Intégration


Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Il est souvent question de l'intégration des étrangers. Mais quid des ressortissants du pays ? des autochtones ?

Un Français est-il nécessairement intégré dans la société française ?

Rien ne me parait moins sûr. Même si en naissant français, un individu bénéficie d'un avantage pour s'intégrer (il baigne dès son plus jeune âge dans la culture française), il reste possible que son intégration échoue et qu'il devienne un marginal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

sefkan Membre 138 messages
Forumeur inspiré‚ 27ans
Posté(e)

je pense que l'integration est très importante, car sans integration on risque d'atraper le "multiculturalisme a l'anglaise", et a qui sa ferais plaisir de vivre dans une société de "races" de populations qui vivent dans le meme pays mais dans des zones differentes?et qui se divise de plus en plus selon des critères fixé par elles meme?

non serieusement il ne faut pas remetre en cause l'integration mais plutot les methodes utiliser pour. Par exemple en france on appelle integration le fait de stigmatiser dès son plus jeune age les populations issue de l'immigration. c'est scandaleu a force de stigmatiser on rend ces population comme on ne voudrai pas qu'elles soient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mariontlse Membre 4 messages
Baby Forumeur‚ 32ans
Posté(e)

moi je pense que si on ne parquait pas toutes les familles issues de l'immigration dans des cage à poules, l'integration serait peut etre plus facile...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ADOBI Membre 2 212 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Le problème en France c'est que j'ai l'impression que, nous français, on ne sait pas vraiment ce que veut dire ce mot "intégration" ou du moins on ne l'utilise pas toujours à bon escient.

En France, nous savons tous que notre ministre de la justice est d'origine maghrébine.

Nos journalistes(et beaucoup d'autres encore), ont parlé d'exemple d'intégration lorsqu'elle a été nommée!!

Ce que j'ai du mal à comprendre c'est pourquoi parler d'intégration pour une femme qui est née ici,chez nous en france, en Bourgogne je crois, qui a fait ses études ici depuis la maternelle.Bref qui n'a jamais étudié ni quoi que ce soit dans le pays de ses parents..Pour moi elle est française..

On avait procédé de la même sorte avec zidane.Pourtant, lui aussi est né ici,

Pourquoi parle t-on d'intégration pour des gens nés ici, chez nous en france?

Pour moi intégration est un terme que l'on doit employer surtout pour gens qui sont nés à l'étranger et qui ont émigré en france..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Le problème en France c'est que j'ai l'impression que, nous français, on ne sait pas vraiment ce que veut dire ce mot "intégration" ou du moins on ne l'utilise pas toujours à bon escient.

En France, nous savons tous que notre ministre de la justice est d'origine maghrébine.

Nos journalistes(et beaucoup d'autres encore), ont parlé d'exemple d'intégration lorsqu'elle a été nommée!!

Ce que j'ai du mal à comprendre c'est pourquoi parler d'intégration pour une femme qui est née ici,chez nous en france, en Bourgogne je crois, qui a fait ses études ici depuis la maternelle.Bref qui n'a jamais étudié ni quoi que ce soit dans le pays de ses parents..Pour moi elle est française..

On avait procédé de la même sorte avec zidane.Pourtant, lui aussi est né ici,

Pourquoi parle t-on d'intégration pour des gens nés ici, chez nous en france?

Pour moi intégration est un terme que l'on doit employer surtout pour gens qui sont nés à l'étranger et qui ont émigré en france..

Je pense que c'est plutôt le terme "français" qui n'est pas défini, ni non plus le même pour tout le monde.

J'entend des gens parler de "eux", "les autres" en décrivant des petits gars aussi français que possible (naissance, culture, éducation, qualités et défauts,...) et dire nous à un anglais immigré et ne demandant même pas à être citoyen français !

Ce n'est même pas du racisme, c'est une vision erronée parce que "français" est une terme qui est en mutation.

Si on veut intégrer des immigrés de toute sorte, des gens que l'on différencie au sein de notre propre nationalité et réussir quelquechose de correct, il y a encore des efforts à faire pour que tout le monde accepte que le français n'est plus forcément blanc, plus forcément catholique, etc...

Il faut être près à faire évoluer notre pays sans trahir les valeurs auxquelles il est attaché, ce qui implique un effort de chaque partie.

Que l'une fasse un faux pas et l'autre se braque. Ca, c'est le lot quotidien !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Le terme "intégration" s'élargi à une population, certes de nationalité française, laquelle est principalement acquise pour les enfants nés sur notre sol, mais qui s'identifie à des origines, une civilisation, une religion, qui sont différentes et minoritaires, à ce qu'on connaît sur notre territoire. C'est en cela que l'intégration est difficile. Ajoutons à cela des comportements qui agaçent, qui perturbent notre démocratie, qui dérangent et qui attirent "les foudres". Ajoutons à cela que cette population n'a pas coupé ses liens avec le pays d'origine, en contact avec la famille qui y réside, propriétaire même de bien immobilier, et qui retire de la France, inavouable à entendre, un bienfait financier, social et médical, conséquent ! Ajoutons à cela que cette population est majoritaire dans des quartiers, voire des villes...

La cage à poule devient une image d'Epinal. Les logements occupés, sociaux pour un certain nombre, sont entretenus avec l'argent public, se situent dans les grandes villes ou dans les périphéries proches, sont desservies majoritairement par les transports en commun, sont non enclavés, et de ce fait procurent un avantage résidentiel compte tenu du prix du mètre carré à l'achat, bénéficient de la présence de jardins et d'infrastructures sportives, culturelles et éducatives ! Ces logements et les bâtiments sont pourtant l'objet de dégradations volontaires et de vandalismes, les quartiers où ils se trouvent sont le lieu des exactions, de vols, le repaire de délinquants qui agissent sur les couronnes périphériques des villes ; c'est ce qui fait que ces quartiers ne sont pas attrayants. Enlevez-leur le vandalisme, la délinquance, l'économie souterraine, l'identification ethnique ou religieuse, faîtes que l'on y vive avec de bonnes moeurs, conformes à notre civilisation occidentale, et l'on y vivra mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
smi Membre 415 messages
Forumeur survitaminé‚ 51ans
Posté(e)

il faut accepter l'autre.

"accepter l'autre et ses différences, c'est s'enrichir soi-même, s'ouvrir au monde et à sa diversité"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Pourquoi parle t-on d'intégration pour des gens nés ici, chez nous en france?

Pour moi intégration est un terme que l'on doit employer surtout pour gens qui sont nés à l'étranger et qui ont émigré en france..

Pourquoi quelqu'un né en France s'intègrerait-il forcément dans la société française ? Un français peut très bien se trouver à l'extérieur du corps social, et donc être mal intégré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Complètement d'accord avec ton raisonnement Grenouille (remarque, je m'étais déjà exprimé à ce sujet plsuieurs fois).

L'intégration, c'est en quelque sorte le mécanisme qui permet à un individu d'être incoporé à un groupe, en l'occurence la société française. Or, si la France a son histoire, un passé judéo-chrétien, etc ... l'intégration n'est pas que culturelle, elle est sociétale, et repose sur des valeurs, un sens civique, etc ... et elle n'est certainement pas acquise.

Si l'on prend trois jeunes de banlieue, un blanc, un noir, un arabe, tous les 3 dans des familles aux revenus modestes, la seule chose qui pourrait garantir l'intégration de l'un serait la couleur de sa peau ? Pourtant, si l'un est moisn sensible au racisme que les deux autres, leurs univers et leurs quotidiens ne sont pas loin d'être les mêmes. L'un serait de facto "mieux intégrés" ??

Que devraient faire les autres : se déteindre la peau ?

L'intégration consiste t'elle à s'appuyer sur un mérite ethnique ? De plus en plsu malheureusement cette déviance pernicieuse évolue, portée il ya dix ans par le FN et complétement légitimé de nos jours par Sarkozy, et ses diverses politiques successives.

Le raisonnement d'Adobi est tout aussi exact : on parle d'intégration de français né en France, tout simplement parce que nous sommes devant un racisme sourd qui consiste à s'étonner que quelqu'un de basané puisse bien jouer au foot, réussir socialement, ou être une pourriture aussi bien qu'un "Français de souche" ...

Trouver encore cela "bizarre" ou "étonnant" en 2007, c'est justement n'être pas très intégré à la France moderne.

En fait, la véritable intégration, ce n'est pas que Mohamed ou Mouss mangent du boeuf aux carottes (et d'ailleurs ils en mangent, comme Paul mange du couscous, et tout ce joli monde va de temps en temps au macdo ... modèle de l'intégration moderne, non ?).

La notion de base est galvaudé : la véritable intégration, elle concerne tout le monde.

Il s'agit que chaque individu en France trouve sa place : un boulot, un logement, etc ... et vive dans des conditions décentes. Que les gens ne soient pas exclus du système.

L'acteur de l'intégration a d'ailleur changé, devenant passif : auparavant, un individu non intégré était un individu qui refusait la société, refusait ses règles. Un marginal, en quelque sorte.

De nos jours, c'est la société elle-même, par ses conditions, qui exclue, qui, avec une éducation déléthère, une culture en difficulté, une sclérose sociale et intellectuelle, s'ingénue à crée des individualisme, et nier par la même la notion de société, de vie en communauté, de bien commun, ...

Bref, à quoi devont nous être intégré de nos jours ?

De quelle société devont nous nous sentir acteur ?

Que nous offre cette société, quel groupe constituons on nous ?

Quel est le liant entre les Français : l'équipe de foot et le rugby ? Un peu léger.

Bref, vouloir baser l'intégration sur des critères communautaristes, c'est déjà exploser toute forme d'intégration.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant