17.000 postes supprimés dans l'éducation

transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Parce que envoyé un jeunne prof qui viens juste d avoir son CAPES dans une banlieu tu trouve ça judicieux ? il na aucune éxperience et le confronté a un milieu quasi ostile d entré de jeux n est certainement pas la bonne solution.Pour les autres profs ayant plus d exepriences le tout est de trouver un systeme qui les oblige a faire un certain temps dans ses banlieus tout en ayant des avantges (+ que ceux qui existent déjà) .Tu a le meme probleme avec les flics inexperimenté balancé dans les memes lieus.

Il faut alors une bonne préparation mais pratique et non théorique.

De toute maniere on suprime des postes donc je doute que la situation s arrange.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

ZipZip Membre 85 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)

A titre d'information, le parachutage des jeunes prof en banlieu va en prendre un coup l'année prochaine, une loi est passée pendant les vacances de noel l'année dernière, disant que tout nouveau prof doit obligatoirement rester dans son académie 3 ans après l'obtention de son diplome, soit 2 ans de plus qu'actuellement... le temps de se faire un peu les jambes, mais en suite, il devrait quand meme y avoir parachutage en banlieu.

Ce ne sont pas les effectifs de clases de lycée qui me font le plus peur, mais en primaire et surtout collège... surtout quand on va y faire un tour pour voir ce qui s'y passe : presque plus aucun respect, presque plus de limite, des grand drogués en 6eme, des filles quasi-nues, des quéqués qui se croient tout permi et qui croient tout connaitre... Quelques profs peuvent faire face à une trentaine de ces cas, mais ca devient de plus en plus difficile, et on augmente encore les effectifs. Le niveau est devenu déplorable, que ce soit en maths, en français,... Des élèves arrivent au lycée en sachant à peine lire, alors de la à faire une division, c'est pas imaginable. (je l'ai vu de mes propres yeux en stage dans un lycée cette année)

Au lycée, des classes a 40 eleves bientot, meme en S. Un bac qui doit etre maintenant donné a 90%, qui laisse l'accès a des eleves trop justes a l'enseignement suppérieur ou ils ne feront pas le poid, pour finir RMIste a 25 ans et ce, sans qualification.

En bref, les postes ne doivent pas etre supprimés, mais adaptés, et plus tournés vers les secteurs professionnels tels que les BTS ou meme Bac Pros, BEP, CAP, pour que les eleves puissent avoir une qualification sans qu'on leur fassent croire qu'ils auront une chance dans l'enseignement suppérieur général. Car à part les prépas, les écoles d'ingé, commerce, médecine... ou seul les meilleurs des meilleurs réussissent, il n'y a pas d'avenir dans le général. La fac ne propose pas d'avenir professionnel, seuls les doctorants ont un avenir. Une licence n'a pas beaucoup de valeur, si ce n'est pour les concours de fonction publique BAC+3, ou des milliers de jeunes tentent leur chance, ce qui laisse une réussite faible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jessica1974 Membre 110 messages
Forumeur inspiré‚ 43ans
Posté(e)

un peu plus haut je lis que les enseignants se plaignent seulement du manque d'effectifs...encore de gros raccourcis faciles!

bref dans le désordre, on est dimanche soir, un programme plus léger pour arrêter de survoler les notions, des moyens pour acheter des manuels scolaires et des livres de littérature de jeunesse, un prof en plus dans l'école pour faire des décloisonnements de qualité en informatique, BCD ou autre, des moyens de faire pression sur les parents pour qu'ils s'impliquent ( un exemple parmi d'autres une de mes élèves est allée dans le privé un mois elle est revenue illico presto car l'école ne supportait plus sa violence! par contre moi je dois me taire ...) etc. des formations moi j'en rêve mais laisser trois semaines ma classe de "petits monstres" pas question c'est tant pis pour moi.

alors certains vont dire pendant les vacances t'as le temps...très bien mais on me prépare mes cours, on s'occupe des comptes de mon école, des vérifications de commandes et j'en passe!

Modifié par jessica1974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Car à part les prépas, les écoles d'ingé, commerce, médecine... ou seul les meilleurs des meilleurs réussissent, il n'y a pas d'avenir dans le général. La fac ne propose pas d'avenir professionnel, seuls les doctorants ont un avenir. Une licence n'a pas beaucoup de valeur, si ce n'est pour les concours de fonction publique BAC+3, ou des milliers de jeunes tentent leur chance, ce qui laisse une réussite faible.

Une licence n'a peut etre pas de valeur en France a cause du tres fort taux de chomage, mais dans les autres pays, c'est l'assurance anti-chomage. En Angletterre par exemple, avec une licence de physique ou de math, tu peut entrer dans les institutions financieres (la banque, etc..), commencer ta vie en tant qu'aide-avocat, ou tout simplement travailler dans ton domaine.

En France, c'est le fort taux de chomage general qui fait que les licences n'ont pas la cote. C'est aussi due au faite qu'on a des formations (je pense a lettre notament) qui ne menent nul part, exceptee la fonction publique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur Membre+ 6 157 messages
Belle Plante‚ 42ans
Posté(e)
10.000 postes supprimés..

y a en effet certainement dans ces 10.000 postes actuellement certains qui sont inutiles moi aussi je connais des instituteurs ( je precise instituteurs ) qui n ont rien à faire.

dont au moins un proche qui a toujours retorqué qu'il avait choisit ce metier pour les vaçances scolaires.

Maintenant je ne connais pas le nombre de profs, instits dans cette situation.

Mais j aimerai juste donner un point de vue..

l argument que j entend systematiquement ce sont des classes surchargées de la part des enseignants.

Pour autant on parle rarement de ceux qui sont jamais presents..je ne porte pas de jugement..je fais un constat ..en signant simplement le carnet de correspondance de ma fille.

Le nombre de fois ou j ai signé ..

M ne sera pas present le ...de telle heure à telle heure j ai trouvé ça efrayant.

D'autant qu'on fait des permis à points pour les eleves ( je trouve ça gonflé ) bien sûr aucun remplacement

ce sont donc des cours perdus.

Je n ai jamais vu aucun prof s 'en excuser concernant le suivi du programme de nos enfants...ni publiquement en faire part.

De plus quand je vois des profs se faire chahuter en classe..là aussi je suis effarée..

Ce qui ne change rien au fait d avoir des classes surchargées..

N'importe qui peut être prof à condition de reussir un concours..or tout le monde n 'est pas un bon prof..

- Il faut savoir transmettre le savoir

- se faire ecouter

- savoir detecter des conflits

- s adapter

- donner envie

etc...

chacun d 'entre nous garde en memoire l'image d'un bon prof..un de ceux qui nous marquent à vie..

Et combien dont on peut dire ..que franchement en cours c etait le bordel..chacun faisait ce qu'il voulait.

Je prefère qu'on les forme mieux...qu'on les accompagne, qu'on les soutiennent..bref..

Le monde evolue..aucune remise en cause ou presque sur la methodologie d 'apprentissage.

Aucune remise en cause du milieu de l enseignement depuis des années.

Je n ai jamais entendu les profs se plaindre autrement que par un manque d effectifs..et je trouve ça surprenant..

Jamais de manque de formation..c 'est une corporation fermée sur elle même.

Ma fille de 14 ans qui travaille tres bien malgre des classes surchargées me parle des fois d 'un de ces profs avec un air affecté..en me disant tu sais maman personne ne l ecoute jamais..moi j essaye.

c est revelateur d un malaise...

Moi j ecouterai les revendications de certaines corporations quand ils me sembleront credibles ..lorsque pendant des années on me repete qu'il y a un seul point noir ..quand moi en tant que parent j en vois 10.

Je ferai preuve du sens de l ecoute.

:D

alors toi tu as de sacrés références!

on se demande qui n'est pas crédible là??

Tu bases ta réflexion sur quoi?

Les dires de ta fille?

Tes quelques années passées à l'école avec ton esprit d'enfant/d'ado?

Un instit que tu connais et qui profite du système??

Bonjour les généralités tirées de cas particuliers!! ;)

Ce n'est pas parce que tu connais un instit tricheur qu'il ne manque pas des postes!

Ce n'est pas parce que TA fille travaille bien dans une classe surchargée que c'est pareil pour d'autres élèves!

De plus,les profs ne vont pas étaler la liste de leurs revendiquations,ils se contentent d'énoncer la plus importante.

Et oui ,les profs sont absents parfois,normal non?

Ils sont humains,ils sont malades,ont des problèmes familiaux etc

Dans un collège,un élève a beaucoup de profs,pour l'élève ou le parent d'élève ça peu donner une impression de "beaucoup" d'absences...

Maintenant,ta fille a peut-etre un prof qui abuse,mais cela existe dans tous les métiers! :o

Encore une fois,lieux communs et généralités!

Tu crois qu'avec des nouveaux élèves chaque année,je ne suis pas obligée de me remettre en cause sans cesse??

J'en ai assez de me faire juger par des gens qui ne savent même pas ce que c'est que d'être confrontée à une classe de 29 élèves de 15ans mal dans leur peau!

Tu penses qu'on manque de formation?

Qu'en sais-tu?

Es-tu au courant de tous les stages qu'on suit pour s'améliorer?

Et ce souvent en plus de nos horaires de travail :o

Et tu proposes quoi comme formation pour gérer un élève qui t'insulte ou qui s'en prend à toi physiquement??

Une formation commando?

Une formation de psy?

Une formation d'éducateur?

Ah oui,il faudrait qu'on sache je te cite

- Il faut savoir transmettre le savoir

- se faire ecouter

- savoir detecter des conflits

- s adapter

- donner envie

etc...

rajoute

-ne jamais être absent

-s'excuser auprès des parents

-comprendre chaque élève

-suivre des programmes sans trop surcharger de travail les élèves

-rassurer les parents

-conseiller les enfants

-être toujours d'humeur égale

-diriger vers les bonnes orientations

-garder son self-controle

-être intéressante

-savoir gérer tous les conflits

etc

et pourquoi pas jongler en crachant du feu??!! :(

Et tout ça pour un salaire de 2000 euros/mois apres 10ans de carriere et bac +5 et aucune considération! :D

Franco,plus je lis des posts comme ça plus je me demande pourquoi je me décarcasse tous les jours pour vos enfants!

J'ai bossé un temps dans le secteur commercial,et croyez-moi,je me prenais moins la tête!

Au pire je plantais une négociation,mais là si je me trompe je peux avoir une grave influence sur la vie future de mon élève,et ça j'y pense constamment.

Maintenant,comment avoir autorité et crédibilité si vous parents, avez de tels discours??

Bref,encore une fois je m'emporte mais ça m'horripile

c'est fou l'ecole,c'est un sujet que tout le monde croit connaitre mais bon sang venez faire une semaine de cours,venez tenter d'intêresser 29ados qui ont les hormones en ébullition!

Punaise!Déjà que vous peinez à gérer 3enfants à la maison :o

Tu dis qu'on est fermé sur nous-même?? :o

D'où tu sors ça?

Comment rester fermés quand face à nous défilent des jeunes??

Je peux te dire que rien ne te met plus en cause qu'un ado!

Nouvelle façon de parler,nouveaux centres d'intèrêt,nouveaux moyens de communication..etc

Je peux te dire que l'adaptation,c'est le maitre-mot et que bien des profs s'y atellent!

Et toi,remets-tu en cause tes jugements à l'emporte-pièce??

T'ouvres-tu?

As-tu,ne serait-ce qu'une seconde,réfléchi à la difficulté d'enseigner?

Facile de débiter des "ya qu'à" et des "faut que vous"! :(

Je me console en me disant que si je me bats chaque jour,c'est pour que mes élèves puissent faire ce qu'ils veulent comme métier,qu'ils aient le choix.

Et si un jour je démissionne(ce que je pense faire de plus en plus),ce ne sera pas à cause des enfants mais plutôt à cause de ce type de jugement à deux balles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

100% d accord avec fleur. J ai pas envie de laisser mon enfant dans une classe de 30 éléves je veux une éducation de qualitée et que chacun et de vraies chances.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
J'en ai assez de me faire juger par des gens qui ne savent même pas ce que c'est que d'être confrontée à une classe de 29 élèves de 15ans mal dans leur peau!

Généraliser et mettre toutes les personnes de quinze ans mal dans leur peau, ce n'est pas génial non plus... car beaucoup s'en sortent très bien dans leur peau :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Slumpy
Invité Slumpy Invités 0 message
Posté(e)

vous savez quoi vous tous ???

Je travaille avec un B.E.P et de la motivation dans un secteur ou il me faudrait minimum un bts

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Le probleme; un manque de communication.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur Membre+ 6 157 messages
Belle Plante‚ 42ans
Posté(e)
J'en ai assez de me faire juger par des gens qui ne savent même pas ce que c'est que d'être confrontée à une classe de 29 élèves de 15ans mal dans leur peau!

Généraliser et mettre toutes les personnes de quinze ans mal dans leur peau, ce n'est pas génial non plus... car beaucoup s'en sortent très bien dans leur peau :D

je ne généralise pas ! :o

il est reconnu que la plupart des ados sont mal à laise

donc je parlais de la majorité et non d'un cas particulier ;)

or généraliser,c'est d'après le dico" aller du particulier au général.

Je suis partie de la majorité,et non d'un cas particulier :o

Ralala quel pinailleur! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
tout nouveau prof doit obligatoirement rester dans son académie 3 ans après l'obtention de son diplome, soit 2 ans de plus qu'actuellement...

j'espère qu'on sera pas séparé :o

des filles quasi-nues

:o :D ;):o:o

bon, ben va falloir commencer à économiser pour pouvoir envoyer nos futurs enfants en écoles privées je vois que ça :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur Membre+ 6 157 messages
Belle Plante‚ 42ans
Posté(e)
Fleur,

Ton emportement me fait sourire..

et ce pour de mutliples raisons

Savoir lire un texte est le BABA me semble t il qu'and il s agit d 'enseigner d'une part..et de transmettre le savoir d'autres part.

Et moi ta prétention me navre

Sous-entends-tu que je ne sais pas lire?

Au lieu de tourner autour du pot avec la subtilité d'un pachyderme,dis carrément ce que tu penses,cela évitera des quiproquos.

Je sais très bien lire,merci de te soucier de mon éducation :(

1) Je donne mon point de vue j'ai le droit que je sache ?

que celà te plaise ou non au demeurant..

qu'est ce qu'un point de vue ?

C'est une theorie qui fonctionne comme n importe quel systeme formel

cela ne signifie nullement qu'elle puisse être considerée pour autant !

merci encore de me donner la définition du mot "point de vue"

sans toi ,il est clair que je serais encore dans l'obscurantisme. :(

En aucun cas,je ne t'ai oté le droit de t'exprimer il me semble?

Ai-je mis ton message à la poubelle?

Non!

Alors ne fais pas ta farouche parano,

et surtout ne crie pas au loup en vain :(

2) Quelle sont les revendications PUBLIQUES des profs ?

c'est mieux de me lire ..lorsque j ecris cela te permet d'avoir une reponse adaptée

oh mais je t'ai lu

dommage que tu ne comprennes pas mes réponses,mais après tout je n'en suis que peu étonnée

Mes réponses étaient parfaitement adaptées,juste elles ne rentraient pas dans le carcan de tes idées étriquées.

3) Pourquoi lorsque je parle d'une corporation tu reponds

Tu crois que je ne me remets pas en cause..?

A toi seule tu representes une corporation ?

Tsss,quand tu me cites,ne cite pas que la moitié de mes phrases je te prie!

Si tu étais plus exacte,tu aurais vu qu'également je parlais de l'ensemble des profs,notamment lorsque que je disais que bien des profs s'adaptaient."Bien des profs" cela veut dire une majorité,une corporation comme tu aimes à l'appeler.

De plus,ce n'est pas parce que j'appartiens à un corps de métiers,que je ne peux pas m'exprimer en tant qu'individu!

Comme tu le dis si bien,j'en ai encore le droit que je sache?!! :o

]

Il me semble qu'il faudrait effectivement que tu puisses echanger sereinement pour porter dignement ton titre de modérateur.

:D ;) Que vient faire mon rôle de modératrice dans cette histoire??

Je poste en tant que membre tout comme toi!

c'est fou ça,tu mélanges tout et tu viens te permettre de donner des leçons!

En outre,pour qui te prends-tu pour juger mes capacité de modératrice?

Tu es inscrit depuis moins de 15 jours,et hop,tu sais tout toi!

Tu es telleeeeeeeeeeement intelligente que tu jauges une personne sans la connaitre.

Bravo pour ton jugement hatif :(

Heureusement que d'autres que toi,notamment les administrateurs et membres, sont infiniment plus malins,et je peux dire sans rougir que je fais mon travail de modératrice tout à fait correctement.

Un stage de modestie me parait indispensable dans ton cas. :o

De surcroit oui ..pour certains profs il serait souhaitable en effet qu'isl sachent gerer le conflit.

Avant de repondre à tes comment ? il faudrait déjà se demander pourquoi ?

oui quelques notions de psychologies peuvent en effet permettre en certaines situations de denouer des tensions..parce que comprendre pourquoi ? c est pouvoir ensuite adapter un comment ?

Les profs gèrent beaucoup de conflits parfaitement,et ils n'ont pas eu besoin de ton arrivée pour comprendre que des notions de psychologie s'avèraient parfois nécessaires,mais je tiens à préciser qu'un prof est d'abord là pour enseigner!

Laissons aux psys(aux professionnels,pas aux psys de comptoir) la psychologie en profondeur et aux profs l'enseignement.

Ton emportement est sterile..Je ne juge pas de tes competences, je ne te connais pas..

:D Je vois ça!

Deuc contradictions en deux lignes!

Quelle cohérence! :(

Je préfère y voir plus de l'incompétence que de la méchanceté

l

a fatigues des profs..vaut celles des infirmières, des accompagnants de personnes en fin de vie, des ouvriers, des CRS qui touchent le Smic et qui ne gagnent pas tes 2000 Euros par mois.

mais qui n'ont pas bac+5!

Compare à diplome égal,sinon c'est du grand n'importe quoi!

Normal de payer les compétences et le savoir non?

Encore une fois,tu parles à tort et à travers :o

On choisit un metier parce qu'on le desire..et si tu demissionnes

Ce ne sera pas à cause de mon avis à 2 balles.

Mais parce que ce sera ton choix ! et que tu l auras pleinement assûmé !

voici encore un point de vue ..

Pour ma part je n etais pas en colère lorsque j ai redigé ma première intervention.

Et j ai encore le droit d exprimer librement ce que je constate !

Et moi j'ai le droit de te dire que les jugements stériles et faussés tels que le tien commencent à entamer sérieusement mon enthousiasme à enseigner.

Oui si je démissionne,je l'assumerai,merci bien je suis une personne responsable.

Si tu l'étais toi aussi,tu comprendrais,qu'à force de tirer sur les profs,les candidats à ce métier seront de moins en moins nombreux et de moins en moins motivés.

Je trouve ça dommage parce que la majorité des enseignants essaient de faire leur travail le mieux possible,et je sais ,MOI,de quoi je parle.

C'est un metier exigeant,fatigant mais tellement prenant et interessant en même temps.

Et si je l'ai choisi,ce n'est pas pour le salaire(je n'ai pas besoin de ça pour vivre)mais parce que j'ai envie (à ma petite échelle) d'ouvrir l'esprit des élèves et d'aiguiser leur curiosité.

Et si j'en pars,ce sera parce qu'à force d'entendre des inepties et des jugements incohérents,mon enthousiasme finira par tarir.

Sur ce,Motspassants,pour la sérénité de tous,il serait préférable qu'on s'arrète là.

En tant que (modératrice et) prof,je sais repérer les agitateurs et je préfère laisser la parole aux autres et au sujet de départ :o

Personnellement,j'ai dit tout ce que j'avais à dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Mais voyons Fleur tu sais bien que fatalement ce doit être de la faute de quelqu'un?

Ma fille est mal dans sa peau, ne sait pas quelle orientation prendre et dis "ta gueule poufiasse à sa prof d'anglais" ? mais c'est de ta faute, tu n'es pas assez psychologue envers le mal être pré-pubère voyons !!

10000 postes vont être supprimés, pas grave trop de feignasses et de planqués ? mais c'est normal, t'as qu'à pas avoir de grippe ou de gastro, pas de stages ou formations internes et ne pas avoir été à l'enterrement d'un proche !!

Les parents sont démissionnaires, se contre carrent de leurs enfants, du suivi de leurs devoirs, de leur goût pour la lecture ou pour leur bosse des maths? encore une fois ta faute, t'es pas payée 2000 euros que pour assumer tes cours et les corrections, tu dois te substituer aussi au rôle que ne tiennent plus les parents !!

Ah la la les généralités et les clichés à 3 roupies, ça vole pas haut !! et surtout ça ne règle aucunement le malaise dans l'éducation nationale, ça ne fait qu'envenimer les choses, dresser 2 parties l'une contre l'autre .

Dommage Motspassants, un si joli pseudo pour des posts aussi mauvais et vides de bon sens.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)
En regardant un débat sur iTélé hier soir, le big boss du Figaro disait que ces postes seraient supprimés sur des emplois annexes de l'E.N, entendre par là que ça taperait peu dans les postes d'enseignants (...)
:o sur ma pomme et celle de mes collègues, donc...

reste à définir ce qu'est un emploi annexe de l'EN... en ce qui concerne le personnel non-enseignant, la plupart des ATOS ne sont plus fonctionnaires d'Etat mais fonctionnaires territoriaux, donc plus dépendant de l'EN.

reste le personnel administratif, de laboratoire, infirmier... ce qui représente une part infime des effectifs...

alors ? où sont-ils ces 10.000 emplois annexes ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cléo 31 Membre 140 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Je n ai jamais entendu les profs se plaindre autrement que par un manque d effectifs..et je trouve ça surprenant..

François Dubet, sociologue de l'éducation, a beaucoup travaillé sur ces questions. Il dénonce des corporatismes, qui ne sont pas propres à l'EN d'ailleurs mais traversent toutes les administations:le système est tel que les enseignants (et les fonctionnaires en général, plus spécifiquement les représentants syndicaux) sont victimes et complices des dysfonctionnements.

extrait de son intervention à l'IUFM de Tours:

"Mais il faut à ce propos rappeler quelques faits qui ne font pas forcément plaisir. Le budget de l'éducation nationale a connu une très forte croissance depuis trente ans, le nombre d'élèves par classe a diminué et l'on sait que faire la même chose plus souvent avec moins d'élèves ne suffit pas à améliorer leurs performances. Autant il est normal que les organisations syndicales demandent de meilleures conditions de travail pour les enseignants, autant il est illusoire d'affirmer que celles-ci sont fatalement favorables aux élèves.

Tant qu'elle n'est pas associée à une transformation sérieuse des pratiques, la demande de moyens vise uniquement à préserver le noyau dur du métier en se débarrassant du "sale boulot" relationnel sur des spécialistes, des volontaires et des emplois précaires.

Alors que le discours républicain défend le dogme contre le monde, l'appel aux seuls moyens efface les contradictions et les conflits d'un corps enseignant traversé par mille clivages. Conservateurs ou réformistes, parents ou professeurs, qui est contre les moyens? "

(...)

"La plupart des professeurs se plaignent de la situation de l'école, la plupart d'entre eux ne sont pas conservateurs par nature et s'identifient aux valeurs les plus généreuses. Mais il ne reste pas grand-chose de toutes ces intentions dès que l'on passe au niveau de l'action collective. Le système des corporatismes multiples structurés par les statuts, les disciplines, les secteurs d'enseignement, fige toujours le jeu et l'on finit par voir les enseignants combattre collectivement ce qu'ils demandent individuellement.

Combien de professeurs demandent du temps pour élargir leur champ d'activité tout en soutenant les mots d'ordre hostiles à l'évolution du métier sous prétexte de n'être ni des "éducateurs", ni des "pédagogues", ni des "travailleurs sociaux"?

Combien d'entre eux trouvent les programmes excessifs et se battent contre le lycée "light" affirmant ainsi que l'école doit être jugée en fonction de ce qu'elle affiche et non de ce qu'elle fait?

Tant que les réformes scolaires resteront circonscrites au champ clos des négociations entre les organisations syndicales, les corporations, les différents corps, les "bureaux" et le ministre, aucun pas décisif ne sera franchi.

On ne pourra sortir de ce jeu compulsif qu'en rappelant que si l'école est faite par les enseignants, elle n'est pas faite pour eux."

source:

http://www.ac-orleans-tours.fr/rectorat/do...et-20040325.doc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Les parents sont démissionnaires, se contre carrent de leurs enfants, du suivi de leurs devoirs, de leur goût pour la lecture ou pour leur bosse des maths? encore une fois ta faute, t'es pas payée 2000 euros que pour assumer tes cours et les corrections, tu dois te substituer aussi au rôle que ne tiennent plus les parents !!

Je pense que beaucoup de parents ont la croyance selon laquelle l'ecole est la pour eduquer leurs enfants. C'est a dire que leur role se resume a faire a manger, les envoyers au lits a 20.00 et a les emnener a l'ecole le lendemain matin. Maintenant que grace a sarko, les ecoles vont devenir des garderies a partir de 16.00 jusqu'a ce que les parents reviennent du travail apres leurs heures sup ("travailler plus, gagner plus...voyez un peu moins vos gamins"), cela va encore plus brouiller la missions des profs. Bientot les instits devront apprendre aux gamins a se brosser les dents, a se laver, etc..

Plus serieusement, je pense que l'on devrait redefinir exactement quel est le role des profs et poser la question : sont-ils des parents de substitutions?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Waw sur ce coup là je suis d accord avec Kyriluk.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
corentin12 Membre 105 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Bon, oh là là, que de disputes et de blabla.

Mais vous n'avez rien compris. Pourquoi 10.000 poste d'enseignants en moins ?

C'est uniquement pour vous aidez chers enseignants à faire vos cours dans de meilleures conditions, puisque ils ont prévu d'engager 10.000 policiers rien que pour vous.

Sachez que vous pouvez vous reconvertir (si vous êtes licencié, et si licencié l'êtes vous, vous aurez plus de chances).

C'est pour cela que j'ai toujours été pour le port de l'uniforme des écoliers et des collégiens, ainsi, avec le vôtre, vous passerez presque inaperçu.

Un indice: Les menottes sont prévues en fluos et en plastique léger.

Mais je ne peux peux pas vous dévoiler tous les secrets avant la rentrée prochaine.

Adrien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Tout dépend s'il s'agit de postes dans l'administration ou de poste de professeurs.

Supprimer des postes de professeurs alors qu'on en manque et que les classes sont de plus en plus chargé serait stupide, mais l'administration pourrait être allégée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Le gouvernement prévoit 17 000 suppressions d'emplois dans l'éducation nationale

LEMONDE.FR | 05.07.07 | 08h38 ¿ Mis à jour le 05.07.07 | 08h48

Le gouvernement vise 17 000 suppressions de postes à l'éducation nationale", affirme le quotidien économique Les Echos, jeudi 5 juillet. Pourtant, le 28 juin, le ministre de l'éducation nationale, Xavier Darcos avait estimé "aux alentours de 10 000", le nombre de postes supprimés en 2008. Selon le quotidien, cette annonce n'était "que tactique" et destiné à "faire passer l'idée que le chiffre serait élevé".

Suite à lire ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant