Dix controverses sur Che Guevara

xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
Il voulait libérer Cuba d'un dictateur, libérer le monde de l'impérialisme amériain, devait penser que la fin justifie les moyens

Ben il pensait bizarrement...A mon avis aucun idéalisme ne devrait justifier le crime, ou alors c'est de l'égarement pur d'intellectuel névrosé. Dis-moi, ne serais-tu pas idéaliste?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Toti, il y a une grande, enfin je veux dire une ENORME difference entre tuer, lors d'une guerre, avec des opposants armes eux-aussi, et aller chercher les gens chez eux, les lier, les amenees dans un sous-bois ou une cave, les torturer avant de les excecuter purement et simplement.

Dans un cas, il s'agit d'une guerre ,dans l'autre, ma foi, comment tu appelles ca au juste? :o

Ernesto Guevara, ni Castro n'ont agi comme tu le décris. C'était une guerre, des soldats (de Batista) super armé par les USA, des assassins face à des révolutionnaires dont le but était de sortir Cuba de la poubelle où les USA les laissaient pourrir.

Il faut savoir que jusqu'en 1958, Cuba était un bouge, le lupanar des USA (dixit Emingway) et les exactions de Batista qui s'en est sorti lui avec l'aide des américains et ses comptes en Suisse.

Il y eu effectivement, au début, quelques exécutions (550) elles étaient de trop c'est certain mais guère plus que les français fusillés à la libération sans autre procés que d'avoir fricoté avec les allemands ! ;):o

Que Guevara ait été un idéaliste, ce n'est pas un scoop mais il a été un catalyseur nécessaire. Castro a essayé de le canalisé mais impossible.

Dans tous les cas, la mauvaise foi de certains est confondante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Bon, pour comprendre faut-il lire "Ernesto Guevara connu aussi comme le Che" par Paco Ignacio Taibo ou alors Che Pierre Kalfon

SEUIL. Pour ce dernier, la critique littéraire sur Lire.fr dit:

Rigoureux, son ouvrage propose une lecture intéressante de la personnalité et des motivations profondes du Che. Un homme de morale, «plus camusien que sartrien», habité non par un rêve de pouvoir, mais par un «rêve de gloire et de libération nationale»

Ce qui corrobore un peu certaines choses dites ici.

Ce n'est pas que je fasse preuve de mauvaise foi mais...je suis prête à avoir une compréhension plus juste de l'histoire, mais certainement pas oublier les morts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

On a fait le tour de la question je crois... Non ? ;)

Modifié par toti

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lennie0 Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans
Posté(e)

Mmmm c'est pas pour mettre de l'huile sur le feu de ce débat, mais moi ça me choque toujours de voir qu'on puisse admirer Che Guevara alors même qu'il était à la tête d'un "Comité d'épuration", et qu'il a déporté dans un camp ceux qui ne correspondaient pas à son régime, c'est-à-dire par exemple les homosexuels...

quelqu'un peut-il dire qu'il admire ça ?

j'espère que non...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Non.

Par contre, il y a de quoi admirer un type qui se bat, les armes à la main, pour la justice et pour l'indépendance d'un pays, a fortiori si ce pays n'est pas le sien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Mmmm c'est pas pour mettre de l'huile sur le feu de ce débat, mais moi ça me choque toujours de voir qu'on puisse admirer Che Guevara alors même qu'il était à la tête d'un "Comité d'épuration", et qu'il a déporté dans un camp ceux qui ne correspondaient pas à son régime, c'est-à-dire par exemple les homosexuels...

quelqu'un peut-il dire qu'il admire ça ?

j'espère que non...

C'est absolument faux... tes sources s'il te plait.

Qu'il y ait eu des camp de prisonniers, c'est certain mais TOUTES les démocraties ont eu des camps de prisonniers... Guantanamo par exemple pour les USA est toujours un camp de prisonniers politiques. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lennie0 Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans
Posté(e)
Le régime cubain, dominé par les figures de Castro et Guevara commença très rapidment à persécuter les homosexuels, en particulier les folles. La vision réactionnaire de Castro et Guevara de leur "homme cubain socialiste", homme fort, sain, guerrier sportif démontre une idéologie profondemment machiste et mysogyne finalement très proche de la culture catholique.

Dès 1961 donc, avec le virage stalinien du régime les homosexuels furent persécutés. Les élites cubaines cherchèrent des solutions pour débarasser Cuba de tous ses éléments jugés anti-sociaux, anti-révolutionnaires. Le frère de Castro ramena d'une visite en Bulgarie l'idée de créer un camp de concentration pour y regrouper les "déviants". Dans ce camp l'UMAP on y enfermait les tapettes les prostituées les plus précaires... Ils devaient être rééduqués par le travail en construisant par exemple des routes, travailler gratuitement pour le régime (position somme toute, est assez proche de l'esclavage).

www.pederama.net

Site d'une émission gay de radio libertaire.

Sinon le lien déjà cité en première page : http://www.20minutes.fr/article/182411/Mon...u-fanatique.php ainsi que le livre de l'interviewé.

Le père de Jacobo Machover, qui a écrit le livre, travaillait avec Guevara.

Il y a aussi le site du très sérieux bien qu'orienté libéral Institut Hayek, qui s'appuie sur un article de l'Express (de droite mais moins orienté quand même.)

http://www.fahayek.org/index.php?option=co...9&Itemid=54

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Ce topic nous enseigne au moins quelque chose. Avec les personnages historiques qu'ils aient une image positive ou négative, il faut savoir prendre du recul. Leur image dépendant en fait beaucoup trop de "l'air du temps" pour être, autant que faire se peut objective.

Nous avons vu la même chose avec Arafat en France, où de son vivant, il était pratiquement impossible de dire qu'il détournait des fonds, qu'il subventionnait des mouvements "subversifs" et que selon la langue dans laquelle il s'exprimait il ne tenait pas le même discours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Le régime cubain, dominé par les figures de Castro et Guevara commença très rapidment à persécuter les homosexuels, en particulier les folles. La vision réactionnaire de Castro et Guevara de leur "homme cubain socialiste", homme fort, sain, guerrier sportif démontre une idéologie profondemment machiste et mysogyne

La loi interdisant l'avortement à Cuba a été abolie en 1963, 4 ans après le début de la révolution. (pas avant 1975 en France)

Les Unités Militaires d'Aide à la Production (UMAP), obligation militaire spécifiques à certaines catégories, dont les homosexuels, ont été créées en 1965 et démantelées dès 1967.

L'homosexualité est dépénalisée en 1979 (en 1982 en France).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Le régime cubain, dominé par les figures de Castro et Guevara commença très rapidment à persécuter les homosexuels, en particulier les folles. La vision réactionnaire de Castro et Guevara de leur "homme cubain socialiste", homme fort, sain, guerrier sportif démontre une idéologie profondemment machiste et mysogyne finalement très proche de la culture catholique.

Dès 1961 donc, avec le virage stalinien du régime les homosexuels furent persécutés. Les élites cubaines cherchèrent des solutions pour débarasser Cuba de tous ses éléments jugés anti-sociaux, anti-révolutionnaires. Le frère de Castro ramena d'une visite en Bulgarie l'idée de créer un camp de concentration pour y regrouper les "déviants". Dans ce camp l'UMAP on y enfermait les tapettes les prostituées les plus précaires... Ils devaient être rééduqués par le travail en construisant par exemple des routes, travailler gratuitement pour le régime (position somme toute, est assez proche de l'esclavage).

www.pederama.net

Site d'une émission gay de radio libertaire.

Sinon le lien déjà cité en première page : http://www.20minutes.fr/article/182411/Mon...u-fanatique.php ainsi que le livre de l'interviewé.

Le père de Jacobo Machover, qui a écrit le livre, travaillait avec Guevara.

Il y a aussi le site du très sérieux bien qu'orienté libéral Institut Hayek, qui s'appuie sur un article de l'Express (de droite mais moins orienté quand même.)

http://www.fahayek.org/index.php?option=co...9&Itemid=54

Deux sources ultra libérales que l'exitence de Cuba exaspère... Pas très fiable.

D'autre part, le Jacobo Machover est un opposant qui ne cherche qu'à se faire mousser, qui justifie la violence, les attentats fomentés à Cuba sur des hotels par les américains et les mafieux cubains exilés...

Je reste sur mes positions. Il est très facile, sans preuves, d'accuser un homme qui n'a eu d'autres objectifs que de libérer les hommes du joug capitaliste qui était pratiqué à l'époque en amérique latine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
joug capitaliste qui était pratiqué à l'époque en amérique latine.

Et qui l'est toujours dans plus d'un pays d'amérique latine et du reste du monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lennie0 Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans
Posté(e)

Oui, un opposant. Evidemment, si on prenait un partisan de Fidel Castro, on aurait que des avis positifs.

Enfin je reste sur ma position également : quel manque de respect pour les victimes et leurs familles de défendre l'homme qui les a fait exécuter. Peu importe la cause, si défendre une idée c'est tuer des hommes, je n'ai aucun respect pour cette idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sedi Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 37ans
Posté(e)

El che était un revolutionnaire,en tant que tel il a assumé une part de violence dans ces actes, de plus l'époque était violente, c'était tuer ou être tuer!!! C'est bien beau de critiquer Fidel et le Che et oublier ce contre quoi ils ont lutté et ont fait face!!!Parlons aussi de tous ces jeunes qui sont allé dans le pays (Cuba) pour alphabétiser le peuple cubain et qui se sont fait tuer par les contre-révolutionnaires,et les attentats commis contre les révolutionnaires,contre le peuple aussi.Tout ça pour dire que s'il on veut critiquer alors il faut bien connaitre l'histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Oui, un opposant. Evidemment, si on prenait un partisan de Fidel Castro, on aurait que des avis positifs.

Enfin je reste sur ma position également : quel manque de respect pour les victimes et leurs familles de défendre l'homme qui les a fait exécuter. Peu importe la cause, si défendre une idée c'est tuer des hommes, je n'ai aucun respect pour cette idée.

Quelles sont les motivations pour attaquer particulièrement un homme qui n'a jamais renier les violences inhérentes à la révolution nécessaire ?

Vous oubliez le contexte de la révolution cubaine. Les crimes de Batista et de ses amis des USA sont autrement plus graves et importants.

Les victimes de la révolution cubaines sont des soldats ou des criminels de guerre.

Je suis d'accord que rien ne justufie la mort d'une seule personne mais faut être deux à jouer la même partition ce qui n'était manifestement pas le cas.

Guevara n'est pas un criminel, c'est un chef d'une guerre voulue par Batista et plus que justifiée.

Il y a bien des hommes que l'on peut qualifier de criminels qui ont eux, pignon sur rue tel Bush par exemple...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alice-30 Membre 87 messages
Forumeur en herbe‚ 58ans
Posté(e)

Pourquoi n' interdit on toujours pas, comme pour Hitler, les propos favorables envers ces assassins communistes?

Un poids, deux mesures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)

c'est clair que personne ne verra à redire si vous portez un t-shirt CCCP ... le communisme sovétique étant tout de même directement responsable de 30 millions de morts ... par contre si vous vous promenez avec uen croix gammée sur le bras ...

en fait entre ces deux là je ne vois aucune différence !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 542 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

parce que le nazisme c'était dans une vision raciste,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant