Faut t'il être inintelligent pour croire en la bible?

Faut t'il être inintelligent pour croire en la bible?   70 membres ont voté

  1. 1. Faut t'il être inintelligent pour croire en la bible?

    • Oui
      25
    • Non
      45

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Lord Crazy Membre 49 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)
1/ Parfait n'est pas humain, mais divin *prend un air illuminé avec un effet lumière*

3/ Tu penses qu'Antonio Banderas quand il dit qu'il est un latin lover?

1) Après 1, c'est 2.

2) Bougnoule est un terme préjoratif.

3) Tu as fait exprès d'attendre avant de mettre le 2 pour que je passe pour un fou !

Modifié par Lord Crazy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Je voulais juste faire passé mon message en prenant ta phrase comme excuse pour monologuer. Et puis, j'avais aussi comprit que tu étais croyant et que tu te plaignais que tu ne saches pas t'exprimer à cause des copiers/collers de l'autre type ( remarque : le nombre de s dans copier est théoriquement le même que dans coller fin de remarque ).

P.S : ton pseudo est assez stupide et je parle pas de ton non avatar

Lord Crazi tu as bien jugé Bougnoule lover bonne logique bravissimo! C'est toujours agréable de voir qu'il y en a qui ne sans laissent pas passer!

Mais il faut comprendre Bougnoule lover il lui faut bien quelle que chose pour critiqué puis qu'il na pas d'arguments! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

@Lord Crazy:1&3/ Regarde l'heure de l'édition, et à quelle heure tu as posté.

2/ Je suis marocain, auto-dérision tu connais?

Ralala Fed' mauvaise foi quand tu nous tiens

De plus, je te serais gré de ne pas interférer entre Lord Crazy et moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
@Lord Crazy:1&3/ Regarde l'heure de l'édition, et à quelle heure tu as posté.

2/ Je suis marocain, auto-dérision tu connais?

Ralala Fed' mauvaise foi quand tu nous tiens

De plus, je te serais gré de ne pas interférer entre Lord Crazy et moi.

Mon cher Bourguigniopicient lover Si je veux interféré je le ferait Na! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Ca vole carrément à ras terre là.

Modifié par Bougnoule lover

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Je voulais juste faire passé mon message en prenant ta phrase comme excuse pour monologuer. Et puis, j'avais aussi comprit que tu étais croyant et que tu te plaignais que tu ne saches pas t'exprimer à cause des copiers/collers de l'autre type ( remarque : le nombre de s dans copier est théoriquement le même que dans coller fin de remarque ).

P.S : ton pseudo est assez stupide et je parle pas de ton non avatar

Lord Crazi tu as bien jugé Bougnoule lover bonne logique bravissimo! C'est toujours agréable de voir qu'il y en a qui ne sans laissent pas passer!

Mais il faut comprendre Bougnoule lover il lui faut bien quelle que chose pour critiqué puis qu'il na pas d'arguments! :o

Comment peut-on prétendre savoir qui juge bien qui ?? :o

Surtout à travers internet ?? ;) C'est soit de l'humour, soit de la prétention ! (mais là, ce n'est que mon jugement... :o )

Khris :

1 - Noé n'a pas existé.

2 - Bien sur que non. C'est un mythe, et en ce sens, il a toute son importance.

3 - Adam est éve est un mythe inspiré de nombreux mythe du moyen-oriental et d'Asie.

4 - C'est une bonne question. Pour ma part je dirai que je n'en sait rien. Ma réponse est plutôt non, mais je ne peux ignorer que ce symbole a quelques pertinences, quant au faite notamment que l'homme se perd quand il se prend pour Dieu ou pour le maître du monde.

Fedayin Feal : Et Oui! Tu la admis!

Tu admets que la bible et remplie de faussetés? Braveau Khris!

Un mythe n'est pas une "fausseté" ! Les enseignements qu'ils apportent peuvent être grands et c'est en ça que les croyants suivent la Bible. Les histoires sont des moyens mémo-techniques forts, des illustrations efficaces de situations de la vie. Il y a surement une part de Vérité.

On est seul face à un texte. C'est toujours nous qui faisons la différence, à moins d'être pris dans un système d'endoctrinement tels les plus ultra-religieux, les dévots, les fanatiques.

Il faut justement être assez intelligent pour ne pas prendre le texte de la Bible au premier degré et comme vérité essentielle. La vérité, elle est dans la vie. En vrai. Se servir d'un livre -Bible ou pas- est intelligent.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)
La question du sexisme biblique.

Donc, pourquoi la Bible serait-elle sexiste ?

La première chose à examiner est le contexte historique.

La Bible a été rédigée à plusieurs périodes différentes (entre le premier écrit de l'Ancien Testament et le dernier du Nouveau, de l'eau a coulé sous les ponts).

Mais, toujours, la Bible a été écrite dans un climat patriarcal qui véhiculait des valeurs sexistes.

La place de la femme dans la société à l'époque diffère énormément d'aujourd'hui. La fin des valeurs machistes n'est arrivée que tardivement, avec les mouvements féministes (XIXème, XXième).

La deuxième chose à regarder est le texte en lui-même. La lecture de la Bible permet de se rendre compte sans doute possible du sexisme de l'ouvrage. Bien évidemment, pour se faire une idée, il vaut mieux lire le livre dans intégralité.

Que les contextes dans lequels ont été écrit les livres de la Bible soit majoritairement patriarcales et "sexistes" est une évidence de fait. Ma première interrogation est de savoir pourquoi, sachant cela, tu n'as pas rappelé cette évidence lorsque tu as cité les passages sexistes? Il aura fallu que je te le demande pour que tu le fasse. Cette méthode me semble trés peu honnête et peu en accord avec une recherche et une critique sérieuse des faits et de la vérité. Les seuls autres personnes qui usent, à ma connaissance, de tels procédés (citer sans contextualiser ni confronter) sont les extrêmistes religieux.

Tu dis: "Bien évidemment, pour se faire une idée, il vaut mieux lire le livre dans son intégralité." Très juste. Mais alors, puisque tu sembles te soucier de ceux qui ne l'ont pas lu, pourquoi ne cites-tu pas aussi les passages qui démontre dans la Bible les grandes avancées idéologiques sur le statut des femmes? Je vais y revenir plus loin, et par soucis de vérité, les présenter.

Car effectivement, je ne sais pas trop ce qui te motive. En tout cas pas une volonté de vérité et d'honnêteté intellectuelle. Ce qui nous différencies c'est que lorsque moi je reconnais que les passages de Saint Paul cités sont pour certains sexistes, toi tu n'as pas le courage de reconnaitre et montrer l'autre versant du problème. Tu t'arrêtes à la thèse et en fait une conclusion. Tous auteur honnête fait aussi une anti-thèse. Sauf les idéologues.

A ce propos tu finis par répondre à certaines de mes questions, et cela car j'ai "insisté lourdement" dis-tu. Je trouve triste de fuir le débat, à tel point qu'il faut que tes contradicteurs "insiste lourdement" pour espérer avoir une réponse. Soit c'est une preuve de mépris pour ceux qui ne pensent pas comme toi, soit c'est une peur de la remise en cause de tes thèses. Je constate d'ailleurs que tu n'as pas pris la peine de répondre à toutes mes questions, effectuant une sorte de "censure". Y'a-t-il des questions qui te gênent? Je prendrai ça pour un oubli, et je remet une de mes questions sans réponse à la fin de mon post dans l'espoir que tu y prêtes attention.

Allons au coeur du sujet.

Tu l'as approuvé: Saint Paul n'est pas le Christ. En tant que Chrétiens, donc croyants au Christ en Jésus de Nazareth, nous avons comme livres principaux et fondamentaux les Evangiles. Je rappel que les quatres évangiles sont des livres parmis les dizaines de livres qui composent la Bible (ce chiffre change légérement selon les confessions protestantes ou catholiques).

La première de tes erreurs est de considérer la Bible comme un tout unique et indissociable. Dire "la Bible est sexiste" est déjà un non-sens lamentable. Car "la Bible" n'est rien, elle est un ensemble d'ouvrages couvrant plusieurs siècles qu'il faut comprendre dans leurs ensembles et dans leurs spécificités. Certe, on utilise souvent "la Bible" comme convention, pour aller plus vite. je le fais parfois moi-même, d'ailleurs. Mais réduire à ce point une somme de livres de plusieurs siècles, écrit en lieux, temps et styles différents avec un simple terme aussi moderne que "sexisme" tiens plus de l'anachronisme idéologique ignorant que de la critique constructive.

Mais passons. Il n'est pas donc, pour nous chrétiens, de personnage plus important, de paroles plus essentielles et d'exemple plus pertinent que celle du Christ, de Jésus. C'est à dire de sa vie et de ses paroles repris par les évangiles et par certains passages des lettres de Saint Paul. Les passages que tu cites ne sont absolument pas issus du Christ lui-même mais sont des points de vue propre à Paul.

Permet moi donc de rappeler les positions de Jésus, du Christ, sur la question des femmes:

Tu l'as rappelé: à l'époque du Christ la pensée juive est très largement défavorable aux femmes. A tel point que l'homme peux répudier la femme selon son désir, mais la femme elle n'en a pas le droit. Elle est mineur. Cela, le Christ va le remettre en cause. Il interdit la répudiation des femmes et ne permet plus aux hommes de les répudier. (Luc 16, 18; Mt 19, 2-12; Mc 10, 1-12) Il interdit donc complétement le divorce alors que celui-ci été autorisé aux hommes; hommes et femmes se retrouvent alors à égalité de droit.

Est-ce à dire que Jésus, en interdisant le divorce, crée des régles bornés et rigides? Bien sur que non. Prêchant la compassion et l'Amour, il ne reproche pas à la samaritaine, lorsqu'il la croise au puit, d'avoir eu cinq maris et d'être actuellement avec un amant! (Jn 4, 6-27). On a vu religieux plus rigide. Alors même qu'il ordonne un commandement, il ne condamne pas les entorses à ce réglements car prime sur la loi l'Amour. (C'est d'ailleurs dans un des textes de Saint Paul que tu n'as pas l'habitude de citer!)

Dans cette logique de non-jugement et de compassion, il va faire un acte plus important et plus extraordinaire encore.

Tu n'es pas sans savoir qu'à cette époque l'adultère est un acte qui justifie une condamnation à mort. Mais seulement pour les femmes, evidemment! Lorsque que devant ses yeux une femme va subir la lapidation pour adultère, Jésus s'interpose. Il renvoie les bourreaux à leurs propres crimes et refuse de la condamner. "je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pêche plus." Ce fesant, il abolit la lapidation des femmes adultéres. (Jn 8, 1-11)

Tu as eu cette remarque: "Cela conforte mon opinion négative des religions : au nom de Dieu la femme est reléguée dans la cuisine." Eh bien c'est là une affirmation d'une grande bêtise, car si tu avais lu les textes que tu condamnes à tes préjugés idiots tu n'aurais jamais sortit une phrase aussi stupide. Les copier/coller de sites de progande anti-religieux ne permettent évidemment pas de se rendre intelligent.

Car voici une histoire qui contredit complétement ton hallucination, preuve de la modernité des évangiles: alors que Jésus arrive chez deux soeurs, Marthe et Marie, l'une s'active "à la cuisine" pour accueillir Jésus et l'autre se place à côté de lui et l'écoute. A l'époque normalement seul les hommes peuvent écouter et participer aux discutions. Ce qui n'échappe pas à Marthe qui dit, voyant que sa soeur ne fait rien, "Seigneur, cela ne te fait rien? Ma soeur me laisse seule faire le service." Et elle lui demande même d'user de son autorité d'homme pour rappeler Marie à l'ordre: "Dis-lui donc de m'aider." Alors, au lieu de "renvoyer la femme à la cuisine", il répond: "Marthe, Marthe, tu t'inquiétes et tu t'agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisit la meilleure part: elle ne lui sera pas enlevé" (Lc 10, 38-42) Ainsi donc la femme est aussi légitime que l'homme pour prendre part aux discutions religieuses et à la vie intellectuelle.

Malgrés le fait que Saint Paul soit l'apôtre le plus révolutionnaire, il n'entendra pas cette recommandation est aura certains propos malheureux que tu cites. On ne change malheureusement pas les hommes du jour au lendemain.

Il y'a d'autres points importants.Les évangiles rétablissent même la valeur du témoignage des femmes. Alors qu'à cette époque le témoignage d'une femme ne compte pas, les évangiles nous racontes que lorsque Jésus ressuscite, et annonce sa victoire sur la mort (c'est à dire le fondement de la foi chrétienne!) la première personne à qui il fait porter ce témoignage est une femme!

Pour finir, je rappel que les disciples du Christ comptent de nombreuses femmes, chose inhabituelle à l'époque. Aucune autre école de pensée religieuse ou philosophique de l'époque ne donnent autant de place aux femmes! Ni les Juifs, ni les Samaritains, ni les Grecs, ni aucune autres. Elles n'y sont tous simplement pas admisent.

Il y'aurai encore de très nombreux exemples et même dans les lettres de Saint Paul. Mais je vois que j'ai encore fait un paté trop long! Merci à tous ceux qui auront eux le courage de tous lire!

Ceci pour dire que je m'étonne du fait que tu n'es pas parlé de tous cela. Cela n'est-il pas dans la Bible? Mais il semble maintenant évident que ce n'est pas la vérité que tu recherches. C'est d'abord et avant tous la propagation de ton anti-cléricalisme et de ta haine des religions. Tu uses pour cela des mêmes armes que les fanatiques religieux et ainsi, tu joues leur jeu. Ton scientisme rudimentaire est une insulte à ceux qui aiment la vérité et le travail intellectuel rigoureux. Dommage.

Pour finir, voici une des questions auquelles tu n'as pas voulu répondre: Peux-tu me dire, si ton explication est vraie (c'est à dire si les miracles de guérisons sont inventés dans le but exclusif de convertir par le merveilleux), pourquoi les rédacteurs des Evangiles n'ont pas inventés un miracle encore bien plus grand, bien plus merveilleux et pour le coup bien plus percutant, en fesant échapper Jésus à sa crucifixions (scandale pour l'époque) et en lui permettant d'anéantir ses bourreaux?

Modifié par Khris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Crow
Invité The Crow Invités 0 message
Posté(e)
Je voulais juste faire passé mon message en prenant ta phrase comme excuse pour monologuer. Et puis, j'avais aussi comprit que tu étais croyant et que tu te plaignais que tu ne saches pas t'exprimer à cause des copiers/collers de l'autre type ( remarque : le nombre de s dans copier est théoriquement le même que dans coller fin de remarque ).

P.S : ton pseudo est assez stupide et je parle pas de ton non avatar

Lord Crazi tu as bien jugé Bougnoule lover bonne logique bravissimo! C'est toujours agréable de voir qu'il y en a qui ne sans laissent pas passer!

Mais il faut comprendre Bougnoule lover il lui faut bien quelle que chose pour critiqué puis qu'il na pas d'arguments! ;)

enfin,ont,lui,repond,et,avec,justice,,,nice,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Awaxx Membre 881 messages
Forumeur accro‚ 42ans
Posté(e)

Admettons qu'il faut etre con pour croire en la Bible.

Admettons que les religions soient nulles.

Tu proposes quoi Fed ?

Il faut justement être assez intelligent pour ne pas prendre le texte de la Bible au premier degré et comme vérité essentielle. La vérité, elle est dans la vie. En vrai. Se servir d'un livre -Bible ou pas- est intelligent.

;)

Et tu trouve normal que la femme obéisse à son mari comme le fils obéi à son père ? :o:o:o

Mais on est au XXIème siècle, plus à l'âge de pierre ! :snif:

Je trouve profondément scandaleux cette attitude sexiste et inqualifiable. Cela conforte mon opinion négative des religions : au nom de Dieu la feme est reléguée dans la cuisine.

Tu le fais expres ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Que les contextes dans lequels ont été écrit les livres de la Bible soit majoritairement patriarcales et "sexistes" est une évidence de fait.
Parfait, donc tu es d'accord que ce contexte à rendu la Bible sexiste ?

Je passe sur les Hors-sujet sur Jésus, je parlais du sexisme de la Bible, pas de Jésus (la Bible et Jésus, ce n'est pas vraiment la même chose) et je passe aussi sur les attaques ad hominem.

Les passages que tu cites ne sont absolument pas issus du Christ lui-même mais sont des points de vue propre à Paul.
Bien sûr, c'est Paul qui a écrit l'Ancien Testament ;):o

Tu fais là un très grave anachronisme. Le sexisme de la Bible repose essentiellement dans l'Ancien Testament et les textes de Paul (mais pas uniquement, certains passages de l'évangile restent discutables).

Pour finir, voici une des questions auquelles tu n'as pas voulu répondre: Peux-tu me dire, si ton explication est vraie (c'est à dire si les miracles de guérisons sont inventés dans le but exclusif de convertir par le merveilleux), pourquoi les rédacteurs des Evangiles n'ont pas inventés un miracle encore bien plus grand, bien plus merveilleux et pour le coup bien plus percutant, en fesant échapper Jésus à sa crucifixions (scandale pour l'époque) et en lui permettant d'anéantir ses bourreaux?

Lol, il faut que le miracle soit invérifiable, sinon il aurait été nié facilement.

Si Jésus avait pu "anéantir ses ennemis", qui l'aurait cru, sachant qu'aucun romain n'était mort ?

Croirais-tu, toi, aujurd'hui un prophète qui dirait avoir anéanti Bush ? Alors que Bush dirige encore les USA ?

En plus, la mort de Jésus permet d'éviter de lui demander de refaire des miracles :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)
Je passe sur les Hors-sujet sur Jésus, je parlais du sexisme de la Bible, pas de Jésus (la Bible et Jésus, ce n'est pas vraiment la même chose) et je passe aussi sur les attaques ad hominem.

Bien sûr, c'est Paul qui a écrit l'Ancien Testament :o:o

Tu fais là un très grave anachronisme. Le sexisme de la Bible repose essentiellement dans l'Ancien Testament et les textes de Paul (mais pas uniquement, certains passages de l'évangile restent discutables).

;) On voit la stupidité d'un argumentaire qui "passe" sur Jésus pour parler du "sexisme" de la Bible. Je n'en dit pas plus, n'importe quelle personne qui n'est pas pris par un dogmatisme risisible remarquera que la Bible chrétienne contient Jésus et que les évangiles sont un piliers de la foi chrétienne. Franchement, si tu penses que les gens sont assez bête pour adhérer à une vision qui ne prend en compte que ce qu'elle veut bien voir, alors tu t'adresses aux gens sans esprit critique.

Une seule preuve. Tu dis: mais pas uniquement, certains passages de l'évangile restent discutables . Qui serait assez idiot pour ne pas voir que quand je cite les évangiles sur les apports fait à la condition des femmes c'est "hors-sujet", par contre toi tu peux le faire pour les passages "discutables" (que j'aimerai bien voir!)

Les idéologues prennent toujours autant les autres pour des crétins. :o

Lol, il faut que le miracle soit invérifiable, sinon il aurait été nié facilement.

Si Jésus avait pu "anéantir ses ennemis", qui l'aurait cru, sachant qu'aucun romain n'était mort ?

Croirais-tu, toi, aujurd'hui un prophète qui dirait avoir anéanti Bush ? Alors que Bush dirige encore les USA ?

En plus, la mort de Jésus permet d'éviter de lui demander de refaire des miracles

Alors c'est ici que l'inculture atteint son paroxysme. Je remarque qu'aucun des historiens ou éxegétes travaillant sur cette période ne reprend le 100éme de tes thèses farfelus.

D'abord il y'a des miracles dans les évangiles tout aussi important, d'une ampleur presque aussi grande, comme la terre qui tremble à Jérusalem à la mort de Jésus. Sans parler des "foules" de gens qui suivent Jésus, alors que l'on a aucune trace de ces évenements historiquement parlant. Bref, les évangélistes n'ont pas peur de faire intervenir des miracles qui soit historiquement peu crédible. Ils auraient donc très bien pu faire échapper Jésus de sa mort si ils n'étaient que des menteurs. C'est ce que pensent tous les chercheurs travaillants sur le sujet.

De plus, ton exlication est plus de bancale. Tu sous entend que les évangélistes ont inventés la mort de Jésus. Ce que, de la même façon, tous les historiens rejets.

Explique moi si les évangélistes ont inventés la mort de Jésus, pourquoi l'on-t-il fait créver de la manière la plus honteuse pour l'époque? Si comme tu le prétend tous est inventé à des fins de convertions, pourquoi ne pas simplement le faire mourrir d'une manière noble, qui aurai évité aux premiers chrétiens toutes ces critiques et ces martyrs? En effet, la mort par crucifixion d'un homme qu'on dit être le fils de Dieu est totalement ininventable, tant elle contient en elle-même une contradiction évidente pour les gens de l'époque. (cette contradiction nous parait plus facile à faire passer aujourd'hui puisque nous sommes précisement dans une civilisation impreigné de christiannisme.)

En fait pour tous les historiens la crucufixion est une des preuves de l'existence historique de Jésus. Un tel handicape pour les chrétiens n'aurait pas pu être inventés. Tu devrai lire aussi les travaux scientifiques sur la question, et pas seulement les publications anti-religieuses.

Modifié par Khris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Bon aller, je ne peux pas laisser Khris travailler tout seul sur ce topic ;)

Alors...

La Bible a été écrite par diverses personnes censées avoir été inspirées par Dieu. Mais n'importe qui ou presque aurait pu l'écrire seul (c'est à dire sans inspiration divine) un truc du même genre pendant cette période. La Bible n'apportait pas de connaissance nouvelle : elle ne dit pas que la Terre est ronde, ou que le système solaire est perdu dans une galaxie... Pourquoi ce qui est censé être la parole de Dieu serait si banal ?

Les auteurs se sont contentés de donner des pseudo-réponses aux problèmes métaphysiques, qui étaient crédibles à l'époque. Si Dieu avait été plus futé (enfin... s'il existait), il aurait pu donner des connaissances vérifiables par tout le monde dans le futur, augmentant leur crédibilité (Terre ronde, théorie de l'évolution...).

Repartons à l'époque du début de l'écriture du début de la Bible. On est vers 1000 av JC, quelque part au Moyen Orient. Les gens ne savent pas écrire, leur culture est limitée. Cependant, ils se demandent bien ce qu'ils font sur Terre, comment ils sont arrivés, ce qu'il y a après la mort... Et maintenant, y a un bouquin, la Bible, qui répond à toutes leurs questions existentielles : Les premiers hommes ? Adam et Eve... La Création ? Sept jours...

Bref, il semble évident que les gens ne se disaient pas « bien sûr, c'est une image », mais plutôt « ah ouais, c'est pas con, ça ».

La Genèse, base de la Bible, a été écrite au premier degré, par des personnes de l'Antiquité, pour être lue, au premier degré, par des personnes de l'Antiquité.

Ainsi, je me pose cette question : la Genèse a-t-elle été écrite pour être lue au second degré ou pas ? Et en réfléchissant à cette question, je me dis que la Bible est à l'origine d'une des plus grandes supercheries de l'humanité (oui, pire que Roswell).

Aujourd'hui, si nous lisons la Genèse au premier degré on trouve le texte complètement dépassé. Toujours avec cette optique « premier degré », on se demande comment il peut y avoir plusieurs milliards d'êtres humains assez crédules pour y croire. Alors pour remédier à ce problème, les chrétiens ont eu une idée géniale qu'ils ont développée petit à petit : « ah, en fait, la Bible, c'est du deuxième degré, tout y est symbolique », ce qui permet de plus de l'interpréter comme ça nous arrange, chose d'autant plus facile que le texte est obscur...

Ainsi, au fur et à mesure de l'avancée des connaissances, la Bible est passée du premier au deuxième degré, selon le désir de l'Eglise. Et sachant qu'il y a quelques siècles, on était encore à la phase « premier degré », on imagine mal comment cela aurait été différent avant. C'est ainsi que la Théorie de l'évolution a fait passer Adam et Eve pour une belle métaphore, même si cela pris 140 ans (Jean-Paul II, le retour, a reconnu possible la théorie de l'évolution en 1996).

Si l'on cherche uniquement à justifier la Bible en y cherchant des images de la réalité, on en trouvera : une belle image du big-bang, l'homme est créé après les autres êtres vivants... Mais une analyse plus objective mettra rapidement fin à cette illusion. On remarque entre autres que la création des êtres vivants est un ensemble d'événements indépendants les uns des autres (et donc contraire à la théorie de l'évolution), que les oiseaux sont créés avant les autres animaux (voir la Genèse en annexe), que le Soleil est créé après la Terre, ou que les plantes sont créées avant les étoiles. Tout cela est difficilement « métaphorisable » !

Par ailleurs, si peut-on expliquer où est la métaphore quand il est écrit dans la Bible que la Terre est âgée de 4000 ans.

D'ailleurs, pour information, sachez que des pseudo-scientifiques américains essayent de démontrer que la Terre a effectivement 4000 ans (voir topic sur le créationnisme)

Pourquoi du 2ème degrés plutôt que du 1er ? La réponse courante est que les images facilitent la compréhension. Il est vrai que la Bible aurait été différemment accueillie si elle annonçait que la Terre avait 4,55 milliards d'années. Mais même si on imagine que Dieu ne voulait pas choquer les âmes sensibles des auteurs et des lecteurs de la Bible, il aurait pu au moins être un peu plus crédible et dire que l'Homme est apparu vachement longtemps (c'est à dire plus d'une semaine) après les plantes, ou bien donner les étapes de la création dans le bon ordre, mais bon, tant pis pour lui, il ne l'a pas fait, et maintenant je suis athée.

Si la Bible est au second degré, où s'arrête ce second degré ? Dieu serait-il juste une image de la nature ? Car depuis qu'elle existe, la part de second degré ne cesse de grandir. La Bible ne serait-elle pas tout simplement une belle légende parmi tant d'autres, avec sa part de vérité et ses nombreuses aberrations ?

Dieu is just a gigolo !

Modifié par l'athéologue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)

L'athèologue, je suis d'accord avec beaucoup de choses. Mais pour d'autres ça coince.

En effet, il faut prendre les textes séparement. La Genése n'est pas "une supercherie", c'est une tentative d'expliquation mythique. le concept de "science" n'existe pas encore au sens moderne!

Plus tard dans l'Ancien testament il y'a de vrais inventions en terme politique. Notamment des passages entiers écrit par Josias pour galvaniser ses troupes.

Enfin le Nouveau testament n'est plus du tout dans la même logique. et là, quand tu dis qu'il n'y a pas d'avancée, c'est une réduction scientiste: tu dis qu'il n'y pas d'avancé car elles ne sont d'ordre scientifque. Comme si y'a que l'avancée de la science qui est pertinente pour l'homme. Mais "science sans conscience n'est que ruine de l'âme".

Et là on a une révolution éthique: Le Chrits est une révolution subversive éthique formidable, qui persiste aujourd'hui encore. Notamment avec les exemples sur les femmes que j'ai donné. Il y'en a infiniment d'autres, qui ont façonner notre occident avec les grecs.

Alors il faut faire la part des choses: Combattre le scientisme matérialiste et la folie de voir en la Bible une vérité scientifique. Reconnaitre la formidable éthique christique qui a donner notre conscience de l'égalité, de l'esperance et la liberté individuelle et combattre les dérives totalitaire des religions institutionnelles. (dont la mienne, mais pas seulement!)

En fait on est beaucoup plus proche que certains idéologue veulent le faire croire. Mais diviser, c'est régner.

Modifié par Khris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
L'athèologue, je suis d'accord avec beaucoup de choses. Mais pour d'autres ça coince.

En effet, il faut prendre les textes séparement. La Genése n'est pas "une supercherie", c'est une tentative d'expliquation mythique. le concept de "science" n'existe pas encore au sens moderne!

Plus tard dans l'Ancien testament il y'a de vrais inventions en terme politique. Notamment des passages entiers écrit par Josias pour galvaniser ses troupes.

Enfin le Nouveau testament n'est plus du tout dans la même logique. et là, quand tu dis qu'il n'y a pas d'avancée, c'est une réduction scientiste: tu dis qu'il n'y pas d'avancé car elles ne sont d'ordre scientifque. Comme si y'a que l'avancée de la science qui est pertinente pour l'homme. Mais "science sans conscience n'est que ruine de l'âme".

Et là on a une révolution éthique: Le Chrits est une révolution subversive éthique formidable, qui persiste aujourd'hui encore. Notamment avec les exemples sur les femmes que j'ai donné. Il y'en a infiniment d'autres, qui ont façonner notre occident avec les grecs.

Alors il faut faire la part des choses: Combattre le scientisme matérialiste et la folie de voir en la Bible une vérité scientifique. Reconnaitre la formidable éthique christique qui a donner notre conscience de l'égalité, de l'esperance et la liberté individuelle et combattre les dérives totalitaire des religions institutionnelles. (dont la mienne, mais pas seulement!)

En fait on est beaucoup plus proche que certains idéologue veulent le faire croire. Mais diviser, c'est régner.

Reconnaître la formidable éthique christique qui a donner notre conscience de l'égalité, de l'espérance et la liberté individuelle et combattre les dérives totalitaire des religions institutionnelles. (dont la mienne, mais pas seulement!)

Mais Khris ne voie tu pas que tu te bas pour défendre une cosse perdu?

L' éthique christique : Mais Khris qu'et ce qui peu bien te faire pensé que sais le christianisme qui nous a fait avoir ses bénéfices?

l'espérance :

la liberté individuelle

et combattre les dérives totalitaire des religions institutionnelles. (dont la mienne, mais pas seulement!)

Khris Tu dit que c'est grâce a la religion Chrétienne que nous pouvons combattre la religion Chrétienne? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)

Pour une fois fédayin tu parles calmement et de manière sensé. ça fait plaisir!

Alors je vais te répondre avec plaisir:

Mais Khris ne voie tu pas que tu te bas pour défendre une cosse perdu?

Que la cause paraisse "perdu" n'est pas pour moi un motif d'inaction. Je hais tous les determinismes. Rien ne trouve mieux mon mépris que ce qui est considéré comme "perdu". Comme quand j'entend dans mon boulot social que certains cas sont "desepérés". Je laisse cette vision aux lachent.

L' éthique christique : Mais Khris qu'et ce qui peu bien te faire pensé que sais le christianisme qui nous a fait avoir ses bénéfices?

Enormement de travaux historiques sont fait sur le sujet. La devise de la France, Liberté, Egalité, Fraternité est une pure inspiration christique. Si la République et le concept de citoyen nous sont parvenus grace aux Grecs, l'humanisme et la liberté individuelle sont d'inspiration évangélique.

Comment ne pas voir que le premier philosophe moderne qui établissent la critique comme nécessité (Descartes), que les premiers humanistes (dont Erasmes), que les premiers scientifques moderne (Copernic, Tycho Brahe, Kepler, Galilée, Newton) sont chrétiens croyants? Nietzche considérai même la démocratie comme "une abomination issu du christiannisme".

Khris Tu dit que c'est grâce a la religion Chrétienne que nous pouvons combattre la religion Chrétienne?

En fait c'est inexacte sous la forme que tu as pris. La philosphie christique a permis de sortir du religieux par un effet de retournement contre soi. C'est ce qui fait dire au sociologue Marcel Gauchet que "Le christiannisme est la religion de la sortie du religieux". De manière historique. D'ailleurs quand aujourd'hui on parle d'un "Dieu interieur" qui préfére l'hônnéteté et les bonnes actions aux dogmes c'est une invention du Christ. Il opposera le premier la pureté rituelle qui nous parvient par les actes religieux à la vrai pureté qui vient "du coeur". Cela à façonné nos conception de la personne humaine et de sa subjectivité. Mais le débat est très très dense. Je ne peux pas le développer!

Le message évangélique est une formidable arme contre les dérives religieuses. Malheureusement le pouvoir et la volonté de domination masque souvent ce message, chez les chrétiens eux-mêmes. C'est ce que je combat.

Modifié par Khris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Khris Je vais te répondre mais l'a je n'est guère le temps a plus !

Khris Je vais te répondre mais l'a je n'est guère le temps a plus !

En passent a tu déjà lut le livre d'urentia et la vie de Jésus? Dans le livre d'urantia.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)

Oui. C'était très drôle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lord Crazy Membre 49 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)
@Lord Crazy:1&3/ Regarde l'heure de l'édition, et à quelle heure tu as posté.

2/ Je suis marocain, auto-dérision tu connais?

Ralala Fed' mauvaise foi quand tu nous tiens

De plus, je te serais gré de ne pas interférer entre Lord Crazy et moi.

Ca ne change rien que tu sois marocain, tu fais de la publicité pour des termes discriminatoires même si c'est par auto-dérision. Tu pourrais blesser des gens. Chaque peuple est différent mais aucun n'est supérieur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)
Ca ne change rien que tu sois marocain, tu fais de la publicité pour des termes discriminatoires même si c'est par auto-dérision. Tu pourrais blesser des gens. Chaque peuple est différent mais aucun n'est supérieur.

Attend là, il faut arrêter le politiquement correct. On a encore le droit de blaguer sur des mots. L'immense majorité de mes potes sont "d'origine" maghrébine ou d'afrique noire, ben on svanne sans arrête. Ils m'appellent petit blanc, jleur dt sale noir, sale arabe. Ma copine est d'origine algérienne, jla taille sur les "beurettes".

On va pas se faire flicer jusqu'aux mots qu'on utilisent avec humour. Le racisme est une saloperie. Et c'est pour ça qu'on en rie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant