problèmes d'orthographe

Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

A cause de ces deux "ouvrages" j'ai chopé une inversion à la lecture jusqu'à très tard! C'est un coup à vomir les mots ces trucs, faut faire gaffe quand même à pas mettre nimporte quoi dans les mains des gosses non mais! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

TheJanitor Membre 296 messages
Forumeur activiste‚ 31ans
Posté(e)

Rien de pire que les gens qui envoient des sms en langage sms, et qui parlent aussi comme ça sur msn....

J'ai une amie c'est la spécialiste, j'ai envie de me défenestrer quand je la relis, d'ailleurs j'en comprend pas la moitié!!! lol

Le pire, c'est qu'elle est a la fac...ça m'fait peur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
pourquoi les méthodes de lecture et d'écriture ont été changés à un moment. C'est aussi du ressort des professeurs des écoles qui choisissent la méthode

Les méthodes de lectures ont été modifiées grâce à des recherches menées par des spécialistes.

Les professeurs des écoles choisissent en fonction des prgrammes de l'école primaire qui définissent quelques règles d'apprentissage.

la méthode globale est définitivement abandonnée. Beaucoup d'enseignants y ont cru, que de ravages a-t-elle fait

La méthode globale n'a jamais été utilisée réellement. Rien n prouve qu'elle ne fonctionne pas, ni l'inverse d'ailleurs. Les politiques actuelles font plaisir aux parents qui croient que la méthode syllabiue est la plus pertinente mais c'est oublier que chaque élève est différent.

Je ne voudrais pas faire un exposé sur les méthodes de lectu ce serait trop long. Néanmoins, il faut savoir que la meilleure méthode, pour un enseignant, est celle avec laquelle lui et ses élèves sont à l'aise.

Voilà encore l'exclusivité que se réserve un enseignant ! Que le parent ne soit pas à l'aise avec son enfant dans l'apprentissage de la lecture ou de l'écriture, ce n'est pas bien grave, c'est l'enseignant que ça regarde ! Eh bien non, je dis non et non ! Le parent passe beaucoup de temps avec son enfant, et d'autres lieux et d'autres termes que le banc de l'école, et le parent se rend bien compte si son enfant sait lire ou écrire, s'il comprend ce qu'il lit, ce que lui dit son enseignant, s'il comprend la méthode, s'il appréhende correctement les difficultés orthographiques de la langue française ...Les enseignants se sont volontairement réserver cette tache, oubliant qu'il fallait y mettre à contribution les parents !

Les enseignants ont fait comprendre qu'ils étaient spécialistes, bien meilleurs que les parents et qu'on devait leur faire confiance. Ils ont échoué. Les parents n'avaient de cesse de dire que l'enfant ne savait pas bien lire et qu'il faisait des fautes d'orthographe, pire, les enseignants du collège remarquaient que leurs élèves ne savaient pas correctement écrire, compter. Il ne fallait surtout pas toucher à la méthode, laquelle était discutée, controversée depuis sa mise en place au début des années 1980. Je ne parle pas de l'appréhension pour les mathématiques, la lecture et la compréhension des problèmes ....

Que doit-on penser des recherches menées par des spécialistes !? Un enseignant à la retraite m'a dit qu'il me fallait acheter la méthode "Boscher". C'est ce que j'ai fait. Pendant les vacances, j'ai aidé mon enfant à faire ses premiers pas de lecture...je l'ai également aidé à faire ses premiers pas d'écriture, toujours avec la même méthode, rigoureuse dans la graphie.

Aujourd'hui, j'ai le sentiment d'être plus rigoureux que ne l'est sa maîtresse. Ayant appris avec la méthode syllabique ou apparentée, je suis très à l'aise avec mon enfant, comme il l'est avec moi, parce que nous savons l'un comme l'autre que ce que je lui dis, sa maîtresse le lui a également dit. Lorsque je le lui répète, je suis seul, lorsque sa maîtresse fait sa leçon, ils sont 25 dans la classe ...Sa maîtresse semble employer plusieurs méthodes privilégiant l'une par rapport aux autres, je n'ai aucune intention de me substituer à son professionnalisme. Ce qu'elle fait de manière professionnelle, je le fais intuitivement. Cependant, l'enfant s'y retrouve mieux lorsque l'enseignant et le parent parle d'une même manière, expliquent la constitution du mot, évoquent l'association des lettres pour former des syllabes, des "sons" et des mots ! On revient, n'ayons pas peur des mots, à un apprentissage beaucoup plus populaire ! Et c'est tant mieux !

D'autre part, je ne suis pas persuadé que la langage SMS soit la source ou contribue aux fautes d'orthographes. Le cerveau humain a la faculté d'apprendre plusieurs langages et plusieurs syntaxes. Les divers apprentissages dans les langues n'ont jamais nuit à l'une d'entre elles ! Il faut voir le SMS comme un autre langage avec ses propres règles. La responsabilité en matière de faute d'orthographe est exclusivement celle de l'école et des parents. Si les enfants ont developpé le SMS, c'est pas souci économique, pour limiter le coût des communications ! Si l'enfant était mauvais en orthographe, le sms ne l'a pas rendu meilleur. Si l'enfant rédige plus souvent en sms, qu'en syntaxe normale, c'est la faute aux parents et à l'école qui n'incitent pas à l'écriture autrement que par le portable. Un challenge en matière d'enseignement !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

J'interviens régulièrement en scolaire pour des ateliers BD et donc, premièrement pour la partie scénario. :o

Il m'est arrivé souvent, presque à chaque fois d'ailleurs, d'être affligé du manque flagrant de vocabulaire et des lacunes grammaticales des collégiens. Ex : dans une classe de 4ème, deux élèves étaient quasiment illettrés ! La prof m'avait prévenu discrètement : " Faites attention avec ceux-là, ils ont vraiment des difficultés en écriture. "

Ces lacunes se reportent à l'oral :

Les gamins ne savent pas exprimer clairement tout ce qu'ils ont en tête, par simple manque de vocabulaire, incompréhension de certains modes grammaticaux (conditionnel, subjonctif,...) et expressions à l'emporte-pièce ( "t'as vu !", " trop mortel !",...) répétées en boucle et à tout propos et n'ayant donc plus aucun sens. ;)

Ils ne sont ni bêtes, ni sans imagination : ils ne savent pas s'exprimer à la mesure de leur capacités.

Sans être alarmsite, une remise à niveau en orthographe et grammaire à chaque début d'année serait nécessaire. Des cours de primaire jusqu'au.... allez, jusqu'au lycée quand je vois le niveau de certains.

Des cours d'expression aussi. Orale et écrite.

Bref, un suivi sur le long cours devrait s'imposer. Il est inacceptable de voir des lycéens ayant du mal à écrire et à lire ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fabiowe
Invité fabiowe Invités 0 message
Posté(e)

je suis d'accord avec toi yop ! pour ton idée de remise à niveau car je viens de rentrer en seconde et sérieusement je commence à voir que niveau orthographe ça part un peu en vrille ! enfin je parle pour moi mais je pense que je ne suis pas le seul ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44 632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Pour les devoirs, c'est moi-même qui impose la rigueur à mon fils : un titre, exemple "Devoir pour vendredi" et lui indique les lignes d'écriture et les interlignes à utiliser de manière à présenter un écrit correct ! Cependant, un effort, un accompagnement parental s'impose dans l'apprentissage de la lecture et de l'écriture...
ben dis donc tu y va fort pour un gamin de 6 ans je trouve0.

Ma fille n'écrit pas encore ses devoirs, c'est une photocopie.

Je ne lui donne rien en plus car le début du cp est assez fatiguant comme ça.Elle a une page de syllabes à lire par jour et je la lui fait lui 2 à 3 fois selon les difficultés qu'elle y rencontre.

Elle a une très bonne méthode de lecture : en faite chaque son est accompagné d'un geste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)
Les enseignants ont fait comprendre qu'ils étaient spécialistes, bien meilleurs que les parents et qu'on devait leur faire confiance

C'est quand même leur boulot!

l'enfant s'y retrouve mieux lorsque l'enseignant et le parent parle d'une même manière

C'est pour cette raison que les parents doivent faire confiance aux enseignants et leur demander de quelle manière aider leurs enfants.

La méthode que tu cite peut aller à l'encontre d'une lecture efficace car elle part du principe que savoir lire c'est savoir déchiffrer or il n'en est rien, mais rien du tout.

La lecture et l'écriture ne sont nullement une question d'intuition.

je ne suis pas persuadé que la langage SMS soit la source ou contribue aux fautes d'orthographes

Tout à fait d'accord, et c'est une capacité linguistique intéressate d'tiliser le bon registre de langue au bon moment. Tenir compte du destinataire est primordial.

c'est la faute aux parents et à l'école qui n'incitent pas à l'écriture autrement que par le portable

Complètement faux. L'école sait ce qu'elle doit faire et il ne faut pas en vouloir aux parents car ils veulent le meilleur et c'est normal. Mais ils devraient faire plus confiance aux enseignants qui eux doivent présenter leur méthode aux parents en ébut d'année et expliquer aux parents ce qu'ils peuventfaire pour aider à l'apprentissage et non aller à l'encontre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
J'interviens régulièrement en scolaire pour des ateliers BD et donc, premièrement pour la partie scénario. :o

Il m'est arrivé souvent, presque à chaque fois d'ailleurs, d'être affligé du manque flagrant de vocabulaire et des lacunes grammaticales des collégiens. Ex : dans une classe de 4ème, deux élèves étaient quasiment illettrés ! La prof m'avait prévenu discrètement : " Faites attention avec ceux-là, ils ont vraiment des difficultés en écriture. "

Ces lacunes se reportent à l'oral :

Les gamins ne savent pas exprimer clairement tout ce qu'ils ont en tête, par simple manque de vocabulaire, incompréhension de certains modes grammaticaux (conditionnel, subjonctif,...) et expressions à l'emporte-pièce ( "t'as vu !", " trop mortel !",...) répétées en boucle et à tout propos et n'ayant donc plus aucun sens. ;)

Ils ne sont ni bêtes, ni sans imagination : ils ne savent pas s'exprimer à la mesure de leur capacités.

Sans être alarmsite, une remise à niveau en orthographe et grammaire à chaque début d'année serait nécessaire. Des cours de primaire jusqu'au.... allez, jusqu'au lycée quand je vois le niveau de certains.

Des cours d'expression aussi. Orale et écrite.

Bref, un suivi sur le long cours devrait s'imposer. Il est inacceptable de voir des lycéens ayant du mal à écrire et à lire ! :o

Oui, bravo !!! :o

Le suivi sur le long cours, c'est le rôle de l'école, non... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
Pour les devoirs, c'est moi-même qui impose la rigueur à mon fils : un titre, exemple "Devoir pour vendredi" et lui indique les lignes d'écriture et les interlignes à utiliser de manière à présenter un écrit correct ! Cependant, un effort, un accompagnement parental s'impose dans l'apprentissage de la lecture et de l'écriture...
ben dis donc tu y va fort pour un gamin de 6 ans je trouve0.

Ma fille n'écrit pas encore ses devoirs, c'est une photocopie.

Je ne lui donne rien en plus car le début du cp est assez fatiguant comme ça.Elle a une page de syllabes à lire par jour et je la lui fait lui 2 à 3 fois selon les difficultés qu'elle y rencontre.

Elle a une très bonne méthode de lecture : en faite chaque son est accompagné d'un geste.

Mon fils, à la demande de la maîtresse, écrit ses devoirs. Pas tout le temps, mais deux ou trois fois par semaine. Il s'agit de la lecture d'une page du livre d'école, bien souvent de savoir lire et écrire des mots qui se rapportent à une leçon sur un son, généralement environ quatre mots. Généralement, je décortique les mots de la lecture sur un tableau blanc. Mon fils apprécie. Pour info, j'ai trouvé sur internet deux logiciels qui permettent de travailler la lecture : imagemo et 1000 mots. Tu vas sur "télécharger.com" (01net) et tu inscris ces titres dans "recherche". Ces deux logiciels sont gratuits, ludiques et instructifs pour les enfants !

Quant aux photocopies, je trouve que les instituteurs en font un usage abusif ! Comment apprenaient donc nos parents !

Quel est donc ce geste associé au son !?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
Les enseignants ont fait comprendre qu'ils étaient spécialistes, bien meilleurs que les parents et qu'on devait leur faire confiance

C'est quand même leur boulot!

l'enfant s'y retrouve mieux lorsque l'enseignant et le parent parle d'une même manière

C'est pour cette raison que les parents doivent faire confiance aux enseignants et leur demander de quelle manière aider leurs enfants.

La méthode que tu cite peut aller à l'encontre d'une lecture efficace car elle part du principe que savoir lire c'est savoir déchiffrer or il n'en est rien, mais rien du tout.

La lecture et l'écriture ne sont nullement une question d'intuition.

je ne suis pas persuadé que la langage SMS soit la source ou contribue aux fautes d'orthographes

Tout à fait d'accord, et c'est une capacité linguistique intéressate d'tiliser le bon registre de langue au bon moment. Tenir compte du destinataire est primordial.

c'est la faute aux parents et à l'école qui n'incitent pas à l'écriture autrement que par le portable

Complètement faux. L'école sait ce qu'elle doit faire et il ne faut pas en vouloir aux parents car ils veulent le meilleur et c'est normal. Mais ils devraient faire plus confiance aux enseignants qui eux doivent présenter leur méthode aux parents en ébut d'année et expliquer aux parents ce qu'ils peuventfaire pour aider à l'apprentissage et non aller à l'encontre.

Ce que je fais avec mon enfant a bien été proposé par l'enseignant. Je n'anticipe pas le travail, je ne fais que revoir ce qu'il a déjà vu !

"L'école sait ce qu'elle doit faire..", c'est une boutade, ou alors, il est grand temps qu'elle réagisse. Si les jeunes ne savent plus correctement écrire, s'exprimer, raisonner même, comme l'évoque Yop, c'est bien la faute à l'école et aux parents ! C'est même regrettable d'en être arrivé à une telle calamité !

Quant à la confiance aux enseignants, désolé, je vais au résultat. Bien des parents ont fait confiance aux enseignants et se sont rendus compte trop tard que les résultats n'étaient pas à la hauteur de leurs espérances. L'école devrait s'allier aux parents et conseiller à ces derniers d'approfondir le travail accompli en classe. C'est ce qui se concevait à l'époque. Plus aujourd'hui et à regret !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Je vois qu'il y a les pour et les contre de la méthode actuelle mais cela ne résoud pas le problème. Pour ce qui est de l'aide que pourrait apporter les parents, ceux-ci ne sont pas toujours disponibles avec le rythme de vie actuel ou n'ont pas les capacité, il ne faut pas faire une généralité. Pour moi, c'est le boulot de l'éducation nationale et au lieu de ne pas renouveller les postes de ceux qui partent à la retraite ils devraient au contraire embaucher pour solutionner le problème. C'est bien ce que je pense depuis longtemps, c'est un choix politique qui n'a rien à voir avec la réalité sur le terrain, et pour y parer eh bien un joli discours plein de promesse et rien n'est fait. Qui est-ce qui trinque, toujours les mêmes que l'on traitera ensuite d'incompétent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44 632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Pour les devoirs, c'est moi-même qui impose la rigueur à mon fils : un titre, exemple "Devoir pour vendredi" et lui indique les lignes d'écriture et les interlignes à utiliser de manière à présenter un écrit correct ! Cependant, un effort, un accompagnement parental s'impose dans l'apprentissage de la lecture et de l'écriture...
ben dis donc tu y va fort pour un gamin de 6 ans je trouve0.

Ma fille n'écrit pas encore ses devoirs, c'est une photocopie.

Je ne lui donne rien en plus car le début du cp est assez fatiguant comme ça.Elle a une page de syllabes à lire par jour et je la lui fait lui 2 à 3 fois selon les difficultés qu'elle y rencontre.

Elle a une très bonne méthode de lecture : en faite chaque son est accompagné d'un geste.

Mon fils, à la demande de la maîtresse, écrit ses devoirs. Pas tout le temps, mais deux ou trois fois par semaine. Il s'agit de la lecture d'une page du livre d'école, bien souvent de savoir lire et écrire des mots qui se rapportent à une leçon sur un son, généralement environ quatre mots. Généralement, je décortique les mots de la lecture sur un tableau blanc. Mon fils apprécie. Pour info, j'ai trouvé sur internet deux logiciels qui permettent de travailler la lecture : imagemo et 1000 mots. Tu vas sur "télécharger.com" (01net) et tu inscris ces titres dans "recherche". Ces deux logiciels sont gratuits, ludiques et instructifs pour les enfants !

Quant aux photocopies, je trouve que les instituteurs en font un usage abusif ! Comment apprenaient donc nos parents !

Quel est donc ce geste associé au son !?

j'ai trouvé ce site pour que tu comprennes ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
virgule.6 Membre+ 71 340 messages
"Asilienne" de service‚ 53ans
Posté(e)

Le niveau d'orthographe est déplorable !...et je ne parle pas de la grammaire!

Manque de lectures..de dictées..je n'en sais rien...

Toujours est il que cela fait froid dans le dos!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

C'est pas vrai encore une fois je vous recommande Chervel et Manesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Il faut voir que le pourquoi de l'orthographe n'est jamais enseigné aux élèves. En conséquence, ils sont moins intéressés. Ce problème n'est pas particulier à l'orthographe, on le retrouve aussi en mathématiques et en physique : les élèves ont du mal à apprendre quelque chose dont ils ne comprennent pas l'utilité.

Pire que tout, certains professeurs sont de véritables ayatollahs de l'orthographe. Ils refusent la réforme de l'orthographe de 90 voire n'acceptent qu'une seule orthographe quand plusieurs sont possibles. Et je ne parle même pas de ceux qui condamnent les « Par contre », « Malgré que », « Autant pour moi » et autres expressions couramment admises.

Je me souviens de dictées lors desquelles le professeur violait volontairement les règles de prononciation de français (en ne prononçant de manière identique le « et » et le « est », ce qui est fautif), ou qui refusait une orthographe alternative correcte au seul prétexte que l'auteur en avait choisie une autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cisco Membre 3 212 messages
Sans vous, je suis inutile sur le forum‚ 35ans
Posté(e)

Mon niveau d'orthographe est un don plus qu'une pratique. :o

En primaire, du jour au lendemain, je suis passé du gros nul en orthographe au gars qui sait tout écrire même les mots les plus horribles dont je ne connaissais la définition. ;)

ça a été une grand mystère et aujourd'hui je ne me l'explique même pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Le point qe Cisco soulèveest intéressant. J'ai lu dans des messages que certains défendent la dictée. Jetrouve cett pratique barbare: j'ai réalisé un mémoire de recherche sur le sujet: la plupart du temps les élèves mauvais en dictée restent mauvais en dictée très très longtemps... (je ne dispas que c'est votre cas). Mais la dictée rtaditionnellement pratiquée n'aide pas du tout à apprendre l'orthographe au contraire, elle démotive beaucoup d'élèves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cisco Membre 3 212 messages
Sans vous, je suis inutile sur le forum‚ 35ans
Posté(e)

J'ai suivi une dizaine de séances avec un orthophoniste à l'âge de huit ans. Et je crois me souvenir que c'est à 9, 10 ans que j'ai dû changer mon niveau d'orthographe.

Un lien à votre avis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
Mon niveau d'orthographe est un don plus qu'une pratique. :o

En primaire, du jour au lendemain, je suis passé du gros nul en orthographe au gars qui sait tout écrire même les mots les plus horribles dont je ne connaissais la définition. ;)

ça a été une grand mystère et aujourd'hui je ne me l'explique même pas.

Je suis un peu dans ce cas, je ne me souviens même avoir appris à écrire (alors que je me souviens très bien avoir appris à lire).

En revanche (et oui Grenouille, je condamne à tort le "Par contre" à cause d'une mère bornée :o ), je n'ai jamais voulu d'un portable et ce sont mes parents qui m'ont forcés à en avoir un lors de mon seizième anniversaire, peut-être cela m'a-t-il aidé à ne pas chuter niveau orthographe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Il faut, je pense, éviter de reprocher aux autres ses propres défauts.

Pour un poste de professeur de français, il reste pas mal de boulot :

Ayant dans le projet de devenir prof [familier] de français, je ne supporte pas les fautes d'orthographe. C'est un relâchement au niveau [impropriété] scolaire. On explique de moins en moins les fautes, on ne lit pas beaucoup. Il faut des repères pour assimiler.

C'est vrai que le SMS[anglicisme] peut influencer surtout chez les plus jeunes. é 12 ans c'est encore instable au niveau [improriété] vocabulaire d'avoir un portable[faute de sens]. Mais que voulez-vous, c'est la société de consommation.

En plus, on anglicise beaucoup de choses, et les élèves ne savent pas vraiment comment écrire ou même dire quelque chose. J'ai trouvé que le vocabulaire des plus jeunes que moi était[faute de temps] lacunaire, déjà que moi j'en apprends tous les jours !

Ma petite soeur est nulle en orthographe, et n'arrive pas à s'exprimer autrement que " Et puis alors, et puis là, et alors, et puis alors", elle a 11ans quand même ! Enfin, je ne sais pas, ce n'est que mon opinion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant