le libéralisme pour les débutants

Annonces
Maintenant

Messages recommandés

GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

illustré avec des petits dessins pour que tout le monde y comprend bien.

gâââ. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Une présentation du libéralisme amusante sur la forme mais néanmoins sérieuse sur le fond :

http://www.dantou.fr/liberalisme.htm

Vraiment excellent!

Ps: fais pas gaff a GrandMasterB c'est le coco de service! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 977 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)

:o pourtant il a raison GrandMasterB c'est plein de zolies images :D

bourgeoisfb9.jpg:o:o :D ;):o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)
Une présentation du libéralisme amusante sur la forme mais néanmoins sérieuse sur le fond :

http://www.dantou.fr/liberalisme.htm

Vraiment excellent!

Ps: fais pas gaff a GrandMasterB c'est le coco de service! :o

je suis humain avant tout, j' ai aussi un coté obscure, un petit coté facho... toi même je suis sur que tu dois avoir un peu de coco en toi. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Vraiment excellent!

Ps: fais pas gaff a GrandMasterB c'est le coco de service! :o

Merci mais ça n'est pas de moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Personne ne peut vous interdire de vous tuer doucement (alcool, joint, charcuterie) ou rapidement (suicide, euthanasie, scooter) même si vous êtes très sympathique

La famille du mort est d'accord?

la liberté d'agir ou de penser sans limites autres que la jouissance des même libertés par les autres personnes

Article 4 de la déclaration des Droits de l'Homme de 1789

Les libéraux n'ont pas le monopole des droits de l'homme , loin s'en faut.

Si quelqu'un vous prend ces biens matériels sans votre consentement, cela signifie qu'il a disposé du temps que vous avez mis à les produire ou à les échanger. Et ça, c'est contraire à votre droit à la liberté.

Ce n'est pas propre au libéralisme .

socialisme :o n retrouve dans de nombreux programmes politiques l'idée qu'une société meilleure peut être construite en limitant davantage les libertés de certaines personnes ou groupes de personnes, pour des objectifs collectifs.

Rien de nouveau sous le soleil , la difference entre libéralisme et socialisme c'est l'individualisme d'un côté et les objectifs collectifs de l'autre.

liberalisme :Pour les libéraux, ces objectifs peuvent être louables, le moyen pour y parvenir (la force de l'Etat contre les droits de la personne) est immoral et inefficace voire nuisible compte tenu de la complexité de cette société.

Le libéralisme ne veut pas de l'état providence , c'est pas du neuf . L'état est nuisible , chacun doit pouvoir se débrouiller seul , les plus faibles ne sont pas évoqués .

Les libéraux considèrent que les interactions de personnes libres respectant les droits des autres personnes sont nécessaires et suffisantes pour obtenir une société harmonieuse,

C'est la dérégulation , chacun pour soi . Les interactions entre personnes se respectant doivent suffire. Belle théorie qui marche seulement quand 60 millions d'habitants sont tous gentils et disposés à respecter l'autre sans tenter de le bouffer; étant donné que les droits des personnes sont trés limités dans cette société libérale , les juges vont avoir du boulot car les inégalités sociales vont devenir énormes .

Pour les libéraux, les Droits de la personne ne s'effacent jamais. Même devant des théories compliquées -conservatrices ou socialistes- qui regroupent artificiellement les personnes en petits tas selon des critères arbitraires (la classe sociale, la race, la religion), puis donnent des droits spécifiques à ces petits tas au détriment des Droits de la personne.

Donner des droits nuit , on en revient au chacun pour soi , quand aux droits de la personne , à part ne pas la voler et la laisser se suicider , ils sont réduits.

En laissant les personnes agir, on multiplie le nombre d'essais possibles.

A condition soit d'avoir de l'argent pour pouvoir réaliser l'essai si c'est une entreprise , soit d'avoir de grandes capacités intellectuels pour pouvoir progresser rapidement . Les essais d'un pauvre à l'intelligence moyenne sont limités . On en revient aux classes sociales mais naturellement cette fois , c'est la seule différence .

Beaucoup d'essais conduiront à des erreurs mais lorsque l'essai mené par une personne débouche sur une expérience positive/ mode de vie plus agréable/ mode de production plus efficace/vision du monde différente, il sera probablement imité par beaucoup d'autres personnes.

En cas d'essais négatifs , le mode de vie sera moins agréable mais ça s'appelle "responsabiliser" . Dans ce systéme y'a pas d'aide donc peu de gens peuvent concrétement faire des essais . L'état providence nuit en se référant à la notion de classe et en favorisant les plus faibles.(sécu , retraite , santé , RMI , alloc familliales, etc...)

La seule échelle importante pour les Droits, c'est la personne. Jamais une classe, une race, une religion.

Une société qui ne tiendrait pas compte de la classe , la race ou la religion ça ne peut exister .

Naturellement cela se reproduit , l'essai positif de la personne va lui permettre de s'enrichir donc de se rapprocher par affinité naturelle de ses nouveaux pairs pour y trouver des objectifs/interêts similaires.

La société bourgeoise est naît de là , au départ c'était des commerçants qui vendaient des oeufs , la société a évolué NATURELLEMENT et SPONTANEMENT vers une société de classes des romains en passant par le moyen âge , la renaissance et les lumiéres. Naturellement , bourgeois , ouvriers n'ont pas eu les mêmes interêts ( bénéfs d'un côté et salaires de l'autre ) , la théorie libérale fait abstraction de la réalité dans ce texte .

cette théorie devel une thése qui n'a jamais et pourra jamais jamais existé car elle postule à la base le respect de la personne naturel , hors l'homme n'est par essence , pas naturellement bon .

Voltaire l'a assez répété . Il ne devait pas être libéral , faut dire qu'il n'était pas candide non plus.

Les trois patrons et les 3000 ouvriers sont des personnes égales en dignité et en droits. Ces 3003 personnes ont donc le même droit inaliénable à se réunir librement, s'exprimer librement ou s'associer librement. Point à la ligne.

Universelle, ça veut dire que si trois patrons ont le droit de s'associer pour mutualiser les risques qui les menacent (un bateau qui coule, une usine qui brûle) via une compagnie d'assurance, trois mille ouvriers ont le droit de s'associer pour mutualiser les risques qui les menacent (la maladie ou le chômage) via une mutuelle ou une caisse de chômage.

Pas de cartel mais droit de s'associer pour les patrons , la limite est vraiment ténue , le patron doit savoir naturellement la différence.

Un patron libéral accepte le regroupement des ouvriers à condition qu'ils financent eux mêmes le chômage , tout est à leur charge si j'ai tout compris. Tu es licencié et tu as le droit d'aller voir les copains pour leur dire "donne moi des sous" . C'est naturellement dégueulasse.

Dans l'ex on retrouve patron/ ouvrier , chaque groupe devant se débrouiller , pour 3 patrons qui se débrouillent il faut 3000 ouvriers pour créer une caisse auto financée (le patron n'a rien à y voir , il licencie sans rien débourser ensuite , ça s'appelle "responsabiliser" :o ) L'état providence nuit.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 158 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Ce qui est notable, c'est le fait de passer de liberté, à liberté de propriété, en expliquant que personne n'a le droit de vous prendre ce que vous avez gagné à la sueur de votre front.

Ah ? Ben alors, les patrons et actionnaires libéraux devraient revoir leurs salaires, car ils ont la nette tendance à voler un peu le travail de leurs ouvriers, et franchement, ce n'est pas très libéral de voler les richesses créés par la sueur du front des autres ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Oui c'est vrai.

A bas les patrons !

Vive le communisme !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 158 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Oui c'est vrai.

A bas les patrons !

Vive le communisme !

Non plus.

Balle au centre ?

(lol, je vais pas me faire passer pour un centriste non plus).

Bon, et sinon, un régime tout comme le libéralisme (toutes les jolies valeurs positives que j'ai lues), simplement où l'on ne puisse pas profiter d'autrui ? Basé sur autre chose que l'exploitation ?

Bon, et qu'on raisonne sur des termes de solidarité pour s'entraider en ce qui concerne certains domaines.

Appelle ça comme tu veux.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 977 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
:o parmis les exemples , y'en a un qui m'a amusé , celui qui dit qu'au Moyen Age les prix se regulait tout seul sur un marché , l'auteur qui tente de faire croire qu'il connait l'Histoire semble ignorer qu'à cette epoque les commerçant etait reunis en Guilde ou Corporations qui fixait les prix des denrées et interdisait la concurence sous peine d'etre exclus et interdit de tenir commerce :o
Modifié par usagi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cléo 31 Membre 140 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

:o ...vi pas vue çà, et accessoirement, il y avait des sortes de "droits de douane" à payer à l'entrée et sortie des villes.

Il faut reconnaître que ce travail a dû demander beaucoup de temps, il agit certainement par conviction. Il essaie de recenser les différentes définitions et approches du libéralisme.

Je ne suis pas sûre d'adhérer à sa proposition de refonte des clivages politiques entre conservateurs/libéraux/socialistes au vue et place de la droite et la gauche. Mais l'idée est intéressante et mériterait discussions.

Ceci étant dit, jouer la carte de la victimisation "le libéralisme le mal aimé" aujourd'hui est un peu gros. En 68, je veux bien mais de nos jours... :o

Visiblement, l'auteur méconnait les théories des premiers socialistes et l'histoire du socialisme. Ils n'étaient pas tous positivistes. Le néo libéralisme moderne par contre l'est.

Regrouper marxisme et socialisme est génant, mais y adjoindre la social-démocratie en plus! Ce sont trois familles de pensées différentes.

Je ne suis pas convaincue par la tentative de "dépassement" du libéralisme politique et du libéralisme économique, d'autant plus que l'auteur semble confondre capitalisme, libéralisme économique et néo-libéralisme.

Pis on peux considérer qu'Hayek et Friedman sont deux libéraux. Personnellement, je refuse de mettre sur le même plan un homme à la pensée aussi profonde qu'Hayek avec le vide intellectuel de Friedman. Je ne partage pas les idées d'Hayek mais son apport est indéniable. Au-delà d'une doctrine quelle qu'elle soit, on a un homme avec une pensée plus ou moins riche.

Le meilleur pour la fin: A quoi reconnaît-on un droit "naturel"? Le droit de la propriété, un droit naturel? :D Je ne suis pas sûre que ce soitle meilleur apport de Locke.

Modifié par Cléo 31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Oui c'est vrai.

A bas les patrons !

Vive le communisme !

Communisme et libéralisme , entre les 2 y'a une belle marge .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Le libéralisme ne veut pas de l'état providence , c'est pas du neuf . L'état est nuisible , chacun doit pouvoir se débrouiller seul , les plus faibles ne sont pas évoqués .
Les libéraux considèrent que les interactions de personnes libres respectant les droits des autres personnes sont nécessaires et suffisantes pour obtenir une société harmonieuse,

C'est la dérégulation , chacun pour soi . Les interactions entre personnes se respectant doivent suffire. Belle théorie qui marche seulement quand 60 millions d'habitants sont tous gentils et disposés à respecter l'autre sans tenter de le bouffer; étant donné que les droits des personnes sont trés limités dans cette société libérale , les juges vont avoir du boulot car les inégalités sociales vont devenir énormes

Non, et c'est precisement ce qui fait que cette theorie economique est celle qui produit le plus de richesse a l'heure actuelle. C'est que c'est precisement parce qu'elle prend en compte la tendance naturelle des gens a s'occupper le mieux possible de leurs interets, que c'est la meilleurs des theories economiques a l'heure actuelle. Sinon comment expliquer que la plupart des pays emergents ont adoptes ce model (et surtout pas le modele keynesiens a la francaise)? Tu prends des pays aussi eloignes et different que le maroc, la roumanie, le japon, la coree, etc.. ont adopte ce modele et ont un rythme de croissance superieur a la france.

Le probleme que l'on a en France, c'est que l'on s'imagine que l'Etat est une sorte de dieu tout puissant capable de compenser les injustices de la nature. J'aurais crus qu'en 2007, avec plus de 25 pourcents des jeunes au chomage et pres de 4 millions de francais vivant en dessous du seuil de pauvrete, on se serait rendu compte qu'il faut vraiement etre naif pour mettre sa confiance dans l'etat pour assurer et pourvoir aux besoins de tous le monde.

Ca me fais aussi doucement rigoler quand on dit "ouais dans les pays ultra-liberaux, les riches deviennent de plus en plus riches, etc..", alors qu'en France, c'est encore pire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Déjà tu critiques le modèle keynesien mais il n'était pas que francais, avant reagan et tacher, les anglo saxons l'utilisaient

Ensuite si le maroc ou la roumanie sont des pays libéraux alors la france est ultra libéral et l'angleterre est méga-giga ultra libéral

Moi je ne me prononce pas sur lequel est le mieux, car le communisme léniniste (tres loin du marxisme) a été foireux et est à remettre à jour avec 150 ansde différences

Le libéralisme actuel est faux et menteur : Pourquoi le droit à la propriété intellectuelle et se faire du pognon ? Si une idée doit etre reprise car en réussite comme ca l'explique alors ca doit etre librement et non en payant des droits d'auteurs .

De plus les pays qui fonctionnent actuellement ont ceux qui ont libéraliser à l'intérieur de leur pays mais pas à l'extérieur, on va rappeler les droits de douane aux USA ( = intervention de l'état ) .

Ensuite en toute logique le libéralisme doit se faire aussiaux frontières .

Le libéralisme que beaucoup vantent il est juste économique et bridé au niveau des hommes par le droit.

Pour finir ce blog sur le libéralisme revisite l'histoire à sa sauce comme au moyen age, pendant qu'on y est à la préhstoire aussi il l'étaient . J'ai l'impression de lire une explication à un gosse en expliquant que les bébé viennent par la cigogne ou dans un choux/rose

A quand l'édition : le libéralisme expliqué aux touts petits :o avec des beaux dessins et une phrase à chaque fois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 158 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Non, et c'est precisement ce qui fait que cette theorie economique est celle qui produit le plus de richesse a l'heure actuelle.

Pour qui ?

Dans tous les cas, les richesses viennent de la production. Le libéralisme permet l'enrichissement des intermédiaires ou exploitants. Et des parieurs. Au détriment des producteurs (cela au niveau des pays, comme des hommes).

C'est que c'est precisement parce qu'elle prend en compte la tendance naturelle des gens a s'occupper le mieux possible de leurs interets, que c'est la meilleurs des theories economiques a l'heure actuelle.
Sinon comment expliquer que la plupart des pays emergents ont adoptes ce model

Le summum de l'argument : tu n'as pas une petite idée sur le pourquoi ils ont adopté ce modèle ?

Le probleme que l'on a en France, c'est que l'on s'imagine que l'Etat est une sorte de dieu tout puissant capable de compenser les injustices de la nature.

Non, l'Etat, et surtout les lois, doivent permettre de limiter les injustices, et de garantir au mieux les préceptes de liberté, égalité, fraternité.

En théorie du moins.

J'aurais crus qu'en 2007, avec plus de 25 pourcents des jeunes au chomage et pres de 4 millions de francais vivant en dessous du seuil de pauvrete, on se serait rendu compte qu'il faut vraiement etre naif pour mettre sa confiance dans l'etat pour assurer et pourvoir aux besoins de tous le monde.

Et pourtant je croyais que le seuil de pauvreté de la France était l'un des plus bas ? (par exemple bien plus bas que le Royaume uni).

Ca me fais aussi doucement rigoler quand on dit "ouais dans les pays ultra-liberaux, les riches deviennent de plus en plus riches, etc..", alors qu'en France, c'est encore pire!

C'est encore pire ?

C'est à dire, en comparant avec d'autres pays libéraux ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cléo 31 Membre 140 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Keynes était anglais. Il se disait lui-même libéral. Les USA de Roosevelt et l'Allemagne d'Hiltler ont fait partie des premiers à appliquer une politique de relance par la demande et les dépenses publiques. Ce modèle a sorti le monde occidental de la crise de 29...crise liée à la spéculation rendue possible par les politiques prônant la non intervention de l'Etat.

Le keynesiannisme a été progressivement abandonné à partir des années 70 car il s'enfonçait dans la crise. Le retour au néo-libéralisme n'a pas permis d'en sortir si on en croit la paupérisation croissante d'une part de la population. (quel intérêt d'avoir un taux de chômage bas dans les pays anglo saxon si certains travailleurs vivent plus mal que les rmistes en France?)En fait, il nous faudrait un nouveau modèle adapté au contexte actuel.

Les pays en développement utilisent le même modèle que l'Europe au XIXème siècle: ils protègent leurs frontières et exportent beaucoup. Leur taux de croissance diminuera quand ils nous rattraperont économiquement. C'est ce qui s'est passé pour le japon. Ce modèle protectionniste s'applique encore ajourd'hui aux USA et aux Japon malgré ce qu'ils disent. Ils limitent les importations par des règles techniques et autres.

Par ailleurs si certains PVD s'en sortent bien, d'autres s'enfoncent du fait de la politique ultra-libérale imposée par le FMI et les organismes internationaux. C'est le cas de beaucoup de pays d'Amérique du Sud, avec émeutes à la clefs etc...

Bref, je crois que le problème c'est qu'on met de l'idéologie là où il ne devrait être question que de gestion (comment procède-t'on? ouverture/fermeture, intervention de l'Etat ou pas et à quel niveau etc...) et on prône le pragmanisme là où il ne devrait être question que d'idéologie (quelle société veut-on avec quelles valeurs? accueil des sans-papier et dénonciation de l'irrespect des droits de l'Homme même en Chine ou Russie, lutte contre la pauvreté...)

C'est vrai cependant qu'il existe une tradition d'intervention étatique en France qui remonte à Colbert/Louis XIV mais le Colbertisme prônait aussi la protection des frontières et le soutien à l'exportation, d'où la construction de meilleures voies sur le territoire etc...mais il n'avait cure de mener une politique sociale ou de lutter contre le chômage. Ce n'était pas son problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
J'aurais cru qu'en 2007, avec plus de 25 pourcents des jeunes au chomage et pres de 4 millions de francais vivant en dessous du seuil de pauvrete, on se serait rendu compte qu'il faut vraiement etre naif pour mettre sa confiance dans l'etat pour assurer et pourvoir aux besoins de tous le monde.

Et pourtant je croyais que le seuil de pauvreté de la France était l'un des plus bas ? (par exemple bien plus bas que le Royaume uni).

Non, il y a plus de pauvres, au sens absolue, en France qu'il y en a en Angletterre ou aux Etats-Unis..

Ca me fais aussi doucement rigoler quand on dit "ouais dans les pays ultra-liberaux, les riches deviennent de plus en plus riches, etc..", alors qu'en France, c'est encore pire!

C'est encore pire ?

C'est à dire, en comparant avec d'autres pays libéraux ?

Precisement. En France, la classe moyenne s'appauvrie, alors que dans les pays liberaux, c'est le contraire.

Keynes était anglais. Il se disait lui-même libéral. Les USA de Roosevelt et l'Allemagne d'Hiltler ont fait partie des premiers à appliquer une politique de relance par la demande et les dépenses publiques. Ce modèle a sorti le monde occidental de la crise de 29...crise liée à la spéculation rendue possible par les politiques prônant la non intervention de l'Etat.

Le keynesiannisme a été progressivement abandonné à partir des années 70 car il s'enfonçait dans la crise. Le retour au néo-libéralisme n'a pas permis d'en sortir si on en croit la paupérisation croissante d'une part de la population. (quel intérêt d'avoir un taux de chômage bas dans les pays anglo saxon si certains travailleurs vivent plus mal que les rmistes en France?)

:o

C'est du gros delire! Les salaires sont beaucoup plus eleve qu'en France, donc ton RMI, tu peux te le garder. Je ne connais personne ici a Londres qui vie avec cette misere. Je pense que ton analyse est tres influencee par les reportages a 2 balles qui ne sont la que pour rassurer la population francaise. En realite, si ce que tu dis etait vrais, alors il y aurait un super-exode d'americains, d'anglais qui viendraient vivre en France... Or c'est plutot le contraire.

Source Wiki: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pauvret%C3%A9...%C3%89tats-Unis

Quelques statistiques sur le patrimoine des pauvres aux états-Unis [modifier]La source principale de polémique sur le calcul du seuil de pauvreté relatif (et à la différence du seuil absolu) (voir paragraphe précédent), vient du fait qu'il est relatif pour un pays, et relatif selon le revenu médian de ce pays. A titre d'illustration, selon les statistiques de 1995 sur les personnes vivant sous le « seuil de pauvreté » aux états-Unis (Source Bureau of Census, 1998) :

- 46 % de ceux qui sont considérés comme pauvres sont propriétaires d'une maison ;

- 76 % disposent de l'air conditionné ;

- 75% d'entre eux bénéficient d'au moins deux chambres pour vivre ;

- le pauvre « moyen» américain est mieux logé que la moyenne des individus habitant Paris, Londres, Vienne ou Athènes ;

- 75% d'entre eux possèdent une voiture, 30 % en possèdent deux ;

- 97 % des pauvres ont une télé couleur ; 50 % en ont deux ;

- 73 % des pauvres possèdent un micro-ondes.

La famille pauvre américaine classique (comme d'ailleurs leur équivalent européen) est monoparentale, avec une mère (très) jeune et un enfant en bas âge, ce qui montre que la pauvreté n'est pas vraiment une fatalité, car elle est surtout due à l'explosion de la cellule familiale et moins au chômage, car la durée du chômage est en moyenne faible aux Etats-Unis (quelques semaines contre près d'un an en France).

Crois-moi, mieux vaut etre pauvre aux Etats-Unis, qu'en France (par contre, c'est vrai, mieux vaut etre malade en France, que dans le reste du monde..)

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Non, il y a plus de pauvres, au sens absolue, en France qu'il y en a en Angletterre ou aux Etats-Unis..

Attention quand tu dis ça , regarde bien ce qui est mesuré .

Souvent c'est le salaire qui est pris en compte pour comparer .

Hors , quand un français perçoit son salaire , il a payé sécu et retraite.

Aux US et au RU , il doit encore se les payer.

Dans ces conditions , les chiffres ne comparent rien du tout .

Regarde bien ce qui est comparé , tu t'apercevras que les retenues pour les américains et les anglais ( ils doivent dépenser de l'argent pour ses 2 couvertures) ne sont pas pris en compte , ça change complétement les choses ce détail niveau pouvoir d'achat REEL entre un français et un anglais.

les anglais sont 2,5 fois plus endettés que nous.

Faudrait que je te retrouve mon message là dessus avec les sources (je fais hyper attention aux sources)

Les américains eux , dépensent combien pour s'assurer niveau santé et retraite ? Ca plombe le pouvoir d'achat , les assurances privées.

Comme ça n'apparaît pas et que les anglo saxons n'ont pas quasiment de retenues sur salaire c'est sûr , sur le papier , ils sont utopiquement et illusoirement plus riches.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Non, il y a plus de pauvres, au sens absolue, en France qu'il y en a en Angletterre ou aux Etats-Unis..

Attention quand tu dis ça , regarde bien ce qui est mesuré .

Souvent c'est le salaire qui est pris en compte pour comparer .

Hors , quand un français perçoit son salaire , il a payé sécu et retraite.

Aux US et au RU , il doit encore se les payer.

Euh, je ne piges pas bien ce que tu veux dire: il me semblait qu'en France ont payait les impots a la fin de l'annee? En tout cas, ici, les impots, la secu, etc.. sont retenue a la source (donc pas besoin de remplire quoique ce soit). Je vais bientot souscrire a une assurance maladie privee et cela va me couter...14 pounds (environs 20 euros) par mois. Donc, c'est pas franchement ca qui fait une difference dans mon salaire :o .

Tous les impots (secu, etc..) representent 22 pourcent de mon salaire.

les anglais sont 2,5 fois plus endettés que nous.

Faudrait que je te retrouve mon message là dessus avec les sources (je fais hyper attention aux sources)

Les américains eux , dépensent combien pour s'assurer niveau santé et retraite ? Ca plombe le pouvoir d'achat , les assurances privées.

Comme ça n'apparaît pas et que les anglo saxons n'ont pas quasiment de retenues sur salaire c'est sûr , sur le papier , ils sont utopiquement et illusoirement plus riches.

En tout cas, l'illusion elle est tenace... Ton post me donnerais presque l'envie d'emigrer en France :D . Je deconne! ;)

Sans rire, si les anglais sont plus endettes que les francais, c'est parce que 90% d'entres-eux possedent au moins une maison (sans compter le nombres d'anglais qui possedent une maison en bretagne, sur la cote d'azur, etc..). D'ailleurs, un anglais typique, mon moniteur d'auto-ecole, qui avant de travailler pour BSM (une ecole de conduite), travaillait comme laveur de careaux (enfin bref, pas le profil du cadre sup ou du PDG de Coca Cola) possede deux maisons: une en Angleterre, et une dans le sud de l'europe (france ou espagne, je ne me rappelles plus). Toi, franchement, tu en connais beaucoup des francais, qui sans etre cadre sup, possedent 2 baraques?!

Que tu veuilles vivre dans l'illusion que la France est le pays le plus riche de la planete, ca te regarde. Mais fais gaffe quand tu oseras sortir de l'hexagone: tu risques de te sentir blesse dans tes convictions.. :o

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant