Une personne meurt de faim toutes les quatre secondes

Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

Vous pensez à ma place! Alors repondez à la question que vous me poser!

Et pendant que vous y ètes amusez-vous avec celle-ci : si vous voulez des solutions que faites-vous sur ce forum ?

J'ai un cancer alors j'en ais rien à foutre! Vous n'avez même pas remarqué avec quel ton j'ai commencer ce topic!!!

Vouloir sauver lles africains c'est comme vouloir sauver les Juifs entre 39 et 45!!! Nombres de gens étaientt au courant!!!!

Si vous voulez que ce soit du baratin cela vous regarde! J'espère que dans le vie vous ne preniez pas de haut les gens qui sont en fasse de vous car vous ne savez jamis à qui vous avez à faire! Et là je ne parle pas de moi, je ne vous connais pas!!!

Exprimez -vous avec de jolies phrases vous n'ètes pas en train de soigner un Africain que je sache! De quoi parlez-vous ?

Que faites-vous pour moi ? Que faites-vous pour le SDF ? Parce que personnellement un mort n'en vaux pas plus qu'un autre!

Ou devrais-je dire un futur mort ?!!!!

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Vous pensez à ma place! Alors repondez à la question que vous me poser!

Et pendant que vous y ètes amusez-vous avec celle-ci : si vous voulez des solutions que faites-vous sur ce forum ?

J'ai un cancer alors j'en ais rien à foutre! Vous n'avez même pas remarqué avec quel ton j'ai commencer ce topic!!!

Vouloir sauver lles africains c'est comme vouloir sauver les Juifs entre 39 et 45!!! Nombres de gens étaientt au courant!!!!

Si vous voulez que ce soit du baratin cela vous regarde! J'espère que dans le vie vous ne preniez pas de haut les gens qui sont en fasse de vous car vous ne savez jamis à qui vous avez à faire! Et là je ne parle pas de moi, je ne vous connais pas!!!

Exprimez -vous avec de jolies phrases vous n'ètes pas en train de soigner un Africain que je sache! De quoi parlez-vous ?

Que faites-vous pour moi ? Que faites-vous pour le SDF ? Parce que personnellement un mort n'en vaux pas plus qu'un autre!

Ou devrais-je dire un futur mort ?!!!!

Je suis désolé pour votre maladie, mais en attendant, je constate que vous mélangez tout et n'importe quoi, et je tenais à vous le dire. Vous parlez des Juifs en 39-45, et ça n'a rien à voir. Là encore, je crains que vous ne sachiez pas de quoi vous parlez.

Vous avez une vision téléologique de l'histoire, de type hégélo-marxiste (au delà de toutes les confusions que vous y entremêlez) et ce n'est pas mon cas.

---

Nous parlions de l'Afrique. Bien. Ce que je pourrais vous dire, c'est que vous transposez sans nuance des systèmes et des concepts occidentaux sur un continent qui ne l'est pas. Par exemple, là-bas, il n'existe pas d'Etat au sens où nous l'entendons couramment, ou alors très rarement. Le degré le plus haut du pouvoir, c'est l'Ethnie. Tous les macro-rapports de force sont ainsi réglés, depuis des temps immémoriaux. Les africains ne se mélangent d'ailleurs pas entre eux, et les études génétiques ont confirmé que ces ethnies forment d'ailleurs des groupes stables et homogènes depuis plusieurs milliers d'années, plus que n'importe où ailleurs sur terre.

Dans de nombreux "états", les gouvernants se répartissent les postes et les fonctions uniquement en fonction de leur appartenance ethnique. L'armée ou la police, le plus souvent, est une pure émanation de l'ethnie dominante du pays, elle ne recrute nulle part ailleurs. Ces "états" n'ont donc même pas vocation à réellement administrer leurs populations.

Donc quand vous parlez de "lois", de principes généraux, d'un système qui serait rêglé d'états à états, ça n'a plus aucun sens là-bas. On ne parle pas des mêmes choses, la régulation (quand il y en a) ne se fait pas au même niveau. Qu'importe les douanes ou le FMI, tout cela n'a strictement aucune réalité une fois arrivé sur le terrain.

---

Enfin, en ce qui concerne la démographie, continuons avec un exemple concret. Prenons le Burkina Faso. En 2008, ce pays a probablement dépassé les 20 millions d'habitants (16,5 millions selon les estimations gouvernementales, mais elles ne sont hélas pas fiables), alors qu'il est zone sahelienne, c'est à dire que la moitié de sa surface reçoit moins de 500 mm de pluie par an (conditions semi-désertiques pendant 10 mois de l'année). Sa densité est à présent comparable à celle de l'Espagne, et approche celle de la France. Dans 20 ans, et au rythme actuel (6,7 enfants par femme), elle aura dépassé celle de la Belgique.

En termes agricoles, le pays peut nourrir environ 9 millions d'individus. Avec des techniques plus modernes, on pourrait peut-être arriver à doubler ce chiffre mais il en faut pas s'attendre à un miracle, cela n'ira guère au-delà, et ce serait déjà au prix de la dévastation de toutes les dernières réserves naturelles. Le pays manque de bois, alors qu'il ne s'en sert que pour cuire les aliments, et non pour se chauffer. Globalement, tous les pays du Sahel sont au bord de ce genre de catastrophe écologique, ce n'est plus qu'une question de quelques décennies avant que tout ne s'effondre (en supposant que ce ne soit pas déjà le cas).

Au Burkina, les familles n'existent pas non plus au sens où nous l'entendons. Les 6,7 enfants par femme déjà mentionnés proviennent en moyenne de presque 3 pères différents. Socialement parlant, le pays est totalement atomisé en micro-structures fluides, sans véritables noyaux ou cellules. Les héritages se font donc au gré des envies, ou selon les coutumes tribales locales. On ne peut donc pas y appliquer de politique familiale afin de réguler la démographie (d'autant que cela attiserait les rivalités ethniques)...

Une grande partie de la population ne cesse donc d'affluer dans les villes, chassée des campagnes (chaque parcelle cultivable ayant été découpée et redécoupée jusqu'à atteindre des tailles minuscules). Et cette proportion ne cesse de s'accroitre, malgré un chomage (ou disons plutôt un taux d'activité) qui ne cesse de s'étendre -et pour cause, il n'y a plus rien à faire-

Alors à présent... Pensez-vous qu'il faille blâmer le président Bush ou l'indifférence des occidentaux face à tous ces problèmes? Est-ce que vous pensez que cette démarche aurait le moindre sens? Ce que l'occident se contente de faire, c'est de fournir gratuitement (via des dons) la moitié des réserves alimentaire du pays.

Est-ce raisonnable? Pourrions-nous d'ailleurs faire autrement?

Comprenez-vous à présent ce que j'entends par "vaste fuite en avant", ou par "problèmes ne pouvant se solutionner qu'au niveau individuel" (ou presque)?

Que préconisez-vous? :snif:

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

Faites-vous exprès de ne pas comprendre ?

En parlant des Juifs en 39-45 je souligne le fait que nombreux étaient ceux qui étaient au courant et qui n'ont rien fait.

Comme le fait de parler de la famine ou de la misère comme de tout et de rien sur un forum! Pendant ce temps là on ne fait rien d'autre que blablater. Je ne vais pas vous expliquer tout ce que j'écris.

On peux envisager ou comprendre le monde sous différent angle de vu. Ce qui donne à chaque fois un point de vu similaire ou différent vis à vis d'un autre.

Le tout pour décrire une seule et même réalité.

Au final on ne fait que s'enliser dans les mots.

Vous pouvez écrire des centaines de pages, elles n'en seront pas moins interessantes. Mais à mon sens inutiles!

En revanche les mots ont leur importance lorsqu'il s'agit de réglementer des lois pour la défense des droits de l'homme.

Ce n'est pas mon rôle! Ce n'est pas mon rôle non plus d'aller soigner, sauver des êtres humains.

Comme ce n'est pas mon rôle de donner de l'argent.

Les guerres servent à faire des bénéfices. Ils n'ont qu'à s'en servir pour aider les pauvres!

Je suis cynique voyez-vous! Ou stupide comme il vous en plaira :snif:

Cessez de me donner des étiquettes sur ma façon de voir le monde!

Quant à votre question j'y ais déjà répondu par : je n'ai pas de solutions!

Bonne soirée!

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PhiiloOOzoF:)!! Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚ 26ans
Posté(e)

non pas du tout je trouve cela atrsitant et injuste,mais nous ni somme pas forcément pour quelque chose,ce que je veux dire c'est nous n'avons pas a culpabiliser parce-que du monde meurt,tout le monde meurt un jour ou l'autre ,tot ou tard,seulement parfois meurt plus tot que prévu,mais on ni peux pas pour grand chose malheureusement.pour certains les gens meurt parce-qu'ils sont affamés assoifés car la pauvreté reigne dans leur pays mais c'est comme ca,c'est la vie,hé oui la vie est parfois bien cruel mais elle est faites comme ellle es,si elle es ainsi c'est que peut-étre que dieux la décider ainsi!!!...qui sait vraiment????le destin seulement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

En voilà une qui porte bien son pseudo tiens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Tout le monde n'est pas superman. Quoi que ce serait marrant d'imaginer clark en trayeuse électrique ou en épeluche patates automatique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 810 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

exemple :

http://www.forumfr.com/news150083-la-famin...8-au-kenya.html

Si une gosse de 15 ans se pose une telle question, c'est qu'elle fait preuve d'une sacrée maturité.

Elle ne parle pas d'Afrique mais de faim dans le monde.

Le réchauffement climatique compte pour beaucoup.

Un spécialiste a parlé sur Arte de troubles politiques dus au phénomène.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
C'est effroyable de voir cela et quand on voit les milliards d'euros engrangés par seulement quelques uns ! Poua ,ça me débecte :snif:

D'un autre côté, l'argent, ça ne se mange pas. Le problème vient aussi des ressources alimentaires.

Il faut aussi faire attention quand on apporte de l'ade : certaines aides ont déjà eu, par le passé, des effets pervers qui ont dramatiquement agravé la situation. L'exemple typique est l'arrivée d'aide alimentaire qui ruine les agriculteurs qui du coup, l'année suivante, produisent encore moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
C'est effroyable de voir cela et quand on voit les milliards d'euros engrangés par seulement quelques uns ! Poua ,ça me débecte :snif:

D'un autre côté, l'argent, ça ne se mange pas. Le problème vient aussi des ressources alimentaires.

Il faut aussi faire attention quand on apporte de l'ade : certaines aides ont déjà eu, par le passé, des effets pervers qui ont dramatiquement agravé la situation. L'exemple typique est l'arrivée d'aide alimentaire qui ruine les agriculteurs qui du coup, l'année suivante, produisent encore moins.

Ou encore les aides qui tombent dans les mains des militaires qui du coup intensifie leur lutte armee et les massacres.

C'est dur a dire, mais je pense qu'il faudrait interdire de donner de l'aide humanitaire aux pays en guerre. Et faire un embargos total sur le pays. Quand ils en auront mare de se tuer les uns les autres, et surtout quand meme les militaires ne mangeront plus a leur faim, ils seront plus enclin a faire des concessions et a travailler les uns avec les autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
esperanza42 Membre 655 messages
Forumeur forcené‚ 108ans
Posté(e)

avant de s'occuper de la faim dans le monde, on ferait mieux de s'occuper de celle en France.

Charité bien ordonnée commence par soi même !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Sinon, je ne partage pas l'idée de l'immaturité d'un peuple, l'Afrique se demerdait avant que nous ne venions y foutrent la merde, et je me demande de quel coté se trouve l'immaturité lorsque l'on prend un etre humain pour esclave?

Je suis aussi de cet avis. L'Afrique s'en est sortit pendant des miliers d'années. Après la colonisation puis la décolonisation, on a atteint une pauvreté sans précédent : jamais auparavant tant de personnes mourraient de faim en Afrique.

Deja et d'une, les gouvernements africains sont dirrige par des africains, qui ont ete elus democratiquement par des africains. Faut arreter de tout mettre sur le dos de l'esclavage!!

Je pense que tu as une image assez fausse de la démocratie en Afrique. Peu de pays africains sont réellement démocratiques, peu de dirigeants ont réellement été choisis par le peuple.

et dire que l'argent d'un seul programme spatiale pourrait aider des millions de gens... le problême c'est l'humanité dans son ensemble... qu'elle soit noir jaune blanche elle est la même egoiste et individualiste... la pauvreté s'arretera avec la fin de l'humanité

Je ne trouve pas responsable de dénigrer la recherche spatiale sous prétexte de pauvreté ailleurs.

Les ressources engagées dans la recherche ne manquent pas spécialement à ceux qui meurrent de faim (ce n'est, généralement, pas de la nourriture), de plus, la recherche a des retombées pour les êtres humains lambda.

On pourrait simplement citer les technologies de communications, qui permettent à certains paysans de mieux gérer leurs ressources (et pas qu'en Afrique). On pourra aussi rappeler que l'agriculture utilise aussi des images satellites...

C'est possible, mais il est probable que les solutions durables ne soient pas du gout des donneurs de lecons (et je ne te vise pas particulierement).

En Chine, il n'y a pas cela si longtemps, beaucoup de personnes crevaient de faim, ou etait mal nouris. Mais c'est grace au business et au delocalisations, que de nombreux chinois aujourdhui ont de quoi donner a manger a leur momes. Alors bien sur, le petit francais de base veut bien donner 2 euros chaques annees a Noel, mais des qu'il entend parler de delocalisation, sa generosite fond comme la neige au soleil... :snif:

Faux!

Les gens sont toujours aussi mal nourris en Chine.

Ce n'est pas la délocalisation en elle meme qui est réfutée mais bien les motifs de cette délocalisation.

Pourquoi delocalise t on?

parce que c'est moins cher

Pourquoi est ce moins cher?

parce que las bas ca gene personne d'exploiter les enfants et les vieillards.

Donc la petite francaise de base que je suis ne veut pas de ces délocalisations qui entrainent tout le monde vers le fond et tire encore plus hauts les plus riches.

Je suis assez d'accord. Les délocalisations n'ont pas permis de produire plus de nourriture pour nourrir plus de personne.

Sinon, il y a effectivement eut des famines en Chine, famines qui ont clairement été réduites.

Mais cela n'a rien à voir avec les délocalisation : il s'agissait de famines structurelle, due à la mauvaise gestion des ressources alimentaires par les autorité chinoise, souvent pour des raisons idéologiques : grand bond en avan, super-riz ...). Ce ne sont pas les délocalisations qui y ont mis fin.

Tu n'as que 19 ans, je ne dis pas cela méchament, mais tu ne prends pas toute la mesure de la réalité des choses
C'est vrai que toi, avec tes cent ans d'expérience... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

@grenouille : C'est vrai que le développement de l'Afrique subsaharienne avant le XIXe siècle était proprement stupéfiant ! Si j'écarte l'Empire du Mali et l'Abyssinie, cite nous donc les grandes contributions de l'Afrique au progrès avant cette période ! :o

Avant la colonisation, jamais autant de personnes ne mourraient de faim ? :snif::snif:;) D'abord de quoi parles-tu ? Du Sahel ? Des plateaux éthiopiens ? De la côte des Somalies ? De la région des grands lacs ? De l'embouchure du fleuve Niger ? Du cône sud du continent, aussi bien du Kalahari que de la région du Cap ? On dirait que, tel un enfant plongé dans Cinq Semaines en ballon, l'Afrique est un tout homogène, vaguement mystérieux, qu'on met dans un seul sac !

Ensuite, pourrais-tu nous citer tes SOURCES s'il te plait ? :o Car, comme avant l'arrivée des colons, la quasi intégralité de l'intérieur du continent vivait sans écriture et donc en était au stade, étymologiquement parlant, de la PRE-histoire, je serais curieux de savoir sur quoi se base ce jugement péremptoire si ce n'est sur un propos de comptoir lancé au pif, pour mieux pratiquer le masochisme occidental (Ah ces vilain blancs ayant opprimés les gentils noirs qui vivaient dans le monde des schtroumpfs avant cela) ! :o

Il est très invraissemblable que l'Afrique ait été le SEUL continent épargné par la famine avant l'arrivé des colons. L'Histoire regorge de famines dramatiques pour l'Orient ancien, l'extrême Orient et, bien évidemment, l'Europe (voire les civilisations pré-colombiennes) et l'intégralité des populations subsahariennes y aurait échappé comme par magie ? C'est très vraissemblable, vraiment ! D'ailleurs les catastrophes climatiques sont une invention du XXe siècle. Ah c'était mieux avant ! :o

Ce qui était sûr est qu'à l'arrivé des colons, les régions explorées et conquises étaient non seulement sous-développées pour la plupart mais sous peuplées. Qu'on songe qu'en 1931, l'Empire français, c'est à peine un peu plus du double de la seule population française actuelle. Comment expliquer cette sous-population ? L'esclavage vers les Amériques et vers le monde arabo-musulman n'a pas touché toutes les régions et n'aurait de toute façon pas abouti à de telles proportions. Cela s'explique surtout par la précarité extrême de la vie, digne parfois du Néolithique en terme de connaissances scientifiques. Peu de population car une alimentation relativement limitée tant en quantité qu'en diversité et une médecine quasiment inexistante.

La surpopulation qui se développe au XXe siècle s'explique, comme dit par Stein, par une perpétuation aberrante de la surnatalité qui mène droit dans le mur et par un effondrement du taux de mortalité, du à l'arrivé de la MEDECINE OCCIDENTALE. Alors oui, nous avons provoqué ce trouble. Lancez donc la pierre à l'Institut Pasteur et à tous les dispensaires qui ont oeuvré pour le recul des maladie. Vilains blancs ! :o

Enfin, la perpétuelle antienne selon laquelle le chaos actuel est le fait des Etats européens est une absurdité.

D'abord, j'aimerais qu'on m'explique comment on peut à la fois promouvoir le multiculturalisme pour l'Occident et nous expliquer que mêler 2 ethnies ne peut mener qu'à la guerre. En avançant 2 termes dans une telle équation, soit on est un incohérent, soit on milite pour le crépuscule des dieux.

L'occupation romaine de la Gaule a mêlé des Bellovaques à des Ambères et des Heduens à des Vénètes, ça n'a pas tourné au Rwanda de 52 av JC jusqu'à Aetius !

Un Etat n'a pas vocation à être monoethnique. Si vous pensez cela, c'est que vous êtes incapable de voir ce que représente une Nation et que vous chérissez l'archaïsme le plus complet.

Bien sûr que construire une Nation n'est pas facile. Mais ça évite la régression de l'enfermement sur l'ethnie et, bientôt sur le clan, avec valorisation des mariages consanguins pour ne pas se mélanger à ces salauds d'étrangers. Encourager une telle régression est militer pour que l'Afrique demeure perpétuellement en dehors de l'Histoire. Que proposez-vous ? Autant d'Etats qu'il y a d'ethnies ? Ca nous fait combien ? 100 ? 1000 ? Vous pensez sérieusement qu'ils seront plus viables que les actuels ?

Enfin, je finirai en disant que tous les Etats actuels ne sont pas de pures créations de l'Occident. Le Rwanda existait déjà et était régi par un système purement féodal avec les grands feudataires tutsies, les "serfs" hutus et les quasi esclaves marginalisés pygmées !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

@ grenouille: vi mes 100 ans :p , j'espere par contre que tu as bien noté que j'ironisais en reprennant mot pour mot la phrase de la personne a qui je l'écrivais :o

@ Simplicius: ravie de te relire mais tu racontes n'importe quoi :D :o

@grenouille : C'est vrai que le développement de l'Afrique subsaharienne avant le XIXe siècle était proprement stupéfiant ! Si j'écarte l'Empire du Mali et l'Abyssinie, cite nous donc les grandes contributions de l'Afrique au progrès avant cette période ! :o

Avant la colonisation, jamais autant de personnes ne mourraient de faim ? :snif::snif:;) D'abord de quoi parles-tu ? Du Sahel ? Des plateaux éthiopiens ? De la côte des Somalies ? De la région des grands lacs ? De l'embouchure du fleuve Niger ? Du cône sud du continent, aussi bien du Kalahari que de la région du Cap ? On dirait que, tel un enfant plongé dans Cinq Semaines en ballon, l'Afrique est un tout homogène, vaguement mystérieux, qu'on met dans un seul sac !

Ensuite, pourrais-tu nous citer tes SOURCES s'il te plait ? :o Car, comme avant l'arrivée des colons, la quasi intégralité de l'intérieur du continent vivait sans écriture et donc en était au stade, étymologiquement parlant, de la PRE-histoire, je serais curieux de savoir sur quoi se base ce jugement péremptoire si ce n'est sur un propos de comptoir lancé au pif, pour mieux pratiquer le masochisme occidental (Ah ces vilain blancs ayant opprimés les gentils noirs qui vivaient dans le monde des schtroumpfs avant cela) ! :o

Il est très invraissemblable que l'Afrique ait été le SEUL continent épargné par la famine avant l'arrivé des colons. L'Histoire regorge de famines dramatiques pour l'Orient ancien, l'extrême Orient et, bien évidemment, l'Europe (voire les civilisations pré-colombiennes) et l'intégralité des populations subsahariennes y aurait échappé comme par magie ? C'est très vraissemblable, vraiment ! D'ailleurs les catastrophes climatiques sont une invention du XXe siècle. Ah c'était mieux avant ! :o

Ce qui était sûr est qu'à l'arrivé des colons, les régions explorées et conquises étaient non seulement sous-développées pour la plupart mais sous peuplées. Qu'on songe qu'en 1931, l'Empire français, c'est à peine un peu plus du double de la seule population française actuelle. Comment expliquer cette sous-population ? L'esclavage vers les Amériques et vers le monde arabo-musulman n'a pas touché toutes les régions et n'aurait de toute façon pas abouti à de telles proportions. Cela s'explique surtout par la précarité extrême de la vie, digne parfois du Néolithique en terme de connaissances scientifiques. Peu de population car une alimentation relativement limitée tant en quantité qu'en diversité et une médecine quasiment inexistante.

La surpopulation qui se développe au XXe siècle s'explique, comme dit par Stein, par une perpétuation aberrante de la surnatalité qui mène droit dans le mur et par un effondrement du taux de mortalité, du à l'arrivé de la MEDECINE OCCIDENTALE. Alors oui, nous avons provoqué ce trouble. Lancez donc la pierre à l'Institut Pasteur et à tous les dispensaires qui ont oeuvré pour le recul des maladie. Vilains blancs ! :o

Enfin, la perpétuelle antienne selon laquelle le chaos actuel est le fait des Etats européens est une absurdité.

D'abord, j'aimerais qu'on m'explique comment on peut à la fois promouvoir le multiculturalisme pour l'Occident et nous expliquer que mêler 2 ethnies ne peut mener qu'à la guerre. En avançant 2 termes dans une telle équation, soit on est un incohérent, soit on milite pour le crépuscule des dieux.

L'occupation romaine de la Gaule a mêlé des Bellovaques à des Ambères et des Heduens à des Vénètes, ça n'a pas tourné au Rwanda de 52 av JC jusqu'à Aetius !

Un Etat n'a pas vocation à être monoethnique. Si vous pensez cela, c'est que vous êtes incapable de voir ce que représente une Nation et que vous chérissez l'archaïsme le plus complet.

Bien sûr que construire une Nation n'est pas facile. Mais ça évite la régression de l'enfermement sur l'ethnie et, bientôt sur le clan, avec valorisation des mariages consanguins pour ne pas se mélanger à ces salauds d'étrangers. Encourager une telle régression est militer pour que l'Afrique demeure perpétuellement en dehors de l'Histoire. Que proposez-vous ? Autant d'Etats qu'il y a d'ethnies ? Ca nous fait combien ? 100 ? 1000 ? Vous pensez sérieusement qu'ils seront plus viables que les actuels ?

Enfin, je finirai en disant que tous les Etats actuels ne sont pas de pures créations de l'Occident. Le Rwanda existait déjà et était régi par un système purement féodal avec les grands feudataires tutsies, les "serfs" hutus et les quasi esclaves marginalisés pygmées !

Effectivement l'Afrique n'avait pas comme mode de receuil et de transmission des données l'ecriture, mais elle fonctionnait autrement, ce qui est autre que nous est-il foncièrement mauvais?

La transmission des savoirs etaient et reste encore orale. Par le biais des discussions, des contes, par l'apprentissage des métiers traditionnels, pourquoi y voir un mode pré historique?

"En Afrique, une vieillard qui meurre est une bibliothèque qui brule "Amadou Empaté Bâ.

A l'arrivée des colons les régions étaient sous developpées dis tu? mais sous-developpées par rapport à quoi? à qui? L'eventuellement sous developpement ne fut que le prétexte fallacieux pour s'appropriér ce qui ne nous appartenait pas. L'afirique avait son propre mode d'organisation clanique qui fonctionnait et qui n'avait absolument rien de sous developpé. Je réitère mais qui est le plus sous developpé? N'est ce pas celui qui prend un être humain différent de lui pour un objet?

Sinon pour t expliquer le probleme de mélanger des etnies sans leur accord je vais prendre l exemple assez simple de la création d'Israel. C'est l'ONU qui complexée par ce qui etaient arrivée aux juifs a décidé que le bout de terre pratiquement désert, je dis bien pratiquement, serait donné au peuple juif. On connait le résultat...

Donc comparer une acculturation forcée a une migration plus ou moins choisie n'a aucun sens.

Et oui l introduction de la médécine occidentale sans ce qui va avec a jetté le trouble catastrophique actuel, ainsi que la transformation forcée des structures dirigeantes.

POur l histoire des mariages consanguins, je t'avaoue ne pas trop comprendre. Les esclaves qui tombaient enceinte d'un blanc avaient gagnés leur liberté...inutile de te dire qu'avec de telles "lois", les esclaves femmes trouvait tant bien que mal leur partie de se faire violer par effectivement ses salauds d étrangers.

Quant à ce que je propose: effacer la dette de l'Afrique en dédommagement du ce que lui a couté l esclavage et la colonisation, cesser le pillage de ses ressources minières je pense nottament a l'uranium, cesser de lui refourguer nos matériaux obsolètes, cesser de se servir de son peuple pour tester les médicaments, cesser les contre remedes de l aide internationale qui finalement fait plus de mal que de bien en opérant une fuite des cerveaux africains, sous les yeux des locaux qui du coup ne veulent plus travailler pour des mauvais payeurs. Je pense nottament aux fonctionnaires des ces étrats africains sous payés lorsqu'ils sont payes d'ailleurs...

Il ne s'agit pas de ne jetter la pierre qu'a l'occident, l'afrique a egalement desormais une part de responsabilité dans l engrenage dans lequel elle est enfermée, mais on ne me fera pas croire qu'il n'y a pas assez a manger pour tout le monde sur terre. Une reelle reflexion de toutes les parties et une réelle volonté de faire sortir un continent de la crise permettrait son effectivité. Mais l'occident y a t il vraiment un intéret?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité moricio
Invité moricio Invités 0 message
Posté(e)

le pouvoir c'est pas les gouvernements qui l'ont, c'est nous la population qu'avont le pouvoir de changer ou non les choses mais avons nous le courage vraiment de vouloir changer les choses comme la faim dans le monde et bien d'autres choses .... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ympuls !
Invité ympuls ! Invités 0 message
Posté(e)

Faut organiser des trucs, des concerts caritatifs, tout ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité moricio
Invité moricio Invités 0 message
Posté(e)
Faut organiser des trucs, des concerts caritatifs, tout ça.

belle penser ympuls!!!! c'est vrai qu'il y a tant de chose a faire pour amener les gens a réfléchir mais comme on dit l'argent améne l'argent et le pouvoir avec :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

@Elaïs, ravi de te retrouver mais tu m'obliges à beaucoup répondre et fatigues mes neurones absentes du coup ! :snif:

La majorité des contrées africaines, hors Mali et Abyssinie, vivaient à l'époque préhistorique car justement ne possédant pas l'écriture. La transmission orale est un système calamiteux pour au moins 2 raisons.

D'abord, faire confiance à la seule mémoire est dangereux. La mémoire est parcellaire, déforme, reconstruit, bref au final transmet mal. Et tu ne me feras pas croire que des données complexes puissent être maitrisées par le seul recours à des bavards, même si leur mémoire est digne de celle de Rain Man.

Ensuite, la transmission orale permet l'accaparement de la connaissance par une caste qui s'approprie la connaissance et empêche matériellement sa diffusion. C'était le drame de la Société celtique (à l'exception de l'irlandaise) aux mains des druides. Ce fut une revendication aux débuts de la Rome républicaine, la plèbe exigeant l'écriture de la "loi des XII tables" pour que la connaissance du droit ne soit plus le privilège du seul patriciat.

Bref, la transmission orale constitue l'archaïsme le plus réactionnaire qui soit. Les civilisations ne peuvent se passer du support de l'écriture pour appréhender des réalités toujours plus complexes.

Ces contrées étaient sous-développées par rapport au reste de l'Humanité et pas du seul Occident. Le concept d'Etat leur était parfaitement étranger, même pas une ébauche, les aspects juridiques étaient réduits à leur plus simple expression, les connaissances en sciences quasi nulles... Dans certains endroits, il n'y avait pas même la roue et l'agriculture plus que limitée quand elle n'était pas totalement absente. Ce sont les colons européens qui ont mis en valeur les terres de la Rhodésie, par exemple. Et toi qui accuses l'Occident de "piller" les ressources (qu'on leur achète pourtant, en subventionnant sans fin ces Etats déliquescents de surcroit), peux-tu me dire où en était l'exploitation minière avant l'arrivée des Occidentaux ? Quelle était l'espérance de vie avant la fin du XIXe siècle ?

Le modèle clanique fonctionnait ? Archifaux ! Les guerres tribales étaient innombrables. Pour reprendre mon exemple précédent du Rwanda, les guerres tribales entre Tutsies et Hutus, les seconds se révoltant contre la domination des premiers, étaient monnaie courrante jusqu'à l'arrivée des Européens.

Comment fonctionnait l'esclavage en Afrique ? Les marchands arabes et européens (puis américains) n'allaient pas au fin fond du Congo avec des filets. Ils achetaient aux rois côtiers les prises de guerre de ces derniers. Ce qui a commencé au XVIe pour les marchands d'Anvers ou de Bordeaux exitait depuis la plus haute Antiquité, côté arabe. Et l'esclavage était monnaie courante A L'INTERIEUR MEME DE L'AFRIQUE. Le mythe du bon sauvage n'est qu'un mythe. Les sociétés tribales africaines étaient de pures sociétés guerrières.

Mélanger les ethnies sans leur accord ? Mais le mélange se fait avec l'accord de qui ? Il y a des referenda en Occident pour demander si les populations précédentes acceptent l'installation chaque année de centaines de milliers de migrants de la Californie à la Finlande ? On a demandé leur avis aux Heduens pour les mettre sous administration romaine avec les Nerviens ? On a consulté qui que ce soit, à l'époque carolingienne, quand on a transféré dans le Berry ou dans le Limousin des prisonniers de guerre (devenus esclaves) Avars, Saxons ou que sais-je encore pour valoriser les terres et tenter de redresser la production agricole en chute libre depuis la fin de Rome ? On a fait des sondages d'opinion, ne serait ce qu'au XVIIIe siècle, pour savoir si Bretons et Provençaux acceptaient l'intégration dans le Royaume de France de la Corse et de la Lorraine ? Le mélange se fait TOUJOURS de facto et ne procède aucunement de volontés farouches intrinsèques et a priori de la part des populations.

Pourquoi ce qui a marché bon an mal an pour l'Europe mais aussi pour le reste du monde (l'Empire aztèque était multiethnique, l'Empire perse aussi, de même que le Chinois voire le Japonais), certes avec des conflits mais surmontés au final pour des fusions, serait impossible en Afrique ? Faudrait-il préserver une "pureté ethnique" des gentils Africains ? Les traiter comme de grands enfants boudeurs dès qu'on les "oblige" à partager leur bac à sable... avec leurs voisins directs ? La plupart des Etats africains sont déjà non viables actuellement. Que produirait un morcellement supplémentaire ? Le chaos féodal ! Il est de la responsabilité des hommes politiques africains, qu'ils soient démocrates ou pas, peu importe, de parvenir à construire des Nations et non de se réfugier peureusement dans l'ethnie.

Enfin rechercher sans cesse la responsabilité de l'Occident est bien commode pour masquer ses propres incompétences et irresponsabilités. La colonisation romaine de la Gaule fut une chance formidable pour toute l'Europe occidentale. La Russie a réussi à se construire sans pleurnicher sans fin sur le fait qu'elle ait été conquise et assujettie à une époque par l'Empire mongol. L'Afrique subsaharienne est indépendante DEPUIS 45ANS. L'immense majorité de la population (ayant moins de 25 pour des pourcentages colossaux) n'a JAMAIS connu le pouvoir colonial. Paris ni Londres n'ont plus les moyens depuis belle lurette de dicter chaque mesure politique des potentats en place. Au contraire, ceux ci font payer des rançons dès qu'ils peuvent embastiller un blanc ou menacer d'exactions toute une communauté, usant par démagogie populiste, des grosses ficelles de haine raciale pour électriser les foules, comme aux plus beaux jours des pogroms anti-juifs au Moyen Age. Qu'on regarde le Tchad, hier la Côte d'Ivoire... Le summum étant atteint par le Zimbabwe dont le gouvernement raciste a exproprié tous les fermiers blancs, précipitant le pays dans la famine, au lieu d'utiliser leur savoir faire comme aurait fait tout Etat intelligent (comme le fit la Russie du XVIIIe accueillant par milliers des "Allemands"). OU EST LA RESPONSABILITE DE L'OCCIDENT au Zimbabwe ? Que faudrait-il faire ? Toujours assister davantage pour faire de ces pays des rentiers à vie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

T'inquiétes pour tes neurones on est a armes égales :snif:

Pour ce qui est du mode de transmission orale s'il est impossible dans le choix de vie qu'on fait nos sociétés, il etait tout a fait perenne dans celui qu'avait fait l'Afrique. Accepter les différences passe aussi par le fait d'accepter que nous ne sommes pas tous obligé de communiquer par ordinnateur interposés. La transmission orale est en Afrique une véritable pédagogie, a defaut de livres l enseignement se retrouve dans l oralité.

Quant a l idée que cette oralité contribuerai a un accaprament des savoirs, je t avoue ne pas voir en quoi il y aurait rétention parce que c'est oral? Nous pratiquons l ecrit depuis bien longtemps et savons egalement depuis bien longtemps que les savoirs restent detennus par les hautes sphéres et que l on nous distille a l ecrit que ce que l'on veut bien nous transmettre. Donc si ce que tu dit est vrai , cela l'est tout autant pour l ecrit.

De plus juste pour info, si notre société approuve le reproche direct, cela n'est pas le cas pour les sociétés africaine. Pour reprocher quelque chose a quelqu'un on le fait de manieres détourné par l intermédiaires d'un conte ou d une maxime.

En quoi le concept d etat est-il la panacée des nations? Quand je regarde les structures etatiques d aujourd hui, je crois que l on peut dire en toute honneteté qu'il y a encore beaucoup a faire.

POur ce qui est du pillage des ressources, je n accuse pas, c'est un fait avéré! On subventionne quoi exactement? pas les morts toujours causées par l extraction d uranium dans des conditions absolument inadmissibles et honteuses pour la france représentée par AREVA!( cf Arlit au niger!) La niger un des pays les plus pauvres du monde et pourtant 3eme producteur d uranium... Il n y a pas un non sens là?!

Sur comment marchait l esclavage, c'est simple, on achete des hommes des femmes des enfants comme on achete un objet, puis on les separe dans des pieces immondes, on detruit des familles, on retire les noms de ses personnes pour les réifier, puis on regarde leurs dents comme on le fait avec des chevaux, on tue litteralement les inaptes au travail et on effectue un eugénismes en grdant les plus résistant. Certes avec la complicité des rois de leur époques mais ses rois avaient ils le choix? N'auraient-ils pas été tué pour leur refus? nous possédions deja les armes a feu...alors s'il te plait n injure pas ton intelligence et ta culture pour te fourvoyer dans un denie total de la responsabilité et de l ignominie occidentale.

Sur l intégration les exemples que tu cites sont explicites, chacuns ont fait l objet de sang versé se sont fait contre les volontés et si vieux soient ils font encore parler d'eux aujourd hui surtout que tu cites la corse et la bretagne ou errent encore quelques virulents indépendantistes.

Lordsque tu parle d obligation de partager, il ne s'agit alors plus de partage mais bien de pillage, le partage justement se fait sans obligation.

Sinon denier la responsabilité de l occident de la manière dont tu le fais est a la limite du révisionnisme et ce n'est evidemment pas avec de tels propos, tenus par la grande majorrité des dirigeants occidentaux, que l Afrique avancera sans rancoeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
@grenouille : C'est vrai que le développement de l'Afrique subsaharienne avant le XIXe siècle était proprement stupéfiant ! Si j'écarte l'Empire du Mali et l'Abyssinie, cite nous donc les grandes contributions de l'Afrique au progrès avant cette période ! :o

Avant la colonisation, jamais autant de personnes ne mourraient de faim ? :snif::snif:;) D'abord de quoi parles-tu ? Du Sahel ? Des plateaux éthiopiens ? De la côte des Somalies ? De la région des grands lacs ? De l'embouchure du fleuve Niger ? Du cône sud du continent, aussi bien du Kalahari que de la région du Cap ? On dirait que, tel un enfant plongé dans Cinq Semaines en ballon, l'Afrique est un tout homogène, vaguement mystérieux, qu'on met dans un seul sac !

Ensuite, pourrais-tu nous citer tes SOURCES s'il te plait ? :o Car, comme avant l'arrivée des colons, la quasi intégralité de l'intérieur du continent vivait sans écriture et donc en était au stade, étymologiquement parlant, de la PRE-histoire, je serais curieux de savoir sur quoi se base ce jugement péremptoire si ce n'est sur un propos de comptoir lancé au pif, pour mieux pratiquer le masochisme occidental (Ah ces vilain blancs ayant opprimés les gentils noirs qui vivaient dans le monde des schtroumpfs avant cela) ! :o

Il est très invraissemblable que l'Afrique ait été le SEUL continent épargné par la famine avant l'arrivé des colons. L'Histoire regorge de famines dramatiques pour l'Orient ancien, l'extrême Orient et, bien évidemment, l'Europe (voire les civilisations pré-colombiennes) et l'intégralité des populations subsahariennes y aurait échappé comme par magie ? C'est très vraissemblable, vraiment ! D'ailleurs les catastrophes climatiques sont une invention du XXe siècle. Ah c'était mieux avant ! :o

Ce qui était sûr est qu'à l'arrivé des colons, les régions explorées et conquises étaient non seulement sous-développées pour la plupart mais sous peuplées. Qu'on songe qu'en 1931, l'Empire français, c'est à peine un peu plus du double de la seule population française actuelle. Comment expliquer cette sous-population ? L'esclavage vers les Amériques et vers le monde arabo-musulman n'a pas touché toutes les régions et n'aurait de toute façon pas abouti à de telles proportions. Cela s'explique surtout par la précarité extrême de la vie, digne parfois du Néolithique en terme de connaissances scientifiques. Peu de population car une alimentation relativement limitée tant en quantité qu'en diversité et une médecine quasiment inexistante.

La surpopulation qui se développe au XXe siècle s'explique, comme dit par Stein, par une perpétuation aberrante de la surnatalité qui mène droit dans le mur et par un effondrement du taux de mortalité, du à l'arrivé de la MEDECINE OCCIDENTALE. Alors oui, nous avons provoqué ce trouble. Lancez donc la pierre à l'Institut Pasteur et à tous les dispensaires qui ont oeuvré pour le recul des maladie. Vilains blancs ! :o

Enfin, la perpétuelle antienne selon laquelle le chaos actuel est le fait des Etats européens est une absurdité.

D'abord, j'aimerais qu'on m'explique comment on peut à la fois promouvoir le multiculturalisme pour l'Occident et nous expliquer que mêler 2 ethnies ne peut mener qu'à la guerre. En avançant 2 termes dans une telle équation, soit on est un incohérent, soit on milite pour le crépuscule des dieux.

L'occupation romaine de la Gaule a mêlé des Bellovaques à des Ambères et des Heduens à des Vénètes, ça n'a pas tourné au Rwanda de 52 av JC jusqu'à Aetius !

Un Etat n'a pas vocation à être monoethnique. Si vous pensez cela, c'est que vous êtes incapable de voir ce que représente une Nation et que vous chérissez l'archaïsme le plus complet.

Bien sûr que construire une Nation n'est pas facile. Mais ça évite la régression de l'enfermement sur l'ethnie et, bientôt sur le clan, avec valorisation des mariages consanguins pour ne pas se mélanger à ces salauds d'étrangers. Encourager une telle régression est militer pour que l'Afrique demeure perpétuellement en dehors de l'Histoire. Que proposez-vous ? Autant d'Etats qu'il y a d'ethnies ? Ca nous fait combien ? 100 ? 1000 ? Vous pensez sérieusement qu'ils seront plus viables que les actuels ?

Enfin, je finirai en disant que tous les Etats actuels ne sont pas de pures créations de l'Occident. Le Rwanda existait déjà et était régi par un système purement féodal avec les grands feudataires tutsies, les "serfs" hutus et les quasi esclaves marginalisés pygmées !

:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

L'esclavage a existé à l'intérieur même de l'Occident jusqu'à l'époque carolingienne. Prélever des cargaisons entières d'esclaves depuis la Saxe n'a pas anéanti cette contrée pour des siècles des siècles. De même, les Barbaresques prélevaient leur cheptel sur toutes les côtes méditerranéennes jusqu'à l'extrême fin du XVIIIe siècle. Serait-ce une attitude raisonnable que d'avancer que l'arrièration de la Basilicate (en Italie) est le fait de l'Algérie et exiger une repentance, Bouteflika devant se couvrir de cendres ?

La traite négrière a pris fin dans les années 1820. Aucun de tes ressortissants africains ne l'a connu ni même n'a connu des personnes l'ayant subie. Veux-tu remonter la chaine des exactions jusqu'à Sumer pour se complaire dans le victimisme. Encourager cette mentalité pleurnicharde et vindicative ne sert qu'à conforter l'inertie coupable d'Etats pas fichus de se prendre en main !

Qui te parle d'ordinateurs ? Je te parle de l'écriture, une invention datant de Sumer dans les années 3000 av JC. Cite moi une seule civilisation, de la Chine au Pérou, ayant pu s'en passer. Vouloir faire accroire que l'oralité vaut l'écriture est une bouffonerie. Tu m'expliqueras comment l'intégralité des connaissances scientifiques peut être transmise par ce biais. De plus, tu ne réponds pas sur le fait que la mémoire déforme et travestit. Au bout de quelques générations, les éléments premiers sont complétement dénaturés. Tes histoires de contes et mythes transmis oralement ne valent que pour des sociétés très frustres et techniquement arriérées.

Mettre sur un pied d'égalité l'écriture et l'oralité pour la confiscation du savoir est encore une aberration. Un savoir oral sera invérifiable. Celui qui le distillera pourra l'inventer de toute pièce. Que restera-t-il à la remise en cause ? Tu prônes donc la gérontocratie et le respect des "sachants". Sur le plan juridique, tu considères donc que seule la coutume devrait être suivie. Comme à l'époque médiévale, on prend les plus vieux barbons du coin et on leur demande comment on régle le cas selon la "tradition". Imagine 3 vieux paysans retors, ils t'expliqueront aisément comment la tradition exige qu'on déplace les bornes et qu'on leur fasse gagner 3 hectares de terrain ! :o

Donc selon toi, la revendication de la plèbe de la rédaction de la loi des XII tables était inutile, de même que la rédaction des grands coutumiers du XVIe au XVIIIe ! Tant qu'il y a quelques vieilles barbes pour décider ce qui est, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Tu applaudis donc aux sociétés figées dans l'autorité des anciens. Ca a toujours été donc cela doit être ! Pas étonnant qu'avec de telles conceptions ces contrées aient connu le niveau scientifique du Paléolithique ! :o Et m'expliquer que c'est un mode de vie enviable rend bien curieuse leur soif d'Occident ! Le révisionniste c'est plutôt celui qui nie les faits pour conforter ses songes. Tu as la vision d'une Afrique ancienne mythique où de vieux sages sous le baobab distillent toute la philosophie du monde et où les populations connaissent le bonheur intégral avant que ces vilains blancs démoniaques n'arrivent. Le mythe de l'Age d'or ? Tu es enfermée dans des références culturelles gréco-latines ! :o

Un Etat est indispensable pour organiser une Société complexe ! Sans Etat, pas de route par exemple ! Les villages autarciques crèvent à la première anomalie climatique locale. C'est ce qui se passe et s'est toujours passé dans ton Afrique magnifiée. Contester l'utilité absolue de l'Etat est l'apanage des seuls faiseurs de système qui conduisent au Grand Bond en Avant ! :snif: Sans Etat, difficile de concenter et coordonner une recherche scientifique par exemple ! A ta prochaine rage de dent, tu viendras nous dire si l'Etat (grâceauquel ton dentiste a pu suivre des études, en ayant un prof rémunéré, en accédant à l'université sans se faire zigouiller sur le chemin par des seigneurs de la guerre) n'est pas la panacée. Ca c'est le discours qu'on tient en sirotant tranquilement sa limonade.

Le "pillage" des ressources ! Elles sont ACHETEES figure toi ! La crise ivoirienne acommencé quand les cours mondiaux du cacao se sont effondrés. Pour certains, on dirait que les Occidentaux se déplacent avec des vaisseaux spatiaux et désintègrent les matières premières pour les réintégrer chez eux ! L'uranium est un exemple merveilleux ! Sans la science occidentale, dis moi en quoi l'uranium du Niger serait profitable à ce pays. Tu crois qu'on fait bouillir ses courges avec ? Tu n'as pas répondu à ma question : où en était l'exploitation minière avant l'arrivée des Européens ? :snif: Quant aux conditions d'extraction, si elles sont dures c'est parce que ces Etats se contrefoutent d'adopter des normes de sécurité, préférant fonctionner au bakchich. La corruption des organismes politico-administratifs des Etats subsahariens joue pour une bonne part dans leur sous-développement. On a beau injecter depuis 1960 des CENTAINES DE MILLIARDS DE DOLLARS d'aides (constamment effacées), elles sont dilapidées. Il ne m'est pas souvenir que les Etats anglais, français ou japonais se soient construits avec des mannes extérieures de cet acabit ! ;)

Encore une fois, conforter un malade dans son victimisme larmoyant n'est pas l'aider. Les Etats n'ont pas pour but de jouer les bons samaritains pour l'étranger. Les Etats servent à organiser leur propre société et à défendre cette dernière contre toute agression. Nombre de pays africains ont des potentialités gaspillées non par un "complot" occidental mais par la gabegie ainsi que par des consciences collectives étriquées raisonnant en ethnie. Enfin, tant que les populations ne mettront pas un frein à la surnatalité, la misère ne fera que croitre.

Oui la planète est incapable de nourrir de façon équilibrée (alimentation variée) bientôt 10 à 12 milliards d'habitants qui, si la croissance est exponentielle, seront plus de 30 dans 100ans !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant