Une personne meurt de faim toutes les quatre secondes

Maki Membre+ 10 092 messages
Maki Sard... Tsar... euh Star ! ‚ 25ans
Posté(e)
Dans ce cas, allez-vous en pleine Afrique donner à manger à ceux qui ont faim... Si on veut aider l'Afrique sans prendre grandement sur son temps (oui moi j'ai pas le temps d'aller en Afrique), et bien je donne des dons et je fais confiance aux OGN ! Mais... Ils semblent pas connaître leur "job".

Ah bon ? Soit, tu n'a pas le temps d'y aller, maintenant le problème, c'est que beaucoup de gens n'ont justement pas "assez de temps" eux aussi... Quand on veut on peut, cette phrase n'est pas toujours vrai, mais dans ce cas, pour moi oui.

Ils ne connaissent pas leurs job ? Vas leur apprendre alors...

Le gros problème des ONG, c'est justement que ce sont des ONG. C'est pourquoi il faut faire pression sur les pays développés, qui ont les moyens de tout changer, sans forcément se ruiner. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

korloff Membre 774 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Je n'ai jamais dit que je connais leur "job" mieux qu'eux ! Personnelement, j'ai ni chaud ni froid si un gamin meurt tout les quatres, ce n'est pas mon problème ! Moi je fais ma vie, j'ai pas le temps de faire la leur ! Mais je suis d'accord sur le fait que les pays développés peuvent faire quelque chose mais... Il ne font pas grand chose car ils sont leurs interêts en Afrique... Et si les Africains, mangent à leur faim et recevoir des connaissances, et bien les pays développés ne pouront plus leurs vendrent des armes pour qu'ils se tuent entre eux... Il est vrai que c'est dégoûtant de la part de pays soit disant dévellopés... :snif:

Modifié par korloff

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Le problème, c'est aussi le taux de natalité délirant de certains pays africains, lié également à des carences effroyables en matière sanitaire, et à un manque de terres cultivables, ou de pratiques écologiquement responsables (= durables).

En l'état actuel, ce continent semble voué à dépendre d'une aide alimentaire permanente. Tout accroissement de population de ces pays ne se fait désormais sur le dos du reste de la planète, c'est à dire de la charité internationale.

Si nous ne les aidons pas, c'est la famine. Ces pays aux économies dévastées subissent une perfusion permanente, de manière artificielle, car ils seraient bien incapables d'atteindre la moindre autonomie agricole, même avec tous les capitaux du monde.

C'est aussi cela, le drame. A savoir que nous faisons face à une vaste fuite en avant, qu'il n'existe aucune réflexion responsable ou de type long-terme dans les mentalités locales. Dès lors, la situation est condamnée à empirer, sans le moindre espoir d'amélioration ou même de rémission. C'est mathématique.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

Kikou :o

C'est reparti ! :o

Le ploblème du tiers monde est avant tout politique. En Afrique il y toutes les ressources nécessaires pour s'en sortir. Les responsables sont ceux qui foutent le b...!!

Lorsque un président prends une décision, que l'on est voté ou pas pour lui, il ne vient pas frappé à la porte pour savoir si je suis d'accord! Et encore faut-il que ce ne soit pas une dictature où on demande l'avis de personne! C'est en ce sens que je ne suis pas responsable de ce qui se passe.

Quant à trouver des solutions et bien ma foi, trouvons une solution pour éradiquer la guerre sur terre, les conflits géo-économico-politique, le racisme, la discrimination... Car rien y ait étranger à la faim dans le monde!

A ce propos, on n'arrive toujours pas à résoudre la misère en France ni en Europe!

La misère ne concerne pas seulement le continent Africain!

Lorsque l'on parle de la faim on parle aussi de la malnutrition et ses conséquences. On meurent de maladies.

Certes limitées, les solutions proposées et appliquées aujourd'hui sont principalement celles des ONG.

Parmi les personnes qui composent les ONG, il y en a qui se font tuer.

Sur place, parmi les casques bleus, il y en a qui se font tuer.

A part cela leur présence à peut-être sauvé une vie certes. Il y en a toujours autant qui meurent! ;)

Alors c'est génial pour cette vie sauvée! :snif:

Mais résoudre définitivement le problème demande plus!

Donc cela revient toujours au même. :o:snif: Je n'ais pas de solutions! :o

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

j'ai beau y réfléchir, je ne comprends toujours pas pourquoi les plus riches de ce monde ne se disent pas que cela ne peut pas durer. Avec les années, les problèmes de misères, pauvreté et autres calamités ne cessent d'augmenter, vu que le nombre d'habitants augmente sur la planète, et il y a de plus en plus de riches mais aussi de plus en plus de pauvres qui eux sont majoritaires en nombre. Comment peuvent-ils laisser faire et vivre comme si de rien était, en s'affichant de la façon dont ils le font, ignorant le reste de l'humanité. Et pourtant, sur un autre sujet mais qui m'amène à la même réflexion, il y a des dictateurs qui vivent très vieux et qui meurent dans leur lit. Il faut dire aussi que la pauvreté n'est pas quelque chose de nouveau, mais avec la surmédiatisation on est au courant, on la voit, on la craint et c'est peut être ça la réponse, chacun souhaite ne pas se trouver dans une telle situation. Encore une fois, pendant combien de temps, et que peut-on faire car je peux m'imaginer que cela a toujours existé, même dans des proportions moindre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Kikou :snif:

C'est reparti ! :snif:

Le ploblème du tiers monde est avant tout politique.

Non, il est d'abord démographique et social.

En Afrique il y toutes les ressources nécessaires pour s'en sortir.

Non. Dans la plupart des pays, il n'y a plus assez de surfaces agricoles (déjà qu'elles ne cessent de régresser du côté du Sahel). Certains états dépendent à près de 50% de l'aide alimentaire internationale, qu'il y ait guerre ou pas.

On ne peut pas développer la moindre économie viable sur ces bases.

Cette situation est tout simplement intenable, et ne peut que s'aggraver de façon exponentielle, puisque tous les 20-30 ans la population double (et ce, malgré d'effroyables conditions épidémiologiques).

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
korloff Membre 774 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Il y a donc de la prévention à faire au prêt des populations. Comme par exemple, limiter à 2 enfants maximum par couple !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)
j'ai beau y réfléchir, je ne comprends toujours pas pourquoi les plus riches de ce monde ne se disent pas que cela ne peut pas durer. Avec les années, les problèmes de misères, pauvreté et autres calamités ne cessent d'augmenter, vu que le nombre d'habitants augmente sur la planète, et il y a de plus en plus de riches mais aussi de plus en plus de pauvres qui eux sont majoritaires en nombre. Comment peuvent-ils laisser faire et vivre comme si de rien était, en s'affichant de la façon dont ils le font, ignorant le reste de l'humanité. Et pourtant, sur un autre sujet mais qui m'amène à la même réflexion, il y a des dictateurs qui vivent très vieux et qui meurent dans leur lit. Il faut dire aussi que la pauvreté n'est pas quelque chose de nouveau, mais avec la surmédiatisation on est au courant, on la voit, on la craint et c'est peut être ça la réponse, chacun souhaite ne pas se trouver dans une telle situation. Encore une fois, pendant combien de temps, et que peut-on faire car je peux m'imaginer que cela a toujours existé, même dans des proportions moindre.

Les plus riches de ce monde sont des êtres humains. Ce qui ne les empêches pas d'être bon ni d'être mauvais.

De plus il ne suffit pas de mettre la main au porte-monnaie pour résoudre un problème. Surtout qu'il ne s'agit pas de s'aprovisionner dans les supermachés et envoyer le tout par la poste!

Ceux sont les dirigeants de tous les états du monde qui peuvent changer quelque chose et encore!

Il y a tellement d'enjeux! :snif:

La faim dans le monde ça sert aussi les intérêts des gouvernements. :snif:

Non, il est d'abord démographique et social.

Dans la plupart des pays, il n'y a plus assez de surfaces agricoles (déjà qu'elles ne cessent de régresser du côté du Sahel). Certains états dépendent à près de 50% de l'aide alimentaire internationale, qu'il y ait guerre ou pas.

Ou ne peut pas développer la moindre économie viable sur ces bases.

Cette situation est tout simplement intenable, et ne peut que s'aggraver de façon exponentielle, puisque tous les 20-30 ans la population double (et ce, malgré les conditions épidémiologiques).

Justement!! Qui s'occupe des questions démographiques et sociales ? Il s'agit bien essentiellement de politique! Qui institue les règles d'un état ? Les lois sont faites par qui et pour qui ? Qui organise les conflits ? Qui gère l'économie du pays ? Qui décide des lois de l'économie ?

Qui décide de quoi et avec qui ?

La politique est un terme générique. Et c'est complexe.

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Justement!! Qui s'occupe des questions démographiques et sociales ? Il s'agit bien essentiellement de politique! Qui institue les règles d'un état ? Les lois sont faites par qui et pour qui ? Qui organise les conflits ? Qui gère l'économie du pays ? Qui décide des lois de l'économie ?

Qui décide de quoi et avec qui ?

La politique est un terme générique. Et c'est complexe.

J'ai l'impression que vous cherchez des boucs-émissaires faciles à une situation ou les responsabilités sont infiniment démultipliées...

La politique peut cadrer le social, mais la société n'est pas la politique (Et je dirais même: surtout dans les pays africains sub-saheliens). Par ailleurs, l'économie ne se "décide" pas, à moins que vous ne raisonniez en termes marxistes. Les décisions commencent ici avec les individus, et non avec d'hypothétiques grands manitous venus d'en haut. La complexité consisterait justement à ne pas confondre et tout mélanger des situations locales, nationales ou internationales, comme je crois que vous le faites.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dirtymonkey Membre 148 messages
Forumeur inspiré‚ 27ans
Posté(e)
Explications: la fin du colonialisme a fait place a un autre colonialisme. La brutalité ouverte de la métropole a fait place a une violence caché. C'est le neo colonialisme. Leurs armes: la dette et la faim. Par l'endettement, les Etats abdiquent leur souverainneté; par la faim qui en découle, les peuples agonisent et renoncent a la Liberté.

Bof, tu te trompes completement de bouc emissaire. Le FMI ou les pays "riches" ne sont pas responsable de la famine. En Afrique par exemple, la majorite des crises alimentaires sont due aux guerres tribale. La famine est une arme qu'utilise les rebelles ou les gouvernements pour atteindre des objectifs politiques.

Le second aspect important, c'est le SIDA qui ravage l'afrique (qui touche pres d'un cinquieme de la population active!!).

Enfin les changements climatiques et les lois commerciales injustes (dont font partie les subventions aux agriculteurs) font que lcertains africains ne peuvent pas vivre de leur agriculture.

Les guerres tribales...pourquoi les pays africains connaissent une situation politique trés instable ? La plupart de ces pays sont des création des anciennes puissances coloniales, qui au temps de la colonsation n'ont pas tenu compte des peuples indigenes qui peuplaient ces terres bien avant eux lors du découpage des terres. Des lors, les puissances coloniales parties, les peuples africains se sont retrouvé confronté a des guerre civiles et inter étatique. Donc le Nord a bien sa responsabilité dans les guerres, qui en effet créer de la misere! et que créé la misere ? du mecontentement, de l'extremisatoin, et donc de la guerre! Cercle vicieux !! et on pourrait penser que les puissances du Nord fassent quelque chose d'inteligent...mais non! la guerre est un moyen de gagner de l'argent! UN EXEMPLE: lors du massacre des utuh par les tutsi, certains pays du Nord (surtout la Chine), ont vendu pour des milions de dollars de machettes. Tu sais evidement a quoi ont servis ces machettes. L'Etat tenu par les Utuh s'est donc endetté pour acheter des armes pour massacrer les opposants aux regimes. Maintenant le pouvoir Utuh enlever, on demande aux survivants du massacre de payer la dette...des armes achetées pour les massacrer! Le scheme est le meme pour l'Irak de Sadamm!

De plus, on ne peut pas demander aux africains de se comporter comme des europpéens car il vivent dans la misere !!! Et c'est pas la misere de celui qui vit au RMI, c'est la misere de celui qui vit dans un pays décimé par la maladies, la famine etc... Tu cité le Sida, si le Sida ne peut pas etre efficacement combattu, c'est aprce que les créanciers n'ont en que faire! Ils imposent de telles conditions que les maladies ne peuvent pas etre combattu, tout ça dans une logique d'argent !!

Puis de toutes façon, ce que tu dis n'est pas absolument valable, puisque les pays pauvres et endétté ne sont pas tous en guerre (amérique latine, asie du sud est etc...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)
Justement!! Qui s'occupe des questions démographiques et sociales ? Il s'agit bien essentiellement de politique! Qui institue les règles d'un état ? Les lois sont faites par qui et pour qui ? Qui organise les conflits ? Qui gère l'économie du pays ? Qui décide des lois de l'économie ?

Qui décide de quoi et avec qui ?

La politique est un terme générique. Et c'est complexe.

J'ai l'impression que vous cherchez des boucs-émissaires faciles à une situation ou les responsabilités sont infiniment démultipliées...

La politique peut cadrer le social, mais la société n'est pas la politique (Et je dirais même: surtout dans les pays africains sub-saheliens). Par ailleurs, l'économie ne se "décide" pas, à moins que vous ne raisonniez en termes marxistes. Les décisions commencent ici avec les individus, et non avec d'hypothétiques grands manitous venus d'en haut. La complexité consisterait justement à ne pas confondre et tout mélanger des situations locales, nationales ou internationales, comme je crois que vous le fiates.

Oui je comprends. Imaginons faire une sorte de zoom arrière et de zoom avant sur le monde. Ne remarquerait-on pas que toutes les situations locales découlent des situations nationales et internationales et inversement ?

Ne serions-nous pas d'accord en fait ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Oui je comprends. Imaginons faire une sorte de zoom arrière et de zoom avant sur le monde. Ne remarquerait-on pas que toutes les situations locales découlent des situations nationales et internationales et inversement ?

Non. Penser ainsi me semble incroyablement simpliste.

Ne serions-nous pas d'accord en fait ?

Je ne crois pas.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

Voyez -vous le monde en des divisions parfaites qui n'ont aucune conséquences les unes sur les autres ?

Dans la nature tout est lié ou relié. Du monde le plus petit découle le monde le plus grand et inversement.

Rien n'est figé. La faim dans le monde ce n'est pas un problème qui subsiste sur une planète vierge.

Je reviens sur le terme de bouc émissaire que vous avez précédement employé. Je ne cherche pas des coupables. Agir individuellement c'est agir avec les limites imposés par la société.

Un peuple ne se relève jamais seul et ne tombent jamais seul. L'infrastructure même des nos sociétés ne le permet pas.

Ce qui se passe au-delà de nos frontières à des conséquences ici. A courtes ou à longues échéances.

Au cours de l'histoire humaine la famine à déjà été réglé dans d'autres territoires que celui de L'Afrique.

Les problèmes de démographie aussi par l'éducation de masse, l'urbanisation. Elle change les comportements.

Cela se fait partout y compris l'Afrique. L'éducation de masse et l'urbanisation concerne la machine politique. On en revient toujours au même.

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 146 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Je suis assez d'accord avec la position de PierreLebel, et la démonstration de l'athéologue sur le rôle de nos pays développés et leurs intérêts en afrique ou en amérique du sud parle d'elle même;

Bref, même si les problèmes de l'afrique ont des causes intrinsèques, sociales, etc ... il n'en est pas moins que le comportement de nos pays dits développés a été celui de charognards, et il le reste.

Bref, nous ne prenons de toute façon même pas le chemin d'une quelconque aide ou entraide avec ces pays, bien au contraire.

A part quelques ONG qui font un travail magnifique mais au final assez vain (bien qu'indispensable).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Le problème, c'est aussi le taux de natalité délirant de certains pays africains, lié également à des carences effroyables en matière sanitaire, et à un manque de terres cultivables, ou de pratiques écologiquement responsables (= durables).

En l'état actuel, ce continent semble voué à dépendre d'une aide alimentaire permanente. Tout accroissement de population de ces pays ne se fait désormais sur le dos du reste de la planète, c'est à dire de la charité internationale.

Si nous ne les aidons pas, c'est la famine. Ces économies dévastées pays subissent une perfusion permanente, de manière artificielle, car elles seraient bien incapables d'atteindre la moindre autonomie agricole, même avec tous les capitaux du monde.

C'est aussi cela, le drame. A savoir que nous faisons face à une vaste fuite en avant, qu'il n'existe aucune réflexion responsable ou de type long-terme dans les mentalités locales. Dès lors, la situation est condamnée à empirer, sans le moindre espoir d'amélioration ou même de rémission. C'est mathématique.

:snif::snif:;)

Mathématique, logique...tant d'un point de vue économique, démographique, géographique, social ou sanitaire.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Les guerres tribales...pourquoi les pays africains connaissent une situation politique trés instable ? La plupart de ces pays sont des création des anciennes puissances coloniales, qui au temps de la colonsation n'ont pas tenu compte des peuples indigenes qui peuplaient ces terres bien avant eux lors du découpage des terres.
Je te signale au passage, que des guerres tribales, il y en avait meme avant les blancs. D'autre part, tous les problemes de famines ne sont pas liees a la repartition des terres. Pour preuve le Zimbabwe qui, apres avoir voller les terres de tous les fermiers blancs, se sont retrouver avec une famine sur le dos parce que personne ne sait gerer l'agriculture. C'est completement stupide et inutile de surcrois. Les chinois, les indiens, les japonais en leur temps, eux ne se sont pas comporter de maniere si stupides et ont changer leur economies et leur habitudes de manieres graduelles et progressives.

UN EXEMPLE: lors du massacre des utuh par les tutsi, certains pays du Nord (surtout la Chine), ont vendu pour des milions de dollars de machettes. Tu sais evidement a quoi ont servis ces machettes. L'Etat tenu par les Utuh s'est donc endetté pour acheter des armes pour massacrer les opposants aux regimes. Maintenant le pouvoir Utuh enlever, on demande aux survivants du massacre de payer la dette...des armes achetées pour les massacrer!

Ton exemple n'a rien avoir. Deja tu comptes la chine parmi les pays du "Nord". :snif: D'autre part, la France et les Etats-Unis achettent aussi de nombreuses armes, c'est pas pour autant que la moitier de la France prend un malin plaisir a violer et a trucider l'autre!! ;)

De plus, on ne peut pas demander aux africains de se comporter comme des europpéens car il vivent dans la misere !!!

Mais enfin, c'est quoi ton raisonement? Que parce que les africains n'ont pas internet et ne se tape pas Star'Ac que c'est "OK" pour eux de proceder a des epurations ethniques?

Et je te rappelle au passage, que des guerres ethniques il y en a eu en Europe, il n'y a pas si longtemps, et que l'on est meme peut etre pas loin d'en avoir une autre. Donc n'essaye pas de justifier l'injustifiable.

Et c'est pas la misere de celui qui vit au RMI, c'est la misere de celui qui vit dans un pays décimé par la maladies, la famine etc... Tu cité le Sida, si le Sida ne peut pas etre efficacement combattu, c'est aprce que les créanciers n'ont en que faire! Ils imposent de telles conditions que les maladies ne peuvent pas etre combattu, tout ça dans une logique d'argent !!
Le SIDA, c'est l'une des rares maladies dont tu n'a pas besoin de beaucoup d'argents pour t'en premunir. Il suffit juste de faire attention ou tu mets ta queue... :snif: Donc pour les plus pauvre, c'est fidelite absolue, et ceux qui sont un peu plus riche, et bien c'est preservatif.

Puis de toutes façon, ce que tu dis n'est pas absolument valable, puisque les pays pauvres et endétté ne sont pas tous en guerre (amérique latine, asie du sud est etc...).

Et alors? Je te parle de mourir de faim.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)
Le problème, c'est aussi le taux de natalité délirant de certains pays africains, lié également à des carences effroyables en matière sanitaire, et à un manque de terres cultivables, ou de pratiques écologiquement responsables (= durables).

En l'état actuel, ce continent semble voué à dépendre d'une aide alimentaire permanente. Tout accroissement de population de ces pays ne se fait désormais sur le dos du reste de la planète, c'est à dire de la charité internationale.

Si nous ne les aidons pas, c'est la famine. Ces économies dévastées pays subissent une perfusion permanente, de manière artificielle, car elles seraient bien incapables d'atteindre la moindre autonomie agricole, même avec tous les capitaux du monde.

C'est aussi cela, le drame. A savoir que nous faisons face à une vaste fuite en avant, qu'il n'existe aucune réflexion responsable ou de type long-terme dans les mentalités locales. Dès lors, la situation est condamnée à empirer, sans le moindre espoir d'amélioration ou même de rémission. C'est mathématique.

Oui Stein!

Je cite : " Si nous ne les aidons pas, c'est la famine"

La famine est justement la raison pour laquelle les ONG sont sur place.

Partout où cela le nécessite ?

" nous " qui est-ce ?

L'Occident ?

Les ONG ?

D'où viennent-elles ?

Pour que tout fonctionne il y a bien des accords donnés pour leur présence.

N'y a t'il pas des Africains sur place qui y participent?

Tout le monde participe. Que cela ne soit pas parfait est évident! D'ailleurs sans aller jusqu'à parler de perfection, on

espére toujours une amélioration.

A tous les niveaux justement des personnes y travaillent.

Je pense dans le même temps que des personnes travaillent en ce qu'il en soit tout à fait autrement.

Avec une intention tout autre que celle de vouloir sauver quelqu'un.

C'est une lutte constante à tous les niveaux.

Tu dit aussi: "il n'existe aucune réflexion responsable".

Qu'en savons-nous réellement ?

Pourtant je suis amené a vouloir dire que des personnes à travers le monde se penchent jour après jour sur cette problèmatique.

Ne peut-on pas dire que ceux qui se battent pour les droits de l'homme ont une reflexion responsable ?

Il y a des textes, des lois..d'où sortent-ils ? D'une réflexion irresponsable ?

Une vie entière ne leur suffit pas à ce que leurs idées soient appliquées.

La question est donc pourquoi ne le sont elles pas ?

Est-ce que l'on empêche le fait qu'elles le soient ?

Si oui par qui et pour qu'elle raison ?

la ligue des droits de l'homme (entreautres organisation) est concernée par tout ce qui se passe en Afrique comme ailleurs.

Personne parce qu'il à une idée de génie va la sortir de sa poche convaincu qu'elle sera applaudit par tout le monde, puis acceptée puis appliquée! A moins d'être naîf ( à mon sens ) ou être quelqu'un de pur.

Que ce soit pour régler la faim dans le monde où tout autre ploblème.

Depuis le temps que le monde existe des gens se sont battus pour que leurs idées soient entendues au nom de l'Humanité.

Parmi ceux-là, il y en a qui ont été liquidés parce qu'ils génaient le ou les pouvoirs en place.

Que ces pouvoirs soient d'Occident ou d'ailleurs.

Il s'agit bien de politique dans le sens où rien n'est véritablement, totalement, définivement posssible si ce n'est pas approuvé par les pouvoirs politiques locaux, nationaux ou internationaux. Qui à mon sens eux-même obéissent à des obligations bien plus lucratives.

Le président Bush est intervenu militairement en Irak.

On se demande toujours si cette intervention est pour la paix des Irakiens ?

Ou bien est-ce pour le pétrole et la paix ?

Des exemples il y en à.

Une guerre ce n'est pas joli. C'est pas fait pour ça.

Il y a des intérêts économique entre autres.

L'armement est une économie.

La drogue est une économie.

L'industrie est une économie.

L'écologie est une économie.

Qu'un pays soit en guerre ou pas. Qu'un pays soit noyer ou pas sous un tsunami, tout à une répercussion. Une répercussion en chaîne.

Tout est dans tout.

Politique démographie c'est une seule et même chose. Je ne suis pas du tout contre ce que tu dit.

Je ne règlerais pas la famine. Je sais que je parle dans le vide. Je ne réglerais pas non plus la misère en France.

Lorsque je donne une pièce à un SDF je ne le sauve pas.

Je pense toujours que nous sommes d'accord. Mais nous nous exprimons différement. Pour terminer je dirais ceci: me demander de l'argent ou de la nourriture ou des médicaments dans l'idée que cela sauvera un être humain je n'y crois pas.

Si j'étais médecin je me dirais peut-être qu'il y à quelque chose à faire.

Soit dit en passant est-ce peut-être ce que le médecin de " l'Arche de Noé " s'est dit ? Il à 8 ans de prison!!! :snif: :snif:

Alors ma réponse à "Une personne meurt de faim toute les quatre secondes" : ;)

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bestMuse Membre 3 056 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

ssa fait très mal au coeur!en plus on a beau en parler à la fac et tout,on ne sait pas comment faire pour agir...dans la ville où je suis il n'y as pas vraiment de bonnes associations...il faudrait en créer une...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)
ssa fait très mal au coeur!en plus on a beau en parler à la fac et tout,on ne sait pas comment faire pour agir...dans la ville où je suis il n'y as pas vraiment de bonnes associations...il faudrait en créer une...

De quoi tu parle ? :snif:

Crée une association si tu veux. Ca occupe. :o Où veux-tu en venir ? ;)

Si tu veux sauver quelqu'un de la famine fais médecine et engage toi.

Si tu fais médecine et que tu souhaite fuir tes problèmes persos : engage toi! :snif:

Si tu penses manger.gif

emoticone-msn-nonnon.gif Engage toi!

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

PierreLebel,

Votre long baratin ne m'intéresse pas.

C'est à mon avis plus une longue succession de clichés moralisateurs qu'une véritable reflexion, et elle me semble traduire une profonde ignorance de la réalité vécue au quotidien de certains de ces pays. Il existe hélas un énorme décalage (voire une abime) entre vous et les gens au nom desquels vous croyez parler. Ce n'est pas avec des concepts abstraits et de la gesticulation politicienne que vous résolverez des problèmes de nature purement culturels ou sociologiques, dont les racines sont beaucoup plus complexes et diffuses que votre charabia compassionnel.

Vous vous y prenez dans le mauvais sens. Il faudrait que vous commenciez votre réflexion au niveau des individus, que vous commenciez d'abord par tenir compte de cette matérialité-là -qui n'est pas qu'une affaire de principes-, or vous faites exactement l'inverse, vous préférez apparemment le confort d'une réflexion facile que je qualifierai de démagogique.

Dans les cas qui nous concernent, chercher des coupables, des bouc-émissaires (même systémiques) n'a aucun sens. Or c'est ce que vous n'arrêtez pas de faire, à dénoncer l'un, avant de dénoncer l'autre. :snif:

---

Est-ce clair à présent, ou pensez-vous toujours que nous soyons sur la même longueur d'onde? :snif:

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant