Un constat sur notre pensée


Terraidea Membre 1 message
Baby Forumeur‚ 35ans
Posté(e)

Sur la mer toujours indomptée, les bateaux passent au gré des continents. Ils partent avec les marchandises déjà vendues d'un bout du monde à l'autre. Les grands ports où le contrôle est renforcé. La responsabilité est mise à l'épreuve des richesses que peuvent contenir ces cargos. Il sont à la fois la dépendance et le contrôle de nos économies qui commence à être de plus en plus disséqué.

A travers a dérive des barques sur l'océan, il y a des voyageurs. Ils emportent avec eux l'espoir d'une vie meilleur. Le monde est en perpétuelle émigration. Le mouvement des capitaux ne fait qu'accentuer ce phénomène. C'est à dire une accentuation des différences. De la nourriture jeté par les fenêtres et des gens qui meurent de faim.

Des merveilles consacrés à l'exposition de sa richesse. Le trafic en tout genre. La lutte contre l'harmonisation des entités internationales à déjà depuis longtemps commencé.

La décision des peuples est souvent contradictoire en prise d'avantages et inconvénient. Et même le Saint Siège agit avec les armes de la modernité. L'influence des mass media ne cessera de captiver les foules de citoyenneté détourné. Et le contraire comme les mouvements intellectuelles se laissent aliéner par le pouvoir de créer un monde selon une vision propre et partagée. Celle ci est chargé de liberté rationalisés à une idée.

Mais pourquoi compartimenter chaque mouvement vers des directions contradictoires. Il faut évidemment pouvoir raisonner pour comprendre que chaque idée à son pour et son contre. La science économique est toujours autonome dans ses choix et n'évoluera que si notre condition s'améliorera.

Que de choix quand la terre est prise dans l'étau des contradictions. L'agriculture chimique ou biologique ? Revenir à des principes ou avancer sont des choix difficiles. Tout cela crée des polémiques qui ne cessent d'enfler le discours des politiques sur les sujets de fond.

Tour répond à un calcul médiatoral et tout finira plus ou moins à une réponse multiplié par la compréhension de chacun et de chaque groupe. C'est comme cela que l'humanité avance, justifier un préjugé qui rempli sans cesse notre essence d'incertitude alors réfléchissons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

j'ajouterais qu'il y a derrière tout cela, l'individualisme de chacun, il faut trouver sa place dans cette masse mouvante, bousculer les uns et les autres pour survivre. Il y a la sélection, qui se fait par l'âge, car âge est synonyme de rentabilité, et que faire des vieux, c'est un problème, c'est une peur que personne ne souhaite mettre en avant car dans la société actuelle, il y a le paraître donc l'âge, la sélection se fait toute seule. Et puis la mort, encore un problème dans notre société, bénéfique pour les uns avec le marché de la mort, un problème à venir pour nos gouvernants, où enterrer nos morts ? La solution, la crémation de plus en plus répandue. Et puis après, les croyants ont une idée sur l'après-vie, les athés ne croient pas donc pas de problèmes, il n 'y a plus rien. L'avenir de la pensée de nos morts ? Aurons-nous le temps d'y penser, la survie sera de plus en plus difficile par le nombre d'humains et la sélection pour la survie.

Reste le problème de la souffrance dans son ensemble, cet état second qui enlève bon nombre de possibilités. Comment ce problème sera-t-il traité ? je ne sais pas et ne peux pas me l'imaginer, j'espère seulement que nous garderons le respect de la valeur humaine. Et puis quand je regarde l'évolution de la société depuis l'ère préhistorique, je me dis que nous avons quand même progressés dans le bon sens et qu'il n'y a pas de raison pour que cela ne continue pas, l'essentiel c'est la démocratie, le gouvernement du peuple par le peuple au travers d'élus par lui.

Ceci n'est qu'une réflexion de notre façon de vivre dans l'avenir pas si lointain :snif:

Je reste optimiste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caïus Membre 58 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
l'essentiel c'est la démocratie, le gouvernement du peuple par le peuple au travers d'élus par lui.

Ceci n'est qu'une réflexion de notre façon de vivre dans l'avenir pas si lointain :snif:

Je reste optimiste.

Tu restes surtout stupide de croire que les élus actuels représentent le peuple en quoi que ce soit, avant ou après leurs accessions à leurs postes respectifs.

Les magistrats patriciens étaient bien plus honnêtes avec eux même et avec la plèbe que les abrutis que tu encourages actuellement.

Et une autre précision : depuis l'âge préhistorique, l'homme a bien évolué, mais le point culminant en était mon époque. Depuis, vous n'êtes que sur une pente fatale vers la détérioration de tout ce que vous n'avez même jamais connu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
l'essentiel c'est la démocratie, le gouvernement du peuple par le peuple au travers d'élus par lui.

Ceci n'est qu'une réflexion de notre façon de vivre dans l'avenir pas si lointain :snif:

Je reste optimiste.

Tu restes surtout stupide de croire que les élus actuels représentent le peuple en quoi que ce soit, avant ou après leurs accessions à leurs postes respectifs.

Les magistrats patriciens étaient bien plus honnêtes avec eux même et avec la plèbe que les abrutis que tu encourages actuellement.

Et une autre précision : depuis l'âge préhistorique, l'homme a bien évolué, mais le point culminant en était mon époque. Depuis, vous n'êtes que sur une pente fatale vers la détérioration de tout ce que vous n'avez même jamais connu.

Je suis d'accord sur le point qu'une paresse intellectuelle pousse à ne pas remettre en cause la démocratie. "La fin de l'histoire" de Francis Fukuyama est assez éloquent sur le sujet.

Doit-on arrêter de réfléchir en prônant que ce système politique est le meilleur ?

Dans ce cas, comment se fait-il qu'elle ne soit justment et efficacement appliquée nulle part.

PS : en ce qui concerne la grandeur de Rome, elle eut comme revers une belle dégringolade ! ;) Pont culminant aussi dans l'abîme. Peut on avoir la grandeur sans la décadence, peut-on avoir la démocratie sans un peu de tyrannie ?

Peut-on avoir le beurre et l'argent du beurre ?

Il est grand temps de continuer à réfléchir à nos systèmes politique. Peut-être plus que jamais. (et je suis pour le Triumvirat :snif: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caïus Membre 58 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Oh mais exactement, quand on parle d'apogée, la période de déclin qui suit est inévitable. Mais tant qu'à vivre dans la décadence et la chute, autant avoir goûté à l'ivresse des sommets dirons nous.

Or donc, ce qui me fait réellement rire, c'est la persistance à ne pas vouloir appliquer la démocratie originelle, celle des grecques, celle des athéniens plus particulièrement, assurant plus d'égalité pour moins de monde. Et je fais ici un résumé sommaire de cette vaste question.

Ce qui est la réponse à ta question. L'homme ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre, pas plus que la beurette en même temps.

En revanche, il peut accéder à une relative égalité, un vrai processus démocratique s'il accepte de remettre en cause certains principes régressistes dans lesquels il est engoncé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

egalité athénienne :snif::snif:;):o:o

apprenez déjà ce qu'est la démocratie athénienne avec tous ses exclus et on en reparle

Caius c'est quoi ce point culminant ? La république avant la 2e guerre punique ? ou entre celle ci et Auguste ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caïus Membre 58 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Or donc, ce qui me fait réellement rire, c'est la persistance à ne pas vouloir appliquer la démocratie originelle, celle des grecques, celle des athéniens plus particulièrement, assurant plus d'égalité pour moins de monde. Et je fais ici un résumé sommaire de cette vaste question.
egalité athénienne :snif::snif:;):o:o

apprenez déjà ce qu'est la démocratie athénienne avec tous ses exclus et on en reparle

Ne te fais pas moins malin que tu ne l'es déjà, je trouve cela indigne. Répéter ce que je viens de dire est fat et impertinent, surtout lorsque l'on ne le comprend pas.

Ensuite, sache jeune sot, que l'apogée de l'Empire n'est, comme son nom l'indique, pas sous la république, bien que certaines formes en soient conservées pour que le peuple ne crie pas au scandale, à la royauté et bien d'autres malversations.

Or donc, renseigne toi un peu avant de venir t'étendre sur les dalles du marbre de mon immuabilité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Bravo tu viens d'arriver et tu m'attaques sur ma jeunesse :snif::snif:

Je connais bien la période républicaine et le principat d'Auguste. Donc on en reparle et si tu veux dans la partie histoire. Car l'assassinat de toi et ton frère puis 100 ans plus tard de César montre l'intérêt de la majorité des patriciens pour la plèbe

Pour la démocratie athénienne je n'avais pas vu cette phrase cité en gras autant pour moi ;) . Mais bon de la démocratie assurant de l'égalité avec moins de monde, c'est faire un affront à l'évolution de la pensée démocratique. Car l'égalité se doit être pour tout le monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caïus Membre 58 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Le principat d'Auguste est fondateur, mais n'est en aucun cas l'apogée du mouvement impérial lancé par celui ci. Princeps senatus, tel fut son titre, parmis tant d'autres, mais la suite n'en est que plus intéressante.

Et les évolutions de la démocratie en reviennent à ce que je disais. A savoir qu'elles ont été effectuées par des faibles, pour des faibles. La cohésion sociale était parfaite chez nos voisins grecs, de par ce même cloisonnement qu'on pourrait targuer d'inégalitaire. Mais qui au final, laissait les femmes participer aux fêtes religieuses, donnait une implication plus importante du citoyen actif dans les affaires de la cité et rendait une fresque haute en couleur de pensées brillantes.

Alors que maintenant, on a des pédés comme Alain Soral comme penseurs. T'as qu'à voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

traité quelqu'un de PD sans parler de la forme est plutot présomptueux. Non je te conseil plutôt de Tocqueville ou Spinoza.

Rien que la manière dont tu parles en te faisant passer pour Caius, à rêver de la Rome millénariste montre que ta pensée est plutôt conservatrice

La cohésion sociale chez les grecs laisse moir rire avec le principe d'ostracisme qui fait que des traitres en faveur d'une personne ostracisés pouvaient trahir leur cité. Périclès qui a abusée de position de stratege pour se faire réélir et installer ensuite sa descendance au centre du pouvoir. Et pour l'instant la démocratie athénienne a vécu moins longtemps que celle des Etats Unis ou a duré aussi longtemps que la 3e république

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Terraidea ton post me fait mal a la tête.... pourquoi chercher a compliquer une idée en tournant tes phrases comme ca ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caïus Membre 58 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

C'est pitoyable. Tu mélanges histoire et mémoire, anachronismes et manque de rigueur.

Je vais répondre rapidement, parce que sinon demain on y est encore. Tocqueville, ou Spinoza, sont tous deux, comme les autres, des têtes trop pleines qui théorisent, et Tocqueville n'est qu'un parvenu donnant des leçons. Préfère donc Machiavel si tu veux t'instruire un jour.

Ensuite, comme je l'ai précisé dans un autre des sujets de votre affreux forum, je suis Julius Cesar, pour ne pas donner mes titres entièrement, sinon on en a pour des plombes. Tu apprendras que Caïus est une de mes appellations . Enfin bref, l'esprit conservateur, tu pourras repasser. Nous sommes dans le temps que je t'évoque, si tu refuses de le voir, libre à toi.

Tes exemples ne valent rien. L'ostracisme est tombé en désuétude dès après la mort de Périclès, lorsque Hyperbolos a tenté de faire ostraciser Alcibiade, neveu de Périclès, donc de la famille des Alcméonides. Mais celui-ci a fait front commun avec Nicias, artisant de la paix du même nom en 421, et c'est Hyperbolos qui a été ostracisé. A partir de là, les querelles sont passées sous la coupe des tribunaux publics. Et je te précise que l'ostracisme est une mesure d'auto-régulation de la cité, permettant souvent de chasser un personnage acquérant trop d'importance, trop de pouvoir, et d'éviter ainsi la tyrannie.

Ensuite, cesse d'établir des comparaisons plus que bancales. La démocratie athénienne n'est pas la démocratie américaine, comme la synmachie athénienne, l'hégémon de la cité d'Athènes sur la Ligue de Délos n'est pas la tête de la direction des opérations de la seconde guerre mondiale par les USA. Oppose ce qui est opposable. La démocratie athénienne a duré, et s'est opposé idéologiquement avec les lacédémoniens, la ligue du péloponnèse ainsi que les perses.

Beaucoup plus de crédit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Clair que tu connais bien l'histoire de la démocratie athénienne mais elle est loin d'être parfaite. Notamment avec cet ostracisme, louable qu'elle soit cette mesure n'amène pas une certaine réussite idéale dans la démocratie.

Tocqueville a su définir la contrariété entre égalité et liberté, que l'un se fait au dépend de l'autre bien avant la mise en place du communisme.

Tu me parles de Machiavel certes mais a tu lus l'anti machiavel de Frédéric II de Prusse qui est encore plus réaliste dans les temps qui courent.

Tu me dis d'arrêter de comparer la démocratie athénienne avec celle des USA, mais force est de consater que cette dernière avec les évolutions du temps a plus tenu que celle des athéniens.

Et que la mise en place d'une démocratie au niveau d'une cité est plus facilement applicable que dans un pays ou dans une ligue.

La démocratie athénienne n'est plus valable depuis la mise en théorie des idées socialistes et communistes qui sont largement plus égalitaires que la démocratie athénienne.

Je ne fait pas compte de la mémoire contrairement à toi qui prône des idées antiques alors que la société et les mentalités ont totalement évolués depuis.

Déjà ce prendre pour Caius Julius César montre combien tu es imbu de ta personnalité et de ne pas prendre en compte les évolutions faites depuis 2000 ans. Etre nostalgique de ce temps fait que tu vis en total décalage avec notre époque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant