Les handicapés dans les écoles normales

Invité ympuls !
Invité ympuls ! Invités 0 message
Posté(e)
Vive les êtres humains!

Exactement, je ne veux que le bien etre de mon prochain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

aya Membre 2 715 messages
Parle à ma main !‚ 29ans
Posté(e)

Je suis pour quand c'est possible et que l'établissement public est adapté. Dans l'école où enseigne ma mère il y avait une petite myopathe, elle a toujours été très bien intégrée avec plein de copains, elle est maintenant au collège (toujours du même village) où tout se passe bien pour elle (résultats et ambiance de travail).

Après, il est certain qu'il est probablement plus difficile d'intégrer un enfant trisomique car son comportement parait différent aux autres enfants et de ce fait il est souvent mis à l'écart.

Le principal problème, à mon avis, des centres prévus pour accueillir uniquement des enfants handicapés, c'est qu'ils se retrouvent entre eux et je ne suis pas convaincue que ça les fasse progresser ou que ça les aide à s'intégrer aux non-handicapés (excusez l'expression).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
korloff Membre 774 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Je suis pour ! Mais donnons les moyens humains et matèriels aux écoles. Tout le monde doit passer par l'école de la république !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Heimdall Membre 719 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)

Mes parents sont éducateur spé et cadre socio éducatif dans un IME (Institut Médico Educatif) de par leur travail et leurs fonctions respectivent ils peuvent voir les enfants handicapés jusqu'a leur âge adulte voir parfois un peu plus.

Vouloir, a tout pris, mettre son enfant dans une école "normal" est parfois destructeur même pour l'enfant. Les éduc spé ont les moyens et connaissances nécessaire pour dire si tel ou tel enfant/ado peut aller ou pourra aller dans une école normal même à temps partiel. De plus ces instituts et centres étant surchargé, quand cela peut se faire de manière bénéfique pour l'enfant cela sera fait pour pouvoir libérer une place pour un autre enfant qui lui et ses parents étaient laissé à eux même.

Ce n'et pas une question de moyen ou de matériel pour les écoles publiques. Certain handicapés mentals ne pourront jamais s'intégré et s'ils se retrouve en écolé public seront dangereux pour eux même mais aussi pour les autres.

Par contre, il est clair qu'au niveau des centres spécialisé nous avons atteint, depuis longtemps, la limite d'engorgement et c'est peut être là qu'il faut agir avant tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité moricio
Invité moricio Invités 0 message
Posté(e)
Je suis pour ! Mais donnons les moyens humains et matèriels aux écoles. Tout le monde doit passer par l'école de la république !

les moyens humains ils sont là le problémes c'est que les gens ont tendance à baisser les bras à dire( oui mais c'est pas nous!!!)( il nous manque ça!!!!) (on peut pas faire ça!!!!) (c'est la faute à.....) les gens eux mêmes on oublier d'être acteur je dis bien acteur des difficultés de tous les jours en fait il faut qu'ils se sortent les doigts du c.. pour faire bouger les choses parce que c'est pas en restant sur ça chaise que les choses avanceront!!!!!! je met pas en doute les compétence de chacun!!!! c'est juste un coup de gueule que je lance..... parce que les moyens humains ou matériels ils y sonts le probléme c'est la communication entre chaque structure qui fait défaut et surtout la communication entre parents et l'éducation nationale :snif:

pas facile à faire des longs discours et désoler pour les fautes :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

Mettons les non-handicapés dans des écoles spécialisées. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nanou06
Invité nanou06 Invités 0 message
Posté(e)

Bravo pour le sujet, on n'en parle jamais assez - JE SUIS POUR POUR

Un enfant qui connaît des difficultés a autant de droits à être dans une école "normale" qu'un autre enfant,

et ce, tant qu'il n'est pas en souffrance dans l'école vis-à-vis des autres.

Tant qu'il a plaisir à y aller tous les jours je ne vois pourquoi il pourrait être privé d'une école normale.

Il est clair qu'arrivé à un moment une décision est à prendre parce-que l'age de l'enfant est là et qu'il n'a plus la possibilité de redoubler et qu'il n'a pas la possibilité d'obtenir l'aide personnelle d'une personne (AVS).

Tant qu'on est pas confronté soi-même à cette situation on ne peut pas comprendre le désarroi des parents quand les portes se ferment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
Je lance un sujet très difficile, pour parler de la décision mise en oeuvre par Sarkozy : l'intégration des handicapés dans les écoles publiques.

Etes vous pour ou contre ?

Moi je serai plutot pour, ça permet aux enfants "normaux" d'être confronté à la différence, ainsi, on favorise la tolérence ! Le contre de la chose, c'est que certains handicapés ont moins de capacités, donc sont ils aptes à suivre un enseignement normal ?

Moi je vois pas pourquoi personnellement, être handicapé ne signifie pas forcément être con. Et normal, qu'est-ce qu'être normal ? On a eu un accident, on se retrouve en fauteuil roulant, on est donc moins normal qu'un enfant tenant debout ?

En fait, séparé les 2 catégories n'est il pas tout simplement du mépris, du rejet de la société même ?

Une petite précision, cette décision n'émane pas de Nicolas Sarkozy mais de Segolène Royal, quand elle était Secrétaire d'Etat à l'Enseignement Scolaire (circulaire Handiscol de 2000).

Sarkozy s'appuie lui sur la dernière Loi de février 2005 "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées" pour ouvrir plus encore la scolarité aux enfants handicapés. (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte....7&dateTexte)

Sylvano, un handicapé n'est pas seulement un "enfant en fauteuil roulant". Il y a plusieurs sortes de handicaps (moteur, mental, etc) Un enfant autiste est considéré comme handicapé par exemple.

A part ça, comme beaucoup je suis "pour" :snif: mais c'est une belle utopie d'imaginer que ce soit possible dans des conditions décentes ;) . (moyens matériels+++, moyens humains++++ , formation des enseignants+++ , etc etc etc ................................etc, etc et ......etc).

Il parait que l'espoir fait vivre :snif:

Vouloir, a tout pris, mettre son enfant dans une école "normal" est parfois destructeur même pour l'enfant. Les éduc spé ont les moyens et connaissances nécessaire pour dire si tel ou tel enfant/ado peut aller ou pourra aller dans une école normal même à temps partiel.

(

Par contre, il est clair qu'au niveau des centres spécialisé nous avons atteint, depuis longtemps, la limite d'engorgement et c'est peut être là qu'il faut agir avant tout.

+ 1

Modifié par Théia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)
Je lance un sujet très difficile, pour parler de la décision mise en oeuvre par Sarkozy : l'intégration des handicapés dans les écoles publiques.

Etes vous pour ou contre ?

Moi je serai plutot pour, ça permet aux enfants "normaux" d'être confronté à la différence, ainsi, on favorise la tolérence ! Le contre de la chose, c'est que certains handicapés ont moins de capacités, donc sont ils aptes à suivre un enseignement normal ?

Moi je vois pas pourquoi personnellement, être handicapé ne signifie pas forcément être con. Et normal, qu'est-ce qu'être normal ? On a eu un accident, on se retrouve en fauteuil roulant, on est donc moins normal qu'un enfant tenant debout ?

En fait, séparé les 2 catégories n'est il pas tout simplement du mépris, du rejet de la société même ?

Cela ne changera rien au comportement à proprement parlé de l'être humain qui consiste à aimer et à rejeter.

Je pense que ça peut aider même si ce n'est pas le remède miracle. L'ennui c'est que les jeunes ne sont pas confronté à la différence.

Si il n'y a qu'un type en fauteuil roulant ou simplement un peu attardé au milieu de 30 jeunes "normaux", encore que ça veut pas forcément dire, il y aura des chances qu'il ne soit pas compris.

Par contre, mets 15 eleves normaux, 15 élèves handicapés, ils seront obligé de s'accepter quelques parts. On est dans une société où la majorité, si absurde soit elle, aura toujours raison, quoique tu fasses.

En général ceux qui rejètent ne sont pas tout seul hein, ils ont 3 copains derrière. Maintenant, si l'handicapé a 3 copains derrière lui aussi, c'est la confrontation directe, les gens sont trop laches :snif:

Ensuite, je ne vois pas qui peut prédire qui réussira, qui réussira pas. Quelque soit le handicap. Certains non handicapés sont de vraies merdes à l'école. J'en ai connu qui n'avait pas un handicap facile, et qui pourtant se classait parmi les meilleurs.

Faut essayer de les intégrer, au moins essayer.

Une petite précision, cette décision n'émane pas de Nicolas Sarkozy mais de Segolène Royal, quand elle était Secrétaire d'Etat à l'Enseignement Scolaire (circulaire Handiscol de 2000).

Sarkozy s'appuie lui sur la dernière Loi de février 2005 "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées" pour ouvrir plus encore la scolarité aux enfants handicapés. (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte....7&dateTexte)

Là je suis pas d'accord :o dans le débat, c'est elle qui parlait de les placer dans une école spécialisée... Comme quoi elle n'est pas crédible dans ses paroles !

Sylvano, un handicapé n'est pas seulement un "enfant en fauteuil roulant". Il y a plusieurs sortes de handicaps (moteur, mental, etc) Un enfant autiste est considéré comme handicapé par exemple.

A part ça, comme beaucoup je suis "pour" :snif: mais c'est une belle utopie d'imaginer que ce soit possible dans des conditions décentes :o . (moyens matériels+++, moyens humains++++ , formation des enseignants+++ , etc etc etc ................................etc, etc et ......etc).

Il parait que l'espoir fait vivre ;)

Je citais l'handicap du fauteuil roulant pour exemple, mais je ciblais toute forme d'handicap.

Modifié par Sylvano

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)

Ok je supprime mon post parce que c'était pas cool :snif: .

Et je dirais juste que je t'ai déjà rencontré :snif: et que ton discours sur le handicap et les handicapés a... muri ;)

Modifié par Théia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)
Ok je supprime mon post parce que c'était pas cool :snif: .

Et je dirais juste que je t'ai déjà rencontré :snif: et que ton discours sur le handicap et les handicapés a... muri ;)

Je m'étais gouré la première fois !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
korloff Membre 774 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Liberté,EGALITE,Fraternité Il me semble que certain, ici, ont oublié ce mot ! :snif: Tout le monde doit passer par l'école de la république, point barre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)
Liberté,EGALITE,Fraternité Il me semble que certain, ici, ont oublié ce mot ! :snif: Tout le monde doit passer par l'école de la république, point barre !

pas que ce mot là. Franchement, as tu l'impression d'être libre en France ? Penses tu que la fraternité, sous entendant la solidarité, est-ce que franchement tu as l'impression qu'on est solidaire réellement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)
Je pense qu'il ne faut pas confondre les écoles normales avec les écoles publiques.

oui on peut inclure les écoles privées, mais celles ci sont moins accessible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oselle Membre 1 956 messages
le coeur plein de voeux j'avance‚ 27ans
Posté(e)

lorsque j'étais en primaire il y avait deux handicapés moteur dans mon ecoles. elle n'était pas vraiment équipé mais ils fesaient avec les moyens du bord! en effet l'administration s'arranger pour qu'ils soient dans une classe au rez de chaussé. puis au collége il y avait une classe spécial avec des sourds et muet! bien sur en classe ils étaient tous reunnie mais dans la cours il se dispersé au milieu des autres éléves, avec leurs amis.

je suis a 100% pour biensur. une bonne intégration dans la société des handicapés commenceras par leur scolarisation en écoles normales! les enfants non handicapés grandirons sans préjugés envers les handicapés et plus tard ne leur refuserons pas un poste sous se prétexte. que du bon quoi ! non?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jodaa Membre 489 messages
Forumeur survitaminé‚ 27ans
Posté(e)
Je lance un sujet très difficile, pour parler de la décision mise en oeuvre par Sarkozy : l'intégration des handicapés dans les écoles publiques.

Etes vous pour ou contre ?

Moi je serai plutot pour, ça permet aux enfants "normaux" d'être confronté à la différence, ainsi, on favorise la tolérence ! Le contre de la chose, c'est que certains handicapés ont moins de capacités, donc sont ils aptes à suivre un enseignement normal ?

Moi je vois pas pourquoi personnellement, être handicapé ne signifie pas forcément être con. Et normal, qu'est-ce qu'être normal ? On a eu un accident, on se retrouve en fauteuil roulant, on est donc moins normal qu'un enfant tenant debout ?

En fait, séparé les 2 catégories n'est il pas tout simplement du mépris, du rejet de la société même ?

Sujet très délicat en effet :snif: .

Moi perso, je suis pour, je m'explique :

Je pense que déjà les "handicapés" se sentirait mieux dans leur peau, ils seraient plus heureux de vivre.

Je pense aussi que ça ferait évoluer la societer pour accepter ces personnes, ne nous le cachons pas dans le monde du travail, rare sont les employeurs qui embauche une personne handicapée.

Maintenent je suis plutôt perplexe du coté de la nouvelle génération des jeunes,

D'après des expériences personnelles dans 3 collèges différents (et ui quand même mais rassurer vous, jamais renvoyer hein ;)), j'ai remarquais que les 3/4 des elèves n'ont aucun respect pour les autres, ils se moquent à tout va, et n'hésite pas à se taper dessus (à plusieur évidamment c'est plus facile) à la premiere occasion.

Ils risquent donc d'y avoir de grave problème de ce coter là et, au lieu que les personnes handicapée s'épanouisse, ils risquent plutôt d'être frustré et d'avoir peur de la socièter.

Après il va surement y avoir le problème des établissements non équiper pour acceuillir des personnes en fauteuil roulant, ca risque de pauser un certain problème sauf si l'état débloque des fonds mais j'en doute... :/

(Bien sur j'espers me tromper sur la nouvelle génération de jeune...)

A plush :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Heimdall Membre 719 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)
Liberté,EGALITE,Fraternité Il me semble que certain, ici, ont oublié ce mot ! :snif: Tout le monde doit passer par l'école de la république, point barre !

Les Instintuts Médico Educatifs qui acceuil une bonne partie des enfants handicapés mentaux (trisomie, autisme, syndrôme divers et j'en passe) sont financé par l'état et les familles des enfants acceuillis ne payent rien.

Pour une fois Wikipédia est succins et pas trop dans le faux alors : I.M.E.

Acceuillir des handicapés moteurs dans des écoles normales c'est avant tous des problèmes techniques vis à vis de l'handicap physique de la personne. Intellectuellement l'élève se débrouille et donc une fois tout en place, ça roule. Un handicapé mental, ça devient tout de suite moins drôle.

Tant qu'on ne nuancera pas les propos et qu'on continuera à faire de la démaguo en hurlant "les handicapés dans les écoles normales" je serais contre. Tous ces centres et instituts et les personnes qui y travaillent n'ont pas étaient créés pour satisfaire une campagne électorale, mais pour répondre à un réel besoin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Ne nous leurrons pas.

Beaucoup de classes, dès l'école maternelle, sont surpeuplées : entre 25 et 35 élèves.

Je me souviens de salles de classes (de la seconde à la terminale) où le nombre d'élèves atteignait 40!

Bref, pour en revenir aux classes de Maternelles ou de Primaire, les professeurs des écoles sont, bien souvent, dépassés par le nombre d'enfants et l'époque des aide-éducateurs était un remède salutaire pour pallier à ce problème.

Comment l'enseignant pourrait-il assumer la charge d'enfants handicapés, même avec la meilleure volonté du monde?

Dans la réalité, certains enseignants ont parfois, dans leur classe, un ou deux élèves handicapés, ce qui représente déjà une surcharge de travail et une attention de tous les instants.Bref, du stress supplémentaire auquel le professeur n'est pas préparé.

Maintenant, qu'une classe leur soit réservée et qu'ils puissent, lors de la récréation ou à la cantine, partager le quotidien des autres enfants, serait une très bonne chose pour éveiller leurs stimuli.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)
Je suis contre.

simplement parceque c'est une décision de Sarko ou bien il y a un motif plus profond ?

Non, s'il avait était contre, je serai toujours du meme avis.

On a dépensé bien trop de blé dans des établissement spécialisés, et là, faudrait tout adapter.

J'ai des devis, au boulot; Avec des travaux de lycées, collège, avec des accés handicapé. Pafois, l'architecture complete est mise en jeu.

Et puis, cette histoire de confronter les momes à la différence, c'est une connerie, depuis quand on a besoin de gens handicapé pour voir les différences, que untel est bien habillé, et l'autre non.

Non, je pense aussi que rassembler les handicapé, et les "aptes", c'est une manière aussi de virer du personnel

Le problème, si on ne confronte jamais les gosses à l'handicap, jamais ce sera une chose qu'ils connaitront. Et le jour, où un handicapé débarquera dans une classe normal, faut de place dans les spécialisées, bah il se fera traiter comme de la merde. Et c'est du vécu !

Je pense qu'il faut justement les confronter à la situation, ça fait partie de la réalité de la vie. Et toute manière, faut rendre les écoles le plus accessible possible... T'es gentil, c'est pas toujours évident pour ceux qui ont des béquilles par exemple ! :snif:

Puis bon, ce serait pas mal de refaire la majorité des écoles publiques. La plupart tombe quasiment en ruine...

Sujet très délicat en effet :snif: .

Moi perso, je suis pour, je m'explique :

Je pense que déjà les "handicapés" se sentirait mieux dans leur peau, ils seraient plus heureux de vivre.

Je pense aussi que ça ferait évoluer la societer pour accepter ces personnes, ne nous le cachons pas dans le monde du travail, rare sont les employeurs qui embauche une personne handicapée.

Mais c'est sur ! Si ils se sentent tjrs exclus, rejetés, méprisé... Mais c'est une tarre d'être handicapé ? Ca peut arriver à n'importe qui...

Maintenent je suis plutôt perplexe du coté de la nouvelle génération des jeunes,

D'après des expériences personnelles dans 3 collèges différents (et ui quand même mais rassurer vous, jamais renvoyer hein :o ), j'ai remarquais que les 3/4 des elèves n'ont aucun respect pour les autres, ils se moquent à tout va, et n'hésite pas à se taper dessus (à plusieur évidamment c'est plus facile) à la premiere occasion.

Ils risquent donc d'y avoir de grave problème de ce coter là et, au lieu que les personnes handicapée s'épanouisse, ils risquent plutôt d'être frustré et d'avoir peur de la socièter.

T'as du faire le même collège que moi ;) Sérieusement pourquoi ? Parce que la majorité des élèves avaient l'habitude de ne cotoyer que des gens à peu près normaux, qu'à se cotoyer entre eux.

Moi ça allait plus loin dans le collège où j'étais, mais fallait même pas mettre un black sérieux. Je me souviens on lui a même demandé "mais pourquoi t'es noir ?"

Oui ils sont cons les gens, mais si on leur apprend jamais, ils resteront con. Si maintenant, tu les confrontes à ces réalités, si tu leur apprends, et que tu leur fais comprendre leurs souffrances, je pense que ces mentalités là peuvent changer.

Maintenant, moques toi d'un black pour voir... Pourquoi les esprits ont changé ?

Après il va surement y avoir le problème des établissements non équiper pour acceuillir des personnes en fauteuil roulant, ca risque de pauser un certain problème sauf si l'état débloque des fonds mais j'en doute... :/

(Bien sur j'espers me tromper sur la nouvelle génération de jeune...)

A plush :o

C'est juste. Mais ces personnes handicapées, leurs parents paient des impots... C'est à eux de se démerder. Ils font construire des pentes, ils enlèvent les butées dans les portes (une roue qui se prend dedans, le fauteuil a vite fait de se retourner...)...

Qu'on ait au moins l'impression que nos impots servent à quelque chose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant