Pour ou contre le blocage des Facs?

Le blocage des Facs   81 membres ont voté

  1. 1. Pour vous est-il justifie?

    • Oui
      28
    • Non
      53
  2. 2. Le blocage des facs:

    • C'est legal
      16
    • C'est illegal
      46
    • Je ne sais pas.
      19
  3. 3. Faut-il que la police intervienne pour liberer les facs?

    • Oui
      33
    • Non
      40
    • Sans opinion
      8

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité ympuls !
Invité ympuls ! Invités 0 message
Posté(e)
On ne peut faire grève que si on occupe un emploi et donc que la cessation de son travail a un impact économique.

Sécher des cours n'est pas faire grève. C'est juste ridicule. Quant aux "excellents éléments grévistes", c'est bizarre, les syndicalistes étudiants sont souvent d'éternels étudiants. Regardez donc Julliard de l'UNEF ! ;)

quand tu bloques des facs, tu mets au chomage technique des gens

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

smi34 Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)

bloquer une fac, c'est pas un mois !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ympuls !
Invité ympuls ! Invités 0 message
Posté(e)

qui sait ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
On ne peut faire grève que si on occupe un emploi et donc que la cessation de son travail a un impact économique.

Sécher des cours n'est pas faire grève. C'est juste ridicule. Quant aux "excellents éléments grévistes", c'est bizarre, les syndicalistes étudiants sont souvent d'éternels étudiants. Regardez donc Julliard de l'UNEF ! ;)

quand tu bloques des facs, tu mets au chomage technique des gens

Brûler une boutique aussi met au chômage technique. Tu confonds grève et comportements délictueux. On ne peut faire grève qu'en cessant sa PROPRE ACITIVITE !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ympuls !
Invité ympuls ! Invités 0 message
Posté(e)

et c'est exactement ce que font ces etudiants

(à noter que je ne suis ni pour ni contre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

Stein, d'habitude je suis d'accord avec vous, mais là c'est être à côté de la plaque....

je respecte leur droit de grève et de manifester, qu'ils respectent mon droit d'étudier... je comprends qu'ils n'ont pas d'autres soit-disant moyens, mais le jour où des employés iront bloquer entièrement leur lieu de travail alors qu'ils sont minoritaires, ça sera une autre paire de manches...

moi je refuse que quiconque me nuise!

quant aux AG c'est n'importe quoi, rien que les horaires sont pour les bloqueurs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
smi34 Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)

bien dit !

La grève est un DROIT !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Juste histoire de pimenter l'affaire:

Bien souvent dans les Facs, le personnel administratif se met également en grêve par solidarité avec les étudiants, et aussi parce qu'ils lisent les textes proposés. Ce fut le cas là où j'enseigne. Est-ce illégal, alors?

J'admets que j'aurais plutôt dû dire que ces blocages me semblaient légitimes, plus que "légal".

---

Quoiqu'il en soit.

Le problème, c'est que dans ces réformes qui accablent l'éducation depuis quelques années, nous n'avons affaire qu'à des intérêts GROSSIEREMENT PARTISANS, et idéologiquement orientés.

La France est un pays qui souffre de l'absence de toute culture de la négociation, de la recherche du consensus. Celui qui est au pouvoir impose ses vues sans contreparties, et au contraire de modérer ses propos et d'agir avec souplesse, cherche trop souvent l'affrontement direct. D'autant plus qu'à présent, il contrôle totalement les médias (transformés en vulgaires outils de propagande).

Encore une fois, s'il y avait moyen de dialoguer avec le gouvernement, on ne serait pas obligé de passer par une mesure aussi désespérée et dérisoire qu'est le blocage d'une Fac.

Il faut voir qui est responsable, à la base, de tout ce barouf.

Si l'UMP ne tenait pas, A CHAQUE FOIS, à imposer des vues toutes personnelles (notamment rapport aux bienfaits supposés du laissez-faire économique), à faire preuve d'autant de mépris pour certains pans de la société française, ces réactions n'auraient pas lieu d'être.

Et à chaque fois, la tactique est la même: nous dresser les uns contre les autres.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
smi34 Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)

tu dis comme Ségolène, mais Nico Sarko, il arruvera pas a faire passer ses régimes spéciaux de retraite en force. Souvenez vous de Villepin et du CPE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
je respecte leur droit de grève et de manifester, qu'ils respectent mon droit d'étudier...

Ce que vous ne comprenez pas, c'est qu'il n'y a PAS de moyen de faire autrement.

S'il n'y a pas blocage, vous croyez que le législateur va bouger le petit doigt? ;):o:o

Autant être crû:

Vous allez vous faire "entuber sévère" par une réforme inique et destructrice, dont les textes sont volontairement flous afin que vous n'y compreniez rien, et vous ne songez qu'à votre petit intérêt personnel?

Bien sûr qu'il y a des neuneux fumistes dans les bloqueurs. Mais rien ne vous interdit de lire en détail le projet gouvernemental, d'aider à instaurer un débat constructif, avec des pour et des contres, et notamment des contre-propositions!

Il est facile de se décharger de sa propre responsabilité envers les autres. Il ne tient qu'à votre participation d'améliorer la qualité des débats, ainsi que leur déroulement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Euh non, mettre en suspend sa propre activité, essence même de la grève, n'inclue pas bloquer le lieu de travail ou d'étude.

Franchement, le droit de grève est quand même assez bien foutu: tu as le droit de cesser de travailler; ton employeur ne peut pas te virer pour cette raion, et il n'a pas le droit de te remplacer. De la sorte, puisque l'employé est utile à l'entreprise, elle a intérêt à trouver une solution rapide pour que les grévistes se remettent au travail.

La contrepartie c'est que le salarié n'est pas payé pour les de grèves. Normal, il n'assure pas son travail, donc il ne touche pas son salaire.

Mais ça s'arrête là.

La grève est un droit et non une obligation. Donc ceux qui ne veulent pas faire grève doivent pouvoir travailler. Logique ! Donc ceux qui font grève n'ont pas le droit (du coup) d'empécher ceux qui veulent travailler de travailler.

La grève n'inclue rien d'autre que de cesser le travail, d'où l'interdiction de dégrader l'outil de travail - qui accessoirement n'appartient pas aux salariés.

Donc tout ce qui ne consiste pas en un arrêt du travail est interdit.

Je sais pas ce que je vous en pensez mais je le trouve équilibré ce droit moi, un bon compromis dans lequel chacun trouve son compte.

Dès lors qu'un partie modifie (illégalement donc) les règles du droit de grève il le déséquilibre.

Dans le public c'est différent. Pour assurer la continuité du service, le chef de service peut interdire le droit de grève. L'Administration peut également recourir à du personnel temporaire.

Pour les étudiants, c'est pas prévu. Faire grève quand on a pas l'obligation d'aller en cours ça n'a aucun sens. Donc le droit de grève des étudiants ça n'existe pas.

Cependant on peut l'adapter: les étudiants ne vont pas en cours sans risquer d'être viré, en contrepartie de quoi ils n'ont pas les cours.

Là encore, pas le droit de bloquer la fac.

Pas le droit de dégrader la fac. Nous avons pu remarquer ce jour, à la télé, les dégradations dont ont fait l'objet les Amphi de l'Université de Rennes 2 pendant le blocage. Je rappelle que c'est l'argent du contribuable qui va payer les réparations.

Donc une nouvelle fois la justification du blocage est un prétexte pour s'assurer de ne pas rater les cours et ne pas mettre en péril son année scolaire au profit de ses activités politiques.

Modifié par Starke

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
je respecte leur droit de grève et de manifester, qu'ils respectent mon droit d'étudier...

Vous allez vous faire "entuber sévère" par une réforme inique et destructrice, dont les textes sont volontairement flous afin que vous n'y compreniez rien, et vous ne songez qu'à votre petit intérêt personnel?

Bien sûr qu'il y a des neuneux fumistes dans les bloqueurs. Mais rien ne vous interdit de lire en détail le projet gouvernemental, d'aider à instaurer un débat constructif, avec des pour et des contres, et notamment des contre-propositions!

Il est facile de se décharger de sa propre responsabilité envers les autres. Il ne tient qu'à votre participation d'améliorer la qualité des débats, ainsi que leur déroulement.

Parce qu'avec une licence obtenue l'année de grandes grèves (l'équivalent d'une licence au rabais hein ;)) je vais pas me faire entuber sévère si je cherche un taf?

j'ai soutenu les bloqueurs durant la grève contre le CPE, pas dans leurs actions, mais dans le fond, et en temps que personne qui donne de soi pour un idéal, MAIS bloquer des facs, c'est aussi imposer son opinion aux autres, ce n'est pas mieux que le gouvernement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Pas le droit de dégrader la fac. Nous avons pu remarquer ce jour, à la télé, les dégradations dont ont fait l'objet les Amphi de l'Université de Rennes 2 pendant le blocage. Je rappelle que c'est l'argent du contribuable qui va payer les réparations.

Quand je vous dis que la télévision est au service du gouvernement!

Oui, c'en est même honteux tellement c'est énorme.

---

Il y a une quarantaine de Facs qui sont mobilisées, et bien évidemment, c'est dans la seule où il se produit quelques anicroches -plutôt anecdotiques- que convergent l'ensemble des journalistes de nos rédactions.

En temps à l'antenne, l'histoire de Rennes 2 prend plus de temps que tout le reste (et surtout que les blessés à Nanterre!).

Tous les autres sujets sont délibérément coupés ou écartés au montage, "choix rédactionnel".

Il FAUT convaincre le téléspectateur, l'hypnotiser afin de lui faire comprendre que les bloqueurs ne sont que de jeunes anarchistes/fumistes. Il FAUT lui en donner à tout prix une image terriblement négative... ;)

Bien sûr qu'il y a des consignes qui tombent d'en haut, jusqu'à aboutir dans l'escarcelle de TF1, France2, France3 ou France-Info...

Nos médias n'ont jamais été aussi sous étroit contrôle, aux ordres du gouvernement, et ce depuis plusieurs décennies. On se croirait revenu au temps de l'ORTF, sauf que l'époque est bien plus perverse.

---

Propagande!

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

heuuu lors de la dernière grève, y a quand eu du matos de casser dans ma facs... des chaises et des tables, mais quand même...

j'ai tjrs dit que la fonction de chaises et de tables n'étaient pas de bloquer des portes....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
MAIS bloquer des facs, c'est aussi imposer son opinion aux autres, ce n'est pas mieux que le gouvernement.

Encore une fois, si vous avez une autre solution, proposez-là!

Je vous écoute... ;)

---

En mon temps, j'avais voulu directement négocier pacifiquement (grâce à ma double casquette enseignant/administratif), par exemple sur les tenants du LMD, faire intervenir les réseaux éducatifs dans la rédaction et l'aménagement de ces textes, mais nous nous sommes heurtés face à un mur de la part du gouvernement.

Aucun compromis possible, nous a-t-on rétorqué. Cette réforme est "intangible", avait surenchéri le dir-cab.

Deux ans plus tard: grêve!

---

C'est bien à cause de cela que le gouvernement commence par provoquer des grêves nécessairement impopulaires, afin de pouvoir mater celles qui vont suivre. Ces provocations sont délibérées, sont parfaitement calculées.

Tout est tactique chez le petit Nicolas, c'est gros comme un camion.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 539 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Stein vous parlez de désinformation mais là vous introduisez en de beaux éléments.

Vous dites que les présidents qui ont parlés du bienfait de la réforme sont des laquais de l'UMP mis en place par le gouvernemt, à croire que vous n'avez pas fait parti de l'université .

IL est élu par les professeurs, les étudiants et l'administration à part égal et non installé par le gouvernement .

De plus il y a eu des concertations pendant l'été dont bruno julliard à fait parti et dont il a accepté et accepte toujours la loi LRU mais pousse les étudiant à faire grève . Mais pourquoi? pour etre sur d'etre encore président ?

Vous dites juste ca va etre destructeur, qu'en se fait entuber et les arguments dans tout ca ? idem pour le LMD en quoi ?

Pour Imara je suis pour cette loi sachant qu'à Strasbourg elle permettra d'avoir un université à plus grosse échelle des 2009 et assurer une meilleure cohésion entre les différents UFR . Car omi qui suis en histoire je ne dépendais pas de la même université que l'UFR de géographie ce qui entrainait un beau bordel pour les cours .

Ensuite quand je parle de mobilité, certaines matières se réuniront dans des pôles dans des universités au dépend de structures trop petite pour etre efficace en recherche . C'est pourquoi il faut mettre en place un système où des baccheliers n'auront pas peur d'aller à l'autre bout de la France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
MAIS bloquer des facs, c'est aussi imposer son opinion aux autres, ce n'est pas mieux que le gouvernement.

Encore une fois, si vous avez une autre solution, proposez-là!

Je vous écoute... ;)

---

C'est bien à cause de cela que le gouvernement commence par provoquer des grêves nécessairement impopulaires, afin de pouvoir mater celles qui vont suivre. Ces provocations sont délibérées, sont parfaitement calculées.

Tout est tactique chez le petit Nicolas, c'est gros comme un camion.

je ne suis pas pro-Sarko, mais bon, c'est pas lui qui a inventé le smilblick comme qui dirait...

comme dit je ne sais plus où, encoer un jour de blocage pour attirer l'attention de l'opinion publique, bon un jour, c'est pas la mort... mais des semaines? O_o

encore, les piquets de grèves sont annoncés à l'avance EUX...

le problème, c'est que trop d'entre eux se veulent être les héritiers de mai 68...

si j'ai une solution? que les grévistes informent, sans prendre en otage les autres!

EDIT: et finalement le LMD, ça n'a pas changé nos vies, si?

faut arrêter d'être contre tout ce que le gouvernement veut faire! ça fait des années que c'est en projet, c'est bien le moment de s'en alarmer tiens...

et si je me souviens bien de mes cours d'éducation civique, si la loi a été votée, c'est par des députés que NOUS AVONS ELUS... de quoi on se plaint alors? O_o

Modifié par Imara

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Stein vous parlez de désinformation mais là vous introduisez en de beaux éléments.

Vous dites que les présidents qui ont parlés du bienfait de la réforme sont des laquais de l'UMP mis en place par le gouvernemt, à croire que vous n'avez pas fait parti de l'université .

IL est élu par les professeurs, les étudiants et l'administration à part égal et non installé par le gouvernement .

C'est faux, ou du moins, ça dépend des facs ou des structures concernées. Dans tous les cas, c'est le ministère qui in fine nomme le président d'université, mais il est vrai que certains campus disposent d'une relative tolérance en la matière, c'est à dire qu'ils utilisent un droit tacite (mais pas toujours légal) de proposer la nomination au ministère. Sauf qu'en théorie, ce dernier peut tout à fait refuser et imposer le candidat de son choix.

Lors des CPU que j'ai pu suivre, je peux vous assurer que plus de la moitié des participants avaient été nommés-là sans concertation aucune. Et comme il s'agit de postes à responsabilité "politique", un bon nombre ne sont-là qu'à cause de leur alignement idéologique.

---

Vous semblez bien naïf, j'ai l'impression! ;)

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Le blocage d'un service public est "légal" selon vous ? Conception du droit amusante ! :o

Ah et bien sûr être pour la liberté de pouvoir effectuer et assister à des cours est "être un laquais de l'UMP" mais jouer au garde rouge qui s'arroge le droit de prendre possession des lieux pour les interdire aux autres n'a rien de fascisant ! Mais bien sûr ! ;)

J'imagine que Stein serait d'un tout autre avis si c'avait ete des etudiants Pro-vie, anti-avortements qui avaient noyaute les mouvements etudiants et fait bloquer les universites pour protester contre la recherche sur les cellules souches ou sur les avortements que pratiques les medecins :o

La loi, c'est la loi, et il faut la respecter meme si cela ne flatte pas nos propres convictions politiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
si j'ai une solution? que les grévistes informent, sans prendre en otage les autres!

Je suis sûr que c'est ce que la plupart préféreraient faire.

Mais ne soyons pas naïf... Si on vous distribue des tracts alarmistes à l'entrée de la Fac, les lisez-vous?

Et même dans ce cas, le faites-vous sérieusement?

---

Encore un fois, le blocage s'impose essentiellement par pragmatisme. C'est un mal que j'estime nécessaire dans certains cas, et il ne survient d'ailleurs que lorsque toutes les autres solutions ont échouées, en FIN de crise.

EDIT: et finalement le LMD, ça n'a pas changé nos vies, si?

faut arrêter d'être contre tout ce que le gouvernement veut faire! ça fait des années que c'est en projet, c'est bien le moment de s'en alarmer tiens...

Vous n'avez pas idée à quel point cette réforme est catastrophique, du moins en France, et quel retard elle risque de nous faire prendre notamment en terme de convergence des enseignements européens, dans les échanges universitaires, et surtout dans la qualité de la pédagogie.

Alors qu'en plus, nous partions d'une idée généreuse, sur laquelle nous étions en tout points d'accord! :o

Nous avons tout fait pour privilégier un alignement sur les méthodes ayant cours dans différents autres pays de l'UE (et en concertation avec ceux-ci), mais le gouvernement, pour des raisons idéologiques, a totalement détourné ce projet de sa substance, y a introduit nombre d'éléments économico-politiques qui n'avaient aucun rapport avec les buts annoncés.

et si je me souviens bien de mes cours d'éducation civique, si la loi a été votée, c'est par des députés que NOUS AVONS ELUS... de quoi on se plaint alors? O_o

Pris à part, beaucoup de ces mêmes députés (et surtout sénateurs) nous avouaient que ces lois représentaient une belle connerie, mais qu'ils n'avaient pas le choix que de les voter vu comment les élections se déroulent en France (ou sinon: Couic! ... Regardez ce qui est arrivé à Bayrou et ses amis, lorsqu'ils ont voulu vraiment dire ce qu'ils avaient sur le coeur! ;) ).

Le Vème république et son système de "parti-cratie" a toujours engendré son lot d'effets pervers, et notamment, la radicalisation en surface des oppositions idéologiques.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant