous savez pour être président il faut savoir garder son sang froid !"

Une contradiction de plus...

Plus que 4 ans à tenir. C'est drôle, je ne suis pas surpris...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 39ans
Posté(e)

la france, tu l' aime ou tu la quitte... :snif:

sarko, tu l' aime ou "casse toi alors pauv' con!" :snif:;):o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oblic Membre 193 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

oui des paroles pleines de....sens :snif::snif:

mais ses gardes du corps peuvent pas lui faire une blague et le "lâcher" en plein bain de foule....on verrait s'il fait tjs le roquet, seul sans ses molosses.

Coup de tête balayette....quoique coup de tête...coup de genoux plutôt ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LaClandestina Membre 19 730 messages
Agent Publicitaire‚ 28ans
Posté(e)

j'suis pas la pour dire mes tendances politiques, mais bon, j'ai jamais été pour sarko :snif: mais un gars vers qui je tend la main et qui me dis non tu m'salis, je crois que j'aurais répondu pareil, président ou non...

mais bon, sachant qu'il était filmé... il aurait quand même pu d'taire!

de toute facon ^^ ça change rien a ce que je pense de lui, il m'fallait pas cette video pour m'créer ma propre opinion :snif:;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

LEAVE SARKO ALOOOOOONE T_T

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 39ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ADOBI Membre 2 212 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

En tout cas sarko aura réussi un authentique exploit:

Celui d'avoir fait encore plus parler de lui en l'espace de seulement 8 mois que ne l'a fait Chirac en 12 ans!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bastien30 Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Arrétez avec notre président !! y 'en a marre qu'on le critique toujours !!

Je ne comprend pas que cet impoli paysan ne se soit pas fait décapité... On est en 2008, ça devrait etre rétabli avec les impudent de ce genre !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maki Membre+ 10 092 messages
Maki Sard... Tsar... euh Star ! ‚ 24ans
Posté(e)
Arrétez avec notre président !! y 'en a marre qu'on le critique toujours !!

Je ne comprend pas que cet impoli paysan ne se soit pas fait décapité... On est en 2008, ça devrait etre rétabli avec les impudent de ce genre !!

:snif: sans commentaire :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
smodelajungle Membre 188 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Pour resserrer les liens des Etats-Unis avec ses alliés, le projet de Bush est de convertir l'Europe à l'idéologie américaine, avec l'aide de leaders politiques européens comme Nicolas Sarkozy...

vide.gif

Convertir l'Europe à l'idéologie de Bush

Avec leur enlisement en Irak, les Etats-Unis se sont rendu à l'évidence qu'ils avaient besoin d'alliés pour bénéficier d'un minimum de consensus international en leur faveur. L'administration Bush a donc décidé de resserrer les liens avec les alliés européens, mais sans être disposée pour autant à pratiquer davantage le dialogue et la concertation.

La solution imaginée par l'administration Bush pour bénéficier d'un plus large soutien à l'avenir est de convertir l'Europe et sa population à l'idéologie et aux valeurs des néo-conservateurs américains, et en favorisant la prise du pouvoir par des leaders acquis à cette idéologie.

Après la réélection de Bush, on peut donc s'attendre à une poussée du libéral-fascisme américain vers l'Europe. La personnalité politique européenne la plus proche de cette idéologie est Nicolas Sarkozy, qui vient de prendre le contrôle du principal parti de droite en France, le pays le plus réticent à la guerre en Irak, et donc le plus urgent à convertir selon l'administration Bush.

Bush - Sarkozy: même idéologie, mêmes méthodes, mêmes échecs

Sarkozy_rageur.jpgNicolas Sarkozy défend les mêmes orientations politiques que George W. Bush: réduction des libertés au nom de la sécurité, accroissement de la répression policière, exaltation du patriotisme, communautarisme et discrimination positive, ultra-libéralisme économique, et retour de la religion dans la politique. Et lorsque Nicolas Sarkozy aura abattu toutes ses cartes, il prônera comme Bush une politique étrangère basée sur la guerre.

Comme Bush, Nicolas Sarkozy a une vision du monde totalement binaire, dans laquelle les choses ne peuvent être que noires ou blanches, bonnes ou mauvaises. Cette logique ne laisse aucune place au dialogue ou à la concertation, toute opposition étant définie comme représentant "le mal".

Nicolas Sarkozy utilise les mêmes méthodes de propagande et de manipulation que Bush: instrumentalisation de la peur, populisme, discours basés sur un nombre très réduit d'idées simples mais martelées des centaines de fois, conformément au principe énoncé par Goebbels, ministre de la propagande d'Hitler: "Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croieront".

Comme Bush, Nicolas Sarkozy s'imagine que les imbéciles et les incultes sont majoritaires parmi les électeurs, et que celui qui peut réunir leurs suffrages est assuré d'être élu. Et pour obtenir l'adhésion de cette majorité, les idées simples sont plus efficaces que les arguments complexes.

Mais le simplisme de Bush et de Sarkozy est aussi la conséquence de leur esprit limité. Pour résoudre un "problème", l'un comme l'autre ont pour méthode d'adopter la solution qui apparaît comme la plus simple, la plus rapide, et à première vue la plus efficace, en ne prenant en compte aucune des conséquences de leur action en dehors du problème visé. Ainsi, l'objectif défini par Bush était de prendre le contrôle du pétrole irakien et de démontrer la puissance militaire américaine contre tous les pays qui oseraient s'opposer à eux. Les "solutions" les plus expéditives ont été choisies: invasion militaire de l'Irak, et pratique généralisée de la torture. Mais Bush a superbement ignoré les conséquences sur d'autres domaines tels que le respect du droit international et des droits de l'homme, ainsi que le coût humain, diplomatique et financier de la guerre en Irak.

On retrouve les mêmes méthodes avec Nicolas Sarkozy. Pour lutter contre "l'insécurité", il a choisi la solution la plus simple: renforcer au maximum la répression, en instituant la "tolérance zéro", en équipant massivement les policiers de voitures rapides et de flash-balls, mais en ignorant les conséquences telles que la transformation de ces policiers en des "cow-boys" au comportement fasciste, l'augmentation des violences policières, et le sentiment de révolte des catégories visées par un harcèlement policier continuel. Ce sentiment d'être méprisé a conduit ces catégories à n'avoir plus aucun respect vis à vis des autres et de la société. Le résultat de la politique de Sarkozy a finalement été une augmentation sans précédent des violences aux personnes. Le harcèlement policier a également créé une situation explosive dans les banlieues, à laquelle Sarkozy à ajouté l'étincelle par ses propos irresponsables et haineux (le "karscher" et les "racailles"). Ces propos, conjugués à la mort de deux jeunes innocents qui tentaient d'échapper à des policiers équipés de flash-balls, ont déclenché une insurrection des banlieues pendant 5 semaines en 2005.

Comme pour Bush en Irak, le mépris des conséquences "périphériques" a débouché sur un échec, y compris par rapport à l'objectif "simple" qui était visé. Ainsi, l'Irak est devenu un nouveau foyer de terrorisme et d'instabilité au Moyen-Orient, sa production pétrolière est deux fois inférieure à ce qu'elle était sous Saddam Hussein, et ce qui se voulait une démonstration de la puissance de l'Empire est devenue une démonstration d'impuissance. Et en France, Nicolas Sarkozy a augmenté l'insécurité qu'il prétendait réduire, avec une hausse de 20% des violences aux personnes entre 2002 et 2006. Cette hausse a atteint 70% dans certains départements.

La nouvelle stratégie des "Maîtres du Monde"

Des années 1980 jusqu'en 2000, les "Maîtres du Monde" étaient unis par un "consensus" basé sur le libéralisme économique et une mondialisation multilatérale (c'est à dire où les décisions sont prises de façon concertée par l'ensemble des pays en fonction de leur poids économique). Mais une fraction des Maîtres du Monde liée au lobby militaro-industriel américain a fait le choix d'un autre avenir: celui d'un monde dirigé de façon unilatérale par un Empire Américain désormais entièrement contrôlé par les multinationales.

Depuis l'invasion de l'Irak, les Maîtres du Monde sont divisés entre les partisans du multilatéralisme, et les partisans d'un nouvel ordre mondial fasciste et militariste.

Le premier camp est composé principalement d'Européens, mais il comprend aussi quelques Américains politiquement proches des Démocrates. Le deuxième camp, aujourd'hui majoritaire, est composé principalement d'Américains, mais aussi de quelques Européens.

Les deux groupes continuent néanmoins de partager un objectif commun: l'instauration d'un "nouvel esclavage" grâce au libéralisme économique et à la mondialisation (qui permet l'alignement des salaires par le bas en mettant tous les salariés du monde en concurrence directe).

L'analyse des "libéral-fascistes" est que le monde ne pourra bientôt plus être contrôlé par les méthodes "démocratiques" utilisées dans le passé. L'augmentation de la population mondiale, la raréfaction de ressources essentielles comme l'énergie ou l'eau, les situations de chaos engendrées par la multiplication des catastrophes naturelles, l'accroissement des inégalités entre riches et pauvres, l'augmentation de la délinquance causée par l'exclusion, le développement de la contestation contre le nouvel ordre économique, et la montée de l'Islam sont autant de menaces pour le maintien de l'ordre mondial.

Leur solution est donc de remplacer la démocratie par un régime fasciste, où la religion serait rétablie dans sa fonction "d'opium du peuple".

Quand la sécurité est préférée à la liberté...

La majorité des gens ont aujourd'hui perdu conscience de la valeur de la LIBERTé et de la DéMOCRATIE, qu'ils croient être des acquis. Or la liberté et la démocratie ne sont jamais acquises, menacées en permanence par l'avidité et la soif de pouvoir de quelques uns.

Le désir de confort et de sécurité est devenu plus fort que le désir de liberté. Dans l'espoir illusoire d'un peu plus de sécurité, une majorité de la population est prête à renoncer à la liberté, en oubliant que dans le passé, des millions de gens sont morts pour obtenir ou pour défendre cette liberté.

Quant aux intellectuels et contre-pouvoirs censés défendre les droits de l'homme, ils sont entièrement occupés à défendre des communautés particulières, au lieu de dénoncer les menaces globales contre la démocratie dans les pays occidentaux.

Le terrain est désormais libre pour la conversion idéologique de l'Europe au "libéral-fascisme", la version moderne du fascisme combinée avec le libéralisme économique.

vide.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mateloana Membre 608 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)

Pour en revenir au sujet, je pense que notre président s'est encore emporté trop vite, sans analyser la situation. En fait, le pecno n'a jamais refusé de lui serrer la main. Expliquation :

Ca faisait dèjà une heure que notre cher président carraissait des culs de vaches et de pourciaux. Donc, il ne devait plus avoir les mains très propres. Notre pecno, venant pour la première fois de sa vie à la Capitale, et pour aller AU salon, a du s'acheter une veste neuve. En voyant l'autre crassou s'essuyer les fallanges sur tout ce qui bouge, il lui a dit poliment, en ancien français :"touches moi pas... tu me salis". Ce qu'on n'a pas entendu, c'est la suite :"Parceque si je rentre tout crotteux, j'va core m'faire cogner par maman...".

Et notre président qui prend la mouche pour si peu...Alors qu'il aurait suffit qu'il trouve un peu d'eau pour se raffraichir les mains, et tout se serrait bien passé... Comme quoi, ça tient souvent à peu de choses...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant